Coucou ! Voilà (enfin) le chapitre de British experience sur lequel je bosse depuis un bon mois. D'ailleurs je tiens sincèrement à m'excuser pour le retard accumulé mais j'ai eu un mois très chargé (fin des cours, déménagement, rangement de chambre etc...) mais je vous promets que je vais me remettre sérieusement à écrire. En attendant je vous laisse découvrir ce chapitre !

 

Chapitre 30 : Mariaaaaage...

Château, chambre d’Amy

-          Vous pensez qu’il va me trouver belle ?

-          Evidemment, me dit Ruth

-          Tu es magnifique Amy, me dit Nicola, vraiment somptueuse. Il va tomber par terre quand il va te voir.

-          Merci les filles. J’ai peur, je sais pas pourquoi, c’est idiot, c’est qu’un mariage, mais je stresse.

-          C’est normal de stresser pour un mariage, dit Ruth, le mariage c’est un engagement fort, et pour la vie.

-          Ouais. Bon, je vais prendre ma douche, j’enfilerai ma robe après.

-          Fais attention à tes cheveux, me lance Ruth

Chambre de Liam

-          Vos qui avez vu la robe de ma femme, y’a de la couleur dedans ou pas ?

-          Non.

-          Ok.

J’hésite sur la cravate à mettre. Amy ne m’a rien dit et d’habitude pour les grandes cérémonies c’est elle qui choisit mes tenues.  On a choisi de se préparer avec nos témoins mais elle se prépare avec les miens, c’est-à-dire mes sœurs, et moi avec les siens, à savoir Mark et Erik. 

-          La blanche à paillettes, dit Erik en se glissant derrière-moi et en regardant les cravates entre lesquelles j’hésite, prend la blanche à paillettes et vous serez parfaitement accordés.

-          Merci mec.

Il retourne s’asseoir sur le lit avec son petit ami pendant que je termine de sortir mes fringues. Je suis encore en caleçon, et attend que l’un des garçons me coiffe, parce que mes cheveux sont devenus une vraie calamité

Chambre de Zerrie

J’attends Perrie, elle devait aller récupérer les résultats de ses tests sanguins. Mais elle n’y croit pas. Et pourtant il se pourrait bien qu’elle soit enceinte. Je suis allongé sur mon lit et sursaute quand elle entre dans la chambre.  Elle tient une enveloppe dans la main et me la jette presque à la tête.

-          J’ai pas osé l’ouvrir.

Je pose l’enveloppe sur mes genoux en m’asseyant et lui fais signe de s’approcher, elle me rejoint sur le lit et se pose à côté de moi.

-          T’as peur de quoi ?

-          Je sais pas, si le résultat est positif ça va tout changer dans notre vie, et s’il est négatif tu vas être déçu comme pas possible.

-          Quel que soit le résultat on l’acceptera ensemble ma puce, dis-je

-          Ouvre l’enveloppe, je ne veux pas voir ça, tu me diras.

Elle glisse sa tête dans mon cou de manière à ne pas voir. J’ouvre l’enveloppe et parcourt rapidement la feuille des résultats.

-          Bébé ?

-          Oui ?

-          T’es enceinte !

-          VRAIMENT ?

-          Oui, t’en es à un mois et demi environ, ça date donc de notre mariage.

-          Vraiment vraiment ?

-          Oui Perrie. On va avoir un bébé !

Elle se jette à mon cou et sanglote sur mon épaule en me faisant basculer sur le lit. Je n’arrive pas à déterminer si ce sont ou non des larmes de joie.

-          On va être parents, me murmure-t-elle à l’oreille, je t’aime tellement Zayn. On va être parents…

Chambre d’Harry et Agathe

On fait office de nounou aujourd’hui. Ma fiancée s’occupe de son filleul qu’elle habille d’un petit costume, il doit être beau, c’est son baptême. Moi je m’occupe de Kate puisque Perola et Niall ont demandé à avoir un peu de temps pour eux (autrement dit, ils vont sauvagement s’envoyer en l’air avant le mariage).  Je suis en train de changer la couche de la petite fille avant de lui mettre sa jolie petite robe.

-          Tu t’en sors Hazza ?, me demande ma fiancée

-          Pas vraiment, je suis pas doué avec les couches et tu le sais.

-          Oui je le sais, attends je viens t’aider, prends Noé je m’occupe de Kate.

-          Merci.

-          Faut que tu mettes ses chaussures et ses chaussettes au petit bonhomme.

Chambre  de Liam

Erik est en train de me coiffer, il est plutôt doué en fait, et je me regarde dans le miroir en me disant que j’ai plutôt la classe.

-          Merde, mon téléphone, dit-il soudain, Mark, mets de la laque sur les cheveux de Liam, j’avais fini de toute façon.

Pendant que son copain me met de la laque dans les cheveux Erik répond à son téléphone

-          Oui oui c’est moi… QUOI ?!? Oh Mon Dieu !... Oui je comprends bien… Comment c’est arrivé ?... De voiture ?... D’accord… Je serais là demain… Non aujourd’hui je ne peux pas, ma sœur se marie… Non non je lui dirais moi-même. Merci d’avoir appelé. A demain.

Mark et moi on se tourne vers Erik, assis sur le lit, blanc comme un linge.

-          Mon cœur ? Qu’est-ce qui se passe ?, dit Mark en s’approchant de lui

Erik ne répond pas et pâlit encore plus. Il semble être au bord des larmes. Mais qu’est-ce qui se passe ?

-          Mes… mes parents… parvient à articuler Erik avant de fondre en larmes

Je m’assois à côté de lui et passe ma main dans son dos le temps qu’il se calme dans les bras de son copain.

-          Mes parents se sont… ils sont… ils… bordel ils sont morts.

-          QUOI ?!? nous écrions nous Mark et moi en même temps

-          Accident de voiture, pour une fois qu’ils sortaient du château… Bordel…

-          On annule tout, dis-je

-          NON ! s’écrie Erik, je ne veux pas gâcher le mariage de ma sœur, on ne dit rien jusqu’à ce soir, on  lui dira ce soir, mais avant je veux qu’elle profite de la journée.

-          Tu te sens capable de faire semblant mon cœur ?, dit Mark

-          Oui, répond Erik, et toi Liam ? T’arriveras à ne rien dire jusqu’à ce soir ?

-          Ouais. T’as raison, il faut qu’on profite de cette journée, on lui dira ce soir.

-          Alors habille-toi, dit Erik, tu te maries aujourd’hui !!

Chambre de Niall et Perola

On s’effondre l’un à côté de l’autre sur le lit, heureux et morts de rire. Ça fait tellement de bien tout ça.

-          Maintenant qu’on s’est envoyés en l’air tu peux peut-être répondre à ma question ?

-          Quelle question ?

-          C’est quoi le papier que t’avais dans ta poche de jeans…

-          Ah ça. C’est juste un papier disant qu’on est propriétaires du château. Je voulais être sûr qu’on l’ait pour notre mariage au cas où on n’arrive pas à trouver un truc bien en Irlande.

-          Attend attends, t’as… acheté le château ?

-          Ouais. Une broutille pour moi.

-          Nan mais Niall tu me fais une vanne là ?

-          Non non. Comme ça on l’aura quand on veut comme on veut pour n’importe quoi, mariage, baptême, anniversaire etc…

Chambre de Zayn et Perrie

On a décidé de ne rien dire aujourd’hui, on ne veut pas voler la vedette à nos amis, c’est leur mariage, le baptême de leur fils, bref, c’est leur journée.  Mais on est vraiment hyper heureux.  Perrie est aux anges, même si ça lui fait un choc, et elle est déjà en train d’observer son ventre dans le miroir.

-          Perrie, faut qu’on se prépare, on doit aller accueillir les invités à l’église.

-          Laisse-moi en profiter encore dix secondes.

-          Oui bah dépêche, on n’est pas en avance.

En effet, on avait été chargés d’accueillir les premiers invités à l’église, avant que les mariés n’arrivent. Enfin avant que la mariée n’arrive puisque Liam devrait être là avant elle.

Chambre d’Amy

-          Wow, tu es... commence Ruth

-          Y’a pas de mots, ajoute Nicola, encore plus belle que ce qu’on pouvait imaginer.

-          Merci. L’une de vous peut m’aider à fermer ma robe derrière ?

-          Evidemment, dit Ruth

-          Après faudra m’aider à mettre mes bijoux, et à me maquiller légèrement.

-          Bien sûr qu’on va t’aider, dit Nicola

-          Merci les filles, et vous êtes aussi splendides toutes les deux.

Elles portent la même robe jaune très clair, dans un drapé particulièrement joli. Elles sont les témoins de Liam, et moi j’ai demandé à Erik et Mark d’être les miens.

-          Quelle heure il est ?

-          Quinze heures

-          Wow. Dans une heure et demie je dois y être. Là je flippe vraiment.

-          Amy, me dit Ruth, respire, t’as l’air complètement paniquée. Pourtant tu aimes mon frère et il t’aime, et vous êtes déjà mariés depuis huit mois…

-          Oui mais s’engager à l’Eglise c’est pas pareil.

-          Amy, reprend Nicola, vous êtes vraiment parfaits ensemble, et votre fils est vraiment trop mignon.  Vous êtes un beau couple, très très amoureux, et vous allez vous marier. Alors profite. Profite de cette merveilleuse journée.

-          Merci les filles, dis-je, je sais pas ce que je ferais sans vous.

Hall du château

On vient de descendre avec les deux bébés qui sont étonnamment sages aujourd’hui. Tant mieux, s’ils ne hurlent pas ça se passera bien.

-          Je peux prendre mon filleul ?,  dit Zayn en descendant les escaliers

-          Evidemment Zayn.

Je lui confie Noé et Harry en profite pour me tendre Kate. Je crois qu’il commence à se rendre compte de ce que c’est que de s’occuper d’un bébé. Et j’espère que ça lui permettra d’attendre encore quelques années avant de me supplier de nouveau d’accepter d’en avoir un avec lui.

-          Bon qu’est-ce qu’ils foutent ?, dit Perrie, ils sont chiants à toujours être en retard.

-          On est là, dit Perola depuis le haut des marches, on arrive, désolé j’avais du mal à mettre ma robe.

-          Mais oui bien sûr, murmure Harry à côté de moi, ils étaient surtout trop occupés à se sauter dessus…

Je souris et rend sa fille à Niall.

Chambre de Louis et Eleanor

-          El ? s’il-te-plaît. On est en retard là. Ils vont nous tuer.

-          Je ne le sens pas.

-          Eleanor, ils savent tous qu’on s’est réconciliés, on peut se montrer ensemble, et on le doit.

-          Et ta famille elle va penser quoi de moi ?

-          Eleanor, viens là.

Ma petite amie s’approche de moi et s’assoit au bord du lit.

-          Ma famille t’adore, et ils respectent mes choix. Et mon choix il est évident, je t’aime, je t’aime à la folie, et il n’y a qu’avec toi que je peux faire ma vie. C’est une véritable évidence pour moi. Et quoi que tu aies pu faire, je m’en fous, et je te défendrais. Tu es la femme de ma vie, celle qui habite mon cœur depuis des années déjà et celle que j’aimerais jusqu’à la fin de mes jours.

-          Merci.

Elle dépose délicatement ses lèvres contre les miennes et entrelace ses doigts aux miens. Depuis une semaine elle alterne entre moments de tendresse avec moi, et gros moments de doutes comme maintenant. Mais on essaye d’y aller en douceur. Et aujourd’hui on va VRAIMENT se réafficher ensemble pour la première fois. Et c’est assez dur à assumer pour El’.

-          Allez Louis, on y va, ils vont nous tuer vu notre retard.

-          Tant qu’on n’arrive pas après la mariée ça va, dis-je en rigolant

-          Dois-je te rappeler qu’on est censés accueillir ta famille ?

-          Non, j’arrive.

Je termine de lacer mes chaussures et emboîte le pas à ma petite amie.

Chambre de Liam

-          Termine de te préparer, me dit Erik, ça va aller, j’ai juste besoin d’un peu de temps pour digérer la nouvelle.

-          Il est encore temps d’annuler Erik, dis-je

-          Hors de question. Tu épouses ma sœur et baptise ton fils aujourd’hui. Mes parents peuvent bien attendre demain… De toute façon de là où ils sont ils ne sont plus à un jour près…

-          Mon cœur, ne dit pas ça, dit Mark

-          Ne les défend surtout pas ! Tout le monde sait qu’ils étaient horribles, mais ça reste mes parents, mais on s’en occupera demain. Je vais me passer un peu d’eau sur le visage et ça va aller.

Erik se lève et se réfugie dans la salle de bain en fermant la porte à clé. Mark se rapproche de moi, se glisse dans mon dos afin d’être dans le bon sens pour m’aider à faire mon nœud de cravate.  Wow, c’est bizarre, dans cette position on pourrait presque croire qu’on est en couple.

-          Liam, me dit-il à voix basse, ne revient pas sur le sujet, Erik est TRES borné quand il le veut.

-          D’accord, je n’insisterai pas alors.

-          Merci. Laisse-moi gérer. Je vais réussir à le calmer.

-          Je n’en doute pas. Mais c’est pour Amy que j’ai peur, il faudra lui annoncer ce soir, et je ne sais pas du tout comment elle va réagir.

-          N’y pense pas pour le moment. Profites d’elle, elle est magnifique tu verras.

-          C’est l’heure d’y aller, dit Erik en sortant de la salle de bain, c’est l’heure pour toi d’entrer vraiment dans la famille mec, dit-il en me serrant rapidement dans ses bras.

Chambre d’Amy

-          Amy, arrête de bouger, me dit Nicola, sinon tu vas avoir du mascara partout.

-          Désolé. Je suis nerveuse…

Et j’ai un mauvais pressentiment aussi, mais je n’arrive pas à définir quoi. Et ça c’est inquiétant.

-          Il est où Noé ?, me dit Ruth

-          Avec son, parrain et sa marraine, et normalement vu l’heure ils sont partis accueillir les invités.

-          D’accord, tu sais, reprend-t-elle, ton fils est vraiment un ange. Ça lui fait quel âge maintenant ?

-          Six mois. Et il commence à galoper à quatre pattes partout c’est horrible, faut pas le perdre des yeux une seconde.

-          Je n’en doute pas. Mais c’est les meilleurs moments, dans quelques mois il marchera, et là ça sera encore pire.

-          Oui je sais, dis-je en souriant, mais ça va aller, on sera en hiver, donc il sera confiné à l’intérieur, là où on n’aura pas trop de mal à le surveiller.

On éclate toutes les trois de rire. Ça fait du bien. On s’est beaucoup rapprochées toutes les trois, et tant mieux. Elles ont enfin compris que j’étais une fille sérieuse malgré mes apparences un peu désinvoltes.  Et elles savent à quel point Liam m’aime. Enfin je crois. Mais elles ont eu une trèèèèèèèès longue discussion à bâtons rompus avec lui il y a quelques jours, et je pense qu’il leur a bien dit qu’on était un couple sérieux et solide.

-          T’as mis quoi comme sous-vêtements ?, me demande soudain Nicola

Je me sens rougir, et pour cause, je ne porte rien sous ma robe, rien du tout.

-          Tu nous réponds ou on va vérifier de nous même ?, dit Ruth en rigolant

-          Rien, dis-je d’une toute petite voix

Les deux filles se regardent et éclatent de rire. Après de longues minutes à rire elles me disent

-          On avait parié avec Liam, et on a gagné.

-          Mais…

-          Mais quoi ? Tu fais ce que tu veux Amy, ta vie sexuelle ne nous regarde pas, si t’as envie de faire plaisir à Liam fais-le.

-          Merci.

Eglise

Kate est dans sa poussette et ça fait du bien de ne pas l’avoir tout le temps dans les bras. Ses grands-parents sont penchés au-dessus de ma fille et lui font des risettes absolument ridicules, mais c’est mignon.  Niall discute avec son frère et Denise, comme d’habitude, et je les observe de loin.

Gemma est en train d’emmerder son frère pendant que je discute avec Anne et Robin. Anne, après avoir regardé ses enfants me dit :

-          C’est des vrais gamins tous les deux, je ne sais pas comment tu fais pour vivre au quotidien avec mon fils…

-          Je vous l’accorde ce n’est pas tous les jours facile, mais il sait aussi être assez mature quand il le faut.

-          J’espère, dit Robin

J’observe Perrie qui discute avec mes parents tout en jouant avec Doniya. On a de la chance, sa grossesse ne se voit pas encore, tant mieux, on pourra choisir le moment propice pour l’annoncer. Demain sûrement on le dira à nos amis. Noé se met à hurler dans mes bras et je regarde ma montre : vu l’heure il doit avoir faim. Amy m’a confié un sac avec des affaires pour m’occuper de lui, mais je ne sais pas du tout où il est. Et tout le monde est occupé et ne peut se proposer de m’aider.

-          Tu veux que je le prenne ?

Je me retourne vers Lottie, la sœur de Louis qui vient de m’interpeller.

-          Oui je veux bien. Je reviens, je vais chercher son biberon. Tu ne le lâches pas hein ?

-          T’inquiète pas.

Fizzie et les jumelles sont aux anges que je me sois réconcilié avec Eleanor. Elles chahutent toutes les quatre ensembles pendant que je discute avec ma mère et mon beau-père.

-          T’es sûr de toi ?, me demande ma mère

-          Absolument certain, je ne peux pas vivre sans elle.

-          Vous êtes mignons tous les deux, dit mon beau-père en jetant un coup d’œil vers ma petite amie, et cette épreuve vous a soudés encore plus je pense.

-          Oui. On est conscients des erreurs qu’on a fait chacun de notre côté et on sait que c’était stupide et que chacun de nous deux a blessé profondément l’autre par ses actes. Et on ne recommencera plus, on s’aime, et on veut faire notre vie ensemble. 

-          Votre vie entière ?, demande ma mère

-          Oui.

-          A quand le mariage alors ?, ajoute-t-elle

-          C’est pas dans nos priorités.

-          Et le bébé ?

-          Maman ! C’est encore un sujet très sensible, alors évite de dire ça s’il-te-plaît…

-          C’est quoi le sujet sensible ?, demande Eleanor en se rapprochant de nous

-          La potentialité d’un futur bébé pour vous deux, dit mon beau-père

-          Oh. C’est pas vraiment à l’ordre du jour mais j’espère qu’on en arrivera là dans peu de temps, répond simplement Eleanor

Je ne sais pas trop comment mais Lottie est assise sur les marches de l’Eglise en train de donner son biberon à Noé, ce qui a libéré Zayn et lui a permis de se rapprocher de sa famille. Walihya est en grande discussion avec Lottie, assise elle aussi sur les marches de l’Eglise, dans les bras de son petit copain, gentiment invité par Liam et Amy.

Dans la voiture, à quelques centaines de mètres de l’Eglise

-          File Liam, j’ai besoin d’encore deux minutes avec Mark et on te rejoint. Tes invités sont là, il faut que tu ailles les accueillir.

-          Ça va aller t’es sûr ?

-          Certain.

Mark m’encourage du regard à ne pas polémiquer et à filer. Je jette un coup d’œil dans le rétroviseur, sourit et sort de la voiture. J’ai une rue à longer et j’y serais. Amy devrait arriver dans une vingtaine de minutes, avec mes sœurs, mes parents doivent être déjà là, ainsi que mes amis, et leurs familles, qui sont aussi un peu la mienne. La première personne que je vois en arrivant près de l’église c’est Zayn qui s’est éloigné pour fumer.

-          Il est où mon fils ?

-          Lottie lui donne son biberon, t’es magnifique Liam, dit-il après m’avoir regardé de la tête aux pieds, ils sont où Mark et Erik ?

-          Ils arrivent. Mes parents ?

-          A l’intérieur de l’Eglise en grande conversation avec le prêtre.

-          D’accord.

Je lui tape dans la main et me dépêche de me rendre sur le parvis de l’église.  

Château, entrée

-          T’as pris mon téléphone ?, dis-je à Ruth

-          Non, mais t’en a pas besoin, au pire j’ai le mien, calme-toi et va vers la voiture, on arrive.

En guise de voiture, la magnifique BMW blanche immaculée de mon mari m’attend. Mais interdiction pour moi de conduire ont dit les sœurs de Liam.  Je me regarde rapidement dans le rétroviseur, je suis magnifique. Enfin je crois. J’espère que Liam pensera la même chose.

-          Allez on y va la princesse, dit Nicola en prenant place au volant

Intérieur de l’Eglise

Ma mère me regarde, très émue, elle est au bord des larmes, elle est fière de moi et je le sais. On s’est tous installés et on attend l’arrivée de mes sœurs et de ma femme. J’ai récupéré mon fils et je le berce doucement pour qu’il reste calme tout en observant les gens. Les sœurs de Louis et celles de Zayn discutent entre elles, les parents de mes amis ensemble, Denise et Perola s’entretiennent toutes les deux dans un coin.  Mark et Erik arrivent enfin et serrent chacun dans leurs bras avant de venir me rejoindre.  D’un regard Erik me fait comprendre qu’il va bien et qu’il va réussir à gérer.

-          Finalement vous avez prévu ça comment ? Parce que vous avez rien voulu nous dire, me dit Mark

-          A notre image. Très religieux pour le mariage, beaucoup moins pour le baptême, enfin plus interculturel on va dire, vu que Zayn est le parrain de notre fils.

-          Oui forcément, dit Erik, c’est bien que vous ayez pu choisir comment vous vouliez que la cérémonie se déroule.

-          Elle est comment la robe de ma femme ?, dis-je

-          Tu verras bien, mais elle est magnifique, tu vas adorer.

-          Vraiment ?

-          Oui, dit Mark, franchement c’est une vraie déesse dans sa robe.

-          J’ai hâte de voir ça, dis-je en souriant

-          Puis-je récupérer mon filleul ?, demande Agathe que je n’avais pas vu arriver, Amy ne devrait pas tarder, tu ne nous fait pas un arrêt cardiaque en la voyant hein ?

-          Promis, dis-je en donnant Noé à Agathe, mais elle est si impressionnante que ça dans sa tenue ?

-          Oui.

Agathe vient me rejoindre avec Noé dans ses bras. Le petit garçon est très sage, tant mieux. Ma fiancée est à l’aise avec les bébés, bien plus que moi, mais je comprends qu’on soit encore un peu jeunes pour en avoir un. Elle ne rentre qu’en première après tout. Encore deux ans avant l’université, et dans deux ans on pourra sûrement envisager que les choses s’accélèrent entre nous.

-          Arrête de la dévorer des yeux, me murmure Gemma à l’oreille, on dirait que tu vas lui sauter dessus

-          Désolé, dis-je à voix basse, mais elle est quand même très canon, et j’aime la voir avec un bébé dans les bras.

-          Hazza, n’y songe même pas, elle est encore au lycée ! Si tu la mets en cloque je te jure que je te fais la gueule jusqu’à la fin de mes jours.

Au moment où je vois passer les sœurs de Liam dans l’allée je vois le visage de mon ami littéralement se décomposer. Eleanor me serre un peu plus fort la main, c’est le moment, Amy va arriver. Erik qui, en l’absence de leur père, doit l’accompagner jusqu’à l’autel se dépêche de sortir de l’église et tout le monde en profite pour se lever. La mère de Liam essuie déjà quelques larmes et je peux la comprendre, je pense que ma mère fera de même le jour où j’épouserais la femme de ma vie : Eleanor. On ne sait rien de la cérémonie, les amoureux l’ont préparée tous les deux ensemble, sans rien dire à personne. Même leurs témoins ne savent rien du tout.

Lorsque la musique démarre et qu’Amy s’apprête à faire son entrée je vois Liam se mordre nerveusement la lèvre et se tourner vers l’entrée de l’église. Amy y fait son apparition, au bras de son frère, elle est vraiment superbe.

Wow. Je ne sais pas quoi dire ni même quoi penser. Elle est juste… wow. Sa robe la magnifie. Elle est déjà belle au naturel, mais là elle l’est encore plus.  Elle me sourit franchement, son  petit bouquet de roses rouges à la main et me regarde amoureusement. En passant à côté d’Agathe qui tient Noé dans ses bras elle sourit à son amie et embrasse notre fils sur le front puis elle continue à marcher dans ma direction. J’ai les larmes aux yeux. On va se marier quoi… Se marier… Vraiment. Enfin… Lorsqu’elle et son frère arrivent près de moi Erik place la main de sa sœur dans la mienne et dit à voix basse :

-          Prends soin d’elle encore plus qu’avant s’il-te-plaît.

Le ton de mon frère était étrange mais je n’ai pas le temps de m’interroger là-dessus puisque le prêtre nous invite à démarrer la cérémonie. On prend place sur les sièges qui nous sont réservés et Liam en profite pour me glisser à l’oreille :

-          Tu es belle ma princesse, je t’aime…

-          Je t’aime aussi, lui dis-je en murmurant

Coincé sur un des banc entre mes sœurs et Perrie j’essaye de me concentrer sur tout ce que le prêtre raconte. Les mariés ont choisi un court texte extrait de la Bible et c’est Liam lui-même qui se charge de la lecture. On sent l’émotion dans sa voix, et ses yeux sont très humides, signe qu’il est au bord des larmes. On sait tous ici à quel point il tient à Amy et à quel point ça a été dur pour lui lorsqu’il a dû l’épouser du jour au lendemain en décembre. Mais depuis ils sont de plus en plus unis, et leur fils a contribué en partie à les rapprocher encore. D’ailleurs mon filleul est étrangement calme comme s’il sentait la solennité de la cérémonie. Kate aussi est très calme, mais ça ne va pas durer, elle a tendance à être aussi hyperactive que son père, et ce n’est pas peu dire.

La cérémonie a été assez vite et vient déjà le moment des échanges de vœux. Là encore on ne sait pas du tout comment cela va se passer puisqu’à part Amy et Liam personne ne sait quoi que ce soit.  Le prêtre tend le micro à Liam et le jeune homme sort une feuille de la poche intérieure de son costume. Il regarde Amy, jette un coup d’œil vers nous tous rassemblés puis se lance :

-          Amy, aujourd’hui et devant Dieu je m’engage librement et je te prend comme épouse légitime pour te chérir jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Il passe ensuite le micro à sa femme qui dit :

-          Liam, aujourd’hui et devant Dieu je m’engage librement et te prend comme époux légitime pour te chérir jusqu’à la fin de mes jours.

Ils se sourient et on voit tous à quel point ils s’aiment.

-          Liam et Amy vous pouvez vous embrasser, dit le prêtre en reprenant le micro, et vous tous qui êtes réunis ici je vous invite à les applaudir chaleureusement.

L’église éclate en applaudissements mais je m’en fous, seuls comptent pour moi les magnifiques yeux avec lesquels Amy me regarde, attendant que je l’embrasse. Je me rapproche doucement d’elle et nos lèvres se soudent rapidement. Le baiser s’intensifie énormément mais en restant très correct, et plus rien ne compte pour moi excepté ma femme. Je l’aime tellement. Et je viens de m’engager pour passer le restant de mes jours avec elle. Et je sais que j’ai pris la bonne décision, elle est la femme de ma vie. Après un très très long baiser nous séparons légèrement nos lèvres et elle me murmure :

-          On est liés pour la vie. Je t’aime.

-          Je t’aime aussi…

On va maintenant passer à la partie baptême de Noé. Ils ont voulu que les deux évènements se déroulent le même jour, comme ça ça fait une seule et même fête.  Zayn et Agathe sont invités à avancer avec Noé pendant que les mariés et leurs témoins respectifs signent le registre. Ils sont tellement mignons Liam et Amy. Tellement amoureux aussi.

Amy est la première  à avoir signé et elle se rapproche de nous et tend les bras pour prendre son fils.

-          Non non non, tu vas salir ta robe, on s’en occupe. Tu peux l’embrasser si tu veux, mais je le garde dans mes bras, dit Agathe

La jeune maman presse ses lèvres sur le front de son fils et je trouve ça adorable. Mais avant que la deuxième partie de la cérémonie ne commence il faut absolument que je demande quelque chose à Amy.

-          Amy est-ce que vous avez prévu pour cette partie de la cérémonie quelque chose de très…

-          Chrétien ?

-          Oui, dis-je un peu gêné

-          Non Zayn, ne t’inquiètes pas, on a prévu quelque chose de très interculturel pour ne pas te mettre mal à l’aise.

-          Oh vous êtes trop mignons…

-          Normal, c’ est ton filleul…

Et mon fils biologique aussi. Mais je ne dois pas trop penser à ça. Je suis le parrain de Noé, et uniquement cela pour lui.

Au moment où le prêtre se rapproche de la cuve remplie d’eau bénite pour procéder au baptême de Noé je vois Walihya, assise avec son copain dans le rang devant moi se lever précipitamment et se dépêcher de sortir de l’église. Soupçonnant quelque chose de bizarre je fais signe à Eleanor que je vais voir ce qu’il se passe. Je sors moi aussi de l’édifice et trouve Walihya dans la rue, adossée contre le mur d’enceinte de l’église, blanche comme un linge.

-          Ça va Wal’ ?

-          Oh Louis… Oui oui ça va t’inquiètes pas.

-          T’es sûre ? T’es toute blanche.

-          Merde.

Elle prend de longues inspirations et retrouve peu à peu des couleurs.

-          T’es sûre Wal’ ?

-          Oui oui Louis, je me suis juste sentie mal, je crois que je vais rester dehors la fin de la cérémonie, tu peux retourner dans l’église si tu veux.

-          Je te laisse pas toute seule, tu me sembles encore très faible.

-          C’est bon, dit Jeremy en arrivant derrière-moi, retourne à l’intérieur Louis, je m’en occupe

-          Ok.

Je laisse les amoureux ensemble et retourne dans l’Eglise. Zayn qui a bien évidemment vu sa sœur partir me lance un regard inquiet mais je lève discrètement le pouce pour lui signifier que tout va bien. Il semble rassurer et cela tombe bien puisque voilà venu le moment du baptême à proprement parler de Noé.

Mon fils est très sage dans les bras de sa marraine, mais il se met à hurler au moment où le prêtre lui verse de l’eau sur le crâne. C’était à prévoir. Liam me regarde en souriant, il est fier, on est fiers, fiers d’être parents d’une petite merveille comme lui. Nous les parents, puis son parrain et sa marraine sommes invités à verser nous aussi quelques gouttes du liquide béni sur le crâne de Noé.  Dès que Liam et moi l’avons fait mon mari entrelace discrètement ses doigts aux miens et me glisse à l’oreille :

-          C’est MON fils. Et il le sera toujours à mes yeux quoiqu’il arrive.

Je souris de l’entendre dire cela. Bien évidemment qu’il est le père de Noé. Même si ce n’est pas son sang qui coule dans les veines de notre fils, pour moi, et pour tout le monde c’est tout comme.

-          Bien, maintenant que Noé a reçu l’onction divine, il va pouvoir grandir dans la paix et dans l’amour du Dieu qu’il choisira, dit le prêtre, je vous propose de reprendre vos places, nous allons clore la cérémonie.

Je reviens à ma place en même temps que ma sœur et son copain, en me penchant vers Walihya je lui dis :

-          Ça va ma puce ?

-          Oui oui, ça va, j’ai juste eu un coup de chaud.

Perrie me lance un regard réprobateur, m’intimant de me taire et de me concentrer sur ce que dit le prêtre.

C’était une belle cérémonie et on voit encore que Liam et Amy sont très émus. Leurs familles aussi, et nous également d’ailleurs. Niall caresse doucement la paume de ma main du bout de son pouce et ça me fait sourire, il ezt si adorable.  Denise qui a remarqué le geste de mon blondinet me sourit et me fait un petit clin d’œil. J’ai discuté un peu avec elle avant le début de la cérémonie, elle m’a bien aidé il y a un mois et demi, je me sens beaucoup mieux dans ma peau, j’ai accepté les deux trois rondeurs qui marquent désormais mon corps et j’ai appris à m’assumer, notamment nue, et ça ça fait du bien à Niall. D’ailleurs notre vie sexuelle a complètement décollé depuis le mariage de Zayn, et c’est reparti comme avant la naissance de notre fille. Et on aime les risques il faut croire puisqu’on ne se protège toujours pas. Même si on le devrait. Ça fait quelques jours que je me le dis, il faudra que j’en touche deux mots à Niall ce soir. Il ne manquerait plus qu’on se retrouve avec un second bébé sur les bras.

Comme chant final on a choisi « Oh Happy Day », pour mettre un peu d’ambiance en espérant que nos amis acceptent de chanter en sortant de l’Eglise pour aller nous attendre sur le parvis. Lorsque la musique démarre je vois Harry lever la tête vers moi en rigolant, en effet je l’avais soulé lors d’un trajet en voiture l’autre jour avec cette chanson, sans lui dire pourquoi elle me tenait tant à cœur. Nos amis entonnent le chant en souriant et sont invités à se réunir sur les marches de l’église avant que je n’en sorte au bras de ma femme. On profite de ce très très très court moment d’intimité pour s’embrasser langoureusement. Après de longues secondes et en se décollant légèrement de moi elle me dit :

-          Je t’aime de tout mon cœur Liam, je t’aime de plus en plus chaque jour qui passe, tu me rends heureuse, tu me rends belle, tu me rends femme.

-          Tu étais déjà une femme bien avant de me rencontrer

-          C’est faux, j’étais encore une gamine un peu paumé qui vendait son corps pour de l’argent…

Je pose doucement mon index sur ses lèvres pour qu’elle se taise et je l’embrasse tout doucement sur le front.

-          Je t’aime Amy, c’est tout ce qui compte.

-          Oui.

Je lui vole un dernier baiser et on s’apprête à sortir de l’église.

On attend les mariés sur les marches de l’église, des confettis ont été distribués à tout le monde pour qu’on leur lance dessus comme il est de tradition à la sortie de l’église.  C’est Zayn qui a récupéré Noé, alors je tiens doucement la main de ma fiancée qui me regarde en souriant. On applaudit, siffle, crie et chante en l’honneur des mariés en leur lançant des confettis à leur sortie de l’église. Ils sont tellement mignons et amoureux. Et ils sont heureux surtout.

Je suis heureuse, je n’ai jamais été aussi heureuse je crois. Liam n’a pas lâché ma main, et il me regarde avec des yeux qui en disent long sur l’amour qu’il me porte. Rapidement mon frère vient me serrer très très fort dans ses bras et il me dit à voix basse :

-          Je suis content pour toi ma petite sœur chérie, Liam est vraiment l’homme parfait, et on voit à quel point tu l’aimes.

-          Merci frangin, tu verras, toi aussi un jour tu épouseras ton chéri

-          C’ezt pas prêt d’arriver, il n’est pas pour le mariage…

-          Dis ps ça, Liam et moi on n’était pas pour non plus, et aujourd’hui je suis aux anges de me marier avec lui…

Je serre très fort Liam dans mes bras et lui dis :

-          Bien joué mec, c’est toi qui l’as eue, et tu l’as tellement bien choisie…

-          N’importe quoi, toi t’as Perrie et tu sais aussi ce que j’en pense.

Il me fait un clin d’œil, je souris et laisse ma place à Niall qui vient également serrer notre ami dans ses bras.

-          Félicitations mec, c’était une superbe cérémonie.

Tout le monde passe de longues minutes à congratuler les mariés et ma sœur (Lottie) en profite pour me glisser à voix basse :

-          Il a mis la barre très haut, il va falloir que tu assures pour ton mariage avec Eleanor…

-          Mon quoi … ? Mais il n’est pas du tout prévu qu’on se marie.

Ma sœur me sourit, me fait un clin d’œil et s’éloigne en rigolant. Je ne comprends rien, qui lui a mis cette idée en tête ? Il n’est pas question pour l’instant que je me marie avec elle, même si je l’aime à en crever.

-          Bon, je vous propose qu’on se rende au château on y sera bien mieux pour faire la fête et discuter, dit soudain Liam, vous conaissez tous le chemin ?

S’en suit un brouhaha dans lequel tout le monde essaye de trouver et retrouver les personnes  qu’il doit ramener et où tout le monde échange des indications routières parfois très inexactes. Perola a récupéré notre fille et mon frère m’aide à plier la poussette pour qu’on puisse la mettre dans notre voiture, Zayn semble chercher quelqu’un des yeux et je l’interpelle pour en savoir plus :

-          Zayn ! Tu cherches qui ?

-          Wal’, tu l’as pas vue ?

-          Je suis là, dit Walihya en émergeant derrière son frère, désolé j’ai juste fait le tour de l’église avec Jérémy…

Zayn fusille le jeune homme du regard et je me désintéresse de la scène, de toute façon j’en ai longuement discuté avec mon ami, il a du mal à accepter Jérémy. Même s’il fait tout pour se faire accepter dans le clan Malik, c’est très très dur pour lui.

-          Bon Niall, on y va ou tu restes planté là ?, dit Perola en ouvrant sa portière

-          Oui ma puce désolé j’arrive. T’as attaché Kate ?

-          Non non… Evidemment que je l’ai attachée ! T’es con ou tu le fais exprès ?

Elle éclate de rire et je lui vole un baiser avant d’aller prendre ma place au volant

Mes sœurs ont aidé Amy à s’installer dans la voiture pendant que j’aidais Harry à fixer le siège de Noé dans la sienne. Lorsque je rejoins enfin ma femme dans la BMW blanche et que je m’installe au volant tout le monde est déjà parti. Avant de mettre le contact je lui dis :

-          Ça te fais quoi d’être mariée à moi pour la vie ?

-          C’est… génial !

Elle sourit et me vole un très doux et très long baiser.

-          Ils ont quoi Mark et Erik ?, dit-elle en me relâchant, ils n’avaient pas l’air d’aller bien.

-          Si si, ils étaient juste un peu stressés je pense, surtout Erik, c’était quand même le mariage de sa petite sœur…

Amy semble suspicieuse mais elle ne dit rien. Tant mieux. Je ne tiens pas à lui annoncer la mort de ses parents dès maintenant. Pourtant il le faudra. Et le pire c’est que je n’ai aucune idée de la manière dont elle va réagir.

Au château

On est les premiers à être arrivés après Mark et Erik, je n’ai pas beaucoup pu discuter avec ma petite-amie pendant le trajet puisque les jumelles ont insisté pour qu’on les transporte et j’ai cédé. Elles se courent après dans le parc du château en rigolant, même en grandissant elles restent mes petits sœurs chéries. Eleanor a entrelacé doucement ses doigts aux miens et engagé la discussion avec Mark.

-          …adoption ?

-          C’est tellement long, dit Mark, il se peut qu’on attende des années, mais on n’abandonnera pas.  On veut cet enfant… Et on l’aura !!!

-          C’est trop mignon, dis-je, et vous serez de bons parents.

-          On verra, dit Erik en venant rejoindre son copain, on verra bien à ce moment-là. Mark je peux te parler s’il-te-plaît ?

-          Oui bien sûr, désolé les amoureux, on peut vous laisser accueillir tout le monde ? Le cocktail se prendra sous la tonnelle dans le parc à l’arrière, on vous y rejoindra.

-          Filez, dit Eleanor, on gère, Daisy ! Phoebe ! Venez voir nous aider un peu…

On se gare dans la cour du château et je récupère ma fille à l’arrière de la voiture, elle s’est endormie donc je vais monter la coucher.

-          Je peux venir avec toi ?, me demande ma mère

-          Evidemment maman !

Je vole un baiser à la fiancée et me dépêche de monter avec ma mère et ma fille.

-          Vous avez réfléchi à votre mariage ?

-          Pas encore maman, dis-je, enfin si un peu, mais on va s’y mettre plus sérieusement maintenant.

-          Tu veux bien m’en parler un peu ?

-          Oui bien sûr. On a décidé que ça serait juste un peu avant Noël, si on le peut en Irlande, sinon ici.

-          Va falloir que vous vous décidiez vite si vous devez réserver, ici ça ne sera peut-être plus disponible.

-          Aucun risque maman, j’ai acheté le château, il est à moi, à moi et à Perola.

-          Hein ?

Je souris, couche ma petite puce dans son lit et me tourne vers ma mère pour lui expliquer.

Qu’est-ce que mon filleul peut crier fort ! Il est en train d’hurler dans mes bras, et je n’arrive pas à le calmer.

-          Je peux ?, me demande Gemma

-          Si tu veux.

Je lui confie Noé et elle part se promener dans le parc en le berçant doucement.

-          Oh oh, dit Harry en observant la scène, je crois qu’il est temps qu’elle se trouve un petit ami pour en faire un à elle… Faudra que je lui en parle.

-          Hazza, laisse-la vivre.

-          Mais c’est ma …

Je l’empêche de protester en collant mes lèvres aux siennes. Il se détend instantanément et se laisse aller à mon étreinte.

-          Berk, ne vous bécotez pas en public, lance Nicola en passant à côté de nous, c’est dégueulasse… Et Harry décolle-toi d’elle, elle va étouffer.

Harry éclate de rire et recule un peu pour me laisse respirer. On entrelace nos doigts et on se sourit. Plus le temps passe et plus on est amoureux. Et j’adore ce sentiment !! Je me sent tellement bien avec lui !

Ma sœur s’est encore éclipsée, mais sans son petit-copain cette fois-ci puisqu’il est là, avec moi et qu’il la cherche des yeux.

-          Qu’est-ce qu’elle a aujourd’hui ?, dit-il visiblement énervé

-          Aucune idée.

-          Elle est peut-être tout simplement indisposée, dit Perrie en nous regardant d’un air complètement désolé, ça arrive à toutes les filles une fois par mois.

Jérémy hausse les épaules et s’éloigne avec mes parents qui l’ont invité à venir discuter un peu avec eux et je chuchote à l’oreille de ma femme :

-          Toi ça ne va plus t’arriver pendant un moment.

Elle rigole et me répond :

-          Ça sera pire…

-          Qu’est-ce qui sera pire ?, demande Safaa en nous rejoignant

-          Rien ma puce. Rien du tout.

-          Mais ! On me dit jamais rien à moi !, râle ma petite sœur

Je l’empêche d’en dire plus en la prenant dans mes bras et en chahutant avec elle sous les yeux amusés de Perrie.

Niall est redescendu avec sa mère et est en grande conversation avec Gemma, la sœur d’Harry. Greg et Denise discutent quant à eux avec Lottie et moi je surveille l’entrée du château puisqu’on attend toujours les amoureux. Louis et Eleanor se sont éloignés un peu de la foule et s’embrassent doucement. Ils réapprennent à cohabiter et à s’aimer en essayant d’oublier les rancœurs passées, et je trouve ça trop mignon. Mark et Erik débarquent dans le parc en souriant, et main dans la main, et ils se rapprochent de moi et me disent :

-          Ta fille est vraiment un ange

-          Comment ça ?

-          Bah elle s’était réveillée et elle babillait dans son lit mais sans hurler ou quoi que ce soit alors on lui a chanté une berceuse, elle a fermé ses petits yeux et s’est rendormie, dit Erik en souriant

Mark regarde son petit ami en souriant, ému aux larmes, ils veulent vraiment avoir un enfant ça se voit.

On arrive enfin au château, Amy a passé la moitié du trajet à essuyer les larmes de joie qui coulaient sur ses joues. Je n’ose même pas imaginer le moment où il va me falloir lui annoncer la terrible nouvelle. 

-          Liam ?, dit-elle avant qu’on sorte de la voiture

-          Oui ma puce ?

-          Je t’aime. Ça fait un an jour pour jour qu’on est ensemble et chaque jour mon amour pour toi se renforce, je n’imagine pas passer ma vie avec quelqu’un d’autre que toi.

-          Et on va fonder une belle famille.

-          C’est déjà en partie fait. Mais j’espère qu’on l’agrandira bientôt.

-          J’espère aussi mon cœur. On y va ?

-          Oui, allons rejoindre nos invités !!!

Elle m’embrasse langoureusement et on sort de la voiture sous les hourras de nos invités qui nous attendent déjà dans le parc.

Walihya a rejoint discrètement tout le monde et Zayn semble très inquiet pour elle. Mais je n’ai pas l’occasion de le rassurer que Liam et Amy font leur entrée dans le parc. Ils sont rayonnants de bonheur et ça fait du bien de voir ça. Gemma s’approche d’eux avec Noé dans ses bras et Liam récupère son fils qu’Amy embrasse doucement sur le front.

-          S’il vous plaît, lance soudain Zayn, je voudrais faire un petit discours en l’honneur des jeunes mariés…

Il fait un clin d’œil à Liam et monte sur le perron pour surplomber un peu tout le monde.

Mais qu’est-ce qu’il va bien pouvoir dire ? Liam serre ma main un peu plus fort et on se tourne vers Zayn qui attend le silence pour commencer son discours.

-          Bon alors voilà, je sais que normalement c’est les témoins qui sont censés faire des discours mais je me suis dit qu’en tant que parrain de Noé je pourrais moi aussi en faire un petit.

Mon mari l’encourage d’un petit signe de tête et Zayn dit :

-          Je suis très heureux d’être là pour commencer, Liam t’es très beau dans ton costume et Amy tu es… époustouflante dans ta robe, je pense qu’on sera tous d’accord là-dessus.

Elle est même bien plus que ça, mais je ne dois pas trop y penser, c’est mal.

-          Aujourd’hui y’a un an jour pour jour que vous êtes ensemble, un an jour pour jour que tu as donné sa chance à Liam Amy, et j’espère que tu ne le regrettes pas. Ça fait aussi un an jour pour jour que tu m’as cassé le bras et les côtes Liam, et la moitié d’entre nous ici à peu près savent pourquoi… Les autres n’essayez pas de me corrompre je ne dirais rien.

Mais qu’est-ce qui lui prend de remettre ça sur le tapis ? Pourquoi maintenant ? Est-ce qu’il a perdu l’esprit ? Je me tourne vers Liam qui se mord nerveusement la lèvre. Son fils commence à s’agiter dans ses bras et c’est une occasion pour le jeune papa de s’éloigner de ce discours épineux. Amy se retrouve donc seule à écouter les paroles de Zayn, seule entourée de nous tous.

-          Bref je voulais juste dire que tout s’est chamboulé en un an dans nos vies à tous mais que je vous souhaite d’avoir des années bien plus calmes devant vous à l’avenir avec votre fils, et je vous souhaite aussi d’agrandir la famille, mais dans d’autres circonstances que la manière dont vous avez eu Noé.

Il sourit, descend du perron et vient serrer Amy dans ses bras. Ils échangent quelques mots à voix basse avant d’éclater de rire tous les deux et de déclencher les applaudissements de toute l’assemblée. Liam a confié son fils à Karen et vient lui aussi serrer le jeune homme dans ses bras. A distance Perrie regarde fièrement son mari, et baisse tout doucement les yeux vers son ventre. Se pourrait-il que… ? C’est fort possible, elle devait avoir les résultats de ses tests sanguins aujourd’hui ou demain. Il faudra que je pense à lui demander ce soir ce qu’il en est.

-          Quand est-ce qu’on mange ?, demande Daisy à Eleanor, je commence à avoir faim

-          Bientôt je crois ma puce, répond ma petite amie en souriant

-          C’est cool que tu sois de nouveau avec mon frère. Vous êtes troooooooooooooooop mignons ensemble.

J’éclate de rire et Liam dit à tout le monde :

-          On va passer à table maintenant ! Les petits-fours nous attendent !!!

 

 

Alors ? Qu'en avez vous pensé ? A vos commentaires !!!

 

Sinon j'ai une autre bonne nouvelle :ma fiction "Amnésie" va être publiée sous forme de livre (avec quelques modifications vous verrez ^^). Je vous tiendrais au courant plus tard de l'évolution de tout ça !!!