Coucou ! Voici le 4e chapitre d' "et après... ?", dans celui là, qui ne concerne encore une fois que Larry on commence à approcher (de loin) à ce qui va précipiter la suite. Par contre, faites attention, certaines images sont assez... osées, et la fin risque de vous surpendre bien que je désapprouve totalement ce moyen de "faire la fête"

Ah, pour info et parce que c'est important à savoir, Arsenal est un club de foot londonien :)

Chapitre 4 : Les meilleures semaines de toute leur vie...

12 Décembre 2017

Chambre d’hôtel à Hawaii

-          Maman, c’est bon, il est mis correctement mon nœud-papillon, déstresse s’il-te-plaît.

-          Tu sais à quel point je suis nerveuse.

-          Maman, je vais juste épouser Louis, dis-je en insistant sur le mot « juste »

-          C’est bien ça le problème…

Je me recule un peu violemment et la regarde droit dans les yeux.

-          Tu veux pas que j’épouse Louis ?

-          C’est pas Louis le problème, mais le mariage, me répond ma mère

-          Maman, on en a déjà parlé, je l’aime et je veux officialiser les choses avec lui. Il est grand temps qu’on se marie, ça fait plus de trois ans qu’on est ensemble.

-          Et alors ? Vous êtes encore jeunes, ça peut encore changer…

-          Ça ne changera jamais. Louis est mon âme sœur et tu le sais.

-          C’est ce que tu dis, comment je peux en être sûre ? Y’a encore quelques mois vous étiez séparés Harry…

-          C’était ma faute. J’ai réalisé mes erreurs, je l’aime et je veux l’épouser.

Dans le même temps

Plage privée d’Hawaii

-          Merci les garçons, c’est gentil d’avoir appelé.

-          De rien, me répond Zayn, on est vraiment ravis pour vous, et encore désolé de pas avoir pu venir…

-          C’est pas grave, je comprends. Allez je vous laisse !

-          Profites !

Je raccroche avec Zayn. Il aurait dû être là avec Liam aujourd’hui mais Liam est malade alors ils ont décliné. Niall est en tournée et ne peux pas être là non plus, mais on a eu droit à ses vœux de bonheur via Skype hier soir.

-          Ça va ? Tu te sens comment ?, me demande Gemma

-          Un peu nerveux. Mais heureux d’enfin l’épouser. Depuis le temps que j’en rêve.

-          Oh c’est chou.

Gemma, la grande sœur de mon fiancé, et qui sera mon témoin me serre très fort dans ses bras. Elle est vraiment ravie pour nous, c’est celle qui a le plus facilement accepté mes fiançailles avec Harry. Nos familles ont eu du mal à s’y faire, mais finalement nos parents et nos frères et sœurs sont là, avec nous, pour ce jour magnifique et dans ce lieu paradisiaque.

-          Gemm’ il est où ton frère ?, demande soudain Lottie

-          Aucune idée, répond Gemma, avec notre mère sans doute, mais il sera en retard, comme d’habitude.

-          C’est pas grave Lottie, j’ai attendu plusieurs années pour l’épouser, je peux bien attendre cinq minutes de plus, dis-je en souriant

Deux petits bras enlacent soudain ma taille par derrière. C’est Doris. Trop mignonne. Je la prends dans mes bras, lui fait un gros bisou sur la joue et la donne à ma mère qui la prend dans ses bras. Robin, le beau-père d’Harry, discute avec Des qui a fait lui aussi le déplacement, mon père est en train de jouer avec les jumelles, tandis que mon beau-père discute avec Fizzie tout en surveillant Doris et Ernest pour ne pas qu’ils s’approchent trop de la mère.

-          Hmmm, excusez-moi, dit un homme dans mon dos, est-ce qu’Harry ne devrait pas déjà être là ?

-          Si. Mais il va arriver, il est toujours en retard.

L’homme me sourit. Il a fait le déplacement depuis Holmes Chapel pour venir nous marier ici à Hawaii. C’est un ami à Anne, et c’est pour ça qu’il avait consenti à nous marier, sous la loi Anglaise, mais à Hawaii. J’aperçois Harry au bout de la plage, accompagné d’Anne. Il est magnifique. Il porte une chemise blanche et un jean avec un Nœud-papillon bleu flashy.  Je porte un Jean, une chemise blanche, et une cravate du même bleu. Des tenues simples mais raffinées. Lottie lève ses deux pouces dans ma direction après avoir regardé Harry, elle est le témoin de mon petit copain, un rôle qu’elle avait accepté avec enthousiasme.

-          Ferme la bouche Louis, tu vas baver sur ta chemise blanche, me glisse Gemma à l’oreille.

Tout le monde nous regarde arriver. Je jette un coup d’œil à ma montre, on a cinq petites minutes de retard, ça va. Louis me sourit franchement, je prends le temps de l’observer, il est si beau, si… parfait. Je suis tellement heureux de sortir avec lui.

-          T’es sûr de toi ?, me demande ma mère à voix basse

-          Oui. Je veux me marier avec lui, je l’aime à la folie.

-          Alors profites, c’est le plus beau jour de ta vie.

Elle lâche mon bras qu’elle tenait jusqu’alors et je peux m’approcher de Louis en traversant l’allée laissée entre les deux rangées de chaises. D’un côté sa famille, de l’autre la mienne. Tout un symbole. J’arrive auprès de lui, sous le chapiteau monté pour l’occasion. Gemma et Lottie me font chacune à leur tour un petit clin d’œil et un franc sourire. J’entrelace mes doigts à ceux de Louis et lui glisse à l’oreille :

-          T’es magnifique mon amour, et j’aimerais bien t’enlever cette chemise blanche ultra-moulante…

-          Tout à l’heure c’est promis, répond-t-il en rigolant

Nous nous tournons ensuite vers l’adjoint au maire.

Ellipse d’une heure

-          Louis William Tomlinson, voulez-vous prendre pour époux monsieur Harry Edward Styles ici présent ?

Harry me regarde en souriant, il attend ma réponse.

-          Oui, je le veux.

Je prends l’anneau en or dans la boîte qu’Ernest me tend et je le passe au doigt d’Harry qui me sourit toujours.

-          Monsieur Harry Edward Styles, reprend l’officier d’Etat civil, voulez-vous prendre pour époux monsieur Louis William Tomlinson ?

Harry me regarde longuement, droit dans les yeux, puis répond d’une voix forte :

-          Oui je le veux.

Il prend le deuxième anneau doré et me le passe au doigt. Sa main tremble un peu, signe qu’il est ému.

-          Au nom de la loi, je vous déclare unis par les liens du mariage, reprend l’adjoint au maire, vous pouvez vous embrasser.

Harry me regarde pendant quelques secondes avant d’approcher ses lèvres des miennes. Nous échangeons le plus doux des baisers sous les applaudissements de nos familles.

3144484270_1_2_mfH3LRqV (1)

larry_stylinson___kiss_by_raaaphi-d5y9ays

On est mariés. C’est dingue !!!

Ellipse de trois heures

Tout le monde vient de revenir à table parce que j’ai demandé une minute d’attention. Je voudrais dire quelque chose qui me tient à cœur.

-          S’il-vous plaît, je voudrais vraiment vous dire à tous quelque chose….

Tout le monde se tait et je me lève. J’ai la main posé sur l’épaule de Louis que je caresse tendrement. Il me regarde en souriant et m’incite à continuer.

-          Je… euh… Je voudrais vous remercier d’être tous venus jusqu’ici pour notre mariage. Je sais que ça a été quelque chose d’assez difficile à accepter pour vous, mais on s’aime vraiment, et il était grand temps qu’on passe à l’étape suivante tous les deux. Jay, merci d’avoir accepté que j’épouse ton fils, je te promets de le rendre heureux…. Maman, je sais que tu t’inquiètes beaucoup pour moi, pour nous, mais ça va aller. On ne refera plus les mêmes erreurs et…

Je suis interrompu par une sonnerie de portable. Louis sort le sien de sa poche et me regarde avec un air d’excuse en disant :

-          Désolé, faut que je prenne, c’est le mien.

Je soupire, il m’embrasse rapidement et s’éloigne pour répondre.

Je décroche, un peu soucieux, c’est mon coach qui m’appelle. Pourtant je suis en vacances, et il sait que je dois épouser Harry aujourd’hui.

-          Allô ?

-          Louis ? Désolé de te déranger un jour si important pour toi mais…. J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t’annoncer.

-          Commence par la mauvaise

-          Tu ne joueras plus pour Doncaster à la rentrée…

-          Quoi ? Mais pourquoi ?

-          Ça c’est la bonne nouvelle, tu as été repéré par le club d'Arsenal, et mercato d’hiver oblige ils veulent t’engager. J’ai dit oui.

-          Genre… vraiment ? Je vais devenir un des joueurs d'Arsenal?

-          Oui. Bravo Louis, et félicitations pour ton mariage, on sait tous ici à quel point tu l’aimes…

-          Merci. Je dois te laisser, ils m’attendent tous. Merci beaucoup.

-          De rien, profites bien de tes vacances.

Je raccroche, range mon téléphone dans ma poche, au moment où je sens un bras s’enrouler autour de ma taille et les bouclettes d’Harry chatouiller mon cou.

-          C’était qui ?

-          Mon coach…

-          Il ne peut pas te laisser tranquille pendant les vacances ?

-          Hazza, je change d’équipe.

-          Quoi ? Il t’a viré ?

-          Pas exactement. Le club d'Arsenal m’a engagé.

arsenal-test-2

-          ARSENAL ?!? SERIEUX ??? Mais t’en as toujours rêvé !!!

-          Oui.

Je me retourne, lui sourit, et l’embrasse à pleine bouche. Rien ne pouvait mieux parfaire cette journée merveilleuse.

13 décembre 2017, 3h46 du matin

Chambre d’hôtel

Je m’effondre sur le lit, je suis épuisé. On vient de regagner notre chambre avec Louis, après avoir fait la fête une bonne partie de la nuit avec nos familles. On a réservé une suite luxueuse, au dernier étage de l’hôtel, et on a un immense balcon avec une baie vitrée qui donne sur l’océan. Tout est absolument parfait. Louis défait sa cravate, la lance sur le lit et me dit :

-          Je vais prendre l’air.  J’en ai pas pour longtemps.

Il sort sur le balcon et il observe l’océan pendant un très long moment. Il est magnifique. Et son alliance brille avec les reflets de la lune. On est mariés. C’est dingue. Je me débarrasse de mon nœud papillon, de mes chaussures et de ma chemise, ainsi torse nu, et pieds nus je vais le rejoindre sur le balcon. Je pose ma tête sur son épaule que j’embrasse tout doucement et j’entreprends de lui ouvrir sa chemise en passant mes bras autour de son corps. Il rigole doucement et dit :

-          Tu te rends compte qu’on est mariés ?

-          Oui. Enfin… Je t’aime, il était temps.

-          Oui. Tu sais, j’ai pas hésité une seule seconde, c’était une évidence pour moi qu’on devait se marier…

-          Moi non plus j’ai pas hésité, t’es mon âme sœur et je promets de ne plus jamais draguer des filles, parce que j’ai compris à quel point ça te fait du mal. Et puis je t’ai toi et ça me suffit amplement.

-          T’es mignon Hazza…

Il se retourne sans enlever mes bras de sa taille. Je le force à se rapproche de moi et je l’embrasse très langoureusement.

Ma bouche dérape bien vite dans son cou qui ne demande que ça. Il penche la tête sur le côté et me laisse lui imprimer la marque de mon passage dans sa peau. Il laisse échapper un râle de plaisir et je me dis qu’il est temps pour nous de consommer notre mariage.

Doucement je le fais reculer, sans cesser de l’embrasser et nous rentrons dans la chambre, je tire le rideau d’une main pour nous assurer un peu d’intimité et le pousse jusqu’au lit. Je le fais basculer dessus, il me sourit, il va me laisser faire. Je me débarrasse de ma chemise grande ouvert et ma langue vient titiller ses tétons, il laisse un gémissement franchir ses lèvres au moment où ma main se glisse jusqu’à son jean que je lui enlève. La nuit s’annonce très très douce, même si nous devons partir tôt demain.

tumblr_mcrhjowgCM1r7qzt3_large

18 Décembre 2017

Quelque part dans le grand canyon

Harry me regarde en me suppliant de faire une pause. J’avoue, je maintiens peut être une cadence trop élevée. Et ça fait cinq jours que nous marchons, il doit être épuisé. Il s’arrête et s’assois sur un rocher. Je le rejoins et lui tend une bouteille d’eau.

-          Bois doucement, sinon tu vas avoir la tête qui tourne.

-          Merci…

Il boit lentement, presque toute la bouteille d’eau. Je crois qu’il est vraiment épuisé.

-          Hazza ?

-          Hmmm mon cœur ?

-          Si tu veux on arrête là pour aujourd’hui, et on profite d la fin d’après-midi ensemble.

-          Mais il est que 16h…

-          Et alors ?

-          Ok. Je veux bien qu’on arrête là, j’en peux plus.

Je pose mon sac à dos à ses pieds et m’assois à côté de lui. Il pose sa tête sur mon épaule et on reste un long moment comme ça, à admirer le paysage splendide.

-          Faut qu’on plante la tente Louis.

-          Oui, et qu’on appelle ta mère aussi, ça va faire trois jours qu’on la pas appelée et à mon avis elle serait ravie qu’on le fasse.

Il n’a pas tort. Voilà presque une semaine qu’on est mariés. Et comme voyage de noces on traverse les Etats-Unis, une partie à pied, une partie en moto, une partie en voiture, avec pour objectif d’atteindre New-York pour le Nouvel-An. Louis déplie la tente et l’installe derrière-nous, en cinq minutes il l’a fixée au sol, on va pouvoir se mettre à l’ombre à l’intérieur. Malgré la sison il fait quand même très chaud dans le grand canyon. Je sors les deux sacs de couchage et les déplie dans la tente, je m’allonge sur l’un et Louis vient se poser à côté de moi sur l’autre.

dsc_7465_02

Il consulte la carte pour planifier notre itinéraire de demain pendant que je téléphone à ma mère.

-          Allô ?

-          Maman ? C’est moi.

-          Oh Hazza, ça fait plaisir de t’entendre.

J’ai mis le haut-parleur afin que Louis puisse entendre, il me fait un grand sourire, signifiant quelque chose comme « tu vois, je te l’avais bien dit ».

-          Alors vous en êtes où ?

-          Quelque part au milieu de l’Arizona, dis-je, normalement on sort du Grand Canyon demain, on loue des motos et on file vers l’Est.

-          C’est bien les garçons, faites attention à vous quand même.

-          T’inquiètes maman, on veut juste profiter de notre lune de miel, ça fait longtemps qu’on s’est pas retrouvé tout seuls lui et moi.

-          Ah en parlant de retrouver seul, vous vous souvenez la nuit que vous avez passé tous les deux à la maison avant de partir pour Hawaii ?

Louis et moi échangeons un regard en souriant, cette nuit-là, et bien que mes parents aient été dans la pièce d’à côté on avait l’amour comme rarement nous ne l’avion fait.

tumblr_mcdd6kcS5H1qlkuj4o2_250

-          Ouais ?

-          J’ai fait le ménage dans ta chambre en rentrant Harry, j’ai retrouvé trois emballages de préservatifs sous le lit, ainsi qu’une ravissante paire de menottes en cuir et un caleçon qui vu le motif n doit pas être à toi… Et ton tube de lubrifiant a coulé sur ton bureau aussi…

Louis me regarde en se mordant la lèvre pour ne pas éclater de rire. Oups. On a peut-être un peu oublié de ranger.

-          Maman ? Tu peux mettre tout ça de côté pour quand je rentre ? S’il-te-plaît. Et désolé…

-          Je sais pas, je me disais que ça plairait bien à Robin…

-          MAMAN !

-          Ça va je rigole Harry, je te met tout ça de côté, demande à Louis si je suis censée laver son caleçon…

-          C’est le caleçon Superman c’est ça ?, intervient mon copain

High-quality-100-cotton-font-b-Superman-b-font-font-b-men-s-b-font-font

-          Oui, répond ma mère

-          Si ça te dérange pas Anne je veux bien que tu le laves. Vraiment désolé d’avoir laissé ça traîner.

-          Tu sais, reprend ma mère, ça me fait moins bizarre de laver des caleçons que des strings si Harry était sorti avec une fille

On éclate tous les trois de rire, effectivement ça doit moins dénoter sur le pendoir à linge.

24 Décembre 2017

Chicago, suite de luxe d’un grand hôtel

Je passe une des meilleures journées de ma vie. Harry m’a réservé beaucoup de surprises pour mon anniversaire, comme cette magnifique suite qu’il a réservé à Chicago. Ce soir on sortira en boîte, et là il m’a demandé de l’attendre dans la chambre, pendant qu’il prépare quelque chose dans la salle de bain. Je ne sais pas trop quoi, mais connaissant Harry je m’attends vraiment à quelque chose de bien. Je regarde rapidement mon téléphone, je viens de recevoir un sms.

A Louis : Gros bisous pour ton anniversaire mon grand frère chéri, j’espère que tu profites bien de ta lune de miel avec Harry      Fizzie

Je souris et lui envoie un rapide merci, juste au moment où Harry débarque dans la  chambre, en caleçon.

-          J’ai fini, mais j’ai besoin que tu me fasses entièrement confiance parce que je vais te bander les yeux.

Je lui souris, l’embrasse doucement et le laisse faire. Il me bande les yeux, m’enlève ma chemise et mon jeans, puis il prend mes mains dans les siennes et me guide jusqu’à la salle de bain. Là il se place derrière-moi et dénoue mon bandeau.

-          TADAAAAAM !

Je regarde autour de moi, c’est magnifique. Et extrêmement romantique.

decoration-saint-valentin-salle-de-bain

Il a disposé des pétales de roses partout, a mis des bougies sur le bord de la baignoire où nous attend un bain chaud et plein de mousse, et une enveloppe à mon nom est posée sur le rebord du lavabo. Harry m’incite du regard à regarder ce qu’elle contient. A l’intérieur une carte d’anniversaire, avec un mot d’Harry au dos :

« Pour le meilleur des maris qui soit

Joyeux 26e anniversaire

Ton mari qui t’aime et qui t’aimera jusqu’à la fin de ses jours »

Et il a rajouté un petit cœur. Trop mignon.  Je l’aime tellement. Je me tourne vers lui, quelques larmes dans les yeux et le prends dans mes bras.

-          Merci mon chéri, je t’aime… Merci de rendre ma vie si merveilleuse chaque jour. Et merci d’avoir fait de mon anniversaire un jour si particulier.

31 Décembre 2017, quelques minutes avant minuit

New-York

On se balade main dans la main avec Louis. On a mis des grosses vestes, il a neigé toute la journée sur New-York.

3197248-256-k812607

On profite de la fin de notre voyage de noces, dans deux jours on rentre à Londres. C’est passé si vite. Mais ça a été les meilleures semaines de toute ma vie. Louis et moi on est plus amoureux que jamais, et passer ce nouvel an à New-York est quelque chose de très romantique.

-          Hazza, faut qu’on se pose quelque part, si on veut voir le compte à rebours et le feu d’artifice.

-          Oui. On a qu’à s’arrêter là, on aura une bonne vue je pense.

-          D’accord.

Il se place derrière-moi et passe ses bras autour de ma taille. Il m’embrasse dans le cou.

Quelques heures plus tard

Je me déchaîne comme jamais sur la piste de danse. J’ai trop bu, mais je suis encore maître de ce que je fais. Harry s’est éloigné, avec un groupe de jeunes avec qui nous avons sympathisé ici en boîte. Je quitte la piste de danse et me met à sa recherche. Je les retrouve dans un coin sombre, autour de verres de champagne et de que de loin je prends pour une cigarette.  Je me rapproche et prend place sur l’accoudoir du petit fauteuil où est assis Harry. Il passe son bras autour de ma taille et je glisse mes doigts dans ses cheveux. La cigarette tourne entre tout le monde, et je m’aperçois bien vite que c’est un joint, et non une simple clope. Je refuse poliment lorsqu’on me la tend mais Harry se laisse faire et en tire de longues bouffées. Il tousse un peu mais je vois dans ses yeux qu’il plane complètement. Ce n’est sûrement pas le premier joint de la soirée qu’il fume. Au deuxième tour du joint, et après quelques verres de plus Harry m’encourage à fumer moi aussi un peu.

-          Allez Louis ! Ne fais pas le timide ! C’est génial tu verras !!

-          Hazza, ça suffit, t’es complètement défoncé, et tu sais que je dois préserver mes poumons…

-          Rho ça va Louis, allez, tire une taffe !

-          Okay, mais une seule.

Je tire une taffe et me met immédiatement à tousser, mes poumons, fragiles, ne supportent pas vraiment ça. Mais c’est vrai que ça donne de drôles d’effets, plutôt agréables. Je jette un coup d’œil à nos nouveaux amis, il y a trois couples : Steve et Andrew, gays comme nous, Jason et Jessica, et Wren et Eden, deux couples hétéros, mais très rock’n’roll. Je vois Jason filer discrètement une seringue à Eden, qui s’éloigne avec. Harry a profité de mon inattention pour m’embrasser à pleine bouche. Peu importe, c’est la nuit de tous les excès !!!

c33e6da3ef37b9fd9574c9111e99f03d

 

Alors ? L'inquiétude d'Anne au début ? Le mariage des garçons (cadre, invités, tenues, déroulement etc...) ? Le coup de fil du coach ? La nuit de noces qui s'annonce bouillante ? Le voyage de noces en traversée des USA ? Le trek dans le grand canyon ? Louis qui prend soin d'Harry ? Le coup de fil à Anne ? Les vestiges de la nuit torride des garçons ? L'anniversaire de Louis à Chicago ? La surprise préparée par Harry ? La carte d'anniversaire ? Le nouvel an en amoureux à New-York ? La sortie en boîte qui dégénère ?

A quoi vous attendez vous pour la suite de l'histoire de ces deux-là ?

Je vous préviens, le prochain chapitre est un chapitre Ziam, on ne retrouvera le couple Larry qu'au chapitre 7... ^^