Bonsoir bonsoir, voilà le dernier chapitre d'En Cavale (et oui déjà), mais ne vous inquiétez pas, il y aura deux bonus pour cette fiction, et la saison 3 arrivera bientôt. Je pense d'ailleurs publier les bonus ce soir, comme ça je peux passer à autre chose après... En espérant que vous aimerez :)

Chapitre 22 : Fin de l’histoire…

-          Respire Cécile, tu te remets à hyper ventiler

Je lève les yeux vers Niall et tente de me calmer. Peine perdue… Le blondinet entrelace ses doigts aux miens et me sourit. Ça me rassure un peu. Liam passe doucement sa main dans mon dos et je réussis à me calmer. Soudain mon téléphone vibre dans ma poche je le sors et décroche :

-          Allô ?

-          C’est moi, je laisse le téléphone allumé dans ma poche pour que vous puissiez suivre la conversation, ne faites pas de bruit sinon vous serez grillés. Je t’aime ma puce.

-          Je t’aime aussi Hazza, et j’ai confiance en toi…

Il est dans le couloir de notre suite, avec Gemma, et ils ont accepté de recevoir tous les deux mes parents.  Le plan est de démentir m présence ici, et de gentiment les renvoyer chez eux. Mais je sais qu’ils ne lâcheront pas l’affaire aussi facilement.

-          Si tu veux on les voit à travers le trou de la serrure, me chuchote Louis à l’oreille, ça te rassurera peut-être.

Je me précipite sur la porte de la chambre de Niall et colle mon œil au trou de la serrure, effectivement on voit tout. Mon portable est toujours allumé, comme ça j’aurais le son et l’image.

Harry et Gemma sont assis sur le canapé, face à eux deux chaises attendent mes parents. Je vois mes parents entrer quelques secondes plus tard. Harry se raidit, Gemma passe la main dans son dos, mes mains se mettent à trembler nerveusement. Harry se lève et tend la main à mes parents, ils la serrent avec méfiance, en silence, Gemma fait de même puis mes parents s’installent.

-          Où est notre fille ?, demande mon père d’un ton agressif

Harry hausse les épaules et répond :

-          Je n’en ai pas la moindre idée, je n’en sais pas plus que vous.

-          Vous ne l’avez pas vue ?, demande ma mère

-          Pas depuis que je l’ai mise dans l’avion il y a un peu plus d’un mois.

-          Au téléphone peut-être ?, rajoute mon père

-          Oui, mais rarement, et elle m’a seulement dit qu’elle allait bien, pas du tout où elle était.

-          Si je peux me permettre, intervient Gemma, je suis la grande sœur d’Harry et je tiens à vous dire qu’il est aussi inquiet que vous à propos de votre fille, bien sûr il aimerait savoir où elle est mais il ne peut pas partir à sa recherche à cause de son métier.

-          Un métier de raté oui, dit mon père

Je vois Harry tressaillir mais il se maitrise et ne dit rien. Mon père sort un magazine et un paquet de photos de son sac à dos, il les montre à Harry et Gemma en disant :

-          Et là ? Vous allez me dire que ce n’est pas ma fille peut-être ?

-          Non, cette jeune fille lui ressemble je vous l’accord, dit Harry, mais ce n’est pas Cécile, la jeune fille sur les photos s’appelle Julie et c’est la petite amie de Niall

-          On peut la voir ? demande ma mère

-          Ils sont sortis, on est en Day-off, Niall et elle ne rentreront que demain

Bravo Hazza. Beau mensonge. Niall qui s’est assis par terre derrière-moi me sourit en entendant cela et Louis, Liam et Zayn, assis un peu plus loin lèvent leurs pouces en l’air. J’espère que ça va continuer comme ça.

-          Je ne vous crois pas, reprend mon père

Putain merde. J’aurai du me douter que ça ne serait pas aussi simple.

-          Je sais que la jeune fille sur les photos est ma fille, même taille, mêmes yeux, même sourire, mêmes grains de beauté, même attitude, je connais ma fille, et je sais que c’est elle.

-          Je vous assure que non, dit Harry

-          Ce n’est pas elle, renchérit Gemma

-          VOUS MENTEZ ! se met à crier mon père, JE SAIS QUE C’EST MA FILLE ET SI VOUS M’EMPECHEZ DE LA VOIR JE VOUS COLLE LES FLICS AU CUL !!!

Je m’apprête à bondir et à sortir de la chambre pour défendre mon copain mais Niall me ceinture à la taille et men empêche.

-          Laisse-moi passer Niall, dis-je à voix très basse

-          Non, tu vas tout faire foirer, je te protège là…

Il sourit et j’abandonne l’idée. Il garde alors un seul bras autour de ma taille et je me reconcentre sur la scène qui se passe dans le couloir. Mon père s’est levé et regarde Harry d’un air mauvais. Harry le regarde longuement avant de se lever à son tour et de déclarer d’un ton sec :

-          Vous êtes dingues. Je ne sais pas du tout où est votre fille…

Mon père l’attrape par le bras et se met à hurler :

-          DITES-MOI OÙ EST MA FILLE ! JE SAIS QUE VOUS LE SAVEZ ! DITES-MOI OÙ ELLE EST ESPECE DE CONNARD !!!

Là s’en est trop pour moi, je bondis avant que Niall ait pu me rattraper, et je me précipite dans le couloir.

-          Cécile non !, crie Niall

Harry me voit débouler en courant et grimace, mes parents semblent incrédules et je me mets à mon tour à crier sur mes parents :

-          C’EST BON ? VOUS ETES CONTENTS, VOUS M’AVEZ RETROUVEE ? JE VOUS INTERDIS D’INSULTER OU DE MENACER MON PETIT COPAIN, JE L’AIME ET SI VOUS N’ETES PAS CAPABLES DE L’ACEPTER ET BAH TANT PIS ! DEGAGEZ, LAISSEZ MOI DEUX HEURES ET JE SERAIS EN BAS AVEC MES AFFAIRES, PRETE A PARTIR SI C’EST CE QUE VOUS VOULEZ, MAIS DEGUERPISSEZ, JE NE VEUX PLUS VOUS VOIR ICI, ICI JE SUIS AVEC LES GENS QUE J’AIME ET QUI TIENNENT A MOI, ÇA VOUS ETES BIEN INCAPABLES DE LE COMPRENDRE ! DE TOUTE FAÇON SI VOUS M’INTERDISEZ DE VOIR MES AMIS, OU MON PETIT-AMI JE FUGUERAI ENCORE ET ENCORE.  JE VOUS DETESTE, VOUS ETES LES PIRES PARENTS DU MONDE ! ALLEZ, DEGAGEZ ! VOUS N’AVEZ RIEN A FAIRE ICI !

Mon père et ma mère me regardent un long moment puis filent en silence. Dès qu’ils ont passé la porte je me jette dans les bras d’Harry, en larmes. Il pleure lui-aussi. Forcément, j’ai promis à mes parents de rentrer avec eux, ça veut dire que je vais devoir quitter Harry, pour un long moment, peut-être pour toujours. Les garçons ont rejoint Gemma qui ne sait pas trop quoi dire ou quoi faire. Lou nous rejoint quelques secondes plus tard.

-          Il s’est passé quoi ? J’ai vu tes parents passer très énervés Cécile…

Je sèche rapidement ms larmes et me tourne vers la jeune femme en disant :

-          Je crois qu’il est temps que tu m’enlèves mes extensions…

-          Mais…

-          S’il-te-plait Lou, il faut qu’on clarifie auprès des fans des garçons avant que je parte.

-          D’accord.

-          Merci.

J’embrasse rapidement Harry et prend les choses en main :

-          Hazza, Niall, faites une twitcam pour vos fans, tout de suite, il faut clarifier les choses avec elles, les autres garçons est-ce que vous voudriez bien préparer ma valise ? J’ai des affaires qui traînent un peu partout et je dois partir dans deux heures.

Tout le monde acquiesce en silence et pendant que les garçons partent chercher l’ordi de Niall et que Lou va chercher son matériel je m’entretiens à voix basse avec Gemma :

-          Pourquoi t’as fait ça Cécile ?, me demande la jeune femme, on aurait pu gérer…

-          Non. Ils n’auraient pas lâché tant qu’ils ne m’auraient pas vue. Et j’en ai marre, je veux pas me planquer toute ma vie.  Bien sûr que je ne veux pas rentrer, mais c’est sûrement mieux comme ça, ça évitera que mes parents nous harcèlent et Harry pourra enfin souffler un peu.

-          Il n’est pas prêt à se séparer de toi.

-          Tu prendras soin de lui hein ?

-          Promis.

-          De Niall aussi ?

-          Oui.

-          Je sais que j’ai pris la bonne décision. Je me devais de protéger Harry, mon père était prêt à lever la main sur lui, et je ne voulais pas qu’ils en viennent aux mains.

-          Je comprends. C’est très courageux…

-          Merci.

Je la serre fort dans mes bras puis elle va aider les garçons à préparer mes affaires.  Lou revient à ce moment-là, avec Niall et Harry, qui tirent une tête d’enterrement.

-          Les mecs, faites pas la gueule, on se reverra c’est promis, ça va être aussi dur pour moi que pour vous, mais la vérité aurait fini par éclater au grand jour.

-          Je ne veux pas que tu partes, dit Harry d’une voix glaciale

-          Je pars pour mieux revenir, on se reverra, mes parents seront obligés d’accepter notre relation.

-          Mais tu vas être loin de moi.

-          On s’appellera tous les jours, plusieurs heures par jour si tu veux. Ça se passera bien. Promis…

-          Putain si tu savais à quel point je t’aime…

-          Je le sais Hazza…

Je lui vole un baiser et Niall et Harry s’installent sur notre lit, devant l’ordinateur. Je tire une chaise et laisse Lou m’enlever mes extensions et s’occuper de mes cheveux pour qu’ils soient à peu près présentables.

-          Les mecs ?, dis-je, mettez de suite les choses au point avec vos fans, que je puisse me montrer après, qu’elles soient sûres qu’on ne leur ment pas.

-          Ok, dit Niall en souriant

Son sourire sonne faux, je sais qu’il se force. Il va me manquer, je me suis vraiment liée d’amitié avec lui.

-          Coucou, dit Niall, en se concentrant sur l’écran

-          Salut, ajoute Harry

-          Avant que vous ne saturiez le réseau, reprend Niall, on doit vous dire quelque chose…

Harry hésite lors le blondinet reprend :

-          C’est à propos de Julie, dit Niall, e n’est pas ma petite amie du tout, juste une très très bonne amie à moi, d’ailleurs elle ne s’appelle ps Julie du tout

-          Vous aviez raison, dit Harry, c’est Cécile, ma petite amie à moi, celle avec laquelle je sors depuis près d’un mois et demi maintenant. Je suis désolé, c’était pour la protéger qu’on a fait ça.

Harry me sourit par-dessus l’écran et je lève mon pouce en l’air pour lui signifier de continuer.

-          Je suis désolé, dit Harry, je sais que vous comprendrez et que vous nous pardonnerez ce petit mensonge.

-          Gros mensonge, le corrige Niall

-          Oh ça va hein le blondinet, dit harry en rigolant, je sais des choses à ton sujet alors tu ferais mieux de te taire

Ils éclatent de rire tous les deux. Bizarrement je pense qu’une véritable complicité se noue entre eux. Ils ont partagé un secret commun, moi, et ça les as rapprochés.

-          Et voilà la valise de la princesse, dit Louis en déposant ma valise devant la porte de ma chambre, la vache ça te change trop tes cheveux, ça faisait longtemps que je t’avais pas vu comme ça !

-          Chut !, disent en chœur Niall et Harry qui ont entrepris de répondre aux questions de leurs fans

Louis vient me serrer dans ses bras et il me glisse à l’oreille :

-          On a chacun rajouté un truc à nous dans ta valise, comme ça tu penseras à nous quand tu seras rentrée.

-          Ooooh, trop mignon !!! Merci !!!

Je le serre encore plus fort dans mes bras et lui fais un énorme bisou sur la joue. Il va me manquer. Les autres aussi.

-          Et voilà, dit Lou, j’ai fini, t’as retrouvé ta coupe de base…

Je me précipite dans la salle de bain après l’avoir serrée dans mes bras et me regarde dans la glace. On dirait vraiment moi. Ça change. Je n’ai plus l’habitude de me voir comme ça. Mais je retrouve enfin mon vrai moi, je suis redevenue Cécile à 100%, j’ai laissé Julie derrière-moi.  Je reviens dans la chambre et vais rejoindre les garçons sur le lit. Je m’assois entre eux deux et fais coucou à la caméra. Harry se tourne vers moi et m’embrasse jusqu’à me faire basculer en arrière sur le lit. Niall rigole et dit :

-          Eh, les amoureux, on sait que vous êtes contents de vous retrouver mais allez y doucement, on fait une twitcam on ne tourne pas un film porno.

Harry éclate de rire et m’aide à m’assoir sur ses genoux. Il peut ainsi enrouler ses bras autour de ma taille et m’embrasser dans le cou pendant que Niall continue à répondre aux questions de ses fans. Une dizaine de minutes plus tard le blondinet se tourne vers moi et dit :

-          Cécile, y’a  une question pour toi qui revient tout le temps…

-          Ah oui ? C’est quoi ?

-          Si Harry est un bon petit-copain, et si moi je suis un bon boyfriend.

J’éclate de rire avant de dire :

-          Hmmm, Hazza est vraiment un petit-ami merveilleux. Il est l’homme dont j’ai toujours rêvé, un vrai prince charmant, même s’il est un peu jaloux. Et Niall est un très bon petit-ami aussi, même s’il n’est pour moi qu’un ami très proche. Mais j’ai vraiment passé des moments agréables avec lui, c’était cool, et plutôt fun de jouer sa petite-amie.

Niall m’embrasse sur le front en souriant puis il annonce à ses ans la fin de la twitcam. Je jette un coup d’œil à ma montre : je dois être en bas dans une demi-heure à peine. Déjà… ça passe si vite. Niall éteint son ordi et je lui dis, ainsi qu’à Harry :

-          Chacun des garçons a mis dans ma valise un truc à lui pour que je vous oublie pas, si vous voulez faire pareil c’est le moment, je vais leur dire au revoir.

Je vole un baiser à Harry, sourit à Niall et je vais rejoindre les autres garçons. Ils sont dans la chambre de Zayn, avec Lou et Gemma. La pauvre est en train de se faire interroger par les garçons sur la raison pour laquelle elle porte un t-shirt appartenant au blondinet.

-          Laissez-la un peu tranquille, elle est le plan cul de Niall, ce n’est pas nouveau, ça fait quelques semaines, dis-je en entrant dans la pièce

Gemma me sourit, visiblement je viens de lui tirer une sacrée épine du pied.

-          Je suis venue vous dire au revoir, je retrouve mes parents dans une demi-heure.

-          Déjà ?, dit Zayn

-          Ouais, dis-je d’une voix triste, je ne veux pas partir, mais je fais ça pour le bien de tout le monde

-          Oooooh !

Liam s’est levé et me serre contre lui, je sens les premières larmes couler le long de mes joues, Zayn, Louis et Gemma viennent nous rejoindre et on se fait un long câlin collectif. Je serre ensuite chacun dans mes bras un long moment, et leur fais un gros bisou sur la joue. Ils vont me manquer, je me suis habituée à leur présence. Je prends ensuite congé d’eux, Niall m’attends dans le couloir, je passe de longues minutes dans ses bras, à pleurer sur son épaule. Il laisse ses doigts glisser dans mon dos et il m’embrasse sur le crâne, doucement, comme d’habitude, il prend soin de moi. Après de longues minutes je lui dis à voix basse :

-          Protège Harry s’il-te-plaît, et profites avec Gemma, vous le méritez, et vous en avez besoin tous les deux.

-          Promis.  Toi fais gaffe à toi, et ne te laisse pas faire par tes parents, tu es bien plus forte d’esprit qu’eux.

-          Oui. Merci.

Je lui fais un énorme bisou sur la joue et file rejoindre Harry dans notre chambre. Il est allongé sur le lit, sur le ventre, la tête enfouie dans l’oreiller.

-          Eh bébé, tu pleures ?

3133515182_1_4_XYwFh4Yx

Il lève la tête vers moi, son visage est ravagé par les larmes. Ooooh il pleure pour moi, c’est mignon. Je vais me blottir dans ses bras et je l’embrasse doucement, à de nombreuses reprises, en lui transmettant tout mon amour.

-          T’es sûre que tu veux partir ?, me demande-t-il soudain

-          Je ne veux pas partir. Mais je le dois. Sinon ils rendront notre vie impossible et tu le sais. Mais je te promets qu’on fera tout pour se voir le plus souvent possible. Et je promets de t’appeler tous les jours, mais je veux que tu me fasse une promesse en échange…

-          Laquelle ?

-          Ne sois pas triste. Sors, rigole avec les garçons, je suis là, dans ton cœur, mais je veux pas que tu sois triste parce que je ne suis pas dans tes bras d’accord ?

-          Oui.

-          Promis ?

-          Oui.

-          Je t’aime Hazza, je t’aime à la folie, et je ne vais pas cesser de t’aimer parce que je suis loin de toi c’est promis…

-          Moi non plus. On est faits l’un pour l’autre.

-          Je pense aussi… Hazza, je dois vraiment y aller maintenant, sinon ils sont capables d’appeler les flics en disant que tu me retiens de force.

-          Tu crois ?

-          T’imagines même pas ce dont ils sont capables…

On éclate de rire tous les deux, je presse longtemps mes lèvres contre les siennes puis je file, je prends ma veste, ma valise et me dépêche d’aller rejoindre le hall de l’hôtel. Ça me brise le cœur de quitter mes amis, mais il le faut, je sais au fond de moi que j’ai pris la bonne décision. 

 

Alors alors ? Harry et Gemma qui nient savoir où est Cécile ? Cécile qui fait tout "foirer" en intervenant ? La promesse qu'elle fait à ses parents ? La twitcam ? cécile qui retrouve son apparence ? Les garçons qui mettent des choses dans la valise de Cécile ? les au revoir déchirants ? Les promesses entre Harry et Cécile ?