Bon je sais que j'avais dit que je publierai pas d'autre chapitre tant que j'aurai pas dix questions sur mon dernier article mais comme je suis une fiction-addict, j'ai déjà écrit plus de deux chapitre et demi, donc je vous en plublie un ici. Mais s'il-vous-plaît continuez à poser des questions sur le précédent article :)

 

Chapitre 16 : Le retour des emmerdes...

-          Hahahah Niall t’es trop con !!

Niall éclate de rire et moi aussi. Il n’arrête pas de raconter des blagues, il est vraiment marrant. On se balade sur le front de mer, Liam et Louis sont sur leur planche de surf, ils profitent des rouleaux de l’océan indien. Harry est parti prendre le soleil sur les hauteurs de l’arrière-pays et Zayn a décidé de rester à l’hôtel avec Perrie qui est venue le rejoindre pour quelques jours au soleil de Sidney. Elle ne sait rien de ma véritable identité, mais on a prévu avec les garçons de lui dire ce soir. Niall caresse doucement le dos de ma main tout en marchant. Il fait une chaleur à crever, mais ça fait du bien de sortir, surtout après le long voyage d’hier entre Londres et Sidney.

-          On peut s’arrêter au Starbucks ? J’voudrais un café, dit soudain Niall en avisant le magasin voisin

-          Ouais pas de problème, moi j’ai la dalle

-          Bah on va goûter, il est quoi, quatre heures ?

-          Ouais.

-          Ça m’étonne pas que t’ai faim alors…

-          Exact.

On entre dans le café et on fait la queue pour se faire servir. Niall se prend un café et je me décide pour un donut énorme recouvert d’un glaçage au chocolat. Le genre de truc où tu prends dix kilos rien qu’à le regarder…  Niall me regarde l’ai désespéré et dit devant la vendeuse qui nous sert :

-          Julie franchement c’est pas raisonnable, mais je te comprends il a l’air délicieux.

-          On partagera, dis-je en lui tirant la langue

Il rigole et me vole un baiser avant de payer. C’est rigolo de jouer au faux couple, on se sent de plus à plus à l’aise dans ce rôle, même si on sait très bien où sont nos vraies places : moi auprès d’Harry et Niall bah… où il veut… Dans les bras de Gemma peut-être. On n’en a pas reparlé depuis qu’on a quitté l’Angleterre et pourtant j’aimerai en savoir plus sur leur histoire. Ou plutôt leur non-histoire puisqu’ils nous ont assuré que c’était purement sexuel.

-          Ça te dit qu’on rentre à l’hôtel en mangeant ? Les garçons devraient pas tarder à nous rejoindre, et après faut qu’on se prépare, c’est pas tout ça, mais on bosse nous ce soir !!

-          Putain mais qu’est-ce que t’es con. Oui on rentre…

Il m’embrasse doucement dans le cou, il connaît mon point faible, il sait que je rends les armes quand on me fait ça.

-          Niall arrête…

-          Quoi ? T’aimes pas ?

-          Si. Justement…

-          Oh Julie t’es trop mignonne quand tu râles comme ça.

Il sourit et hausse les sourcils. Il sait qu’il m’énerve en faisant ça, parce que normalement c’est un privilège que je réserve à Harry. On arrive à  l’hôtel en finissant de goûter et on se dépêche de monter dans les étages. Les garçons ont réservé une suite luxueuse avec sept ou huit chambres, bien qu’on n’en utilise que cinq. Du coup c’est tout confort, on a même un grand salon pour regarder la télé, il y a trois salles de bain, bref grand grand grand luxe.  Je vais voir si Harry est dans notre chambre, mais il n’est pas encore rentré, du coup je vais rejoindre Niall dans la sienne. On se pose sur le balcon pour discuter. D’ici on est suffisamment loin de tout pour pouvoir aborder tous les sujets.

-          T’as eu un message depuis hier ?

Il me regarde sans comprendre…

-          Gemm’

-          Quelques sextos, dit-il en rosissant

-          Ça te suffit ? Enfin je veux dire, tu voudrais pas plus ?

-          Bof. Je sais pas. Pour le moment ça me suffit…

-          Sûr ?

-          Bof.

-          Je le savais ! T’es en train de tomber amoureux ?

-          Peut-être bien ouais. Mais c’est pas raisonnable. Et puis je suis qu’un amusement pour elle…

-          Dis pas ça. Mais réfléchis à ce que tu ressens vraiment… J’ai pas envie de te ramasser à la petite cuillère…

-          Qui parle de cuillère ? dit une voix dans mon dos

Je me retourne et vois Liam en caleçon sur le balcon d’à côté.  Niall me lance un regard suppliant, personne n’est au courant pour lui et Gemma. Alors je dis à Liam :

-          C’était bien le surf ?

-          Génial. Y’a des vagues trop bien ici.

-          Harry est rentré ?

-          Oui.

-          Ok.

J’essaye de ne pas paraître surexcitée et me lève doucement avant de me ruer vers la chambre de mon petit-ami. Je me jette dans ses bras et l’embrasse. Il rigole et me rend mon étreinte.  Après de longues minutes il me dit :

-          Ma puce, faut qu’on se prépare, je te rappelle qu’on bosse nous ce soir !

-          Oui je sais Niall m’a dit la même chose.

On éclate tous les deux de rire. Je me dirige ensuite vers la salle de bain, pour me maquiller un peu. En sortant de la chambre d’Harry je croise Perrie qui me regarde, complètement incrédule. Elle aussi se dirige vers la salle de bain qui a été désignée comme « celle des filles ».

-          Viens Perrie, dis-je, je vais t’expliquer, c’est un peu compliqué.

Elle me suit et on s’enferme dans la salle de bain.

-          Alors voilà, dis-je, je sors pas avec Niall, c’est juste un bon pote, je suis la petite amie d’Harry en fait…

-          Tu t’appelles Cécile non ?

-          Oui, comment tu… ?

-          On te reconnaît un peu, et comme je t’ai vu sur les photos avec Harry et que Zayn m’a un peu parlé de toi bah…

-          Okay. Tu gardes le secret hein ? On est morts si ça se sait.

-          Promis. Mais… pourquoi vous vous cachez ? A cause du management ?

-          Non. Parce qu’Harry m’a… enlevée…

Elle ferme les yeux un long moment semblant assimiler l’information puis dit :

-          Donc tu es là en toute illégalité ?

-          Euh… oui en quelque sorte… Enfin c’était une fugue accompagnée on va dire…

-          Mais tes parents doivent être morts d’inquiétude non ?

-          Sûrement. Mais je m’en fous. Ils m’ont fait trop de mal…

-          Comment ça ?

-          Ils m’ont interdit de revoir ou même de prendre contact avec Harry. Mais j’ai bravé l’interdit, parce que je suis amoureuse de lui.

-          Vraiment ? Tu ne te trouves pas un peu jeune ?

-          Comment ça ?

-          Bah t’es jeune pour être aussi amoureuse…

-          Ouais. Mais Harry c’est comme une évidence pour moi. Je l’aime. Il m’aime. Et pour le moment on ne se pose pas plus de questions que ça.

-          D’accord.

On s’est maquillées en discutant et on ressort retrouver les garçons qui nous attendent déjà tous. J’embrasse rapidement Harry puis prend la main de Niall et nous partons tous les deux en premier pour monter dans les voitures aux vitres teintées qui nous mèneront à la salle de concert.  Une vingtaine de minutes plus tard nous y sommes. Nous sortons de la voiture, les garçons, et Perrie font de même dans les voitures suivantes. Nous entrons dans la salle de concert et les garçons se dépêchent d’aller sur scène, pour leurs tests micros. Perrie et moi sommes assises en bord de scène, et comme la première fois à laquelle j’ai assisté à une telle chose un petit groupe de fans privilégiées entrent dans la salle. Je ne leur prête que peu d’attention, préférant observer les garçons sur scène.  Pourtant une des jeunes filles attire mon regard, elle n’observe pas les garçons mais Perrie et moi. Et ce n’est qu’au bout de la troisième chanson que je percute : cette fille je l’ai déjà vue, elle était au test micro à New York, c’est même l’une de celles avec lesquelles je me suis pris la tête et contre lesquelles Harry s’est énervé. Si elle m’a reconnue je suis dans la merde. Je me lève et file en direction des coulisses, suivie par Perrie. Une fois à l’abri des regards elle me dit :

-          Où tu vas ?

-          Loin des fans. Y’en a une qui me connait sous mon autre identité. Et si elle ma reconnue, ce qui risque d’être le cas, on est dans la merde… Putain mais pourquoi est-ce que j’ai refait ma couleur de cheveux ? Rhaaa je suis trop conne !!!

Je fonds en larmes et Perrie semble un peu désemparée. Heureusement les garçons arrivent à ce moment-là et Niall se précipite sur moi, il me serre tout contre lui jusqu’à ce que je me calme. Je préfèrerai être dans les bras d’Harry mais si un de leurs gardes du corps passe ça risque d’être compromettant. Alors je me contente des bras de Niall. Une fois que je suis calmée on va dans la loge des garçons, où on pourra discuter franchement, sans avoir besoin de masquer quoi que ce soit. Harry ferme la porte et se précipite vers moi. Je me suis assise par terre, devant le tabouret sur lequel Niall s’est assis. Harry m’embrasse doucement avant de dire :

-          Tu nous explique ?

-          Je suppose que t’as pas fait gaffe aux filles qui étaient là ?

-          Pas vraiment.

-          Bah pour une fois t’aurais dû. Y’en a une qui me connaît sous mon autre identité, et elle ne m’a pas quittée des yeux, je pense qu’elle m’a reconnue.

-          Comment elle peut… ?

-          Elle était là au test micro à New-York, c’est une de celles avec lesquelles on s’est pris la tête Haz’…

-          Putain merde fais chier !

Il a crié et m’a fait sursauter. Tout le monde nous regarde d’un air consterné, il est vrai que maintenant ma véritable identité est en danger.  Lou, la maquilleuse et amie des garçons entre à ce moment-là.

-          C’est quoi ces têtes d’enterrement ? Il se passe quoi ?  s’exclame-t-elle

-          Rien, dis-je, on s’inquiète sûrement pour rien. Allez les garçons, préparez-vous, vous avez un show à assurer.

Zayn Liam et Louis s’installent pour que Lou s’occupe d’eux, Perrie s’est assise sur une banquette et joue sur son téléphone mais Harry et Niall restent avec moi ;

-          On fait quoi ?, dit Niall

-          Bah on dément, dit Harry, c’est évident

-          Attendez, dis-je, on ne peut pas démentir quelque chose dont on ezt pas sûr que ça ait fuité.  On laisse la polémique enfler si elle doit enfler, en attendant on va faire comme si de rien n’était, et après on verra d’accord ? Ne vous inquiétez pas, si ça se trouve  on psychote et elle ne m’a pas reconnue.

-          Du coup tu viens quand même nous voir près de la scène ?

-          Oui. Mais si quelqu’un à un sweat à capuche à me prêter je veux bien.

-          Tu vas crever de chaud, me dit Harry

-          Je m’en fous, je préfère ça plutôt que d’être reconnue.

-          Moi j’en ai un dit Louis en enlevant son pull et en me le balançant.

-          Merci Loulou !!

J’enfile le sweat et vais lui faire un gros bisou sur la joue. Ça le fait rire et ça détend l’atmosphère. Lou me demande un peu d’aide pour coiffer les garçons et je fais du mieux que je peux pour l’aider. Je crois qu’elle a compris qu’être occupée me détendrai. Deux heures plus tard les garçons montent sur scène et Perrie, Lou et moi, nous installons entre les barrières qui retiennent les fans, et la scène où évoluent nos amis. Les deux jeunes femmes m’encadrent, et j’ai mis la capuche du sweat de Louis. Ça va encore plus embrouiller les gens que je porte un pull à Louis. Tant mieux. Si ça peut noyer le poisson et perdre les fans. Les pauvres quand même, elles ne doivent rien comprendre. Mais j’espère juste que la petite conne ne fera pas renaître la rumeur, qui était restée sous-jacente depuis un bon moment maintenant. A la fin du concert, qui s’est très bien déroulé nous retrouvons les garçons en coulisses. Une fois dans la loge je prends Harry dans mes bras et l’embrasse doucement. Mauvaise idée visiblement puisqu’un des gardes du corps des garçons entre à ce moment-là dans la pièce. Et comme une conne je reste pendue au cou d’Harry. Il nous regarde longuement, ferme les yeux, les rouvre, j’en ai profité pour me détacher d’Harry. Mais il n’oubliera pas ce qu’il a vu.

-          Les garçons, je venais voir si vous étiez prêts à repartir.

-          Oui, dit Louis, dès que j’ai récupéré mon pull on peut y aller, parce que je ne peux pas sortir torse-nu, dit-il en se changeant.

Le garde du corps ressort et les garçons se changent.  Ils reprennent leur tenue « civile ». Je reste silencieuse, je m’en veux de nous avoir encore mis dans la merde, mais d’ordinaire personne d’autre que les garçons et Lou ne rentrent dans la loge. J’enlève mon sweat et le rend à Louis, Niall en profite pour venir me serrer dans ses bras et me dit :

-          T’inquiètes pas, il dira rien…

-          J’espère.

-          C’est sûr, mais ils risquent de se poser des questions entre eux. Mais on gèrera. En attendant nous on y va ? Tu retrouveras Hazza à l’hôtel.

-          Je peux l’embrasser encore une fois avant ?

-          Dépêche-toi.

J’embrasse doucement Harry, mais longuement et Niall se met à rire dans mon dos. Je refuse de lâcher Harry, je joue à faire durer le plaisir, c’est vraiment agréable. Après d’interminables secondes je le lâche enfin et rejoint Niall qui est mort de rire.

-          Heureusement que je t’ai dit de te dépêcher…

-          Ta gueule Niall !

On éclate tous les deux de rire et on prend la direction d’une voiture qui nous ramènera à l’hôtel. 

 

 

Alors ? Niall et Cécile qui sont hyper complices en ville ? La discussion sur Gemma ? Les explications avec Perrie ? Le test micro ? LA fille que Cécile a reconnu ? Les garçons qui la rassurent ? Que va-t-il se passer par la suite ? Dites-moi tout !!!