Bonsoir à vous !! Ce chapitre de British experience est un peu plus court que d'habitude mais il est tellement dense en surprises et en émotions que je suis sûre que vous ne regarderez même pas la longueur ;) Bonne lecture ;)

Chapitre 21: Une surprise innatendue

Appartement des filles, chambre d’Amy

Je suis pliée en deux sur mon lit, j’ai mal au ventre depuis hier soir, du coup j’ai séché l’université aujourd’hui. Agathe ne devrait plus tarder à rentrer maintenant, je lui demanderai si elle peut me préparer un antidouleur. J’ai trop mal, je ne comprends pas…

Aéroport d’Heathrow

J’ai trois heures d’attente, son avion a du retard. Je dois récupérer Perola. D’où elle vient ? De l’Irlande, de chez moi. Ça fait quatre mois qu’elle y est, on s’est un peu enfermé dans notre mensonge.  En fait dès le lendemain du nouvel an elle m’a accompagné en Irlande, mes parents avaient accepté de l’héberger. Ça devait être provisoire, jusqu’à ce  qu’on révèle le fait qu’elle n’avait pas avorté. Mais à trois mois et demi de l’accouchement on n’avait encore rien dit. J’ai honte de cacher ça à mes amis, mais je sais que dès qu’ils sauront je devrais faire face à de nombreuses critiques. Mais maintenant il est temps de leur dire.

Appartement des garçons

Je suis dans le salon avec Louis, Zayn s’est enfermé dans sa chambre avec Perrie, Harry est sorti on ne sait où et Niall devait aller à l’aéroport, mais on ne sait pas trop pourquoi. J’ai essayé d’appeler ma femme quatre fois depuis ce matin, elle ne m’a pas répondu. Ni à aucun de mes sms. Elle doit ne plus avoir de batterie, comme d’habitude…

Appartement des filles

Je viens de rentrer, Amy doit encore être à l’université normalement, mais sa veste est au porte-manteau, ses chaussures dans l’entrée.

-          Amy ?

-          Dans ma chambre, me répond-t-elle d’une voix faible

Qu’est-ce qu’elle fait là ? On est mardi, elle ne devait quitter l’université qu’à 19h, c’est sa plus grosse journée. Je pose ma veste et mes affaires dans le salon et vais jusqu’à sa chambre. Elle est recroquevillée sur son lit, presque en larmes.

-          Merde Amy qu’est-ce qui se passe ? Tu t’es engueulée avec Liam ?

-          Non. J’ai… Mal au ventre.

Elle a grimacé au milieu de sa phrase et je comprends que c’est sérieux.

-          Je vais te chercher un cachet et un verre d’eau.

Je me lève et me dirige vers la pharmacie dans la salle de bain. J’en profite pour lui poser quelques questions :

-          Ça fait combien de temps que t’as mal ?

-          Depuis hier soir

-          T’as pas été en cours aujourd’hui ?

-          Non. J’avais trop mal…

-          T’as pas appelé Liam ?

-          Je ne peux pas me lever et mon téléphone est dans le salon

-          Merde. Tu veux que je te le ramène ?

-          Non c’est bon, ça va aller..

-          T’as mal où précisément ?

-          Dans le bas du ventre.

-          T’as déjà fait ta crise d’appendicite ?

-          Je crois pas…

-          Ça pourrait être ça alors. Si ça passe pas avec le cachet je t’emmène à l’hôpital..

-          Ça va aller t’inquiètes. Toi avec Harry vous en êtes où ?

-          Je lui ai toujours pas parlé.

-          Ça fait combien de temps ?

-          Quatre jours…

Quatre jours déjà que je m’étais engueulée avec mon petit-ami. Quatre jours que je ne lui ai pas parlé.

FLASH-BACK

Je viens de voir les photos qui circulent sur internet de mon petit ami en soirée. Elles datent d’hier soir, il est complètement bourré dessus, et il y drague allègrement quelques jeunes filles. Ça me fout hors de moi. Je compose rageusement son numéro sur mon portable et fout le haut-parleur.

-          Allô ?

Harry me répond d’une voix ensommeillée, à tous les coups je viens de le réveiller. Pourtant il est déjà 17h.

-          Ça va ? T’as bien profité de ta soirée ?

-          Ouais c’était cool.

-          Cool ? Les meufs que t’as dragué aussi elles ont trouvé ça cool ?

J’ai élevé la voix sans m’en rendre compte et je sens Harry nerveux à l’autre bout du fil

-          Ma puce ? Qu’est-ce qu’il se passe ?

-          Tu oses me demander ce qui se passe ? Tu vas à une soirée sans moi, tu m’avais promis d’être raisonnable et t’as fini bourré !

-          Oui, désolé je…

-          J’ai pas fini ! La main au cul à la petite salope avec qui tu dansais tu vas me dire aussi que t’es désolé ?

-          Quoi ? Mais j’ai pas fait ça…

-          Y’a des photos Haz, les photos ne mentent pas. Tu m’as extrêmement déçue. Je pensais que je pouvais te faire confiance, tu m’avais promis.

-          Je sais mais on m’a forcé à boire…

-          Tu te fous de moi ? Tu sais pas dire non peut-être ?

-          Je… Je suis désolé ma puce je…

Il s’interrompt et je l’entends chuchoter quelque chose à quelqu’un. La fille rencontrée hier en boîte et avec qui il avait dû passer la nuit sûrement… 

-          Haz ? Ne t’avise plus jamais de m’adresser la parole !

-          Mais ma puce je…

Je raccroche et balance mon téléphone contre le mur. Il se brise et tombe par terre. Amy alertée par le bruit me rejoins dans le salon, elle me trouve en larmes sur le canapé

FIN DU FLASH-BACK

Amy s’était occupée de moi toute la soirée. Maintenant c’est à moi de m’occuper d’elle. Je reviens avec un verre d’eau et un cachet vers mon amie. Elle s’assoit péniblement sur le lit et prend son médicament.

-          Essaye de te reposer, si dans une demi-heure c’est pas au moins un peu passé tu iras à l’hôpital.

-          Merci.

Je la laisse et retourne dans le salon. Je sors de mon sac mon nouveau téléphone et je l’active. J’ai gardé le même numéro qu’avant et je sais que je vais recevoir tous les messages et appels en absence de mon petit-ami.  Après quelques minutes je reçois tout d’un coup, quinze appels en absence et sept sms.

To Sweetheart <3 : Bébé je suis désolé, sincèrement, je sais pas ce qui s’est passé…

To Sweetheart <3 : Ma puce je sais que tu m’en veux mais je pense qu’on devrait parler

To Sweetheart <3 : Je m’en veux tellement si tu savais…

To Sweetheart <3 : Je me le pardonnerai jamais… J’aurai pas du passer la nuit avec elle, elle ne signifie rien pour moi

To Sweetheart <3 : Tu ne veux vraiment pas parler ? Je pourrais au moins m’excuser en face à face…

To Sweetheart <3 : Pourrir notre relation à cause d’une sale pute comme elle c’est stupide, vraiment stupide, je regrette, je m’en voudrais toute ma vie si jamais je te perds à cause de ça…

To Sweetheart <3 : J’abandonne. J’ai été le pire des idiots qui puisse exister sur terre, t’as raison de ne pas vouloir me pardonner ce que j’ai fait…

 

Pas d’autre message depuis trois jours. Il doit vraiment s’en vouloir. Je pense que ça a assez duré, je l’appellerai sûrement dans la soirée. J’ai bien réfléchi, je lui pardonnerai, avec du mal, mais je l’aime et je lui pardonnerai.

Dans la rue en bas de l’appartement des filles

Quatre jours qu’on ne s’est pas parlé. Je ne sais pas si elle veut mettre un terme ou pas à notre relation. Je l’ai suivie à a sorte du lycée jusqu’à chez elle, comme tous les soirs depuis trois jours. Elle ne m’a pas vu, heureusement. Elle me manque. J’ai été con. L’alcool m’a perdu, j’ai fini bourré dans le lit d’une meuf que je ne connaissais même pas. J’ai trompé Agathe. Je m’en voudrais toute ma vie d’avoir fait ça… Je suis un idiot. Elle m’avait pourtant mis en garde avant que je sorte, elle m’avait dit de maîtriser ma consommation d’alcool. Je me sens con, je n’oserai jamais aller la voir pour m’excuser, j’ai trop honte. Je prends du coup le chemin de mon appartement, les garçons doivent m’y attendre. Je suis un lâche, un idiot, le mec le plus débile qui soit.

A l’appartement des filles

Je n’ai pas de message de Perola. Elle est très mystérieuse. Nous ne l’avons pas vue depuis le nouvel an. Niall refuse de dire quoi que ce soit, et la jeune fille est très mystérieuse sur l’endroit où elle se trouve. Elle est évasive au téléphone, et j’ai l’impression qu’elle cache quelque chose de grave. Je m’apprête à lui téléphoner quand Amy m’appelle depuis la chambre :

-          Agathe ? Tu peux venir s’il-te-plaît…

-          J’arrive

Je me précipite dans sa chambre, elle est toujours pliée en deux, et elle pleure de douleur.

-          Oula. J’appelle Liam, on t’emmène à l’hôpital !

-          Quoi ? Non. Pas Liam, s’il-te-plaît. Il va se faire du souci pour rien… Appelle plutôt Mark.

Mark, le petit ami d’Erik. Comme il travaille sur Londres on l’a vu assez souvent ces derniers mois. Je prends mon téléphone et compose le numéro du jeune homme :

-          Allô ?

-          Mark ? On a besoin de toi, bouge-toi s’il-te-plaît.

-          Un problème ?

-          Faut emmener Amy à l’hôpital, s’il-t-plaît dépêche-toi !

-          J’suis là dans dix minutes…

A l’appartement des garçons

Harry vient de rentrer, ça fait quatre jours qu’il ne mange quasiment rien, qu’il ne dort presque pas, depuis qu’il s’est embrouillé avec Agathe il ressemble vraiment à un zombie.

-          Tu lui as parlé ?, dis-je

-          Non. J’suis un lâche, je n’ai pas osé l’aborder…

-          Viens-là !

I se pose à côté de moi sur le canapé et il pose sa tête sur mon épaule. Sans cesser de jouer à Fifa je passe ma main libre dans ses bouclettes. Il s’en veut d’avoir dérapé. La fille avec qui il a couché il y a quatre jours a été la pire erreur de sa vie. Nous lui avons tous dit, mais c’était trop tard, Agathe et lui s’étaient déjà embrouillés. Il pleure en silence, je le laisse aire, ça fait trois jours qu’il est comme ça. Ça m’énerve de voir mon ami aussi mal, mais il l’a bien cherché ce coup-ci.

-          Il est où Niall ?, demande soudain Haz

-          Il a parlé d’aéroport mais j’ai pas tout compris, répond Liam avant que j’ai pu dire quoi que ce soit

-          Des nouvelles d’Amy ?, lui demande Harry

-          Non, elle doit plus avoir de batterie sur son téléphone.

-          Et Perola ?

-          Non, dis-je, elle nous cache quelque chose j’en suis sûr !

A l’appartement des filles

J’ai demandé à Agathe de me préparer deux trois affaires dans un sac, au cas où. Erik débarque un peu paniqué dans notre appartement, il a les clés donc il ne sonne pas et viens directement jusqu’à ma chambre. Je me suis assise péniblement et je suis en train de mettre une paire de baskets.

-          Il se passe quoi ?

-          Elle a mal au ventre depuis ce matin, et ça passe pas même avec un cachet, dit Agathe

-          Ok je vois. Pourquoi l’hôpital ?

-           C’est dans le bas du ventre, et si c’est une crise d’appendicite vaut mieux l’emmener à l’hôpital.

-          T’as pas tort. T’arrivera à marcher ?

-          Ouais je crois, dis-je

Je me lève péniblement et me dirige vers la porte de l’appartement. Mark m’aide à descendre les escaliers et je monte dans la voiture.  Mes amis montent rapidement et Mark démarre. Il semble nerveux, inquiet pour moi aussi. Agathe pianote sur son téléphone.

Quoiqu’en pense Amy, son mari à le droit d’être au courant. J’envoie donc un rapide message à Liam :

To  Li’ : Amy est sacrément mal, on s’occupe d’elle je te tiens au courant, mais t’éloigne pas de Londres, on risque d’avoir besoin de toi

J’espère que comme ça il ne sera pas trop inquiet, mais j’en doute.

A l’aéroport

L’avion de ma petite amie a encore été détourné, il me reste encore trois quart d’heure d’attente. J’en ai sérieusement marre !

A l’appartement des garçons

Liam a posé sa manette de jeu et a regardé le sms qu’il vient de recevoir. Il a blêmi, s’est excusé et s’est éloigné pour téléphoner. Ça doit concerner Amy, il n’y a qu’elle pour le mettre dans un tel état. Je prends la manette de Liam et la jette sur les genoux d’Harry.

-          Joue à sa place !

-          Non… J’ai pas envie…

-          Haz ! Prends la manette et joue, ça te fera du bien !

Il prend la manette à contrecœur et reprend la partie de Liam contre moi.

Je me suis éloigné pour pouvoir téléphoner à Agathe. Le message qu’elle m’a envoyé m’inquiète. Mais ça explique pourquoi je n’ai pas réussi à joindre Amy de la journée.  Elle décroche au bout de trois tonalités seulement :

-          Allô ?

-          Elle est où ? il se passe quoi ? T’es avec elle ? pourquoi tu m’as pas appelé avant ? Faut que je vienne ? Tu comprends c’est ma femme et …

-          Et tu t’inquiètes, me répond Agathe, c’est normal. Tu promets de pas paniquer si je t’explique ?

-          Oui. Je vais essayer.

-          Mark vient de descendre de la voiture avec elle, ils sont à l’accueil des urgences maintenant. Elle se plaint de terribles douleurs à l’estomac depuis ce matin.

-          J’arrive !

-          Attends c’est peut-être…

Je ne la laisse pas finir sa phrase et je raccroche. Je retourne dans le salon et dit :

-          Les mecs ? Vous voulez bien m’accompagner jusqu’à l’hôpital ? Je me sens pas de conduire…

-          Il se passe quoi ?, dit Louis sans quitter la télé des yeux

Harry s’est retourné vers moi et frappe sur le bras de son ami. Louis se retourne, me regarde et dit :

-          Ça va ? On dirait que t’as vu un fantôme…

-          Amy est aux urgences elle a mal au ventre depuis ce matin.

-          Merde, dit Harry, je conduis !

Il file dans l’entrée et nous donne nos vestes à chacun.

A l’aéroport

L’avion de Perola vient d’atterrir, je vais enfin pouvoir la serrer dans mes bras. Au moment où je m’approche de la porte de sortie je sens mon portable vibrer, je décroche sans vraiment regarder :

-          Allô ?

-          Tu bouges ton cul et tu nous rejoins à l’hôpital !

-          A l’hôpital ? Il se passe quoi Louis ?

-          Amy est aux urgences, on accompagne Liam…

Je ne l’écoute plus, Perola vient de passer la porte, elle est magnifique. Son petit ventre rond me fait beaucoup d’effet. Elle me sourit et me fait un petit signe de la main avant de récupérer sa valise.

-          NIALL TU M’ECOUTES ?!?

Louis vient de hurler dans le téléphone. Je lui réponds :

-          Ouais. On arrive !

-          On ?

Je raccroche sans répondre, Perola vient de passer le portique de sécurité. Je m’approche d’elle et elle se jette dans mes bras. C’est tellement bon de la retrouver. Tellement bon d’être avec elle… Nous restons enlacés de très très longues minutes au milieu du hall de l’aéroport.

A l’hôpital

J’ai rejoint mes amis dans le hall. Je ne sais pas combien de temps va mettre Liam à arriver, mais à mon avis dans les vingt prochaines minutes il sera là. Comme Amy semblait avoir vraiment mal les médecins l’ont emmenée tout de suite en salle d’examen. Mark et moi attendons comme des idiots dans le hall.

Je suis dans une salle d’examen, entourée par un médecin et deux infirmières. Ils viennent de tâter mon ventre et le médecin a envoyé une des infirmières chercher le matériel pour faire une échographie.

Nous arrivons à l’hôpital et je me précipite dans le hall des urgences. Agathe se lève et vient me serrer dans ses bras.

-          Elle est où ?

-          Derrière, ils sont partis l’examiner…

Je hèle une infirmière et lui dit :

-          Excusez-moi, ma femme est là-bas, est-ce que je peux la rejoindre ?

-          Bien sûr.

Je fais un bisou sur la joue d’Agathe, serre rapidement la main à Mark et file dans le couloir que l’infirmière m’indique. Elle m’accompagne jusqu’à la chambre de ma femme. Je rentre et je vois Amy me regarder, un peu étonnée. Je m’approche d’elle et l’embrasse sur le front. Elle me dit à voix basse :

-          T’inquiètes, je vais bien…

-          Si t’allais bien tu serais pas là.

-          J’ai juste mal au ventre. Si ça se trouve je fais juste ma crise d’appendicite. Dans trois jours on en parlera plus.

Agathe s’est raidie à mon arrivée. Nous ne nous sommes même pas dit bonjour. Je m’apprête à l’aborder quand une infirmière vient nous voir et dit :

-          Vous êtes arrivés avec Amy ?

-          Oui, répond Agathe, elle va bien ?

-          Oui. Ils la montent en service de gynécologie pour lui faire une échographie, vous devriez aller l’attendre là-haut

-          Une échographie ?, dit Louis, mais euh… pourquoi ?

-          Montez, vous saurez-vite.

Nous montons alors tous les quatre. Seul Louis est venu avec Liam et moi, Zayn est resté à l’appartement avec Perrie. Niall devrait arriver, enfin s’il a bien compris ce que Louis lui disait.

Ils m’ont transféré au troisième étage pour l’échographie, je ne comprends pas pourquoi c’est nécessaire à ce point.  J’ai juste mal au ventre. Liam ne m’a pas quitté, il est toujours à côté de moi, il me tient tendrement la main.

Amy me regarde en souriant. Notre présence nous apaise mutuellement.  Les médecins tiennent à lui faire une échographie. Ils remontent son t-shirt, et le médecin y pose la sonde avec un peu de gel.

-          Vous savez à combien de semaines vous êtes du terme mademoiselle ? demande le médecin à ma petite amie

-          Hein ?

-          Vous devez accoucher dans combien de temps ?

Hein. Elle ne va pas accoucher, elle n’est pas enceinte.

-          Mais euh… j’suis pas…

-          Si mademoiselle, vous l’êtes.

Le médecin tourne l’écran de son ordinateur vers nous et nous pouvons clairement voir une silhouette de bébé. C’est pas possible. Je regarde le ventre d’Amy sans pouvoir y croire, elle n’a pas un ventre arrondi, elle n’a pas pris de poids, elle a toujours eu ses règles. Je… non. Je refuse d’y croire. Amy me regarde un peu paniquée. Elle finit par dire :

-          C’est une blague ? C’est une blague hein ? Je suis pas enceinte ?

-          Si mademoiselle.

-          Mais c’est pas possible ! Regardez mon ventre ! Y’a pas de bébé là-dedans, je peux pas être enceinte j’ai eu mes règles encore la semaine dernière !

Elle commence à s’agiter et je me rapproche d’elle. Elle finit par fondre en larmes. Elle se redresse dans le lit et entoure mon torse de ses bras. Je caresse doucement l’arrière de son crâne pour qu’elle se calme mais ses pleurs redoublent d’intensité. Je regarde le médecin, en lui demandant du regard des explications…

-          C’est possible. Ça s’appelle un déni de grossesse, c’est rare que la femme soit en déni jusqu’au terme mais ça semble être votre cas mademoiselle. Il faut qu’on vous fasse examiner par une sage-femme. Je suis désolé, c’est très brutal mais il faut vraiment qu’on vous fasse examiner maintenant, votre mal de ventre peut-être signe que l’accouchement est imminent…

Je pleure à chaudes larmes dans les bras de Liam. Je ne peux pas être enceinte, c’est pas possible. Comment un bébé aurait-il pu se développer dans mon ventre sans que je le sache ? Non non non, je refuse d’y croire. Liam se penche vers moi et me glisse à l’oreille :

-          Bébé ? Il faut qu’on aille te faire examiner par une sage-femme. Je sais que t’y crois pas, mais il le faut, s’il-te-plaît…

-          Oui. D’accord…

Dans le couloir du service gynécologie-maternité

Mark s’est assis sur un des fauteuils de la salle d’attente, les bras croisés derrière sa tête, il a fermé les yeux. Louis s’est assis lui aussi, Harry fait les cent pas dans le couloir et je ne peux m’empêcher de l’observer. Je l’aime, je le sais. J’ai envie de le prendre dans mes bras, mais après ce qu’il m’a fait, je ne peux pas.

Devant l’hôpital

Je viens de garer la voiture sur le parking. Perola m’a tenu tendrement la main pendant tout le trajet. On est heureux de se retrouver, ça fait près de deux mois que je ne l’ai pas vu. Certes, elle s’arrangeait pour m’appeler tous les jours, même quand j’étais à l’autre bout du monde, mais maintenant elle est là, avec moi. On va devoir dire aux autres qu’elle est enceinte mais il est largement temps, elle doit accoucher dans trois mois à peine. Nous sortons de la voiture, elle me prend la main et nous nous dirigeons vers l’accueil.

Dans le couloir du service gynécologie-maternité

Harry fait toujours les cent pas, c’est stressant. Ça fait plus d’une demi-heure que nous n’avons pas eu de nouvelles d’Amy. On commence sérieusement à s’inquiéter là…  La porte battante tout au bout du couloir claque et Niall entre dan le couloir, derrière lui je reconnais les cheveux blonds de Perola

Perola ? Qu’est-ce qu’elle fait là ? Je me lève et me jette dans ses bras, je suis contente d’avoir enfin retrouvé mon amie. Ça fait quatre mois que je ne l’ai pas vue ! Je lui fais un gros câlin, et c’est seulement après que je remarque son ventre.

-          Perola ? t’es… ?

-          J’ai pas avorté avant le nouvel an. J’ai failli mais finalement non. Et on avait peur de vous le dire, c’est pour ça que je me suis éloigné quelque temps…

Niall a rougi, il nous a caché le fait qu’il allait bel et bien être papa. Je lui donne une petite tape dans l’épaule en rigolant. Je le serre dans mes bras et nous sommes rejoints par Louis. Niall va être papa. C’est dingue ! Et c’est mignon… Il va être papa.

Finalement ils l’ont plutôt bien pris. Après ce long câlin avec mes amis je dis :

-          Elle a quoi Amy ?

-          On sait pas, dit Mark, mais j’espère qu’on saura bientôt.

-          Liam ?

-          Avec elle, répond Agathe

-          Zayn ?

-          Avec Perrie à l’appartement, dit Louis

-          Ok. Bon bah on n’a plus qu’à attendre alors ?

Tout le monde acquiesce en silence.  Je m’assois par terre, à côté de Louis, Perola s’est assise sur un siège à côté d’Agathe, et Harry fait les cent pas. Nous profitons de l’attente pour tout leur raconter.

Niall me regarde et m’incite du regard à commencer. Je pose la main sur mon ventre bien rond et dis :

-          Déjà on est désolé de ne pas vous l’avoir dit plus tôt, mais on manquait de courage.

-          Faut pas nous en vouloir, dit Niall, mais on a un peu paniqué, on était sûrs de nous jusqu’à ce que Perola entre au bloc. Et je crois qu’on a pris conscience à ce moment-là qu’il fallait qu’on assume nos actes. Et du coup Pero a pas avorté…

-          Du coup comme on avait peur de vous le dire, on avait peur d’assumer je crois, on a décidé que j’irai vivre en Irlande quelque temps…

-          Et le provisoire s’est transformé en plusieurs mois, dit Niall, on voulait vous le dire ce week-end de toute façon, c’est pour ça que Perola rentrait à Londres. J’étais à l’aéroport pour la récupérer quand vous m’avez appelé.

-          On vous aurait pas jugé, dit Agathe, moi je trouve ça merveilleux, même si vous êtes peut-être un peu jeunes…

-          Au moins vous assumez, dit Mark, et ça c’est bien !

La sage-femme est en train d’inspecter mon entrejambe, je pleure toujours, Liam glisse tout doucement ses doigts sur mon front. Il semble sous le choc lui aussi.

-          Mademoiselle, on va vous garder, on va déclencher l’accouchement maintenant.

-          QUOI ? non non non j’suis pas prête ! Pas maintenant ! Je peux pas devenir maman maintenant, je suis pas prête, je viens tout juste d’apprendre que j’étais enceinte

Par réflexe j’ai resserré mes jambes.  Liam me regard et me dit doucement :

-          Mon cœur, laisse-toi faire s’il-te-plaît. Il le faut…

-          Liam je suis pas prête. Les autres ont plusieurs moi pour se préparer, moi j’ai même pas eu quelques minutes…

Je sens un liquide chaud et gluant couler entre mes jambes.

-          AAAAAH ! C’est quoi ça ?

-          Vous venez de rompre la poche des eaux mademoiselle, dit la sage-femme, finalement on ne va pas avoir besoin de vous déclencher. Vous avez toujours mal au ventre ?

-          Oui mais c’est intermittent.

-          On appelle ça des contractions mademoiselle, vous allez accoucher dans les prochaines heures, on va vous transférer en salle de naissance.

-          Je euh… d’accord…

-          On va aussi pouvoir vous poser la péridurale, comme ça vous aurez moins mal

-          Merci.

Liam me regarde et sert ma main un peu plus fort. Il se tourne vers la sage-femme et dit :

-          Vous savez dans combien de temps je vais être papa ?

-          Son col en est à 5 cm, il faut qu’elle soit à dix, donc encore une heure ou deux, peut-être plus…

-          D’accord. J’ai le temps d’aller prévenir nos amis alors ?

-          Je pense que oui…

-          Amy ?, dit-il en se tournant vers moi, je peux aller les prévenir ?

-          Vas-y.  Mais reviens vite, j’ai besoin de toi…

-          Oui. Je serais vite là !

Je l’embrasse sur le front, glisse mes doigts dans ses cheveux et je sors de la salle. Ils sont en train de bouger le lit de ma petite amie pour l’emmener dans une autre salle.  Je vais être papa. C’est un peu soudain, mais c’est merveilleux.  Enfin je crois que je réalise encore pas trop. Je sors dans le couloir, et tous mes amis se tournent vers moi. Ils sont anxieux, ça se voit. Je suis un peu surpris de voir Niall et surtout Perola. En plus elle a un ventre tout rond. Un ventre de femme enceinte. Un ventre comme Amy aurait dû avoir… 

-          Elle a quoi ?, dit Louis, dit nous Liam

-          Je… j’ai peur de te faire un peu de concurrence Niall, mais je vais être papa.

-          HEIN ?, s’exclame Mark

-          QUOOOOOIIIII ?, crient les deux filles

-          Qu’est-ce que tu racontes ?, dit Harry

-          Je vais être papa. Amy vient de perdre les eaux.

-          Mais elle était pas euh …, hésite Niall

-          Déni de grossesse. Elle s’en est pas rendu compte. Personne ne pouvait le voir. Mais à l’échographie y’a aucun doute… je vais être papa…

-          Fille ou garçon ?, demande Perola

-          Je sais pas, on était tellement sous le choc qu’on n’a même pas pensé à demander.

-          D’accord, me dit-elle en souriant, t’es heureux ?

-          Oui. Enfin je crois. Je t’avouerais que j’ai quelques appréhensions, j’ai peur qu’on ne soit pas prêts.

-          Bah c’est sûr qu’en un quart d’heure vous n’avez pas trop pu vous faire à l’idée, dit Niall, en tout cas c’est génial ! Bienvenue au club des futurs papas !!!

Il vient me serrer dans ses bras. J’en profite pour lui glisser à l’oreille :

-          Elle a pas avorté ?

-          Non. On t’expliquera...

Agathe et Perola se sont levées et viennent me serrer dans leur bras également. Je leur fais un gros bisou sur la joue à chacune, je tape dans la main de Mark, puis dans celle de Louis et je vais serrer Harry dans mes bras. Je m’apprête à retourner dans le couloir mais je me ravise au dernier moment. Mark vient de me tendre un briquet et un paquet de cigarettes, je ne sais pas comment il sait que je fume, mais c’est vrai que ça me fera du bien. J’empoigne les deux et descends les marches quatre à quatre. En fumant il faut que j’appelle mes parents. J’allume ma cigarette et la coince entre mes dents le temps de composer le numéro. Ma mère décroche après seulement une tonalité :

-          Liam ? y’a un problème…

-          Je sais pas vraiment si c’est un problème mais… tu vas être grand-mère…

-          Non ? C’est pas vrai ? Amy est enceinte ? C’est prévu pour quand ?

-          En fait elle a fait un déni de grossesse, elle vient de perdre les eaux. Donc vous devriez préparer un sac avec quelques affaires et prendre le chemin de Londres…

-          Oh mon cœur, c’est magnifique… T’es avec elle ? Tu vas assister à l’accouchement ?

-          Oui. Je la laisserais pas seule pendant ce moment-là.

-          C’est bien. Félicitations. On arrive dès que possible.

-          Maman ? Pleure pas…

-          Je pleure pas… je suis heureuse que mon fils fonde une famille c’est tout…

-          J’ai hâte de vous présenter notre enfant.

-          Moi aussi j’ai hâte. Gros bisous ! Et bon courage à Amy…

-          Merci …

Je raccroche en souriant bêtement. Je vais être papa. J’ai encore du mal à y croire…

Dans le couloir du service gynécologie-maternité

Liam est descendu fumer, je me sens con, je ne savais même pas qu’il fumait. Agathe s’est réinstallée à côté de Perola qui me regarde bizarrement. Je suppose qu’elle n’est pas au courant pour moi et Agathe. Ma petite-amie lève les yeux vers moi. C’est le moment ou jamais.

-          Agathe est-ce que je… te… euh… on pourrait parler ?

-          Oui d’accord !

Elle me sourit et me fais signe de la suivre. Nous descendons en direction de la cafétéria. Au moins on y sera tranquilles pour discuter. J’espère de tout mon cœur qu’elle acceptera mes excuses. Ou au moins mes explications… 

 

Alors ? Amy qui est tellement mal qu'elle est obligée de sécher l'université ? Niall qui va récupérer sa chérie à l'aéroport ? Perola qui est resté plusieurs mois en Irlande ? C'était une bonne ou une mauvaise idée ? Agathe qui s'inquiète tout de suite pour Amy ? Le flash-back ? Harry est-il un connard ? Les sms d'Harry à Agathe ? Harry qui s'en veut ? Amy qui préfère appeller Mark plutôt que Liam ? Louis qui rassure Harry ? Agathe qui prévient Liam même si elle a pas le droit ? Liam qui panique tout de suite ?  Les retouvailles entre Niall et Perola ? Plutôt mignon hein ? Liam qui va tout de suite rejoindre sa femme dans la salle d'examen ? Harry et Agathe qui s'évitent ? L'échographie et la révélation du déni de grossesse d'Amy ? Amy qui refuse tout net d'y croire ? Liam qui la rassure ? L'arrivée de Niall et Perola a l'hôpital ? Leurs explications aux autres ? Amy qui panique ? Amy qui perd les eaux et qui va don pas tarder à accoucher ? Liam qui révèle tout aux autres ? Liam qui téléphone à sa mère ? Harry et Agathe qui vont s'expliquer ? ça va donner quoi ? Rupture ou réconciliation ?

Le déni de grossesse d'Amy c'est une grosse surprise hein ? Vous vous y attendiez ? Vous aviez deviné ? Soyez honnêtes !! Qu'est-ce que ça va donner par la suite ? Amy va-t-elle continuer à ne pas y croire ? Comment Liam va-t-il se positionner par rapport à ça ? Et enfin je vous invite à faire un peu de calcul, de faire avril - 9 mois de regarder ce qui s'est passé dans mon récit à l'époque et d'en tirer tout les bouleversements qui pourront en découler  et qui seront au coeur des prochains chapitres ^^