Coucou !! Je vous publie ici le cinquième chapitre de The End of The Night, vous allez l'aimer j'en suis sûre !

Chapitre 5 : Nervosité maximum

JOUR 11

 

Je tourne en rond dans ma chambre d’hôtel, repassant dans ma tête les moindres détails de la soirée. Je ne sais pas si c’était une bonne chose de reprendre la tournée aujourd’hui. Nous venons de rentrer de notre premier concert, c’était terrible.

*****FLASH-BACK*****

Nous montons sur scène dans cinq petites minutes. Lou nous a maquillés et coiffé, nous nous sommes changés, et maintenant nous sommes seuls derrière la scène.

-          Zayn ? ça va ?, me demande Liam

-          Ouais ça va aller. J’ai besoin de le faire.

-          Zayn t’as oublié ça sur ta chaise, dit timidement Louis

Il me tend mon collier, celui avec la bague de Perrie en guise de pendentif. Je m’en saisis d’un poing rageur en disant :

-          Ne t’avise pas de toucher à ça !

-          Zayn ! Tu te calmes Okay ?

Et voilà, il manquait plus que son petit toutou pour parfaire le tableau.

-          Haz te mêle pas de ça s’il-te-plaît, bon allez les mecs on y va. Bon courage ! Oubliez pas qu’on fait ça pour nos fans !

Je tends mon bras, Liam pose sa main sur la mienne, Louis ajoute sa main en même temps qu’Harry, et enfin Niall pose ses doigts sur les nôtres. C’est notre rituel avant d’entrer en scène. Je mets le collier autour de mon cou et vais me placer pour entrer en scène.

*****FIN DU FLASH-BACK*****

Cela avait pourtant bien commencé, on avait presque réussi à faire comme d’habitude.

Je me suis allongé sur mon lit. Je contemple le plafond. Comment est-ce qu’on a pu en arriver là ? Comment est-ce que Zayn et Louis ont pu laver leur linge sale en public comme ça ?

-          Liam j’peux entrer ?

Je tourne la tête vers mon visiteur et fais signe à Niall d’entrer. Il s’assoit sur une chaise dans un coin de la pièce.

-          Comment on a pu en arriver là Liam ?

-          Je ne sais pas Niall, je sais pas. J’avais pourtant tellement espéré que ça se passe bien.

-          Moi aussi. On va faire quoi maintenant ? C’est la fin du groupe ?

-          Non Niall, c’est pas la fin du groupe. Je suis sûr que c’est pas la fin du groupe. On ne peut pas finir comme ça… C’était peut-être une erreur de reprendre aussi tôt.

-          Peut-être. Lequel des deux était pas prêt ?

-          J’en sais rien. Aucun peut-être, peut-être que c’était juste nous qui ne l’étions pas…

Je suis devant la chambre de Louis, j’hésite à toquer à la porte. Après ce qu’il s’est passé ce soir je n’ai pas envie de le laisser seul. Mais il a aussi besoin de réfléchir, seul. Je finis par me résigner à rejoindre la chambre d’à côté, celle de Liam.

Je suis assis sur le rebord de ma fenêtre, les pieds dans le vide. Je pleure en silence. Harry était devant ma chambre, je le sais, je connais le bruit de sa respiration par cœur. Il s’est éloigné, je suppose qu’il est parti voir Liam. Après ce qu’il s’est passé je suppose qu’il n’a pas envie de me voir. Même mon meilleur ami me fuit.

*****FLASH-BACK*****

Nous essayons de donner le change sur scène et nous chahutons un peu en chantant. Moi je fais attention avec mon bras toujours plâtré. Zayn va mieux, ça lui fait du bien de chanter, c’était sa passion commune avec Perrie, et je sais qu’il est en train de penser à elle. Moi j’ai plus de mal. Bizarrement j’entends toujours dans ma tête les bips des machines d’hôpital auxquels ma copine est branchée. Mais je chante quand même, j’en profite. Notre public est toujours là au rendez-vous, c’est vraiment bon de les avoir pour nous soutenir. A un moment nous nous mettons à chahuter un peu plus fort, et sans faire exprès Zayn me bouscule. Je me retrouve allongé par terre, et je peine à me relever avec un seul bras. Il s’arrête de chanter, me regarde et explose de rire. Je sens les larmes me monter aux yeux. Il est en train de me ridiculiser en public. Il tient sa vengeance. Les garçons ne se sont encore rendu compte de rien. A un moment Harry tourne la tête, m’aperçois et se précipite pour m’aider à me mettre debout.

Je m’appuie sur son épaule et me remet debout. J’ai les larmes aux yeux, et c’est le moment que choisis la caméra pour se fixer sur moi. S’apercevant de son erreur elle se dirige vers Zayn mais c’est trop tard, tout le monde m’a vu à moitié en pleurs. Et le cauchemar ne fait que commencer. A la fin de la chanson Zayn demande la parole. Harry essaye de l’en empêcher mais Zayn commence, sans prêter attention à lui.

-          Vous avez vu ? Vous avez vu comment il s’est explosé par terre ?

Le public qui pense immédiatement à une blague commence à rigoler. Mais Zayn n’en a pas fini avec sa vengeance.

-          Il n’a même pas pu se relever !!

Zayn explose encore une fois de rire. Nos fans ne savent pas si elles doivent rire ou pleurer.

-          Zayn ça suffit !

-          Quoi Harry ? Laisse-moi dire la vérité à nos fans !! Ils ont le droit de savoir !!

Oh non. C’est terrible. Il va tout leur expliquer. Il va leur raconter que je suis responsable de la mort de Perrie. Il va peut-être même parler d’Eleanor. Je sens une larme couler sur ma joue, mais je sais que personne ne pourra arrêter Zayn maintenant qu’il est lancé. Comme dans le bureau de Simon l’autre jour.

-          Savoir quoi ? Que Louis est responsable de la mort de Perrie. C’est pour ça qu’il a le bras dans le plâtre !! Vous pensiez qu’il était juste tombé de skate ? ça c’est ce qu’il vous a dit ! Mais en réalité c’est parce qu’il était bourré, qu’il a conduit comme un idiot, Perrie était dans la voiture… C’est con hein ?

Je me mets alors à pleurer sur l’épaule d’Harry. Zayn s’apprête à en rajouter mais Liam l’en empêche. Il pose sa main sur la bouche de Zayn et le pousse jusqu’en coulisses. Là il le confie à nos gardes du corps puis il revient et dit :

-          Excusez Zayn, Il est encore un peu sous le choc de la perte de Perrie. En tout cas merci beaucoup à vous d’être venus nous voir, vous ne vous imaginez pas à quel point c’est important pour nous de savoir que vous êtes toujours là.

*****FIN DU FLASH-BACK*****

On a quitté précipitamment la scène, Zayn était déjà parti pour rentrer à l’hôtel, et nous avons pris le même chemin. La soirée avait tourné au cauchemar.  Je suis au dixième étage de l’hôtel. A une trentaine de mètres sous moi la rue est animée. Il est minuit ici à Miami, et la journée commence seulement pour des centaines de jeunes qui se ballade maintenant dans les rues. Je sors mon téléphone de ma poche et fais quelque chose de purement stupide : j’envoie un sms à Eleanor. Juste quelques mots, rien d’intéressant.

A El’ <3 : Coucou ma puce ! Tu me manques tu sais.

J’envoie et j’entends le téléphone d’Eleanor sonner dans ma valise. Ouais c’est con. C’est terriblement con.

Harry nous a rejoints, et nous discutons de ce qui s’est passé.

-          Mais c’est nous qui avons merdé ou c’est eux ?, demande Harry

-          On a tous merdé Harry. On aurait bien dû prévoir qu’ils n’étaient pas prêts à monter sur scène…

Mon téléphone sonne dans ma poche, c’est la mère de Zayn. Je décroche et met le haut-parleur.

-          Allô ?

-          Oui Tricia ?

-          Il est où Zayn ?

-          Dans sa chambre en principe.

-          J’arrive pas à le joindre, et j’aurais aimé lui parler de ce qu’il vient de faire à Louis.

-          Tu sais Tricia, intervient Liam, je ne pense pas que ça soit une bonne idée de lui parler. Je l’avais jamais vu dans un tel état.

-          Je m’en doute. Et Louis il va comment ?

-          On sait pas, dit Harry, je l’ai laissé un peu seul, j’avais besoin de discuter.

-          Prenez soin de vous les garçons. Et prenez soin de Louis et Zayn, ils sont fragiles.

-          Oui c’est promis, dis-je, essaye de rappeler Zayn, il finira par te répondre

-          Merci. Bisous à vous !

Elle raccroche et je laisse mon téléphone sur mon genou, j’ai le sentiment qu’il ne va pas tarder à sonner à nouveau.

-          Je devrais aller voir Louis, dit Harry

J’ai un mauvais pressentiment, je ne sais pas de quoi il est capable.

-          Reste encore un peu Harry, on n’a pas fini de discuter… dit Niall

Je reste à contrecœur et Liam reprend :

-          On annule le concert de demain ?

-          Je sais pas faudrait demander à…

Comme en écho à mes pensées le téléphone de Niall s’est mis à sonner. C’est un appel de Simon. Il décroche et met le haut-parleur.

-          Allô Niall ?

-          Ouais, j’suis avec Liam et Harry, on t’écoute

-          Ils vont comment ?

-          On sait pas, dit Harry, ils sont chacun dans leur chambre et on les a pas revu depuis qu’on est rentrés.

-          Et vous ?

-          Comment ça ?, dit Liam

-          Comment vous allez vous ?, reprend Simon

-          Mal, dis-je, on était en train de se demander ce qu’on devait faire pour le concert de demain, moi personnellement je veux pas y aller, j’ai peur qu’il se produise une nouvelle catastrophe, j’en ai marre de devoir consoler Louis tous les soirs…

-          Moi je pense qu’on doit continuer quoiqu’il arrive, dit Liam, si on s’arrête demain on ne reprendra jamais. Et demain ça se passera bien. Si Zayn est pas foutu de maîtriser sa colère on fera en sorte de le faire taire. Je veux pas que le groupe se sépare. On va faire en sorte que ça aille mieux.

-          Merci Liam, je m’attendais à ce genre de réaction de ta part, Niall t’en pense quoi ?, reprend Simon

-          J’en pense rien. Je veux pas perdre mes amis c’est tout…

-          Alors vous monterez sur scène demain, et toute la semaine, jusqu’à votre pause, dans dix jours. Va falloir maîtriser Zayn et protéger Louis. Harry ?

-          Oui Simon ?

-          Va voir Louis dans sa chambre, fait ce que tu sais faire de mieux…

Je file sans demander mon reste. Simon est au courant de mes sentiments pour Louis, il sait que ça nous fait du bien à tous les deux d’être ensemble. Je toque à la porte de la chambre de Louis, il me dit d’entrer, ce que je fais.

-          Louis descend de là !

Merde. J’avais complètement oublié que j’étais assis à quelques centimètres du vide. Je me tourne et re-rentre dans ma chambre. Je ferme la fenêtre et vais rejoindre Harry. Il me prend dans ses bras et me serre contre lui, en silence.

Je me suis assis sur le rebord de ma fenêtre. L’air frais me fais du bien. Je sors le téléphone qui est rangé dans l’une des poches de mon jean, puis je sors celui qui est rangé dans l’autre poche. Un rose un noir. Le mien et celui de Perrie. J’allume le mien et me décide à envoyer un message à l’autre téléphone. C’est con mais ça me fait du bien. Ici, loin de la tombe de Perrie, c’est le seul moyen que j’ai de lui parler.

A Pez (l) : Coucou ma puce ! J’espère que tu ne m’en veux pas trop de ce que j’ai fait à Louis, c’était un peu con je l’avoue… Mais tu me manques.

Le téléphone de Perrie dans ma main gauche vibre, signe que le message est arrivé. Je regarde le téléphone de Perrie, tente de le déverrouiller mais il s’éteint, signe qu’il n’a plus de batterie.

-          PUTAIN FAIS CHIER !

Je balance le téléphone à travers ma chambre, il atterrit dans le miroir qui se brise en mille morceaux. Mon téléphone à moi vibre une nouvelle fois. C’est le dix-septième appel de ma mère, je me dois de lui répondre maintenant.

-          Allô ?

-          PUTAIN ZAYN NE T’AVISE PLUS JAMAIS DE DECLINER MES APPELS COMME CA !

-          Désolé Maman, j’avais besoin de réfléchir.

-          Ah bah je m’en doute. Tu te rends compte du cataclysme que tu as déclenché ?

-          Oui je sais. C’était franchement con, je m’en veux d’avoir fait ça.

-          T’as intérêt à aller t’excuser Zayn.

-          Oui maman.

-          Je sais que tu souffres, mais te mettre tes amis à dos n’arrangera rien. T’as besoin d’être entouré. Pas seul.

-          Je sais. J’ai besoin d’eux. Mais j’ai du mal à leur dire…

-          Quitte ta carapace Zayn. Et fais leur confiance. Vous en avez besoin tous les cinq.

-          Oui maman. Merci. Je t’aime.

-          Je t’aime aussi Zayn. T’es mon bébé, l’oublie pas…

-          Maman ? Tu pourrais aller déposer un bouquet de roses sur la tombe de Perrie s’il-te-plaît ?

-          Oui j’irai faire ça Zayn. Et t’inquiètes pas, je suis sûr qu’elle pense à toi. 

-          Oui. Je te laisse maman, faut que j’aille dormir…

-          Bonne nuit mon cœur. Je te rappelle demain.

Je raccroche et me connecte à internet. Je suis trop lâche pour m’excuser en face à face avec Louis. Ça viendra avec le temps je pense.  Je me connecte sur twitter, j’ai des milliers de notifications, bonnes ou mauvaise je m’en fous. Je rédige un court message, à mes fans, à nos fans, à Louis.

« I apologize »

Deux mots. C’est tout ce que j’ai réussi à taper.

-          Niall ? Reste dormir ici, j’ai pas envie d’être seul

-          Si tu veux. Je crois que j’ai pas envie d’être seul non plus…

Niall vient s’allonger sur le lit à côté de moi. C’est cool d’avoir des amis sur qui compter. Il pianote sur son téléphone et finit par me montrer quelque chose. Un tweet que Zayn vient de poster. Un tweet d’excuses. C’est bien. C’est le premier pas qu’il fallait qu’il franchisse. Je pense que nous allons aller tous mieux maintenant. Niall commence à somnoler et je lui enlève doucement son téléphone des mains. Je le pose sur la table de nuit et me recroqueville sur moi-même. Je m’endors rapidement, épuisé par  toutes ces émotions.

Louis s’est endormi dans mes bras, bercé par mes caresses. Il a besoin de tendresse, comme Tricia l’a dit, il est fragile. J’aime prendre soin de lui, ça me fait du bien. Je l’aime. C’est stupide mais c’est comme ça. Je l’ai aimé dès la première seconde dans les coulisses d’X-Factor. Mais seul lui et Simon sont au courant. Je l’embrasse doucement sur le front, m’installe un peu plus confortablement dans le lit et je commence à somnoler. La journée de demain ne sera pas de tout repos je pense.

Dans mon petit appartement de Londres, je m’accorde une petite pause sur internet. Lily est au lit, je viens de terminer la vaisselle et le repassage, je m’installe donc à mon bureau, devant mon ordinateur portable. Je regarde rapidement les sites de news, c’est comme ça que je me tiens au courant de l’actualité. Après les informations sérieuses je jette un œil aux news plus people. Un article attire mon attention, la photo de couverture représente le jeune homme que j’ai croisé il y a deux jours au cimetière : Zayn. Mais oui bien sûr ! C’est Zayn Malik, les funérailles de sa fiancée avaient été retransmises à la télévision, et c’est là que je l’avais vu. Apparemment il s’est laissé emporter sur scène ce soir. Il est à Miami actuellement. Je continue à faire des recherches sur lui, jusque très très tard dans la nuit.

JOUR 12

Je m’éveille dans les bras d’Harry. Il est encore une fois resté veiller sur moi dans mon sommeil. Ça m’apaise. Mais j’ai un peu de scrupules à le laisser faire, car je sais que ce qu’il ressent pour moi et d’une toute autre nature que ce que je ressens pour lui. Il est amoureux de moi, je le considère comme mon meilleur ami. Je me lève doucement et vais farfouiller dans ma valise. J’en sors le cadre à photo de moi et Eleanor. Elle me manque aujourd’hui. Ça fait plusieurs jours que je ne l’ai pas vue et elle me manque. Dans un geste rageur je balance le cadre contre le mur. Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’elle n’est pas avec moi ? Pourquoi est-ce qu’elle est dans le coma, à des milliers de kilomètres d’ici ?

-          Louis ça va ?

Evidemment le fracas du verre brisé a réveillé mon ami.

-          Oui ça va.

-          Elle te manque c’est ça ?

-          Oui…

-          On rentre dans neuf jours Louis. Dans neuf jours tu pourras la voir.

-          C’est trop long…

-          Oh Louis…

Il s’est glissé jusqu’à moi, assis dans mon dos et il entoure maintenant ma taille de ses bras. Je me laisse aller à son étreinte, j’en ai besoin…

Nous nous sommes levés et sommes descendus chercher le petit-déjeuner pour tout le monde.  Niall porte le plateau avec la nourriture, moi celui avec les boissons. On a besoin de se retrouver un peu… Nous toquons à la porte de la chambre de Louis. C’est Harry qui nous dit d’entrer, ce que nous faisons.

Harry a encore passé la nuit ici. Comme pratiquement tous les soirs. Il joue à un jeu stupide. Il est amoureux de Louis depuis longtemps, Simon nous l’a dit, pour que nous les aidions à se protéger, il y a bien longtemps déjà. J’ai peur qu’il profite de la faiblesse de Louis pour le séduire. Je pose le plateau par terre, entre nous, Liam fait de même.  Nous commençons à déjeuner en silence. Quelques secondes plus tard on toque à la porte. La porte s’entrouvre et Zayn passe sa tête dans l’entrebâillement :

-          Je peux me joindre à vous ?

Nous échangeons tous un regard surpris. Je m’apprête à lui répondre méchamment mais Louis dit :

-          Oui viens…

Il s’approche mais reste debout, un peu en retrait. Il a les mains dans les poches, la tête baissée.

-          Je… Louis je suis désolé pour ce que j’ai fait hier soir. C’était vraiment méchant de ma part de te ridiculiser comme ça devant tout le monde… J’espère que tu pourras me pardonner…

-          Zayn ? Regarde-moi, dit Louis

Zayn lève très lentement la tête vers Louis, il le regarde droit dans les yeux.

-          Zayn je t’en veux pas pour ce qui s’est passé hier. Je mérite ta colère de toute façon…

-          C’est faux. Tu souffres autant que moi, j’ai pas le droit de te faire subir ma colère.

-          J’ai tué ta fiancée Zayn…

-          C’est pas une raison pour que je te dise le genre de choses que je t’ai dit… Je suis vraiment désolé Louis. Pour hier et pour l’autre jour dans le bureau de Simon…

-          Arrête de t’excuser et mange quelque chose, sinon tu vas crever de faim…

Zayn s’assoit avec nous et commence lui aussi à manger.

Onze heures du matin, Lily a son manteau sur le dos, son doudou à la main, nous prenons la direction du cimetière. Nous nous arrêtons au marchand de fleur situé au coin de la rue. J’achète une rose pour David, que je confie à Lily, puis nous sortons. Arrivée sur le trottoir je pense à autre chose. Je prends Lily dans mes bras et entre à nouveau dans la boutique. Je me décide à acheter une rose blanche pour la fiancée de Zayn. Je me sens proche de sa peine, maintenant que j’en sais bien plus sur lui. Je garde la rose blanche dans la main, ma fille dans l’autre et nous nous dirigeons vers le cimetière.

Maman a acheté une deuxième rose. Mais elle ne m’a pas dit pourquoi. Elle m’a réveillé tôt ce matin pour qu’on aille voir papa. Ce n’est pas comme ça d’habitude. D’habitude on y va le dimanche voir papa. Aujourd’hui on est jeudi… Enfin je crois…En plus maman me porte, ce qu’elle ne fait jamais. Elle dit toujours que je peux marcher, que je suis une grande fille. Dans le cimetière elle me pose par terre, prend ma main et nous nous dirigeons vers la tombe de papa. Elle est tout au fond du cimetière, c’est loin. J’aime pas marcher. En plus il fait froid. Comme d’habitude je pose la rose achetée par maman sur la tombe de papa. Nous restons là, sans rien dire, comme à chaque fois. Je ne comprends pas. Le monsieur l’autre jour il parlait devant la tombe. Pourquoi nous on ne parle pas ?

Je reprends ma fille par la main et j’essaye de retrouver l’endroit où j’avais vu Zayn la dernière fois. Je retrouve l’emplacement sans trop de difficulté. Je cherche la tombe de sa fiancée : Perrie je crois. Je localise la tombe et m’aperçois qu’une dame est en train d’y déposer un bouquet de roses. Je n’ose pas trop m’approcher, de peur de la déranger. Elle finit par se tourner vers moi.

-          Vous êtes une fan ?

-          Pas vraiment.  Je euh… vous connaissez Zayn ?

-          Je suis sa mère.

-          Enchanté, je m’appelle Jenny, j’ai rencontré Zayn ici même il y a quelques jours. Je voulais juste déposer une rose sur la tombe de sa fiancée, j’me suis dit qu’il serait content, comme il est loin et qu’il ne peut pas le faire lui-même

-          Ça lui aurait fait très plaisir je crois. C’est vraiment gentil de votre part.

Je dépose ma rose sur la tombe de Perrie et la mère de Zayn reprend :

-          Comment s’appelle la petite fille qui se cache derrière vos jambes ?

-          C’est Lily, ma fille. Lily dis bonjour à …

-          Tricia

-          Lily dis bonjour à Tricia

-          Bonjour madame, ose timidement ma fille

-          Elle est trop mignonne, dit Tricia, c’est peut-être indiscret mais comment se fait-il que vous ayez rencontré mon fils dans un cimetière ? C’est pas vraiment un endroit pour une fille aussi jeune que vous

-          Le père de Lily est décédé il y a quelques mois.

-          Il y a vraiment des personnes qui partent trop tôt…

-          Oui. Beaucoup trop tôt.

-          Jenny ? Est-ce que vous voudriez bien me donner votre numéro de téléphone, je pense que Zayn a besoin d’être entouré, et vous m’avez l’air d’être une jeune femme très gentille…

-          Oui oui bien sûr…

Je sors un papier de ma poche et y gribouille mon numéro. Je le tends à Tricia, la salue et je prends la direction de la sortie du cimetière avec Lily.

Nous nous apprêtons maintenant à monter sur scène. Nous avons passé la journée tous les cinq ensemble, à discuter, à chahuter, à nous rappeler des bons souvenirs. Ça nous a soudés. C’est bien.  Je suis contente d’avoir pu m’excuser auprès de Louis, ce que je lui ai fait hier était minable, et je le regrette. J’appréhende un peu notre concert, car je sais qu’un certain nombre de fans m’en veulent pour cet acte stupide. Il va falloir que j’assume.

Zayn s’est excusé de son acte, et tant mieux. Louis lui a pardonné et nous pouvons maintenant avancer ensemble tous les cinq, soudés comme avant le drame. Ça va nous faire du bien. Nous montons sur scène dans un quart d’heure et Zayn s’est assis par terre pour téléphoner à sa mère, vu l’agitation qui règne en coulisses il est obligé de mettre le haut-parleur pour entendre ce que sa mère lui dit, je peux donc suivre la conversation.

-          Allô maman ?

-          Zayn ? ça va mon cœur ?

-          Oui. Je voulais juste te dire que je me suis excusé auprès de Louis. C’était vraiment con ce que j’ai fait hier et je m’en voulais trop. T’avais raison, j’ai besoin de mes amis pour aller mieux.

-          Je sais. En parlant d’amis j’étais au cimetière tout à l’heure et j’ai rencontré une charmante jeune fille qui…

-          Jenny ?

-          Oui.

Zayn coupe le haut-parleur et s’éloigne pour aller parler à sa mère de manière un peu plus privée. Il nous cache des choses. Qui est cette Jenny ?

Je suis arrivé au moment où Zayn s’est éloigné.

-          C’est qui Jenny ?, dis-je à Liam

-          J’en ai pas la moindre idée, me répond-t-il, ça va toi ? Tu te sens prêt ?

-          Oui. J’ai hâte d’y être. Sur scène je me sens bien, j’arrive à oublier un peu l’Etat d’El’.

-          Ouais je comprends. Profites-en. En plus maintenant qu’on s’est vraiment retrouvés tous les cinq ça sera comme avant.

-          Exact, dit Niall en nous rejoignant, par contre Louis évite de te casser la gueule, t’es trop lourd je ne viendrais pas te relever

Nous explosons de rire suite à cette petite blague de l’Irlandais. Tout redevient vraiment comme avant…

J’ai envie d’enlacer Louis, envie de poser mes lèvres dans son cou, mais je ne peux pas faire ça devant mes amis. Alors je me contente de l’observer à distance. Il a l’air d’aller mieux. Je sais que les excuses de Zayn lui ont fait du bien. Ils vont enfin pouvoir avancer tous les deux. D’ailleurs en parlant de Zayn, il est passé où ? Ah ça y est, il revient. Juste à temps, on monte sur scène dans deux minutes.  Je me rapproche du groupe et nous procédons à notre petit rituel. En cercle, nous posons tous nos mains les unes sur les autres, pour nous donner du courage. Puis nous allons nous placer pour monter sur scène. J’en profite pour serrer furtivement Louis dans mes bras.

Le début du concert se passe sans encombre et nous arrivons à enchaîner environ huit chansons sans incident notable.  Puis Louis demande la parole afin de remercier nos fans, et là ça commence à déraper. Je vois un peu partout dans le stade se lever des pancartes marquées : Louis = assassin. Harry, Liam et moi échangeons un regard. Hazza anticipant la réaction de Louis se précipite vers lui, et à raison puisque Louis fond en larmes. Harry le prend tendrement dans ses bras et Zayn se lève. J’espère juste qu’il ne va pas faire empirer les choses…

Voir ces pancartes m’a mis hors de moi. D’autant plus que je sais que c’est de ma faute. Je me lève et m’adresse à nos fans.

-          Non mais pour qui vous vous prenez ? Vous voyez le mal que vous faites à Louis ? Je sais que ce que j’ai dit hier laissait clairement à penser cela, mais c’est pas vrai. Je regrette ce que j’ai pu dire sous le coup de la colère. Louis n’est pas un assassin, c’était un bête accident, regardez-le, il ne s’en sort pas indemne non plus. Alors par pitié laissez cette histoire derrière vous et avançons ensemble. Tous les cinq avec vous. On a besoin de ça, j’ai besoin de ça pour me reconstruire. Louis a besoin de ça pour enlever cette culpabilité qui le ronge.  Je vous serais vraiment très reconnaissant d’arrêter de brandir ces pancartes et plutôt de chanter avec nous la prochaine chanson. Ne le faites pas pour moi, faites le pour Louis…

Je me dirige vers Louis qui pleure toujours sur l’épaule d’Harry et je lui fais un rapide câlin. Il lève la tête, sourit, sèche ses larmes et nous entamons la chanson suivante. Ça nous fait du bien à tous de faire ce qu’on aime et d’être sur scène.  Aujourd’hui on joue en plein air et en chantant je regarde dans le cial. J’aperçois une étoile filante et souris, c’est probablement un clin d’œil de Perrie pour me dire qu’elle est fière de moi… 

 

Alors ? Zayn qui s'est isolé dans sa chambre ? Zayn et Louis toujours en tension avant le début du concert ? Liam et Niall qui cherche à comprendre ce qui a pu se passer ? Louis qui se retrouve seul dans sa chambre ? Le flash-back avec Zayn qui ridiculise Louis ? Louis qui ressent le besoin d'envoyer un sms à El' comme si elle était là avec lui ? Haz Liam et Niall qui discutent ? Le coup de fil de Tricia aux garçons ? Le coup de fil de Simon ? Haz qui va retrouver Louis dans sa chambre ? Zayn qui envoie un sms au portable de Perrie ? Zayn et sa mère au téléphone ? Le tweet d'excuse ? Niall et Liam qui veulent pas rester seuls ? Harry qui prend soin de Louis ? Jenny à Londres qui découvre qui est vraiment le jeune homme à qui elle a parlé l'autre jour ? Louis qui pète les plombs le lendemain matin au réveil ? Liam et Niall qui vont voir Haz et Louis avec le petit-déj pour être "ensemble" ? Les excuses de Zayn ? Jenny et Lily au cimetière qui rencontrent Tricia ? Tricia qui demande son numéro à Jenny pour le donner à Zayn ? Bonne ou mauvaise idée ? Zayn qui commence à parler à sa mère en coulisses puis qui s'isole quand on en vient à parler de Jenny ? ça cache quelque chose selon vous ? Harry qui commence à avoir du mal à maitriser ses sentiments pour Louis ? Les pancartes des fans sur scène ? Louis qui fond en larmes dans les bras d'Harry ? Et Zayn qui remet les choses bien au point ??

Réconciliation durable ou pas selon vous ? Jenny et Zayn, ça va évoluer comment ? Est-ce qu'Harry va réussir à se contrôler vis-à-vis de Louis où est-ce que Niall a raison de se méfier et de penser qu'il va réussir à le séduire ? Bref dites moi tout !