Et voilà ! deuxième publication de la soirée ! (pas de ma faute si mes cours sont aussi chiants... ) Bref j'espère que vous allez enjoy. Même si c'est un peu violent...

 

Chapitre 10 : Underwater...

-          Tu vas finiiiir à la flotte !

J’éclate de rire et empêche Louis et Harry de m’attraper. Niall est en train de se mettre en maillot de bain, alors qu’Harry et Louis m’attrapent (un par les bras, un par les pieds) il dit :

-          EEEEH ! Doucement avec ma copine, ne l’abîmez pas !!!

J’entends Harry qui me tient les bras marmonner :

-          Sa copine ? Mon cul ouais…

Je souris. Harry tient à moi ça se voit.  C’est mignon. Il a fait de gros efforts sur scène tout à l’heure pour faire semblant avec Niall, mais je sais qu’il lui en veut. Harry et Louis sont entrés dans l’eau, en me tenant toujours, l’eau est tiède, alors qu’il est près de deux heures du matin. La plage sur laquelle nous nous trouvons est déserte (excepté deux des gardes du corps des garçons), on va pouvoir en profiter. Les garçons me lâchent et je tombe dans l’eau. Je me relève rapidement et j’entends les garçons rigoler un peu plus loin. Niall vient d’entrer dans l’eau et me rejoins, il s’approche de moi, glisse ses doigts sur ma hanche et me glisse à l’oreille :

-          Ton maillot de bain te va à ravir, tu es magnifique !

-          Merci !

Je l’embrasse au coin des lèvres et nous nageons pour aller retrouver Harry et Louis qui s’amusent dans l’eau. Ils se coulent, s’attrapent et se balancent à l’eau à tour de rôle. Nous les rejoignons et nous nous amusons ainsi pendant une bonne quinzaine de minutes, puis, complètement épuisés nous nous contentons de barboter dans l’eau en discutant. Niall s’est placé derrière moi et a enroulé ses bras autour de ma taille, Harry est face à moi et me tient les mains, sous la surface de l’eau, tout cela au cas où un éventuel promeneur nous repérerait depuis la plage. Harry me caresse tendrement les mains, Niall me caresse tendrement les hanches. C’est bizarre et agréable à la fois. Mais je suis tiraillée en for intérieur entre les deux. J’aime Harry, profondément, mais Niall ne me laisse pas indifférente non plus. Les garçons ont commencé à discuter, du concert qui s’est fini il y a voilà une heure, mais la tension est palpable entre Haz et Niall. L’atmosphère est tellement tendue que je finis par m’écrier :

-          STOOOP ! Stop ! On arrête tout ! Niall et Harry faut que vous mettiez les choses au point parce que là ça va pas du tout. J’en ai marre, on dirait toujours que vous allez vous sauter à la gorge, moi j’en peux plus.

Je me dégage des bras de Niall et enlève mes mains de celles d’Harry.  Je nage quelques mètres et vais rejoindre Louis. Je dis ensuite :

-          Allez-y maintenant, on est dans la mer, y’a personne aux environs, vous pouvez vous envoyer tout ce que vous voulez à la gueule.

-          Ok, dit Harry, je commence alors. Niall je… je te déteste, t’es en train d’essayer de séduire ma copine, je trouve ça dégueulasse, en plus tu sais que je suis extrêmement jaloux…

-          Et moi je t’en veux, répond Niall d’un ton hargneux, parce que t’es même pas foutu de voir que ta copine est attirée par moi. Elle t’aime bien sûr, mais je la trouble.

-          Mais tu te rends compte de ce que tu dis ?, reprend Harry, c’est qui qu’elle a appelé à l’aide après avoir retrouvé ses parents ? C’est qui qui a été la récupérer à Paris ? C’est qui qui prend tous les risques pour elle ? T’as le beau rôle toi, tu n’es que son faux petit-copain, tu prends aucun risque pour elle…

-          Tu nous as tous foutu dans la merde Harry allant la chercher Harry, dit Niall, on est en train de prendre des risques tous ensemble pour elle. Et je l’accepte sans rien dire parce que je suis en train de tomber amoureux…

-          HEIN ?, dis-je

-          QUOI ?, s’exclament Harry et Louis en cœur

-          Je suis amoureux, répète Niall, puis se tournant vers moi il ajoute : amoureux de toi

Je ferme les yeux et les rouvre pensant à un cauchemar. Il n’en est rien. Je regarde Niall sans vraiment comprendre. Il reprend :

-          Tu te souviens quand je t’ai dit « je t’aime » l’autre jour quand on a été acheté tes maillots de bain ?

Je hoche la tête en silence. Louis a posé sa main dans mon dos pour m’inciter à me calmer.

-          Je le pensais vraiment. J’étais plus dans mon rôle à ce moment-là. Et à chaque fois que tu m’embrasses je sens mon cœur battre un peu plus fort. Je me sens bien avec toi je…

Il n’a pas le temps de finir sa phrase qu’Harry s’est jeté sur lui et tente de le maintenir la tête sous l’eau. Louis bondit pour séparer les deux et je vais attraper les mains  de mon petit-ami. Après deux très longues minutes nous réussissons enfin à les séparer.  Niall est conscient mais complètement essoufflé et récupère doucement son souffle dans les bras de Louis. Je me tourne vers Harry après m’être assuré que le blondinet allait bien et je dis :

-          T’es complètement malade ? Tu te rends compte que t’aurais pu le tuer ?

-          Je euh…

-          Tu sais quoi ? Tu la fermes ! Je veux plus t’entendre !

-          Mais…

-          TA GUEULE !

Je nage ensuite jusqu’à Niall et je m’adresse à lui à voix basse :

-          Ça va ?

Il hoche la tête en silence. Je pose ma main dans son dos, il a encore le souffle très court. Il a dû avoir la peur de sa vie.

-          On rentre. Niall on s’expliquera tous les deux demain. Ça va aller ? t’arrivera à regagner la rive ?

-          Je vais l’aider, intervient Louis

Les deux garçons prennent la direction de la plage, ils avancent à pas mesurés, Niall semble vraiment affaibli.

-          Haz on y va, dis-je d’un ton froid.

Harry me suit en silence. Nous arrivons sur la plage en même temps que les garçons. Je file mon gilet à Niall qui grelotte, nous prenons nos affaires et nous dirigeons vers l’hôtel, tout à côté de la plage. Les gardes du corps n’ont rien dit, ils ont bien compris qu’il y avait un problème. Haz qui marche à quelques centimètres de moi tente de me parler à voix basse :

-          Cécile je…

-          Julie ! Je m’appelle Julie !, dis-je hargneuse, et je t’ai dit de la fermer donc je ne veux pas t’entendre !!

Au clair de lune je vois une larme rouler sur sa joue. Ok il est jaloux, et c’est plutôt mignon, mais il a failli tuer Niall ! Nous montons dans notre suite en silence, Niall s’effondre sur le canapé, au milieu du salon qui dessert toute les chambres. Il est tout blanc. Louis hésite à le laisser et je dis :

-          Je mets les choses au point avec Harry et j’arrive.

Louis s’assoit donc par terre près du canapé. Je pousse Harry dans notre chambre et ferme la porte derrière-nous. Sans qu’il puisse dire quoi que ce soit je monopolise la parole :

-          Ce que tu as fait là est inadmissible, t’as failli le tuer. Tu vas me dire « oh mais c’est pas ma faute, j’étais jaloux » oui d’accord, t’était jaloux et je peux le comprendre, c’est pas une raison pour tuer un de tes amis ! Tu t’imagines si Louis et moi on n’était pas intervenus ? Tu te rends compte ? (il baisse la tête et je continue : ) Ouais tu peux avoir honte, parce que franchement c’est l’une des pires conneries de ta vie. Tu peux t’en vouloir, c’était idiot ! Je sais pas si je te le pardonnerais, parce que je tiens à Niall ! Je suis pas amoureuse de lui, c’est pas ce que je viens de dire hein, ça m’a choqué autant de toi ce qu’il a dit, mais je tiens à lui. Sans lui je ne pourrais pas sortir dans la rue, je passerais mes journées enfermée dans une chambre d’hôtel. Et ça me coûte de jouer à ça avec lui, parce que même si je l’aime bien c’est toi que j’aime ! Et tu devrais arrêter d’être jaloux de tout et tout le temps…

Je m’approche de lui, l’embrasse doucement sur la joue et sors de la chambre. Malgré ce qu’il a fait je l’aime, et ça ne pourra pas changer.  Je m’approche de Niall qui respire toujours faiblement, assis sur le canapé. Louis s’est éclipsé en me voyant arriver. Je m’assois à côté de Niall et le force à poser sa tête sur mon épaule. J’ai posé ma main dans son dos, son souffle est plus régulier que tout à l’heure mais son cœur bat toujours trop vite. Mais je ne sais pas si c’est à cause de moi ou du choc. Je souris et caresse tout doucement l’arrière de son crâne. Il grelotte un peu, et je le serre plus fort contre moi.

-          Désolé Niall

-          T’excuses pas c’est pas ta faute.

-          Oui mais je sais qu’Harry ne s’excusera pas. Alors je le fais à sa place. Parce que je suis sa petite amie. Et je l’aime. Et là je suis sincèrement désolée pour toi Niall. Je sais ce que c’est que d’aimer quelqu’un qui ne nous aime pas. Désolé Niall. Vraiment…

-          Chut… T’excuses pas. Je suis con de m’être attaché à toi. C’est idiot. Et puis je sais que t’aime Harry.

-          Oui mais je tiens à toi. Je tiens beaucoup à toi Niall. Et je me sens bien quand je suis avec toi. Et j’aime bien t’embrasser aussi

NIall-Horan-2012-one-direction-32147821-500-500

Je me sens rougir, c’est con. Je ne l’aime pas mais j’aime l’embrasser. C’est tellement stupide.

Il me regarde en souriant et approche ses lèvres des miennes. Il y imprime un léger baiser, rapide, furtif, mais doux. Il m’embrasse ensuite sur le front et enroule ses bras autour de mon cou. J’enroule les miens autour du sien et nous restons enlacés comme ça un long moment. Sa respiration s’est complètement régulée et ça me rassure.

-          Niall ? t’as de la ventoline dans ta valise ?

-          Ouais

-          Tu devrais en prendre un peu avant d’aller dormir. Prends une douche chaude aussi ça te fera du bien.

-          Tu vas aller dormir avec Harry ?

-          Je ne sais pas. Peut-être. Mais si tu as le moindre problème tu m’appelles d’accord ?

-          Promis. Je t’aime Cécile. Et j’en suis bien désolé…

-          Je sais.

Je l’embrasse doucement dans le cou, ça le fait sourire.

-          Bonne nuit Niall !

-          Bonne nuit Cécile !

Il rentre dans sa chambre et en ferme doucement la porte. Je me dirige vers ma chambre et y rentre sur la pointe des pieds, en essayant de faire le moins de bruit possible. Harry est couché dans le lit, mais il ne dort pas, sa lampe de chevet est allumée et il ne sait pas dormir avec la lumière. Je m’approche de son côté du lit et m’assois par terre. Il me regarde longuement avent de briser le silence :

-          J’ai été con hein ?

-          Ça c’est le moins qu’on puisse dire.

-          Il va comment ?

-          Mieux. Mais il est un peu sous le choc je pense.

-          J’suis un idiot putain… Tu m’en veux ?

-          Un peu. Je t’aime mais t’as failli tuer quelqu’un qui compte beaucoup pour moi…

-          Je sais. Je m’en veux.

-          Alors t’auras intérêt à t’excuser…

-          Oui. Je le ferais. Je peux te poser une question ?

-          Vas-y.

-          Tu ressens quoi pour lui ?

-          Beaucoup d’attachement. Quand je suis avec lui je me sens bien. J’aime bien l’embrasser aussi.  Mais je l’aime pas autant que toi…

-          Donc tu l’aimes ?

-          Peut-être un peu.

-          D’accord. Tu sais que ça me fait du mal ?

-          Oh Harry… Je me suis mal exprimée. Je l’aime, en amitié très forte, ou en amour très faible peu importe. Je tiens à lui, c’est un ami très proche, et ça nous rapproche forcément de jouer au faux couple. Mais c’est toi que j’aime du véritable amour, toi et toi seul.

-          Vraiment ?

-          Je te le jure.

-          Prouve-le

Je me rapproche de lui et colle mes lèvres aux siennes. Nous nous contentons de presser nos lèvres les unes contre les autres. Il s’est redressé dans le lit et a glissé sa main dans mon cou, je glisse mes doigts dans ses bouclettes brunes. Après de longues minutes je me relève et dit :

-          Tu m’accordes deux minutes ?

-          Oui.

Je ressors de la chambre et vais toquer à la porte de celle de Niall. Je veux juste m’assurer qu’il va bien. Il vient m’ouvrir en souriant. Je lui dis immédiatement :

-          T’as pris ta ventoline ?

-          Oui.

-          Ça va aller ?

-          Oui. Il va comment Harry ?

Un peu déroutée par la question je mets un certain temps avant de répondre.

-          Bien je crois. Il s’en veut. On reparlera de tout ça demain. Passe une bonne nuit !

-          Oui toi aussi !

Je lui fais un rapide câlin et vais retrouver Harry. Je ferme la porte de notre chambre à clé sous le regard étonné d’Harry. J’enlève mon maillot de bain humide et vais m’allonger nue dans le lit à côté d’Harry. Il se retourne vers moi mais hésite à poser ses doigts sur mon corps, alors il se contente de m’observer. Il ne peut masquer son envie, je le vois se mordre la lèvre.

-          Tu sais que tu le mérites pas ?

Il hoche la tête en silence

-          Mais j’en ai envie… Alors vas-y…

Il glisse ses doigts sur ma hanche, me déclenchant des frissons dans tout le corps. 

 

Alors ? Lou et Haz qui chahutent avec Cécile ? Haz qui refuse d'accepter l'idée que Niall appelle Cécile sa "petite amie" ? Niall qui trouve Cécile superbe dans son maillot ? Cécile qui est mal à l'aise de la tension entre Niall et Haz ? Les reproces d'Haz à Niall ? Les reproches de Niall à Haz ? Niall qui avoue qu'il est amoureux ? La réaction de tout le monde suite à cet aveu ? Les explications de Niall (qui font qu'il s'enfonce encore plus) ? Harry qui ne tient plus et essaye de couler Niall ? Louis et Cécile qui réagissent au quart de tour et les séparent ? Niall qui peine à retrouver son rythme respiratoire et cardiaque ? Cécile qui engueule Harry ? Cécile qui s'inquiète pour Niall ? Le retour à l'hôtel et Cécile qui s'énerve à nouveau contre Harry sur le chemin ? Cécile qui engueule à nouveau Harry une fois à l'intérieur de leur chambre et qui lui fais prendre conscience de ce qu'il a fait ? Cécile et Niall qui discutent ? Cécile qui s'inquiète vraiment pour Niall ? Niall qui se trouve stupide de l'aimer ? Cécile qui retourne voir Harry et qui s'explique plus calmement avec lui ? cécile qui retourne voir Niall une dernière fois pour être sûr qu'il va bien ? Cécile qui retourne voir Harry et réclame son affection (et son corps) ?