Hello ! Un petit chapitre d'En cavale pour bien finir le week-end. je sais que j'en ai déjà publié un dans la semaine mais dans cette fic comme les chapitres sont courts c'est plus facile pour moi. Mais promis dès demain je m'attaque au nouveau chapitre de British qui s'annonce riche en émotions et en surprises (et qui risque d'être un peu long mais promis après j'arrête avec les chapitres marathon). Bref bonne lecture !!

Chapitre 15 : Ambiance caliente...

-          Tu crois qu’il va me tuer quand je vais rentrer ?

-          Niall, il ne va pas te tuer, il se sera expliqué avec Gemma d’ici là.

-          J’espère.

-          C’est normal que ce soit difficile pour lui, il te considère comme un frère Niall.

-          Oui. Tu veux toujours pas me dire où on va ?

-          Bah non, t’as qu’à essayer de deviner.

-          Tu m’as juste dit que tu voulais qu’on aille au centre commercial, mais j’en sais pas plus.

-          Cherche…

-          Hmmm… on va au bar ?

-          Non.

-          Au bureau de tabac ?

Je le regarde avec des grands yeux incrédules et il éclate de rire.

-          Au supermarché ?

-          Laisse tomber Niall, fais-moi confiance.

Nous entrons à ce moment-là dans le centre commercial et je me dirige immédiatement vers le plan à l’entrée. On est ici pour deux choses très précises, et je suis sûre de les trouver.  Je repère en moins de deux minutes les deux endroits où nous devons nous rendre et je fais signe à Niall de me suivre. Comme nous sommes dans un lieu public il entrelace ses doigts aux miens en souriant. Je le guide dans le dédale du centre commercial sans qu’il dise un mot. Nous entrons alors dans la boutique d’une célèbre enseigne de cosmétique et produits bien-être en tout genre. Niall me regarde sans comprendre et je lui dis :

-          Tu comprendras quand j’aurais trouvé le rayon de ce que je cherche.

-          Ok. Je te fais confiance.

Je serre sa main un peu plus fort et flâne au milieu des rayonnages avant de mettre la main sur ce que je cherche : des huiles de massage. L’idée m’avait traversé l’esprit au début de l’après-midi quand Harry avait entrepris son massage à la crème solaire. Niall me regarde en souriant alors que je suis occupée à choisir un parfum agréable et je me tourne vers lui en lui chuchotant :

-          Prends-en une aussi pour toi et Gemm’, ça peut toujours être utile.

-          Mmmh… ouais bonne idée.

Il se penche lui aussi sur les différents parfums et se décide pour une senteur fleur d’oranger. J’ai pris lavande pour Harry et moi et je me dirige vers la caisse pour payer. La vendeuse nous lance un regard plein de sous-entendu à Niall et moi et nous ne pouvons nous empêcher d’éclater de rire. Si elle savait ! En sortant de la boutique Niall profite d’un moment d’inattention de ma part pour m’embrasser sur la joue en rigolant. Il me dit ensuite :

-          On va où maintenant ?

-          Bah tu verras bien, sois pas aussi curieux.

-          Mais j’aime pas ne pas savoir où on va…

-          C’est juste là, dis-je en pointant une boutique du doigt

Niall tourne la tête, regarde la boutique puis se tourne vers moi et dit :

-          Pourquoi ?

-          Pour faire plaisir à mon petit-ami, dis-je en souriant

-          Ah je vois, répond Niall en éclatant de rire

Nous entrons à ce moment-là dans la petite boutique du coiffeur. Un jeune homme, le gérant sûrement nous accueille en disant :

-          Bonjour, c’est pour qui ?

-          Pour moi, dis-je, je voudrais une nouvelle couleur.

-          Pas de souci mademoiselle. Et vous jeune homme ?, dit-il en se tournant vers Niall

-          Moi je suis son petit-ami, je ne fais que l’accompagner..

-          Je vois, répond le coiffeur, bien mademoiselle on va commencer par le shampooing

Je m’installe au bac à shampooing et Niall me fait un discret clin d’œil, je crois qu’il a compris mon objectif. J’aimerai qu’Harry arrête de se focaliser sur mes cheveux bleus. Je ne sais pas encore de quelle couleur je vais bien pouvoir les faire, mais ce que je sais c’est que je vais changer et peut-être opter pour quelque chose de moins flashy. Pendant que le coiffeur me sèche rapidement les cheveux et s’occupe de bien remettre mes extensions je discute avec Niall de la couleur à envisager.

-          Tout noir t’en penses quoi ?, me dit le jeune homme

-          Bof.

-          Sinon un tie and dye mais moins flashy peut-être que le bleu.

-          Ouais. J’avais pensé à un rose tout clair mais ça risque d’être trop flash quand même..

-          Oui.

-          Et qu’est-ce que tu dirais que je me fasses un marron foncé ?

Niall me regarde un peu paniqué, ne sachant que répondre. Marron foncé est ma couleur naturelle, et à la base mon changement de couleur avait pour but de masquer mon identité. Mais j’aimerais retrouver une part de moi-même, de ma vraie personne.  Et c’est ce qui ferait le plus plaisir à Harry, lui qui aimait tant ma couleur de cheveux.

-          Je sais pas, hésite Niall, je suis pas sûr que…

-          Ça vous irait très bien le brun foncé mademoiselle, intervient le coiffeur visiblement lassé de nos tergiversations.

-          Va pour un brun foncé alors, dis-je

-          Je vous amène le nuancier qu’on trouve exactement celui que vous voulez.

Je m’installe à l’endroit où il va me coiffer et il part en arrière-boutique chercher son nuancier. Niall en profite pour rapprocher un tabouret, se mettre tout près de moi et dire :

-          T’as perdu la tête ? C’est ta couleur naturelle le brun, tu seras trop reconnaissable…

-          Niall, j’en ai besoin. S’il-te-plaît.

-          Ok. Mais c’est risqué.

-          Je sais Niall, je sais. Mais ça va aller. Promis.

Je lui fais un petit bisou au coin des lèvres et il se détend un peu. Il a posé sa main sur ma cuisse qu’il caresse doucement. Je me sens vraiment bien avec lui. Le coiffeur revient avec le nuancier et Niall m’aide à choisir la couleur qui se rapproche le plus de ma couleur naturelle. Une heure après nous sommes dehors, et le changement est radical. Je ne peux m’empêcher de m’arrêter devant la vitrine d’un magasin pour admirer le résultat. On dirait vraiment moi. Mon moi d’avant.  On dirait vraiment Cécile mais avec les cheveux plus longs et ondulés (dernière fantaisie que j’avais demandé au coiffeur). Niall qui n’est pas particulièrement rassuré me donne sa casquette et m’oblige à la mettre. Il glisse ensuite son bras dans mon dos et me fait accélérer le pas. Une fois que nous sommes hors du centre commercial et à peu près seuls dans la rue il me dit à voix basse :

-          C’est pas que j’aime pas hein, t’es très jolie comme ça mais… je m’étais habité à tes cheveux noirs et bleus en fait.

-          Oh Niall, t’es trop mignon… Mais j’avais besoin de ce changement. J’ai besoin de me sentir de nouveau moi-même.

-          Je comprends, ça doit pas être facile tous les jours.

-          Exact.

Nous rigolons tous les deux et reprenons le chemin de la maison. Nous y sommes rapidement et avant de rentrer je stoppe Niall et lui dis :

-          Tu rentres, tu prends Gemma avec toi et vous allez vous isoler dans sa chambre, je veux profiter un peu d’Harry.

-          Ok pas de souci.

Il récupère le flacon d’huile de massage à la fleur d’oranger dans le sachet que je porte, m’embrasse sur le front et entre dans la maison. Je le suis après quelques secondes. Je vois Niall et Gemma passer en courant et en rigolant pour aller s’isoler dans la chambre de la jeune femme. Harry est toujours sur le canapé, je vois ses bouclettes qui dépassent.

-          Hazza ne te retournes pas, j’ai deux surprises pour toi. Mais joue le jeu s’il-te-plaît.

-          Ok.

Je m’approche par derrière du canapé et dépose le sachet sur les genoux de mon petit-&mi qui en extrait l’huile de massage en rigolant.

-          Carrément ?

-          Ouais. Comme ça on pourra passer des moments « caliente » tous les deux.

-          Si c’est ça ta première surprise je n’ose pas imaginer ce que doit être la deuxième.

-          Bah retourne-toi et tu verras.

Il se retourne et me regarde longuement sans pouvoir dire un mot. Dans ses yeux je lis de nombreuses émotions qui se bousculent. Son sourire s’agrandit petit à petit et il finit par dire :

-          Wooow c’est… surprenant.

-          Tu aimes ?

-          J’adore. C’est tellement proche de ta couleur…

-          Naturelle oui je sais, dis-je en le coupant, c’est pour ça que je l’ai fait, je savais que ça te ferais plaisir.

-          Tu m’étonnes ! Viens –là !

Je contourne le canapé et me jette dans ses bras. Il me serre très fort contre lui et couvrant mon crâne de baisers. Je suis contente que ça lui plaise. Il finit par desserrer notre étreinte et je pose ma tête sur son épaule. Aussitôt du bout de ses doigts il commence à jouer avec mes cheveux, c’est rigolo.

-          Niall il en dit quoi de ta couleur ?

-          Bof. Il aimait bien mes cheveux bleus…

Harry éclate de rire puis reprend :

-          Tu sais j’ai discuté avec ma sœur, elle m’a dit que c’était seulement physique entre eux. Qu’il n’y aurait pas plus. Mais qu’elle espérait pouvoir s’amuser et en profiter un peu cette semaine.

-          Tu vois, je te l’avais dit. Moi j’ai discuté un peu avec Niall, et il trouve ta sœur très…

-          Stop ! m’interromps Harry, je ne veux pas en savoir plus, je me fous de savoir comment il trouve ma sœur.

J’éclate de rire et dit :

-          Pas de problème mon cœur. On pourrait peut-être aller faire toute la vaisselle que vous avez accumulée et préparer à manger aussi ? On ne peut pas laisser ta sœur faire à chaque fois.

-          Ouais t’as raison.

On part en rigolant vers la cuisine et on entend Niall et Gemma chahuter dans la chambre de la jeune fille. Au moins ils en profitent. Tant mieux pour eux, ça doit leur faire du bien. Et puis faut avouer que Niall ezt plutôt bien foutu donc ça doit être un égal pour Gemma. Je souris à cette idée et mon petit-ami me dit :

-          Pourquoi tu souris bêtement comme ça ma puce ?

-          Pour rien, laisse-tomber…

-          Dis-moi !

-          Parce que je me disais que Niall était bien foutu et que ça devait être agréable pour Gemma.

-          Oui sûrement. Ma sœur non plus est pas mal foutue…

-          Ouais. Pas étonnant qu’ils s’attirent comme ça.

Je rigole et harry profite de ce que j’entre dans la cuisine pour glisser ses bras autour de ma taille et m’embrasser dans le cou. Je me laisse faire et il me glisse à l’oreille :

-          Tu sais, au lit j’ai toujours préféré les petites brunettes comme toi.

Je souris et il me laisse m’échapper de ses bras. Je me dirige vers l’évier et entreprend de faire la vaisselle, Harry l’essuiera. Il en profite pour me voler de temps à autre un baiser ou bien encore à m’embêter en mettant ses mains devant mes yeux. Cela me fait beaucoup rire et nous passons un moment vraiment agréable.  Alors qu’il vient de finir d’essuyer la dernière casserole il m’attire à lui et je me retrouve collée à son corps bouillant. En me regardant droit dans les yeux il me dit :

-          Je crois que je préférais ta tenue de tout à l’heure.

-          Laquelle ?

-          Celle où tu portais un de mes caleçons et mon t-shirt sans rien en dessous.

-          Ouais je vois. Mais je n’aurais pas pu aller me promener dans cette tenue.

-          Exact. Mais maintenant qu’on est à la maison tu pourrais peut-être te changer non ?

-          Ouais je vois. Bouge pas je reviens.

Je file dans notre chambre où l’on a rapatrié ma valise tout à l’heure avant que je sorte. Je récupère un t-shirt un peu ample à Harry qui traîne dans un coin et l’enfile en lieu et place de mon t-shirt et de mon soutif actuel. En guise de bas je garde la culotte en dentelle que je portais. Harry va avoir beaucoup de mal à me résister. Je retourne en souriant vers la cuisine mais je m’arrête net en passant devant la porte fermée de la chambre de Gemma. Ce n’est pas elle qui gémit mais Niall. Elle doit avoir trouvé le moyen de lui faire du bien, beaucoup de bien au vu des cris étouffés de mon ami. Je souris encore plus franchement et vais rejoindre Harry dans la cuisine. Son sourire s’élargit lorsqu’il voit ma tenue et aussitôt ses mains se glissent sur mon corps, sous mon t-shirt, à l’avant.  Il laisse ses doigts glisser sur mes seins en souriant. Ainsi à l’aveugle il est obligé de faire confiance à ses sensations pour trouver les points où ses caresses me feront le plus de bien. Je me laisse faire et apprécie le moment. Au bout d’une dizaine minutes de ce petit jeu nous entendons quelqu’un se racler la gorge à l’entrée de la cuisine. Harry sursaute et enlève ses mains de là où elles étaient placées en se tournant vers le visiteur. En fait Niall et Gemma se tiennent tous les deux à l’entrée de la cuisine, partagés entre rire et dégout.

-          La prochaine fois Haz, dit Gemma, évites de faire ça en public, cela dit elle a eu l’air d’apprécier vu son sourire…

-          Vous aussi vous avez l’air d’en avoir profité, lui réponds son frère

Il détourne ensuite les yeux de sa sœur vers moi et pour cause : Gemma est en sous-vêtements et Niall ne porte qu’un caleçon.

-          Vous voulez cuisiner ? nous demande gemma, sinon on commande des pizzas si vous voulez…

-          T’es sûre que tu voudras d’une pizza après ce que tu viens d’engloutir ?, fait remarquer Niall à Gemma en rigolant

Elle rougit fortement t je vois le poing d’Harry se crisper imperceptiblement.

-          Niall, garde votre vie sexuelle pour vous, dis-je en rigolant, mais moi en tout cas je ne dis pas non à une pizza.

-          Moi non plus, dit Harry

-          Contrairement à ce que tu penses Niall, je me laisserai bien tenter par une pizza, ajoute Gemma

-          Ok je passe la commande, dit Niall

-          Le numéro est sur le post-it à côté de la porte d’entrée, lui dit Harry

Niall s’éloigne dans l’entrée pour prendre le numéro et téléphoner et Gemma en profite pour se rapprocher de son frère. Je m’écarte légèrement pour les laisser et Harry prend sa grande sœur dans ses bras. Après une longue étreinte elle lui dit :

-          Désolé de ce que Niall a dit tout à l’heure, c’était pas franchement malin de sa part.

-          C’est pas grave, lui répond Harry, mais je ne te savais pas aussi gourmande sœurette.

Elle lui tire la langue et il rigole. Il me tend ensuite la main pour que je me rapproche et nous nous faisons un gros câlin tous les trois. Lorsque Niall revient quelques secondes plus tard nous sommes encore enlcés tous les trois et il dit en rigolant :

-          Bon la famille Styles, frère, sœur et future belle-sœur je voudrais pas vous dérager mais nos pizzas arrivent dans cinq minutes, et il faut que l’un de nous se dévoue pour s’habiller pour accueillir le livreur…

-          J’y vais dit Gemma, restez dans la cuisine tous les trois…

Elle file s’habiller non sans avoir glissé ses doigts en passant sur la hanche de Niall qui sourit bêtement.  Je dis au blondinet de venir nous rejoindre et je lui fais un gros câlin. J’en profite pour lui glisser à l’oreille :

-          Je t’ai entendu gémir tout à l’heure, t’as du kiffer…

-          Ouais, dit-il en m’embrassant sur la joue, si tu savais…

-          Je préfères pas savoir.

Il rigole et se tourne vers Harry

-          Tu sais, ta sœur je m’amuse avec elle, je te promets que je ne vais pas l’épouser…

Harry explose de rire et je suis contente qu’il l’ait bien pris. On sonne à la porte et Gemma se précipite pour ouvrir depuis sa chambre. Elle arrive cinq minutes plus tard dans la cuisine avec les pizzas en disant :

-          Les mecs ? J’ai plus de liquide dans mon portefeuille, y’a moyen que… ?

-          Dans la poche de ma veste, dit Harry en souriant

Gemma s’éclipse et Niall a déjà attaqué a pizza. Harry me donne la mienne, en prend une et lorsque Gemma revient elle prend la sienne. Le seul avantage c’est qu’on n’aura pas de vaisselle à faire ce soir.  On engloutis nos pizzas assez rapidement tout en discutant de tout et de rien. Alors qu’il était en train de mettre les cartons à la poubelle le téléphone d’Harry s’est mis à sonner. Il s’est précipité au salon pour le chercher mais lorsqu’il revient je comprends tout de suite que quelque chose ne va pas. Il fronce les sourcils et écoute attentivement son interlocuteur.

-          Ouais… Nan mais depuis quand ?... ok je vois… ouais je comprends. Merci beaucoup… Ouais merci salut !

Il me regarde longuement avant de sourire et dire :

-          Ils ont abandonné les recherches à ton sujet.

-          Quoi ? Comment ça ?

-          Les flics en France ont décidé d’arrêter de te chercher. C’était Lou au téléphone, elle pensait à nous et elle a fait quelques recherches et elle est tombée là-dessus.

-          Génial ! C’est troooop bien !!

-          Oui enfin, on n’est pas tirés d’affaire pour autant.

-          Oui mais c’est cool quand même.

Je passe la main dans mes cheveux en rigolant, je me sens bien, je me sens heureuse.  Je me retourne violemment en entendant le son d’un obturateur d’appareil photo. Niall me sourit et dit :

-          Je poste sur Twitter ta nouvelle couleur de cheveux, parce que c’est classe. Et puis comme ça je tue la polémique avant qu’elle ne commence…

-          Mais c’est qu’il est intelligent en plus d’être doué au lit, le charrie Hazza en rigolant

Niall rougit et termine de faire ce qu’il était en train de faire. Il entrelace ensuite ses doigts avec ceux de Gemma et la jeune femme nous dit :

-          On va dans ma chambre, à demain les amoureux…

Elle serre rapidement son frère dans ses bras pendant que je fais un câlin à Niall. Ils filent ensuite dans la chambre de la jeune femme et quand on entend le verrou être poussé Harry et moi éclatons de rire.  

-          Ils vont se sauter dessus comme ça tout le temps ?, me demande mon petit-ami

-          Probablement ouais…

Il rigole et ouvre le frigo.

-          Haz, t’as encore faim ?

-          Pas vraiment, mais je viens d’avoir une idée…

Il referme le frigo sans rien prendre et s’avance vers moi. Il glisse le bout de ses doigts sur mes fesses, dans ma culotte et me glisse à l’oreille :

-          Va m’attendre sur un transat au bord de la piscine. Nue… J’arrive tout de suite…

-          Haz’ tu prépares quoi là ?

-          Fais-moi confiance. Pour une fois c’est moi qui prend les commandes et qui te prépare une surprise.

-          Ok.

Je l’embrasse longuement, langoureusement et file à l’extérieur, au bord de la piscine. Je me déshabille et m’allonge sur un transat, sur le dos, en attendant mon petit ami. Je sursaute en l’entendant parler parce que je ne l’ai pas vu arriver.

-          Tu me fais confiance ma puce ?

-          Oui.

-          Alors laisse-moi faire, je vais te bander les yeux, ça sera plus agréable…

Je le laisse me bander les yeux et je le sens ensuite se placer à califourchon au-dessus de moi, au niveau du haut de mes cuisses. Je l’entend rigoler puis je sens quelque chose de froid entrer en contact avec ma peau. Il m’en met sur les seins et dessine une ligne jusqu’à mon pubis. Au bruit que cela fait je comprends que c’est de la chantilly et je me mets à rire, je trouve ça tellement… tellement… y’a même pas de mots pour le dire.  Harry m’embrasse doucement, à de nombreuses reprises, puis sa bouche glisse dans mon cou, puis sur mes seins où il vient lécher avidement toute la chantilly qu’il y a mis. Je tente vainement de retenir un gémissement de bonheur. Ce qu’Harry me fait est divinement excitant.  Il descend ensuite tout le long de la ligne qu’il a tracée sur mon ventre et je sens l’excitation monter de plus en plus. Il s’arrête juste avant mon pubis et je gémis d’impatience. J’ai envie qu’il le fasse. Même si c’est un genre de plaisir… défendu… Il laisse enfin ses lèvres glisser sur mon intimité. J’écarte un tout petit peu les cuisses, l’invitant à continuer ce qu’il est en train de faire. Je sens sa langue forcer le passage de mon intimité et j’agrippe le bord du transat avec mes doigts. Il s’active maintenant à me faire du bien et le plaisir se répand en moi progressivement. Au rythme des mouvements de sa langue. Après de très très longues minutes il m’enlève le bandeau que j’ai sur les yeux et me regarde en souriant. J’enroule mes bras autour de son cou et l’embrasse fougueusement. Il colle son corps au mien et je sens bien vite qu’il a très envie de moi, mais j’ai aussi envie de jouer. J’ai aussi envie de l’exciter longuement avant que nous ne passions à l’action. Je le force à prendre ma place et m’aperçois qu’il a aussi ramené le pot de Nutella en plus de la chantilly. Mon sourire s’agrandit et je prends le pot dans mes mains. Je trempe mon doigt dedans et commence à dessiner des flèches qui partent du cou d’Harry et qui descendent jusqu’à son entrejambe, toujours retenue dans son caleçon.  Une fois les flèches dessinées je l’embrasse, puis je laisse ma langue lécher tout le Nutella que je viens de disposer. La bosse dans le caleçon d’Harry enfle encore au fur et à mesure et je ne peux m’empêcher de sourire. Lorsque ma bouche arrive à la limite de son caleçon je me décide à le lui enlever avec les dents. Ça s’annonce chaud bouillant au vu de son excitation…

 

Alors ? Les idées de Cécile ? Sa nouvelle couleur de cheveux ? L'inquiétude de Niall ? Le ravissement d'Hazza ? Niall et Gemma qui s'envoient en l'air autant qu'ils le peuvent ? Harry qui réussit à se maîtriser ? L'abandon des recherches en France sur Cécile ? Le passage assez hot de la fin ?