Coucou ! Voilà le 4e chapitre de fugitifs, on retraverse l'Atlantique et on se retrouve en Angleterre. Le chapitre est du point de vue de Louis et vous réserve quelques surprises... ^^

Chapitre 4 : Jour 2, Accident...

Point de vue de Louis

On est tous réunis chez Liam et Niall essaye de nous raconter sa minuscule conversation Skype avec Cécile.

-          … elle m’a dit « on va bien », donc ils sont ensemble c’est évident, mais où et pourquoi ?

-          Pourquoi ça me semble évident, dis-je

-          Ah bon pourquoi ?, dit Zayn en se tournant vers moi

-          Parce qu’ils s’aiment. C’est tout.

Les garçons me regardent un long moment avant d’éclater de rire. Seul Gemma semble d’accord avec moi. Elle se lève, s’approche de moi et me dit à voix basse :

-          T’aurais pas encore un petit crush pour elle toi ?

-          Non, c’est juste mon amie. Et je m’inquiète pour elle comme je m’inquiète pour Harry.

Bien évidemment c’est faux. Mais je ne vais pas l’avouer à la sœur du mec qui se tape la fille pour qui j’ai un petit crush.  J’ai toujours eu un faible pour elle, et elle le sait bien, mais elle a choisi Harry. En même temps j’ai failli la violer à peu près trois jours après notre rencontre.

-          LOUIS !

Je sursaute et regarde Zayn qui semble attendre une réponse de ma part.

-          Quoi ? Désolé j’étais reparti deux ans en arrière…

-          Est-ce que t’as essayé d’appeler l’un des deux aujourd’hui ?

-          Non.

-          Est-ce que tu comptes le faire ?

-          Non. S’ils sont partis c’est qu’il y a bien une raison. Ils reviendront de toute façon. J’ai pensé à ça dans la nuit. Pourquoi est-ce qu’on ne les laisserais pas passer quelques jours en amoureux ?

-          Parce que c’est illégal, intervient calmement Liam, elle est mineure. Il risque très gros. En plus ils sont récidivistes, c’est pas la première fois qu’ils se barrent ensemble. C’est totalement illégal et immoral. En plus on sait tous ici qu’ils ne sont pas assez matures pour être seuls loin d’ici.

-          Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

-          T’imagines vraiment Harry capable de veiller sur sa copine, qui se blesse souvent, qui a besoin de beaucoup d’affection, le tout sans pouvoir parler à personne pour avoir des conseils ?

-          Mouais bon ok, dis-je, mais quand même il faut qu’on…

Je suis coupé par la sonnette de la porte d’entrée qui retentit.

-          T’attends quelqu’un ? demande Niall à Liam

-          Non, dit Liam en fronçant les sourcils, je vais voir.

Il revient deux minutes plus tard, sourire aux lèvres.

-          Regardez qui vient nous rendre une petite visite.

Il se décale et laisse entrer deux personnes que nous connaissons bien, même si cela fait un long moment qu’on ne les a pas vus.

-          JAAAASON !

Niall se jette sur lui et le prend dans ses bras. Ils ont lié une véritable amitié. Le blondinet prend ensuite Ana dans ses bras avant de la relâcher subitement et de la regarder de la tête aux pieds.

-          Non ?

Je fronce les sourcils et regarde Zayn sans comprendre. Qu’est-ce qu’il a le blondinet ? On se retourne vers Gemma qui hausse les épaules.

-          Si si Niall, dit Ana, mais t’es très perspicace pour l’avoir deviné aussi vite. On peut s’assoir pour vous expliquer ?

-          Oui bien sûr, dit Liam en allant chercher deux autres chaises

Une fois que tout le monde s’est assis (sauf moi) Jason dit :

-          Avant de commencer, deux questions : où est Harry ? Et pourquoi vous êtes tous ici y compris Gemma ?

-          Justement on essayait de penser à l’endroit où il peut bien être, dit Zayn, et on s’est réunis pour y réfléchir ensemble. Et Gemma bah… C’est… C’est à Niall de t’expliquer, d’ailleurs ça m’étonne qu’il ne te l’ai pas dit.

C’est vrai que c’est étonnant. Niall prend la main de Gemma sur la table et dit :

-          Je sors avec elle. Depuis euh… bah depuis deux ans. Mais Harry n’est pas au courant.

-          Et nous on ne l’a appris qu’hier, dis-je, depuis quand vous êtes à Londres ? Vous êtes seulement de passage ?

-          En fait, dit Ana, on est venus vous annoncer quelque chose.

-          Oh. Bonne ou mauvaise nouvelle ?, dit Zayn

-          C’était une mauvaise nouvelle au début mais maintenant on en est heureux et fiers, répond Jason

-          Dites-nous, dit Gemma, on veut savoir !

-          Je suis enceinte, dit Ana, c’était un accident, on ne le voulait pas vraiment mais la vie est ce qu’elle est et c’est cool qu’on devienne parents.

-          Oh c’est trop mignon, dis-je, t’en es à combien de mois ?

-          Deux et demi, dit Ana, d’ailleurs ça commence à se voir

Elle soulève un peu son t-shirt et on voit son petit ventre arrondi. Je comprends alors la réaction que Niall a eu tout à l’heure, il l’a senti en la serrant dans ses bras.

-          Comment un bébé peut arriver par accident ?, demande poliment Zayn

-          Bah, on s’est pas vraiment protégés, dit Ana en rougissant, et comme on est assez…

-          Fougueux, la complète Jason, bah voilà ce qui arrive… Et on voulait que vous soyez les premiers à le savoir.

-          En même temps on n’a personne d’autre à qui le dire, dit Ana en souriant, bon assez parlé de nous, expliquez-nous où est Harry.

-          On en sait rien, dit Liam, lui et Cécile ont disparu avant-hier soir, on sait qu’ils sont ensemble mais on ne sait pas où, ni même lequel a pris l’initiative de mettre les voiles. Bref, on ne sait rien et ça nous énerve.

-          Ils ont encore pris la fuite ensemble ?, s’exclame Ana

-          Oui, dit Gemma, et c’est très risqué, Cécile est toujours mineure, et ses parents sont furieux.

-          Y’a de quoi, dit Zayn

Ils m’énervent. Oui ils se sont barrés, oui c’est risqué, mais c’est la plus belle preuve d’amour qui soit. Enfin je pense. J’en sais rien, je suis un peu paumé. J’ai des sentiments pour elle alors c’est peut-être un peu biaisé. Et puis je m’en fous. Il faudra bien qu’ils se montrent un jour ou l’autre.  Et à mon avis ils ont un plan. Je sursaute en sentant mon portable vibrer dans ma poche.

A Louis : On va bien. Regarde tes mails. Montre le aux autres. Haz’

-          Putain…

-          Quoi ?, me demande Gemma

-          Harry, dis-je en posant mon téléphone au milieu de la table

Ils se penchent tous et regardent le message du bouclé.

-          Oh la vache, dit Zayn

-          Quel petit con, s’exclame Gemma, je vous jure que quand il rentre il va passer un sale quart d’heure.

-          Doucement bébé, dit Niall

-          Regarde-voir tes mails, dit Liam, qu’on voie ce que Monsieur Styles a décidé de t’envoyer…

Quand il l’appelle comme ça c’est qu’il est énervé. Je récupère mon téléphone et me connecte à internet pour vérifier mes mails. J’ai un mail d’Harry, datant d’il y a une vingtaine de minutes. Dedans une simple vidéo, et aucun autre message. Ça m’énerve. Je lance la vidéo et repose mon téléphone au milieu de la table. A l’écran s’affiche Harry, dans un décor très neutre, torse-nu (ou peut-être nu mais on ne voit que son torse), il nous a enregistré un court message.

-          Coucou les mecs. A l’heure qu’il est vous devez sûrement être très énervés contre moi, et je peux le comprendre. Je veux juste vous dire qu’on va bien, qu’on est ensemble, mais qu’on a besoin de disparaître de la surface de la planète un petit moment. Jusqu’à ce qu’elle soit majeure. Je vous promets qu’on revient ensemble tous les deux dans moins de deux semaines. En attendant je vous en supplie ne dites pas que vous avez eu de mes nouvelles. Protégez ma mère et ma sœur. Rassurez-les. Je vous en prie. Mais si vous êtes trop énervés je comprendrais entièrement que vous alertiez les flics. Je ne vous en voudrais pas. On ne vous en voudra pas. Bonne journée. Moi il faut que j’aille réveiller ma chère petite amie qui dort tranquillement. Gros bisous.

Et la vidéo s’arrête là. Un très long silence se fait entendre.

-          Repasse-là, dit Liam

Je repasse la vidéo et personne ne dit rien. A la fin je récupère mon téléphone et le range dans ma poche. Gemma a enfoui sa tête dans le cou de Niall qui lui murmure des choses à l’oreille.  Zayn se tourne vers moi avec un regard accusateur.

-          Pourquoi est-ce que c’est à toi qu’il envoie la vidéo ?

-          Mais j’en sais rien.

-          T’es dans le coup ?, me demande Liam

-          N’importe quoi, dis-je, j’en sais pas plus que vous. Ça m’intrigue déjà assez comme ça. Comment vous pouvez croire que je suis dans le coup ?

-          Arrêtez, intervient Jason, je vois mal Louis cautionner un tel truc.

Ouf. Enfin un de mon côté.

-          Je pense que vous devriez essayer de décortiquer tout ce qu’Harry a dit, nous dit Ana, au lieu de vous taper sur la gueule. Puisque je suppose que vous voulez en savoir un maximum sur l’endroit où ils sont ?

-          Oui, dit Liam, moi je le sens pas de les laisser tous les deux tout seuls on ne sait où.

-          Moi non plus, dit Gemma, et puis je suis sûre que les parents de Cécile ont lancé les flics. Et si mon petit frère pouvait ne pas se faire arrêter ça serait cool.

-          Oui je pense qu’on en est tous là, dis-je, Niall, est-ce que tu pourrais essayer de rappeler en France pour savoir où en sont les recherches de leur côté ? Et est-ce que quelqu’un a épluché Twitter pour voir si quelqu’un avait vu Harry quelque part ?

-          Oui je fais ça, dit Niall en sortant son téléphone, et j’ai pas été sur Twitter

-          Je me charge de twitter, dit Liam, je vais chercher mon ordi, pendant ce temps téléphonez en France. Oh et vu l’heure si quelqu’un peut commander des pizzas ça serait cool, Jason, Ana, vous restez manger évidemment ?

-          Oui oui, dit Ana

Niall compose le numéro et met le haut-parleur en posant son téléphone au milieu de la table. Je prends la chaise laissée vacante par Liam et on écoute le blondinet faire.

-          Allô ?

-          Allô ? Ici Niall Horan, dit l’Irlandais, Monsieur Dupont ?

-          Oui oui c’est moi. J’espérais que vous m’appelleriez à vrai dire. Vous avez des nouvelles ?

-          Oui un peu. Je sais que je peux avoir confiance en vous alors je vous le dis, elle est avec Harry.

-          Ouf. Ça me rassure vous savez. Mais je m’en doutais.

-          On s’en doutait aussi. Quoi de neuf de votre côté ?

-          J’ai reçu ses parents hier soir. Ils sont furieux. Plus énervés qu’anxieux en fait, et ont déclaré la fugue de leur fille.

-          Vous pouvez ne rien leur dire sur le fait qu’elle est avec Harry ? On voudrait les protéger. Ils ont promis de réapparaître une fois qu’elle sera majeure. C’est dans moins de deux semaines. Je sais que vous l’adorez et que vous voulez la protéger alors s’il-vous-plaît.

-          D’accord. Je ne dirais rien.

-          Génial. Sincèrement merci. Merci pour eux.

-          Vous avez une idée de l’endroit où ils sont ?

-          Absolument aucune. Mais on cherche et on va finir par trouver. On ne veut pas les laisser seuls, personnellement je ne le sens pas.

-          Je vous comprends. Je dois vous laisser. Merci du renseignement.

-          De rien. Au revoir.

Il raccroche et soupire.

-          Hazza va vraiment avoir des emmerdes.

-          Tu m’étonnes, dit Zayn

-          Exact, dit Ana, ça craint.

-          Ils trouveront un moyen de s’en sortir, dit Liam en revenant avec son ordi, j’ai des infos. Mais d’abord est-ce que quelqu’un a commandé à bouffer ?

-          Je m’en occupe, dit Zayn en s’éloignant avec son portable.

Liam attend que Zayn soit revenu pour tourner son ordinateur vers nous et dire :

-          La photo que vous voyez là revient tout le temps, on peut distinguer un mec qui ressemble vaguement à Hazza, ça a été pris à Heathrow le soir de sa disparition. Mais impossible de savoir où est-ce qu’il a filé. Ni même si c’est lui d’ailleurs.

-          Donc il a pris un avion, dit Jason. Et c’est le matin chez lui.

-          Hein ?, dit Gemma

-          Quoi ?, ajoute Niall

-          Il a raison, dis-je, Il a dit qu’il devait aller réveiller Cécile, donc c’est le matin chez lui. Il est dix-huit heures chez nous, on peut estimer qu’il est entre 7 et 11h là où il est, donc il est quelque part sur le continent américain.

-          C’est vaste, dit Liam

-          Immense même, ajoute Zayn, est-ce qu’il ne serait pas à Los Angeles ? On sait tous à quel point il aime y aller.

-          Trop de monde, dit Jason, y’a un festival de rock en ce moment, donc la ville est bondée, ils ne pourraient pas se planquer.

-          Peut-être à… commence Gemma

Elle est interrompue par la sonnette. C’est les pizzas. Je vais ouvrir avec Liam et on réceptionne la commande qu’on ramène à la cuisine où tout le monde est réuni. Gemma est au téléphone :

-          … d’accord je vois… Ouais ok je mets ça tout de suite. Merci maman. Et dit merci à Simon.

Oh. Si Simon est dans le coup ça craint. Je pose la pile de pizzas sur la table et Gemma interpelle Liam :

-          Tu peux mettre la 1e chaîne à la télé ? Tout de suite ?

Liam allume la télé qu’il a dans sa cuisine et met les infos sur la première chaîne.  Le journaliste est en train de parler d’Harry, et de l’appel à l’aide qu’on a lancé aux fans. Liam monte le son et on écoute religieusement. Bien évidemment les journalistes ont fait leurs recherches et la photo que nous as montré Liam est analysée et décortiquée. Mais ils n’en savent pas plus que nous bien sûr. Par contre ils ont poussé leurs recherches assez loin pour savoir que Cécile aussi a disparu, et ils en viennent à se demander si les deux disparitions ne seraient pas liées. Putain. Ça craint. Le pays entier est au courant, le monde entier va les chercher et va se demander ce qui se passe entre eux.  En plus c’est pas la première fois et ça tout le monde le sait.

-          Ça craint, finit par lâcher Gemma

-          Exact, dit Niall, mais pour le moment c’est l’heure de manger et excuse-moi mais je crève la dalle.

On prend chacun un carton de pizza sur la table et on mange en silence. Je réfléchis beaucoup. Je ne m’inquiète pas pour Harry, mais pour Cécile. Elle a une grande propension à se blesser, et Harry n’a aucune notion de secourisme. Et puis il faut qu’ils se cachent terriblement bien maintenant que le monde entier les recherche.

-          Louis ça va ?, me dit Liam a voix basse, t’as pas l’air dans ton assiette.

-          Je m’inquiète.

-          Tu sais, on s’inquiète tous pour lui et…

-          C’est pas pour lui que je m’inquiète Liam, dis-je en le coupant

-          Oh. Tu veux qu’on en parle ?

Je hausse les épaules et il m’attrape par le bras avant de m’amener dans sa chambre. Il ferme la porte derrière-nous, croise les bras et me regarde droit dans les yeux.

-          Alors ?, dit-il

-          Je suis amoureux…

-          De qui ? depuis quand ?

-          Depuis deux ans… J’arrive pas à me la sortir de la tête…

-          Non ? Louis ? Tu déconnes là ?

Je nie d’un signe de tête et baisse les yeux.

-          Mec, t’es son ami, t’es leur ami. Tu ne peux pas leur faire ça.

-          Tu crois que j’y peux quelque chose ? Tu crois que j’ai pas essayé de la faire sortir de ma tête ? Je l’aime, je l’ai aimée au premier regard, j’y peux rien…

-          Oh Louis…

Il me prend dans ses bras et me serre contre lui. Après un long moment il me glisse à l’oreille :

-          Tu sais quoi ? t’es en manque Louis. Ce soir tu dors ici. D’ailleurs vous dormez tous ici, mais toi tu dors avec moi d’accord ? je te jure que je vais te faire passer l’envie de te taper la copine de ton pote.

-          Si tu veux. Mais je l’aime quand même.

-          Oui, mais faut que tu l’oublies. Elle est avec Harry, et ça ne changera jamais. Ils ont fugué deux fois ensemble, c’est pas rien.

-          Si tu le dis.

-          Louis…

-          Oui Liam, t’as raison.

-          Allez, on va rejoindre les autres, il faut qu’on organise les couchages si vous êtes plusieurs à rester.

-          Liam ? T’es pas obligé de faire ça tu sais je suis pas si… frustré sexuellement que ça.

-          Ça me fera du bien aussi. Je te rappelle que ma copine m’a largué y’a un mois et demi.

-          Oui c’est vrai, désolé.

Il m’embrasse au coin des lèvres en me faisant sourire. Il est mon plan cul quand ça va mal. Quand on est tous les deux en manque on se fait du bien.  Il n’y a rien de plus derrière, on est juste de très bons potes. On retourne dans la cuisine où tout le monde a fini sa pizza.

-          Dis Liam, t’as une carte du monde quelque part ?, dit Zayn

-          Y’en a une dans le bureau, répond Liam, Zayn est-ce que tu restes dormir ici ce soir ?

-          Je peux pas, j’ai promis à Perrie de la retrouver.

-          Ok je comprends. Niall et Gemma ?

-          On va rentrer, on a besoin de temps ensemble.

-          Ok. Jason et Ana ?

-          Nous on veut bien si tu peux nous héberger.

-          Evidemment, j’ai pas une chambre d’amis pour rien. Vous pouvez même rester plusieurs jours si vous voulez.

-          Bah je pense qu’on va rester jusqu’à ce que les amoureux remontrent le bout de leur nez.

-          Okay, dit Liam

Il empile les cartons de pizza vides et va les poser près de la porte d’entrée, il les descendra aux ordures plus tard.

-          Moi je file, dit Zayn en nous serrant rapidement chacun dans ses bras, je suis déjà en retard, Perrie va gueuler.

-          On en profite, on file aussi, dit Gemma, désolé Liam mais je suis crevée. Et j’ai besoin de discuter en privé avec Niall.

-          Y’a pas de souci, dit Liam en la prenant dans ses bras

Je serre moi aussi la jeune femme dans mes bras, je serre la main de Niall et ils filent.

-          Vous voulez du thé ?, dis-je à Jason et Ana

-          Euh, y’a pas du café plutôt ?, demande Jason, on a du mal avec le thé nous, on n’est pas anglais je vous rappelle.

-          Y’a du café dans le placard au-dessus de ta tête Louis. Je peux te laisser leur faire ? Je vais mettre un truc plus léger que mon jeans et ma chemise.

Il me fait un clin d’œil sans que Jason et Ana le voie et il file dans sa chambre. Je mets le café à couler et je me tourne vers nos amis :

-          Ça fait combien de temps que vous savez pour le bébé ?

-          Trois semaines, dit Jason, mais on en a passé deux à se demander si on devait le garder ou pas.

-          Vous étiez si peu sûrs de vous que ça ?

-          C’était un véritable accident, dit Ana en portant la main à son ventre, on n’était pas prêts à envisager ça. Et toi ? Niveau sentimental t’en es où ?

-          Nulle part, dis-je, seulement quelques plans culs. Mais rien de sérieux.

-          T’en a pas marre de pas te poser un peu ?, me dit Jason, depuis deux ans qu’on te connaît on ne t’a jamais vu te poser sérieusement avec quelqu’un…

-          Laissez-le, il a besoin de temps, dit Liam en s’appuyant contre le montant de la porte de la cuisine, Jason et Ana vous avez des affaires de rechange ?

-          Oui dans la voiture, dit Ana

-          Vous voulez prendre une douche avant d’aller au lit ?, demande encore Liam

-          Ouais, dit Jason, si ça te dérange pas on veut bien.

-          Y’a pas de souci, je vous sors des serviettes propres et Louis va venir m’aider à faire votre lit. Allez chercher vos affaires.

Il me sourit et me fait un clin d’œil. A mon avis ça va sérieusement chauffer entre nous. Il a l’air plus en manque que moi en fait. Il est torse nu et ne porte qu’un bas de survêtement, avec rien en-dessous à en juger par la forme que je distingue au niveau de son entrejambe. Dès que Jason et Ana sont sortis de l’appartement pour aller récupérer leurs affaires il s’approche de moi et me plaque contre le plan de travail. Son visage n’est qu’à quelques millimètres du mien, et il me murmure d’une voix un peu espiègle :

-          Ce soir tu vas prendre comme jamais tu n’as pris… Prépare ton joli petit cul…

Il s’écarte de moi au moment où la porte de l’appartement s’ouvre à nouveau. Bien sûr il a réussi à m’exciter comme jamais. Maintenant j’ai envie de lui comme jamais je n’ai eu. Et j’ai hâte qu’on se retrouve seuls dans sa chambre.

-          La salle de bain est là, dit Liam en guidant ses invités, les serviettes propres sont sur le bord de la baignoire, surtout prenez votre temps. Par contre on sera sûrement déjà au lit quand vous reviendrez, Louis est crevé. Donc je vous dis déjà à demain.

On se dépêche de serrer nos amis dans nos bras et Liam m’entraîne jusqu’à la chambre d’amis. On se dépêche de faire le lit en essayant de maîtriser la tension sexuelle qui s’intensifie entre nous.  Dès qu’on a fini il prend ma main et m’entraîne dans sa chambre. Maintenant il bande sérieusement et je le sens lorsqu’il se colle à moi. Il a fermé à clé la porte de sa chambre et m’a plaqué contre. Je sens son sexe se raidir de plus en plus, et la température grimpe. Il déboutonne très lentement ma chemise, et de son autre main il défait la ceinture de mon pantalon. Je suis entièrement à lui, je le laisse faire, je le laisse faire ce qu’il veut de moi. Il va me dominer, comme à chaque fois. Ses lèvres s’approchent doucement des miennes et on échange un doux baiser avant qu’il n’intensifie ce moment en glissant ses doigts à l’arrière de mon crâne. J’enroule mes bras autour de son cou et on s’embrasse fougueusement. Il m’attire jusqu’au lit et envoie valser ma chemise dans le même temps.  Ses doigts caressent mon torse et viennent triturer mes tétons. Il sait que ça m’excite au plus haut point. Il m’enlève mon jeans et mon caleçon en un tour de main et me fait basculer à plat ventre sur le lit. Il vient alors m’embrasser tout doucement dans le cou, me procurant des frissons de malade.

-          T’es prêt Louis ? Tu vas t’en prendre plein le cul…

Effectivement je sens son membre bien dur à travers le fin tissu de son jogging. Je tends le bras et farfouille dans la table de nuit, j’en sors le lubrifiant de Liam et le lui tend tout en en profitant pour lui voler un baiser. J’aime me faire prendre. Encore plus quand c’est Liam qui le fait.

Une heure et demie plus tard il s’effondre à côté de moi et reprend doucement son souffle. On a joui tous les deux comme jamais, on a fait l’amour bien plus sauvagement que d’habitude.

-          Liam ? Dis-moi la vérité, tu l’as fait pour toi pas pour moi hein ?

-          Oui, répond mon amant, désolé mais ça me tentais trop. Tu t’imagines pas à quel point j’aime te limer le cul et…

tumblr_lcsc1ahbO91qd8987o1_500

Je le fais taire en collant mes lèvres aux siennes. Je ne sais pas ce qui me prend mais je sais que j’adore ça. Il se laisse faire et nos langues s’entrecroisent. C’est divinement agréable.  On reste comme ça à s’embrasser pendant de longues minutes. glisse ses jambes entre les miennes et rapproche son corps bouillant du mien.

-          Non Liam attends, dis-je, je suis épuisé, demain matin on recommencera c’est promis.

-          Promis juré ?

-          Oui.

-          Génial.

Je colle mes lèvres une dernière fois contre les siennes et ferme les yeux. Il faut que je dorme. Il faut qu’on dorme.

Je suis tiré du sommeil par une sonnerie de portable, celle de Liam. Son portable, posé sur la table de nuit à côté de moi vibre et sonne. Je commence par jeter un coup d’œil à l’heure. 6h du matin. Je regarde ensuite l’appelant : Harry.

-          Oh putain ! Liam réveille-toi !!!

Je secoue mon amant et il se réveille je lui passe le téléphone en disant :

-          Répond et met le haut-parleur, c’est Haz’ !

Il s’exécute et je peux ainsi suivre la conversation :

-          Allô ?

-          Liam ?

-          HARRY ! PUTAIN T’ES OU ? ET CECILE ? ELLE EST AVEC  TOI ???

-          Une entorse ça se soigne comment ?

-          Harry, dis-moi où tu es, je viens t’aider si tu veux…

-          Réponds-moi ! C’est urgent…

-          Ok, faut mettre quelque chose de glacé dessus pour faire désenfler, et immobiliser au moins deux jours, selon si c’est une grosse ou une petite entorse.

-          Merci beaucoup

-          Harry dis-moi où tu es !

-          Je peux pas. Désolé.

Il a raccroché. Liam me regarde, soupire et repose sa tête sur l’oreiller. Une entorse. Ça doit être Cécile qui s’est blessée. Il est incapable de la soigner seule. Je sens que je vais péter un câble. D’ailleurs ma main tremble et Liam s’en est aperçu :

-          Louis, respire. Elle va bien. Une entorse c’est rien.

-          C’est bien plus que ce que je peux penser…

-          Louis… Elle et toi c’est pas possible. C’est voué à rien. Alors s’il-te-plaît détends-toi. Et laisse-moi te faire oublier tout ça…

Ses lèvres se plaquent aux miennes, sa main descend de mon torse à mon sexe. Le moment s’annonce terriblement hot. 

 

 

Alors alors ? Les garçons et Gemma qui se retrouvent tous pour discuter de la mystérieuse disparition ? Louis qui a des sentiments pour Cécile et semble terriblement jaloux d'Harry ? L'arrivée de Jason et Ana ? Leur grande nouvelle ? Le sms d'Harry et sa petite vidéo ? Les conclusions qu'ils en tirent tous ? Le coup de fil en France ? La petite discussion entre Liam et Louis ? La température qui monte entre eux ? Jason et Ana qui acceptent de rester dormir ? Le début de nuit torride entre eux deux ? Le coup de fil d'Harry au petit matin ? Louis qui s'énerve et Liam qui trouve un moyen de le distraire ? 

Les sentiments de Louis pour Cécile vont ils changer quelque chose ? N'y-a-t-il vraiment QUE du sexe entre Liam et Louis ou pourrait-il se passer quelque chose d'autre ? A vos pronostics !!