coucou !! Je vous poste ici le chapitre 17 de En Cavale, je sais que vous l'attendez pour avoir les réponses aux questions qu vous vous posez alors voilà... (sinon j'ai aussi fini le prochain chapitre de British Experience mais il est possible que je ne le publie pas avant mardi, j'ai qques problèmes de santé à régler avant...)

 

Chapitre 17 : Burn out...

Il fait près de quarante degrés dehors mais me promène avec une casquette sur la tête plus la capuche du sweat de Niall relevée par-dessus. J’avais besoin de prendre l’air. Et comme les garçons n’étaient pas levés je suis partie toute seule. Je porte aussi de grosses lunettes de soleil et il est impossible qu’on me reconnaisse. Enfin je l’espère. Je me pose à la terrasse d’un café pour petit-déjeuner, et un groupe de jeunes filles, assis quelques tables plus loin m’intrigue. Elles sont penchées sur plusieurs magazines qu’elles comparent avec leurs téléphones et elles discutent de tout cela.

-          Je vous dis que c’est la même personne !

-          Mais t’es complètement tarée, c’est pas possible, c’est la copine de Niall, elle ne peut pas sortir avec Harry !

-          Et si son couple avec Niall était faux et fait pour protéger sa relation avec Harry ?

-          Tu regardes trop de films, c’est pas possible, elle s’appelle Julie, elle s’est juste teint les cheveux, c’est ça qui fait bizarre…

-          Justement. C’est bien ça qui me fait douter, avec sa couleur elle ressemble vachement à Cécile, la copine d’Harry.

-          Mais elle a disparu de chez elle, personne ne sait où elle est, ça ne peut pas être elle.

Une des filles qui n’avait pas encore parlé, et qui est celle qui était aux deux tests micros dit alors :

-          Moi je suis sûre que c’est elle. Je l’ai déjà vue en tant que Cécile et je vous assure que c’est la même personne, même forme de visage, même sourire, mêmes yeux. Et Harry qui pose son regard protecteur sur elle. Ils sont grillés, mais il faut qu’on prouve ça au monde entier. Mais y’a qu’à comparer les photos, c’est évident.

Je commence à paniquer et à hyper ventiler un peu. Ça craint… Le serveur qui vient de m’amener mon thé me regarde, inquiet, et dit :

-          Ça va mademoiselle ?

-          Hein ? Oui oui ça va, merci..

Il fronce les sourcils mais n’ajoute rien. Je me dépêche de boire mon thé, laisse un pourboire plus que conséquent et file en direction de l’hôtel. C’est bien ce que je craignais, je suis sûre d’avoir été reconnue. Ma cavale va s’arrêter, s’en est fini, mais je ne le veux pas, je le redoute. Lorsque j’arrive dans notre suite je trouve Harry, en caleçon, en train de faire les cent pas dans « l’entrée ».

-          Désolé j’avais besoin de prendre l’air Haz’…

Il s’approche de moi, me prend dans ses bras et me câline longuement.

-          Ça s’est bien passé ? T’as pas eu de problème ? Je n’aime pas quand tu sors toute seule comme ça en laissant juste un mot. En plus ça me rappelle des mauvais souvenirs…

-          Désolé Hazza. Mais ça m’a fait du bien. Par contre il faut qu’on parle, toi, Niall et moi.

-          Je suis là, dit le blondinet en sortant de sa chambre

-          Génial. Viens on va dans notre chambre, on y sera au calme pour parler…

On se dirige tous les trois vers la chambre que je partage avec Harry ; Elle est en bordel mais je m’en fous, Harry et moi on a profité de notre nuit tant qu’on a pu. Niall me fait un clin d’œil et on s’assoit tous les trois sur le lit.

-          Alors voilà, je suis sortie toute seule ce matin, et je me suis posée à la terrasse d’un café.

-          Attends, c’est un pull à qui que tu portes ?,  m’interromps Harry

-          A moi, dit Niall, je lui ai filé quelques-unes de mes affaires pour qu’elle en ait toujours à disposition.

-          Ok, continue ma puce, dit Harry en se plaçant derrière-moi et en enroulant ses bras autour de ma taille

-          Y’avait un groupe de jeunes filles qui devaient être au concert d’hier soir, avec celle qui était aussi à New-York avec elle, et elles discutaient de moi.

Harry resserre un peu son étreinte et Niall grimace. Et ils vont encore moins aimer ce que je vais leur dire après.

-          Bon clairement elles ont de gros doutes sur mon identité. Elles ont fait le lien avec ma véritable identité et je pense qu’elles vont faire enfler la polémique sur Twitter. Donc va falloir qu’on ait les épaules robustes pour supporter ça.

-          Merde, dit Niall, elles ont vraiment des doutes ?

-          Elles sont quasiment certaines.

Je sens Harry bouillir dans mon dos, je sais que l’explosion ne va pas tarder. Je fais signe à Niall de déguerpir, que je vais le calmer. Harry est surprotecteur avec moi, et ça ne doit pas lui plaire du tout que mon identité ait été fortement soupçonnée.  Niall est sorti de la chambre et Harry me lâche. Il se lève et commence à faire les cents pas dans la pièce. Mais je sais que ça ne va pas durer, on est encore dans le calme avant la tempête.  Il s’arrête soudain net, se tourne vers le mur et donne un violent coup de poing dedans. Je me recroqueville, qu’est-ce que je pourrais faire pour le calmer ? Rien. Pourtant il fond en larmes en se tenant le poing, il a du se faire mal. Je m’approche de lui et le prends contre moi. Il enroule ses bras autour de mon cou, je pense qu’il a peur de me perdre à cause de ces filles, peur que si ma véritable identité est révélée on soit séparés. Je regarde doucement sa main, il s’est explosé les jointures, il saigne. Il va falloir lui bander la main.

-          Hazza ? Tout va bien se passer, pour le moment rien n’est fait, et le plus urgent c’est de soigner ta main.

-          C’est bon c’est rien, c’est juste une égratignure.

-          Hazza, t’as fait presque un trou dans le mur alors ne dit pas que c’est rien. Allez viens…

Il vient avec moi jusque dans l’entrée de notre suite où Liam et Louis, probablement réveillés par le bruit nous attendent.

-          Y’a un d’entre vous qui aurait du désinfectant et de quoi faire un bandage ?

-          Je m’en occupe, dit Liam

-          Il s’est passé quoi ?, demande Louis

-          On vous expliquera après, d’abord on le soigne…

Liam revient et s’occupe de la main d’Harry qui serre les dents. Visiblement il s’est fait bien plus mal qu’il ne veut l’admettre. Je regarde Liam faire avec anxiété.

-          T’as jamais pensé à faire infirmier Liam ?

-          Je crois que j’aurais été pompier si j’avais pas été chanteur.

-          T’as ça dans le sang Liam, y’a qu’à voir la vitesse à laquelle tu désinfecte les plaies…

-          Les plaies physiques oui, les plaies morales beaucoup moins bien.

-          N’importe quoi, dit Niall en nous rejoignant, putain t’as fait quoi Harry ? ajoute-t-il en voyant la main de mon boyfriend

-          Un trou dans le mur, répond froidement Harry en serrant les dents

-          Eh mec faut que tu te détendes, ça va aller, on démentira les rumeurs comme d’habitude, et tout ira bien, dit le blondinet en souriant

-          C’est pas parce que tu couches avec ma sœur que tu peux te permettre de me donner des leçons, répond sèchement Harry

Niall rougit fortement et retourne dans sa chambre sans un mot. Putain. Je fais quoi ? Je vais voir mon ami qui doit se sentir très très mal ou je reste avec mon petit ami ?

-          Va voir Niall, me dit Louis, on s’occupe d’Harry

-          Merci.

J’embrasse sur le front mon boyfriend qui se fait toujours soigner la main et je vais rejoindre Niall dans sa chambre. Il est allongé sur son lit, la tête enfouie dans son oreiller, et il pleure.

-          Si t’es venu en rajouter une couche c’est pas la peine, t’as réussi ton coup Harry, grommelle-t-il

-          C’est moi Niall…

Je ferme la porte (à clé) et m’assois au bord du lit. Je caresse doucement le dos de Niall jusqu’à ce qu’il se calme. Une fois qu’il a fini de pleurer il sort sa tête de l’oreiller et me regarde.

-          Merci.

-          J’suis désolée Niall, je pensais pas qu’il te dirais ça…

-          Je ne pensais pas non plus…  Tu sais, j’ai pas honte de coucher avec Gemma, mais je ne veux pas que ça devienne un fait public. Même pour les garçons. C’est pas glorieux de coucher avec la sœur de son meilleur pote. C’est comme si Louis couchait avec Doniya ou Zayn avec Ruth. Ça se fait juste pas…

-          Niall. Arrête. S’il-te-plaît. Vis ce que t’as à vivre avec Gemma, il ne pourra pas t’en vouloir à vie, et puis pour le moment c’est juste physique, alors profites-en.

-          Oui mais les garçons vont avoir une sale image de moi maintenant…

-          Ça je m’en occupe d’accord ? Maintenant tu prends ton téléphone et tu appelles Gemma, t’en as besoin, parce que je sais que t’as des sentiments pour elle, ça se voit.

-          Tu crois ?

-          Putain Niall on dirait un jeune gamin de 12 ans qui tombe amoureux pour la première fois. C’est trop mignon. Sauf que vous vous traduisez ça par du sexe.  Bref appelle-la.

-          Tu me fais un câlin d’abord ?

Je me jette sur lui et on se fait un câlin énorme et très long. Ça nous fait du bien. Je sors ensuite de la chambre et vais rejoindre les garçons qui se sont posés dans le « salon » et ont été rejoints par Zayn et Perrie. Je m’assois sur les genoux d’Harry et l’embrasse dans le creux du cou. Il sourit et se détournant totalement de la conversation de ses amis il me dit à voix basse :

-          Il va comment l’Irlandais ?

-          Bof. T’aurais pas dû dire ça.

-          Je sais… Mais il m’énerve dès fois…

-          T’es jaloux que ta sœur s’intéresse à un autre que toi et comme t’étais sur les nerfs bah c’est sorti. Mais ça va aller, Niall a raison, on va faire en sorte que ça aille.

-          Oui.

-          Cécile ?

Je lève la tête vers Liam qui vient de m’interpeller.

-          Ouais ?

-          Vous allez faire quoi ? Harry nous a un peu raconté, vous êtes dans la merde, si jamais la rumeur enfle trop sur internet elle sera dans les journaux de demain.

-          Je m’en fous. On va faire comme si de rien n’était. Je vais sortir avec Niall dès qu’iI aura fini son coup de fil, et on va se montrer, très amoureux, pour de faux, dis-je en me tournant vers Harry, mais on va essayer de faire croire à notre histoire.

-          D’accord, dit Louis, mais faudra aussi que Niall pousse un coup de gueule sur twitter ce soir pour démentir la rumeur qui enfle.

-          Elle enfle vraiment ?

-          C’est terrible, dit Perrie, pire que les rumeurs Larry à une époque. Et en très peu de temps. Et ils ont fait des montages pour prouver que tu étais toi et pas la fille que tu prétends être et c’est vraiment troublant.

-          Merde. Tant pis. Je peux vous parler de Niall un moment ? Tant qu’il n’est pas là…

Ils approuvent tous en silence.

-          Comme Harry l’a si judicieusement fait remarquer Niall couche avec Gemma. C’est pas trop trop moral de coucher avec la sœur de son meilleur ami je vous l’avoue, mais il voudrait ne pas être jugé sur ça, et je vous serais vraiment reconnaissant de ne pas lui en parler. Faites comme si vous ne saviez rien. Et ne le jugez pas je vous en supplie. Il ne mérite pas ça…

-          Et puis c’est purement sexuel, ajoute Harry, donc c’est pas trop grave…

Les garçons mes sourient et viennent tous me faire un câlin, ça fait du bien de se sentir entourée, même si je me sens obligée de prendre soin à la fois d’Harry et de Niall. Et c’est assez complexe à gérer. Nos amis partent vaquer à leurs occupations et je profite de me retrouver seule avec Harry pour observer sa main bandée.  Il s’est salement amoché, mais j’ai espoir que ça guérisse vite.

damn-harry-edward-styles-harry-styles-hot-one-direction-favim-com-303633

-          Ça va ? t’as mal ?

-          Bof…

-          Hazza…

-          Oui j’ai mal, je pense que je me suis tordu un doigt en plus, mais je l’ai cherché, je sais même pas pourquoi je me suis emporté comme ça.

-          Parce que t’as peur pour notre couple Hazza, c’est normal…

-          J’ai peur de te perdre, peur que ta couverture vole en éclats et que tu sois obligée de rentrer…

-          Chut. On n’en est pas là pour le moment…

-          Oui mais on va finir par y arriver si ces conasses de groupies ne se calment pas…

-          Bébé, dis pas ça. Ce sont avant tout tes fans, et j’aurais été à leur place j’aurais aimé savoir aussi. Reconnais que c’est troublant.

-          Oui.

-          Tu devrais aller te reposer, ça te fera du bien, je vais aller faire un tour en ville avec Niall.

-          Je pense que je vais aller courir une heure ou deux plutôt, ça me détendra.

-          Ok. Mais si tu croises des groupies tu t’énerves pas, tu t’étonnes, tu démens mais pas trop et tu te dépêche de filer.

-          Promis. Sois sage avec Niall, dit-il en m’embrassant sur le front

-          Promis. Je t’aime…

-          Je sais…

On s’embrasse longuement, langoureusement, amoureusement, puis il va se préparer et je me dirige vers la chambre de Niall. J’entre sans frapper, comme d’habitude, mais je n’aurais pas dû. Niall est au téléphone, la main plongée dans son caleçon, sourire béat aux lèvres.

-          Oups ! J’ai rien vu !

Je ressors de la chambre rapidement et rougis. La prochaine fois je toquerai avant d’entrer. Quelques secondes plus tard il ouvre la porte de sa chambre, rouge comme une pivoine et me fait entrer. Il est toujours en caleçon mais j’essaye de ne pas me focaliser là-dessus.

-          Désolé Niall je pensais pas que…

-          Laisse-tomber, c’est ma faute. Tu peux garder ça pour toi par contre ?

-          Oui promis. Je venais te demander si on pouvait sortir un peu tous les deux, on s’est dit avec les garçons que ça serait une bonne idée pour accréditer encore notre couple…

-          Ouais okay. Je m’habille et on y va.

-          Tu veux pas qu’on aille à la plage plutôt ? ça serait dommage de ne pas en profiter, l’eau doit être trop bonne !!!

-          Ouais t’as raison… Bon bah rendez-vous dans dix minutes dans l’entrée avec ton maillot de bain.

-          Ok…

Après un court moment de réflexion je dis :

-          Niall ? Vous vous êtes dit quoi avec Gemma ?

-          Des trucs osés. On n’a pas vraiment parlé en fait…

-          Ok. Tu sais qu’à un moment faudra que vous arrêtiez avec les sexto et que vous passiez à des vraies discussions ?

-          Oui. Allez file mettre ton maillot de bain…

-          Oui !!

Je lui fais un gros bisou sur la joue et file dans ma chambre.

 

 

alors alors alors ? Qu'en avez vous pensé ? ça craint ou pas ? Cécile qui brave le danger et sort toute seule ? Harry qui s'est inquiété et qui pète les plombs après ce qu'elle lui a dit ? La pique qu'il lance à Niall ? La réaction de Niall et Cécile qui va le consoler ? La mise au point avec les garçons ? Cécile qui rentre au mauvais moment dans la chambre de Niall ?

Vous vous attendez à quoi dans la suite ??? Dites-moi tout !!!