Bonjour bonjour !! J'ai beaucoup de choses à vous dire et peu de temps pour le faire alors je vais essayer d'être brêve. Je vous présente ici le premier chapitre de ma nouvelle fiction "Et après... ?" dont vous avez eu le prologue il y a quelques jours. Pour le lire il faut prendre en compte que tout ceci se passe le 17 Avril 2015, comme précisé dans le chapitre, mais que le prologue lui se passe plusieurs années après ; les premiers chapitres de ma fiction auront donc pour but de clarifier la situation pour savoir comment on en est arrivés là... Je vous précise aussi que les couleurs sont les mêmes que celles employées habituellement (Zayn en violet, Liam en orange, Louis en rouge, Harry en bleu et Niall en vert)

Je vous précise aussi qu'il est possible de retrouver cette même fiction (et uniquement celle-là) en LANGUE ANGLAISE sur ce blog là ---> 1dfanficenglish.canalblog.com, ça serait sympa à vous si vous pouviez bien évidemment si ça vous intéresse vous inscrire à la newsletter mais également à faire tourner le lien car si je traduis mes fictions (et ça me prend beaucoup de temps) c'est pour avoir un maximum de lecteurs un peu partout dans le monde ;)

 Voilà j'espère que vous aimerez ce chapitre autant que j'ai aimé l'écrire (même si c'est émotionnellement très hard)

Chapitre 1 : Prendre un nouveau départ

17 Avril 2015

Loge des garçons 

-          T’es prêt mon cœur ?

-          Ouais. J’arrive toujours pas à croire qu’on est en train de faire ça…

-          Il fallait bien que ça arrive un jour bébé, on le savait dès le début… Et maintenant c’est le mieux pour qu’on s’arrête. Avant de nous engager pour encore des années.

-          Oui je sais… Tu vas me dire qu’on en a déjà parlé plein de fois…

-          Exact. Embrasse-moi avant que les autres arrivent. Tu veux toujours pas leur dire ?

-          Non. Cette belle histoire d’amour n’appartient qu’à nous.

-          Je sais Liam. Allez embrasse-moi

Il se penche vers moi et pose ses lèvres sur les miennes. Il est très doux quand il fait ça et j’adore. Il se décolle précipitamment lorsqu’on entend le vacarme des trois autres garçons dans le couloir. Il ne décolle pourtant pas ses yeux des miens. Aujourd’hui est un jour vraiment essentiel pour nous tous. Aujourd’hui on se sépare officiellement, c’est notre dernier concert, c’est officiel, dans quelques heures les One Direction n’existeront plus.

-          On savait qu’on vous trouverai là !!, dis-je en entrant dans la pièce, vous auriez dû venir jouer avec nous, ça détend.

-          Très peu pour moi le foot, dit Zayn, j’préfère rester au calme avant un concert et vous le savez…

-          Ouais, dit Harry en décollant ses lèvres de celles de Louis

-          Arrêtez de vous bécoter un peu !, râle Liam, c’est chiant…

-          Faut bien qu’on en profite quand on est à l’intérieur, proteste Louis

-          De toute façon dans quelques heures on pourra enfin s’afficher ensemble, dit Harry, j’ai tellement hâte…

Il regarde amoureusement son petit-ami. Ça fait bientôt deux ans qu’ils sont ensemble. Deux ans qu’ils se cachent de tout le monde, personne n’est au courant de rien, mais ils ont prévu de rendre ça public dès le début de notre concert. Tant mieux pour eux s’ils peuvent s’afficher ainsi en public. Au moins ils pourront assumer et s’aimer en toute tranquillité.

-          Finalement vous allez faire quoi après ?, demande soudain Zayn

-          Hmmm… on part deux semaines en vacances ensemble, dit Harry

-          Et pour la suite à long terme on sait encore pas, dit Louis, et vous ?

-          Moi je continue dans la musique, finis-je par avouer, j’ai déjà signé mon contrat en fait…

-          Déjà ? Vache Niall t’as pas perdu de temps… s’exclame Liam

-          C’était une offre que je ne pouvais pas refuser. J’suis désolé de pas vous l’avoir dit d’ailleurs… Mais j’en ai pas eu l’occasion

-          C’est pas grave, me dit Zayn, c’est vachement bien pour toi. Tu vas faire quoi alors ?

-          J’pars sur les routes avec ma guitare, mais je ferais que des petites salles…

-          Putain c’est génial, s’exclame Harry, donc chant et guitare ?

-          Ouais, dis-je, c’est un peu ce que j’ai toujours voulu faire. Mais assez parlé de moi, Liam ? Zayn ? Vous allez faire quoi vous ?

-          Moi j’ai une agence de mannequins qui m’a contacté, mais j’ai pas encore donné suite, j’attends de voir, me répond Zayn

-          Moi j’ai signé un tout petit contrat pour une campagne de pub, et après je sais pas, peut-être un peu de mannequinat aussi, dit Liam

Ça me fait bizarre de me dire que dans quelques heures nous allons tous prendre des chemins différents.  Nos vies vont se séparer alors qu’on a vécu cinq ans formidables tous ensemble.

-          LES MECS C’EST L’HEURE !, dit Paul en ouvrant la porte

-          Profites-en, dit Zayn, c’est la dernière fois que tu peux nous le dire Paul

Nous éclatons tous de rire mais en fait nous avons le cœur très gros. C’est difficile pour nous d’arrêter mais c’est une décision qu’on a mûrement réfléchi tous ensemble. Et ce concert, notre dernier concert, va être une tuerie ! On a prévu un très long concert, trois heures, retransmis en direct à la télévision dans plusieurs pays.

On fait tous un câlin à Paul en passant et on file à l’arrière de la scène récupérer nos oreillettes et nos micros. J’ai effleuré très discrètement la main de Zayn en passant et mon petit-ami m’a souri. Personne n’est au courant de notre relation, pas même nos familles, ni les garçons. Et pourtant demain ça fera très exactement un an qu’on est ensemble. Ces deux jours sont donc très importants pour nous deux. Je l’aime, je suis hyper-amoureux de lui. Jamais je n’aurais pensé que je pourrais tomber amoureux d’un garçon, mais les choses se sont faites naturellement avec Zayn, lui non plus ne se sentait pas gay avant qu’on débute notre histoire.  Mais on s’aime vraiment et j’espère que notre histoire durera.  Comme d’habitude je m’emmêle dans le fil de mon oreillette et Zayn vient à ma rescousse, c’est lui qui me la met en place en souriant. Dans la pénombre il a collé son corps au mien, il sait que j’adore ça.

-          Le stade  est plein les garçons, profitez-en bien, nous dit Paul, donnez le meilleur de vous-même…

Il est au bord des larmes et je le comprends. Cinq ans qu’il nous accompagne sur toute nos tournées.  Je vais le serrer très fort dans mes bras, il va me manquer, il va nous manquer à tous…

-          Oubliez pas que vous êtes à Wembley les garçons, y’a plus de 80 000 personnes qui vous attendent au tournant pour votre dernière apparition publique tous ensemble.

-          Oui Paul, dit Louis

-          Vous tenez toujours à commencer par ce que vous avez à annoncer tous les deux ?, dit-il en regardant Harry et Louis

-          Ouais, répondent les amoureux en chœur. On veut pouvoir en profiter sur scène au moins une fois.

Zayn me fait un discret clin d’œil et je lui souris. Si seulement ils savaient !

-          On fait comme on a dit ?, dis-je en me tournant vers Harry

-          Ouais. J’y vais d’abord, je t’appelle pour que tu me rejoignes, on dit ce qu’on a à dire puis on ressort pour rentrer tous ensemble sur Kiss You.

-          D’accord. Je t’aime Hazza. Et ça va bien se passer.

-          J’en doute pas…

Je l’embrasse longuement et dit aux autres garçons :

-          On commence par notre annonce, et dès qu’on est revenus en coulisses on lance le vrai show okay ?

-          Allez-y, dit Liam

-          Courage, dit Zayn

-          Faites ce que vous avez à faire, on est là pour vous, ajoute Niall

On se fait un rapide câlin collectif et Hazza monte sur scène. Son arrivée déclenche une série de hurlements hystériques et il a bien du mal à obtenir le calme pour ce qu’il a à dire. Je suis accroupi caché derrière un des décors de fond de scène, j’attends qu’il m’appelle.

-          S’il-vous-plaît un peu de calme, dit Harry, j’aimerais vous dire quelque chose avant qu’on commence !

Lorsque le calme est à peu près là il se lance :

-          Bon alors voilà, déjà merci d’être tous là, ça nous touche énormément. Mais avant qu’on ne commence vraiment le show j’ai une annonce un peu plus personnelle à vous faire. Je voudrais vous présenter quelqu’un qui compte beaucoup pour moi. C’est une personne qui partage ma vie depuis presque deux ans, et je suis archi-amoureux… Vous êtes d’accord pour que je vous présente la personne que j’aime le plus au monde ?

Le stade hurle un OUI retentissant. Harry se tourne vers l’endroit où je suis et dit :

-          Viens me rejoindre s’il-te-plaît.

Je vais rejoindre Hazza, un peu nerveux je dois bien l’avouer, le stade s’est mis à hurler, de joie, de surprise, de colère, de rage peut-être, j’en sais rien et je m’en fous.  Pour le moment tout ce qui compte c’est la main qu’Harry me tend et ses lèvres qui me crient « Embrasse-moi ! ». J’entrelace mes doigts aux siens et l’embrasse furtivement.  

téléchargement (3)

C’est ensuite moi qui reprends la parole :

-          Ça fait plus d’un an et demi qu’Harry et moi on sort ensemble, on vous serait reconnaissants de respecter ça, parce que je tiens énormément à Harry et il tient beaucoup à moi.  Et on voulait vous le dire maintenant, avant de commencer parce que pour notre dernier concert on voudrait pouvoir enfin être nous-même sur scène. Voilà merci, et place au show maintenant…

ELLIPSE DE TROIS HEURES

-          Les mecs, c’est notre dernière chanson, alors faut qu’on en profite !!

les-one-direction-se-donnent-du-courage

On se fait un long câlin tous ensemble en coulisses avant de remonter sur scène pour notre dernière chanson. On a choisi de finir par la première chanson qu’on a chanté tous ensemble : Torn. Tout un symbole. Louis a refusé de me lâcher la main, il a déjà les larmes aux yeux, et je dois dire que je n’en suis pas loin non plus. Liam et Niall aussi ont les larmes aux yeux, Zayn parvient à masquer ses sentiments mais je sais qu’il n’en pense pas moins. Je chante le refrain du mieux que je peux, en essayant de retenir les larmes qui coulent sur mes joues. C’est très très dur pour nous. Louis se colle à moi pour me soutenir et les trois autres garçons se rapprochent aussi de nous. On finit la chanson tous ensemble, en chœur avec le public. Puis il y a un long moment de noir sur scène où on entend le public continuer à chanter. On tombe dans les bras les uns des autres, on s’étreint, on pleure aussi beaucoup. Lorsque la lumière se rallume on s’assoit sur scène pour parler un peu avec notre public avant de se séparer d’eux. C’est Niall qui commence, il pleure doucement et c’est très difficile pour lui de parler…

-          Merci… Merci d’avoir été là pendant ces cinq ans… On vous aime, on ne vous oubliera jamais…

-          On sait que c’est dur pour vous, mis sachez que c’est également un moment déchirant pour nous, enchaîne Zayn, on vous est très reconnaissants de nous avoir porté là où on est aujourd’hui, on vous doit tout, on vous doit aussi de nous être rencontrés, je n’avais que des sœurs, j’ai maintenant quatre frères, et ce n’est pas parce qu’on va arrêter de chanter ensemble qu’on va arrêter de se voir, ou du moins je l’espère.

Il échange un regard avec Liam et les deux jeunes hommes se sourient, c’est la plus belle amitié que j’ai jamais vu.

-          Vous vous demandez sûrement ce qu’on va faire après, ajoute Louis, j’vous avouerai qu’on va prendre des chemins très différents, personnellement je vais poursuivre mon histoire avec Hazza et on verra où ça nous mènera.

-          Moi je veux vivre ma vie, je voudrais profiter un peu de ma jeunesse encore, dit Zayn, mais je ne pense pas continuer dans le monde de la musique, je suis désolé mais j’aspire à une vie plus calme et tranquille.

-          Moi j’peux vous annoncer que vous me retrouverez prochainement dans une campagne de publicité, ajoute Liam, et pour la suite, tout comme Zayn, j’aspire à une vie tranquille. Je veux me retrouver auprès de ceux que j’aime.

-          Moi j’veux juste vivre ma vie avec Louis, dis-je, en toute simplicité, on ne demande qu’à être heureux.

-          Vous êtes vaches de me laisser le mot de la fin, dit Niall, alors voilà moi j’vous annonce que je vais faire une tournée des petites salles, seul avec ma guitare, j’vous donnerai prochainement le lien sur Twitter pour retrouver toute les infos sur ça. Voilà. Maintenant c’est fini et on doit vraiment s’en aller, mais on voulait vous dire une dernière fois qu’on vous aimait, qu’on vous doit tout, et qu’on ne vous oubliera jamais.

On se lève et on va saluer une dernière fois notre public, je vois au premier rang toutes les jeunes filles pleurer et je ne cherche plus à retenir mes larmes. C’est une page de ma vie, de notre vie, qui se tourne.  On se dépêche ensuite de retourner en coulisses. Les larmes roulent maintenant le long de nos joues sans que nous puissions les retenir, Louis est dans mes bras, dans un sale état, il est celui d’entre nous qui voulait le moins arrêter.

J’ai retenu tant bien que mal mes larmes sur scène mais dès que nous sommes entrés en coulisses j’ai fondu en larmes.  C’est dur d’arrêter comme ça quelque chose qui a occupé cinq ans de notre vie. Liam, par instinct et par habitude, s’est rapproché de moi, il me serre dans ses bras en caressant tout doucement mon dos. Il en profite pour me glisser des mots doux à l’oreille :

-          Pleure-pas mon cœur, c’est dur je sais mais maintenant on a toute la vie devant nous. On va enfin pouvoir vivre à 100% ensemble, je t’aime Zayn…

Il se décolle légèrement de moi, me regarde droit dans les yeux, pose sa main sur ma joue et approche ses lèvres des miennes. C’est dingue mais je suis incapable de l’en empêcher. Lorsque nos lèvres entrent en contact je sens une douce chaleur se répandre dans tout mon corps, je me sens mieux, il me rassure et m’apaise. 

thumb

Les garçons qui étaient en train de discuter derrière nous se sont subitement arrêtés. Lorsque Liam met fin à notre baiser il entrelace ses doigts aux miens et se tourne vers les garçons qui sont totalement incrédules.

-          Vous… euh…, dit Niall sans trop savoir quoi dire

-          J’y crois pas, dit Harry

-          Je peux pas y croire, ajoute Louis en écho

Et dire que Liam ne voulait pas qu’on révèle ça.

-          J’crois qu’on vous doit quelques explications, dit Liam, Zayn et moi on est ensemble depuis presque un an, on voulait que personne ne soit au courant, on voulait garder ça pour nous parce que c’est notre vie privée, mais voir Zayn pleurer je le supporte pas. Désolé Zayn, dit-il en se tournant vers moi, ça a dû te surprendre mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour que tu arrêtes de pleurer.

-          C’est pas grave mon cœur, moi j’avais rien contre le fait qu’on leur dise…

Je l’embrasse furtivement dans le cou et les garçons semblent retrouver l’usage de la parole :

-          Mais ça fait longtemps que vous êtes gays ?, demande Louis

-          Vos parents sont au courant ? ajoute Niall

-          J’y crois toujours pas, dit Harry à voix basse

-          Une question à la fois, dis-je en souriant, Niall pour répondre à ta question non nos familles ne sont pas au courant. Et elles ne doivent pas l’être pour le moment, donc s’il-vous-plaît ne dites rien à personne. Absolument personne. Et pour répondre à ta question Louis à vrai dire j’en sais rien. Je suis tombé amoureux de Liam, je ne me suis pas posé la question de savoir si j’étais gay ou pas, ça m’est juste apparu comme une évidence que je l’aimais.

-          Pareil pour moi, dit Liam, je l’aime et je suis heureux avec lui…

-          Tant mieux pour vous, dit Niall en souriant

Il vient nous serrer dans ses bras très fort.

ELLIPSE DE PLUSIEURS HEURES

Aéroport d’Heathrow

-          Bouge-toi un peu Louis sinon on va louper notre avion, on n’est pas vraiment en avance là…

-          C’est pas moi qui ai voulu rester pour discuter hein, dis-je un peu énervé, et puis d’abord pourquoi c’est moi qui porte les valises ?

Harry soupire, se retourne et me prend une valise des mains. Il m’embrasse rapidement pour pas que je sois trop fâché contre lui et on entre dans l’aéroport. On part à Bali avec Harry, on s’accorde deux semaines de vacances dans un endroit paradisiaque, on a besoin de prendre ce temps pour nous. Il est trois heures du matin et l’aéroport est quasi désert, Harry se dirige vers le comptoir d’enregistrement, on se dépêche de faire envoyer nos valises puis on se dirige vers l’embarquement, il va commencer dans cinq minutes, finalement on n’est pas si en retard que ça. Harry entrelace ses doigts aux miens et me sourit. Putain qu’est-ce qu’il est beau quand il sourit !!!

Appartement de Liam

Je suis allongé en caleçon dans les bras de Zayn, dans mon lit, il joue avec mes cheveux et caresse doucement ma joue pendant que nous discutons.

-          Tu te rends compte que demain on n’est pas obligés de se lever pour aller bosser ? me dit-il

-          Ouais. Ça va nous faire bizarre…

-          Je sais. Mais ça va aussi nous faire du bien…

-          T’es toujours d’accord pour qu’on aille voir mes parents demain ?

-          Oui. Bien sûr.

-          T’as pas peur qu’ils ne t’acceptent pas ?

-          Ta mère m’adore Liam, ça va bien se passer…

-          Elle t’aime bien en tant que mon meilleur ami, pas en tant que mon petit ami.

-          Liam arrête de flipper, tes parents sont tolérants non ? Alors ils m’accepteront. Je ne veux pas qu’on se cache éternellement, je t’aime et je voudrais qu’on le crie sur tous les toits…

-          Je peux pas m’empêcher de flipper, je vais quand même annoncer à mes parents que je suis gay !! C’est pas rien !

-          Eh, t’énerve pas bébé… ça va bien se passer..

Il caresse mon torse jusqu’à ce que je me calme, je n’y peux rien, je ne peux pas m’empêcher d’angoisser pour cette grande révélation.

-          Zayn ? finis-je par dire

-          Oui mon amour ?

-          Je t’aime.

-          Je t’aime aussi. Et j’en suis fier.

-          Vraiment ? Ça ne te gêne pas d’être gay ?

-          Pourquoi ça me gênerai Liam ? Je t’aime, c’est la seule chose importante à mes yeux.

Il s’apprête à rajouter quelque chose mais je l’en empêche en collant mes lèvres aux siennes. Nos jambes se croisent et je finis par me retourner pour être face à lui. Je me retrouve au-dessus de lui, ce qui est plutôt inhabituel.

tumblr_m9m9m3mDZn1rtoeqg

 

J’ai envie de le laisser faire ce soir, envie de voir jusqu’où il peut aller. Je me penche vers lui et vais mordiller très légèrement le lobe de son oreille, il me sourit et viens m’embrasser dans le cou. Je me sens bien avec lui. Je sens une bosse se former petit à petit dans mon caleçon. Aujourd’hui c’est Liam qui va mener la danse, pour une fois, ça change ! Et je sais qu’il le fera à merveille.

Aéroport de Dublin

Enfin à la maison ! Je me sens tellement bien en Irlande, et je vais enfin y pouvoir passer du temps. Mon avion vient d’arriver, je viens de récupérer ma valise et je me dirige vers le Starbucks de l’aéroport pour m’acheter un café.

one-direction-at-heathrow-airport-4-1337164006-view-1

Ça m’aidera à me tenir éveillé pour le peu de route que j’ai à faire. Ça fait plusieurs heures que j’ai quitté les garçons (je suis le premier à être parti) et je me sens enfin libre. Je me sens le droit de faire ce que je veux faire. Enfin. Pour moi seul. La vendeuse me tend mon café et je me retourne pour sortir quand j’entre en collision avec une jeune femme. Nos cafés à nous deux finissent par terre, et un peu sur nos jeans aussi.

-          Putain merde désolé !, dit la jeune femme en ramassant son gobelet vide par terre

-          C’est pas grave, dis-je en souriant, c’est de ma faute, laissez-moi vous en payer un autre.

-          Non non c’est bon ça ira.

-          J’insiste. Vous risquez quoi à prendre un café avec moi ?, dis-je en rigolant

-          Bon d’accord, mais rapidement, j’embarque dans une heure et demie, me répond la jeune femme

-          Génial ! Je m’appelle Niall, dis-je en lui tendant la main

Elle me la serre doucement en répondant :

-          Et moi Eva.

Elle a un charmant sourire. Je reprends un café pour chacun de nous et nous allons nous asseoir à une petite table pour discuter.

Appartement de Liam

Zayn s’est endormi après avoir fait l’amour, comme d’habitude. Je suis nerveux, je ne parviens pas à trouver le sommeil. Je sors mon paquet de cigarettes et mon briquet de ma table de nuit et vais me mettre à la fenêtre ouvert pour fumer. Ça me détend. C’est nul mais ça me détend. Je pense à la manière dont mes parents vont réagir demain. J’espère qu’ils vont accepter, et qu’ils ne vont pas m’en vouloir de ne pas leur avoir dit.

-          Chéri ? On avait dit quoi sur la cigarette ?

Je me retourne vers Zayn qui, bien réveillé me regarde maintenant.

-          Désolé mais je stresse et c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour décompresser.

J’éteins ma cigarette et la jette par la fenêtre. Je referme la fenêtre et les rideaux puis vais rejoindre mon petit-ami dans le lit. Je me blottis contre lui et il dit doucement :

-          Il faut qu’on réussisse à arrêter de fumer, tous les deux. Maintenant qu’on a moins de facteurs de stress on va y arriver.

-          Oui.

-          T’arrivais pas à dormir ?

-          Non. Je suis trop anxieux pour dormir…

-          Alors je te propose d’occuper notre nuit à autre chose…

Il me sourit et le bout de ses doigts vient se glisser sous l’élastique de mon caleçon.

-          Encore ?, dis-je un peu étonné

Il est vrai qu’on ne l’a jamais fait plusieurs fois de suite.

-          Tu veux pas ?,  dit Zayn visiblement déçu

-          Si si, c’est juste que c’est… pas habituel...

-          Tu sais quoi Liam ? Je m’en fous des habitudes, aujourd’hui on fête notre liberté, et nos un an de relation, alors si j’ai envie de te faire l’amour laisse-moi te le faire s’il-te-plaît.

-          Oui mon amour…

Je l’embrasse doucement et le laisse prendre les choses en main.

LE LENDEMAIN MATIN

Maison de Niall

J’ai encore l’habitude de me lever tôt et à neuf heures du matin je suis debout. Pourtant j’ai passé presque une heure à discuter avec Eva au milieu de la nuit, à l’aéroport. Elle est mannequin et elle est très gentille. Elle fait partie des belles rencontres que l’on fait souvent par hasard. On a beaucoup rigolé cette nuit, et ça m’a fait du bien.  Je me ballade en caleçon dans la maison de mes parents, je me sens bien, je vais pouvoir profiter de leur présence. Et je vais aussi pouvoir passer du temps avec mon frère, sa femme et mon neveu ! Je l’ai peu vu grandir mais maintenant qu’il a un peu plus de trois ans je veux être un bon tonton pour lui.

Voiture de Liam

C’est moi qui conduis, Liam est bien trop épuisé par notre nuit. Il somnole d’ailleurs sur le siège passager. On a fait l’amour trois fois, deux en pleine nuit et une sur le matin. Ça m’a détendu, de toute manière j’angoisse bien moins que Liam, je suis sûr que ça va bien se passer. Absolument certain même. Ça risque d’être un peu déroutant pour Karen et Geoff au début mais ça va bien se passer.

-          Liam ? Réveille-toi, dis-je en lui caressant doucement la cuisse, on est arrivés dans cinq minutes.

-          Déjà ????, s’exclame-t-il en se réveillant

-          Oui. Ça va bin se passer ne t’inquiètes pas. Je t’aime et je serais là pour toi, quoi que tes parents en disent.

-          Merci. On fait comme on a dit ?

-          Oui. Exactement comme ça, et je te jure que ça va bien se passer.

-          On verra Zayn, on verra.

Maisonnette luxueuse isolée sur une plage paradisiaque de Bali

Je viens d’avoir ma mère au téléphone, elle voulait me dire qu’elle était fière d’Harry et moi, et de notre annonce d’hier soir. Harry est endormi dans le lit, nu. Je me lève, enfile rapidement un caleçon et vais préparer le petit-déjeuner pour nous deux. On va pouvoir profiter à fond de ces vacances ensemble, on n’a plus à se cacher des gens, on peut vivre notre amour au grand jour.  C’est un grand changement pour nous. Tant mieux, on va pas se plaindre… Je suis en train de faire cuire des œufs et du bacon (oui on a loué une maison toute équipée et avec un frigo rempli) pour Harry et je cherche dans les placards pour me faire un bol de céréales.

-          Dans le placard en haut à droite, j’ai regardé ça hier soir, je pensais que je serais levé avant toi.

-          Merci mon cœur…

Harry s’approche de moi, toujours nu et viens me faire un très gros câlin. J’arrive pas à croire qu’on est officiellement ensemble, aux yeux du monde entier.

Maison des parents de Liam

Mon cœur tambourine dans ma poitrine alors que je tends la main pour sonner. Zayn attend dans la voiture, je dois aller le chercher une fois que j’aurais dit ce que j’ai à dire à mes parents. Je sonne et entre dans la maison, comme d’habitude. Mes mains tremblent alors je les mets dans mes poches de jeans pour ne pas que ça se voie.  Ma mère arrive et me serre très fort dans ses bras, elle est heureuse de me voir, ça fait plus d’un mois que je ne suis pas rentré. Mon père vient aussi nous serrer dans ses bras et à peine m’ont-ils lâché je dis :

-          Papa, Maman, faut que je vous dise un truc, c’est important et ça peut pas attendre.

Mes parents semblent un peu étonné mais je ne leur laisse pas le temps de trop réfléchir.

-          On peut se poser dans le salon ? Parce que c’est pas facile ce que j’ai à dire…

-          D’accord, dit mon père en souriant

Ils se posent dans le canapé et moi dans le fauteuil, de l’autre côté de la table basse. Ils m’observent en silence. Mon père tient la main de ma mère tendrement. Je jette un coup d’œil rapide par la fenêtre où j’aperçois ma voiture (avec Zayn dedans bien qu’il soit invisible de là où je suis) et ça me donne la force de me lancer.

-          Papa, Maman, je… ça risque de vous surprendre beaucoup mais j’espère que vous accepterez ce que je vais vous dire… Je… je suis gay.

Un très long silence suit ma déclaration et je me frotte nerveusement les mains, les yeux baissés, en attendant leur réponse.

 

téléchargement

-          T’es… sûr ?, me demande mon père

-          Certain.

-          Ça fait combien de temps que tu le sais ?, me demande ma mère

-          Un certain temps. Un an jour pour jour en fait…

-          Pourquoi tu ne nous le dit que maintenant ?, reprend ma mère

-          Parce que je savais pas comment vous dire ça, j’avais peur de votre réaction, et puis on voulait rester cachés.

-          On … ?, dit mon père d’un ton suspicieux

-          Mon copain et moi, si j’ai choisi de vous le dire c’est que ça fait un an jour pour jour que je suis avec lui. Et je voudrais officialiser ça auprès de vous… Si vous le voulez bien évidemment…

-          Il est là ?, dit mon père

-          Il m’attend dans la voiture.

-          Va le chercher, me dit ma mère, ramène le ici, on en parlera tous ensemble.

-          Merci maman, dis-je avant de filer à l’extérieur

Je me précipite vers la voiture et toque à la vitre passager où Zayn somnole. Il baisse sa vitre et je me penche à l’intérieur pour l’embrasser fougueusement.

-          Eh doucement, me dit-il en souriant, ils ont dit quoi ?

-          Rien, ils veulent te rencontrer pour qu’on en parle tous ensemble

-          J’arrive alors.

-          Zayn ?

-          Oui mon cœur ?

-          Je t’aime !

-          Je t’aime aussi. Allez laisse-moi sortir qu’on aille saluer tes parents.

Il sort de la voiture après avoir refermé la fenêtre et on traverse la rue pour aller chez moi. Avant de passer la porte je glisse mes doigts dans ceux de Zayn, ça me rassure.

Je sens Liam très nerveux. J’angoisse un peu moi aussi, il est vrai, mais moins que lui, je me sens bien tant que je suis avec lui, peu importe les épreuves. Lorsqu’on entre dans le salon je vois Karen et Geoff lever exactement en même temps les yeux vers nous, totalement incrédules. Dans leurs yeux se mêlent la surprise, le soulagement, l’incompréhension, les interrogations…

-          Voilà, ça fait un an aujourd’hui que je sors avec Zayn, dit Liam d’une voix timide

Ses parents nous enjoignent de nous assoir, sans dire un mot. Je m’installe sur le fauteuil et Liam vient se placer sur mes genoux, légèrement de travers pour que je puisse voir quand même ses parents. Nos doigts sont toujours liés et ma main vient se loger naturellement au creux de ses reins. Je le vois me sourire, je sais que ça le détend.  Ses parents nous observent toujours, silencieusement. Je comprends que ça ne doit pas être facile pour eux. Pas du tout facile. Mais j’espère qu’ils accepteront.

-          Les garçons vous comprendrez qu’on est un peu perturbés, nous dit soudain son père, on ne s’attendait pas du tout à ça… C’est très… déroutant…

-          Enfin surtout… Zayn, me dit la mère de mon petit-ami,  je t’ai toujours pensé fondamentalement hétéro, je veux dire, j’avais quelques doutes pour Liam mais toi Zayn je ne pensais vraiment pas.

-          Et pourtant j’aime votre fils, dis-je, de tout mon cœur…

-          J’en doute pas, me dit Karen

Je serre un peu plus fort la main de Liam, je sens qu’on est en train de gagner notre pari : être acceptés par ses parents.

-          On n’est pas autorisés à vous juger de toute façon, dit son père, moi je veux voir mon fils heureux alors si c’est avec toi Zayn ça me va. Même si c’est vraiment très très déroutant pour nous.

-          Merci, dit Liam du bout des lèvres, je pensais pas que vous le prendriez aussi bien… J’aime vraiment Zayn et c’est important pour moi que vous acceptiez notre relation.

-          Viens me faire un câlin Liam, lui dit sa mère en souriant

Ils s’étreignent longuement sous les regards attendris de Geoff et moi. Le père de mon petit-ami finit par venir me serrer la main chaleureusement et en profite pour me glisser :

-          T’as intérêt à prendre soin de mon fils… Mais je te fais confiance pour ça…

Maisonnette à Bali

Louis a englouti son bol de céréales assez rapidement et il est parti prendre une douche. On n’a pas fait l’amour cette nuit, une grande première ! Du coup je suis un peu en manque, surtout qu’on a dormi nus tous les deux. Enfin bon, on a prévu de profiter de la plage privative et des eaux turquoise de l’Océan Indien pour le moment. Je sais qu’on se rattrapera ce soir, Louis aime trop me faire l’amour pour me refuser ce plaisir. Je jette un coup d’œil à l’horloge accrochée au mur, il est onze heures, heure locale. On va lézarder un peu à la mer puis on ira sûrement manger dans un de ces restaurants pour touristes au village, et ensuite je pense que Louis voudra aller courir un peu, ou tout du moins faire une randonnée. Il adore ça, et ça ne me déplaît pas, tant mieux pour nous deux, ça nous permet de partager des activités.

-          Bon qu’est-ce que tu fous Hazza ? Je t’attends dans l’eau, dit Louis en traversant la cuisine pour sortir sur la plage

Il est complètement nu et je comprends qu’il en attend de même pour moi lorsque j’irai le rejoindre. Je pose mon assiette désormais vide dans l’évier et sors de la maisonnette pour rejoindre mon copain. Il est déjà en train de profiter des eaux turquoises de l’océan. Je le rejoins dans l’eau et me colle à lui. Nos bouches se trouvent doucement, nos langues s’entremêlent, nos doigts s’entrelacent. J’ai des papillons dans l’estomac, j’adore cette sensation…

Maison des parents de Niall

Je n’ai quasiment fait que manger depuis ce matin. D’abord tout seule tôt dans la matinée, puis j’ai déjeuné avec mes parents quand ils se sont levés, puis avec mon frère à son réveil, et là je grignote des petits gâteaux avec Théo. Il est trop trop mignon. Ça faisait quatre mois que je ne l’avais pas vu et il a énormément changé pendant ce temps. Tout en mangeant ses petits gâteaux il joue avec un petit camion en plastique que je lui ai ramené pour me faire pardonner d’une si longue absence. Ma mère est en train de cuisiner, mon frère nous observe Théo et moi, puis il finit par dire :

-          T’es rentré plus tard que prévu non cette nuit ?

La question semblait le tarauder depuis un moment et je dis :

-          Ouais…

-          Elle s’appelle comment ?, reprend-t-il

-          Qui ça ?,dis-je en jouant l’étonné (je n’ai pas envie de lui révéler l’existence d’Eva pour le moment)

-          La fille qui t’a retenu…

-          Y’a aucune fille qui m’a retenu Greg, tu te trompes. Je me suis juste arrêté un peu à l’aéroport, je voulais pas conduire tout de suite j’étais trop fatigué.

-          Ça c’est bien, dit ma mère, tu devrais prendre exemple sur ton frère Greg, ça nous éviterait quelques belles frayeurs. Niall, ton frère t’as dit sa dernière connerie ?

-          Euh non il s’en est pas vanté

-          Il a failli se foutre dans le fossé avec la voiture de ton père. Monsieur avait un peu bu.

-          Putain Greg tu crains, dis-je en rigolant

-          En même temps j’étais en soirée et Denise m’a appelée en pleine nuit parce qu’elle se sentait mal, j’ai pas réfléchi j’ai pris la route.

-          Ça t’apprendra, dit notre mère, elle va mieux au fait ?

-          Elle a rendez-vous chez le médecin demain, répond Greg

ELLIPSE DE PLUSIEURS HEURES

Maison des parents de Liam              

-          Au revoir Maman, je vous promets qu’on repassera très vite.

-          Vous avez intérêt, maintenant que vous n’avez plus de tournées à faire ou de promos à assurer, dit mon père

-          Oui on passera souvent c’est promis, dit Zayn à ma place, et encore merci d’avoir accepté notre relation.

-          C’est normal, répond ma mère, et puis vous formez un couple si mignon…

-          Merci maman, dis-je

Je la serre dans mes bras avant de serrer également mon père dans mes bras, Zayn en profite pour faire un câlin à ma mère. Bizarrement je pense que le fait que je sorte avec Zayn a aidé à faire passer mon homosexualité. Zayn et moi sortons de la maison et retournons dans ma voiture, Zayn a insisté pour conduire alors je lui laisse le volant. Je m’installe sur le siège passager et avant qu’il démarre je le gratifie d’un très très langoureux baiser.

-          Je t’aime Zayn ! Tu es l’homme de ma vie…

-          Je t’aime aussi Liam, et tu sais à quel point tu as pris une place important dans mon cœur…

-          Oui je sais.

Il met le contact et nous continuons à discuter.

-          Demain j’aimerai qu’on aille chez mes parents, dit mon petit ami

-          Non ! Je… non attends, c’est pas que j’aime pas tes parents hein Zayn, tu sais à quel point je les adore, mais on peut juste pas débarquer chez eux en disant « Hey salut au fait on est en couple depuis un an », de un ça se fait pas et de deux j’ai trop peur de faire ça…

-          Liam, tu sais ce que j’en pense, il faudra bien en passer par là.

-          Pas maintenant.  C’est trop tôt.

-          Pourtant tu m’as bien présenté à tes parents. Et ça s’est même bien passé.

-          C’est pas pareil. Zayn t’as pas baigné dans la même culture que moi en étant petit, ça risque d’être beaucoup plus violent pour tes parents que pour les miens. Et puis t’as bien entendu ce qu’a dit ma mère, elle se doutait que j’étais gay. Alors que toi celui qui se doute de ton homosexualité c’est qu’il a un sérieux problème.

-          N’importe quoi… Moi je te dis qu’ils le prendront bien.

-          Et moi je te dis que c’est hors de question.

Il incline son siège et se tourne vers la fenêtre, dos à moi. Ça, ça veut dire que la discussion est close. C’est dommage. Mais je ne veux pas le forcer, je comprends son point de vue, et il est vrai que faire accepter mon homosexualité à mes parents sera beaucoup plus difficile. Non pas qu’ils ne soient pas tolérants et ouverts, juste que dans ma culture ce genre de choses est théoriquement plutôt de l’ordre du prohibé. Mais c’est pas grave, j’attendrai jusqu’à ce que mon petit-ami soit prêt. Je l’aime. A en crever. Et je ferais tout ce qu’il me demande. Même si cela implique de nous cacher pendant encore de longs mois, voire des années. Tout ce qui m’importe c’est son bien être… Sans quitter la route des yeux je pose une main sur la cuisse de mon petit-ami qui somnole déjà profondément. Je l’entends grommeler quelque chose dans son sommeil et je souris, je le trouve trop mignon.

Maisonnette de Bali

On a été courir pendant près de deux heures Harry et moi.

harry-styles-porte-bien-ses-tatouages

Ça nous a fait beaucoup de bien. On rentre maintenant main dans la main à la maisonnette qu’on a louée. Il n’arrête pas de m’embrasser dans le cou, il sait que ça me fait beaucoup d’effet…

-          Arrête Hazza, tu sais que je ne résiste pas à ce genre de choses…

-          Je sais, c’est exactement ce pourquoi je le fais…

-          Tu es machiavélique Harry.

On entre dans la petite maisonnette et Harry m’embrasse très longuement avant de filer prendre une douche. Je profite de son absence pour regarder mon téléphone que j’avais laissé sur la table de la cuisine. J’ai quatre appels en absence d’un numéro qui m’est vaguement familier. Je presse le bouton rappel, après quelques tonalités un homme me répond.

-          Allô ? Louis ?

-          Euh… oui ?

-          C’est le directeur du club de foot de Doncaster à l’appareil.

-          Oui ?

-          Tu te souviens de moi Louis ?

-          Euh vaguement, ça fait quoi, deux ans qu’on s’est pas vus ?

-          Exact. J’ai une proposition à te faire maintenant que tu as arrêté ta carrière dans la chanson.

-          Je t’écoute…

-          Voilà, je me disais que si t’étais toujours intéressé par le foot, on pouvait t’offrir une place dans l’équipe, on a besoin d’un attaquant motivé et talentueux…

-          Je… je sais pas, ça fait longtemps que j’ai pas joué et…

-          Réfléchis-y juste Louis, t’as pas besoin de te prononcer tout de suite. Mais ça serait une chance pour toi de devenir professionnel, t’en as toujours rêvé.

-          Euh… d’accord. Je vais tâcher d’y réfléchir. Merci.

-          De rien. Je dois te laisser, j’attends ta réponse disons dans… deux semaines ?

-          Pas de problème. Au revoir.

Je raccroche encore un peu sous le choc. J’avais pensé à tout sauf à ça. Une carrière dans le football… Après tout pourquoi pas…

-          Ça va Louis ?, me demande Harry en débarquant complètement nu dans la cuisine

-          Oui oui, on en parlera demain. Pour le moment j’ai qu’une envie…

Je lui fais un sourire immense et m’approche de lui. Ma main droite viens attraper l’arrière de sa cuisse et la gauche caresse doucement ses pectoraux. Il me sourit et vient me mordiller la lèvre. Je le soulève et le porte jusqu’à notre lit. Je prends place au-dessus de lui et ses mains viennent se glisser dans mon short.

Appartement de Liam

Zayn s’est endormi dans mes bras, pour une fois c’est moi qui veille sur lui et pas l’inverse. On a eu une journée riche en émotions. Mais je suis soulagé qu’on l’ait dit à mes parents. Je sais aussi que j’ai déçu Zayn en ne voulant pas officiellement être présenté comme son petit-ami à ses parents, mais c’est encore trop tôt pour eux. Ou peut-être est-ce pour moi que c’est trop tôt ? A vrai dire c’est de la réaction du père de Zayn dont j’ai peur. Il risque de me rejeter, tout comme l’homosexualité de son fils qu’il ne parviendra pas à accepter. J’ai si peur.

-          Bébé ? Arrête de te prendre la tête…

Je regarde Zayn qui vient de me murmurer ces mots à l’oreille.

-          Désolé. Je pensais à tes parents…

-          Ah ?

-          Je peux pas les rencontrer. Je le sens pas Zayn, j’ai trop peur… tu sais je… enfin ton père, il me fait un peu peur…

-          Chut. Ne dis pas un mot de plus. Je t’aime et ça prendra le temps qu’il faudra. C’est à toi de décider quand tu seras prêt à ce qu’on leur dise tout d’accord ?

-          D’accord. Merci.

-          C’est normal. Je t’aime, et je ne veux que ton bonheur… Dis, tu le pensais vraiment quand t’as dit que j’étais l’homme de ta vie ?

-          Oui. J’en suis absolument persuadé. Je ne me vois pas faire ma vie avec quelqu’un d’autre que toi Zayn. Et puis j’ai toujours dit que la personne que je présenterai à mes parents serait la bonne personne. La personne qui ferait battre mon cœur à n’en plus finir, pour le restant de mes jours…

-          C’est trop mignon. Tu sais Liam, je ressens la même chose pour toi, même si je ne l’exprime pas forcément.

Je prends sa main et la pose sur mon torse, tout contre mon cœur. Comme à chaque fois qu’il est aussi près de moi mon cœur a fréquemment des loupés.

-          Tu le sens battre ?, dis-je tout doucement, il ne bat comme ça que pour toi mon amour…

-          Vraiment ?

-          Concentre-toi sur le rythme tu va comprendre.

Il ferme les yeux un long moment avant de les rouvrir et de dire à voix basse :

-          Le rythme est irrégulier. De temps en temps y’a un battement en trop par rapport au rythme normal.

-          Exact. Ça ne me fait ça que quand je suis tout contre toi.

-          C’est pas un peu dangereux ?

-          Non Liam. C’est mignon c’est tout.

-          Ouais c’est mignon. C’est vrai.

one_direction___ziam_by_milamint-d5ysxzp

Je l’embrasse doucement et le serre dans mes bras. Longtemps. Il finit par s’endormir, la tête enfouie dans le creux de mon épaule. J’embrasse tout doucement son crâne avant de sombrer moi aussi dans le sommeil.

 

 

Alors ? Qu'en avez vous pensé ? Dites-moi tout !!! La séparation du groupe ? Leurs projets d'avenir ? Niall et sa rencontre à l'aéroport qu'il garde secrète coûte que coûte ? Zayn et Liam qui révèlent leur relation aux parents de Liam ? Ce même Liam qui refuse d'officialiser par rapport aux parents de Zayn ? Louis et Harry qui officialisent sur scène ? Louis qui reçoit une proposition pour devenir footballer pro ? Va-t-il accepter ? Oui ? Non ? Peut-être ? Que va en dire Harry ? Comment va évoluer la situation entre Liam et Zayn ? Vont-ils finalement tout révéler aux parents de Zayn ? La rencontre de Niall n'est-elle qu'une simple rencontre par hasard ? J'attends vos avis et commentaires ^^