Bonsoir, je sais que vous l'attendiez, alors le voilà : le 25e chapitre de British Experience, vous allez juste l'adorer parce qu'il est riche en surprises en tout genre... ^^

Chapitre 25: Toute la vérité, rien que la vérité....

Appartement des garçons, salon

-          … tu disais Niall ?

-          Que j’en peux plus, qu’on n’en peut tous plus, c’est horrible, t’imagines même pas l’ambiance…

-          Ah si j’imagine bien, on a Zayn à la maison…

-          Oui j’avais oublié…

Je m’interromps en voyant Louis passer la porte d’entrée, il se dirige vers sa chambre mais je l’interpelle :

-          Louis ! On a dit quoi ? Pas d’isolement, tu viens ici avec nous au salon

-          Pfff vous êtes chiants j’ai pas quatre ans je fais ce que je veux…

-          Louis !!

Il se résigne et viens s’assoir sur le canapé, écouteurs dans les oreilles, passablement énervé.

Louis ne veut pas comprendre qu’on fait tout ça pour son bien. Ça fait plus de cinq jours maintenant, et j’ai toujours clairement en mémoire ce moment où tout a failli basculer.

FLASH-BACK

On vient d’entendre un bruit de verre brisé, je me rue avec Liam vers la chambre de Louis d’où provient le bruit. Il est accroupi sur le rebord de sa fenêtre brisée.

-          LOUIS NON !

J’ai crié et il se retourne vers nous.

-          Vous faites un pas de plus je saute…

-          Louis fais pas le con, dit Liam, s’il-te-plaît…

-          N’avance pas !

Liam n’essaye pas d’avancer et recule même un peu.

-          Louis ça n’en vaut pas la peine, dis-je, viens, on va en discuter

-          J’en ai marre de discuter… J’ai fait foirer toute ma vie !!! J’y peux rien si je suis bi, et je m’en veux de tout, je m’en veux d’avoir gueulé sur Eleanor, je m’en veux d’avoir couché avec Zayn, je m’en veux de tout, j’en ai marre, je veux en finir.

-          Louis, s’il-te-plaît, dis-je d’un ton suppliant, ça servirait à quoi ? On n’en serait tous que plus mal…

-          C’est pas vrai.

Liam a avancé de quelques pas sans que Louis ne s’en rende compte. D’un regard il m’encourage à continuer à capter l’attention de Louis pour ne pas qu’il le voie.

-          Louis pourquoi ? Mourir ne sert à rien, on en a parlé une fois, tu te souviens ?

-          Oui. Mais Eleanor ne me parlera plus jamais, tu ne comprends pas ? Plus jamais. Elle est la femme de ma vie, je ne peux pas vivre sans elle…

-          Mais bien sûr que si, elle a besoin de temps mais vous vous reparlerez…

-          Non c’est faux, je l’ai perdue pour toujours.

Il se tourne vers l’extérieur et Liam se précipite sur lui pour l’empêcher de sauter. Il le ceinture à la taille et le fait basculer en arrière, vers l’intérieur de sa chambre. Louis se débat mais Liam est plus fort, et je viens en renfort pour maîtriser notre ami.

FIN DU FLASH-BACK

Depuis on avait tout mis en œuvre pour éviter que ce genre de choses se reproduise : Liam a démonté la serrure de la porte de la chambre de Louis pour ne pas qu’il puisse s’y enfermer, on a fait changer en urgence sa fenêtre contre une fenêtre en plexiglas incassable et avec un verrou pour qu’il ne puisse pas l’ouvrir, il a interdiction de rester seul, même pour prendre une douche, on a caché tous les objets tranchants ou dangereux, bref, on le garde sous surveillance.

Appartement des filles

Zayn zappe à la télé, sans vraiment regarder les chaînes qu’il met, il fait ça depuis qu’il dort ici. Notre canapé est devenu son lit, puisqu’il refuse de voir Louis et inversement. Amy est au téléphone avec Niall, ils font le point sur la situation. Ça devient invivable. Perrie a recueilli Eleanor chez elle et elles refusent l’une comme l’autre de parler aux garçons. Zayn est quasiment muet depuis plusieurs jours, il passe ses journées devant la télé, Louis s’est remis à jouer au foot mais c’est sa seule sortie de la journée et dès qu’il rentre il reste prostré dans le silence. Comme Niall doit s’occuper de Perola qui est, quoi qu’elle en dise, fragile, Harry et Agathe se sont temporairement installés là-bas aussi, pour mieux veiller sur Louis. Sa presque tentative de suicide hante encore mes nuits, tout comme Noé qui, semblant s’acclimater à l’ambiance générale fait de moins en moins bien ses nuits et se réveille parfois toute les deux heures… Ce climat est pesant pour tout le monde, y compris pour notre fils, et ceci m’inquiète bien plus que je ne le confie à Amy.  Tiens en parlant de Noé, il vient de se mettre à brailler dans son berceau. Zayn, habitué, le prend dans ses bras et le berce doucement. C’est la seule marque d’affection qu’il montre, à chaque fois que notre fils se réveille. Une fois que mon petit ange s’est calmé il me le passe et se reconcentre sur la télé.

Liam vient me rejoindre dans la cuisine où je m’étais isolée pour téléphoner. Il regarde Noé avec amour mais je lis de la fatigue dans ses yeux. La situation l’épuise. La situation nous épuise tous. Mais on vient de mettre au point un plan avec Niall :

-          Bébé ? On va les forcer à se confronter…

-          Comment ? Ils refusent de se parler les uns les autres…

-          On va les forcer à se retrouver dans un endroit sans qu’ils sachent que les autres seront là.

-          C’est pas un peu risqué ?

-          Si mais c’est juste plus possible. Même Noé en souffre, et ça je le refuse… Et je suis sûre que la fille de Niall et Perola le ressent aussi de là où elle est.

-          Vous avez prévu quoi ?

-          Tu vois le gymnase où vous faites vos répétitions de danse ?

-          Oui.

-          Débrouille-toi pour y amener Zayn à seize heures trente précises… Invente n’importe quoi, mais fais le bouger et amène-le.

-          Tu restes pas avec moi ?

-          Je vais chercher les filles. Tu veux que je m’occupe de Noé ? T’as l’air crevé, ça te fera du bien si je le prends avec moi…

-          Oui… Mais j’aime pas être loin de lui…

-          Ça sera pas long, on se retrouve dans trois heures…

-          Oui. D’accord. Merci. Je t’aime…

Il place Noé avec la tête sur son épaule et viens m’embrasser longuement… C’est tellement divin. J’adore ce genre de baiser où il essaye de me transmettre tout son amour…

Appartement des garçons

Louis a la musique tellement fort dans ses oreilles qu’on peut parler tranquillement en étant sûr qu’il ne nous entendra pas. Ma fille bouge dans mon ventre, elle gigote beaucoup, comme son père en fait… Niall a posé par habitude sa main sur mon ventre et est attentif aux mouvements nombreux et répétés de sa fille. Par acquis de conscience et parce qu’elle bougeait vraiment beaucoup on a appelé la sage-femme il y a deux jours, qui nous as rassuré en nous disant que tout allait bien, que c’était normal.

-          Péro ? Tu penses à quoi ? m’interroge Agathe, blottie dans les bras de son copain

-          A ma fille. Je me demande si elle ne ressent pas aussi un peu le climat ambiant…

-          C’est fort possible, dit Harry, tu sais, les bébés ressentent tout, y compris dans le ventre de leur mère, c’est pas pour rien qu’on dit qu’il faut leur parler, déjà à ce stade-là.

Niall me regarde et éclate de rire. Depuis quand Harry est-il aussi calé en matière de bébé ?

La remarque d’Harry vient de me faire avoir un doute, il ne voudrait quand même pas qu’on fasse un enfant ? Pas maintenant ? Non, je dois me tromper, il a dû lire ça en diagonale dans un magazine…. Ou pas. Il faudrait peut-être que je songe à prendre un moyen de contraception régulier, sinon on risque d’avoir des surprises…

-          Concrètement, dit Niall, ce qui ressort de ma conversation avec Amy c’est que c’est juste plus possible, il faut que Zayn et Louis crèvent l’abcès et se parlent, et il faut que les filles leur reparlent, sinon on s’en sortira pas, il ne peut pas rester comme ça indéfiniment, dit-il en désignant Louis d’un sine de tête

-          J’approuve, dis-je, lui qui est si fou d’habitude c’est trop bizarre de le voir broyer du noir comme ça…

-          Exact, renchérit mon fiancé dans mon dos

-          Oui, dit simplement Perola

Louis se lève et Harry le force à se rassoir. Louis enlève violemment son casque et se met à crier :

-          C’EST BON PUTAIN JE VAIS JUSTE PISSER, A MOINS QUE VOUS NE VOULIEZ PAS ME LAISSER FAIRE ÇA TOUT SEUL AUSSI ?!?

Il force le passage et se rend aux toilettes, c’est vrai que les garçons abusent un peu mais ils ont eu la peur de leur vie en le voyant au bord de cette fenêtre. Harry en cauchemarde toutes les nuits… Et toute les nuits je le rassure en lui disant que tout va bien, que Louis va bien, qu’il ne va pas faire de bêtises…  Et en lui disant je me rassure moi aussi, je me dis que les filles vont revenir, que tout va rentrer dans l’ordre, mais non. C’est juste pas le cas…

J’aimerai tellement que tout rentre dans l’ordre et ne plus être obligé de surveiller Louis à longueur de journée… Mais je n’y arrive pas, j’ai peur qu’il se foute en l’air à chaque instant.

-          Louis ?, dit calmement Niall lorsque notre ami revient, j’ai eu Bryan au téléphone, il nous impose une répétition de danse cet après-midi, c’est obligatoire et non négociable…

Hein ? Qu’est-ce qu’il raconte ? Il n’a pas du tout eu Bryan au téléphone !! Je m’apprête à réagir mais Agathe me pince doucement la cuisse pour m’en dissuader. Je percute alors : ça fait partie du plan…

Appartement de Perrie

-          C’est gentil d’être passée Amy, me dit Eleanor en souriant, on n’a vu personne depuis…

-          Ouais je m’en doute.

Perrie est en train de bercer Noé qui gazouille joyeusement dans ses bras. C’est là son point faible, et c’est sous cet angle-là que je vais attaquer.

-          T’aurais envie d’en avoir un hein ?

La jeune femme lève la tête vers moi et grimace.

-          Quand j’aurais trouvé le bon père pour ça…

-          Perrie, dis-je en pesant mes mots, tu sais comme moi que le père tu le connais…

-          Ouais… Mais c’est plus possible.

-          Vous pensez pas que ça a assez duré ?, dis-je, vous n’allez pas leur faire éternellement la gueule si ?

-          Si, dit Eleanor, je ne peux pas concevoir qu’il m’ait foutue à la porte en apprenant que je l’ai trompé alors qu’il a fait la même chose. Avec un de ses meilleurs potes en plus…

-          Ça me dégoute, dit Perrie, Zayn qui couche avec Louis… Encore, ça aurait été avec toi bah j’aurais dit d’accord, parce que c’est ton boulot à la base,  mais avec Louis je ne peux pas… C’est juste… dégoûtant…

Bon. Ça s’annonce plus compliqué que prévu…

Appartement d’Amy, salon

-          Putain mais je te dis que je veux pas y aller !

-          Zayn fais pas l’enfant.  On y va, point. Ça te fera du bien de te défouler un peu et moi aussi…

-          S’il-te-plaît…

-          C’est pas négociable de toute façon. T’as cinq minutes pour te changer et après on y va…

-          Non non non et non !

-          PUTAIN ZAYN TU BOUGES TON CUL !, dit Liam en me forçant à me lever, VA TE CHANGER !

Il soule. Pourquoi est-ce qu’il tient absolument à ce qu’on aille faire du sport ? J’ai pas envie. J’ai juste envie de creuser un trou et de m’enfouir très profond dedans. Mais il paraît que ça non plus je n’ai pas le droit de le faire…  Je me dirige vers la salle de bain et enfile un vieux jogging et un débardeur, après tout il a peut-être raison, ça me fera du bien… Parce que je ressemble à un zombie depuis que Perrie m’a quitté. En même temps je l’ai cherché, qu’est-ce qui m’a pris de coucher avec Louis ? Perrie a rompu nos fiançailles, ma mère m’a littéralement hurlé dessus quand elle l’a appris, se doutant bien que j’avais merdé…

J’attends Zayn qui est parti se changer. J’ai décidé de lui faire croire qu’on allait à la salle de sport, ce qui n’est pas le cas. On va dans notre gymnase de répétition de danse, comme Amy me l’a demandé. J’ai un peu peur de la confrontation qui va se dérouler sous nos yeux, mais elle est clairement nécessaire. Mon portable vibre dans ma poche :

A Bébé : T’as réussi à le faire bouger ?

A Superwoman : Yep ! Il se prépare là, il se doute de rien.

A Bébé : Génial.  J’ai réussi à convaincre les filles, grâce à Noé…

A Superwoman : A Noé ?

A Bébé : Je t’expliquerais ;) A bientôt. ILY

Je souris et range mon téléphone dans ma poche au moment où Zayn sort de la salle de bain. Il prend sa veste,  son téléphone et m’emboîte le pas jusqu’à ma voiture.

Appartement des garçons

On a eu toutes les peines du monde à faire bouger Louis, qui voulait rester là. Mais la menace « Bryan » l’a fait céder. Agathe et moi on a prétexté vouloir accompagner les garçons pour les voir répéter et on est tous en train d’enfiler nos vestes. Kate bouge un peu moins dans mon ventre, et c’est plutôt agréable de la sentir plus calme. Niall m’embrasse furtivement et faire sortir tout le monde de l’appartement avant de le fermer à clé.  Harry, Agathe et Louis sont descendus prendre la voiture d’Harry et j’en profite pour demander à mon petit ami :

-          Tu crois que ça va marcher ?

-          On n’a pas le choix… Il faut que ça marche… Si ça marche pas j’abandonne, il faut que je te protège avant tout, et s’il faut on file en Irlande jusqu’à ton accouchement…

-          T’as rendez-vous au tribunal dans deux semaines Niall…

-          Ah oui j’avais oublié ça… Quel connard ce mec. 

-          Niall ! C’est ton manager !

-          Plus pour longtemps…

-          Pfff…

Pour m’empêcher de dire quoi que ce soit de plus il m’embrasse longuement, langoureusement, et je rends les armes, je ne veux pas me disputer avec lui…

Gymnase

On vient d’arriver avec les filles, les garçons ont les clés du gymnase et Liam me l’a prêtée pour que je puisse l’y attendre.  Je fais rentrer les filles et referme la porte à clé derrière-nous pour que les garçons puissent accréditer notre plan. C’est Eleanor qui porte Noé, mon fils semble apprécier puisqu’il ne pleure pas et  sourit doucement. Il est magnifique mon fils… Magnifique…  On entend une clé tourner dans la serrure et Liam entre avec Zayn. Avant que le jeune homme ne se soit rendu compte de quoi que ce soit Liam a refermé la porte à clé. Zayn est piégé. Il lève la tête, nous voit et se retourne pour sortir.

-          Hors de question !, dit Liam, si je t’ai amené là c’est pas pour rien…

-          Connard !!!! Tu m’&s piégé ! Vous m’avez piégé !!! Putain mais j’y crois pas vous êtes une belle bande de connards en fait !!!

-          Zayn calme toi s’il-te-plaît, dis-je, il le faut. Et Perrie est d’accord pour te parler…

-          Elle a rompu nos fiançailles, pourquoi est-ce qu’elle me reparlerait ?

-          Bon ok Zayn, tu fermes ta gueule et tu t’assois maintenant, dit Liam

Zayn soupire, jette un regard méprisant à Perrie qui l’ignore royalement et va s’assoir dans un coin. Liam s’est éloigné de la porte et a récupéré Noé. Il berce doucement notre fils. Il est complètement gaga. Un vrai papa poule. Je n’aurais jamais cru ça de lui…

J’arrive devant le gymnase et déverrouille la porte, je pousse Louis à entrer le premier, Niall et Perola nous suivent de près et une fois qu’on est tous à l’intérieur Niall referme la porte à clé.

-          C’EST QUOI CE TRAQUENARD PUTAIN ????

Louis s’est tourné vers moi en hurlant et avec  un regard furieux.

-          Désolé, intervient Niall, mais on était obligé…

-          Je ne reste pas ici une seconde de plus !!

Louis se précipite sur la porte et essaye de l’ouvrir, mais elle est verrouillée. Il n’a pas pris ses clés il est donc coincé ici.

Noé a sursauté aux cris de mes amis et j’essaye de le calmer mais mon fils semble nerveux.

-          Amy ?, dis-je en chuchotant

Ma femme se tourne vers moi

-          Tu crois que c’est possible qu’il comprenne déjà à son âge…

-          Il ressent la tension ambiante, me dit-elle, mais t’inquiètes, ça va aller… J’ai son berceau dans la voiture si tu veux…

-          Nan c’est bon, il est bien dans les bras de son père…

-          Oui… En tout cas il aime bien être dans les bras de quelqu’un, et peu importe qui, t’aurais vu Perrie le bercer tout à l’heure, il était aux anges…

-          Elle a l’air douée avec les gosses…

-          C’est ça qui l’a fait craquer…

-          Comment ça ?

-          Tu verras… J’interviens maintenant sinon les garçons vont se taper dessus.

Elle m’embrasse doucement dans le cou, embrasse notre fils sur le front et réclame le silence. Louis arrête de gueuler, Zayn lève la tête, les filles arrêtent leur conversation à voix basse.

-          Venez ici, on va s’assoir tous ensemble au milieu de la salle pour discuter, dit-elle

-          Je ne m’assois pas avec lui, dit Louis en regardant Zayn

-          Pareil pour moi, dit Zayn

Je confie Noé à Perrie et tire Zayn par le bras pour le forcer à s’assoir. Niall et Harry ont poussé Louis qui se retrouve assis en face de lui. Perrie et Eleanor s’installent aussi, et chacune des personnes « neutres » essaye de se faufiler entre eux pour éviter qu’ils n’en viennent aux mains.

Personne ne parle, personne n’ose dire un mot. Zayn me regarde méchamment, tout comme Eleanor d’ailleurs…

-          Bon, intervient Amy, le but c’est la fin des mensonges et des non-dits, chacun doit dire clairement ce qu’il a à dire, ce qu’il reproche aux autres, sans s’énerver et sans insultes…

Parce qu’elle croit vraiment que ça va marcher ? Je refuse de parler à Zayn, Eleanor ne veut pas me parler, Perrie a dit qu’elle ne voulait plus jamais voir Zayn, ça ne peut pas marcher, c’est aussi simple que ça.

-          Bon ok, intervient Agathe, nous on va commencer, parce qu’on vous a menti sur plusieurs trucs, et comme l’objectif de cette réunion c’est l’honnêteté alors voilà : Harry et moi on est fiancés…

-          QUOI ??, s’écrie Amy

-          C’est une vanne ?, ajoute Niall

-          Non, dit Harry, on est vraiment fiancés, regarde la bague qu’elle porte…

Agathe tend sa main au milieu du cercle, effectivement, ça ressemble à une bague de fiançailles…

-          Maintenant qu’on a été honnêtes sur un truc c’est à vous de jouer le jeu, dit Harry

-          Attends, intervient Amy, vous avez dit que vous nous aviez caché plusieurs choses…

-          J’ai revu Sophia, dit Harry, elle m’a fait croire qu’elle était enceinte de moi, mais c’était un mensonge… Maintenant on vous a vraiment tout dit, à vous de jouer le jeu.

Eleanor prend une grande inspiration et dit :

-          Moi je voudrais parler, je voudrais parler à Louis mais pour ça il faut qu’il me regarde…

Après de longues secondes je lève les yeux vers elle. Nos regards se croisent et ne se quittent plus, en me regardant droit dans les yeux elle débite toute son histoire :

-          J’ai commencé à te tromper il y a un peu plus de trois mois, au début c’était uniquement un plan cul, comme toi tu avais Amy, enfin avant qu’elle n’épouse Liam, mais il est tombé amoureux de moi… Alors j’ai pris peur et je voulais rompre. Ce que j’avais fait par sms juste avant que tu ne tombes sur notre conversation… Je suis désolée… Ton absence me pèse quand t’es en tournée et je ne peux pas te voir aussi souvent que je le voudrais… Alors voilà, je t’ai trompé oui, c’était nul, et je m’en veux, et je voudrais que tu me pardonnes pour ça… Mais je t’en veux de t’être envoyé en l’air avec ton meilleur pote. Surtout après m’avoir reproché d’avoir fait ça.

Je baisse la tête. Que dire ? J’aime profondément El’ mais j’aime aussi me distraire et satisfaire d’autres plaisirs avec Zayn.

Je regarde Perrie du coin de l’œil, elle s’occupe hyper bien de Noé. Elle est douce et câline avec lui. Si jamais on se remet ensemble je jure de lui faire un enfant si elle le veut toujours. Ça ne pourrait que renforcer notre amour…

-          Zayn ? Louis ? Perrie ? Quelque chose à ajouter ?, dit Liam

On se regarde et on baisse la tête…

-          PUTAIN VOUS FAITES CHIER, ON A TOUS DES SECRETS ICI, dit Amy, ET ON NE SORTIRA PAS D’ICI TANT QUE LA VERITE NE SERA PAS ENTIEREMENT FAITE.

Je m’interromps en prenant conscience de ce que je viens de dire. Je ne peux pas exiger la vérité de la part des garçons sans me plier moi aussi à cette règle. Liam me regarde, complètement paniqué. S’en suit une discussion à voix très basse :

-          Mais t’es folle ? On ne peut pas se soumettre à cette règle-là, on ne peut pas leur dire ça…

-          Je sais…

-          C’était pas prévu dans le plan ça Amy, ils devaient juste mettre les choses au point entre eux…

-          Sinon on peut leur dire sans vraiment leur dire… J’ai une idée.

Amy après avoir longuement parlé avec Liam dit :

-          J’ai une idée, je vais vous donner à chacun un bout de papier, et vous allez écrire dessus votre plus grand secret ou ce que vous avez vraiment sur le cœur et ensuite vous montrerez ce papier aux autres ok ?

On approuve tous en silence. Si ça peut aider les garçons à exprimer ce qu’ils ont sur le cœur. Mais je ne sais pas ce que je vais pouvoir écrire sur mon papier, je n’ai pas vraiment de vie secrète, et Perola non plus, à moins qu’elle ne me l’ait cachée. Je souris à cette idée pendant qu’Amy distribue des bouts de papiers à chacun et des stylos tout droits sortis de son sac. Chacun réfléchit un moment avant d’écrire quelque chose dessus. Je réfléchis un long moment puis je me lance. Je sais ce que je vais écrire, et ça risque de détendre l’atmosphère qui est très très très tendue.

Je me penche vers ma femme et lui glisse à l’oreille :

-          J’écris quoi ?

-          Que t’es pas le père de Noé. C’est tout.

Je ne comprends pas ce qu’elle a en tête mais je fais ce qu’elle me dit,  même si cela ne m’enchante pas du tout. Mais ma femme a raison : on ne peut pas continuer à mentir si on exige toute la vérité de la part des garçons…

-          C’est bon ?  Tout le monde a rempli son bout de papier ?, demande Amy

-          Oui, répondons-nous tous en chœur

-          Perrie ? Est-ce que je peux récupérer mon fils s’il-te-plaît ? Et tu es la première à nous dire ce que tu as écrit sur ta feuille…

Amy récupère Noé dans ses bras et en se rasseyant à sa place Perrie nous lit son papier :

-          J’en veux à Zayn d’avoir couché avec Louis, mais je l’aime et je voudrais vraiment qu’on arrive à fonder quelque chose de beau tous les deux.

Oh c’est trop mignon… C’est sa manière à elle de lui pardonner…

-          Harry à toi, dit Amy

-          J’ai rien écrit, on vous a déjà tout dit

-          Pareil pour moi, dit Agathe

-          Zayn ?, reprend Amy

-          J’ai aimé ce que j’ai fait avec Louis, mais je suis amoureux de Perrie et je compte toujours l’épouser si elle veut bien de moi…

Il baisse la tête et n’ajoute pas un mot.

Je n’ai pas honte de ce que j’ai fait avec Louis, j’ai aimé, mais j’espère que Perrie saura me le pardonner. Visiblement elle pense la même chose d’après ce qu’elle a écrit sur son papier.

-          Moi j’ai mis que j’étais prête à pardonner à Louis s’il acceptait d’en parler avec moi en privé, dit Eleanor

-          Et moi j’ai mis que j’avais adoré ce qui s’est passé avec Zayn mais que la femme de ma vie c’est Eleanor et que je l’aime et que j’aimerai qu’elle me pardonne…

J’espère sincèrement que pour eux aussi ça va s’arranger. Si Perrie et moi nous remettons ensemble, et Louis et Eleanor aussi peut-être que j’arriverais à lui reparler.

-          Perola ?, dit Amy

-          Moi j’ai juste mis que j’étais pour la paix dans le monde et que Kate commençait à souffrir de la situation et que je ne veux pas qu’il lui arrive quoi que ce soit parce que c’est ma fille et je l’aime…

-          C’est mignon, dit Amy, Niall ?

-          Hmmmm moi j’en ai profité pour écrire un petit message à ma copine…

Il tend le papier à la jeune fille et elle le lit en souriant.

Je joue nerveusement avec mes doigts. Ce que je tente est osé. Mais ça en vaut la peine je pense…

-          Vraiment ?, me dit Perola en levant ses yeux du papier

-          Oui vraiment…

-          Qu’est-ce qu’il t’as écrit ?, demande Agathe curieuse

-          Dis-nous !!!!, dit Perrie

-          On veut savoir, ajoutent Eleanor et Amy en chœur

Ahlala les filles… Trop curieuses…

-          Répond-moi d’abord, dis-je à ma copine

-          Oui. Bien sûr que oui…

-          YEEEESSSS !!!

Je saute de joie intérieurement.

Je dois avouer que cela m’intrigue, qu’est-ce qu’ils peuvent bien nous cacher ?

-          Il m’a demandée en mariage, dit Perola

-          QUOIIIIII ?, s’exclame-t-on tous en chœur

-          Il m’a demandée en mariage. Par papier interposé.

-          C’est le truc le moins romantique du monde, dit Perrie

-          Au contraire, reprend Perola, je trouve ça tellement mignon, on n’en avait pas parlé avant mais ce qu’il me dit est trop mignon…

-          Génial pour vous moi je dis, dit simplement Amy, mais le mariage c’est un énorme engagement faites attention…

Amy se lève et va serrer Perola dans ses  bras après avoir confié son fils à Liam. Je me joins à elle et nous nous faisons un énorme câlin… C’est génial qu’elle soit fiancée elle aussi. Même si c’est un peu soudain et inattendu.

Je souris franchement à Niall, c’est vraiment soudain, mais c’est trop mignon. Et puis ça va de pair avec le fait d’avoir un enfant… Louis et Eleanor se lancent de discrets regards, ils semblent avoir envie de se parler, mais ne pas oser. Il faut forcer un peu le destin… Je fais volontairement tomber ma chevalière au milieu du cercle, aussitôt mes deux amis se précipitent pour la ramasser. Bingo. Ils se retrouvent à quelques millimètres l’un de l’autre. Les deux ont la main posée sur ma chevalière, leurs doigts sont donc entrelacés. Ils se regardent longuement, le temps semble comme s’être arrêté. Tout le monde les observe et attend d’eux qu’ils fassent quelque chose.  Après d’interminables minutes la main de Louis vient se loger au creux du cou d’Eleanor, elle sourit et il l’embrasse. Leur baiser devient de plus en plus fougueux,  ils en ont complètement oublié ma chevalière, ils ne pensent qu’à s’embrasser, encore et encore… Je suis content pour eux, ils en avaient besoin je crois… Enfin il leur reste encore beaucoup de chemin à parcourir… Après un long moment ils se séparent, puis nous regardent tous en rougissant.

-          Désolé…

Louis prend la main d’Eleanor et l’emmène plus loin dans la salle. Il s’assoient par terre, les doigts entrelacés et commencent à discuter à voix basse. Bon bah il ne nous reste plus qu’à réconcilier Perrie et Zayn.

Je rêve d’une réconciliation entre Perrie et moi à la manière de celle d’El’ et Louis, mais elle semble absorbée par autre chose.

-          Qu’est-ce que vous avez écrit sur vos papiers vous ?, dit-elle soudain en regardant Liam et Amy

-          Ouais c’est vrai, qu’est-ce que vous avez écrit ? renchérit Perola

Liam tend son papier vers nous et nous le lisons tous en même-temps. « Je ne suis pas le père de Noé ». Hein ? C’est quoi cette vanne ? Mais c’est qui alors le père s’il n’est pas le père de Noé ? Putain je ne comprends rien. Amy tend aussi on papier : « Noé est le fruit d’un viol ». Tout le monde en reste bouche bée, sauf Agathe qui semblait au courant…

On se rassoit tous à notre place sous le choc. Mais qu’est-ce qu’ils ont été inventer là ? Niall me regarde sans comprendre.  Je ne comprends pas non plus… De qui est ce gosse s’il n’est pas de Liam ? Et pourquoi est-ce qu’ils nous ont fait croire à ça jusqu’ici ?

-          Moi je comprends que dalle, dit Zayn, je vais fumer je reviens, pas la peine de m’accompagner je promets de pas faire de bêtise…

Il se lève et sort fumer. Perrie semble songeuse. Eleanor et Louis sont toujours en pleine discussion, Niall me caresse doucement la main, Harry interroge Agathe qui refuse de dire quoi que ce soit et Liam et Amy se sont reconcentrés sur leur bout d’chou qui pleure. Ils finissent par conclure que le petit a faim et Amy relève son pull pour lui donner le sein.  Liam en père attentionné caresse doucement le dos de son fils qui tète le lait de sa mère. Mais comment il fait pour élever cet enfant comme son fils si ce n’est pas le sien ? Je ne comprends rien…

Je me sens à la fois soulagé d’un poids et anxieux de la suite. Il y en a bien un qui va finir par comprendre. C’est sûr.  Et c’est de ça dont j’ai peur. Amy essaye de me rassurer par des mots doux, mais je reste anxieux.

On a mis les choses au point avec Eleanor, elle m’a tout expliqué en détail, et je lui ai tout confessé pour Zayn et moi. Elle accepte de me pardonner, et je lui pardonne aussi. On s’aime, c’est évident…  On revient main dans la main s’assoir avec nos amis quand je remarque que quelque chose cloche.

-          Il se passe quoi ?, demande Eleanor

-          Ouais pourquoi vous réfléchissez tous comme ça ?, dis-je

Zayn ouvre violemment la porte et rentre dans la pièce. Il se dirige à grandes enjambées vers Liam en hurlant :

-          TU COMPTAIS ME LE DIRE QUAND ?

Amy a tendu Noé à Eleanor et s’est interposée entre Liam et Zayn.

-          Zayn calme-toi, c’est ma faute, dit-elle, je ne voulais pas tout faire exploser, à la fois dans notre couple et dans le tien…

-          Tu comptais me mentir encore longtemps ?

-          A vie s’il le fallait…

-          Putain…

Il se passe quoi là ? Je comprends rien… Je regarde Harry et Niall qui tirent une gueule de trois pieds de long. Mais qu’est-ce qu’il leur arrive ?

-          Quelqu’un peut m’expliquer ?, dis-je un peu violemment

-          Il se passe que je suis le… le père de leur gosse, dit Zayn en grimaçant

Liam baisse la tête mais Amy entrelace ses doigts aux siens.

-          Amy ? C’est vrai ?, dit timidement Eleanor

-          Oui, répond-t-elle, Zayn est le père biologique de Noé. Mais son père, son vrai père c’est Liam et ça sera toujours Liam…

Personne n’ose dire quoi que ce soit et un silence très pesant se fait entendre…

Zayn a l’air complètement perdu. Je peux le lire dans ses yeux. Le pauvre. L’apprendre comme ça c’est pas cool et je crois que j’aurais réagi de la même manière… Il n’empêche que Noé est MON fils.

-          Zayn ?, dit Amy, est-ce que tu voudrais bien être le parrain de Noé ? Comme ça tu occuperas une place particulière dans sa vie…

-          Je euh…

-          Bébé, tu devrais dire oui, dit Perrie en se levant et en se glissant derrière Zayn, ça me paraît être un bon compromis…

Timidement il glisse ses doigts dans ceux de la jeune femme et semble réfléchir un long moment.

-          Je suppose que vous ne comptez pas lui dire que Liam n’est pas son père biologique ?, nous dit-il

-          Non. Liam est son père, celui qui va l’élever, celui qui va le voir grandir, alors non on ne lui parlera pas de ses origines biologiques…, explique calmement Amy

-          Alors je suis d’accord. Je veux bien être le parrain de Noé.

-          Génial !!!

Amy se jette à son cou et lui fais un gros câlin. Un peu surpris au début Zayn se laisse néanmoins faire.  Je suis rassuré qu’il l’ait pris comme ça. Et aussi que Perrie l’ait bien pris. Car personne n’a pensé à elle mais se dire que son fiancé à fait un enfant à une autre, même par accident, doit être complètement déroutant.  Elle semble quand même un peu perdue mais elle aime Zayn, donc je sais qu’elle acceptera tout par amour pour lui. Même si ça risque d’être dur…

Bon bah je crois que c’est ce qu’on appelle un happy end. Tout le monde à l’air plutôt satisfait de sa situation. C’est cool. Maintenant il faut que les garçons acceptent de se reparler l’un à l’autre et on aura gagné notre pari. D’ailleurs Louis se dirige vers Zayn, main tendue. Zayn après avoir lâché Amy le regarde longuement puis lui serre la main. Ils tombent ensuite dans les bras l’un de l’autre. Agathe serre ma main un peu plus fort, elle est heureuse qu’ils se soient réconciliés. Tout va rentrer dans l’ordre maintenant. Enfin j’espère…  Nous tombons tous dans les bras les uns des autres, ça fait du bien de se retrouver aussi unis qu’avant. Zayn repasse la bague au doigt de Perrie en souriant, Niall promet à Perola qu’il lui en achètera une sous peu, Agathe fait admirer la sienne à Amy qui berce Noé doucement sous les yeux attentifs et attendris de Zayn et Liam.  La situation est bizarre mais bon, je dirais presque comme d’habitude…

J’ai enlacé doucement Perrie et je lui chuchote des mots doux à l’oreille. Elle se laisse bercer par ma voix ce qui me fait sourire.

-          Je te promets que dès qu’on e retrouve seuls je te fais un enfant…

-          Quoi ? Mais t’avais dit que t’étais pas prêt Zayn… On peut attendre tu sais…

-          Non. Je le veux. On va tout faire pour en avoir un…

-          Vraiment ?

-          Oui. Je t’aime Perrie…

-          Je t’aime aussi Zayn… J’suis désolée pour ces derniers jours.

-          C’est de ma faute, tu sais, avec Louis j’ai pas réfléchi et…

Elle pose son doigt sur ma bouche pour m’empêcher de continuer.

-          L’important c’est qu’on soit de nouveau ensemble, comme si rien ne s’était passé.

-          Oui.

Elle m’embrasse longuement. Plus longuement que d’habitude…

C’est un peu dingue d’avoir pris un tel engagement vis-à-vis de Perola. Mais je le veux. On va fonder une famille, alors pourquoi pas se marier ? Après tout c’est comme ça que ça se fait normalement…

-          Bébé ? T’es pas obligé de m’acheter une bague tu sais…

-          J’y tiens, dis-je à Perola, c’est un vrai signe d’engagement…

-          D’accord. Comme tu voudras. Pour moi la meilleure preuve d’engagement c’est ce bébé qui grandit en moi…

-          Elle s’est calmée d’ailleurs ?

-          Oui. Elle bouge de temps en temps mais moins souvent… Mais c’est une petite gigoteuse comme son père…

-          N’importe quoi !!

Liam m’embrasse longuement sur le front puis dit :

-          Ça te dit qu’on dorme tous ici ce soir ?

-          J’adorerai mais… comment on fait pour Noé ?

-          J’ai toujours un sac avec quelques affaires pour lui dans ma voiture. Et j’ai pensé à prendre la coque de son landau pour le coucher… au cas où il serait fatigué…

-          T’es vraiment un père exemplaire…

-          Je sais. Je fais du mieux que je peux… J’y ai pas été préparé.

-          Niall y aura été préparé mais c’est pas pour autant qu’il sera plus prêt que toi…

-          Ouais pas faux !!!

On éclate de rire et Liam part chercher des affaires pour Noé dans sa voiture. Tout est rentré dans l’ordre, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et on va passer une bonne soirée tous ensemble… Mais il faut qu’on commande un truc à manger avant, sinon Niall et Perola vont encore nous saouler toute la soirée.

-          J’ai faim !, s’exclame Niall

Tiens, qu’est-ce que je disais ?

-          On dort tous ici, dis-je, ça nous permettra de ressouder nos liens, et Niall t’inquiètes on va commander à manger. 

 

 

Alors ? L'exaspération de Harry/Agathe, Liam/Amy et Niall/Perola par rapport à la tension ambiante ? Leur plan ? La tentaive de suicide de Louis et la manière dont Liam l'en a empêché in extremis ? Les garçons qui font leur forte tête ? Les retrouvailles de toute le monde au gymnase ? Les confessions d'Eleanor ? Courageux ? Harry et Gathe qui confessent leurs fiançailles ? La situation qui ne se débloque pas et Amy qui se piège toute seule ? L'histoire des petits papiers ? Les "excuses" de chacun envers sa moitié ? Les fiançailles surprises de Niall et Perola ? La réconciliation de Louis et eleanor bien aidée par Harry ? La révélation de l'énorme secret de Liam et Amy ? Zayn qui comprend et craque ? La solution proposée par Amy (que Zayn soit le parrain de Noé) ? Perrie qui en profite pour se réconcilier avec Zayn ? Tout le monde qui se réconcilie et qui semble heureux ? Liam en père attentionné ? La perspective de passer la soirée tous ensemble ? Est-ce que ça va vraiment resouder les liens entre eux ?