Bonjour bonjour, je vous publie ici le 26e chapitre de British Experience, qui s'intitule "2e naissance", à cause de la naissance de Kate, je pense que vous vous en doutez, mais également à cause de la 2e naissance d'une relation plutôt... dangereuse. Je vous laisse découvrir ça par vous même :)

Chapitre 26: 2nd Birth...

Appartement des garçons, salon

Niall est en train de me battre à plate couture aux jeux vidéo, Zayn et Perrie sont en théorie en train de prendre leur douche, Louis est sorti avec Eleanor, Harry essaye d’endormir mon fils qui babille joyeusement sans consentir à fermer ses yeux. Amy est partie aider son frère et son copain à repeindre les murs de leur nouvel appartement, une journée tranquille, loin des préoccupations familiales lui fera du bien, et puis ça lui permettra de discuter et chahuter avec son frère, je sais qu’elle en a besoin. Donc je squatte à mon appartement avec Noé, ça me change un peu. Zayn et Perrie passent en rigolant de la salle de bain à leur chambre, à moitié nus. Harry soupire et nous dit :

-          Ils comptent se sauter dessus comme ça tout le temps ?

-          Je crois, dit Niall, il lui a promis de lui faire un gosse….

-          Putain, vous ne pensez pas qu’on aura déjà assez avec deux petits ?, dit Harry en regardant Noé qui s’est enfin endormi

-          Vous avez pas envie d’en avoir un avec Agathe ?, dis-je

-          Non. Elle est à la clinique pour se faire prescrire la pilule, on ne veut pas qu’il y ait d’accident, on a le temps pour être parents. Elle est mineure je vous rappelle.

-          Toi, au fond de toi, t’en as pas un peu envie ?, reprend Niall

-          Si. Mais je comprends, elle a raison, on a le temps… Au fait Liam, elle est où Amy ?

-          Partie aider Mark et Erik à repeindre quelques murs dans leur appartement.

-          Cool, dit Niall, elle reprend les études quand ?

-          Elle a repris Lundi, dis-je

-          Vache, déjà ? mais ça fait à peine plus de deux mois qu’elle a accouché, dit Harry

-          Oui, mais si elle veut valider son année il faut absolument qu’elle la termine. Et comme je suis plus sous contrat, je suis en vacances, bah je m’occupe de Noé la journée.

-          Trop mignon, dit Niall, moi je pourrais m’occuper de Kate et Perola toute la journée…

-          Ouais, dit Harry, elle est où d’ailleurs ?

-          Dans notre chambre, elle se repose, la grossesse l’épuise.

-          Normal, dit Harry, elle doit accoucher dans un peu moins d’un mois non ?

-          Trois semaines en principe, répond Niall, plus ou moins…

J’ai de petites contractions depuis ce matin. Rien de grave, il paraît que ça arrive souvent à quelques semaines de l’accouchement. Pourtant elles s’intensifient et je commence à m’inquiéter un peu. Mais je ne veux pas que Niall panique. J’ai fini de dormir, je vais aller le rejoindre dans le salon. Au moment où je me lève je sens un liquide chaud couler le long de mes jambes. Et merde. Je passe mes doigts sur ma cuisse, c’est gluant, ça colle, y’en a partout par terre, merde, je viens de perdre les eaux !!!

Liam berce Noé en regardant par la fenêtre, j’ai pris sa place devant la télé pour jouer contre Niall, bien sur l’Irlandais est le maître incontesté des jeux vidéo mais ça lui fait plaisir de jouer contre nous. Perola sort de la chambre et je tourne la tête vers elle pr réflexe. Elle est tout pâle, et ses mains tremblent. Je donne un grand coup de coude à Niall et il se met aussitôt à paniquer en la voyant.

-          Merde bébé, qu’est-ce qui se passe ?

-          J’ai…

Elle grimace et porte les deux mains à son ventre. Niall laisse échapper un cri et se précipite vers elle. Elle reprend doucement son souffle et dit :

-          Je vais accoucher Niall. Maintenant…

-          OH PUTAIN !!!

Liam me regarde et d’un seul regard on se met d’accord pour les accompagner à l’hôpital, de toute façon Niall n’est pas capable de conduire dans un tek état de stress. Je me lève et cherche mes clés de voiture, Liam est en train d’enfiler son manteau à Noé, Niall aide Perola à mettre sa veste mais il n’en mène pas large, il flippe carrément même. Perola grimace à intervalles réguliers, mentalement je compte, ses contractions sont assez espacées, ça nous laisse le temps de foncer à la clinique.

Il faut absolument que je respire, je panique totalement, je suis plus nerveux que Perola même. Je récupère le sac qui était déjà prêt en prévision de l’accouchement dans ma chambre et je tape un grand coup sur la porte de Zayn

-          On part à la maternité !

-          Bon courage !, répond Perrie depuis derrière la porte, on vous rejoint vite !!

Les amoureux explosent de rire dans leur chambre et Liam me fait signe qu’il est temps d’y aller. J’entrelace mes doigts à ceux de Perola, qui me sourit faiblement et on se dépêche de filer.

Appartement de Mark et Erik

Mon frère et son copain chahutent tout en repeignant le mur de leur chambre, j’ai fini de repeindre la porte et je m’accorde une pause en les regardant. Ils sont vraiment trop mignons, et très très amoureux. Je sursaute lorsque mon portable vibre dans ma poche et je le saisis rapidement pour regarder le SMS que je viens de recevoir.

A Superwoman : En route pour la clinique, Perola devrait être maman d’ici peu, gros bisous, je t’aime !

Oh putain ! Perola va accoucher !

-          Amy ? ça va ?, me demande mon frère, t’es toute blanche

-          Perola va accoucher. ils sont en route pour la clinique…

-          Wow. Tu veux qu’on aille les rejoindre ?

-          J’aimerai bien ouais.

-          Ok, on enlève nos combinaisons pleines de peinture et on y va…

-          Merci les mecs, et désolé.

En centre-ville

Eleanor me sourit en sortant de la cabine d’essayage, elle a décidé de me faire plaisir,  elle essaye plein de petites robes d’été. Il est vrai que les températures commencent doucement à grimper et que l’été est proche. La robe qu’elle vient d’enfiler est magnifique, elle est vraiment ravissante dedans.

-          Tu es superbe ma puce, lui dis-je

-          Tu crois ? me demande-t-elle en se regardant dans le miroir

-          Tu es magnifique…

Je m’approche d’elle et enroule mes bras autour de sa taille en l’embrassant dans le cou.

-          Tu sais que je t’aime ?, dis-je

-          Oui je le sais Louis. Moi aussi je t’aime…

-          Prends la robe, elle est vraiment belle.

-          D’accord.

Elle retourne dans la cabine d’essayage et je souris, elle est vraiment géniale. Lorsque je sors mon téléphone pour regarder l’heure je m’aperçois que j’ai un message

A Louis : Rejoignez-nous dès que vous pouvez à la clinique, Perola va accoucher 

Le message vient de Liam. Il a dû accompagner Niall et Perola à la clinique. Harry est peut-être parti avec lui aussi. Zayn et Perrie ça m’étonnerait, ils passent leur journée au lit tous les deux. Il paraît qu’il veut lui faire un gosse. Pourquoi pas…

-          Tu penses à quoi Louis ?

-          Perola va accoucher, Liam nous demande de les rejoindre à la clinique.

-          D’accord. On paye et on file.

-          Oui.

On file à la caisse et alors que je suis en train de payer je sens Eleanor agripper mon bras puis quelques secondes plus tard une voix lui dit dans mon dos :

-          Tu m’as manqué tu sais ?

Je me retourne violemment et me place entre elle et l’inconnu.  Je le reconnais alors, Eleanor m’en a montré des photos, c’est Dean.

-          Oh oh oh, dit-il en me regardant, tu t’es trouvé un chien de garde ?

Eleanor agrippe mon bras un peu plus fort et je fais alors la chose la plus stupide qui existe, je fous un énorme coup de poing en plein dans le visage du mec. Son nez se met à saigner assez abondamment, tant pis pour lui. Il n’avait qu’à pas approcher ma petite amie. J’empoigne le sachet avec ce que nous venons d’acheter et Eleanor et moi on file. Je me fous des conséquences que cela pourra avoir sur ma carrière, je me fous que Bryan m’engueule ou quoi que ce soit, j’en avais envie et besoin.

-          C’est fou ce que ça fait du bien, dis-je en rigolant, désolé El’ mais c’était trop tentant.

Elle me sourit t me vole un baiser. Donc elle ne m’en veut pas.

A la clinique

Liam est monté à l’étage avec Niall et Perola et je suis parti à la recherche de ma fiancée. Elle est quelque part au rez-de-chaussée, chez un des gynécologues, en train de se faire prescrire la pilule. Mais où peut-elle bien être ? Je soupire de soulagement en la voyant arriver au bout du couloir, au moins je n’aurais pas à la chercher longtemps. Elle marche tout en lisant quelque chose, elle est concentrée dessus et ne m’a pas vu. Elle lève la tête à un moment, m’aperçoit, fronce les sourcils et dit :

-          Qu’est-ce que tu fais ici ?

-          Perola va accoucher, Liam est monté avec elle et Niall à l’étage et je te cherchais pour que tu nous rejoignes.

-          Elle va comment ?

-          Comme une jeune fille qui va accoucher…

-          C’est pas drôle Harry. On monte !

Elle vient m’embrasser doucement et en entrelaçant ses doigts aux miens elle m’entraîne vers l’étage supérieur.

Appartement des garçons, chambre de Zayn

Perrie reprend doucement son souffle, sa tête posée sur mon torse. Je laisse mes doigts glisser dans ses cheveux. Elle est magnifique.

-          Zayn, il faut qu’on y aille, dit-elle soudain

-          On a le temps, elle va pas accoucher dans le quart d’heure qui arrive, c’est long en général, surtout que c’est son premier.

-          Oui, mais vous fonctionnez, enfin on fonctionne comme un groupe soudé, et on se doit d’être là-bas, rien que pour pouvoir féliciter Niall quand il nous dira quelle est enfin née.

-          Explique-moi ce que tu veux dire par « on fonctionne comme un groupe soudé » pendant qu’on se rhabille.

-          Bah, vous les garçons, et nous vos copines, ainsi que Mark et Erik, et Noé dans une moindre mesure parce qu’il n’a pas trop le choix, on est toujours tous ensemble dans les moments importants. Pour la naissance de Noé on était tous là, au moment de la grosse crise dans notre couple tout le monde était là, pour nos fiançailles tout le monde était là, pour celles de Niall et Perola aussi… Bref, on a besoin les uns des autres pour se sentir bien.

Clinique, salle d’attente

Niall est parti avec Perola et les médecins, et j’attends les autres ici. C’est Amy, Mark et Erik qui arrivent en premier. Ma femme m’embrasse doucement et me relaye à porter Noé. Je serre la main aux deux garçons avant de les serrer dans mes bras. Agathe et Harry arrivent sur ces entrefaites.

Clinique, salle d’examen

Niall me tient la main en souriant. Il est toujours nerveux mais je crois que maintenant il est surtout impatient de serrer sa fille dans ses bras.

-          Vous allez bien accoucher mademoiselle, mais pas avant quelques heures. On va vous faire la péridurale en attendant pour que vous ayez moins mal, me dit le médecin

-          Oui je veux bien parce que là c’est vraiment horrible.

-          C’est votre premier ?, me demande la sage-femme

-          Oui. C’est pour ça qu’on est un peu nerveux mon fiancé et moi.

-          Je comprends, dit-elle, monsieur je suis désolé, mais je vais vous demander de sortir le temps qu’on lui pose la péridurale.

-          Niall, profites-en pour aller rassurer les autres, et appelle ta famille aussi, ils réussiront peut-être à avoir encore un vol pour Londres dans l’après-midi, dis-je

-          D’accord. Je t’aime, je serais vite là…

Il m’embrasse sur le front, me sourit et sors de la chambre.

Parking de la clinique

On s’apprête à monter quand mon téléphone sonne. Putain, qui cela peut-il bien être ?  Je jette un coup d’œil à mon téléphone et grimace, c’est mon manager.

-          Et bah il n’aura pas perdu de temps, dis-je à Eleanor, c’est Bryan, monte déjà je te rejoins dès que j’aurai fini de me prendre la tête avec lui.

Elle sourit, m’embrasse longuement et file. Je décroche alors.

-          Allô ?

-          T’es vraiment un idiot Louis !

-          Bonjour à toi aussi Bryan. Moi ça va et toi ?

-          Joue pas au con Louis !

-          Qu’est-ce que j’ai encore fait ?

-          Tu le sais très bien, la polémique enfle sur internet, ton coup de poing a été filmé et le mec en question s’apprête à porter plainte.

-          Tant mieux, ça me donnera l’occasion de le frapper une nouvelle fois.

-          Louis ! Comment peux-tu dire ça ? T’as pensé à ta carrière ?

-          Je n’en ai rien à foutre. De toute façon tout est en stand-by pour le moment, je te rappelle que tu en as poussé deux en rupture de contrat, et tu peux préparer une assignation au tribunal pour moi aussi, parce que je compte bien profiter de mon indépendance. Comme les autres garçons, pour information Perola va accoucher, elle et Niall sont fiancés, Agathe et Harry aussi, et Zayn est toujours fiancé à Perrie, t’as perdu la bataille Bryan, abandonne…

Je raccroche et éteint mon téléphone sans lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit.  Tant pis pour lui. Je me dépêche ensuite de monter rejoindre mes amis.

Salle d’attente

Niall est en train de discuter avec nous, il est carrément flippé, mais c’est mignon, il va être papa dans à peine quelques heures.

-          … et ils sont en train de lui pose la péridurale… Putain j’en reviens toujours pas… Euh, il faut que j’appelle mes parents maintenant.

-          Niall ? Respire, c’est la chose la plus merveilleuse au monde de devenir père, dit Liam, tu verras, quand t’auras ta fille dans tes bras tu kifferas…

-          Oui je sais, et maintenant j’ai vraiment hâte.

-          Normal, disent Erik et Mark en chœur

Ils se regardent et sourient. Niall en profite pour sortir son téléphone et composer le numéro de ses parents. Il met le haut-parleur et pose le téléphone sur ses genoux. Ses mains tremblent, je trouve ça trop mignon.

Lorsque ma mère décroche je prends une grande inspiration.

-          Allô maman ?

-          Niall ! Comment tu vas ?

-          Bien, très bien même, euh… comment dire… Perola va accoucher, on est à la clinique là.

-          Comment elle va ?

-          Plutôt bien.

-          Tu veux rester avec elle pour l’accouchement ?

-          Evidemment…

-          Génial ! je suis fière de toi, mon bébé va devenir papa, t’as grandi si vite Niall !!

Je me sens bêtement rougir

-          Maman ? Vous devriez essayer de prendre un avion pour rejoindre Londres, comme ça vous pourrez faire la connaissance de votre petite-fille.

-          Oui, reprend ma mère, on va faire ça. Bon courage !

-          Merci.

-          Souhaite bon courage à Perola aussi, elle en aura besoin…

-          Oui promis. Merci maman. A bientôt.

-          A bientôt.

Je raccroche et souris. Je vais être papa. Je vais enfin pouvoir tenir Kate dans mes bras… Zayn arrive à ce moment-là avec Perrie en souriant

-          Bah t’es là toi ?, dit Zayn en me regardant, me dis pas qu’elle a déjà accouché ?

-          Non non, ils lui posent la péridurale, je vais aller la rejoindre là.

-          Super ! Souhaite bon courage à Perola, dis-lui qu’on est tous avec elle…, dit Perrie

Elle me serre rapidement dans ses bras, Zayn fait de même et je vais rejoindre ma petite amie.

Il faut que je parle à Louis, j’ai eu une idée un peu dingue tout à l’heure, et je voudrais son avis, et surtout son aide.

-          Louis ? J’peux te parler ?

Perrie et Eleanor me fusillent du regard et Louis me regarde sans comprendre.

-          C’est bon je ne vais pas le baiser dans un coin, je veux juste lui parler.

Comme El’ hésite à laisser Louis se lever et venir avec moi je dis :

-          Liam ? Tu voudrais bien venir nous surveiller pour rassurer les filles ?

-          Oui.

On s’éloigne tous les trois et on se dirige vers la cafétéria. Je discute à voix basse avec Louis, Liam nous suit de loin.

-          Qu’est-ce qui se passe ?, me demande Louis

-          Tu veux toujours bien être mon témoin pour mon mariage avec Perrie ?

-          Bien sûr. Je ferais tout pour toi…

-          Fais gaffe à ce que tu dis Louis.

-          Désolé !

Il éclate de rire et je comprends qu’il l’a fait exprès pour me troubler.

-          J’ai eu une idée pour le mariage, c’est probablement osé, mais je voulais ton avis là-dessus.

-          Je t’écoute.

-          Je voudrais lui organiser un mariage surprise, pour son anniversaire… Genre lui faire croire qu’on va manger au restaurant en amoureux, et en fait pas du tout on se mariera…

-          Oula, t’as été chercher ça où ?

-          Je ne sais pas, ça m’a traversé l’esprit ce matin.

-          T’es au courant que son anniversaire est dans à peine deux mois ?

-          Oui. Mais je sais qu’on peut y arriver.

-          On ?

-          J’ai besoin de ton aide Louis, t’es mon meilleur ami et je ne vois personne d’autre que toi pour m’aider là-dedans.

-          Oh la la t’es trop mignon !!

On éclate tous les deux de rire, il aime me provoquer je pense.

Clinique, salle d’attente

Perrie est en train de bercer Noé, qui vient de se réveiller, c’est trop bizarre de penser que c’est le fils biologique de son fiancé. Mais bon, elle semble s’être faite à l’idée. Et puis je trouve ça bien que tout le monde soit gaga de Noé, et bientôt de Kate. Je m’inquiète un peu pour Perola, je me souviens à quel point j’ai souffert lors de mon accouchement et j’espère simplement que le sien se passera bien.

-          T’inquiètes pas pour elle, me lisse Erik à l’oreille, son accouchement se passera bien.

-          T’es médium toi maintenant ?

-          Il paraît que j’ai quelques talents cachés, selon Mark

-          Epargne-moi les détails…

-          Oh ça va hein, fais pas ta petite nature, dois-je te rappeler comment tu gagnais du fric avant Noël ?

-          Nan ça va.

-         
Ça te manque pas ?

-          Pas vraiment. Liam me comble largement…

-          Vraiment ? t’as pas envie d’autre chose ?

-          Pas pour le moment, je deviens sérieuse, je suis mariée et mère de famille je te rappelle…

-          T’as fait un enfant à ton mc sans qu’il soit le père, dit-il platement, c’est pas vraiment ce que j’appelle sérieux…

Je ne réponds rien et détourne les yeux. Il n’était pas obligé de rappeler que Liam n’est pas le père de mon fils. C’est déjà assez compliqué comme ça. Et même si Liam et Zayn acceptent la situation je sais qu’un jour ou l’autre les tensions se raviveront entre eux. Le plus tard possible je l’espère. Louis, Liam et Zayn remontent à ce moment-là et je vois Eleanor et  Perrie échanger un regard. Visiblement elles restent méfiantes.

-          Ah au fait, dis-je, je vous ai pas dit mais Bryan est furieux contre moi, j’ai frappé un mec tout à l’heure en ville et nos fans ont filmé ça donc la polémique enfle…

Après une longue seconde de silence tout le monde éclate de rire. Peu importe ce que pense Bryan,  l’important c’est qu’on fasse ce qu’on veut, qu’on profite de notre jeunesse. C’est ce que Zayn compte faire, et j’ai promis de l’aider. Deux mois pour organiser un mariage, surtout surprise, c’est très court mais c’est faisable. On le fera. Ensemble.

Clinique, salle d’examen

Tant que le col de Perola n’est pas totalement dilaté les médecins ne la passeront pas en salle de naissance. Encore trois centimètres, donc au moins une heure et demie, peut-être le double.

-          Bébé ? J’en ai marre d’attendre, j’ai tellement hâte de serrer notre petite puce dans mes bras, me dit Perola

-          Moi aussi, notre petite princesse…

-          Oui.  Je suis contente que le prénom n’ait pas fuité, tes fans n’en seront que plus surpris et ravis.

-          En même temps à part nos amis personne n’est au courant, pas même mes parents. Mais je sais qu’ils vont adorer le prénom qu’on a choisi.

-          Et en deuxième prénom ? On choisit quoi ?

-          Mary non ?

-          Et en troisième ?

-          On n’avait pas dit Joy ?

-          Si si, je voulais juste voir si tu t’en souvenais.

-          Bien sûr que je m’en souviens ! Il s’agit de ma fille quand même !

-          Tu seras un bon père Niall…

Elle prend ma main et me sourit.

-          Niall, j’aimerai qu’on se marie pour Noël. Je ne veux plus attendre, je t’aime trop pour ça. Et Noël est quelque chose de symbolique.

-          Oui. D’accord. Je t’aime.

-          T’as dit à tes parents qu’on était fiancés ?

-          Non toujours pas.

-          Ils vont tomber de haut…

-          Non, ils t’adorent Perola.

-          Niall, ils viennent pour rencontrer leur petite fille et on va leur annoncer notre mariage pour dans à peine sept mois.

-          Et alors ? ça les dérangera pas.

-          Sûr ?

-          Certain Je t’aime Perola… Et on s’apprête à vivre le plus beau jour de notre vie.

-          Oui…

Salle d’attente

Harry joue sur son téléphone en gardant un œil sur Noé qui dort dans son berceau, Amy, Liam, Mark et Erik sont descendus boire un coup à la cafétéria, Perrie et Eleanor discutent et leurs petits copains respectifs pianotent sur leurs téléphones. De temps à autre ils échangent des petits regards complices. J’y crois pas, ils jouent à un jeu très dangereux, leurs petites amies leur en veulent toujours d’avoir fait ça, d’avoir… couché ensemble, et ils continuent à se montrer très proches, trop proches.

-          Louis ? Je peux te parler ?, dis-je soudain

Il regarde Zayn, lui sourit et m’invite à la rejoindre dans le couloir pour qu’on puisse parler tranquillement. Perrie et Eleanor me sourient, elles ont confiance en moi, on est vraiment devenues amies. Une fois dans le couloir je dis à Louis :

-          T’es con ou tu le fais exprès ?

-          Quoi ?

-          Louis, joue pas au con, j’ai bien vu les regards que tu lances à Zayn, c’est avec lui que tu discutais par sms ?

-          Oui. Mais ce n’est pas du tout ce que tu crois. J’ai promis de l’aider à réaliser quelque chose qui lui tient à cœur. T’inquiètes pas, je ne vais pas faire de bêtises avec lui.

-          Louis, je ne déconne pas, fais gaffe, Eleanor t’en veux toujours, alors fais pas le con.

-          Promis, t’inquiètes pas Agathe, je gère.

Cafétéria

Nous sommes en train de discuter avec Mark et Erik, les deux jeunes hommes nous parlent du dossier d’adoption qu’ils ont décidé de constituer.

-          …et comme on a besoin de personnes qui témoignent dans notre dossier, pour dire qu’on ferait de bons parents, on avait pensé à vous deux, explique Mark

-          Comme je peux pas demander ça à nos parents, dit Erik à sa sœur, ce serait vraiment un honneur que tu acceptes de faire ça pour moi.

-          Bien sûr que j’accepte, dit Amy en souriant

-          Je suis d’accord aussi, dis-je, je suis à 100% pour que vous ayez aussi le droit de connaître le bonheur d’être parents. Vous le méritez, et vous serez de bons pères.

-          Tu crois ?, me dit Mark

-          J’en suis persuadé, dit Liam, tout simplement parce que vous êtes un couple solide et mature. Vous avez déjà l’expérience de la vie de couple, vous êtes ensemble depuis un long moment déjà, et ça renforce votre envie d’avoir un enfant.

Je reçois un sms sur mon téléphone et m’interromps pour le regarder

A Liam : on arrive dans deux heures et demies à Heathrow, est-ce que tu voudrais bien venir nous chercher s’il-te-plaît ?         Maura

 

Je comprends qu’elle n’ait pas voulu demander à Niall, il voudra sûrement rester auprès de Kate et Perola. Je lui réponds rapidement

A Maman Niall : Oui bien sûr ! A tout à l’heure !

Salle d’attente

Je continue ma conversation par sms avec Louis sous les yeux réprobateurs d’Agathe.  Ma fiancée discute de shopping avec Eleanor, ça nous laisse donc le champ libre.

A Zayn : Je te dis que deux mois c’est hyper court pour organiser tout ça…

A Louis : Oui mais si je prends pas les choses en main on n’arrivera pas à trouver une date qui tombe bien dans nos deux carrières etc etc… Je veux pas me marier dans dix ans, je veux faire ça maintenant, le plus vite possible.

A Zayn : Je comprends. Du coup va falloir qu’on emploie beaucoup de temps à ça.

A Louis : J’aime passer du temps avec toi ;)

A Zayn : Moi aussi. Bref, on commence par quoi ?

A Louis : réserver la salle, établir la liste des invités et les prévenir dans le plus grand secret. Ensuite faudra organiser la cérémonie, on veut une union civile, pas d’église, pas de mosquée, juste le passage devant le maire.

A Zayn : Dommage, je t’aurais bien vu en costard dans une église… Nan je déconne ! Ok, on fera ça par sms si tu veux, comme ça on pourra en discuter sans se voir.

A Louis : Non, les sms laissent trop de traces, on trouvera un moyen de se voir.

A Zayn : Ok.

Il me sourit et je pose mon téléphone sur mes genoux. Noé vient de se réveiller et Harry me le passe, je suis son parrain, son père biologique, et j’adore l’avoir dans mes bras. Je berce doucement le petit garçon qui s’arrête de pleurer et me regarde en souriant. Est-ce qu’il le sait ? Est-ce qu’il le sent au fond de lui que je suis son père biologique ?  J’en sais rien. Mon portable posé sur ma cuisse vibre. Je le regarde discrètement

A Zayn : Mon corps te réclame…

Je lève la tête vers Louis et fronce les sourcils. Il rougit, se lève et dit :

-          Je vis aux toilettes, je reviens.

Merde. C’est à cause de moi s’il est comme ça. Et puis je mentirais si je disais que je n’en ai pas envie moi aussi. Mais je ne peux pas faire ça à Perrie… Mais il faut que je console Louis. Rhaaa merde !

Zayn semble complétement perdu. Mais je ne sais pas pourquoi. Il finit par dire quelque chose à voix basse à Perrie, elle semble s’énerver mais toujours à voix basse puis finit par hausser les épaules.

-          Eleanor ? Tu voudrais bien t’occuper de Noé cinq minutes, je reviens, dit Zayn

Eleanor prend le bébé dans ses bras et Zayn s’éclipse. A peine est-il sorti que Liam, Amy, et les deux garçons entrent dans la pièce.

Salle de naissance

Perola ne va pas tarder à accoucher, c’est le moment, elle est à dilatation complète, et elle sent le bébé pousser. Normalement tout devrait bien se passer, il se présente par la tête, tant mieux.  L’infirmière m’a fait enfiler une blouse afin que je puisse rester avec ma fiancée.

J’ai peur. J’ai très très peur. Et j’ai mal aussi. Je sens le bébé pousser déjà, et je n’ai qu’une envie, c’est de l’expulser, de faire sortir ma fille, de la faire venir au monde.  Niall serre fort ma main. Notre vie s’apprête à changer. Ça va être génial. Démentiel. Mais il va falloir qu’on soit plus mature, plus responsables. Mais on y arrivera.

-          Mademoiselle ? Vous vous sentez prête à pousser ?, me dit la sage-femme

Je hoche la tête en silence.

-          Vous savez comment faire ?

-          Non…

Elle se met alors à m’expliquer rapidement comment pousser au mieux.

Toilettes du premier étage.

Je me suis enfermé dans les toilettes, j’ai craqué, j’ai avoué à Zayn que je voulais son corps. Il va m’en vouloir.

-          Louis ? Est-ce que t’es là ?, dit Zayn en toquant à la porte contre laquelle je suis adossée.

-          Zayn, désolé, c’était idiot, va retrouver Perrie

-          Ton corps me manque aussi Louis.

-          Quoi ? Zayn, on peut pas faire ça…

-          Ouvre moi.

Je lui ouvre et il s’engouffre avec moi avant de refermer la porte à clé derrière-lui. Aussitôt  il m’attire à lui et m’embrasse fougueusement, rageusement, longuement. Je me laisse faire et glisse mes doigts dans son dos. Il a enroulé ses bras autour de ma taille et ne cesse de m’embrasser. Pourtant on sait qu’on risque gros, mais je crois qu’il y a une telle alchimie entre nous que nous avons besoin de nous retrouver ensemble, et de se faire mutuellement du bien. Sa bouche dérape dans mon cou, mon point faible, il m’embrasse, encore et encore, je le laisse faire, j’apprécie, j’adore ça !  Soudain il glisse ses doigts dans mon dos, sous mon t-shirt, je me laisse faire et il me l’enlève bien rapidement.

*****PASSAGE LEMON*****

Ses doigts s’aventurent sur mon torse alors que de nouveau nos langues sont en fusion. J’ai perdu toute ma raison, je le laisse faire, je suis incapable de l’arrêter, il me fait trop de bien. Il laisse sa bouche et sa langue descendre le long de mon torse, dessiner le contour de mes pectoraux, puis descendre jusqu’à la ceinture de mon bermuda ; Il défait ma ceinture, déboutonne mon pantalon et le fait tomber à mes pieds. Sans plus de préambule il me débarrasse aussi de mon caleçon et me plaque au mur. Maintenant à genoux devant moi il prend mon membre en main, et le branle doucement.

-          Oh putain Zayn !!!

C’est tellement bon ! ça m’a tellement manqué. Il le prend ensuite en bouche et je gémis de bonheur. Il commence à me pomper rapidement, faisant grimper très très vite la température en moi. Je gémis bruyamment, je me fous que nous nous fassions attraper, je veux juste le retrouver, lui, mon amant merveilleux.

Je continue à sucer Louis allègrement. Ça me fait du bien, et au vu du bruit qu’il fait il aime ça aussi. Je vais de plus en plus vite, nos retrouvailles sont sauvages, mon but est de le faire hurler de plaisir, le plus rapidement possible, afin qu’il me fasse à son tour autant de bien que je lui en ai fait.

*****FIN DU PASSAGE LEMON****

Salle d’attente

Perrie fait des risettes à Noé, dans les bras d’Eleanor, mais je sens les deux jeunes filles nerveuse, et pour cause, leurs mecs ont encore une fois disparus, tous les deux, et sont probablement ensemble.

-          E reviens, dis-je, je vais essayer de les trouver. Mais ils sont sûrement partis boire un café ensemble, vous inquiétez pas, je suis sûre qu’il ne se passe rien de grave.

Enfin j’espère... Je sors de la pièce et descends d’abord à la cafétéria, ils doivent sûrement y être.

Salle de naissance

Je pousse de toutes mes forces pour faire sortir ma fille, mais elle descend tout doucement. Niall m’encourage beaucoup, par des sourires, des regards, des baisers.

-          Si vous poussez encore une fois comme ça elle sera dehors, me dit la sage-femme, est-ce que vous voulez que votre fiancé vienne m’aider ici à la faire sortir ?

Je regarde Niall qui me supplie du regard

-          Oui.

Niall va se placer avec la sage-femme qui lui explique comment récupérer le bébé lorsqu’il se présentera. J’en profite pour reprendre mon souffle.

-          Allez, c’est reparti, dit la sage-femme, inspirez fort, bloquez, poussez !

Je pousse encore, de toute mes forces, jusqu’à ce que je n’en puisse plus et au moment où je reprends de l’air je regarde entre mes jambes et vois Niall récupérer notre fille, la sage-femme l’aide et Kate est posée sur mon ventre. Elle pousse alors son premier cri, et ses joues rosissent. Oh mon Dieu !! J’éclate en sanglots et mes mains cherchent déjà à l’attraper pour la prendre contre moi. Niall coupe le cordon et la sage-femme emballe ma fille dans un linge en lui essuyant le crâne couvert de sang, de mon sang. Niall est en larmes à côté de moi, il nous regarde avec fierté, les larmes roulent toujours le long de mes joues quand la sage-femme dépose ma fille dans mes bras. Qu’est-ce qu’elle est belle !!  Niall se rapproche et m’embrasse longuement sur le front.

-          Je t’aime Perola, murmure-t-il, je t’aime, tu es la femme la plus courageuse que je connaisse, et notre fille est magnifique… Elle est le meilleur cadeau que tu puisses jamais me faire…

Toilettes

*****PASSAGE LEMON*****

Louis est allongé par terre, je suis à quatre pattes au-dessus de lui, mon sexe dans sa bouche. Par de lents mouvements de bassin je baise sa bouche. Il caresse mon sexe de sa langue à chacun de mes mouvements. Je m’introduis de plus en plus profondément en lui, il a l’air d’apprécier puisqu’il gémit en même temps que moi. Ça me plait d’être dominateur comme ça !  Et Louis aime être dominé, je l’ai maintenant bien compris. Je crie de plus en plus fort, je ne vais pas tarder à jouir dans sa bouche. Il comprend et se met à caresser doucement l’intérieur de mes cuisses ouvertes au-dessus de lui. Cela a pour effet de faire monter encore le plaisir et je décharge une grosse dose de sperme directement dans sa bouche. J’ai crié, très fort, je m’en fous, je suis heureux de l’avoir retrouvé, d’avoir retrouvé ses douces caresses ! Il avale tout le jus que j’ai laissé en lui puis il nettoie mon engin de sa langue experte.  Je reprends doucement mon souffle, ça a été tellement bon. Rapide, intense, mais merveilleux.

*****FIN DU PASSAGE LEMON*****

Pendant que Zayn reprend son souffle je me relève, embrasse doucement ses couilles qui viennent de délivrer leur semence dans ma bouche puis je m’emploie à ramasser nos fringues et à me rhabiller. Je jette un coup d’œil à ma montre, on a mis moins d’un quart d’heure à jouir tous les deux. On bat des records !  Une fois que nous sommes tous les deux rhabillés il me prend dans ses bras et m’embrasse tout doucement.

-          Merci, me murmure-t-il ensuite à l’oreille

-          Merci à toi, j’en avais besoin…

Après un long moment à nous regarder dans les yeux, front contre front, les lèvres à quelques millimètres l’une de l’autre nous sursautons quand on toque à la porte.

-          Zayn ? Louis ? vous êtes là ?

C’est Amy. Heureusement. Heureusement que ce n’est ni Perrie ni Eleanor. Nous échangeons un regard et ouvrons la porte à Amy.

Oh putain !  J’’y crois pas ! Ils ont remis ça ! Comment je le sais ? Leurs cheveux en bataille, et la goutte de sperme restée sur le menton de Louis. Ma mâchoire se décroche et je les regarde ne sachant trop quoi dire.

-          Amy, jure nous que tu diras rien, dit Louis

-          Je ne sais pas si je peux décemment garder ça pour moi. Je pensais que vous aviez fini vos conneries tous les deux.

-          Ce n’est pas des conneries, dit posément Zayn, je sais pas où ça va nous mener, mais pour être pleinement satisfaits on a besoin de faire ça tous les deux. J’aime Perrie de tout mon cœur, mais je suis très attaché à Louis, et aussi à son corps.

-          T’aime El’ ?, dis-je à Louis

-          Bien sûr. Elle est la femme de ma vie. Mais j’a besoin de coucher avec Zayn pour mon équilibre personnel.

-          Euh…  On descend à la cafétéria et on discute de tout ça Okay ?

-          Oui promis…

Salle de néo-natalité

La sage-femme me tend ma fille et je la prends dans mes bras. Je l’ai accompagnée pour faire les examens que tous les bébés subissent dès la naissance. Il en résulte que Kate est en excellente santé.

-          Attendez, je lui ai pas fait son bracelet, elle ne peut pas sortir sans. Vous avez choisi quoi comme prénom ?

-          Kate. Comme la princesse.

-          C’est mignon. Deuxième prénom ?

-          Mary. Et en troisième Joy.

-          Vous avez choisi des beaux prénoms pour votre fille.

-          Merci.

-          Vous direz à votre fiancée que si elle a le moindre problème ou la moindre question à poser qu’elle n’hésite pas à me sonner, je suis là pour ça.

-          D’accord. Merci beaucoup.

Je m’éloigne dans le couloir en direction de la chambre de Perola, avec Kate dans mes bras. Ma fille ouvre ses yeux de temps à autre, elle a déjà le sourire aux lèvres, alors qu’elle n’a pas encore une heure. Elle est tellement mignonne, et si calme. Elle ne dort pas, mais elle ne braille pas non plus. Lorsque j’arrive dans la chambre Perola me sourit largement. Elle est si belle. Je lui dépose doucement Kate dans les bras et je vois une larme rouler sur sa joue.

-          Elle est belle, dit-elle, tellement belle, encore plus que ce que j’avais imaginé.

-          Oui. Je t’aime Perola, toi et Kate vous êtes les plus beaux cadeaux que la vie m’ait faits.

Salle d’attente

Les filles sont en train de devenir dingues, et même si elles s’amusent avec mon fils je vois bien qu’elles sont nerveuses. Amy n’est encore pas revenue avec les garçons. Bizarrement j’ai un mauvais pressentiment. J’envoie un rapide message à ma femme

A Superwoman : T’es où ? T’as retrouvé les garçons ? Les filles deviennent dingues…

Elle me répond quelques secondes plus tard :

A Bébé : On est à la cafétéria, on boit un café, c’est compliqué, je t’expliquerai. N’oublie pas les parents de Niall, il va être temps que tu partes.

Je regarde ma montre, effectivement il est l’heure.

-          Les filles ? Ils sont en bas avec Amy, ils buvaient un café, ils ne devraient plus tarder.

-          D’accord merci, me dit Perrie

-          Cool, ajoute Eleanor

-          Est-ce que je peux vous laisser vous occuper de mon fils un peu ? Je dois aller chercher les parents de Niall à l’aéroport,

-          Mes parents ?, dit Niall en entrant dans la pièce, génial !!!

Il a dans ses bras un petit bébé enveloppé dans un linge tout blanc. Ça y est ! Il est papa ! Niall sourit franchement et nous dit :

-          Je vous présente Kate… Elle est née y’a un peu moins d’une heure.

On s’approche tous doucement de lui pour pouvoir observer la petite fille. Elle est belle. Elle est magnifique même. Harry serre ma main un peu plus fort,  et me regardent avec les yeux qui brillent. Oh oh, est-ce qu’il voudrait vraiment un enfant ?

Kate est vraiment très jolie et très mignonne. Un parfait mélange entre Niall et Perola. J’aimerai bien aussi pouvoir présenter ainsi mon enfant à mes amis. Mais Agathe ne veut pas, et je peux la comprendre, on est encore un peu jeunes pour être parents. Pourtant Niall et Perola le sont, et Niall est plus heureux que jamais.

Amy a promis de ne rien dire à personne, à la condition qu’on en reparle plus tard, au calme, afin de tirer les choses au clair. Avant de rentrer dans la salle d’attente Zayn m’a discrètement effleuré la main. Pourquoi est-ce que je suis autant attiré par lui ? Lorsque nous entrons nous remarquons tout de suite que Niall est là, avec un tout petit bébé dans les bras. Sa fille. Elle est enfin née. Je m’approche, Eleanor entrelace ses doigts aux miens et m’embrasse dans le cou. Je pose alors mon regard sur la fille de Niall, elle est… wow. Je n’ai jamais vu un bébé aussi beau.

Perrie, qui tient Noé dans ses bras me regarde en souriant. Je jette un coup d’œil à Niall et à sa fille. Kate est très mignonne, et on peut déjà lui trouver des traits de ressemblance avec son père. Les questions fusent et Niall essaye d’y répondre tant bien que mal :

-          Perola va comment ?, demande Agathe

-          Bien, elle est un peu fatiguée mais très heureuse

-          L’accouchement s’est bien passé ?,  dit Amy avec une once d’inquiétude dans la voix

-          Oui, très bien, répond Niall en souriant

-          Votre fille est vraiment trop belle, dit Erik

Son copain approuve d’un signe de tête. Ils sont vraiment sur la même longueur d’onde tous les deux. Trop chou.

Liam m’embrasse furtivement et me dit à voix basse :

-          Il s’est passé ce qu’on pense tous qu’il s’est passé ?

Je hoche la tête en silence.

-          Putain… On en reparle tous les deux au calme tout à l’heure d’accord ? Faut vraiment que je file chercher les parents du blondinet.

-          Oui. Je t’aime Liam !

-          Je t’aime aussi.

Je l’embrasse un long moment puis il s’éclipse. Niall ne cesse de nous parler de Perola et de Kate, il est vraiment très heureux. Le plus heureux des hommes. C’est l’euphorie de la naissance, ça lui passera. Mon frère a posé la tête sur l’épaule de son copain avec qui il discute à voix basse. Ça va encore renforcer leur envie d’être parents. Tant mieux, ils le méritent. Je jette un coup d’œil à zayn et Perrie, enlacés, et à Louis et Eleanor qui se font des petits bisous. Quels salauds ! Ils s’envoient en l’air ensemble et retourne voir leurs copines comme si de rien n’était. Mais je peux les comprendre, ils m’ont confié en toute sincérité qu’ils avaient un peu honte de faire ça, mais qu’ils en avaient besoin, comme si leurs corps ne pouvaient se passer trop longtemps l’un de l’autre. Je les comprends sur ce point parce que bien que totalement satisfaite au lit par Liam je commence de nouveau à penser à de nouvelles expériences qui me tenteraient bien… Mais Liam ne voudra jamais. Et je lui resterais fidèle.

 

 

Pour tout vous avouer j'ai un peu la flemme de vous poser des questions mais je pense que vous devinerez aisément sur quoi j'attends vos réactions ;) Sinon bah : La naissance de Kate ? Le retour des relations Zayn/Louis ? Le mariage surprise ? Harry qui veut avoir un enfant mas pas Agathe ? Louis qui casse la gueule à Dean mais s'en fout royalement ? Etc...