Bonsoir bonsoir, voilà un chapitre de The End of The Night que j'ai volontairement essayé de ne pas faire trop long (du coup je vous laisse du suspense à la fin)... Je pense que vous allez l'aimer, et j'espère aussi que vous commencez vraiment à vous attacher aux personnages, parce que moi je les trouve trop mignons... 

Chapitre 11 : Vies parallèles...

JOUR 81

-          Bravo Lily, s’exclame Harry, tu as encore gagné.

Je le regarde en souriant, lui et Louis sont en train d’essayer d’occuper ma fille. Ça fait maintenant quatre heures que Zayn est parti. Mais il reviendra, les garçons me l’ont assuré. Ils m’ont dit qu’il reviendrait quand il serait calmé. Mais ça peut prendre du temps. J’ai encore un peu de mal à réaliser ce qui s’est passé, ça a été tellement violent et soudain.

Je suis devant le studio de danse de Danielle, j’ai décidé d’aller la récupérer, même si elle n’a pas fini. Et puis ça me donnera l’occasion de discuter un peu avec son chorégraphe. Je sors de la voiture et rentre dans le studio de danse. Danielle est en train de répéter des mouvements sous les yeux de son chorégraphe. Il la regarde comme si elle était l’objet de tous ses fantasmes. Je le vois se lécher les lèvres au moment où elle se retrouve dos à lui. Il s’approche d’elle pour rectifier sa position et en profite pour glisser ses doigts sur les fesses de ma copine. Ça m’est intolérable.

-          Danielle !!

Elle lève la tête semblant se demander ce que je fais là.

-          On a un problème, il faut qu’on y aille.

-          Mais je…

-          Danielle ! On y va ! Va m’attendre dans la voiture j’arrive tout de suite…

Elle récupère ses affaires et file en direction de la voiture. Je me dirige vers son chorégraphe et dès que ma copine est sortie je lui dis :

-          Ne t’avises plus jamais de la toucher, c’est ma petite-amie !

-          Je fais ce que je veux, je suis son chorégraphe, mes danseuses m’appartiennent, me répond l’antipathique jeune homme.

-          Alors considérez qu’elle ne viendra plus jamais ici..

-          La danse c’est sa vie, vous vous pensez capable de lui offrir un autre boulot dans la danse ?

-          Oui. Elle ne remettra plus les pieds ici. Et ne vous avisez surtout pas de l’appeler !!!

Je me retiens pour ne pas lui foutre une baffe et je tourne les talons. Je m’engouffre dans la voiture où Danielle m’attend et démarre rapidement. Il m’a énervé, de quel droit dit-il posséder ma copine ? De quel droit ???

-          Liam, qu’est-ce que tu lui as dit ?

-          Que tu n’y retournerais jamais…

-          Mais… J’ai besoin de ce boulot, je ne sais rien faire d’autre que danser et je…

-          T’en fais pas pour ça, je sais où tu vas travailler.

-          Pourquoi t’es venu me chercher ? par simple jalousie ?

-          Non. Jenny est rentrée elle s’est hyper-violemment engueulée avec Zayn, et il est parti en claquant la porte.

-          Parti où ?

-          Aucune idée.  Mais je voudrais juste qu’on passe au cimetière, des fois qu’il y soit… Même si je suis persuadé qu’il reviendra.

-          D’accord.

On a bien fait de mettre nos bottes ce matin. On vient de sortir de la voiture, en lisière de forêt, à l’extérieur de la ville. On va aller se faire une petite ballade romantique, loin de toute agitation…  Jade me prend la main en souriant, je crois qu’elle se fait à l’idée qu’on soit ensemble, vraiment ensemble. On m’aurait dit il y a quelques mois que je sortirai avec Jade j’aurai éclaté de rire, en disant que c’était impossible. Et pourtant. Je suis amoureux. Profondément amoureux.

-          Je suis obligée de garder ma capuche ?

-          Non bébé, ici y’a personne tu peux l’enlever. J’suis désolé d’ailleurs de te la faire porter tout le temps, mais c’est mieux pour nous deux.

Je suis debout devant la tombe de Perrie, le regard dans le vague. Je repense à ce qu’il s’est passé il y a quelques heures. Mon engueulade avec Jenny a été violente. Et j’ai mal supporté le fait qu’elle me dise immature. C’est pour ça que je suis parti. Et je ne veux pas rentrer. Pour lui dire quoi ? Que je suis désolé ? Non. C’est elle qui m’a agressé, et pas l’inverse.  Bien sûr on n’aurait pas dû se disputer comme ça. C’est évident. Mais on a des caractères forts tous les deux et c’est parti très vite.

-          Je savais que je te trouverai là.

Je sursaute et Liam s’approche de moi.

-          Ça va ?

Je hausse les épaules. Est-ce que je vais bien ? Je n’en suis pas sûr.

-          Tu comptes rentrer ?

-          J’en sais rien…

-          Qu’est-ce qu’il s’est passé pour que vous en arriviez là ?

-          Elle a sous-entendu que je m’étais mal occupé de Lily, alors que je l’ai traité comme ma propre fille.

-          C’est normal qu’elle s’inquiète, c’est sa fille…

-          C’était pas une raison pour dire que je suis immature !!!

J’ai haussé la voix et Liam a sursauté.

-          Désolé. J’ai besoin de temps, je rentrerais sûrement après…

-          Avant cette nuit ?

-          Probablement. Tu sais Liam, j’aime Jenny, vraiment, et j’aime Lily comme si c’était ma propre fille, mais je ne pourrais pas supporter l’hyperprotectivité de Jenny envers sa fille. Lily n’est pas malade, elle a juste pris froid.

-          Je comprends.

Je le serre rapidement dans mes bras et tourne les talons, j’ai besoin de me vider la tête, de m’aérer l’esprit. Je me dirige vers ma voiture, met le contact et démarre. Sans but précis en tête.

Jenny va mal, très mal, mais elle nous a demandé d’essayer de distraire sa fille au maximum, pour qu’elle oublie l’engueulade à laquelle elle a assisté. Elle nous fout la pâtée aux petits chevaux en souriant. Elle a l’air d’aller un peu mieux que ce matin ou qu’hier, et elle a l’air d’avoir occulté de sa mémoire l’engueulade de sa maman avec Zayn.

-          J’ai faim, dit soudain la petite fille, on n’a pas mangé à midi !!!

Effectivement. Mais tout le monde était tellement sous le choc qu’on n’a pas songé à manger.

-          Viens avec moi ma puce, dis-je, on va chercher un truc à grignoter dans la cuisine.

Je prends la petite dans mes bras et fais signe à Louis d’essayer de consoler un peu Jenny qui s’est recroquevillée dans le canapé. Lily s’accroche à moi et enfouis sa tête dans mon cou. Je l’amène jusqu’à la cuisine et ferme la porte derrière-nous.

-          Pourquoi ma maman elle s’est disputé avec Zayn ? Et pourquoi Zayn il est parti ?, me demande la petite fille

-          C’est des histoires de grands, c’est un peu compliqué à comprendre…

-          Mais je suis grande moi ! Je peux comprendre !

Je rigole et lui dis :

-          Ta maman a vu que tu étais un peu malade alors elle s’est inquiété pour toi et elle a pensé que Zayn ne s’était pas bien occupé de toi…

-          Mais c’est pas vrai ! Zayn il s’est bien occupé de moi ! C’est un peu comme mon deuxième papa !!!

-          Je sais ma puce, je sais. Mais ta maman a eu peur pour toi…

-          Zayn il va revenir ?

-          Je pense. J’espère.

Dès qu’Harry est parti avec Lily je me suis assis sur le canapé, à côté de Jenny qui pleure en silence. Je passe ma main dans son dos. Je crois que cet épisode l’a vraiment marqué. Mais je sais que Zayn l’aime et que s’’il est parti c’est juste pour échapper à la pression et ne pas faire un geste qu’il pourrait regretter. Il reviendra, c’est certain.

-          Coucou, dit Liam en entrant avec Danielle, Jenny j’ai vu Zayn ; Il m’a dit qu’il reviendra… Mais qu’il a besoin d’un peu de temps. A mon avis il sera là dans la soirée ou dans la nuit. Il t’aime tu sais…

-          Je sais, dit Jenny, je l’aime aussi. Mais j’aime ma fille plus que tout…

-          Et il s’en est bien occupé, intervient Danielle, il la considère vraiment comme sa fille tu sais.

-          Peut-être bien…

Je roule depuis plus d’une heure maintenant, sans m’arrêter. Je ne veux pas rentrer, je sais que je pourrais avoir des paroles ou des gestes que je pourrais regretter après. Je ne me sens pas la force de rentrer ce soir, j’ai besoin de réfléchir, besoin de me retrouver seul et au calme pour réfléchir.  Est-ce que j’ai vraiment ma place dans la vie de Jenny et Lily ? Ou est-ce que je serais toujours la pièce rapportée, la personne sur qui tout retombe lorsque quelque chose ne va pas ? Est-ce que je pourrais être un beau-père à part entière pour Lily ou est-ce que Jenny ne me considèrera toujours que comme un jeune homme immature ? Je me gare au bord de la route, sors de ma voiture et m’engouffre dans le petit motel que je viens de repérer.

-          Vous avez une chambre pour cette nuit ?

-          Oui bien sûr monsieur…

Le réceptionniste me tend une clé et je monte jusqu’à ma chambre. Peut-être que je n’y dormirai pas, peut-être que si. On verra.

Nous sommes maintenant tous en train de goûter chez Louis. Il a fait du thé et on discute tranquillement en le sirotant ; Lily est pendue au cou d’Harry qui lui raconte des choses à voix basse qui la font beaucoup rire. Jenny semble avoir accepté l’idée qu’il faut attendre vis-à-vis de Zayn. Je suis en train de raconter à mes amis ce qui s’est passé avec le chorégraphe de Danielle et ça les fait beaucoup rire parce que je suis d’un ordinaire peu jaloux et peu violent. Pourtant j’aurai pu le frapper. J’aurais peut-être dû.

-          Donc voilà, conclut Danielle, je me retrouve au chômage…

Elle rigole et je dis :

-          Je te dis que je sais à qui je vais demander de t’embaucher.

-          A qui ?

-          Simon. Il a besoin de danseurs sur les shows qu’il produit et je crois qu’il t’aime bien. A mon avis il t’acceptera sans problèmes…

-          Au fait, intervient Jenny, en parlant de Simon, y’a quoi dans l’enveloppe que tu as ramené à Zayn tout à l’heure Liam ?

-          Des enregistrements de Perrie.

-          Ok. Elle était comment Perrie ?, nous demande la jeune femme

-          Comment ça ?, demande Louis

-          Au niveau du caractère, comment elle était ?

-          Comme Zayn, dis-je, renfermée et mystérieuse, avec beaucoup de mal à se confier et à s’ouvrir aux autres. Pourquoi ?

-          Parce que j’ai besoin de la comprendre pour pouvoir comprendre Zayn.

-          La mieux placée pour te parler de Perrie c’est Jade, c’était sa meilleure amie, elles se confiaient tout.

-          D’ailleurs quelqu’un sait où est le blondinet ?, dit soudain Harry

-          Je l’ai pas vu, dis-je

-          Moi non plus, répond Louis

-          C’est bizarre ça, dis-je, il a sonné chez personne pour bouffer ce matin ?

Négation commune.

-          Attends je l’appelle, ça m’inquiète, il est celui d’entre nous qui est le plus souvent fourré chez les autres, dis-je en guise d’explication envers Danielle et Jenny

Je dégaine mon téléphone et appelle le blondinet. Il est sur répondeur. C’est bizarre, il ne coupe que rarement son téléphone.

-          Il doit être avec Jade, me dit Danielle, t’inquiètes pas, il va bien…

-          Ouais…

Je suis allongé sur mon lit, je fixe le plafond. J’ai besoin de parler, mais à qui ?  Je ne veux pas parler à Jenny, mes amis risqueraient de m’engueuler, je ne peux pas parler non plus à ma mère, elle me dirait d’aller retrouver Jenny. Je suis seul, seul avec mes peurs et mes doutes. Je me suis rendu compte je crois que Jenny est trop attachée à Lily pour me laisser entrer dans leur vie. Je n’en sais rien, je divague, je raconte n’importe quoi…  Je me mets alors à pleurer, je ne comprends pas pourquoi mais je pleure. Je me sens si nul de m’être emporté contre Jenny et en même temps je me dis qu’elle l’a cherché. C’est notre première dispute, et c’est ça qui fait mal je crois, on dit toujours que la première dispute d’un couple est la plus violente.  Je peux en attester maintenant. Je l’aime, mais je ne sais pas si je pourrais lui pardonner, je me suis tellement occupé de Lily pendant qu’elle n’était pas là… J’aime Lily, je me suis attaché à elle, je la considère presque comme ma fille….  Elle est si mignonne ! Si magnifique ! Si drôle !!!

Jade remonte dans la voiture et démarre le chauffage, elle est trempée, il s’est remis à neiger alors qu’on se promenait encore et en plus elle a dérapé et s’est retrouvé le nez dans la neige. Elle est frigorifiée alors je lui passe ma veste et mon bonnet et l’embrasse doucement.  Je regarde mon téléphone resté posé sur le tableau de bord, Liam a essayé de m’appeler. Pendant que ma petite amie se réchauffe je rappelle le jeune homme, avec le haut-parleur.

-          Allô Liam ?

-          Ouais Niall, ça va ? T’étais où ?

-          En promenade avec Jade, je viens seulement de récupérer mon téléphone

-          Vous pouvez rappliquer chez Louis ?

-          Maintenant ?

-          Oui maintenant, Jenny a besoin de voir Jade.

-          D’accord, dit ma petite amie, mais faut que je prenne une douche et que je me change avant, donc on risque de rappliquer mais assez tard…

-          Venez directement ici, dit Harry, Jade tu peux prendre ta douche ici et on va bien trouver de quoi t’habiller t’inquiètes pas.

-          Merci pour elle, dis-je, on est là dans  une petite demi-heure.

-          Génial ! répond Liam

Je raccroche et regarde ma petite amie qui s’est emmitouflée du mieux qu’elle peut dans sa doudoune et sous son bonnet. Elle est trop mignonne. Et c’est bien dommage que nous ayons eu besoin de la mort de Perrie pour nous rapprocher. Je suis sûr que Perrie aurait adoré que Jade soit en couple. J’espère que, de là où elle est, elle nous regarde en souriant.

J’ai besoin de Perrie, elle me manque. Alors j’ai sorti les lettres du dossier d’adoption qui étaient dans ma poche  et je les lis. Je me fous de leur contenu, j’ai juste besoin de voir son écriture. J’ai posé la photo d’Henry sur ma table de nuit, j’essaye de ne pas y penser, mais c’est plus fort que moi, je prends la photo et la pose sur mes genoux. Henry. Mon fils. Ou presque. Le fils que Perrie aurait voulu, le fils qu’on aurait eu ensemble. Celui qu’elle voulait qu’on adopte, qu’on sorte de la misère…  Mon Dieu mais qu’est-ce que je raconte ? Je n peux pas aller le chercher, je ne serais pas capable d’assumer un enfant. Et pourtant si Perrie le voulait c’est qu’elle pensait que j’en étais capable, qu’on en était capables. Mais qu’est-ce que je vais faire putain ? Et Jenny ? Je n’ai pas pu en parler avec elle… En même temps je pense qu’après une engueulade comme ça notre couple va se montrer chaotique. Et puis ce qui regarde ma vie avec Perrie ne regarde pas ma vie avec Jenny.

On attend les amoureux tous ensemble. Lily a fini par s’endormir dans les bras d’Harry qui semble ravi. Je le regarde, attendri, il est trop mignon comme ça, avec la petite dans ses bras.  Jenny discute avec Danielle à voix basse et Liam nous observe.

-          Vous en êtes où de votre relation tous les deux ?

-          On s’aime, répond immédiatement Harry, et c’est pas prêt de changer.

-          Exact, dis-je en souriant

-          Vous avez eu vos mères au téléphone ?

-          Ouais, dit Harry d’un ton froid

-          Oui, dis-je, et ça s’est mal passé pour nous deux. Mais on s’en fout, on s’aime quand même…

-          Trop mignon, dis-je, vous savez les mecs, je pense que vos mères ont besoin de temps pour s’y faire. Pas au fait que vous êtes gays ou bi, elles le savent depuis longtemps je pense, mais au fait que vous soyez ensemble, en dépit d’Eleanor.

-          Oui, dit Louis, ça va me faire un peu bizarre de passer Noël sans elle… Mais bon, vous êtes là et ça c’est cool. Et puis j’ai Harry…

-          J’ai une quesion très bizarre à vous poser, nous dit Liam, mais… vous allez faire quoi sur le long terme si elle reste dans le coma pendant des années par exemple ?

-          On n’y a pas réfléchi, dit platement Hazza, et on ne va pas y réfléchir parce qu’Eleanor va se réveiller bientôt.

-          Coucou c’est nous, dit Niall n entrant dans la pièce.

Son arrivée tombe à point, parce que Liam serait revenu à la charge.

On entre dans l’appartement où tout le monde, sauf Zayn est réuni.

-          Il est où Zayn ?, demande immédiatement Jade, très inquiète

-          Aucune idée, répond Liam, c’ezt bien ça le problème.

Ma petite amie est toujours emmitouflée dans sa doudoune et sous son bonnet, on ne voit que ses yeux mais je peux y lire tout de suite une immense panique.

-          Jade, dis-je en me rapprochant d’elle, je ne sais pas où il est, mais il reviendra, on en parlera après il faut que t’aille prendre une douche sinon tu vas être malade.

-          Mais je m’inquiète, tout le monde est là, dit-elle à voix basse, même Jenny et Lily, alors pourquoi lui il n’est pas là ?

-          Bébé, s’il-te-plaît, va prendre une douche, on tirera ça au clair après. Promis.

-          Promis ?

-          Oui mon cœur.

Je l’embrasse doucement en lui enlevant sa doudoune. Elle termine d’enlever les couches de vêtements qu’elle porte et lorsqu’elle finit en pull et en pantalon elle dit à Louis :

-          J’peux prendre ma douche chez toi ?  Je suis complètement frigorifiée…

-          Oui bien sûr, la salle de bain est au fond là-bas,  tu veux de quoi t’habiller aussi après ?

-          Je dois pouvoir te trouver ça, on fait grosso modo la même taille toi et moi, intervient Jenny, et j’ai encore des fringues propres dans mon sac, je vais te chercher de quoi te changer, vu l’état de ton jeans c’est mieux.

Ma copine regarde son jeans trempé puis regarde Jenny et dit :

-          Merci beaucoup.

Jade file à la douche et Jenny retourne dans l’appartement d’à côté lui chercher des fringues.

Je farfouille dans ma valise qui est restée dans l’entrée. J’en sors un t-shirt et un legging, c’est tout ce que j’ai, j’espère que ça lui ira.  Je prends le temps d’observer autour de moi, l’appartement de Zayn est rangé de manière impeccable, on ne croirait pas qu’une violent dispute s’y est déroulée. L’enveloppe sur la table attire mon regard, c’est ce qu’il reste à Zayn de Perrie. Rien que pour ça il reviendra.  Je l’espère. Je l’aime… En me relevant avec les vêtements pour Jade un cadre à photo sur l’étagère attire mon regard. Je m’approche et m’aperçois qu’il est en fait double et contient deux photos. La première en est une de Zayn avec Perrie, la deuxième est une de Zayn avec Lily et moi. Ma fille et moi avons l’air de compter vraiment pour lui. Et ça me fait d’autant plus mal de l’engueuler comme ça.  Je me suis emportée, je n’aurais pas dû… Je m’en veux. Mais il s’est emporté aussi contre moi. Et j’e dois bien l’avouer, pendant une seconde j’ai eu peur qu’il me frappe, qu’il abatte son poing sur ma figure, comme le faisait mon père.  J’ai eu très peur et c’est ce qui a expliqué l& violence de notre dispute. Mais il reviendra, il faut que je me persuade qu’il reviendra.

-          Ça va ?

Je me retourne, Liam me regarde depuis la porte. Il s’approche de moi et prend le cadre à photos dans ses mains. Il l’observe un long moment avant de me dire :

-          C’est pour ça que tu pleures ?

-          Mais je pleures pas…

Je passe mes doigts sur ma joue et m’aperçois que si, je pleure. Je ne m’en étais même pas rendue compte.

-          Tu pleures Jenny, mais… pourquoi ?

-          Je ne sais pas. Je crois que je m’en veux pour la dispute avec Zayn. Je m’en veux terriblement…

-          C’était pas seulement de ta faute, t’as un peu sur réagi c’est vrai, mais lui aussi s’est emporté…

-          Mouais… Et si il revient pas ? Je fais quoi si il revient pas ?

-          Il reviendra c’est sûr. Mais tu sais il est beaucoup plus fragile que tu ne le penses et qu’il ne le montre alors prends soin de lui s’il-te-plaît. Il a besoin de toi.

-          Merci.

Nous retournons dans l’appartement de Louis et Harry au moment où me vient une question que je ne m’étais encore pas posée :

-          Au fait, dis-je en entrant dans la pièce, Hazza et Louis vous n’étiez pas censés ne plus être ensemble ?

-          Si, dit Louis, mais c’est compliqué.

Niall me prend les vêtements que j’ai dans la main et va les emmener à sa petite amie dans la salle de bain.

-          Vous m’expliquez en deux mots ?, dis-je

-          Bah je l’aime, il m’aime et personne ne pourra nous séparer, répond Louis, c’est aussi simple que ça.

-          D’accord. C’est mignon. C’est pour ça les chevalières ?

-          Ça se voit tant que ça ?, s’exclame Harry

-          Oui, dit Liam en rigolant, on ne voit que ça.

Je ressors de la salle de bain avec Jade une fois qu’elle s’est habille et on se pose au salon avec les autres. Elle a pris ma main pour se rassurer et elle interroge Jenny du regard.

-          Je me suis engueulée avec zayn, de colère il est parti en claquant la porte. Mais il reviendra. Je crois. Mais je voudrais savoir si tu accepterais de me parler un peu de Perrie.

-          Euh… pourquoi ?

-          J’ai besoin d’en savoir un peu plus sur elle pour mieux comprendre Zayn, je suis désolé, je te force pas si tu veux ps, je sais que c’est dure pour toi, mis ça serait vraiment gentil de ta part…

-          Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée, dis-je en serrant la main de Jade un peu plus fort.

-          Si Niall, dit Jade, elle a le droit d’en savoir un peu plus. Mais pas ici, viens Jenny on va dans l’appartement de Zayn.

Jade m’embrasse doucement pour me rassurer puis elle et Jenny filent. Je me retrouve comme un con avec les autres. Lily est en train de se réveiller sur les genoux d’Harry, Liam et Danielle discutent à voix très basse et Louis observe son petit-ami.  Mon portable dans ma poche sonne et je décroche.

-          Allo ?

-          Salut Niall, c’est Simon !

-          Simon ???

Tout le monde s’est retourné vers moi et semble attendre la suite.

-          Ça va Niall ? J’ai devant les yeux des photos de toi sortant de plusieurs cabinets de psychologie et je m’inquiète un peu…

-          Ça va, t’inquiètes, c’était pour Jade, pas pour moi.

-          C’est elle la fille sous la capuche ?

-          Bah oui, qui veut tu que ce soit d’autre ?

-          Je sais pas, ta vie privée ne m’intéresse pas… ça va sinon ?

-          Simon, est-ce que t’as vu Zayn ?, dit Louis en m’arrachant le téléphone des mains

Louis met le haut-parleur et nous profitons tous de la réponse

-          Non je ne l’ai pas vu, pourquoi ?

-          Il s’est engueulé avec Jenny, dit Harry, et il est parti en claquant la porte…

-          Et je l’ai retrouvé au cimetière, ajoute Liam, mais après il est parti sans me dire où il allait.

-          Peut-être que vous devriez lui laisser un peu de temps non ?

Il a raison, on devrait lui laisser du temps, mais cela fait presque six heures maintenant, et d’habitude ce genre de crises ne durent pas aussi longtemps.  

-          Harry ?, me dit Lily à voix basse, j’ai faim !

Je regarde ma montre, il est presque dix-huit heures, et on n’a pas mangé à midi, même si on a gouté.

-          Tu viens avec moi ?, dis-je à Lily en la prenant dans mes bras, on va aller préparer à manger.

Louis m’emboîte le pas tandis que Liam, Danielle et Niall essayent d’expliquer à Simon ce qui s’est passé. Je pose la petite assise sur la table de la cuisine et Louis en profite pour enrouler ses bras autour de ma taille en venant m’embrasser dans le cou. J’adore quand il me fait ça. J’ouvre le frigo et m’aperçois qu’il risque d’être difficile de cuisiner pour tout le monde ce soir, on n’a plus grand-chose. Je me tourne alors vers Lily :

-          Ma puce, est-ce que tu sais si Zayn a beaucoup de choses dans son frigo ?

-          Ouiiii ! On a acheté plein de choses lui et moi !!!

-          Génial, marmonne Louis

L’hôtesse blondasse me regarde :

-          Pas de bagages ?

-          Non.

-          Alors passez sous le portique.

Je dépose tous mes objets métalliques et ma veste dans un bac et passe sous le portique de l’aéroport. Il ne sonne pas. Génial ça me fera gagner du temps. Je récupère toute mes affaires,  garde mon portefeuille à la main et me dirige vers la zone détaxée pour y faire quelques emplettes de première nécessité.  Je ne vais pas avoir besoin de beaucoup de choses en principe : un sac de voyage, deux chemises, un jeans, une brosse à dent avec du dentifrice, des rasoirs jetables, deux paires de chaussettes, deux caleçons et ça sera bon.  Je devrais être revenu très vite.

Jade et moi avons beaucoup discuté, ça a été dur pour elle mais je comprends mieux comment fonctionnait Perrie, et comment fonctionnait son couple avec Zayn. C’était nécessaire. On entend deux coups frappés à la porte et Lily passe sa tête dans l’appartement :

-          Maman ? Y’ Louis et Harry qui demandent si ils peuvent rentrer…

-          Oui ils peuvent, dis-je en souriant

Ma fille vient se jeter dans mes bras et Harry et Louis entrent :

-          Désolé mais y’a rien dans notre frio pour faire manger autant de gens, et il paraît que le frigo de Zayn est plein donc…

Je prends la main d’Harry et on se dirige vers la cuisine de Zayn alors que les filles restent au salon. Harry claque la porte et me plaque contre en m’embrassant de manière fougueuse, visiblement ça lui avait manqué. Je rigole et le laisse faire, c’est agréable. Il dévore ma bouche de ses lèvres, et il a l’air d’adorer ça. Après de longues minutes il me lâche enfin et on ouvre le frigo en rigolant. Effectivement il est plein. On en sort de la viande hachée, de la sauce tomate, et Louis récupère la bouteille d’huile d’olive qui traîne sur le pln de travail. Je suppose qu’il va nous faire ses délicieuses pâtes à la bolognaise. Personne ne les fait comme lui. Avant qu’on sorte de la cuisine je l’embrasse dans le cou et il éclate de rire.

-          On mange dans une petite demi-heure les filles, dis-je en repassant dans le salon, on vous attend pas si vous êtes en retard, on n’arrivera pas à retenir Niall.

Les filles éclatent de rire et Lily réclame de venir dans mes bras. Je confie la nourriture à Harry et prend la petite avec moi.

On vient de raccrocher avec Simon, on lui a un peu expliqué, et il est du même avis que nous : il reviendra. Niall commence à sentir le manque de sa petite amie : il jette de fréquents coups d’œil vers la porte. Louis et Harry se chargent du repas après avoir été chercher de quoi manger chez Zayn. Lily ne les quitte plus, elle est vraiment mignonne cette gamine.  Et je sais que c’est en partie pour elle que Zayn reviendra. J’espère qu’il reviendra ce soir…  Je vais rejoindre les amoureux et la petite dans la cuisine et je m’applique à chercher de quoi mettre la table. Lily se propose de m’aider et nous allons mettre la table su l’immense table de salle à manger de Louis. Les filles nous ont rejoint et Niall câline maintenant Jade sur le canapé, Jenny semble réfléchir, Danielle est venue nous aider Lily et moi.  La porte de la cuisine est restée entrouverte et Harry et Louis s’embrassent plus que fougueusement, langoureusement, et je surprends Lily à les observer. Je prends alors la petite dans mes bras et elle me dit :

-          Pourquoi ils s’embrassent comme ça ?

-          Parce qu’ils sont très amoureux…

-          Mais c’est dégoutant !!

-          Non, tu verras quand tu seras plus grande, tu embrasseras aussi on amoureux comme ça.

-          Mais mon amoureux à moi il dit que c’est dégoutant de s’embrasser comme ça, alors on se fait juste des petits bisous, me chuchote la petite en rigolant

-          C’est bien aussi. Mais fait attention à toi hein ?

-          Promis. 

-          Ça fait longtemps que t’as un amoureux ?, lui dis-je à voix basse

-          On est amoureux depuis pas beaucoup, mais  je le connais depuis longtemps. Et il a dit que quand on sera plus grand on se mariera et on aura plein de bébés.

-          C’est mignon…

Je me rappelle vaguement avoir fait moi aussi ce genre de serments quand j’avais son âge. Bien sûr ça n’a pas duré, mais à cet âge-là c’est important, c’est des promesses qui comptent.

-          A TAAABLE !!

J’embrasse furtivement Jade qui est sur mes genoux et on v se mettre à table avec tout le monde. Jenny sourit, je pense qu’elle s’est persuadée que zayn va arriver, qu’il va débarquer au milieu du repas en faisant de plates excuses à sa belle. Mais cela n’arrive pas, le repas se passe dans une bonne ambiance mais Zayn ne paraît pas. 

-          Lily et moi on va dormir dans l’appartement de Zayn, nous dit Jenny, des fois qu’il revienne pendant la nuit…

-          Mais oui, dit Louis, et vous viendrez déjeuner demain matin chez nous.

-          D’accord.

Elle nous fait la bise à tous, on fait un énorme câlin à Lily et les deux jeunes filles filent. Liam et Danielle aussi prennent congé, et Jade et moi n’allons pas tarder à partir, Louis et Harry ont besoin d’intimité. Je serre mes amis dans mes bras avant de prendre la main de ma petite amie, pour qu’on entre chez nous…

Enfin seuls ! Harry semble avoir eu la même idée que moi puisqu’en quelques secondes je suis plaqué au mur, en caleçon, avec la bouche d’Harry qui dévore mon cou. Sa jambe est remontée le long de ma cuisse et il semble vouloir vraiment posséder mon corps. Je le laisse me déshabiller complètement et j’en profite pour le mettre en caleçon. Il m’attire jusqu’au canapé et me fait basculer dessus. Immédiatement sa bouche vient chercher mon sexe qui le réclame et il commence à me sucer, à me pomper, rapidement, sauvagement, mais avec amour. Il sait à quel point j’adore ça…

Lily est allée se coucher dans le lit qu’elle occupe ici et je me suis allongée sur le canapé. Je ne me sens pas d’aller dormir seule dans le grand lit. Et puis je ne me sens pas  vraiment chez moi ici. Je ne me sens pas à ma place. Et zayn me manque. Il faut que je dorme, pas que je l’attende. Si je m’endors peut-être qu’il reviendra pendant mon sommeil. Je me recroqueville et finis par sombrer dans le sommeil.

JOUR 82

Ma première pensée ce matin va à Zayn. J’espère qu’il est rentré, qu’il va bien, qu’il s’est réconcilié avec Jenny.

-          Bébé !!! Arrête de penser bordel !

-          Hein ?

-          Ton cœur bat beaucoup plus vite quand tu réfléchis trop. Et ça me réveille.

-          Désolé Danielle, je ne voulais pas te réveiller. On peut rester encore un peu au lit si tu veux, je te promets que je vais tout faire pour ne penser qu’à toi…

-          Vraiment ?

-          Ouais. D’ailleurs je voudrais qu’on discute de choses importantes toi et moi.

-          Quoi comme choses importantes ?

-          Je voudrais te présenter officiellement à mes parents pour Noël.

-          D’accord, mais je te présente d’abord aux miens.

-          Ça me va. Et je voudrais aussi, si t’es d’accord, que tu t’installes ici avec moi…

Ses yeux brillent un moment et elle dit :

-          Oui, bien sûr que je veux m’installer avec toi…  Mais l’appartement va me sembler vide quand tu ne seras pas là.

-          Et quand toi tu ne seras pas là ?

-          Comment ça ?

-          Si jamais Simon t’engages tu iras aussi sur les routes.

-          Cool. Ça me changera de ce putain de minuscule studio où je passais mes journées entières.

-          Ça te changera aussi de l’autre connard…

-          Putain mais t’es vraiment jaloux en fait…

-          Je ne l’avais jamais été avant toi.

-          Genre ?

-          Bah ouais…

Jade a pris froid, elle a un peu de fièvre et le nez qui coule mais rien de grave. Elle est surtout inquiète de savoir si Zayn est rentré. Elle a essayé de l’appeler deux fois sur son téléphone mais est tombée sur son répondeur. J’essaye maintenant de la rassurer, mais sans vraiment y arriver.

-          Il doit être avec Jenny, laisse les profiter un peu…

-          Je ne le sens pas… Pas du tout…

-          Tu t’inquiètes toujours pour rien ma puce, il va bien et je suis sûr qu’il est en train de chahuter avec Lily vu l’heure qu’il est.

La nuit a été très douce, j’ai fait l’amour à Louis avec toute la passion et tout l’amour dont j’étais capable. Je l’aime et je suis heureux. Louis dort encore, couché sur le flanc, Et j’embrasse son dos du bout des lèvres. Il est mon essentiel, ma vie, mon univers.  J’aimerai bien passer une journée tranquille avec lui, mais pour ça il faudrait que Zayn soit rentré. Et je ne pense pas que ce soit le cas, car je n’ai rien entendu cette nuit. Mais je peux me tromper, j’ai le sommeil plutôt lourd…

Zayn n’est ps rentré. Lily vient de se lever et je la regarde se préparer un petit-déjeuner, comme une grande.  J’ai très peu dormi. J’avais espéré qu’il rentrerait. J’ai quand même tenté de l’appeler sur son téléphone ce matin, il est sur répondeur. Ou alors il n’a pas envie de me parler. Alors j’attends. J’attendrais le temps qu’il faudra. Mais je veux avoir l’occasion de mettre les choses u point avec lui. Parce que je suis amoureuse. C’est idiot mais je suis amoureuse…

-          Maman ?

-          Oui ma puce ?

-          Il est parti où Zayn ?

-          Je ne sais pas…

-          Mais, il va revenir ? Parce que je l’aime bien moi Zayn !!

-          Je sais que tu l’aimes bien…

-          Moi je veux qu’il revienne !!

-          Oui ma puce.

Je lui fais un petit sourire forcé, il faut que Zayn revienne.

J’ai bien dormi dans l’avion, je récupère mon sac et réactive mon téléphone. J’ai plusieurs appels en absence. Tant pis. Je dois faire ça toute seul. J’éteins mon téléphone et le fourre tout au fond de mon sac. Il faut que je trouve l’hôtel maintenant.

Je me suis habillé rapidement et ait décidé d’aller voir comment ça se passait dans l’appartement d’à côté pendant qu’Harry prend sa douche et prépare le petit-déjeuner. Je toque à la porte et Jenny m’ouvre.

-          Si t’es venu voir Zayn sache qu’il n’est pas rentré.

-          Oh Non… Putain…

Je tends mes bras à la jeune femme qui s’y réfugie. On lui a tellement assuré qu’il rentrerait qu’elle doit être terriblement déçue. Et moi ça m’inquiète, parce que Zayn n’a jamis disparu plus de quelques heures sans donner de nouvelles.

-          Louis ?

-          Oui Jen’ ?

-          On attend jusqu’à midi, et si à midi il n’est pas revenu on essayera de le trouver…

-          Jenny, il est midi dans une heure…

-          Je m’en fous. Je veux lui donner encore un peu de temps.

-          D’accord. On t’attend dans une aire avec Lily, et Zayn s’il est là, pour manger avec Haz et moi d’accord ?

-          Oui. Merci.

-          Il va venir Jenny, j’y crois !

Elle me sourit et je retourne à mon appartement. J’ai menti à Jenny. J’ai de plus en plus de doutes quant au fait qu’il revienne.

-          Laisse-moi deviner, dit Harry en voyant ma mine déconfite, il n’est pas rentré ?

-          Non. Mais Jenny ne veut pas qu’on le cherche avant midi. Elle a dit qu’on partirait à sa recherche si à midi il n’est pas rentré.

-          Ok. J’ai eu Jade au téléphone pendant que tu n’étais pas là, elle débarque ici avec Niall dans cinq-dix minutes, elle s’inquiète pour Zayn.

-          Je comprends.  T’as essayé de l’avoir au téléphone ?

-          Qui ça ? Zayn ?

-          Oui.

-          Non, j’ai même pas pensé à essayer…

Je laisse échapper une larme et Harry fonds sur moi pour me prendre dans ses bras. Il me serre tout contre lui en disant :

-          On s’inquiètes tous Louis, on sait tous que c’est pas normal que Zayn ne soit pas rentré, mais s’il-te-plaît faut qu’on tienne le coup. Ça te détendrait si on allait voir El’ ?

-          Oui.

-          On ira cet après-midi. C’est promis.

-          Tu voudras bien rester avec moi Haz ?  Tout le temps de la visite ?

-          Oui.

On a décidé, après s’être habillé et avoir petit-déjeuner qu’on allait passer chez Harry et Louis, juste pour s’assurer que Zayn est rentré, et après on a planifié d’aller à la patinoire, ou au cinéma, on verra.  Je me gare en bas de l’immeuble et lorsqu’on monte je m’aperçois tout de suite que  quelque chose cloche. A l’étage de l’appartement de mes amis il n’y a pas un bruit. Ni du côté de chez Zayn, ni de celui de Louis. Je pousse la porte de chez Louis et Harry, ils sont assis sur le canapé, devant la télé qui marche en sourdine, Louis dans les bras d’Harry qui lui murmure des mots doux à l’oreille. Je me racle la gorge en regardant Danielle. Les garçons nous font signe de nous asseoir avec eux.

-          Il est pas rentré, dit simplement Louis

-          Merde.

C’est pas normal du tout. Zayn a déjà fait de crises de ce genre, mais ne s’est jamais éloigné plus de quelques heures. D’habitude il se pointe la bouche en cœur au bout de quelques heures en présentant ses excuses.  Ce n’est pas le cas. Et ça craint. Ça veut dire qu’il est vraiment fâché, ou qu’il a fait une connerie, ou qu’il lui est arrivé quelque chose.

-          Putain merde !

J’ai laissé échapper ses mots en faisant sursauter tout le monde.

-          Imaginez qu’il lui soit arrivé quelque chose, imaginez juste deux secondes qu’on le retrouve pas. Ou qu’on le retrouve mais dans un sale état. Vous imaginez ce qu’il a pu faire en se retrouvant tout seul ??

On est entré juste avant que Liam ne commence à parler et en l’entendant Jade a fondu en larmes. C’est pas malin. Et ça veut dire qu’il n’est pas rentré.  Jade pleure à chaudes larmes, on a tous compris qu’il y a un problème grave avec Zayn. Ce genre de choses ne lui ressemble pas. Et on s’inquiète. C’est normal.

J’ai pris une douche, me suis rasé de près, et j’ai enfilé un jean et un polo propres. Je commence à avoir des doutes.  Est-ce que je ne m’apprête pas à faire une véritable bêtise ? J’ai tellement peur, et je suis en même temps si excité…  Je vais peut-être rencontrer une personne qui va changer ma vie. Une personne qui va un jour compter pour moi… Je l’espère. Quelqu’un qui compte déjà. Je pense.

On a décidé de ne rien dire de notre inquiétude à Jenny et Lily, et on va manger tous ensemble avant d’envisager quoi que ce soit. Je suis vraiment inquiet pour Zayn, mais je sais aussi qu’il est un grand garçon, et qu’il a compris à quel point la vie était précieuse depuis la mort de Perrie. Alors je me persuade en me disant qu’il ne fera pas de conneries. Hazza a commandé des pizzas et elles arrivent en même temps que Lily et Jenny. La petite se jette dans les bras de Jade en rigolant, Jenny va s’assoir près de Danielle sur le canapé, je crois qu’elle a besoin de compagnie féminine. Les deux femmes commencent à discuter à voix basse, et Hazza s’occupe d’ouvrir tous les cartons de pizza. On mange rapidement, quasiment en silence. L’absence de Zayn est pesante. Pour tout le monde. Après manger je prends Lily dans mes bras et je lui dis :

-          On va faire un marché tous les deux d’accord ?

-          Oui.

-          Je vais t’installer dans l’appartement de Zayn devant un dvd pendant qu’on discute avec ta maman. Tu restes devant et tu fais pas de bêtises d’accord ? Et si tu es sage ce soir t’auras droit à une grosse coupe de glace d’accord ?

-          Oh ouiiiiiiiiiii !!!!

Je l’embrasse sur le front et l’amène dans l’appartement de Zayn. Je la colle devant un dvd et retourne retrouver mes amis.

-          On va essayer de procéder méthodiquement, dit Niall, la méthode c’est pas trop mon truc mais bon j’vais essayer. Déjà qui a essayé de l’appeler aujourd’hui ?

Jade et Jenny lèvent la main.  Ok, au moins elles auront essayé.

-          Vous êtes toutes les deux tombé sur le répondeur ?, reprend Niall

Elles approuvent d’un signe de tête.

-          Qui est la dernière personne à l’avoir vu ?, reprend le blondinet

-          Moi, dis-je, hier au cimetière, peu après son engueulade avec Jenny

-          Et après il est monté dans sa voiture et il a démarré en trombe, dit Danielle, j’attendais Liam dans la voiture c’est comme ça que je le sais

-          Ok. Donc ça fait grosso modo vingt heures qu’on a pas eu de nouvelles de lui ?

-          Exact, dit Louis, c’est bien ça le problème.

-          Attendez, attendez, intervient Jenny, vous êtes en train de dire que Zayn aurait du revenir normalement ? Et que vous flippez tous grave là ?

On se regarde tous sans savoir quoi répondre.

-          Oui Jenny, ses crises de colère ne durent jamais plus de deux heures, déclare Jade, c’est pour ça qu’on flippe un peu.

Ma petite amie m’a discrètement pris la main. Je sais qu’elle fait de gros efforts pour ne pas laisser transparaître son angoisse.

-          Bon, dit Harry, on va pas rester là à rien faire, on va faire une liste de tous les endroits où il peut être et on va aller voir s’il y est, ou téléphoner pour les endroits les plus loins.

Louis va chercher un papier et un crayon et note les idées qu’on lui dit :

-          Chez Simon, dit Niall

-          Peut-être chez Jesy ou Leigh-Anne, ajoute Jade

-          Pourquoi pas chez sa mère ?, propose Jenny

-          Dans ce cas-là il faut aussi vérifier la famille de Perrie, dit Harry

-          Il peut aussi être de nouveau au cimetière, dit Danielle, ou au chevet d’Eleanor pourquoi pas

-          On devrait par acquis de conscience vérifier aussi les hôpitaux, pour être sûr qu’il ne lui est rien arrivé de grave, dit Liam

-          Je m’en voudrais toute ma vie s’il lui est arrivé quelque chose, dit Jenny

-          Il lui est rien arrivé, j’en suis sûr, dit Louis, mais par acquis de conscience on va vérifier.

Louis pose la liste sur la table et on se penche tous dessus.

-          On va chez Simon et au cimetière, dit Liam

-          Je me charge avec Harry d’aller voir si il est pas au chevet d’Eleanor, ajoute Louis

-          On va vérifier pour Jesy et Leigh-Anne, dis-je, Jenny on va rester avec toi pour appeler la mère de Zayn, mais je pense que c’est à toi de le faire.

-          Je lui dis quoi ?, dit la jeune fille un peu inquiète, que son fils a disparu ??

C’est une mauvaise idée que ce soit Jenny qui téléphone. C’est à nous de le faire.

-          Laissez tomber, je l’appelle, Jenny tu auras pour mission de rester ici dès fois que Zayn revienne.

Je m’éloigne un peu et compose le numéro de Tricia.

-          Allô ?

-          Salut Tricia, c’est Harry, est-ce que t’as vu Zayn aujourd’hui ?

-          Euh, non pourquoi ?

-          Est-ce que tu l’as eu au téléphone aujourd’hui ou hier soir ?

-          Non. Harry tu m’inquiètes, il se passe quoi là ?

-          Il s’est engueulé avec Jenny hier… Tu sais qui est Jenny ?

-          Oui, c’est sa petite amie, la maman de Lily…

-          Oui c’est ça. Et bah ils se sont violemment disputés et il est parti en claquant la porte. Dans un de ses accès de rage habituel. Sauf qu’il n’est toujours pas revenu.

-          Je vois… C’est pas très rassurant.

-          On va le chercher Tricia, t’inquiètes pas, je suis sûr qu’il se planque juste quelque part, par fierté, mais essaye de vérifier s’il n’est pas réfugié chez quelqu’un dans votre famille. Et si tu pouvais aussi voir avec la mère de Perrie si jamais il n’est pas là-bas, qu’on soit sûrs…

-          Oui je vais faire ça. Je vous mettrais un sms à tous quand ça sera fait.

-          Merci Tricia.

-          Harry attends ! J’ai eu ta mère au téléphone, tu lui manques, et elle aimerait te parler.

-          Oui je sais. Je dois te laisser, on va partir chercher Zayn.

-          D’accord. Bonne chance.

Je raccroche et dit :

-          Elle n’a aucune idée de l’endroit où il peut-être. On est dans la merde.

-          Dis pas ça Harry, on va le trouver, allez, on y va maintenant !!, s’exclame Liam, je profiterai du trajet pour appeler les hôpitaux.

Je vais rejoindre ma fille qui regarde Mulan avec passion et je m’installe sur le canapé avec elle. Je passe mon bras autour de ses épaules et ferme les yeux. Pourquoi est-ce que je n’ai pas retenu Zayn quand il est parti ? A cause de moi il a « fugué ». Comme jamais il ne l’avait fait. Je m’en veux tellement. Tellement.

Jade semble préoccupée par quelque chose depuis un petit moment déjà, et tout en conduisant je l’interroge.

-          Qu’est-ce qui va pas ma puce ?

-          Je m’inquiètes pour Zayn c’est tout…

-          Y’a autre chose je le sais…

-          Je peux pas te le dire…

-          Ça concerne Zayn ?

-          Oui.

-          Alors tu dois me le dire…

-          Non. Je ne peux pas. Et puis ça ne peut pas avoir de rapport avec ça, enfin j’espère…

-          C’est à propos de votre conversation d’hier ?

-          Oui. Niall ne me pose pas plus de questions s’il-te-plaît. Je ne peux rien te dire de plus. C’est sa vie privée…

-          Y’a rien de privé entre nous cinq Jade.

-          Ça si, ça ne regarde que lui. J’espère juste qu’il n’est pas en train de faire une belle connerie.

 

 

Alors alors ? Lily toujours aussi mignonne ? Zayn qui s'éloigne d'abord temporairement puis qui semble prendre de la distance ? Où est-il selon vous ? Jenny qui s'en veux et s'inquiète ? Liam qui pique une crise face au chorégraphe de Danielle ? Niall et Jade qui semblent très très très amoureux ? Simon qui s'inquiète toujours pour les garçons ? Zayn qui n'est pas revenu au matin ? Les réactions de tout le monde face à la disparition de Zayn ? Les doutes de Jade à la fin sont-ils justifiés ? Que va-t-il se passer ? Zayn va-t-il finalement revenir ? Si oui quand et comment ? Et quelle réaction va avoir Jenny ? Comment vont réagir les garçons ?