Bonsoir, un long, très très long chapitre de The End of the night, je vous laisse le lire de suite et je poste les questions dans la soirée...

Chapitre 9 : L'amour brille sous les étoiles...

JOUR 53

Il est quatre heures du matin, je n’ai encore pas dormi. Je conduis calmement jusqu’à mon appartement. Ça n’a pas marché. Au moins j’aurai essayé. Mais ça veut dire que j’ai un sérieux problème. J’ai essayé différentes prostituées, et dépensé quasiment tout l’argent liquide que j’avais sur moi. Des blondes et des brunes, des blanches et des noires, des grosses et des maigres, rien n’y a fait. Une dizaine en tout, pas une seule n’a réussi à m’exciter assez. Je me gare et monte à mon appartement. Je déverrouille la porte et me dépêche d’aller me coucher. Je m’allonge tout habillé sur mon lit, je me sens mal, je me sens con. Pourquoi je n’y arrive pas bordel de merde ?

Le bruit de la clé dans la serrure de l’appartement de Zayn m’a réveillé. J’ai toujours eu le sommeil léger. J’ouvre les yeux et regarde autour de moi. Les fringues de Louis et les miennes jonchent le sol, mon amant est allongé sur le ventre, nu, dans le lit à côté de moi, à peine recouvert par le drap. Je me redresse sur les coudes et remonte doucement le drap sur son corps. Je me lève ensuite et enfile un caleçon, j’ai soif. Et j’ai envie de savoir pourquoi Zayn est rentré à une telle heure. Je me dirige vers la cuisine et prend un coca dans le frigo. Je prends ensuite la direction de l’appartement de Zayn. La porte n’est pas fermée et j’entre, la porte de sa chambre n’est pas fermée et il est allongé, recroquevillé sur son lit. Je m’approche et vais m’assoir à côté de lui. Il ne dort pas et lève la tête vers moi.

-          Ça va ?

Il nie de la tête.

-          C’est à propos de Perrie ?

Négation

-          De Jenny ?

Il grimace.

-          T’as pas dormi chez elle ?

Négation

-          T’étais où ?

-          Chez les putes…

J’éclate de rire et Zayn fonds en larmes. Je comprends alors que c’était pas une blague. Genre il a vraiment été aux putes ? J’ouvre mes bras et il vient me faire un câlin.

-          Désolé mec. Comment ça se fait que … ?

-          J’y arrive pas, dit Zayn entre deux sanglots

-          T’arrive pas à quoi Zayn ?

-          A m’exciter.

-          Comment ça ?

-          Tu promets de pas te foutre de moi ?

-          Promis.

-          J’ai eu une… une panne hier au lit avec Jenny.

-          Vous avez couché ensemble ?!?

-          Mais non puisque j’ai eu une panne ! J’ai pas réussi, j’ai pas bandé assez pour qu’on le fasse.

-          Et chez les putes ?

-          Pareil.

-          Merde.

Je me mords la langue pour ne pas rire. Il a l’air tellement désespéré.

Danielle s’est endormie, la tête posée sur mon torse, je ne peux pas bouger sinon je vais la réveiller. J’ai passé une super bonne soirée : dîner en amoureux, film à la télé et puis on a fait l’amour. Notre première fois ensemble. Un pur moment de délice. Maintenant qu’elle dort je m’autorise à penser à autre chose. J’ai envie de connaître Jenny, Zayn a l’air si amoureux. Lily est trop mignonne, et Zayn a l’air très complice avec elle. Je suppose que Zayn est resté dormir chez Jenny, j’espère qu’ils en ont profité au moins. Louis doit être chez Harry. Ou plutôt Harry chez Louis.  Ouais plutôt Harry chez Louis. J’aime pas leur petit jeu, je trouve ça tellement horrible pour Eleanor. Bien sûr elle est dans le coma et elle n’en saura rien. Mais quand même.  C’est pas juste pour elle.

-          Bébé tu penses à quoi ?

Je n’ai même pas vu Dani’ se réveiller.

-          A rien mon cœur. Je t’expliquerai.

-          Oui. Viens dormir maintenant.

Je m’installe correctement dans le lit, remonte la couette sur nos corps nus enlacés et je ne tarde pas à sombrer dans le sommeil.

C’est la sonnerie de mon téléphone qui me réveille au matin. Je regarde l’heure sur mon téléphone : 8h30. C’est un peu tôt quand même. Je décroche et j’entends Zayn me dire :

-          Mec j’ai besoin de ton aide !

-          A huit heures et demie du matin ?

-          Bah oui. Bouge ton cul, amène ta collection de dvd pornos et passe à l’appart’

Mon idée est un peu stupide certes, mais au moins j’aurais essayé. Peut-être qu’un bon porno me sera utile. J’ai très peu dormi, Harry est retourné auprès de Louis et je me retrouve seul à l’appartement. De nous cinq c’est Niall qui a la plus grande (et la meilleure !) collection de films pour adultes.

-          Je peux pas vraiment là je suis…

-          Y’a un problème Niall ? dit une voix féminine de l’autre côté du combiné

Je reconnaîtrai cette voix entre mille. C’est celle de Jade. Jade. La meilleure-amie de ma fiancée. J’y crois pas.

-          NIALL QU’EST-CE QUE TU FOUS AVEC JADE ??

Je n’ai pas pu m’empêcher de crier et Niall me répond d’une petite voix :

-          J’arrive avec les dvd.

Et il raccroche. Nan mais j’y crois pas. Il n’a quand même pas… ? Pffff. Si il a couché avec je le tue.

-          Désolé Jade mais va falloir que je te laisse.

-          Déjà ?

-          Oui. Désolé mais si je rapplique pas chez Zayn il est capable de débarquer ici.

-          D’accord. Pas de problème.

Jade se penche vers moi et dépose doucement ses lèvres sur les miennes. C’est plutôt agréable. Je me rhabille et file, non sans l’embrasser une dernière fois. Ouais on a passé la nuit ensemble et ouais j’ai adoré ça. Bon maintenant faut que je file à mon appart récupérer les dvd, et après direction chez Zayn ! Je ne sais pas pourquoi il veut absolument se mater du porno mais bon moi je m’en fous, je ne vais pas lui dire non, maintenant qu’il m’a surpris avec Jade je vais faire profil bas.

Dani’ est partie travailler et je viens de me garer sur le parking de l’hôpital. J’ai envie d’aller voir Eleanor.  Je l’ai toujours bien aimée, et pour cause on a failli se mettre ensemble avant qu’elle rencontre Louis, mais ça personne ne le sait en dehors d’elle et moi. C’est pour ça que je suis très attaché à elle, et au couple qu’elle forme avec l’un de mes meilleurs amis. J’en veux pas à Harry d’aimer Louis, j’en veux pas non plus à Louis d’avoir cédé, personne n’y peut rien, c’est comme ça et c’est tout. J’entre dans la chambre d’Eleanor, Louis n’est pas là, il doit encore être avec Harry. Je tire une chaise et m’assois à côté du lit d’Eleanor. Ça va faire presque deux mois qu’elle est clouée sur ce lit, son ventre commence à franchement s’arrondir, elle doit accoucher dans cinq mois, il faut espérer qu’elle soit réveillée d’ici là.

-          Pfff… heureusement que t’es pas là pour voir ça… Tu ne t’imagines même pas le bordel dans nos vies.  Tu nous manque El’, tu manques à Louis… Il fait n’importe quoi sans toi…

Harry m’a préparé le petit déjeuner qu’il m’a apporté au lit. Il s’est absenté une partie de la nuit, pour aller voir Zayn d’après ce qu’il m’a dit.  Par contre il a refusé de me dire pourquoi Zayn allait mal. Mais je m’en fous, je suis avec Harry et je me sens bien. Il a déjà déjeuné et attend que je finisse de manger pour ramener le plateau à la cuisine. Il me dévore des yeux, et je rougis. C’est bête mais avec lui je redécouvre l’amour. On a prévu de passer à l’hôpital cet après-midi pour voir Eleanor. Et après on ira peut-être au cinéma m’a dit Harry.  Mais avant ça et durant le reste de notre matinée je crois qu’on va remettre ça, bien qu’on l’ait fait je ne sais combien de fois hier, j’en ai encore besoin, et Harry semble en avoir envie vu les yeux qu’il pose sur moi. Ça me fait bizarre de le voir désirer mon corps ainsi. J’ai toujours eu quelques complexes, ça ne semble pas le déranger, tout comme ça ne semblait pas déranger Eleanor.

J’attends Niall assis dans mon canapé, le lecteur de dvd est déjà en marche, tout comme la télé. Il débarque dans mon appartement sans frapper ou sonner. Il jette les dvd sur mon canapé, à côté de moi et enlève sa veste et ses baskets. Il vient ensuite s’installer à côté de moi.

-          T’étais chez Jade ?

Ouais je l’attaque directement, mais j’ai besoin de savoir.

-          Oui mais on n’a pas couché ensemble si c’est ce qui t’inquiètes, je suis resté en studio avec les filles hier après ton départ et comme Jade  avait besoin de parler je l’ai raccompagné chez elle et on a passé une grande partie de la nuit à discuter.

Bien sûr c’est un mensonge. Mais si je dis à Zayn que j’ai couché avec la meilleure amie de Perrie il va me tuer c’est sûr. J’ai adoré ma nuit, mais par intérêt il ne vaut mieux pas que j’en parle. Mon mensonge doit être assez convaincant parce que Zayn laisse tomber l’affaire. Il prend la pile de dvd et fait son choix. Il met le dvd dans le lecteur, sans me demander mon avis et lance le film.

-          Je peux au moins savoir pourquoi on …

-          Ta gueule et regarde !, me répond Zayn

Ok. J’essaye de me concentrer sur le film alors. Mais Zayn est bizarre. Vraiment. Peu importe, je ne vais pas cracher sur un bon porno, surtout que Zayn a choisi le meilleur de ma collection.

J’ai raconté à Eleanor la situation entre Louis et Harry. Bien sûr elle ne m’entend pas, ou peut-être que si. Peu importe, de toute manière elle finira bien par le savoir. Je me lance maintenant dans le récit des autres évènements, ça me fait du bien de parler, de pouvoir l’exprimer à haute voix, même si El’ ne me répond pas.

-          Zayn a rencontré une fille, c’est tôt c’est vrai, ça fait à peine deux mois que Perrie est morte, mais Zayn en a besoin je pense. Elle s’appelle Jenny, et elle a une fille qui s’appelle Lily. Je n’ai jamais rencontré Jenny, par contre Zayn s’est pointé chez Simon avec Lily hier. Il essaye de garder sa relation secrète pour le moment mais on a un peu soudoyé la petite pour en avoir plus. Ils ont passé la nuit ensemble, il s’est vraiment attaché, autant à Jenny qu’à Lily. Tant mieux dans un certain sens, ça lui fera du bien. J’espère juste qu’il est sûr de son coup. Mais la lettre de Perrie lui a fait beaucoup de bien, elle l’encourageait à vivre, et tant mieux. Il a besoin de se reconstruire, il a besoin d’être heureux. On pensait tous qu’il ne se remettrait jamais de la mort de Perrie mais il semble aller mieux.

Enfin j’espère. Quand il apprendra qu’on a percé son secret grâce à Lily il risque de s’énerver. Mais on a besoin de savoir aussi pour pouvoir l’aider, l’entourer et l’accompagner.

-          Niall a passé la nuit chez Jade, tu sais la meilleure amie de Perrie. Si Zayn l’apprend il va le tuer. Mais Niall est encore jeune, il a besoin de pouvoir vivre, de flirter un peu. Et puis Jade en a besoin aussi je pense. Et puis ça peut pas leur faire de mal ; C’est juste que Zayn va se dire qu’il doit protéger les filles, un pu comme le lui a demandé Perrie, et pour ça il va refuser que Niall et Jade sortent ensemble.

Il est clair qu’il risque de s’y opposer, ça va trop lui rappeler son histoire avec Perrie. Et puis il considère Niall comme encore trop immature pour l’amour, il ne veut pas qu’il brise le cœur de quelqu’un, et encore moins si c’est celui d’une des amies de sa fiancée. C’est d’ailleurs pour avoir un avis là-dessus que Niall m’a appelé avant d’aller dormir chez (et avec) Jade.

Ça fait du bien de dormir un peu le dimanche matin. Lily s’est glissée dans mon lit comme tous les matins et elle s’est rendormie.  Zayn me manque, c’est stupide mais je me sens amoureuse. Amoureuse comme une gamine de lycée qui vit ses premiers émois. C’est idiot. C’est idiot mais ça fait du bien… Je me sens enfin mieux. Depuis la mort de David je vis en apnée, à l’écart du monde réel. Mais avec Zayn j’ai l’impression que tout devient possible. J’ai envie de vivre, de revivre auprès de lui. Et en plus il s’entend très bien avec Lily, et ça c’est vraiment très important pour moi, parce que Lily est ma fille, mon petit trésor. Je jette un œil à mon réveil, il est déjà 1Oh, il serait peut-être temps qu’on se lève. Je réveille doucement ma fille et nous nous levons pour aller déjeuner.

J’ai déposé le plateau dans la cuisine et je m’apprêtais à retourner dans la chambre quand Louis m’a rejoint. Il est toujours nu, je ne porte qu’un caleçon. Il se colle dans mon dos et m’embrasse dans le cou. Je sens l’excitation monter en moi tout de suite. Je désire son corps, je désire sentir sa chaleur contre moi, je veux le sentir en moi. J’ai compté le nombre de préservatifs dans la poubelle : on a fait l’amour huit fois hier soir. Huit fois. Et on en veut encore. Tout les deux. C’est tellement bon, tellement agréable. Moi j’en ai tellement rêvé que je veux en profiter au maximum tant que je le peux. Alors je laisse Louis faire, il glisse doucement ses doigts sur mon torse, de mes pectoraux à la naissance de mon entrejambe. Je frissonne c’est divinement bon.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas maté de porno et encore bien excité par ma nuit avec Jade je sens le désir monter en moi. Zayn tourne la tête vers moi alors que je me mords la lèvre.

-          Branle-toi si ça peut te faire du bien mais fait pas de tâche sur le canapé.

-          Merci…

Je déboutonne mon jean et glisse ma main dans mon caleçon. Ça fait tellement de bien.

Niall est en train de se branler doucement à côté de moi. Je commence à m’énerver sérieusement, même les filles aux gros seins en pleine action à l’écran n’arrivent pas à me faire bander. J’ai un sérieux problème je pense. Je me lève et chope la boîte de mouchoirs en papiers dans l’entrée et je la pose à côté de Niall. Je ne veux pas de tache dans mon appartement. Je repose ensuite mes yeux sur l’écran pour tenter de m’exciter. Je vais bin finir par bander !

-          Maman ? On peut aller voir papa aujourd’hui ?

Maman se retourne vers moi et me dit :

-          Oui ma puce, si tu veux. T’as envie d’aller voir papa ?

-          Oui.

-          Alors mets ta veste et on y va.

Je prends mon manteau et le met pendant que maman met sa veste. Elle me prend ensuite la main et on sort dehors. Comme il fait froid on va prendre le bus pour aller voir papa.

Je vais aller voir Perrie avant d’aller récupérer Danielle à son travail. Je me gare devant le cimetière et me dirige vers le fleuriste installé en face. J’achète une rose blanche, je sais à quel point cette fleur est symbolique. Je me dirige ensuite vers l’intérieur du cimetière, il fait froid, il fait même très froid, et ça m’étonnerait pas qu’on ait les premières chutes de neige avant qu’on reparte.  Je ne me souviens plus où est la tombe de Perrie alors je remonte toute les allées une à une en observant les tombes.

J’ai enlevé son caleçon à Harry avec mes dents, je l’ai vu sourire et il m’a pris la main pour m’entraîner jusqu’à la chambre. Dans l’appartement d’à côté, celui de Zayn, on entend des cris féminins, mais c’est totalement surfait, ça doit être un film porno. Harry me sourit et je me mets au-dessus de lui. Il me laisse faire, il aime que je le domine. Mes doigts parcourent doucement son torse, dessinent ses tatouages, caressent ses pectoraux. Il se mord la lèvre et son corps se cambre, il en veut plus, beaucoup plus. J’attrape un préservatif sur la table de nuit et l’enfile sur mon membre déjà complètement dressé ; on l’a tellement fait cette nuit que je sais que le passage en lui m’est complètement ouvert.  Je me positionne à l’entrée et il me regarde d’un air suppliant. Je m’enfonce alors doucement en lui et il ne peut retenir un gémissement de plaisir.

Pour plus de commodité j’ai légèrement baissé mon jean et mon caleçon, exposant mon sexe à l’air libre. Ça ne dérange pas Zayn, et ça ne me dérange pas non plus, de toute façon on s’est déjà vus à poil un certain nombre de fois, ne serait-ce qu’en coulisses. Je me branle de plus en plus vite et fort, le film m’excite vraiment beaucoup, je sens que je ne vais pas tarder à jouir. Je chope un mouchoir en papier pour éjaculer dedans. Quelques secondes plus tard c’est chose faite, je me sens mieux, je me sens bien. Mais comme souvent après un tel acte la fatigue me gagne rapidement et je commence à somnoler.

Ça m’étonne que Lily ait demandé à passer au cimetière mais pour une fois que ça vient d’elle je ne vais pas dire non. Nous arrivons près du cimetière, comme d’habitude on s’arrête chez le fleuriste. Je me penche alors vers ma fille et dit :

-          On amène quelle fleur à papa ? Choisis celle que tu veux.

Elle regarde longuement toute les fleurs puis finit par se décider pour un gerbera rose. David aimait beaucoup ces fleurs, tout comme ma fille visiblement. Je prends la fleur, la paye et nous sortons. Je prends la main de Lily et l’emmène vers le cimetière. Je me dirige directement vers la tombe de David, en souriant. Aujourd’hui je peux lui dire que j’ai tenu ma promesse : je revis, je suis heureuse.

J’ai enfin trouvé la tombe de Perrie, je me suis assis sur le sol froid, devant sa tombe, et je lui parle. Je me sens un peu idiot mais je sais aussi que Zayn à l’habitude le faire. Je lui raconte les grandes lignes des évènements de ces derniers jours, un peu comme je l’ai fait avec Eleanor ce matin. Mon portable vibre dans ma poche et je regarde le SMS que je viens de recevoir.

A Bébé<3 : Répétition supplémentaire cet aprèm’, je ne sortirai pas avant 18h,  désolé mon cœur, mais on peut se voir quand même après si tu veux. 

Je souris et lui réponds :

A Dan’ : Pas de souci mon cœur, répète bien, je passe te chercher à 18h.

J’ai tourné la tête et je repère Lily, deux rangées de tombe derrière-moi, elle est dos à moi, tout comme une jeune femme, que j’identifie comme Jenny. Je les observe, elles sont en train de se recueillir sur une tombe, surement celle du père de Lily. La petite finit par tourner la tête vers moi et elle me sourit en me faisant un petit signe de la main. Je lui réponds en souriant, elle est vraiment mignonne. La mère de la petite se tourne vers moi avec un regard suspicieux. Elle se penche vers s fille et je les vois discuter à voix basse un moment. Elles contournent ensuite les tombes pour s’approcher de moi. J’en profite pour me relever.

Louis me fait tellement de bien, il fait des va-et-vient de plu n plus puissants en moi, et de ses doigts froids il me caresse le sexe, mais doucement, sans me branler, ce qui décuple mon excitation.  Sa respiration est de plus en plus saccadée, il ne va pas tarder à jouir, tout comme moi. Je sens le plaisir se diffuser lentement au niveau de mon bassin, comme une chaleur, très agréable. Sous les douces caresses de mon partenaire mon sexe laisse échapper un peu de sperme chaud. Je vois Louis sourire, et quelques secondes plus tard il jouit à son tour, dans un grand cri de plaisir. Il se retire ensuite doucement, enlève le préservatif et le jette dans la poubelle. Il vient s’allonger ensuite à côté de moi. Je caresse doucement son torse, sans aucune arrière-pensée. Il reprend doucement son souffle, sa tête enfouie dans mon cou.

Je me sens bien blotti contre Harry. Ses doigts parcourent doucement mon torse, le temps que je me calme. Ça a été intense. Intense mais tellement bon. Je ne me lasserai jamais de ces sensations je crois. Jamais. Une fois que j’ai repris mon souffle je dis à Harry :

-          T’as aimé ?

-          J’ai adoré. Jamais je n’avais imaginé que ça pouvait être aussi bon de faire ça avec un mec.

-          Moi non plus. Mais je ne regrette pas. On peut aller manger un truc vite fait ? J’ai la dalle

Il rigole et m’embrasse dans le cou avant de me glisser à l’oreille :

-          Bien sûr mon cœur, tout ce que tu voudras.

J’aime bien quand il m’appelle comme ça. Il se lève, fouille dans mon placard et nous sort des fringues. Comme on fait la même taille c’est pratique.

Un jeune homme d’à peu près l’âge de Zayn se tient devant moi, il sourit à ma fille puis me regarde et me tend la main :

-          Bonjour, vous devez être Jenny je suppose, je suis Liam, un ami de Zayn.

Je lui serre la main et il se baisse pour faire la bise à Lily.

-          J’ai rencontré votre fille hier,  reprend-t-il, Zayn l’a amené chez notre manager. En tout cas je suis très heureux de vous rencontrer.

-          Moi aussi, ça vous dit qu’on aille prendre un café ensemble ? J’aimerais bien vous demander deux trois choses sur Zayn.

-          Vu l’heure je vous invite plutôt à déjeuner toute les deux, dit le jeune homme en souriant, et moi aussi j’ai quelques questions à vous poser.

-          Pas de problème.

Je lui fais un grand sourire. Il a l’air vraiment très gentil.

Niall s’est endormi sur mon canapé, je ne peux pas lui en vouloir ça l’a épuisé. Le film ne m’a pas fait d’effet. Et je n’ai pas envie d’en regarder un autre. Je range le dvd dans sa boîte et éteint la télé. Ça ne sert à rien de toute façon. Je me dirige vers la cuisine pour manger un petit truc, je passerais au cimetière après, j’en ai besoin. Elle est ma dernière chance. Alors que je me sort un yaourt et du sucre je reçois un appel sur mon portable. Je décroche sans regarder qui m’appelle, mais sans mettre le haut-parleur pour ne pas réveiller Niall.

-          Coucou Zayn, c’est Jade

-          Je t’écoute…

-          Bon écoute moi bien, j’ai mis un certain temps à me décider à t’appeler mais je pense qu’il fallait que je le fasse. Je ne sais pas ce que Niall t’as dit mais je pense que t’as le droit à la vérité. J’ai passé la nuit avec lui, avec tout ce que ça sous-entend, et j’ai adoré, et je compte le revoir…

-          Non, dis-je en la coupant, tu vas pas le revoir, t’es la meilleure amie de Perrie et il est l’un de mes meilleurs amis, ça peut pas marcher votre histoire, c’est voué à l’échec avant même d’être commencé.

-          T’en sais rien Zayn. C’est juste que ça te rappelle ton histoire avec Perrie. Niall est vraiment un mec très gentil, on  beaucoup discuté hier, et les circonstances aidant on a fini ensemble. S’il-te-plaît Zayn ne t’oppose pas à ça. De toute façon Niall et moi on continuera à se voir que tu le veuille ou non, mais ça serait plus simple si tu y consentais. Je sais très bien que c’est dur pour toi, et je sais que ça va réveiller des choses que tu pensais enfouies mais j’aime vraiment beaucoup Niall, et je me sens bien quand je suis avec lui, et c’est le seul avec lequel j’ai pas peur de parler de Perrie.

Je décolle le combiné de mon oreille. Comment ai-je pu louper ça à ce point ? C’est avec moi que Jade devrait parler de Perrie, pas avec Niall. Mas je n’ai pas su être à son écoute, comme je n’ai su être à l’écoute de personne en presque deux mois. Je m’en veux. Je raccroche et fonds en larmes. Perrie m’a demandé de prendre soin de ses amies et je n’ai pas été là pour elles. Pour aucune d’entre elles. Je me sens tellement con. J’ai vraiment besoin d’aller voir Perrie. Je prends une feuille dans le tiroir de la cuisine et écrit rapidement un petit mot pour Niall que je dépose sur la table avant de partir. Je prends ma veste et sors de l’appartement.

On s’est habillé rapidement et maintenant Harry est en train de faire cuire des œufs pour notre repas. Je suis derrière lui, j’ai entouré sa taille de mes bras, j’ai ma tête sur son épaule, je l’embrasse tout doucement dans le cou.

-          Louis arrête de m’embrasser tu me donnes envie. Mets la table plutôt.

Avant de m’exécuter je profite du contact de mes lèvres sur son cou pour lui faire un suçon. Je me détache ensuite de lui et sort des assiettes et des couverts et je mets la table.

J’ai invité Jenny et Lily à une bonne pizzeria que je connais, je les ai emmenées en voiture. La petite fille dit en arrivant :

-          J’ai mangé là hier avec Zayn !!!

Devant son sourire ravi sa mère et moi ne pouvons que fondre. Elle est trop mignonne. Nous nous installons à table et le serveur qui semble reconnaître Lily s’approche de nous.

-          Bonjour. Zayn va bien j’espère ?

-          Oui oui, dit Jenny

-          Vous prendrez quoi ?

-          Comme hier ! dit Lily surexcitée

-          Pas de souci princesse, dit le serveur en souriant, et vous ?

-          Pareil, dit Jenny

-          Une royale pour moi, dis-je après un rapide coup d’œil à la carte

-          Je vous amène ça rapidement. Vous voulez boire quelque chose ?

-          De l’eau, dit Jenny, Lily tu veux boire un soda ?

-          Oh oui ! j’adorerai !

-          Viens choisir vec moi ce que tu veux, dit le serveur à Lily

La petite se lève et suit le serveur jusqu’en cuisine. J’en profite pour interroger Jenny.

-          Désolé, c’est un peu brutal comme approche mais j’ai besoin de savoir l est-ce que tu aimes Zayn ?

-          Euh oui ça c’est direct. Je crois que je commence à l’aimer oui, mais c’est dur pour moi, j’ai perdu  mon copain il y a un peu plus de quatre mois seulement.

-          Oui je vois, c’est un peu pareil pour lui. Mais il a l’air en meilleure forme depuis qu’il te fréquente. D’ailleurs tu le connais depuis quand ?

-          Hmmm quelques jours après la mort de Perrie je crois.

-          Perrie c’est la dame avec qui Zayn parle et qui est morte ? dit Lily en revenant avec son soda à la main

-          Oui c’est ça, dit Jenny, c’était sa fiancée.

-          Ça veut dire quoi fiancée ?

-          Ça veut dire qu’ils avaient prévu de se marier, dis-je en souriant

-          D’accord !

La petite décapsule sa canette et y introduit une paille. Elle sirote son coca tranquillement, silencieusement.

Nous sommes en route pour l’hôpital, Louis a envie d’aller voir sa chérie, et je le comprends. On a mangé rapidement et maintenant on y va. Je conduis, Le bras de Louis est encore fragile. Je me gare sur le parking et Louis sort directement de la voiture. Je sais qu’ici je ne suis que son meilleur ami. Et ça me fait mal. Mais je comprends, parce qu’il aime Eleanor. Il m’attend devant la porte et caresse doucement et discrètement ma main lorsque nous entrons dans l’hôpital. J’entends une voix féminine chuchoter dans notre dos et je me retourne violemment. Deux jeunes filles, d’environ quinze ans nous observent Louis et moi. Par instinct de protection je me place entre elles et Louis. Je n’aurais jamais dû faire ça. Les deux jeunes filles nous dévisagent et je comprends qu’elles sont surpris le geste de Louis il y a quelques secondes et que c’était de ça qu’elles discutaient. Du coup mon geste surprotecteur ne peut plus leur laisser aucun doute. Elles nous dévisagent toujours, n’osant dire quoi que ce soit. L’une des deux finit pourtant par briser le silence :

-          Elle est où Eleanor ?

-          Ça ne vous regarde pas, dis-je d’un ton défensif

-          Pourquoi tu protège Louis comme ça ?, dit la deuxième, c’est à lui qu’on a posé la question, pas à toi.

-          Hazza on s’en va, dit Louis en entrelaçant ses doigts aux miens

Il me tire pour que nous quittions l’entrée et on se dépêche de monter jusqu’au service où est alitée Eleanor.  Dans le couloir je dis à voix basse :

-          Putain louis mais t’es malade ? Elles avaient des doutes, maintenant elles vont être sûres qu’on est ensemble.

-          T’as honte de moi ?

Hein ? C’est pas la question-là.

-          Bien sûr que non Louis. Je suis amoureux de toi depuis la première seconde, je vais pas me mettre à subitement avoir honte de toi.

-          Alors on assumera.

-          Et Eleanor ? Qu’est-ce que tes fans vont penser quand ils sauront pour El’ ?

Il ne me répond pas car nous sommes arrivés devant la chambre de sa petite amie. Il enlève ses doigts des miens et entre, sans même me regarder. Je m’assois dans le couloir, sur une chaise, et j’attends. Je me sens mal. Louis nous as affichés en public et quelques secondes plus tard il m’ignore au profit d’Eleanor. Bien sûr ces deux choses devaient arriver un jour, mais pas consécutivement et pas comme ça. Je ne suis pas prêt à afficher ma relation avec Louis au grand jour. Surtout vu les rumeurs qui n’ont cessé de circuler durant nos trois années de carrière…

Jenny et moi avons beaucoup discuté, elle m’a demandé beaucoup de détails sur Zayn, et je la comprends, mystérieux comme il est, il n’a pas dû lui en dire beaucoup. Moi je lui ai demandé d’autres choses, sur elle, sur sa vie, sur sa famille, sur sa fille, sur David, le père de Lily. Lily nous a laissé discuter tout en dégustant sa pizza. Jenny est une jeune femme très belle et très gentille ; et je comprends qu’elle ait plu à Zayn, bien qu’elle soit radicalement à l’opposé de Perrie niveau style.

Je suis assis par terre, face à la tombe de Perrie, quelqu’un y a récemment déposé une rose blanche, je ne sais pas qui, je m’en fous. Pour une fois je n’ai pas mis des roses sur sa tombe mais  des gerberas rouges. Ça change. Je suis en train de lui raconter à mi-voix mes douloureuses expériences sexuelles. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression qu’elle peut m’aider. J’ai le sentiment qu’elle seule pourra m’aider. Beaucoup de souvenirs me reviennent en tête pendant que je parle, et j’arrive à en saisir un d’eux plus particulièrement.

*****FLASH-BACK*****

Je vois mes mains trembler alors que je caresse doucement la joue de Perrie. Ça fait quatre mois qu’on sort ensemble maintenant et on s’apprête à franchir le pas, on s’apprête à passer à l’acte, on va coucher ensemble. Elle me regarde en souriant, je lui souris aussi, je l’aime. Elle est mon univers tout entier. Je me sens tellement bien avec elle. Remarquant mes doigts qui tremblent elle se saisit doucement de ma main et l’embrasse.

-          Détends-toi mon cœur, ça va bien se passer…

-          Je sais Perrie, je sais.

-          Tu manques juste de confiance en toi…

*****FIN DU FLASH-BACK*****

Mais oui bien sûr c’est ça ! La confiance en moi ! J’ai tellement peur de m’engager, peur que ce soit trop tôt, peur de tout faire foirer que je n’ose pas me lancer. Mais oui évidemment, je me sens tellement con. Je me lève, pose mes doigts sur la tombe de ma fiancée et dit :

-          Merci mon cœur !

Je pars ensuite presque en courant jusqu’à ma voiture. Je sais ce que je dois faire !

En me réveillant j’ai trouvé le petit mot de Zayn sur la table basse, quelques mots simples et efficaces : « J’ai eu Jade au téléphone, va la rejoindre, soyez heureux, vous en avez le droit ! ». Et il avait rajouté en tout petit en bas «  Si tu lui fais du mal je te tue et tu sais que j’en suis capable ». Je suis donc sur la route pour retourner chez jade. J’ai laissé ma collection de Dvd pornos chez Zayn, de toute façon il semble en avoir plus besoin que moi, vu le peu d’effet que ça lui a fait. J’ai hâte de retrouver Jade, je me sens bien avec elle et elle se sent bien avec moi, ou en tout cas c’est ce qu’elle m’a dit.  Je me gare devant chez elle et me dépêche de monter jusqu’à son appartement. Je toque à la porte et elle vient m’ouvrir, elle est simplement vêtue d’un petit short moulant et d’un débardeur bleu pâle. Canon ! Elle pose ses mains sur mes hanches et m’attire vers l’intérieur de l’appartement.

Ça fait presque une demi-heure que je suis auprès d’Eleanor. Harry n’est pas venu me rejoindre, je pensais qu’il le ferait. Je me lève et passe la tête par la porte de la chambre de ma petite-amie. Il est assis sur une chaise, dans le couloir, bras croisés et tête baissée.

-          Haz ?

Il lève la tête et me regarde.

-          Viens.

Il ne bouge pas et je tends la main pour l’inciter à venir. Il ne bouge toujours pas. Je sors de la chambre d’Eleanor et m’accroupis devant la chaise où mon amant est assis. Je prends ses mains dans les miennes en le regardant dans les yeux et dis :

-          Hazza s’il-te-plaît, viens. C’est moi qui te le demande.

-          J’ai rien à faire là-dedans, profites d’elle, c’est ta petite amie.

-          Et je t’aime aussi alors tu viens avec moi…

-          Non.

-          Haz, s’il-te-plaît.

-          Non. Y’a elle et y’a moi, les deux sont pas compatibles.

-          Tu me fais une crise de jalousie là ?

-          Peut-être, j’en sais rien.

-          Putain Hazza tu me soules avec tes réponses…

Je me lève et le laisse là, s’il ne veut pas venir tant pis pour lui. Dans la chambre de ma petite amie je trouve l’infirmière, venue comme prévu (mais ça je suis le seul à le savoir) pour l’échographie.  Normalement si le bébé est bien positionné on devrait savoir le sexe du bébé. C’est pour ça que je voulais qu’Harry soit là, je voulais qu’il partage ce moment avec moi et Eleanor. Mais il n’a pas voulu, tant pis pour lui.

-          Vous êtes prêt monsieur ?

-          Bien sûr.

On toque à la porte et une petite voix se fait entendre.

-          Louis ? j’peux entrer ?

Ça c’est du Hazza tout craché. Il a tellement honte de lui qu’il vient s’excuser.

-          Entre Hazza.

Il entre et semble surpris de trouver l’infirmière ici. Il hésite à ressortir mais je lui tends la main. Il vient entrelacer ses doigts aux miens et se place derrière-moi, la tête sur mon épaule.

J’ai listé rapidement sur un bloc-notes tout ce que j’ai à faire pour mettre mon projet à exécution. Mais je vais avoir besoin d’aide. Je compose le numéro de Liam sur mon téléphone et dès qu’il décroche je dis :

-          Liam t’es où ? J’ai vraiment besoin de toi là !

-          Euh…Au restaurant pourquoi ?

-          A 15h ?

-          Ouais on a traîné un peu, je t’expliquerai, tu veux quoi ?

-          J’ai besoin que tu me rendes un service Liam…

-          Oui ça j’ai compris. Quoi comme service ?

-          Tu veux bien aller faire quelques courses pour moi ?

-          Quand tu dis quelques courses c’est … ?

-          De l’alimentaire essentiellement mais pas que. S’il-te-plaît Liam dis oui.

-          Ok. Envoie-moi la liste par SMS alors. Et j’espère qu’elle ne fait pas trois kilomètres de long parce que j’ai rendez-vous à dix-huit heures.

-          Promis ! Merci beaucoup !

Je raccroche et me dépêche de lui taper la liste de courses que je viens d’établir.

Zayn est vraiment très bizarre. Je suis encore au restaurant, on a continué à discuter longuement avec Jenny, elle a beaucoup de conversation, c’est agréable.

-          Désolé Jenny mais je vais devoir te laisser, Zayn a besoin de mon aide.

-          Oh. D’accord. Ravie de t’avoir rencontré Liam !

Elle me fait un grand sourire et me fais la bise. Je fais un gros bisou sur la joue de Lily et je file. Je manque de m’étouffer en regardant la liste que viens de m’envoyer Zayn. Il y a des trucs que je ne sais même pas ce que c’est. Pfff j’en ai pour l’après-midi.

Zayn me manque. J’ai envie de lui dire mais j’ai peur que ça fasse trop gamine. J’ai mon portable dans la main, j’hésite. Après tout un petit sms ne peux pas faire de mal.

A Zayn : Coucou ! Comment ça va ? Tu me manques…

J’envoie et range mon portable dans mon sac.

-          Allez Lily, on y va maintenant.

Ma fille me sourit et je lui fais un gros câlin avant de la prendre par la main pour rentrer. J’attends la réponse de Zayn, mais je ne veux pas paraître trop fébrile.

Je comprends maintenant pourquoi Louis tenait tant à venir aujourd’hui, et pourquoi il voulait que je sois là. J’ai tellement honte de lui avoir fait une telle crise de jalousie. Je me sens mal maintenant. Je ne dis pas un mot, j’observe. L’infirmière a ouvert la chemise d’hôpital d’Eleanor  au niveau du ventre, et après y avoir mis du gel elle y a posé la sonde d’échographie.  Elle observe l’écran de son ordinateur avec attention. Louis me serre la main un peu plus fort.

-          Vous voulez savoir ?, dit-elle

-          Oui, dit Louis, je veux savoir.

-          C’est un petit garçon…

Louis se tourne vers moi avec des larmes dans les yeux, il semble vraiment très ému.

-          Tu vas être papa Louis, tu vas avoir un petit garçon. C’est merveilleux, dis-je en souriant

Il hoche la tête en silence, il est incapable de parler. L’infirmière s’éclipse, nous laissant seuls. Je prends Louis dans mes bras, il sanglote doucement sur mon épaule, de bonheur je crois. Mais d’appréhension aussi. Il faut qu’Eleanor se réveille, même si ça me brisera le cœur il faut qu’Eleanor se réveille avant d’accoucher !

Je suis rentré en quatrième vitesse à mon appartement, il faut que je fasse le ménage à fond. Profitant d’une pause entre le balai et l’aspirateur je regarde mon téléphone. Jenny m’a envoyé un message. Je souris en le lisant et lui répond :

A Jen’ : Tu me manques aussi. Mais on se verre bien plus tôt que tu n’oses l’imaginer ^^

Je remets mon portable dans ma poche et branche l’aspirateur. Il faudra aussi que je demande leur aide aux autres garçons.

On regarde un film, posés dans son canapé. Je me sens bien, je caresse tout doucement son crâne, elle me sourit. Je crois qu’elle a besoin d’affection, on verra bien où ça nous mènera. J’ai pas envie de me prendre la tête pour l’instant avec tout ça. Jade ne regarde plus du tout le film, c’est maintenant moi qu’elle regarde avec envie.

-          Doucement Jade, j’suis épuisé…

-          Je sais Niall, ça se voit. J’allais juste te proposer de sortir prendre l’air.

-          C’est trop tôt. Si on nous voit ensemble les gens vont tout de suite tirer des conclusions et ça je ne le veux pas. Notre histoire n’appartient qu’à nous.

-          T’as raison, dit Jade en souriant, elle nous appartient…

Elle m’embrasse doucement avant de se blottir contre moi et de se reconcentrer sur le film. J’en profite pour aller faire un rapide tour sur Twitter. J’ai des milliers de mentions, tant pis, je réponds rapidement à deux trois et je vais faire un rapide tour sur les tendances mondiales. Je déglutis alors avec difficulté : les cinq sujets les plus discutés au monde concernent Larry, soit Harry et Louis. Et merde. Je regarde un peu ce que concernent ces sujets et je tombe sur une photo d’Harry et Louis, main dans la main, dans un couloir de l’hôpital. Et merde. Qu’est-ce qu’ils ont foutu putain ?? Jade qui remarque mon état nerveux se redresse et me regarde avec plein d’interrogations dans le regard. Je lui montre la photo et je la vois grimacer.

-          C’était prévu ça ?

-          Non. Je ne comprends pas. Attends j’appelle Louis, j’ai besoin d’en savoir plus.

Je suis toujours dans les bras d’Harry quand mon téléphone sonne. Je ne suis pas en état de décrocher alors c’est Hazza qui répond.

-          Oui ?

Il fronce les sourcils et met le haut-parleur.

-          … circulent sur vous ? ça fait scandale vous vous imaginez pas à quel point… Vous m’écoutez au moins ?

-          De quoi tu parles Niall ?, dis-je

-          De vous main dans la main à l’hôpital.

-          Merde, dit Harry, ça date de quand ?

-          Y’a une heure et demie. Et ça a déjà fait le tour de la planète.

-          Et merde, dis-je, désolé Hazza…  ça fait scandale Niall ?

-          Oui, et pas qu’un peu… Qu’est-ce qui vous est passé par la tête ?

-          Deux filles commençaient à nous chercher des noises, et je ne voulais pas qu’Harry s’en prenne plein la gueule, dis-je, donc je l’ai pris par la main pour qu’on monte voir Eleanor. Je pensais pas que les sales garces prendraient des photos…

-          Bah c’est chose faite. Vous allez faire quoi ? Démentir ou confirmer ?

-          Démentir, dit Hazza

-          Confirmer, dis-je en même temps

-          Ah bah va falloir que vous fassiez un choix, dit une voix féminine à l’autre bout du fil

-          Niall ? T’es pas tout seul ?

-          Non pas vraiment, reprend le blondinet, j’suis avec Jade, j’vous expliquerai. Faut que je vous laisse maintenant, mais prenez une décision et faites le bon choix…

-          D’accord merci !

On raccroche et Harry me rend mon téléphone. Bon bah le moins qu’on puisse dire c’est qu’on est dans la merde.

J’y crois pas. Maintenant notre relation est publique. Juste ce que je voulais éviter. Mais il faut que je reste calme et surtout que je ne m’énerve pas. Et surtout pas contre Louis.

-          On fait quoi maintenant ?, dis-je

-          J’en sais rien. Tu veux pas rendre ça public hein ?

-          J’en sais rien. Je pense juste au scandale pour tes fans si elles savaient que ta copine est là dans le coma et que t’en profite pour coucher avec moi.

-          T’as honte de ce qu’on fait ?

-          Nan Louis, j’ai pas honte, je vois pas comment je pourrais en avoir honte vu que j’adore ça, mais c’est pas correct vis-à-vis d’Eleanor et tu le sais autant que moi.

-          Oui. Mais je l’aime et je t’aime aussi. Ça paraît difficile à croire mais je vous aime tous les deux. J’ai besoin de vous deux. J’ai besoin de vous deux dans ma vie.

Il entrelace ses doigts à ceux d’Eleanor et de son autre main il prend la mienne. J’ai envie de le croire. J’ai besoin d’y croire.

-          Je sais ce qu’on va faire, me dit soudain Louis

Je viens de faire 4 magasins différents et je n’ai que la moitié de ce que m’a demandé Zayn. Le truc que j’ai trouvé le plus simplement c’est le lubrifiant et les préservatifs, tout le reste c’est de la nourriture et bizarrement en fin d’après-midi il n’y a plus grand-chose dans les magasins. Je sais même pas pourquoi il veut tout ça. Il faut absolument que je lui demande. Je compose son numéro sur le téléphone et il répond après seulement quelques secondes.

-          Ouais ?

-          Tu prépares un festin ? Parce que j’en suis qu’à la moitié des courses là Zayn…

-          En quelque sorte.

-          Zayn ? tu prépares quoi ?

-          Une surprise. Pour Jenny.

-          Genre quoi comme surprise ?

-          Tu verras quand tu m’amèneras les courses.

-          D’accord.

Je raccroche et remet mon téléphone dans ma poche. Ça veut dire qu’il est vraiment amoureux. C’est génial !! Je remets le contact et me dirige vers un autre magasin.

Jade s’est allongée, la tête posée sur mes genoux et elle somnole. Je me fais beaucoup de souci pour Harry et Louis. Ça risque de changer beaucoup de choses. J’espère qu’ils prendront la bonne décision.  Je caresse doucement le front de Jade, elle est très jolie. Heureusement que Simon m’a proposé de rester hier après-midi…

*****FLASH-BACK*****

Je descends jusqu’au studio, les garçons sont des lâcheurs, mais moi je m’en fous, je veux bien rester avec les filles, je les aime bien. Enfin pour le peu qu’on s’est déjà côtoyés. Je toque à la porte du studio et Jade vient m’ouvrir.

-          Eeeeh ! Salut toi !

Elle me fait un gros câlin et me laisse entrer, je vais rapidement serrer dans mes bras les autres filles. Je tire une chaise et m’assois entre elles.

-          Vous me faites écouter ce sur quoi vous êtes en train de bosser ?

-          Si tu veux, dit Leigh-Anne, c’est essentiellement les derniers enregistrements qu’on a fait avant que Perrie… euh…

-          Ouais je vois, dis-je, faites-moi écouter ça…

Jade me fait un grand sourire et je lui réponds par un clin d’œil. On s’est toujours bien entendus elle et moi.

*****FIN DU FLASH-BACK*****

On a écouté beaucoup de morceaux d’enregistrements. La voix de Perrie nous as tous fait pleurer, elle nous manque.  Après on a commencé à réfléchir au projet de Zayn. Et Jade et moi on s’est beaucoup rapprochés. Et quand j’ai proposé de la ramener chez elle elle a sauté sur l’occasion.  On a échangé notre premier baiser dans la voiture, au pied de son appartement. Je souris rien qu’en y repensant.  Je vais tâcher de prendre soin d’elle, comme Zayn me l’a demandé…

Nous sortons de l’hôpital, main dans la main, c’est la stratégie qu’on a choisi d’adopter. Rien sur notre vie privée, rien sur notre couple, en revanche Louis va révéler la situation d’Eleanor. Bien évidemment il y a une petite dizaine de fans qui nous attendent. Je regarde Louis qui me fait un immense sourire. Je comprends et lui lâche la main, je prends la direction de ma voiture garée non loin de là. Il s’approche des quelques fans et engage la conversation avec elles. J’espère qu’il s’en sortira. Je ne peux m’empêcher de garder un œil inquiet sur lui.

Je m’approche de la dizaine de filles qui s’est massé là. Elles me regardent sans comprendre, quelques-unes d’entre elles regardent en direction d’Harry qui s’éloigne vers sa voiture.

-          Si vous attendez que je vous dise quelque chose sur Harry vous allez être déçues. Par contre je sais que vous vous demandez où est Eleanor, et ça je peux vous le dire, mais promettez moi de relayer l’information au maximum.

-          Oui, dit l’une des filles, tout ce que tu veux Louis

-          Alors filme !

Je lui laisse le temps de mettre son téléphone en mode caméra et je me lance :

-          Bon voilà, je voulais pas le dire tout de suite mais Eleanor est dans le coma, et on ne sait pas quand elle va se réveiller.  Je dois aussi vous dire qu’elle est enceinte, et donc que je serais papa dans quelques mois… Voilà c’est tout ce que je voulais vous dire.

Je fais un petit signe de la main à la dizaine de filles et file en direction de la voiture et d’Harry qui m’attends. Je sais que ça va criser sur le net, je sais que j’ai foutu le bordel dans notre fanbase mais j’y peux rien. Je contrôle pas mon cœur, je contrôle pas mes sentiments. Et j’aime Harry, tout autant que j’aime Eleanor, et tout autant que j’aime l’enfant qu’elle porte.

Bon maintenant que j’ai rangé et nettoyé mon appartement à fond, il faut que je demande leur aide aux autres garçons. Je commence par appeler Harry sur son téléphone.

-          Allô Harry ?

-          Si c’est pour nous dire qu’on a déclenché un ouragan je sais c’est pas la peine de me le rappeler…

-          Euh je sais pas de quoi tu parles Haz mais je vous appelait, parce que je suppose que t’es avec Louis, parce que j’ai besoin de votre aide.

-          Notre aide pour quoi ?

-          Hmmm… En fait j’aimerai bien que vous me rendiez un service.

-          Quel genre de service ?

-          Vous voulez bien garder Lily jusqu’à demain matin ? J’ai besoin de passer du temps seul à seul avec Jenny.

Après un très long silence que j’interprète comme une conversation silencieuse entre Louis et Harry il me dit :

-          Ok d’accord. On la garde ce soir et cette nuit, mais Louis me fait dire qu’il a pas de quoi la coucher chez lui, ni de quoi l’occuper.

-          Je me charge de ça. Merci les mecs j’vous adore, vous êtes géniaux !

-          De rien Zayn…

Je raccroche en souriant. Ma soirée avec Jenny se précise. Bien évidemment j’ai pas le temps d’aller moi-même chercher de quoi occuper la petite mais je sais à qui demander ça.  Je compose le numéro et il me répond quelques secondes plus tard :

-          Ouais ?

-          Pourquoi tu parles à voix basse Niall ?

-          Parce que Jade dort et que je veux pas la réveiller…

-          Merde. J’ai besoin que vous me rendiez un service.

-          Dis-moi.

-          Ça te dérangerait d’aller acheter quelques dessins animés en dvd et un matelas gonflable et de déposer tout ça chez Louis ?

-          Euh non je peux faire ça, mais… pourquoi ?

-          Pour Lily. Je veux passer la soirée avec Jenny et les garçons nous gardent Lily. Mais Louis est pas habitué à héberger des enfants.

-          Ok pas de souci. T’en a besoin dans combien de temps ?

-          Une heure et demie ?

-          Nickel. Bon courage

-          Merci…

Et voilà. Maintenant je peux aller prendre une douche et me raser. Faut que je sois beau ce soir.

Je joue aux cartes avec Lily, j’ai bien aimé discuter avec Liam, il est gentil et grâce à lui je parviens un peu mieux à cerner Zayn. Je comprends mieux pourquoi il est comme ça. D’après Liam c’est un homme discret, mystérieux, qui souffre en silence. Un homme qui aimait profondément sa fiancée et qui a beaucoup souffert de sa disparition. Un homme blessé et fragile donc, mais un homme qui veut se reconstruire, qui a un appétit de vivre grandissant. Et je me sens prête à tenter quelque chose avec lui. Mon portable posé sur la table vibre. J’ouvre le sms que je viens de recevoir et ne peux m’empêcher de sourire en le lisant.

A Jen’ : Prépare un sac pour Lily pour la nuit et prépare-toi aussi, je passe vous chercher à 18h30. <3

Il a mis un petit cœur à la fin de son message. Un petit cœur. C’est trop mignon. Mais je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Je jette un coup d’œil à l’horloge, il est 17h, Zayn passe dans une heure et demie donc.

-          Lily ?

-          Oui maman ?

-          Va prendre une douche, et après tu prépareras un petit sac avec ton pyjama et ton doudou et ta brosse à dents d’accord ?

-          D’accord maman. On va où ?

-          Je sais pas encore…

Je lui fais un sourire et ma fille se dirige vers la salle de bain. Je la suis pour l’aider un peu.

J’ai enfin tout trouvé. Direction l’appartement de Zayn maintenant. Dans une heure je récupère Dani’, j’ai hâte. Je me gare en bas de l’immeuble de Zayn et ouvre mon coffre. Trois immenses sacs cabas pleins. S’il fait manger tout ça à Jenny elle va prendre 10 kilos. Enfin bon, je m’en fous ce n’est pas mon problème. Je monte jusqu’à l’appartement de Zayn et entre vu que la porte n’est pas fermée.  Mon ami sort de sa salle de bain, une serviette simplement nouée autour de sa taille, les cheveux tout mouillés, impeccablement rasé.

-          Eh bah dis-donc tu sors le grand jeu…

-          Ouais, dit-il en souriant, un prince se doit d’être parfait pour sa princesse…

Oh mon Dieu qu’est-ce que c’est niais ! Où est passé notre bad boy ?

-          Pose les courses dans la cuisine s’il-te-plaît, j’enfile un caleçon et je te rejoins.

-          D’accord.

Je pose les trois sacs de courses dans la cuisine et Zayn me rejoins quelques secondes plus tard, vêtu d’un simple caleçon. Il déballe toute les courses et es range dans ses placards, je le regarde aire en souriant, il est très méthodique, il l’a toujours été. Je me souviens de Perrie qui au début avait un peu de mal avec le caractère méticuleux de notre ami. Ça me fait sourire.

-          Pourquoi tu souris bêtement ?, dit Zayn

-          Pour rien…

-          Pff t’es con. T’as trouvé tout ce que je t’avais demandé ?

-          Oui. Ah attends, j’ai gardé ça dans ma poche, je voulais pas le laisser avec la bouffe.

Il me tend le tube de lubrifiant et la boîte de préservatifs.

-          Merci mec.

-          T’es sûr de ce que tu fais Zayn ? Enfin je veux dire, t’es sûr que c’est pas un peu tôt ?

-          Il n’est jamais trop tôt pour vivre.  Ça va aller t’inquiètes pas pour moi. T’as rendez-vous avec qui ce soir ?

-          Une connaissance…

-          Une connaissance ? Une simple connaissance ?

-          Une amie…

-          Ah bah c’est déjà mieux. Elle s’appelle comment ?

-          Danielle. Elle est magnifique…

Il rougit et je souris. C’est pas une simple amie. Mais je comprends qu’il veuille encore garder le secret.

-          Y’a quelqu’un ?????

Ça c’est la voix de Louis.

-          Ouais entrez, dis-je, on est dans la cuisine.

Louis arrive, tenant Harry par la main. Nos deux amis sont souriants, ils semblent heureux.

-          J’ai quelque chose à vous montrer, dit Louis

-          Vous allez chialer votre race, ajoute Harry

Liam et moi on se regarde avant d’exploser de rire. C’est quoi cette nouvelle façon de parler ?

-          Elle est plutôt Bambi ou Pinocchio ?

-          J’en sais rien Jade.

-          Bon bah dans le doute on prend les deux. T’as trouvé le matelas gonflable ?

-          Ouais. On peut y aller ?

-          Ouais.

-          Attends Jade t’as pris combien de dvd ?

-          Une vingtaine pourquoi ? Faut bien qu’elle ait le choix cette gamine…

-          T’es dingue…

Je m’approche d’elle et termine ma phrase à voix basse :

-          C’est pour ça que je t’aime…

Elle sourit et on passe en caisse. On remonte ensuite dans la voiture direction chez Zayn. Jade en profite pour me voler un baiser, j’adore ça. Je me sens bien avec elle. Je ne sais pas dire si on est officiellement « ensemble » ou pas, mais je m’en fous. L’important c’est qu’on passe du temps tous les deux.

J’ai montré les photos de l’échographie à mes amis. On commence à bien distinguer mon fils sur les images.  Je leur raconte avec passion l’échographie, mais aussi la mini crise de jalousie d’Harry, bref on parle et on rigole beaucoup. Zayn pendant ce temps cuisine.

-          On peut entrer ?

-          Ouais, dit Zayn, entre Niall

-          J’suis pas venu tout seul, dit le blondinet en arrivant dans la cuisine

Il tient par la main Jade, une des meilleures amies de Perrie. C’est quoi ce traquenard ? Zayn, en train de cuisiner leur a dit bonjour mais n’a pas paru étonné.

-          Tu nous explique ?, dit Harry

-          Bah Jade et moi on passe du temps, ensemble dit le blondinet, on vous a amené des dvd pour Lily et un matelas gonflable aussi

Harry récupère ce que Niall vient de lui donner et va les déposer dans mon appartement avant de revenir.

Lorsque je reviens dans la cuisine de Zayn, Liam dit :

-          Bon moi je vous laisse, j’ai rendez-vous…

-          Avec qui ?, dis-je

-          On t’expliquera, répondent Niall et Zayn en chœur.

-          A plus les mecs !

-          Et les filles !, ajoute Jade

-          Oui les filles aussi, dit Liam en souriant, bon courage Zayn

-          Merci.

Zayn met le plat au four en souriant. Je ne savais même pas qu’il cuisinait.

-          Tu lui as préparé quoi Zayn ?, demande Jade

-          Des lasagnes aux légumes

-          Ah.

Ils se regardent longuement en silence puis la jeune fille se lève et va serrer son ami dans ses bras. Ils ont tous les deux les yeux brillants.

Je serre Jade dans mes bras et pour cause. Les lasagnes aux légumes c’est le plat que Perrie adorait que je lui prépare et nous le savons tous les deux. Après de longues minutes je dis :

-          Bon je veux vraiment pas vous mettre dehors mais faut que je dresse la table et que je m’habille, j’ai dit à Jenny que je la prenais à 18h30, donc dans 35 minutes maintenant.

-          Oui on file Zayn, dit Louis en rigolant, Niall ? Jade ? vous venez boire un coup à la maison avant de partir ?

-          Si tu veux, dit Niall

-          En plus il faut que tu leur montre les photos, ajoute Harry

Ils viennent tous me faire un gros câlin et filent dans l’appartement d’à côté. Je repense à la joie de Louis quand il nous a montré les photos de l’échographie d’Eleanor. Il semble tellement heureux. Tellement… tellement ravi de bientôt devenir papa. Et je le comprends. Si la possibilité m’avait été donnée de devenir papa j’aurai été comme lui, tout heureux. Mais avec Perrie on avait préféré se marier d’abord. C’est pas grave. C’est la vie. J’essuie une larme qui coule sur ma joue et je me dirige vers ma chambre pour m’habiller. J’ai décidé de sortir le grand jeu : pantalon noir, chemise blanche et cravate. C’est la soirée de ma vie.

Comme je ne sais pas où nous allons je mets un certain temps à choisir mes vêtements. Lily qui est déjà prête vient dans ma chambre et me dit :

-          Bah maman pourquoi t’es pas encore habillée ?

-          Parce que je sais pas quoi mettre. Tu veux bien m’aider à choisir ?

-          Comme quand j’aidais papa pour ses cravates ?

-          Oui mon cœur comme ça.

-          D’accord.

Je commence par enfiler un jean avec un chemisier rose pâle, ma fille grimace et me fait comprendre que ça ne lui plaît pas. J’essaye ensuite un pantalon gris avec un débardeur blanc en dentelle, mais ça ne lui va pas non plus. Enfin je passe une petite robe noire, toute simple. Là je vois les yeux de ma fille s’écarquiller et son sourire s’élargir.

-          T’es trop belle maman !!!

Je rigole et prend ma fille dans mes bras. J’enfile une paire de chaussures compensées noires et me voilà prête. Un coup d’œil à l’horloge, il est 18h26, il nous reste donc quatre minutes avant que Zayn arrive.  Lily a été récupérer son petit sac avec ses affaires dans sa chambre, elle a le nounours que Zayn lui a offert sous le bras et elle sourit. Je l’aide à mettre sa veste et j’enfile la mienne, juste au moment où on sonne à la porte. Je vais ouvrir, j’essaye de masquer mon excitation mais j’ai beaucoup de mal. Zayn me regarde en souriant, je ne parviens pas à décoller mes yeux des siens. Il s’approche doucement et dépose légèrement ses lèvres sur les miennes.

-          Berk…

Nous sursautons tous les deux et nous nous retournons vers Lily qui nous regarde, complètement dégoutée. Zayn lui tend ses bras et ma fille va s’y blottir. Ils se font un long câlin puis, sans reposer Lily par terre Zayn se relève et me dit :

-          T’es prête ?

-          On va où ?

-          Tu verras. Fais-moi confiance…

Il entrelace ses doigts aux miens, sans lâcher Lily et nous sortons dans le couloir. Il pose ma fille par terre, et me vole un baiser pendant que je ferme la porte à clé.

Louis nous a montré les photos de l’échographie d’Eleanor. Harry ne l’a pas quitté des yeux, ils ont l’air vraiment amoureux.

-          Bon plus sérieusement, vous avez décidé quoi par rapport à ce que je vous ai dit tout à l’heure ?

-          On ne dit rien sur nous deux, dit Harry, mais Louis a rendu public l’état d’Eleanor.

-          Donc en gros vous détournez l’attention de vous ? C’est ça ?, intervient Jade

-          On essaye, dit Louis, mais ça marchera pas. Nos fans sont des acharnées, et ça marchera pas. Mais au moins on gagne un peu de temps.

-          Tu sais, reprend Jade, votre vie privée ne regarde que vous, c’est ce que je disais à Niall tout à l’heure. Rien que pour aller au magasin acheter les dvd on a du s’habiller comme des agents secrets. Notre vie personnelle doit rester privée autant que possible. Regarde Liam, il a une copine, il est heureux, mais dès que ça va se savoir ça va être un cauchemar pour lui.

-          Attends, il a une copine ?!, s’exclame Louis

-          Ouais, dis-je, elle s’appelle Danielle, elle est danseuses et ça fait quelques semaines qu’ils se connaissent. Mais il veut garder ça secret pour le moment…

-          En même temps entre nous y’a pas de secrets, dit Harry en rigolant

-          C’est pas faux, dis-je

Je me gare en bas de l’immeuble et les filles m’emboîtent le pas. Arrivés sur notre palier je me tourne vers Jenny et dit :

-          Attends-moi là, je serais pas long.

Je prends Lily dans mes bras et lui dis :

-          Fais un gros bisou à maman, tu la reverras demain…

La petite fait un rapide câlin à sa maman, je récupère son sac et je me dirige vers l’appartement de Louis. J’y entre et me dirige vers le salon. Lily est agrippée à moi, ses bras autour de mon cou, sa peluche dans la main. Je lui glisse à l’oreille :

-          Tu vas être sage ma puce ?

Elle hoche la tête en silence

-          Tu vas rester avec Harry et Louis d’accord ? Moi je suis pas loin avec ta maman, et demain matin on viendra te chercher…

-          Tu vas lui faire des bisous à ma maman ?

-          Oui c’est ça, je vais lui faire plein de bisous…

J’embrasse la petite sur le front en débarquant dans le salon. Tout le monde se tourne vers moi. Niall et Jade sont encore là, et c’est la jeune femme qui s’approche de moi en premier. Elle se penche vers Lily et dit :

-          Coucou ma puce. On m’a dit que tu t’appelais Lily c’est ça ?

Lily me regarde, un peu paniquée. Je l’encourage par un sourire à répondre à Jade.

-          Oui. Mon prénom c’est Lily et toi ?

-          Je m’appelle Jade. Je suis une amie de Zayn, tu viens avec moi ?

Lily me fait un câlin puis tend ses bras à Jade. Jade récupère la petite puis me dit à voix basse :

-          Profite bien de ta soirée, on s’occupe de la petite, vous faites pas de souci.

Je fais un très rapide câlin à tout le monde et je file rejoindre Jenny sur le palier.

Jade vient se poser sur le canapé avec Lily dans les bras. La petite passe de bras en bras pour dire bonjour, jusqu’à moi. Je finis par la garder sur mes genoux et nous discutons avec elle.

-          Comment ça va Lily ?, demande Harry

-          Bien. Et toi ?

Harry semble surpris par la question mais il finit par dire :

-          Bien aussi.

-          Tu sais que tu vas passer la nuit ici ?, dit Niall

-          Oui parce que Zayn il va faire plein de bisous à ma maman…

Je regarde Harry et on se mord tout les deux la langue pour ne pas réagir.

-          Ah oui ?, dit Jade, ils se font des bisous Zayn et ta maman ?

-          Oui. Plein de bisous. Même qu’il l’embrasse sur la bouche, dit la petite, c’est dégoutant !!

Niall et Jade rigole doucement, elle est trop mignonne. Lily est pleine de candeur, encore toute innocente.

-          Allez viens ! J’ai faim !!!

-          Doucement Danielle, t’es sûre qu’on peut ?

-          On s’en fout de ce que pense les gens. J’ai envie d’aller manger au restaurant avec toi.

-          D’accord. Mais on va essayer d’être discrets quand même hein ? c’est déjà le bordel dans ma fanbase à cause d’Haz et Lou’ alors si on pouvait éviter d’y rajouter toi et moi…

-          Arrête de te prendre la tête Liam. Oublie les une soirée et profite de ma présence…

Sans me laisser le temps de répondre Danielle s’approche de moi et m’embrasse. Ça me fait tout oublier, et tant mieux. Je me sens tellement bien avec elle. Après de longues secondes elle s’éloigne de moi et dit :

-          Bon on se le fait ce resto ?

-          Bien sûr !!!

Je sors de la voiture, elle aussi, elle glisse ses doigts dans les miens, je me sens bien, je me sens heureux.

-          Jenny ? Tu me fais confiance ?

-          Oui…

-          Alors laisse-moi faire.

Je place mes mains devant les yeux de Jenny et la fait entrer dans mon appartement. Une fois dans le salon j’enlève mes mains et la laisse admirer. Je suis plutôt fier de moi : la table est mise pour deux, avec quelques bougies au milieu, la lumière est tamisée, des odeurs franchement agréables émanent de la cuisine, bref tout est pour le mieux.

-          T’as fait tout ça pour moi ?

-          Oui…

Jenny se tourne vers moi et me regarde en souriant. Elle s’approche tout doucement de moi et pose ses lèvres sur les miennes. Sa langue vient caresser la mienne tout doucement, je réponds favorablement à son baiser. J’en ai besoin. Je l’aime. J’enroule mes bras autour de son cou et l’embrasse longuement.  Je me sens bien, je me sens vivant. Et c’est fou ce que ça fait du bien !

Finalement on a invité Niall et Jade à rester dîner. Du coup il faut que je cuisine un peu, parce que si on compte sur Louis on n’est pas prêt de manger. Etrangement le courant passe bien entre Jade et Lily. Jade, Niall et la petite sont posés sur le canapé, devant un dvd, Louis en a profité pour venir me rejoindre dans la cuisine. Il glisse ses mains sur mes hanches pendant que je remue les pâtes dans la casserole. Ses lèvres trouvent naturellement le chemin de mon cou, je frissonne, j’adore ça. Après de longues minutes à m’embrasser dans le cou Louis me dit :

-          Ils sont mignons hein ?

-          Qui ça ?

-          Jade et Niall.

-          Ouais. Si ça pouvait durer ça serait bien. Ils vont super bien ensemble. Et Jade à l’air de se sentir mieux, je sais que c’est celle des filles qui a été le plus touchée par la mort de Perrie.

-          Oui. C’est vrai qu’elle a l’air d’aller mieux… Regarde les avec Lily, on dirait presque une petite famille…

-          Abuse pas non plus. Celui qui va fonder une famille ici c’est toi. Tu vas avoir un fils. Un petit garçon, c’est merveilleux…

-          Oui. J’espère juste que…

Il s’arrête et me regarde. Je sais ce qu’il s’apprête à dire. Et il a peur que ça me blesse.

-          Dis-le…

-          Non.

-          Louis dis-le, t’en as besoin…

Il prend une grande inspiration et dit :

-          J’espère qu’Eleanor se réveillera avant la naissance de notre fils…

Voilà je l’ai dit. Et je sais que j’ai profondément blessé Harry. Je sais que je lui fais du mal en disant ça. Il s’est retourné et ne me regarde plus. Mais je vois ses épaules se soulever à un rythme irrégulier et je sais ce que ça signifie : il pleure. Je m’approche de lui et glisse ma main sur sa hanche. Il ne réagit pas, pire il me repousse ! Je m’écarte alors et attends. Avec Harry c’est ce qu’il faut faire, attendre. Après de longues minutes il tend sa main vers moi, sans se détourner de la cuisinière. J’entrelace doucement mes doigts aux siens, tendrement et j’attends qu’il en réclame plus. C’est d’une voix triste qu’il finit par me dire :

-          Désolé…

-          T’excuse pas Hazza, tu sais ce qu’on en pense tous les deux…

Il se tourne vers moi et dit :

-          J’ai droit à un câlin ?

-          Viens-là

J’ouvre mes bras et il vient s’y blottir. Je le serre tout contre moi en embrassant son crâne.

-          Hazza je t’aime. Et j’aime aussi Eleanor. Mais c’est pas parce qu’un jour elle va se réveiller que je vais t’abandonner…

-          Promis ? J’ai besoin de toi Louis…

-          Je sais. J’ai besoin de toi aussi…

-          Oui mais toi t’as Eleanor. Et ton fils.

-          Et je t’ai toi aussi. Mon univers n’est pas complet sans toi.

C’est un drôle de grésillement qui nous sort de cette discussion très touchante. L’eau des pâtes a débordé. Nous éclatons de rire tout en réparant les dégâts. La casserole passe dans l’évier pendant que je m’empare d’une éponge pour enlever toute l’eau de la cuisinière.

-          Eh bah dis-donc, même ma maman elle cuisine mieux que vous…

Je me tourne vers la petite et lui tire la langue en souriant

-          NIAAAAALLL ! Louis il m’a tiré la langue !

Niall rapplique et prend la petite dans ses bras en m’engueulant gentiment.

-          Franchement Louis ! Tu devrais faire attention !

Il me fait un clin d’œil et ramène la petite dans le salon.

Je reviens de la cuisine avec le plat de lasagnes dans la main.

-          C’est toi qui l’a fait ?

-          Oui, dis-je, très fier, par contre c’est des lasagnes au légumes comme je suis musulman et que j’avais pas le temps d’aller acheter de la viande Hallal, j’espère juste que ça te dérange pas…

-          T’inquiètes pas je mange pas de viande non plus…

-          T’es végétarienne ?

-          Pas vraiment, mais si je peux éviter autant que possible de manger de la viande je le fais…

-          Alors c’est parfait.

Je pose le plat sur la table, entre nous deux et je m’occupe de faire le service. Jenny n’arrête pas de sourire, elle est tellement belle comme ça… Les bougies disposées sur la table se sont éteintes et je sors mon briquet pour les rallumer, sous l’œil attendri de Jenny. Elle semble heureuse c’est ce que je voulais…

Nous nous sommes mis à table tous les cinq, pâtes à la sauce tomate et au parmesan, c’est Harry qui a cuisiné. Il a posé sa main sur ma cuisse, sous la table, et il me sourit franchement tout en mangeant. Lily est en train de nous raconter ce qu’elle fait à l’école, ce qui fait sa vie, elle nous parle de son père décédé, de sa mère, de Zayn. Ses grands yeux nous font tous fondre, elle est si vive et maligne…

-          Pourquoi vous êtes amoureux ?

La question m’a fait sursauter et je me retourne vers Lily. C’est bien elle qui a posé la question, et elle nous regarde Harry et moi, attendant notre réponse. Et merde. On dit quoi à une gosse de neuf ans dans ces cas-là ?

-          Tu sais Lily, dès fois on aime les gens sans savoir pourquoi, c’est ce que je ressens pour Louis, dit calmement Harry

-          Vous vous faites des bisous ?

-          Oui, dis-je

-          Sur la bouche ?

-          Oui, répond Harry

-          Beeeeeerk !

Nous éclatons tous de rire face à la réaction de la petite fille.

Après avoir fini de manger le plat, Zayn retourne en cuisine préparer le dessert puis reviens quelques secondes plus tard. Il s’approche de moi, me tend la main, et me dit :

-          On danse ?

-          Sans musique ?

Il me regarde, sourit, se dirige vers la chaîne hi-fi du salon et lance la musique. Il avait préparé son coup, il a choisi un slow. Lent, langoureux. Et j’ai envie de le danser avec lui ce slow. Je me lève et entrelace mes doigts aux siens. Il passe une main dans mon dos et nous commençons à danser, lentement, en tournant au milieu du salon. Il m’embrasse tout doucement dans le cou, c’est agréable, je me laisse faire et je glisse même mes cheveux sur mon autre épaule pour lui faciliter le passage. J’en profite, je me sens bien avec lui.

-          Niall ? Jade ? Vous restez dormir ?

-          Ouais, dit Niall, on dormira sur le canapé s’il faut, enfin on s’arrangera mais on reste pour vous aider avec Lily.

-          Merci. Lily, ma puce, tu viens avec moi ? C’est l’heure de te brosser les dents !

Elle termine d’engloutir sa mousse au chocolat et elle me suit. Je sors le tabouret de sous le meuble de salle de bain de Louis (parce qu’il y a toujours un tabouret dans les salles de bain c’est bien connu), la petite monte dessus et elle est donc à bonne hauteur. Je la laisse se brosser les dents et je m’assois sur le bord de la baignoire en en profitant pour la regarder dans la glace. A un moment, la bouche pleine de dentifrice elle me dit :

-          Pourquoi tu me regardes comme ça ?

-          Pour rien ma puce.

-          Alors arrête de me regarder !

Je souris et fais semblant de me cacher les yeux. La petite rigole et termine de se brosser les dents. Et dire que dans quelques années le fils de Louis sera comme elle. Je suis heureux pour Louis, je sais à quel point c’était important pour lui de fonder une famille. Il le voulait, Eleanor aussi, et ils ont réussi. Leur fils sera merveilleux. Mais quoiqu’en dise Louis cet enfant nous séparera forcément. Tant pis, j’aurais vécu les meilleurs moments de ma vie…

-          Pourquoi t’es triste ?

Lily me regarde et je ne sais pas quoi lui répondre. C’est vrai, après tout, pourquoi je suis triste ? Je savais très bien qu’entre Louis et moi c’est impossible…

-          Hazza ? ça va ?

Harry est assis au bord de la baignoire, la tête dans les mains, Lily est à genoux par terre, devant lui, elle le regarde sans vraiment savoir quoi faire. Je prends la petite dans mes bras et l’emmène dans le salon, je la confie à Jade et vais voir Louis dans la cuisine :

-          Lou ? Va voir Harry, il est dans la salle de bain et il a pas l’air d’aller bien…

-          Et meeeerde !

Louis pose l’éponge qu’il avait en main et se rue dans la salle de bain. Je retourne dans le salon, Jade a installé le matelas gonflable, c’est un matelas deux places, j’ai du mal regarder.

-          On fait comment ?, dis-je, Lily sur le canapé et nous sur le matelas ?

-          Je pense que Lily serait mieux sur le matelas, dit Jade

-          D’accord mon cœur, prends le canapé, je me mettrai sur l’autre partie du matelas.

-          Okay.

Jade aide la petite à se mettre en pyjama et nous nous préparons à aller au lit. Il est encore tôt mais ça nous fera du bien à tous.

-          Tu trouves pas que ça sent le brûlé ?

-          MERDE !

Zayn me lâche et se rue dans la cuisine, je le suis et lorsqu’il ouvre le four une fumée grise épaisse s’en échappe.

-          Merde, le dessert a cramé, dit Zayn

Je m’approche, ferme la porte du four et le met à zéro, puis je pose mes deux mains sur le torse de Zayn et dis en le regardant droit dans les yeux :

-          Je pense pas qu’on ait besoin de dessert…

Puis je viens l’embrasser dans le cou et je lui glisse à l’oreille :

-          Mon dessert c’est d’être avec toi…

Il sourit et enroule ses bras autour de mon cou. Je reste collée à lui un long moment, je me sens tellement bien, tellement vivante avec lui.

-          Hazza ?

Il est assis au bord de la baignoire, la tête dans les mains et il pleure encore une fois. Je me met à genoux devant lui, je pose mes mains sur ses bras et il lève la tête vers moi.

-          Hazza qu’est-ce qu’il se passe ? Dis-moi…

-          Rien. C’est tellement débile…

-          Rien n’est jamais débile Harry. Et tu sais que je déteste te voir pleurer, alors dis-moi…

-          Tu vas m’en vouloir…

-          Je t’en voudrais pas. C’est promis. Dis-moi.

-          J’ai peur que… que ton fils nous sépare. Tu vas t’éloigner de moi quand il sera né, je le sais, et je m’y prépare. Mais ça me fait du mal. Beaucoup de mal.

-          Oh Hazza…

Je lui ouvre mes bras et il vient se blottir tout contre moi.

-          Je t’aime Louis, je t’aime tellement. Je ne supporterai pas de te perdre. Et je sais que ça va arriver… Peut-être qu’on devrait arrêter maintenant avant que ça soit trop tard non ?

Je le lâche et il s’écarte de moi. Il se lève précipitamment et dit :

-          Tu vois, tu veux pas de moi !!

Il s’apprête à tourner les talons mais je le retiens par le bras.

-          Hazza non ! Je t’aime ! j’ai besoin de toi dans ma vie ! Sans toi j’aurais jamais pu tenir le coup… Je t’aime à la folie Harry. C’est stupide peut-être parce que j’aime aussi Eleanor de tout mon cœur mais je refuse de te laisser partir, sans toi il manque une pièce à ma vie. Crois-moi Harry. S’il-te-plaît. Et ni Eleanor ni mon fils ne changeront quoi que ce soit à notre complicité. Oui on sera peut-être plus ensemble après ça, mais on sera toujours proches. Parce que je sais que tu es dépendant de moi comme je suis dépendant de toi.

Il me regarde sans vraiment sembler y croire. Je me lève et le prends tendrement dans mes bras.

-          Je crois qu’il y a une part de moi qui t’aime depuis le début Harry…

Il ne répond pas mais je le sens sangloter sur mon épaule. Je caresse doucement son crâne jusqu’à ce qu’il soit calmé. Il finit par me dire :

-          Désolé Louis. J’suis nul de douter de toi comme ça…

-          C’est pas grave, c’est normal, je comprends.

-          Merci…

Il me regarde droit dans les yeux avant de glisser ses doigts sur ma joue et d’approcher son visage du mien. Il s’arrête à quelques millimètres de mes lèvres, hésite, recule un peu et dit :

-          Tu crois qu’on devrait continuer à faire ça ?

Pour toute réponse je l’enlace un peu plus fort, un peu plus près et je l’embrasse à pleine bouche. Il est surpris mais il me laisse faire. Je commence par presser mes lèvres contre les siennes qui sont plus charnues et savoureuses que les miennes. Je sens ensuite le bout de sa langue me demander le passage entre mes lèvres et je le laisse faire. Ma langue et la sienne se mélangent, se caressent, s’apprivoisent. Je me sens bien, je me sens moi.  Après de très très longues minutes Harry interrompt notre baiser pour reprendre son souffle. Je le garde serré tout contre moi, je l’aime. C’est con mais je l’aime.

-          Bon alors on est d’accord, on met le dvd mais tu essayes de dormir en même temps d’accord ?, dis-je à la petite

-          Oui Niall !

Elle se couche d’un côté du matelas, son doudou tout contre elle et je mets la couverture que Louis nous a apporté sur elle. J’allume l’écran plat du salon pendant que Jade met un Disney dans le lecteur dvd. C’est la petite qui a choisi, donc c’est un dessin animé de princesses.  J’ai pas vraiment l’habitude, les garçons doivent l’avoir plus que moi vu qu’ils ont des petites sœurs. Je vais m’assoir sur le canapé dans les bras de Jade qui caresse distraitement ma joue du bout de ses doigts.

L’ambiance s’est faite un peu plus caliente, et ce n’est pas pour me déplaire. J’ai doucement glissé mes doigts jusqu’à la hanche de ma partenaire qui m’a laissé faire. Ses doigts à elle sont venus se loger sur mes fesses et on s’embrasse tout doucement, du bout des lèvres, les yeux dans les yeux.

Je prends la main de Danielle et nous sortons du restaurant. On n’a que quelques mètres à faire pour rejoindre la voiture mais ça s’annonce épineux vu les trois ou quatre photographes qui nous attendent de pied ferme.

-          Liam s’il-vous-plaît ! m’interpelle le premier

Je fais un sourire hypocrite au photographe qui m’accompagne et réponds :

-          Oui ?

-          Qu’est-ce que vous pensez de l’histoire d’amour entre Louis et Harry ?

-          HEIN ? Attendez j’ai peur de mal comprendre, vous me pistez dans les rues de Londres avec ma nouvelle petite amie et tout ce que vous trouvez à me demander c’est ce que je pense de Larry ? Allez vous faire foutre !!! Vien Dan’ on s’en va…

Je force Danielle à marcher un peu plus vite et nous nous engouffrons avec bonheur dans notre voiture.

-          Connards de journalistes ! Ils sont vraiment prêts à tout !!

-          Calme toi mon cœur, ça va aller…, me dit Dani’, on dort chez toi ou chez moi ?

-          Chez moi.

-          Ok. On y va.

-          Embrasse-moi d’abord…

Elle me fait le plus doux des baisers. Je suis tellement heureux de sortir avec elle.

Je me penche vers Jenny et lui glisse à voix basse :

-          Je t’aime…

Elle m’embrasse longuement puis elle me dit à l’oreille :

-          Je pense qu’on peut passer à l’étape suivante…

J’ai envie de Zayn, mais je ne sais pas s’il a envie de le faire. Après sa déception d’il y a deux jours je comprendrais. Mais il me prend par la main et m’entraîne jusqu’à sa chambre. Il ferme la porte et encadre mon visage de ses mains tout en m’embrassant. Il m’a fait reculer et je me retrouve contre son lit, je bascule en arrière et il vient se placer au-dessus de moi. J’aperçois du lubrifiant et des préservatifs sur sa table de nuit, visiblement il avait prévu le coup.

-          T’es sûr de toi Zayn ? je veux pas te forcer hein…

Il pose son doigt sur ma bouche pour m’empêcher de dire quoi que ce soit de plus. Il dépose ses lèvres contre les miennes tout en glissant sa main dans mon dos. En profitant du fait que je l’embrasse il fait glisser la fermeture éclair de ma robe. Je me laisse faire, j’en ai envie. Ça fait si longtemps que je n’ai pas vécu ce genre de choses. Je n’ai pas eu de relations sexuelles depuis la mort de David. Il y a quatre mois donc… Mais je me sens prête, prête à le faire.

Harry est parti s’allonger, je le comprends, il a un peu de mal à tout encaisser. Je vais retrouver les autres dans le salon. Le lit gonflable est en fait un lit deux places, Niall a du se tromper, comme d’hab.  D’ailleurs il est où le blondinet ? Je m’approche du canapé en silence et Jade me fait signe de ne pas faire de bruit en se tournant vers moi. Niall s’est endormi sur les genoux de Jade, et Lily dort sur son matelas, recroquevillée sous la couverture. J’entame une discussion à voix basse avec Jade :

-          Ça fait longtemps qu’ils dorment ?

-          Non. Un petit quart d’heure pour Lily, cinq minutes pour Niall. Je crois que le film de princesses ça l’a moyennement intéressé.

-          Ouais je vois, dis-je en tournant la tête vers la télé.

-          Il va comment Harry ?

-          Ça va. Il est fragile en fait, et je pensais pas qu’il l’était autant. Mais je vais prendre soin de lui…

-          T’as raison louis. Ne laisse personne te juger pour ça. Si t’as besoin de lui alors profites-en, t’as raison.

-          Merci Jade. T’es l’une des seules à pas nous juger, et je t’apprécie pour ça.

-          De rien, c’est normal.

-          Tu l’aimes ?

-          Qui ça ? Niall ? Je crois. Enfin je sais pas. Je me sens bien mieux avec lui, je me sens vraiment bien quand il est avec moi. Mais c’est venu très naturellement, il est resté hier pour bosser un peu et discuter avec nous, puis il a proposé de me raccompagner chez moi, et puis bon on a fini par passer la nuit ensemble…

-          Vous avez toujours été très proches. Alors tant mieux. T’as le droit d’être heureuse Jade.

-          T’as le droit d’être heureux aussi Louis.

-          Merci.

Je lui fais un câlin et prend la direction de ma chambre.

Je lui ai enlevé sa robe, et j’ai découvert avec ravissement ses sous-vêtements très fins en dentelle : un soutien-gorge et un string. Particulièrement excitant. Et ça marche parce que je commence à bander sévère… Je souris et l’embrasse dans le cou. Elle rigole doucement et je me sens bien. Je sasi que je fais exactement ce que je devais faire. Ses mains ont trouvé ma chemise qu’elle déboutonne rapidement avant de me l’enlever et de l’envoyer valser à travers la chambre. Je déboutonne mon pantalon et l’enlève, avant de me replacer un peu plus au-dessus d’elle. Ses doigts parcourent mon torse, elle découvre lentement mon corps, ma main se glisse dans son dos et je dégrafe son soutien-gorge avant de le lui enlever. Mes lèvres s’aventurent sur sa poitrine et la bosse dans mon caleçon enfle petit à petit. Je me sens tellement heureux, tellement bien avec elle.

-          C’est gentil ce qu’il t’a dit.

Jade sursaute et pour cause je faisais semblant de dormir. J’ai entendu sa conversation avec Louis, c’est trop mignon…

-          T’as fait semblant de dormir ? Niall ! j’y crois pas !!!

Elle me donne une légère tape sur la joue et je l’embrasse en retour.

-          Allez zou, au lit Niall, t’en as besoin, t’es épuisé… , me dit Jade

-          Oui…

J’embrasse une dernière fois Jade, éteins la télé,  puis je m’allonge de l’autre côté du matelas où Lily dort déjà. Jade s’allonge sur le canapé. Elle entrelace ses doigts aux miens et nous nous endormons rapidement tous les deux.

Je fais semblant de dormir. C’est lâche je sais mais j’ai besoin de réfléchir, besoin d’être un peu seul. Louis s’est allongé à côté de moi, il caresse doucement mon dos mais je sais qu’il ne va pas tarder à s’endormir.  C’est chose faite une dizaine de minutes plus tard, sa respiration devient bien plus lente et ses doigts cessent de caresser mon dos. Je me sens con. J’aime Louis, je devrais profiter au maximum du temps que je passe avec lui mais je n’y arrive pas, je sais que rien ne sera plus pareil au retour d’Eleanor ou bien à la naissance de leur fils. Je sais que Louis va s’éloigner de moi, quoiqu’il en dise, c’est évident.  Et j’en ai peur. Parce que je suis tellement habitué à lui que la vie me paraitra fade sans lui. Et j’ai envie de croire aux belles promesses de Louis, mais je n’y arrive pas… Je le crois, je sais qu’il pense ce qu’il dit, mais les circonstances joueront en notre défaveur. En prenant bien garde à ne pas réveiller Louis je me lève, enfile rapidement un t-shirt par-dessus mon caleçon et je sors. Je traverse le salon sans un bruit, tout le monde dort, et je sors dans le couloir. J’ai besoin d’air frais, j’ai besoin de respirer un bon coup… Je m’assois dans les escaliers qui donnent sur la porte de l’appartement de Zayn, je m’appuie contre le mur et je ferme les yeux. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que je me prends toujours la tête ? Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à juste aimer Louis ? Juste l’aimer, sans devenir fou, sans tout gâcher. Parce que oui c’est bien ce que je fais, je gâche tout…

J’ai laissé mes doigts parcourir son torse et maintenant je m’aventure près de son caleçon. La bosse qui s’y est formée me laisse augurer de la taille de son membre, qui ce coup-ci bande comme il faut. Je suis heureuse pour lui, heureuse qu’il arrive à le faire. Il est en train de sucer doucement mes tétons, il me fait du bien, j’adore ça. Je sens le plaisir et le désir se diffuser dans tout mon corps. Je glisse doucement mes doigts dans son caleçon, sur ses fesses, il frissonne et je souris. Ses mains viennent se loger sur mes hanches, ça y est, on y est, c’est le moment.

Son string commence à être bien humide et il est grand temps que je lui enlève.  Tout doucement, sans précipitation je fais descendre le tissu. Elle se laisse faire en souriant. Elle rosit néanmoins légèrement lorsque je pose mes yeux sur son pubis bien épilé. J’avais souvent suggéré à Perrie de le faire, elle avait toujours refusé. Visiblement Jenny est d’un tout autre style. Pas un poil, son sexe est complètement lisse et ça m’excite beaucoup ! Je sens mon sexe durcir encore et ça commence à me faire mal dans mon caleçon. Je me mords la lèvre au moment où ma partenaire se décide enfin à m’enlever mon caleçon. Mon sexe déjà bien gros se dresse face à elle et elle sourit en le prenant dans sa main. Elle me branle doucement et mon souffle se fait déjà haletant, je sais que ce soir le coït sera court. Court mais intense. Je profite du fait qu’elle me branle pour m’emparer du préservatif, le déballer et l’enfiler sur mon sexe. Je laisse ensuite mes doigts glisser jusqu’à son vagin, il est trempé, le passage n’en sera que plus facile. Je lui demande son approbation d’un regard, et elle me répond en m’embrassant dans le cou. Je me positionne doucement à l’entrée de son sexe et je m’introduis en elle petit à petit. Jenny a enroulé ses bras autour de mon cou, elle gémit tout doucement à mon oreille au fur et à mesure de ma pénétration.

Woaoh ! J’avais oublié l’effet que ça fait. Une vague de bonheur m’irradie et remonte dans tout mon corps. Je me sens bien, mais j’en veux plus.  J’en veux beaucoup plus.

Un gémissement féminin étouffé provenant de l’autre appartement m’a réveillé. Bah au moins ils profitent de leur soirée. Je me retourne pour voir si ça a aussi réveillé Harry, mais il n’y a personne à côté de moi dans le lit. Et merde. Où est-ce qu’il est encore parti ? Je me lève, passe une chemise par-dessus mon caleçon et sors de la chambre. Je jette un coup d’œil dans la salle de bain, il n’y est pas, il n’est pas non plus dans la cuisine, j’entre dans le salon en faisant le moins de bruit possible, il n’y est pas non plus. Je sens que je commence sérieusement à paniquer au vu de ma respiration tout à fait irrégulière. Il est où bordel de merde ?!? Je remarque alors que la porte d’entrée a été mal refermée et je vais vérifier, juste par acquis de conscience s’il n’est pas dans le couloir. Je le retrouve assis en haut des marches, regardant vers la porte d’entrée, le regard vide de toute émotion. Je m’approche doucement et m’assois à côté de lui. Il tourne la tête et se décale pour s’éloigner de moi. Je ne comprends pas.

-          Haz qu’est-ce que tu fous ?

-          J’apprends à vivre sans toi…

-          Hazza ! Tu vas pas recommencer ?

-          C’est vrai Louis. Regarde, on est même pas foutus d’assumer publiquement qu’on est ensemble, alors après la naissance de ton fils, ou après le retour d’Eleanor ça sera facile pour toi de me laisser tomber…

Putain mais c’est pas vrai ?!? Il se fout de moi ?

Louis se lève brusquement et rentre dans son appartement. Voilà, j’ai tout gâché, je me sens tellement nul, tellement con. J’aime Louis et je lui fais du mal. A force de lui montrer à quel point je doute on va finir par perdre notre belle complicité. Il est rentré et il ne reviendra pas. Je l’ai blessé, c’est sûr. Je fonds en larmes sans pouvoir m’arrêter. C’est tellement idiot.

Je fais des va-et-vient de plus en plus puissants en Jenny. Elle gémit doucement, elle me regarde avec des yeux qui en disent long sur ce qu’elle ressent. Je l’aime, je l’aime et je veux lui faire du bien. Le plaisir se fait de plus en plus intense et je sens mon sexe faire un léger sursaut en elle avant de laisser échapper tout mon sperme. Woooh, ça fait du bien. Elle atteint le septième ciel quelques secondes plus tard dans un petit cri de plaisir. Je me retire doucement, pendant qu’elle reprend son souffle et j’enlève le préservatif. Je le jette dans la poubelle et viens m’allonger à côté de Jenny. Je m’allonge sur le dos, je glisse un bras derrière mon crâne et passe l’autre autour de la taille de Jenny. Elle se blottit contre moi et pose sa main sur mon torse, juste sous mes pectoraux. Elle reprend encore son souffle un long moment puis elle dit :

-          Merci.

-          De rien. J’en avais besoin aussi…

-          Ça fait combien de temps que… ?

-          Depuis la mort de Perrie. Et toi ?

-          Depuis la mort de David…

-          Oh…

Après un long silence elle laisse glisser ses doigts sur le contour de mes tatouages.

-          C’est beau, murmure-t-elle

-          Merci.

Lorsque je vois la porte s’ouvrir je n’en crois pas mes yeux. Louis me balance à la gueule un pantalon de survêtement, un sweat et ma veste. Il a pris le temps d’enfiler un jeans et un pull, il est en train de mettre sa veste et ses chaussures.

-          Habille-toi

Je m’exécute sans chercher à comprendre. Il me donne mes baskets que j’enfile rapidement avant de mettre ma veste.

-          On va où ? Il est minuit…

-          On va assumer… T’as peur que je te laisse parce qu’on assume pas ? Alors on y va, on va assumer…

Il prend ma main et m’entraîne dans les escaliers. Il entrelace ses doigts aux miens et nous sortons dans la rue. On va quand même pas faire ça.

-          Attends Louis, j’croyais qu’on avait dit qu’on restait discrets ?

-          Je m’en fous. Je t’aime et je veux que ça se sache…

-          Oh Lou’…

Je l’embrasse fougueusement en enroulant mes bras autour de son cou, je me sens bien avec lui, je trouve ça trop mignon ce qu’il vient de dire. Et ça me rassure. Et je vais essayer de m’y faire, essayer de croire en ses promesses…

JOUR 54

Je m’éveille dans les bras de Zayn, c’est tellement agréable de pouvoir s’éveiller dans les bras d’un homme. Dans les bras d’un homme qu’on aime.

-          Je t’aime, dis-je en murmurant

-          Mmmh… C’est vrai ça ?, me répond Zayn

-          J’croyais que tu dormais…

-          Et tu préférais que je sois endormi ? Que j’entende pas ça ?

-          Non. Parce que je le pense…

-          Ouh t’es trop mignonne.

Il m’embrasse sur le front et sa main vient se loger dans mon dos, juste au-dessus de mes fesses. Je me sens tellement bien avec lui. Je me sens vivante. Je revis.

Je me réveille après un long et joli rêve. Je me retourne, Niall dort toujours, Jade aussi. Je me sens seule. D’habitude je vais voir maman quand je me réveille. Alors je me mets à pleurer. Je veux voir ma maman…

-          Pourquoi tu pleures ma puce ?, me dit Jade

-          Parce que le matin je vais toujours dans le lit de ma maman…

-          Oh ma puce… Et avec moi tu veux venir ?

Jade me tend ses bras et je me dépêche de monter sur le canapé pour aller lui faire un câlin.

Je m’éveille avec un terrible mal de crâne. Je regarde autour de moi sans vraiment comprendre où je suis. On est dans un bar. Putain qu’est-ce qu’on a foutu ? Je réveille Louis qui dort encore, la tête entre ses bras.

-          Louis ! Louis ! Qu’est-ce qu’on a foutu ??

-          Hmmm… Je sais pas…

-          Vous vous êtes tellement bourrés la gueule qu’on a même pas pu vous ramener, dit une voix à ma droite

Je me retourne et me retrouve face à Liam.

-          Qu’est-ce que tu fais là ?

-          Qu’est-ce que je fais là ? Vous m’avez explosé ma soirée avec Danielle en vous bourrant la gueule comme ça. Le patron du bar m’a appelé en catastrophe à une heure et demie du matin pour pas que vous rentriez tout seul.

-          Comment il a eu ton numéro ?, dit Louis

-          Sur vos téléphones espèces d’idiots…

-          Putain mon crâne, dis-je

-          Ça t’apprendra à te soûler la gueule Hazza. Je vais vous chercher une aspirine et après on s’en va !, dit Liam, visiblement énervé

Je me penche vers Louis et dit :

-          Tu te souviens de ce qui s’est passé ?

Il me regarde en souriant et nie d’un signe de tête. Il entrelace ses doigts aux miens et viens m’embrasser dans le cou.

J’ai amené le petit-déjeuner au lit pour Jenny et moi. On s’est assis sur le lit, et on déjeune tranquillement, en silence. C’est agréable.  Je l’aime, je suis maintenant sûr de moi…

Lorsque je me réveille Lily n’est plus à côté de moi mais sur le canapé avec Jade. Les deux filles discutent à voix basse.

-          Coucou les princesses ! Bien dormi ?

-          Ouiiiiii, dit Lily en se jetant sur moi pour me faire un câlin

Je la serre fort dans mes bras et en profite pour voler un rapide baiser à Jade.

-          Ils sont réveillés les amoureux ?

-          Je crois pas, me dit ma copine, je les ai pas vu en tout cas. Il est quelle heure ?

-          Dix heures et demie…

-          Ah ouais quand même. Tu penses que tu peux nous préparer le petit-déj’ même s’ils sont pas là ?

-          Ouais t’inquiètes, je connais bien la cuisine de Louis…  T’as faim Lily ?

-          Oh oui !!!

-          Alors viens avec moi !!

Je prends la petite dans mes bras, elle s’agrippe comme un koala à moi et je l’emmène jusqu’à la cuisine. 

-          Tu manges quoi le matin ?

-          DES CEREAAAALES !

-          D’accord, on va regarder si Louis a ça dans ses placards.

Je commence à fouiller un peu partout pour sortir de quoi nous préparer un bon petit-déjeuner. Jade est venue nous rejoindre et elle reprend ses messes basses avec Lily. J’aimerai bien savoir de quoi elles peuvent donc tant parler, mais je sais qu’aucune des deux ne me dira quoi que ce soit.

Les deux amoureux ont fini à l’arrière de ma voiture. Heureusement qu’ils ont choisi un bar ouvert 24/24h pour se saouler la gueule. Ils m’ont niqué ma soirée avec Danielle et je leur en veux pour ça. Et puis c’est jamais agréable de se faire réveiller en pleine nuit pour aller chercher en urgence deux de ses amis complètement bourrés. Je ne sais même pas pourquoi ils ont fait ça. Mais en tout cas ils en ont profité, quand je suis arrivé au bar ils étaient debout sur une table, en train de s’embrasser à pleine bouche sous les viva de la foule. Ils sont dingues. Enfin bon je les dépose à l’appartement de Louis et après je file rejoindre Danielle qui doit m’attendre.  Je démarre à peine de devant le bar que j’aperçois une tête familière. Je coupe le contact, et sors de la voiture. Je me jette dans les bras de ma petite amie qui m’embrasse tendrement.

-          Qu’est-ce que tu fais là ?

-          J’espérai que tu serais encore là, et je me demandais si t’avais besoin d’aide.

-          Non c’est bon ils sont à l’arrière de la voiture.

-          Ils sont toujours bourrés ?

-          Ah bah ils vont mettre un certain temps à décuver…

-          On les ramène ?

-          Ouais !

Elle s’installe côté passager, je reprends ma place au volant et je démarre.

On a fini de déjeuner et je viens de ramener le plateau à la cuisine. Je retourne dans la chambre et m’habille tout en disant à Jenny :

-          Tu devrais aller prendre une douche, ça te fera du bien… La salle de bain est juste là, y’a une serviette propre dans le placard, et doit y’avoir des gels douches qui traînent un peu partout. Je vais chercher Lily pendant ce temps.

-          Tu veux pas que je vienne avec toi ?

-          Je préfère te garder encore un peu secrète.

Je me penche vers elle et l’embrasse furtivement. Jenny a enfilé rapidement ses sous-vêtements et se dirige vers la salle de bain.

J’ai peut-être bien fait de ne pas lui dire que j’ai rencontré fortuitement Liam. Zayn est très mystérieux avec ses amis et veut me garder pour lui. Je comprends. Je me dirige vers la salle de bain pour aller prendre une douche, ça me fera du bien…

On est en train de préparer le petit déjeuner de Lily, du lait avec des céréales. Je commence par mettre les céréales dans le bol et la petite me dit :

-          Pourquoi tu mets pas le lait avant ? 

-          Parce que ma maman me faisait toujours comme ça quand j’étais petit…

-          La mienne elle fait pas comme ça…

Je soupire et Jade passe sa main dans mon dos pour me calmer.

-          Le lait tu le bois chaud ou froid ?

-          Tiède, me dit la petite avec un sourire angélique

C’est pas possible d’être aussi démoniaque. Comment je le rends tiède son lait moi ? Jade me regarde en souriant, mais elle me laisse me débrouiller. Zayn entre dans l’appartement et j’entends Lily crier :

-          ZAAAAAAAYYYYN !

Elle a couru pour lui sauter dans les bras. Zayn la serre contre lui et l’embrasse sur le front.

-          Ça va ma puce ?

-          Oui !

-          T’es déjà en train d’embêter Niall ?

-          Oh oui !

-          Tu l’aimes bien alors ?

-          Ouais ! il est trop gentil ! Même qu’il a dormi avec moi.

-          Il a dormi avec toi ?

-          Ouais il a dormi dans mon lit !, s’exclame Lily

Dans son lit ? Il a fait quoi ? Mon instinct surprotecteur refait surface et je pose la petite par terre.

-          Ma puce on va faire un jeu, tu vas m’attendre dans le couloir jusqu’à ce que je vienne te chercher d’accord ?

-          Oui.

Dès qu’elle est sortie de l’appartement je me dirige à grand pas vers la cuisine. J’attrape Niall par le bras puis je le soulève et le plaque au meuble en le tenant par le cou. Il me regarde sans comprendre. Jade dans mon dos me supplie de le lâcher mais j’entends en boucle dans ma tête la voix si innocente de Lily qui me dit que Niall a dormi dans son lit.

-          Qu’est-ce que tu lui as fait ?

-          Mais rien… Zayn lâche moi, tu me fais mal…

Je le lâche mais le tient au niveau des poignets pour le forcer à me regarder.

-          QU’EST-CE QUE TU LUI AS FAIT ?

-          Mais je lui ai rien fait Zayn je te jure, je sais pas ce qu’elle t’as dit mais je lui ai rien fait…

-          Lâche-le !

La voix de Liam m’a fait sursauter. Il vient d’entrer dans l’appartement accompagné d’une jeune femme que je ne connais pas, sa copine sûrement. Je lâche Niall qui va se réfugier dans les bras de Jade en sanglotant. Liam me regarde sans comprendre, Harry et Louis derrière lui ont le regard dans le vide et semble plutôt nauséeux.

Mais qu’est-ce que je lui ai fait bordel ? Pourquoi il vient m’agresser comme ça ? Il m’a fait mal, j’ai encore le souffle court et j’ai très mal à mon poignet gauche.  Jade me caresse tendrement le dos le temps que je me calme. Personne n’a encore dit un mot.

-          Il se passe quoi ici ?

Je me tourne vers la voix que je ne connais pas. Une jeune femme vient d’entrer avec Lily dans ses bras qui se cache  derrière son doudou. Ça doit être Jenny.

-          J’ai entendu crier, reprend-t-elle, il se passe quoi ?

Comme personne ne répond c’est Jade qui rompt le silence :

-          Zayn tu reproches quoi à Niall ?

-          D’avoir dormi dans le même lit que Lily, dit-il d’un ton dur

-          Oh putain je sais ce que tu penses ! C’était un lit deux places ! Je l’ai pas touchée ! Mais tu me prends pour qui putain Zayn ?!? Je croyais qu’on était amis !!

Je n’ai pas pu m’empêcher de crier en faisant sursauter tout le monde.

-          Jade on se casse, je reste pas une seconde de plus avec ce taré…

Ma copine me suit sans dire un mot et nous sortons de l’appartement. Dans le hall je m’effondre en larmes dans ses bras. Mais comment Zayn a-t-il pu croire à une telle atrocité ? Jamais je n’aurais fait de mal à Lily…

-          Jade ? J’ai très très mal au poignet

-          T’arrives à le bouger ?

-          Non…

-          On file à l’hôpital te faire examiner alors…

-          Comment il a pu me faire ça ?

-          Je sais pas…  Tu sais, il est très protecteur avec Lily, et elle a dû lui dire que tu avais dormi avec elle et il l’a mal interprété, ça arrive…

-          C’était pas une raison pour m’attaquer…

-          Je sais Niall, je sais…

Liam me fusille du regard…

-          T’es content ? Bravo ! Bon boulot !

-          J’suis con…

-          Ça tu peux le dire…

-          Ils ont quoi Harry et Louis ?

-          Ils sont bourrés, dit Liam, Haz, Lou allez vous allonger.

Ils ne se font pas prier et vont s’allonger sur le canapé. Jenny en profite pour s’approcher de moi avec Lily dans ses bras. Mais elle reste à environ un mètre de moi, elle n’ose pas s’approcher plus, je dois lui faire peur. Je fonds alors subitement en larmes… je suis tellement con ! Bien sûr que Niall n’a rien fait à Lily, mais mon instinct m’a trompé encore une fois !! Je m’en veux…  Je me sauve précipitamment en direction de mon appartement…

Merde. Ça me fait mal de voir Zayn comme ça. Mais j’ai aussi un peu peur de lui maintenant que je l’ai vu faire. J’ai peur que ce soit un homme violent. Et ça ça me rappelle de très mauvais souvenirs.

-          Je peux vous laisser Lily ?

La copine de Liam me dit :

-          Vas-y, file, et prends soin de lui, on te garde ta fille…

J’embrasse ma fille sur le front et la donne à Liam. Ma fille hésite un moment avant de consentir à se loger dans ses bras. Je file alors en direction de l’appartement de Zayn. En espérant qu’il y soit et qu’il ne soit pas parti ailleurs. Je l’aime, et c’est à moi de le calmer, de le rassurer…

-          C’est pas comme ça que j’avais prévu de passer ma matinée, dis-je à Danielle

-          Oui mais on peut pas toujours tout prévoir. Bon ma puce dis-moi tu as déjeuné ?

-          Non. Niall il a pas eu le temps de me faire mon bol de céréales…

-          Alors on va le faire ensemble d’accord ?

-          Oui chouette !

-          Liam va voir comment vont les deux autres s’il-te-plaît et après viens là on va déjeuner ici…

-          Ils dorment, j’ai déjà regardé.

-          D’accord. Alors aide-moi à m’occuper de la petite.

Je regarde l’infirmière qui vient d’inspecter mon poignet.

-          Vous avez le poignet cassé jeune homme…

-          ET MERDE ! Je le hais ! J’te jure Jade que dès que mon poignet va mieux je l’explose…

-          Non Niall. Tu ne vas rien faire du tout, me dit Jade. C’est ton ami, alors oui il s’est laissé emporter mais il est pas dans un moment facile. Ça fait tout juste deux mois que Perrie est morte, il commence une nouvelle relation, c’est pas facile pour lui…

-          Ça lui donne pas le droit de faire de moi un pédophile !

-          On fait tous des erreurs Niall ! Tu veux que je te dise ? y’a pas moins d’une semaine je me suis mise à hurler sur les filles alors qu’elles avaient rien fait. On est restées fâchées deux jours avant de se reparler. Mais elles ont compris. Parce qu’on traverse tous une passe difficile en ce moment. Alors non Niall tu vas pas te venger…

Elle m’embrasse doucement au coin des lèvres et je souris. Pour elle je suis prêt à tout ! Même à pardonner à Zayn s’il le faut… mais ça sera dur…

Zayn n’a pas été bien loin, il s’est assis par terre, juste à côté de la porte de son appartement, dans son salon donc, je me met à genoux par terre, à côté de lui et je le prend dans mes bras.

-          Chut… C’est rien… ça va aller…

Il finit par se calmer et il me dit :

-          Désolé. Je sais pas ce qui m’a pris mais quand Lily m’a dit que Niall avait dormi dans le même lit qu’elle j’ai pas réfléchi…

-          C’est pas grave. La prochaine fois t’essayera d’être moins spontané c’est tout.

-          Arrête de me dire que c’est pas grave. Niall me le pardonnera pas. Et Jade non plus…

-          Jade c’est la copine de Niall ?

-          Oui. C’est aussi la meilleure amie de Perrie… Je suis très proche d’elle, Perrie m’a demandé de veiller sur elle et sur Leigh-Anne et Jesy aussi…

Ah ouais. Je comprends mieux.

-          Tu sais quoi Zayn ?

-          Dis-moi

-          On va arranger les choses. Tu vas sécher tes larmes et téléphoner à Jade. Et plus tard tu iras t’excuser auprès de Niall… Et avant ça tu vas aller t’excuser auprès de Liam et sa copine, parce que tu les as choqués.

-          Oui. Je m’excuse d’abord auprès de toi, parce que je voulais vraiment pas que t’assistes à ça. Et Lily non plus. Et c’est pas comme ça que j’imaginais te présenter à mes amis…

-          En fait il y a un truc que je t’ai pas dit… 

-          Dis-moi.

-          Je connais déjà Liam. On s’est croisés hier au cimetière et on a été manger ensemble, il voulait me connaître comme tu refusais de me présenter…

-          Ah. Okay.

-          Bon allez mon cœur sèche tes larmes et vient avec moi…

Je sèche les larmes qui roulent toujours sur mes joues et je serre Jenny dans mes bras. Heureusement qu’elle est là, elle m’apaise. Je finis par me relever et lui tends la main pour l’aider à se mettre debout. Je la reprends dans mes bras et lui glisse à l’oreille :

-          Merci d’être là. Je t’aime…

-          Je t’aime aussi Zayn !

-          Vraiment ?

-          Oui. Je suis tombée amoureuse de toi… c’est con à dire mais je suis amoureuse de toi…

-          Je t’aime Jenny. On va vivre une belle histoire tous les deux…

Je l’embrasse doucement dans le cou, juste sous l’oreille. C’est quelque chose qui faisait rire Perrie et qui a le même effet sur Jenny.

La petite mange son bol de céréales en silence. Heureusement que Danielle sait y faire avec les enfants. Elle et moi discutons à voix basse, tout en mangeant un peu de pain avec de la confiture.

-          Tu crois qu’elle va réussir à le calmer ?, me demande Dani’

-          J’en sais rien. Perrie aurait réussi. Jenny je sais pas. Ça dépend de l’intensité des sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre…

-          D’acoord…

Elle a le regard dans le vague et je sais que quelque chose cloche.

-          Mon cœur ? y’a un problème ?

-          Hmm… avant de te rejoindre ce matin j’ai fait un tour sur internet. Votre fanbase est en train d’exploser !

-          Comment ça ?

-          Toi et moi. Tes propos aux journalistes ont fait polémique hier soir, et on a identifié mon identité grâce aux photos. Et puis y’a Harry et Louis…

-          Qu’est-ce qui se passe ? Encore ces stupides rumeurs sur leur couple ?

-          Ils ont été filmés cette nuit.

L’information met plusieurs secondes à percuter mon esprit. Filmés ? Cette nuit ? Donc bourrés et probablement très proches… Simon va nous tuer…  Bizarrement au moment où je pense ça mon téléphone vibre dans ma poche. Bingo c’est tonton Simon qui vient aux nouvelles. Je décroche avec un peu d’appréhension et porte le téléphone à mon oreille.

-          Et bah au moins un qui répond !

-          Bonjour à toi aussi Simon.

-          Ils sont où ?

-          Qui ça ?

Je fais une grimace qui fait éclater de rire Lily

-          Harry et Louis !

-          Euh… ivres morts allongés sur le canapé de chez Louis…

-          J’aurais du m’en douter. Je suis chez Louis dans trois heures, vous avez intérêt à être là tous les cinq et prêts à vous expliquer…

-          Euh… d’accord Simon…

-          Trois heures Liam !

Et il raccroche. Bon bah on est dans la merde.

-          HAZZA ! LOUIS ! VOUS BOUGEZ VOTRE CUL !!!

-          Hmm ?

-          Quoi ?

Ce sont les deux seuls mots qui me parviennent depuis le salon.

-          Je suis désolé pour ce que j’ai dit et fait, j’ai été vraiment un idiot j’aurai pas dû faire ça à Niall c’était gratuit et méchant de ma part…

Je me retourne vers Zayn qui vient de débiter ça d’une traite avant de baisser la tête.  Visiblement Jenny a bien réussi son boulot. Elle me sourit avant d’enlacer Zayn. Il a besoin d’être rassuré. Je passe devant eux et me charge d’aller réveiller Louis et Harry qui dorment, affalés sur le canapé.

Je me réveille alors que quelqu’un me secoue.

-          Oh doucement sinon je vais vomir…

-          T’as plutôt pas intérêt ! Tu bouges ton cul et tu réveilles ton petit copain et vous allez prendre une douche jusqu’à être totalement frais et dispos. Simon débarque dans trois heures et il est furieux. Ca va barder pour nous…

-          On peut pas dormir encore un peu ?

-          PUTAIN LOUIS BOUGE TON CUL !

Il a crié et ça a achevé de me réveiller. Il faut qu’on aille se doucher. Je réveille Haz en l’embrassant doucement et je le prends par la main. Une bonne douche nous fera du bien. J’ai un peu décuvé, Harry par contre à l’air d’avoir bu plus que moi. Je ne me souviens toujours pas de notre soirée. Mais tout ce que je sais c’est qu’on a beaucoup trop bu…

-          Ma puce ? On peut monter voir Eleanor ? J’aimerai bien passer un peu de temps ici, j’ai pas envie de retrouver les garçons tout de suite. Et puis il faut bien la mettre au courant aussi…

-          Si tu veux Niall. On y va. Mais doucement avec ton plâtre s’il-te-plaît…

-          Oui.

Jade m’aide à me lever, nous remercions les infirmières qui se sont occupées de moi et nous nous dirigeons vers la chambre d’Eleanor. Je ne sais pas si Jade l’a déjà croisé. Ah si peut-être une fois, chez Zayn, par hasard, un court instant.

Il va falloir que je m’excuse auprès de Niall. Mais avant ça il faut que je parle à Jade. Elle va m’en vouloir c’est sûr. Jenny, assise sur mes genoux m’encourage d’un sourire.

-          Tu peux le faire. Je crois en toi mon cœur, me dit-elle à voix basse

-          MAMAN ! J’ai fini de déjeuner !!

-          C’est bien ma puce, on va aller s’habiller maintenant d’accord ?

-          Oui maman.

-          Je reviens Zayn. Téléphone-lui, je suis sûre qu’elle attend ça…

Ma petite amie récupère sa fille et l’emmène au salon pour l’aider à s’habiller. J’hésite à composer le numéro de jade. J’ai blessé Niall, son chéri…

-          Si jamais c’est à Niall que tu téléphones, commence Danielle, demande-lui où il est et dis-lui de rappliquer, votre manager débarque dans moins de trois heures…

-          Quoi ? Simon ? Mais pourquoi ?

-          A cause de Dani et moi et surtout à cause de Harry et Louis, dit Liam en venant nous rejoindre

-          Il s’est passé quoi ?

-          Ils ont décidé d’aller se bourrer la gueule à une heure du matin dans un bar du centre-ville, le tout, main dans la main et filmé par des dizaines de témoins…

-          Oh putain. Simon va les tuer…

-          Simon va NOUS tuer. On était un peu responsables d’eux aussi… Bref, il faut que Niall soit là dans trois heures.

-          Ok. Je reviens.

Je sors dans le couloir de l’immeuble pour téléphoner à Jade. Je compose son numéro et elle me répond après d’interminables secondes :

-          Ouais ?

-          Je suis désolé pour tout à l’heure. J’ai été vraiment con…

-          Ça c’est sûr…

-          Je… tu… tu sais que je ne suis pas comme ça hein ? Mais j’ai complètement perdu les pédales, je suis devenu dingue, j’ai eu peur pour Lily. Mais je sais bien que Niall n’est pas un pédophile et qu’il n’a rien fait…

-          Tu diras ça à son poignet…

-          Quoi ?

-          Il a le poignet dans le plâtre Zayn, tu lui as explosé les os…

-          Merde… Putain je suis vraiment trop con… Rhooo je m’en veux tellement… Vous êtes où ?

-          Dans la chambre d’Eleanor.

-          J’arrive alors. Je lui ferais mes excuses en face à face.

-          T’es sûr ?

-          Certain. Bougez pas !

Je range mon téléphone dans ma poche, entre dans l’appartement et dit :

-          Jen’ ?

-          Oui mon cœur ?

-          Je reviens dans une petite heure, reste ici avec Lily s’il-te-plaît.

-          Où tu vas ?

-          Chercher Niall !!

-          D’accord !

Elle vient me voler un baiser et je file… Je descends les marches quatre à quatre et m’engouffre dans ma voiture. Les clés sont dans ma poche de pantalon, je mets le contact direction l’hôpital.

Je rejoins Liam et Danielle dans la cuisine.

-          Vous savez comment on met la télé en marche ici ? Lily réclame des dessins animés…

-          Attends je viens le faire, dit Liam, je lui met la télé ou un DVD ?

-          Peu importe tant que ça l’occupe.

-          D’accord !

-          Merci.

Je me laisse tomber lourdement sur une chaise de la cuisine. Si ma relation avec Zayn est parsemée de moments comme ça je ne tiendrai pas.  J’ai besoin de stabilité. Et de protection. Lorsque Liam revient je lui dis tout de suite :

-          Liam, il faut que je sache… Est-ce que Zayn est du genre… violent ?

-          Violent ? Je pense pas. Impulsif oui mais pas violent…

-          T’es sûr ?

-          Pourquoi tu me demandes ça ?

-          Mon père était… violent, dis-je dans un souffle, il battait ma mère et ça m’a traumatisé toute mon enfance…

-          Oh merde, laisse échapper Danielle

La jeune femme me prend dans ses bras et me serre contre elle.  C’est la première fois que j’évoque mon passé avec quelqu’un d’autre que David. Ça me fait bizarre. Mais voir Zayn aussi dur avec un de ses amis m’a rappelé mon père.

-          Il est pas comme ça Jenny, me dit Liam

-          Merci…

Harry est toujours en train de prendre sa douche, je viens de sortir. L’eau m’a fait du bien et a achevé de me réveiller… On a merdé cette nuit. La soirée m’est revenue par flashs, et c’était pas beau à voir. Grisés par l’excitation d’être ensemble on a été dans un bar pour boire un coup et profiter de notre soirée mais on s’est laissé emportés, et on a bu verre sur verre, jusqu’à finir par danser collés-serrés debout sur une table en s’embrassant langoureusement. Je percute alors ce que Liam m’a dit. Simon va venir. Ça ne peut être qu’à propos d’Harry et moi. On va passer un sale quart d’heure. J’espère juste qu’il n’a pas eu vent de ce qu’il s’est passé cette nuit…

-          Louis ?

-          Oui Hazza ?

-          Mon corps te réclame…

-          Non Haz, pas maintenant. On est dans la merde, Simon va débarquer, on a même pas décuvé, on a grave merdé cette nuit alors non c’est pas le moment.

-          Simon ?

-          Oui Simon, tu sais, notre manager préféré. On va se faire  défoncer Hazza !!

-          Mais on a fait quoi ?

-          Tu te souviens toujours pas ?

-          Non.

-          Sors de la douche, je vais te raconter.

Jenny m’aide à préparer le repas de midi vu que les amoureux sont sous la douche et que Zayn est parti chercher l’Irlandais. Danielle a dû partir, elle devait absolument aller voir son chorégraphe mais elle a promis de revenir dès qu’elle le peut.

-          Tu l’as dit à Zayn ?

-          Hein ?

-          Pour ton père, tu l’as dit à Zayn ?

-          Non. Je ne veux pas lui dire, je veux pas passer pour la petite fille fragile.

-          Tu lui parles encore ?

-          A qui ? Mon père ? Non. Dès que j’ai eu 16 ans je me suis barrée, j’ai épousé David en secret et après Lily est arrivée. Je lui ai envoyé un sms pour la naissance de Lily, il ne m’a jamais répondu.

-          Et ta mère ?

-          Elle est morte quand j’avais quinze ans, des suites des coups de mon père.

-          D’accord, désolé si ça te fait remonter des mauvais souvenirs mais j’ai besoin de savoir, parce que Zayn finira inévitablement par me poser des questions sur toi, vu que j’ai passé du temps avec toi et j’ai besoin de pouvoir lui répondre.

-          T’inquiètes, ça va c’est bon. Evite juste d’en parler devant Lily, elle est au courant de rien.

-          D’accord. Des frères et sœurs ?

-          Une demi-sœur du côté de mon père.

-          Plus jeune ou plus âgée que toi ?

-          Plus jeune, mon père menait une double vie quand j’étais petite et ma demi-sœur est née de cette union illégitime.

-          Elle à quel âge ?

-          4 ans de moins que moi.

-          D’accord. T’as des contacts avec elle ?

-          Très très peu. Ça doit faire deux ans qu’on s’est pas parlé.

-          Ok. J’peux te poser une question très très indiscrète ?

-          Vas-y.

-          Est-ce que Zayn et toi vous avez… ?

-          Couché ensemble ? Oui. Hier soir pour la première fois…

-          Ok.

-          Pourquoi ?

-          Je me demandais s’il y arriverait si tôt après la mort de Perrie…

-          Bah visiblement oui.

Elle me fait un clin d’œil et met les légumes que nous venons d’éplucher et de couper à cuire.

-          On fait quoi à manger avec ?, me dit la jeune fille

-          J’en sais rien. Si on fait de la viande Zayn la mangera pas…

-          Moi non plus.

-          Végétarienne ?

-          Non mais je ne raffole pas de la viande.  Il a quoi dans son frigo Louis ?

-          Euh pas grand-chose, de la viande, du jambon, des œufs et un peu de pamesan…

-          Et bah on a qu’à faire un gratin de légumes.

-          Tu sais faire ça toi ?

-          Je m’en occupe t’inquiètes pas…

Jade est sortie dans le couloir pour téléphoner et je la vois sourire en revenant.

-          C’était qui ?

-          Leigh-Anne qui voulait de mes nouvelles…

Je suis sûr qu’elle ment mais je m’en fous, je ne veux pas en savoir plus. On est assis auprès d’Eleanor, son ventre est franchement arrondi maintenant, elle doit accoucher dans cinq mois normalement.  J’ai envie de lui raconter un peu tout ce qu’il se passe mais je ne sais pas par quoi commencer. Et puis je trouve ça con de parler à quelqu’un dans le coma. Pourtant ça me ferais du bien. El’ a toujours été une amie pour moi, on s’est tout de suite bien entendus.

-          Zayn m’a explosé le poignet ce matin, dis-je d’une voix faible, si tu voyais ça Eleanor, depuis la mort de Perrie il  changé.

-          On a tous changé, intervient Jade

Je prends sa main puis je me retourne vers Eleanor :

-          Ouais on a tous changés, il a fallu que Perrie meure pour que Jade et moi on se rende compte qu’on est attirés l’un par l’autre. Bref, revenons-en à Zayn. Il sort plus ou moins avec une fille nommée Jenny qui a une fille qui s’appelle Lily. Et cette nuit Jade et moi on a dormi chez Louis.

Je m’interromps. Est-ce que je dois dire chez Louis et Harry ou simplement chez Louis ? Et si elle m’entendait ? Bon, restons en simplement à chez Louis, si jamais elle m’entend ça sera mieux…

-          Donc on a dormi chez Louis et Lily a dormi d’un côté du matelas gonflable, et moi de l’autre. Mais quand Zayn est venu la chercher ce matin la petite a dû lui dire qu’on avait dormi dans le même lit, et je sais pas trop comment il en a conclu que je lui avais fait du mal, que je l’avais… enfin bref il s’est jeté sur moi. Je comprends pas comment il en a pu arriver à cette conclusion-là, je veux dire tout le monde sait que je ne pourrais jamais faire ça à un enfant. C’est trop horrible ! Il est vraiment idiot des fois quand il s’y met…

-          Et l’idiot est venu s’excuser…

Je me tourne vers la porte de la chambre, Zayn se tient là, tête baissée, mains dans les poches.

Jade se détache de Niall et vient me serrer dans ses bras. Je lui fais un long câlin, sa présence me fait du bien, et je sais que ça facilitera les choses entre Niall et moi. Le blondinet me regarde d’un œil mauvais.

-          Qu’est-ce que tu fous ici ?

-          Je suis venu m’excuser. Je sais pas ce qui m’a pris, c’était idiot, je sais bien que tu n’as pas touché à un cheveu de Lily mais je suis très protecteur avec elle et mon esprit a sur réagi.

-          C’était une raison pour m’exploser le poignet et manquer de m’étrangler ?

Je baisse la tête et mes yeux tombent sur son poignet plâtré. Et merde. J’ai encore fait des dégâts.

-          Je suis sincèrement désolé Niall, je te prie de bien vouloir m’excuser pour ma stupidité d’esprit.

-          Ça va c’est bon.

-          Simon débarque dans deux heures et quart chez Louis, il veut qu’on soit tous là et ça va barder.

-          Et merde… C’est pour ça que t’es là, t’es venu me chercher ?

-          Avant tout je suis venu m’excuser parce que je suis profondément débile et oui en second lieu je suis venu te chercher.

-          On y va alors…

-          Merci

Je lui tends la main et il me la serre en souriant. Mais son regard est encore dur, il mettra du temps à me pardonner je pense. Il rejoint Jade et l’embrasse à pleine bouche, il sait que ça m’énerve, c’est sa manière à lui de se venger. Je ferme les yeux quelques secondes pour ne pas voir ça, mais le visage de Perrie s’impose dans mon esprit. Ça me fait du mal. Elle me manque encore. Elle me manquera toujours. Je préfère encore voir Niall et Jade s’embrasser.

-          A table ! crie Liam

-          Tu crois qu’il va nous tuer ?

-          Haz c’est notre manager c’est sûr qu’il…

-          Je parlais pas de Simon.

-          Oh. Tu parlais de qui ?

-          De Liam. On lui a pourri sa soirée avec Danielle. Et on est en train de lui pourrir sa journée.

-          Les garçons ? Est-ce que je peux entrer, ma fille doit se laver les mains avant d’aller manger…

Harry me regarde sans trop comprendre, il est vrai que la voix ne me dit rien du tout. Je déverrouille la porte et une jeune femme accompagnée d’une petite fille entre. Je tilt alors : c’est Jenny, la mère de Lily, la copine de Zayn. Il me semble qu’elle a débarqué ici suite aux cris de Zayn mais je suis plus tout à fait sûr.

-          Euh, enchanté, moi c’est Louis, on s’est croisés tout à l’heure mais on n’a pas vraiment été présentés, dis-je en lui tendant la main

Elle pose Lily par terre et me fait la bise.

-          Donc je suppose que le jeune homme qui se cache derrière c’est Harry c’est ça ?

-          Euh oui, enchanté, dit Hazza en souriant

Jenny lui fait la bise à lui aussi puis nous sortons de la salle de bain alors que la petite est déjà montée sur le tabouret pour se laver les mains. Harry entrelace ses doigts aux miens et nous nous dirigeons vers la salle à manger. Une pile d’assiettes et de couverts sont posés sur la table, et sans demander notre reste Harry et moi les disposons. Liam nous regarde faire, bras croisés depuis la cuisine. Il semble assez nerveux et irrité, à mon avis faudra pas le chauffer aujourd’hui.

Je regarde Louis et Harry mettre la table en silence. Ils semblent assez honteux de ce qui s’est passé hier soir, et je comprends. On va passer un sale quart d’heure avec Simon. Mon portable vibre dans ma poche et je le sors pour lire le sms que je viens de recevoir :

A Liam <3 : Arrête de stresser, essaye de te détendre, je suis là dans moins d’une demi-heure j’ai expédié l’affaire avec mon chorégraphe. Je t’aime <3

Je ne peux m’empêcher de sourire. Je me sens bien avec Danielle. Et elle sait trouver les mots qu’il faut pour me rassurer quand il le faut.  Ça fait plusieurs mois que je la connais, mais ça ne fait que quelques semaines qu’on se fréquente vraiment. Et ça me fait du bien.

-          On mange quoi ?????

Je baisse les yeux vers Lily qui vient de me poser la question. Je m’accroupis pour me mettre à sa hauteur et je dis :

-          Un gratin de légumes, tu aimes ça les légumes ?

-          Oui.

-          C’est bien. A ton âge il faut manger plein de légumes pour être en pleine forme et avoir beaucoup de force.

-          T’as mangé beaucoup de légumes toi ?

-          Oui, c’est pour ça que je suis fort !!!

-          Fort ? Mais t’es pas fort toi ! Mon papa il était très fort, toi t’es pas fort !!

La petite me tire la langue alors je l’atrappe par la taille et la porte sur mon épaule, comme un gros sac de sport. La petite éclate de rire et finit par dire :

-          D’accord Liam, t’es fort !

-          Merci ma puce…

Je la repose par terre et elle va s’installer à table au moment où Zayn rentre dans l’appartement. Il est suivi par Niall et Jade.

J’ai suivi Zayn un peu à contrecœur, je lui en veux toujours, mais vu que Simon vient et qu’il faut qu’on soit tous là… Et puis Jade a accepté de rester avec nous, et ça ça me rassure, elle est mon pilier, elle me permet de tenir le coup, de ne pas démolir Zayn. Pourtant Dieu sait que j’en ai envie…  Comme je le regarde un peu méchamment Zayn baisse les yeux. Il a de quoi avoir honte…  Jenny le rejoint et glisse sa main sur la hanche de son copain. Il se retourne en souriant et l’embrasse furtivement. Il la prend ensuite dans ses bras et ils en profitent pour discuter à voix basse…

-          Bon bah vous arrivez juste à temps, on se met à table, dit Liam, c’est cuit et chaud alors asseyez-vous.

On s’assoit, Jade prend place à côté de moi, elle glisse sa main furtivement sur ma cuisse. Ça me fait du bien, je me sens plus zen quand elle est là…

Zayn semble rassuré par ma présence. Il m’a rapidement expliqué que le plâtre au poignet de Niall est de sa faute, qu’il s’en veut, qu’il se sent vraiment con.  Je le serre fort dans mes bras, j’ai besoin de sa présence. J’entends Liam se racler la gorge et je me rends compte que tout le monde nous regarde. Je lui vole très rapidement un baiser et nous nous installons à table. Niall est juste en face de Zayn, et je sens mon copain nerveux mais je ne peux pas lui prendre la main ou quoi que ce soit puisque Lily est assise entre nous. Alors j’essaye de lui sourire pour qu’il se détende.

Je ramène le plat de gratin depuis la cuisine et le pose au milieu de la table avant de faire le service. On mange en silence, seule Lily parle, et son rire cristallin parvient à franchement détendre l’atmosphère. Louis et Harry sont partis en cuisine chercher le dessert (et s’embrasser aussi). Danielle débarque à l’appartement avant qu’ils ne reviennent et je me lève pour la prendre dans mes bras. Elle est partie à peine une heure mais elle m’a manqué. C’est con à dire mais je suis tombé vraiment amoureux d’elle. Et puis ça sera l’occasion de la présenter à Simon. Harry et Louis reviennent avec des yaourts et du sucre. Bizarrement je n’ai plus faim, je préfère profiter de Danielle.

-          Prends un yaourt et viens avec moi dans la cuisine, lui dis-je à l’oreille

-          J’arrive.

Elle pose son sac et sa veste dans l’entrée, prend un yaourt et une cuillère et me rejoins dans la cuisine. Elle engloutit rapidement son yaourt pendant que je la dévore des yeux. Elle est magnifique. Elle est passé se changer, elle porte maintenant un legging de danse archi moulant et un petit débardeur. So sexy ! Dès qu’elle a fini son maigre repas je la prends dans mes bras et l’embrasse dans le cou. Ça me détend, ça me calme.

Je dois bien avouer qu’on est tous nerveux, et surtout Louis et moi. On va se faire démonter par Simon. Il va littéralement nous tuer. C’est vrai qu’on a merdé. Mais j’ai adoré. On a pu être nous-même, on s’est montrés au grand jour, et ça j’en rêve depuis très longtemps ! Ça nous a fait du bien à tous les deux je crois, et ça me rassure sur les sentiments que Louis nourrit à mon égard. Je l’aime. Je l’aime profondément. Depuis le début. Je jette un rapide coup d’œil à ma montre, Simon sera là dans moins d’une demi-heure, ça craint. J’attrape la main de Louis, j’ai peur. J’ai même très peur. Il m’attire à lui et j’enfouis ma tête dans son cou. Sa main caresse mon dos, il tente de me rassurer mais je le sens nerveux lui aussi. Sa respiration est un  peu plus rapide que d’habitude, son cœur bat trop vite. Mais on ne peut rien y faire, il faut attendre. Zayn et Jenny se sont chargés de débarrasser la table et maintenant ils sont installés dans le canapé, avec Lily. On dirait vraiment une famille. Zayn à l’air de se sentir à l’aise avec la petite, tant mieux ! Je suis un peu calmé et Louis s’écarte légèrement de moi. Il me regarde droit dans les yeux et dit :

-          Harry quoiqu’il arrive je serais toujours là. Flippe pas, on va traverser ça ensemble…

Je l’embrasse furtivement et on va se poser au salon. Je me mets dans le fauteuil, il s’assoit sur mes genoux et ses doigts viennent doucement caresser ma joue, je me sens bien. Jade et Niall sont partis on ne sait trop où, mais ils ne devraient pas tarder à revenir.

On s’est isolés dans la salle de bain pour pouvoir parler.

-          Je suis pas sûre que ce soit une bonne idée que Simon sache que je sors avec toi. Il risque d’être déjà très énervé alors on va essayer de pas en rajouter…

-          Donc tu ne restes pas ?

-          Je reste, mais cachée quelque part, je veux pas vous attirer des ennuis.

-          Mais j’ai besoin de toi avec moi… Je me sens pas bien quand t’es pas avec moi…

-          Niall, je suis là, je serais là tout le temps. Je serais pas loin. Mais je serais là…

-          Promis ?

-          Juré.

-          Tu m’aimes ?

-          Niall… c’est quoi cette question ?

-          J’ai envie de savoir…

-          Je sais pas Niall, c’est beaucoup trop tôt pour qu’on dise ce genre de trucs… Et puis d’abord l’amour je sais pas ce que c’est, c’est ce que Perrie me disait tout le temps…

-          Elle avait tort. Je t’aime Jade. Je sais que c’est bien trop tôt, on ne se tourne autour que depuis quelques jours mais je suis sûr de moi : je t’aime…

Elle pose son doigt sur ma bouche pour m’empêcher d’en dire plus. Elle m’embrasse alors le plus doucement du monde. Nos lèvres se caressent, s’effleurent, nos langue se cherchent et se trouvent, je me sens bien…

Simon ne devrait plus tarder maintenant. Danielle a rejoint les autres dans le salon, il ne manque plus que Niall et Jade. Ah bah les voilà, ils sortent de la salle de bain. Niall embrasse sa copine qui file dans la cuisine et ferme la porte derrière-elle. J’interroge alors Niall :

-          Elle va où ?

-          Dans la cuisine, elle veut pas que Simon sache qu’on est ensemble…

-          Ok. Ton poignet c’est relatif à ce que Zayn t’as fait ce matin ?

-          Oui

Il a dit ce « oui » d’une manière si froide et dure que je sais que ce n’en est pas fini entre eux… On sonne soudain à la porte. Je vois Louis et Harry échanger un regard terrifié. Zayn regarde Lily puis Jenny avant de sortir son téléphone, de lancer la musique et de mettre les écouteurs dans les oreilles de la petite. Effectivement il vaut peut-être mieux qu’elle n’entende pas ça. Comme Louis ne semble pas décidé à aller ouvrir je vais accueillir Simon. Il me serre rapidement la main et entre dans l’appartement. Il tire la gueule, on va passer un sale quart d’heure. Il a aussi un gros dossier sous le bras, mais je ne sais pas ce que c’est ni à quoi ça va bien pouvoir lui servir. Peut-être à frapper Louis et Harry ? Je ne peux m’empêcher de sourire à cette idée et je vais me poster sur l’accoudoir du fauteuil de Danielle.

Simon nous regarde tous très longuement avant de déclarer :

-          Je m’attendais pas à trouver autant de monde ici. Mesdemoiselles ?

-          Jenny, dit la copine de Zayn en se levant pour serrer la main à Simon, je suis la petite amie de…

-          Zayn, je sais.

Il lui serre la main et elle se rassoit. Simon se tourne ensuite vers Danielle. Il l’inspecte de la tête aux pieds et dit :

-          Vous je vous ai déjà vue quelque part

-          C’est possible, je suis danseuse, je m’appelle Danielle et je suis la copine de Liam.

Simon hausse les sourcils en regardant Liam qui rougit légèrement puis il serre la main à Danielle. Il nous serre ensuite rapidement la main à tous avant de s’assoir à la place laissé libre par Jenny qui s’est installée sur les genoux de Zayn. Il marque un très long silence avant de dire :

-          Je commence par qui ?

Bien évidemment la question n’attend aucune réponse et aucun d’entre nous ne répond.

-          Bon, dit Simon en ouvrant le dossier sur la table. Louis et Harry…

Ça va barder. Il étale une série de photos sur la table. Elles nous représentent bourrés, debout sur une table de bar, en train de nous embrasser langoureusement. Sur l’une d’elle Harry a même la main dans mon jean, sur mes fesses. Je regarde Harry et nous tentons vraiment de ne pas rire, mais cela nous semble maintenant tellement ridicule. Tous nos amis se sont penchés un peu en avant pour mieux voir les photos et je les vois échanger des regards.

-          Quelque chose à dire ?, dit Simon, sachez aussi que des dizaines de vidéo de ces moments circulent sur internet et tous vos fans sont au courant…

-          Merde, laisse finalement échapper Harry, on a merdé. Désolé Simon… Mais on en avait besoin.

-          BESOIN ?

Ouch, Simon a élevé la voix, et maintenant il va criser.

-          VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI ????? BESOIN ? ET ELEANOR ? PARCE QUE JE VOUS RAPPELLE QUAND MÊME QU’HIER LOUIS A REVELE QU’ELEANOR ETAIT ENCEINTE ET DANS LE COMA, ET QUELQUES HEURES PLUS TARD SEULEMENT VOUS VOUS BOURREZ LA GUEULE ET VOUS FLIRTEZ EN PUBLIC ! NAN MAIS VOUS PENSEZ A QUOI LES GARCONS ??? VOUS IMAGINEZ LES FANS CE QU’ELLES VONT PENSER DE TOUT CA ? NAN MAIS FRANCHEMENT, VOUS ME DECEVEZ BEAUCOUP LES GARCONS, BEAUCOUP !! JE PENSEZ QUE VOUS ETIEZ BIEN PLUS INTELLIGENTS QUE CA !! FRANCHEMENT LE SGARCONS SI VOUS VOULEZ SORTIR ENSEMBLE FAITES LE, J’AI RIEN CONTRE CA, MAIS FAITES LE DISCRETEMENT !! VOUS SAVEZ TRES BIEN CE QUE CA VA DECLENCHER COMME REACTIONS, ON EN A DEJA PARLE, SURTOUT TOI HARRY, IL ME SEMBLE QU’ON EN A PARLE LONGTEMPS !! ET TOI LOUIS, JE TE PENSAIS PLUS INTELLIGENT ET PLUS MATURE QUE CA …

-          Je suis désolé, j’ai eu peur de le perdre si on ne faisait pas ça, dis-je d’une toute petite voix.

Woah ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu Simon crier comme ça. Même Lily a dû l’entendre à travers ses écouteurs puisqu’elle semble terrifiée. Je caresse doucement son crâne pour qu’elle se calme. Louis essaye vainement de se défendre, il semble mal à l’aise, et je comprends, il est en train d’exposer ses sentiments au grand jour.

-          Je l’aime Simon, j’aime Harry, et il avait peur de me perdre, peur que je l’aime pas assez, alors j’ai voulu qu’on sorte, juste pour lui prouver qu’on pouvait être ensemble, et pas seulement dans l’ombre. J’suis désolé Simon, on s’est laissé emporter, on aurait pas du boire, vraiment désolé… C’est entièrement de ma faute…

-          NON !

Harry est intervenu en faisant sursauter tout le monde. Il glisse son bras autour de la taille de Louis et dit :

-          Tout n’est pas de ta faute mon cœur, c’est moi qui t’ai forcé à nos faire sortir, on est tous les deux responsables.

-          On s’en fout des responsables, dit Simon, vous allez faire quoi maintenant ?

-          Profil bas ?, suggère Harry

-          Vous avez plutôt intérêt ! Vos fans vous allez leur dire quoi ? Parce que franchement vous vous imaginez pas le bordel dans votre fanbase…

-          On va rien leur dire, dit Louis d’une voix assurée, ça ne les regarde pas. On fait ce qu’on veut de notre vie privée.

-          Même mener une double vie ?

-          Ça ne regarde que moi, dis-je, désolé Simon mais ça ne te regarde même pas toi. C’est ma vie, ma vie privée et j’en suis encore maître jusqu’à présent il me semble.

-          Bien. Mais si ça doit avoir des répercussions sur ta carrière sache que j’en deviendrai maître…

-          D’accord Simon…

Louis s’est instinctivement et sans s’en rendre compte placé en position défensive par rapport à Harry. Lorsqu’il s’en rend compte il sourit. Je crois qu’il est vraiment amoureux…

-          Bien passons à Liam maintenant, dit Simon

Moi ? Qu’est-ce que j’ai fait encore ?

-          Ta réponse aux paparazzis l’autre jour était franchement limite, j’ai vu les photos, le doigt d’honneur t’aurais pu l’éviter.

-          Quel doigt d’honneur ? Je leur ai jamais fait ça !!

-          Si je peux me permettre, intervient Danielle, j’étais avec et il ne leur a pas fait de doigt d’honneur…

Simon sort alors une photo de son dossier et la pose devant moi. Effectivement on me voit faire un doigt d’honneur aux paparazzis.

-          C’est un montage Simon, je suis sûr de pas avoir fait ça, dis-je calmement.

-          Et le « Allez vous faire foutre » tu l’as dit ou pas ?

-          Ça oui je l’ai dit. Je reconnais que je l’ai dit, admis-je, mais ils m’ont énervé.

-          Okay, dit Simon, ça me va… Zayn a ton tour !

Je sens Zayn se raidir dans mon dos, je glisse doucement ma main sur son genou pour qu’il se détende, mais il reste crispé. Simon sort une série de photos de son dossier et les pose sur la table devant nous. Je me penche pour voir les photos, sur chacune d’elle Zayn est en compagnie de femmes très peu vêtues, sûrement des prostituées. Par réflexe je met ma main devant les yeux de Lily pour ne pas qu’elle voie ça. Je me tourne ensuite vers Zayn pour lui demander des explications. Il a fermé les yeux et il se mord la lèvre.

-          J’ai pu empêcher la publication des photos Zayn, dit Simon, mais je veux des explications…

-          Non, dit Zayn, pas ici, pas là devant tout le monde. S’il-te-plaît Simon…

-          Des explications. Maintenant.

-          J’ai … j’ai été voir des putes pour essayer de m’exciter parce que j’arrivait pas à bander… Putain !!

Il me fait signe de me lever et il s’éloigne à grands pas vers la cuisine. Je vois Niall lancer un regard inquiet dans cette direction mais Simon s’adresse à moi :

-          T’étais au courant ?

-          Pour les putes non. Pour son petit…euh… problème, oui je le savais. Mais c’est résolu…

-          Ok. Désolé d’avoir étalé votre vie privée au grand jour.

-          C’est pas grave. C’est pour Zayn que ça doit être dur, plus que pour moi.

Je débarque dans la cuisine en claquant la porte derrière moi. Jade est assise sur une chaise, en train de jouer sur son portable. Elle lève la tête vers moi et me dit à voix basse :

-          Un problème ?

-          Simon vient de me forcer à révéler devant tout le monde que… que je…

Mais qu’est-ce que je fais ? Je vais pas raconter ça à Jade.

-          Rien laisse tomber, dis-je

Elle me regarde et hausse les épaules avant de se reconcentrer sur son téléphone.

Je me mords la lèvre nerveusement. Il ne reste plus que moi et le dossier de Simon semble contenir encore quelques photos. Il a empilé toute les autres, face contre la table et en sort trois de son dossier qu’il pose devant moi. Ce sont des photos prises de loin, dans le magasin où Jade et moi avons été acheter le matelas et les dvd. On me distingue bien mais heureusement le visage de Jade est trop flou pour qu’on puisse l’identifier.

-          Qui est la jeune fille avec toi ?

-          Je peux pas te le dire Simon, dis-je

-          Niall, j’ai le droit de savoir !

-          C’est moi, dit Jade en sortant de la cuisine suivie par Zayn, c’est moi qui sors avec Niall. Depuis deux-trois jours seulement. Mais on est vraiment amoureux et on voudrait réussir à passer un peu de temps ensemble sans forcément que nos fans soient au courant.

-          JADE ?!? J’y crois pas…, laisse échapper Simon, vous savez tous les deux ce que je pense de ce genre de relations entre deux stars ?

-          Oui…, dis-je, mais ça nous est vraiment tombé dessus comme ça Simon, il faut nous croire

-          D’accord, dit Simon, de toute façon j’ai pas envie d’en engueuler un de plus, je pense que j’ai suffisamment dit ce que j’avais à dire.

On approuve tous d’un signe de tête quand on sonne de nouveau à la porte. Simon se tourne vers Louis et dit :

-          Vous attendez quelqu’un ?

Louis nie d’un signe de tête et se lève pour aller ouvrir, Harry le suit de près. Lorsqu’ils ouvrent la porte les deux ne peuvent s’empêcher de pousser un cri :

-          MAMAN ?!?

Jay et Anne entrent sans saluer leurs fils et débarquent en furie dans le salon. Elles ont l’air furieuses, surtout Jay en fait. Je sens que les garçons vont passer un sale quart d’heure…

Oulala ça va barder, en principe quand nos mères débarquent à l’improviste chez l’un d’entre nous ça sent jamais bon. Louis et Harry échangent un regard complètement terrifiés et je vois leurs doigts se nouer discrètement. Mauvaise idée les mecs, ça va déclencher la troisième guerre mondiale…

 

 

Alors alors ? Déjà excusez moi pour la longueur du chapitre mais je me suis un peu laissé emporter par mon imagination... Alors les questions :

Zayn qui rentre de chez les putes sans que ça ait marché ? Harry qui va le voir pour prendre de ses nouvelles ? Harry qui commence par ne pas croire à ce que Zayn lui dit puis qui se rend compte que c'est la vérité ? Liam qui se repose après sa première nuit avec Danielle ? Liam qui réfléchit à tous ses amis ? Niall qui se fait réveiller par zayn qui lui réclame des dvd pornos ? Zayn qui entend la voix de Jade à côté de celle de Zayn ? Niall qui a passé la nuit chez et avec Jade ? Liam qui passe voir Eleanor à l'hôpital ? Liam qui a failli sortir avec Eleanor avant qu'elle se mette avec Louis ? Harry et Louis qui ont passé une nuit très très chaude ? Zayn qui veut savoir ce qui se passe entre Niall et Jade ? Niall qui ment ? C'est mieux qu'il mente ou pas selon vous ? Liam qui raconte tout à Eleanor ? ça lui permet aussi de mettre au point les choses dans son esprit non ? Jenny qui veut revivre auprès de Zayn ? Harry et Louis qui repassent à l'acte ? Huit fois l'amour la même nuit ? Beaucoup trop ou pas assez ? Niall qui se branle devant le porno et Zayn qui parvient toujours pas à s'exciter ? Lily qui demande à aller au cimetière ? Liam qui se décide à passer au cimetière voir Perrie ? Louis qui s'éclate et prend son pied en faisant du bien à harry ? Niall qui finit par atteindre le septième ciel devant le film porno ? jenny qui laisse Lily choisir les fleurs pour David ? La petite qui se dirige sans le savoir sur les fleurs préférées de son père ? Liam qui se pose au cimetière et raconte tout à Perrie ? Le sms de Danielle à Liam ? La réponse de Liam ? Liam qui repère Lily et par conséquent Jenny ? harry et Louis qui font l'amour ? La petite discussion tendre sur l'oreiller ? La rencontre entre Liam et Jenny ? Zayn pour qui le porno n'a pas marché ? Le coup de fil de Jade à Zayn ? La réaction de Zayn ? Zayn qui se rend compte qu'il l'a un peu... oubliée ? Liam qui invite Jenny et Lily au restaurant ? Le serveur qui éloigne la petite ? Liam qui en profite pour poser LA queston sur ses sentiments à Jenny ? Harry et Louis qui arrivent à l'hôpital et sont interceptés par deux filles très suspicieuses ? La réaction de garçons ? Les premiers doutes d'Harry ? Zayn qui passe au cimetière ? Le flash-back ? La mystérieuse solution trouvée par Zayn qui en bondit de joie ? Niall qui se dépèche d'aller retrouver Jade avec l'accord de Zayn ? Louis qui essaye de convaincre Harry de venir dans la chambre d'Eleanor ? Harry qui refuse catégoriquement ? La raison pour laquelle Louis voulait qu'il soit là ? C'est mignon hein ? Harry qui arrive en s'excusant et qui vient prendre place avec Louis ? Zayn qui demande son aide à Liam de toute urgence ? Liam bien contraint d'accepter ? Zayn qui manque à Jenny ? L'annonce que Eleanor attend un petit garçon ? Harry qui se dit que ça serait bien qu'El se réveille même si ça lui briserait le coeur ? La réponse de Zayn à Jenny ? Niall qui passe du temps avec Jade ? Niall qui découvre le scandale "Larry" ? Niall qui informe les garçons du scandale ? La réaction des garçons ? Louis qui avoue avoir besoin de ses deux amours dans sa vie ? Liam qui s'en sort pas avec les courses de Zayn ? Niall qui revient sur le début de sa relation avec Jade ? Louis et Harry qui sortent de l'hôpital ? Louis qui parle à ses fans et révèle l'état d'Eleanor sans rien dire sur Harry ? Zayn qui sollicite l'aide des autres garçons ? Zayn qui préviens Jenny qu'il va venir la chercher ? Liam qui débarque chez Zayn avec les courses ? Zayn qui perse le secret de Liam à propos de Danielle ? Niall et Jade au magasin ? Louis qui ne comprend pas pour Jade et Niall ? Liam qui s'éclipse pour son mystérieux rendez-vous ?  Zayn qui sort le grand jeu pour sa belle ? Zayn qui trouve Louis et Harry mignons ensemble ? Lily qui aide Jenny à choisir sa tenue ? Zayn qui arrive à l'appartement et récupère ses deux trésors ? les interrogations de Niall sur le plan de Louis et Harry ? Zayn qui confie Lily à ses amis ? Lily qui avoue que sa mère fait beaucoup de bisous sur la bouche à Zayn ? Liam et Danielle qui sortent au restaurant ? La surprise préparée par Zayn pour Jenny ? Harry qui cuisine ? Louis qui avoue ses doutes ? Harry qui le force à dire qu'il veut qu'eleanor revienne ? Louis qui sait qu'il a blessé Harry ? Harry qui pleure ? Louis qui le rassure tendrement ? les amoureux qui ne surveillent plus les pâtes qui débordent ? Zayn et Jenny qui profitent de leur soirée ? Lily qui cherche à en savoir plus sur les sentiments de Louis et Harry ? Le slow improvisé par Zayn ? Harry qui s'occupe un peu de Lily ? Les doutes d'harry qui refont surface ? Niall qui récupère la petite et dit à Louis d'aller voir Harry ? Zayn qui a laissé cramer le dssert ? Jenny qui s'en fout ? Louis qui rassure Harry du mieux qu'il le peut ? Louis qui est devenu accro à Harry ? Niall et Jade qui s'occupent du coucher de la petite ? Zayn qui se sent bien avec Jenny ? Les paparazzis qui interpellent Liam ? Liam qui s'énerve contre eux ? Zayn et Jenny qui passent à l'étape supérieure ? Louis et Jade qui discutent ? Zayn qui parvient enfin à s'exciter ? Niall et Jade qui profitent l'un de l'autre autant qu'ils le peuvent ? harry qui doute tellement qu'il préfère sortir ? Zayn et Jenny qui passent à l'acte ? louis qui se réveille et cherche Harry partout ? Harry qui se persuade qu'il a perdu Louis ? Zayn et Jenny qui finissent dans les bras l'un de l'autre ? Louis qui revient et décide de sortir avec Harry pour lui rpouver à quel point il l'aime ? 

Alors, les questions de la deuxième partie :

Jenny qui apprécie de se réveiller dans les bras de Zayn ? Son premier "je t'aime" à Zayn ? Mignon tout plein ou pas ? Lily qui se lève sans pouvoir rejoindre sa maman ce qui la rend triste ? Jade qui prend la petite avec elle ? Harry qui s'éveille complètement bourré dans le bar sans se souvenir de rien ? Liam qui semble passablement énervé d'avoir du les surveiller comme des gamins ? Louis qui se souvient de rien non plus ? Zayn qui amène le petit-déjeuner au lit à Jenny ? Niall qui se réveille et observe Jade et Lily qui discutent ? Danielle qui vient rejoindre Liam ? Zayn qui veut garder Jenny comme un "secret" ? Niall qui galère à préparer le petit déjeuner de Lily ? Zayn qui vient chercher la fille e sa copine ? Lily qui raconte avec tout son innocence la nuit ? Zayn qui interpète mal et pète les plombs ? Liam qui intervient pour empêcher Zayn de faire encore plus de mal à Niall ? jenny qui débarque avec Lily alertée par les cris ? Jade qui essaye de tirer la situation au clair ? Niall qui comprend et se barre parce qu'il est blessé que Zayn ait pu penser ça ? Zayn qui se rend compte qu'il a fait une grave connerie et qui fond en larmes en s'enfuyant ? Jenny qui malgré sa peur décide d'aller le chercher ? Liam et Danielle qui s'occupent de la petite ? Niall qui a le poignet cassé ? sa colère envers Zayn ? Jade qui réussit à le calmer ? Jenny qui calme Zayn ? Zayn et Jenny qui se confient l'un à l'autre sur leur sentiments ? Danielle qui confie à liam que ses amis ont été filmés pendant la nuit ? Liam qui met un certain temps à percuter ? Simon qui appelle Liam, furieux ? Louis qui met du temps à émerger puis qui percute et s'occupe de réveiller Harry ? Niall qui veut monter voir Eleanor pour pas retourner voir les autres ? Jenny qui encourage Zayn à s'excuser auprès de ses amis ? les excuses de Zayn à Jade ? Jenny qui se confie sur son passé à Danielle et Liam ? Liam qui la rassure ? Louis qui parvient à se souvenir de la soirée ? Louis qui informe Harry que Simon va venir et qu'ils y a des risques pour eux ? La discussion entre Liam et Jenny sur le passé de la jeune femme ? Le passé très douloureux de Jenny ? Liam qui se pose la question de savoir si ils ont couché ensemble ? Jenny qui admet que oui sans en dire plus ? Le menu du repas de midi ? Niall qui ne croit pas Jade quand elle dit qu'elle était au téléphone avec Leigh-Anne mais qui ne cherche pas à en savoir plus ? Niall qui confie sa douleur à Eleanor ? Zayn qui débarque pour s'excuser ? Niall qui accepte ses excuses mais sans vraiment lui pardonner ? Niall qui nargue Zayn en embrassant langoureusement Jade ? Harry qui flippe un peu de se faire tuer par Liam ? La rencontre entre Jenny et Louis et Harry ? Le sms de Danielle à Liam ? Lily qui embête Liam et Liam qui se venge gentiment ? Niall qui se sent mieux avec Jade ? Jenny qui est très proche de Zayn ? Liam qui n'a qu'une envie : celle de passer du temps seul avec sa chérie ? Harry et Louis qui flippent complètement ? Jade qui préfère ne pas révéler sa relation avec Niall à Simon ? Niall qui a peur de trop flipper ou de péter les plombs sans elle ? Liam qui s'inquiète pour Niall ? Liam qui va ouvrir à Simon et s'interroge sur le mystérieux dossier qu'il a sous le bras ?  Simon qui commence par demander aux jeunes filles présentes qui elles sont ? le sphotos qui ont été prises d'harry et de Louis durant la nuit ? Simon qui pète un câble ? harry et Louis qui se défendent comme ils le peuvent ? Louis qui finit par répondre de manière un peu dure à Simon ? Louis qui se place en position de défense par rapport à Haz sans même s'en rendre compte ? La confrontation Liam/Simon ? Jenny qui découvre les photos de son chéri avec les putes ? Son réflexe de cacher les yeux de Lily ? Zayn qui se trouve très très mal à l'aise ? Simon qui l'oblige à répondre devant tout le monde ? Zayn qui préfère aller s'isoler ? Jenny qui se fait interroger par Simon ? Zayn prêt à se confier à jade mais qui renonce au dernier moment ? Niall qui est bien obligé d'avouer qu'il a une relation ? Jade qui finit par révéler à Simon que c'est elle la jeune fille sur les photos ? Simon qui consent finalement à contrecoeur à leur relation ? Les invitées surprises ? Qu'est-ce qui va se passer selon vous ? Que vont-elles dire ou faire ? Louis arrivera-t-il à défendre Harry ? Harry arrivera-t-il à protéger Louis comme il le veut ? Bref dites-moi tout !!