Bonsoir, vous allez kiffer ce chapitre j'en suis sûre ! On y voit apparaître des personnes qui comptent vraiment pour les boys : leurs familles ! Attention, ce chapitre se situe une semaine après la fin du précédent (mais vous inquiétez pas, il y a des flash-back pour que vous sachiez qui était le mystérieux visiteur par exemple...)

Chapitre 20 : Family time

Dans le salon

Je n’ai jamais vu autant de monde réuni dans le salon en même temps.  Même pour un réveillon du nouvel an comme aujourd’hui. Je suis assise sur les genoux de Liam et j’observe la scène. Mon frère est dans les bras de son petit copain qu’il embrasse doucement. Je me rappelle encore de la surprise que Mark nous a fait en débarquant à l’improviste…

FLASH-BACK

J’ouvre la porte en me demandant qui peut bien sonner à notre porte à une heure aussi matinale le jour de Noël. Je me trouve face à un charmant jeune homme brun, d’à peu près l’âge de mon frère, col de veste remonté dans le cou, un peu de neige dans les cheveux, sac de voyage sur l’épaule.  Sa tête me dit vaguement quelque chose.

-          Euh… bonjour, dis-je

-          Salut ! Tu dois être Amy, dit le jeune homme

Les garçons qui ont enfin fini de traverser le hall arrivent tout près de moi

-          MARK ???!!!??

Mon frère a rugi juste à côté de moi. Il se jette dans les bras du jeune homme et fonds en larmes. Le jeune homme, Mark donc, lui dit :

-          Joyeux Noël mon cœur. Je t’aime. Je m’imaginais pas passer Noël sans toi…

C’est trop mignon. Liam vient me rejoindre et enroule ses bras autour de ma taille. Voilà, ça c’est la magie de Noël.

FIN DU FLASH-BACK

Voilà comment Mark s’était intégré au groupe. Bien sûr en tant que Directioner il avait eu un peu de mal à se faire à l’idée au début de vivre avec eux, mais finalement on a passé une semaine vachement cool.

-          Gemma arrête d’embêter Agathe, c’est juste ma petite amie…

Ma sœur s’amuse à embêter ma copine en lui posant des milliards de questions sur elle, sur moi, sur nous. C’est cool qu’elle soit là. En fait Amy a eu une super idée, elle nous a demandé à tous d’inviter nos parents, et nos frères et sœurs afin qu’on passe le nouvel an tous ensemble. C’était aussi une façon pour elle de se rassurer, car elle allait devoir rencontrer la famille de Liam.

-          Gemma arrête, dit ma mère en arrivant avec mon beau-père, laisse-moi lui poser moi aussi quelques questions

-          Maman…

-          Quoi ? J’ai le droit de vouloir connaître la petite amie de mon fils non ?

-          Haz laisse-la, c’est normal, dit Agathe en souriant

Daisy et Phoebe jouent aux cartes avec les sœurs de Zayn, Lottie et Félicité parle de shopping, de maquillage et de coiffure avec El’, ma mère est assise sur les genoux de son mari, en train de discuter avec le beau-père d’Harry. J’écoute Niall et Perola parler. Ils sont rentrés ce matin de l’hôpital pour l’avortement de Perola, et ils sont en train de raconter ça à Maura et Bobby.

On est en train de raconter à mes parents ce qui s’est passé, la grossesse non désirée, et l’avortement. Ils nous écoutent, compréhensifs.  Un peu plus loin dans le salon, Greg et Denise essayent de montrer à Theo les décorations de Noël encore accrochées sur le sapin. C’est Perola qui raconte ce qui s’est passé à l’intérieur de l’hôpital :

-          On y est arrivé y’a deux jours, ils m’ont fait passé tout une série de tests psychologiques pour voir si j’étais bien sûre de moi, et ils ont procédé à l’opération hier. Ils m’ont gardé la nuit en observation, on est sortis ce matin…

Ce qu’ils ne savent pas, et que nous ne sommes pas prêts à leur raconter c’est que tout ne s’est pas exactement passé comme prévu. 

FLASH-BACK

Ça fait dix minutes que Perola est partie pour le bloc, ils doivent être en train de l’anesthésier. Je ne cesse de penser à tous ces doutes qui m’envahissent. Et si on prenait la mauvaise décision ? On s’apprête quand même à tuer un enfant qui n’a rien demandé à personne. On est des jeunes immatures, inconscients, on ne pourra pas toujours réparer nos erreurs. Putain ça y’est maintenant je suis sûr qu’on fait une belle connerie. Je me précipite en courant vers le bloc où ils ont emmené ma copine. Je pousse les portes battantes et une infirmière m’intercepte :

-          Monsieur vous ne pouvez pas rentrer !

-          Non mais attendez, vous comprenez pas, on fait une grosse connerie, une terrible connerie…

-          Niall ?, Perola me regarde sans vraiment comprendre

-          Je… je crois qu’il faut pas que t’avortes Perola.

-          Hein ? Qu’est-ce qui t’as fait changer d’avis ?

-          On peut pas tuer un bébé. On ne peut pas ne pas assumer nos actes. On a merdé mais je veux qu’on assume. On ne pourra pas toujours juste tirer un trait sur nos erreurs. Ça ne marche pas comme ça… Et j’ai peur que tu le regrettes aussi. Imagine que demain on t’apprend que tu ne peux plus avoir d’enfants ? Tu regretteras toute ta vie d’avoir avorté alors que la nature t’offrait la chance d’avoir un enfant…

-          Ça fait longtemps que t’as des doutes ?

-          Plusieurs jours oui.

-          T’aurais du m’en parler Niall, j’avais des doutes moi-aussi, on aurait pu en parler ensemble…

FIN DU FLASH-BACK

Perola n’a pas avorté, mais personne ne le sait. Tout le monde est persuadé que c’est de l’histoire ancienne. On finira par leur dire, mais pour le moment on veut garder ça pour nous. C’est notre histoire à nous deux.

Perrie est en train de faire admirer sa bague de fiançailles à mes parents, mes sœurs jouent aux cartes avec les jumelles, et moi je raconte pour la cinq cent millième fois ma demande en mariage à Perrie, aux sœurs de Liam cette fois-ci. 

Nous discutons maintenant avec mes parents. Ils sont arrivés hier, un peu avant les autres, afin que je leur présente Amy.

FLASH-BACK

Ça sonne à la porte. C’est mes parents et mes sœurs.  Amy est extrêmement nerveuse. Bien plus qu’avant notre mariage. Elle est tellement stressée que je suis obligée de la serrer tout contre moi pendant que Mark et Erik vont ouvrir la porte.

-          Enchanté, je suis Erik, le frère d’Amy, et voilà Mark, mon petit-ami, dit Erik en serrant la main aux nouveaux arrivants.

Je me penche vers Amy et lui glisse à l’oreille.

-          T’inquiètes pas, tu es parfaite, tu vas leur plaire !

Elle lève la tête, me sourit et entrelace ses doigts aux miens. Nous nous tournons vers ma famille, en train de confier leurs vestes aux garçons. Ils s’approchent ensuite de nous. Je serre mon père dans mes bras, et fait la bise à ma mère. Mes sœurs me serrent dans leurs bras. C’est vrai qu’ils m’ont manqué tous les quatre.

-          Hm… J’vous présente Amy. Ma femme…

Je me sens rougir. C’est trop bizarre de dire ça…

-          Enchanté !, dit ma mère en serrant ma femme dans ses bras

Ils viennent tous serrer Amy dans leurs bras. Ils ont l’air heureux pour moi, pour nous.

FIN DU FLASH-BACK

Depuis ils avaient appris à la connaître, et le feeling passe très bien entre eux.

-          Et donc tu disais que t’es en fac de maths ? demande mon père à Amy

-          Oui. En troisième année. J’ai mon diplôme à la fin de l’année si tout se passe bien, et je pense poursuivre dans la recherche mathématique universitaire après pendant encore quelques années.

-          Woooh… C’est impressionnant, dit ma mère, Liam tu as bien choisi ta femme je crois.

-          Je sais. J’en suis fier. Elle est parfaite.

-          N’importe quoi, me dit Amy, tu sais très bien que je ne suis pas parfaite

Je ne suis pas parfaite. Il ne l’est pas non plus. Il a aussi quelques vices cachés. Mais c’est mon mari et je l’aime comme ça. 

-          Amy ?, dit John en entrant dans le salon, peut-on passer à table ?

-          Oui bien sûr !!

Je tape dans mes mains pour attirer l’attention de tout le monde et je dis :

-          On change d’endroit, rendez-vous à la salle à manger pour le repas.

A la salle à manger. On avait galéré à tout mettre en œuvre pour que l’on puisse caser tout le monde. Il avait fallu rajouter des tables, des chaises, bref on avait passé la matinée à faire ça, ente hommes.

FLASH-BACK

-          Plus à droite Louis, sinon ça rentrera pas !!

Il me sourit et je lui fais un clin d’œil. Liam et lui tournent la table pour la faire rentrer dans la salle. Geoff et Niall suivent avec une autre table.

-          On la met où ?, me demande l’Irlandais

-          Mais j’en sais rien moi ! Liam ? En tant que mari de la fille de la maison c’est à toi de prendre le contrôle des opérations.

Il soupire, pose la table qu’il était en train de porter, appelle Harry pour aider Louis et dit :

-          Ok Zayn aide moi on va pousser la table qui est là, vers la droite, Haz et Lou vous vous bougez le cul et vous venez la mettre au bout, Papa et Niall vous mettez la vôtre en parallèle de la nôtre. Ça fera un U et ça sera cool… De toute façon c’est le seul moyen qu’on a, sinon y’en a qui mangeront par terre.

-          T’es sûr qu’on aura assez de places ?, dis-je

-          Tais-toi et viens m’aider !

FIN DU FLASH BACK

Si on a bien compté ça doit être tout juste. On devrait pouvoir caser tout le monde à table. Mes sœurs s’installent avec celles de Louis, mes parents avec ceux d’Harry et de Louis, les autres se répartissent sur le reste de la table. Je me retrouve assis entre Perrie et Louis. Amy qui croit que je l’ai fait exprès me lance un regard noir. Je hausse les épaules pour lui dire que ce n’est pas de ma faute, mais elle a du mal à me croire. 

Les domestiques de la maison arrivent avec les plats d’entrée, poison pour tout le monde comme ça y’a pas de problème. Erik qui a aidé à mettre la table a fait sortir l’argenterie et nous avons au moins trois assiettes différentes et plusieurs paires de couverts. Niall, assis à côté de moi, hésite une nouvelle fois et je lui glisse à voix basse :

-          D’abord ceux de l’extérieur..

-          Oui je sais c’est pas ça qui…

Je m’interromps sans finir ma phrase. Perola me regarde, ne sachant trop quoi faire L’entrée est un tartare de saumon, et le poisson cru c’est bof pour une femme enceinte.

-          Le mange pas si tu veux pas, dis-je, si tu veux le manger mange le une fois de temps en temps ça peut pas faire de mal…

-          Okay, dit-elle en me souriant

Elle prend sa fourchette et commence à manger. Je crois qu’elle attendait juste mon feu vert pour le faire. Mon frère assis en face de moi me regarde d’un air suspicieux, je suis sûr qu’il se doute de quelque chose, je suis dans la merde. Theo dort dans sa poussette un peu plus loin, et dire que dans quelques mois j’aurai moi aussi un bébé à ma charge. Ça craint. C’est génial. En fait ça craint et c’est génial en même temps…

Le repas est purement divin, c’est vraiment trop bon. Je suis le premier à avoir fini mon assiette, sous les yeux réprobateurs de Gemma qui considère que j’ai mangé comme un morphale. Pourtant le morphale ce n’est pas moi : c’est Niall et Perola. Je me tourne vers eux mais Perola s’est arrêtée à la moitié de son assiette et Niall est encore en train de manger. Il se passe quoi là ? Ils devraient avoir tous les deux fini depuis bien longtemps…  Bref, j’ai du mal à les comprendre. Comme tout le monde finit peu à peu de manger les discussions reprennent et le brouhaha reprend. J’aime bien cette idée qu’on soit tous ensemble pour la nouvelle année. Et puis comme ça ma mère aura rencontré Agathe. C’est important pour moi qu’elle la connaisse, parce que je sais déjà qu’Agathe et moi on aura un avenir ensemble. Du moins je l’espère.

Erik Mark et moi récupérons les assiettes d’entrée et les descendons à la cuisine. Mark, arrivé il y a une semaine, est un jeune homme très sympa, un peu plus âgé qu’Erik, il s’avère qu’il est banquier à Londres, et qu’il profite des vacances pour venir voir son copain, ici dans la campagne anglaise.  En tant que directioner, on l’avait bien accueilli et on avait chanté quasiment tous les soirs avec lui : Niall et Mark à la guitare, les filles fredonnant et tapant des mains, nous en train de chanter, et Erik les yeux rivés sur les doigts de son petit copain grattant les cordes.  Ils ont l’air d’être un couple solide, ça fait quand même trois ans qu’ils sont ensembles ! Je pose les assiettes sur le plan de travail et vais aider Marcel le cuisinier à mettre la viande dans les plats, Mark et Erik sont dans le bras l’un de l’autre, ils s’embrassent doucement, tendrement. Ils sont vraiment trop mignons. Et Erik a changé du tout au tout depuis qu’il a retrouvé son copain.

-          Les garçons ?, dit Marcel, aidez un peu Liam à monter les plats…

-          On n’a pas des domestiques pour ça ?, dit Erik

-          Ils préparent le dessert et la suite de la soirée, dit Marcel, allez allez, bougez-vous un peu

Il ne dit pas ça méchamment mais Erik et Mark ne discutent pas et prennent chacun un plat dans chaque main, moi aussi et nous remontons dans la salle à manger. Je remarque alors avec satisfaction qu’Amy est en train de discuter avec mes sœurs, mais je déchante vite en arrivant à table en comprenant qu’elles parlent de sexe. J’ai un peu de mal avec le caractère très libéré de ma femme, je sais qu’elle ne révèlera pas nos détails les plus intimes, mais elle a visiblement déjà raconté les grandes lignes à Ruth et Nicola…  Les trois filles me regardent d’un sourire entendu, je rougis bêtement et me propose de faire le service pour notre côté de la table.

-          Okay, dit Amy, je te laisse servir, mais tu fais ça correctement et dans l’ordre…

-          J’vais essayer

Avec un peu d’appréhension je fais le service et lorsque je me rassois Amy me dit :

-          Pas mal mon cher petit mari…

Elle m’embrasse furtivement et nous commençons à manger. 

Comme tous les jours depuis une semaine la viande est hallal et je peux donc en manger, tout comme ma famille. Tout en mangeant nous discutons, avec nos voisins d’en face, mes parents, ceux de Louis, ceux d’Harry et nous leur racontons un peu nos vacances. Au programme il y avait eu, de la luge dans le parc du château, deux trois sorties en ville, un concours de bonhommes de neige remporté par Niall et Perola qui avaient joué l’originalité en utilisant des oréo pour faire les yeux et la bouche de leur bonhomme. Tout le monde rigole, tout le monde est heureux d’être là, tant mieux ! Waliyah se lève de sa place et viens subitement me serrer dans ses bras. Elle me glisse à l’oreille :

-          T’as intérêt à faire un beau mariage avec Perrie, je t’interdis de faire comme Liam !

-          Promis. Tu seras même demoiselle d’honneur si tu veux

Elle me sourit et répond :

-          Jamais de la vie ! 

J’éclate de rire et je lui fais un gros câlin. J’adore vraiment mes sœurs, elles me manquent lorsqu’on est en tournée. C’est cool qu’elles soient là pour fêter le nouvel an avec nous. En plus elles adorent Perrie et inversement, tant mieux puisqu’elle va devenir ma femme !

Les jumelles ont quitté leur place et sont parties embêter les gens.

-          Daisy ! Phoebe ! Venez-là !, dis-Je

Elles me regardent et me tirent la langue. Quelles sales gosses !         

-          Laisse les s’amuser, dit Eleanor en posant sa main sur ma cuisse

-          Oui laisse-les ! crie Niall depuis l’autre côté de la table en prenant Daisy sur ses genoux, je maîtrise les petits monstres !

Il commence à chatouiller ma sœur qui éclate de rire sans pouvoir s’arrêter. Sa sœur a fini sur les genoux d’Harry qui s’amuse lui aussi à la chatouiller en provoquant ses rires. Agathe aide son petit-ami et ma petite sœur est littéralement morte de rire.  Tant mieux si elles s’entendent avec tout le monde. Fizzie claque des doigts juste devant mes yeux :

-          Je te parle Louis !

-          Désolé. Tu voulais quoi ?

-          Savoir si je peux aller faire un tour dans le parc avec Safaa et Walihya.

-          C’est pas à moi qu’il faut demander, mais à maman

Ma sœur se retourne vers notre mère et réitère sa question. Ma mère hésite et Erik intervient depuis l’autre côté de la table :

-          Moi et Mark on veut bien les accompagner si vous voulez !

-          Oui, répond ma mère, je préfère pas les laisser se balader toutes seules

-          Exactement, ajoute la mère de Zayn

Les filles sortent en courant du salon et vont récupérer leurs vestes.  Erik et Mark se lèvent à leur tour et suivent les filles. Ils sont trop mignons tous les deux ! Eleanor se penche vers moi et dit :

-          Arrête de les regarder comme ça, on dirait que tu vas leur sauter dessus !

-          Oups. Désolé…

-          T’es pas gay quand même ??

J’ai senti Zayn se raidir à côté de moi.

Oulala, j’espère que Louis sait mentir adroitement… Nous nous sommes tous les deux raidis sur nos chaises, mais nous faisons comme si de rien n’était.

-          Non non bien sûr que non, dit Louis à Eleanor

-          Tu me rassures, lui répond sa copine

Heureusement qu’elle est assez crédule pour le croire. Moi je n’y aurais pas cru une seule seconde. Mais elle l’aime, et c’est surement mieux comme ça, parce que malgré nos deux expériences sexuelles communes, je sais que Louis l’aime du fond du cœur. Et moi j’aime ma fiancée. Ma fiancée… Ce mot sonne tellement bien.

-          Mon chéri ?, dit ma mère, pourquoi tu souris ?

-          Je pensais à mes fiançailles avec Perrie…

-          Je suis très fière de toi, reprend ma mère, c’est une grande étape dans ta vie. Dans votre vie, dit-elle en regardant Perrie

-          Oui, répond évasivement ma fiancée, après ça j’espère qu’on fondera une famille…

-          Sois pas trop pressée, intervient Greg, son voisin de table, les bébés ça parait cool comme ça mais les couches à changer, les biberons à préparer, les nuits où tu dors pas, un vrai cauchemar !!

Je déglutis avec difficulté. Si mon frère savait que je vais aussi connaître ça. Assez vite. J’ai peur. Peur qu’avec Perola on n’y arrive pas, peur qu’on ne réussisse pas à gérer. Je dois faire une tête bizarre parce que Perola me regarde d’un air inquiet.

Niall m’inquiète, il est devenu tout pâle tout d’un coup.

-          Bébé ?, dis-je à voix basse en lui prenant la main, ça va ?

-          Oui t’inquiètes pas. C’est juste que ce que vient de dire mon frère ça me fait flipper…

-          Niall je te promets qu’on va y arriver. On a sept mois pour se préparer. On va y arriver. Toi et moi. Ensemble. Je t’aime Niall…

-          Je t’aime aussi Perola. Mais ce qu’on fait est dingue.

Je prends son visage entre mes mains et le force à me regarder dans les yeux. Je murmure alors :

-          On a toujours fait des choses dingues. Tu te souviens de notre première fois ?

Il rigole et me prends dans ses bras. Il me glisse à l’oreille :

-          Je m’en souviendrai toujours, la plus belle soirée de ma vie !!

Il m’embrasse doucement sur le front. Tout le monde nous regarde mais je m’en fous. Je ne me sens vraiment à ma place que dans ses bras.

Sans qu’on ait vraiment compris pourquoi puisqu’ils parlaient à voix basse, Niall et Perola se sont retrouvés dans les bras l’un de l’autre. C’est trop mignon ! Liam pose sa main sur ma cuisse ce qui me fait revenir à la réalité. Je porte un jeans mais je sens la chaleur de sa main à travers le tissu. Il me dit :

-          T’as raconté quoi à mes sœurs tout à l’heure ?

-          Rien de bien intéressant, répond Ruth à la place de ma femme

-          Chut, dit Liam, je parle à ma femme…

Ses sœurs explosent de rire et je dis à Liam :

-          On parlait du fait que t’étais assez endurant au lit, et que ça me plaisait beaucoup…

-          Vrai ?

-          Vrai que ça me plaît… Après endurant je sais pas, j’ai testé que toi

J’appuie ma phrase d’un clin d’œil auquel il répond en souriant. Bien sûr que je n’ai pas testé que lui puisque j’ai couché avec les cinq, mais il est de loin celui avec lequel je préfère faire ça maintenant. D’ailleurs ça fait tellement longtemps que je ne l’ai pas fait avec les autres… Presque quatre mois…  

Harry caresse la paume de ma main de ses doigts. Il fait ça distraitement en discutant avec sa mère. Ils débattent à propos d’un concert en Australie, où elle dit que ça s’est mal passé avec les fans, et son fils soutient que les fans étaient super ce jour-là. J’écoute d’une oreille distraite en observant les autres. Tout le monde discute tranquillement, c’est agréable. Seul Niall et Perola ont un comportement très très très bizarre. Depuis ce matin en fait, depuis qu’ils sont rentrés de la clinique. Ça m’énerve, il faut que j’en sache plus.

-          Pérola ? Je peux te parler ?, dis-je

-          Euh ouais si tu veux

J’entraîne mon amie dans le hall et je m’adresse à elle à voix basse, pour que personne ne puisse entendre.

-          Perola ? ça va ?

-          Oui oui…

-          Vous êtes bizarre avec Niall depuis ce matin. Ça s’est mal passé à la clinique ?

Elle pâlit légèrement et dit :

-          Non t’inquiètes, on est juste un peu fatigués…

J’observe Agathe et Perola qui discutent dans le couloir. J’espère que la copine d’Harry n’a pas percé notre secret, je ne me sens pas encore prêt à annoncer que je vais être papa. Greg observe les filles, m’observe moi, re regarde les filles. Je suis sûr qu’il se doute de quelque chose. Je suis dans la merde, mon grand frère réussit toujours à trouver ce que je lui cache, et ce depuis qu’on est tout petits.  Il était même le premier à avoir découvert que j’avais une copine, avant même mes parents.

-          Ça vous dit qu’on retourne au salon ? On mangera le dessert plus tard, dit Amy

-          Ouiiii, dit Louis en prenant ses sœurs sous le bras

Les jumelles se débattent mais leur frère ne les lâche pas et les conduit jusqu’au salon. Tout le monde leur emboîte le pas, c’est vrai qu’on sera mieux installés au salon. Erik et Mark ne sont toujours pas revenus avec les filles, mais ce n’est pas grave, le parc est grand, et je suis sûr qu’ils s’amusent comme des dingues !

Nous retournons dans le salon, et Harry me prend sur ses genoux, Perola est retournée voir Niall, mais je suis sûre qu’ils nous cachent quelque chose ! Quelque chose de grave vu comment ils semblent mal à l’aise.  Hazza a glissé ses mains sous mon t-shirt, dans mon dos, et il me masse doucement tout en discutant avec sa sœur de ses études.  C’est tellement agréable. Je participe aussi à la conversation en donnant mon avis de temps en temps.  Les parents des garçons discutent tous ensemble, ainsi que la grande sœur de Zayn, les sœurs de Liam et le frère de Niall avec sa femme, les jumelles jouent aux cartes, assises devant la cheminée, Niall et Perola discutent à voix basse, Zayn et Perrie s’embrassent tendrement, Louis discute avec Eleanor tout en surveillant ses petites sœurs du coin de l’œil, et Amy et Liam ont disparu. Ils doivent s’être éclipsés discrètement pour être un peu tranquilles.

Dans le hall

Liam et moi nous sommes éclipsés discrètement. J’ai besoin de passer un peu de temps avec lui. Nous nous sommes assis sur les marches de l’escalier dans le hall. Je suis assise entre ses jambes, il tient ma main gauche dans la sienne et joue avec mon alliance.

-          C’est génial qu’on soit tous réunis, ça fait comme une seule immense famille et c’est trop bien !, dit-il

-          Je sais. Tu trouves pas que Niall et Perola sont bizarres depuis qu’ils sont rentrés ?

-          Ah toi aussi t’as remarqué ? Je ne sais pas, je pense juste qu’ils ont besoin de temps. Un avortement c’est jamais simple…

-          Sûrement. Ça te dérange si on monte cinq minutes ? J’ai envie de me griller une cigarette…

-          Tu devrais pas.

-          Ça va, c’est qu’une de temps en temps…

-          Mouais. Ok viens on y va !

Nous montons les marches quatre à quatre jusqu’à notre chambre. Je sors mon paquet de cigarettes de ma table de nuit avec mon briquet, et Liam farfouille dans sa valise.

-          Bébé tu fais quoi ?

-          Maintenant qu’on est mariés, je peux bien t’avouer un de mes plus grands secrets ...

Il sort un paquet de clopes de la poche de sa valise.

-          TU FUMES ?!?

-          Personne n’est au courant. C’est comme toi, seulement de temps en temps, ça m’aide à déstresser. Je voulais pas te le dire pour pas t’inciter à faire pareil…

-          T’es trop mignon. Allez-viens

Je prends sa main et nous allons nous installer sur les escaliers de service.

Dans le salon

Perola m’a expliqué à mi-voix les doutes d’Agathe. Je ne sais pas comment on va faire pour leur cacher ça. J’ai peur de leur dire. C’est stupide mais j’ai peur de dire à ma famille et mes amis que Perola et moi avons décidé d’assumer nos actes.

-          Niall ? Tu viens avec moi voir si Theo dort toujours ?, me dit mon frère

-          Euh… ouais si tu veux… Perola je reviens…

J’embrasse ma copine sur le front et suis mon frère vers la salle à manger où on a laissé Theo dormir. Je m’aperçois bien vite que ce n’est qu’une ruse pour me parler en privé.

-          Tu caches quoi ? Vous nous cachez quoi ?, me dit-il immédiatement

-          Rien du tout…

-          Niall je te connais par cœur putain ! Pourquoi tu veux pas me dire ?

-          Je… Je peux pas. Y’a rien a dire…

Je tente de partir mais il me retient par le bras.

-          Attends ! Mon petit frère semble porter un secret trop lourd pour lui… Je te laisserai pas comme ça Niall. Tu sais que tu peux tout me dire…

Ça me soulagera peut-être si je lui dis ? Non. Perola et moi on s’est fait la promesse de ne rien dire à personne. Je ne peux pas trahir sa confiance.

-          Niall ? ça a un rapport avec Perola ?

Je hoche la tête en silence. De toute façon je ne sais pas mentir à Greg.

-          C’est à propos de l’avortement ?

J’essaye de me forcer à ne pas répondre, mais ma tête fait à nouveau le même geste d’approbation…

-          Niall ? Dis-moi s’il-te-plaît ! Tu m’inquiètes là…

-          Tu me promet de ne rien dire à personne ? A absolument personne ? Même pas aux parents ?

-          Promis.

-          Elle n’a pas avorté. On a annulé au dernier moment.

Il s’assoit sur la chaise derrière lui. Il me regarde droit dans les yeux et dit :

-          Alors tu vas être papa ?

-          Oui.

-          T’es sûr de toi ?

-          Oui. C’est moi qui l’aie empêché d’avorter en entrant dans la salle au dernier moment. Je veux qu’on assume nos erreurs…

-          Ok. Pourquoi vous voulez pas le dire ?

-          Je sais pas. Mais je lui ai promis qu’on dirait rien. On veut garder ça pour nous un certain temps…

-          Ok. Je dirai rien c’est promis…

Il se lève et me prend dans ses bras. C’est cool d’avoir un grand frère.

Dans le salon

Perola est partie jouer avec mes petites sœurs, c’est rigolo, je ne l’aurai jamais pensé être proche des enfants comme ça, pourtant le courant passe très bien avec les jumelles. Mes autres sœurs débarquent dans le salon, les cheveux plein de neige. Les sœurs de Zayn suivent, elles aussi maculées de neige. Erik et Mark arrivent derrière, et ils viennent s’assoir par terre, à côté de la cheminée pour se réchauffer.

-          Louis il neige dehors, me dit Fizzie, le parc est tout blanc, c’est trop beau !

-          Je sais… Vous en avez bien profité ?

-          On a fait un bonhomme de neige et une bataille de boules de neige avec les garçons, c’était trop bien !! En plus ils préparent une surprise au fond du parc, on n’a pas eu le droit de s’approcher !

-          Exact, ajoute Lottie, ça va être trop bien !

Je serre mes sœurs dans mes bras. Elles sont trop mignonnes !! Eleanor me sourit et pose sa tête sur mon épaule. Une vraie petite famille…

Mes sœurs sont rentrée et pour m’embêter se sont assises entre Perrie et moi. Je ne peux plus embrasser ma fiancée, ça m’énerve, mais je suis aussi content de pouvoir profiter de mes sœurs.  Amy et Liam reviennent et la jeune fille dit immédiatement aux jumelles :

-          Les filles ça vous dirait d’aller voir un film dans une autre pièce ?

-          Oh ouiiiii ! s’exclament les jumelles en même temps

Comprenant que c’est un moyen pour nous tous de pouvoir discuter tous ensemble je dis à Safaa :

-          Tu devrais aller avec

Jay, la mère de Louis a dit la même chose à Lottie et les quatre filles filent avec Amy. Comme Walihya hésite maman lui fais signe d’aller avec mais je retiens ma petite sœur et dit :

-          Laisse-la, maman, elle est assez grande pour rester avec nous…

Dans une chambre à l’étage

J’ai accompagné les filles jusqu’ici où Liam et moi avions préparé un ordinateur avec une immense pile de dvd. Charlotte se précipite dessus et me dit :

-          T’inquiètes pas Amy, va rejoindre ton mari, on va se débrouiller !

-          D’accord !

Je souris et laisse les filles se mettre d’accord sur un film à regarder. Je redescends les escaliers, Liam m’attends en bas. Il me prend dans ses bras lorsque j’arrive en bas et il m’embrasse langoureusement. Ses mains se sont logées au bas de mon dos, c’est agréable.  Après ce très long baiser nous retournons vers le salon où tout le monde nous attend.

-          Erik elles sont dans la chambre à côté de la vôtre, dis-je, devant un film si elles ont réussi à se mettre d’accord…

Nous rigolons tous et je reprends :

-          Ça vous dit que chacun nous raconte une histoire, une anecdote sur sa vie ou son couple ?, ça nous permettra de tous mieux nous connaître.

Tout le monde approuve en silence. Liam dit :

-          Erik ? Mark ? Vous commencez ?

-          Oui, répond Mark, on va vous raconter notre premier baiser, c’est une histoire assez marrante, et c’était sur une de vos chansons en plus.

Liam me regarde en souriant, je sens que ça va être trop mignon. Les parents des garçons sont tous attentifs, attendant ce que les garçons vont nous raconter. Walihya et Perrie ont toute les deux posé leur tête sur l’épaule de Zayn (une de chaque côté). Doniya est assise sur les genoux de son père, Fizzie s’est blottie contre son frère tout comme Eleanor. Niall et Perola sont dans les bras l’un de l’autre, Agathe est sur les genoux de son chéri et moi je suis sur ceux du mien.  Mark commence

-          Alors, c’était quand on était encore à l’université, Erik savait pas encore qu’il préférait les hommes, on était en soirée étudiante.

-          Mark était un jeune homme que tout le monde évitait parce qu’il était gay, ajoute Erik, moi j’étais dans un coin de la salle, noyant mon désespoir dans un verre d’alcool, parce que mon ex m’avait quitté.

-          Elle s’appelait comment déjà ?, demande Mark à son copain

-          Je sais même plus…

Ils rigolent tous les deux et c’est Mark qui reprend :

-          Je l’avais repéré depuis un moment, il me plaisait bien, mais j’avais des doutes sur son homosexualité même si je pensais qu’il l’était.  A un moment je me suis approché du coin où il était assis. Il m’a repoussé un peu violemment au début mais j’suis resté quand même pour discuter avec lui…

-          Je devais vraiment avoir besoin de parler, dit Erik, parce que j’ai commencé à lui raconter comment mon ex m’avait largué devant tous mes potes. Comme il m’écoutait et qu’il ne se foutait pas de moi comme tous les autres on a commencé à discuter un peu plus…

-          Là y’a un de ses potes qui est passé et qui lui a dit quelque chose comme « Berk, pourquoi tu traîne avec un type comme lui ? » alors Erik m’a attrapé par le bras et m’a amené hors de la salle. On s’est retrouvé dans un coin sombre du campus et on s’est assis par terre.

-          Le seul moyen d’avoir de la lumière en continu c’était de mettre de la musique sur un téléphone donc Mark a lancé son téléphone sur de la musique et on a continué à discuter. Au bout d’un moment y’a « What Makes you Beautiful » qui a commencé et je l’ai entendu fredonner. Alors je l’ai écouté et au moment du refrain il a posé sa main sur ma cuisse. Au deuxième refrain il s’est rapproché de moi et à la fin de la chanson il a posé ses lèvres sur les miennes.

-          Je m’attendais à ce qu’il me repousse mais il ne l’a pas fait. Alors je l’ai fait basculer en arrière et il s’est retrouvé allongé par terre. On a continué à s’embrasser pendant de longues minutes…

-          Les jours qui ont suivi on en a beaucoup parlé, j’avais un peu de mal a accepter mon homosexualité, mais finalement je me suis rendu compte que c’était justement pour ça que j’étais odieux avec les filles avec lesquelles je sortais. Et voilà ça fait trois ans que Mark et moi on est ensemble… termine Erik

C’est absolument trop mignon. Les deux garçons se regardent avec des étoiles dans les yeux. Une histoire d’amour comme ça c’est trop beau.

-          Vous êtes trop mignons, dit Zayn, au moins vous assumez ce que vous êtes, et ça c’est bien…

Nan mais il le fait exprès ? Je me retiens pour ne pas lui faire de remarque, mais il le mériterait. Et puis je pourrais dire pareil pour lui.

-          C’est beau de voir des jeunes amoureux à ce point, dit Ruth

-          Exactement, dit Greg, et puis trois ans ensemble ça veut dire que votre couple est solide

-          Bravo les garçons !, dit Anne

-          C’est la plus belle histoire de rencontre que j’ai jamais entendu, dit Walihya

-          La nôtre est pas mal non plus !, s’exclame Perola en rigolant

-          Oh racontez-nous, dit Bobby, j’aimerai savoir comment mon fils a rencontré sa petite amie…

C’est vrai que leur rencontre était un peu… surprenante…

Je me lance :

-          Alors on était en boîte, on ne se connaissait pas du tout. J’étais venu avec les garçons, et on y avait retrouvé Agathe et Amy.

-          J’avais faim, dit Perola, et il était tout seul au bar, alors je l’ai abordé pour savoir si il avait pas quelque chose à manger

-          Et comme mon garde du corps a toujours un paquet d’oréos dans sa poche je lui ai proposé de les partager avec moi.

-          Du coup je l’ai suivi et il m’a emmené jusque dans les toilettes pour qu’on soit tranquilles…

-          Vous avez couché ensemble ?, s’exclame Fizzie

-          FIZZIE !

Les Tomlinson mère, beau-père et frère se sont tournés vers la jeune fille en même temps… Elle a rougi et je ne sais pas si je suis censé répondre. Greg a haussé les sourcils, il attend une réponse je crois… C’est Perola qui vient à mon secours.

-          Ouais on a couché ensemble. Après avoir partagé nos oréos. Et depuis on s’est quasiment plus quittés…

-          Oh c’est mignon !, dit Greg

-          Trop mignoooooon !, dit Tricia, y’en a d’autres qui ont des histoires trop mignonnes à raconter ?

-          Oui nous !, s’exclame Amy

C’est vrai que la manière dont on s’était mis ensemble avec Liam est un peu bizarre. Mais mignonne. Je me tourne vers mon mari et dit :

-          Tu te souviens de ce que tu m’as dit le soir-là ?

-          Non pas vraiment…

-          Tu m’as dit « je crois que je suis en train de tomber amoureux de toi ». Et au début je t’ai pas cru.

-          Oui ça je m’en souviens, dit Liam, j’ai cru que tout espoir était perdu…

-          Mais après une nuit de réflexion je me suis autorisée moi-même à te donner une chance. Et je le regrette pas…

-          Vraiment ?

Je vois un léger doute transparaître dans les yeux de mon époux et en entrelaçant mes doigts aux siens je dis :

-          Je t’aime Liam. Je ne regretterai jamais ce que j’ai fait par amour pour toi…

Comme il ne réagit pas ses deux sœurs lui donnent un coup de coude dans les côtes. Il semble revenir à lui mais il est incapable de prononcer quoi que ce soit. Je le serre alors tout contre moi, il enfouit sa tête dans mon cou. Il est trop mignon. Devant l’émotion de son fils je vois Karen essuyer discrètement une larme.

C’est vraiment mignon, elle a réussi à émouvoir tout le monde.

-          Et vous deux ça s’est passé comment ?, dit Fizzie en se tournant vers moi

-          Oulala c’est une longue histoire, répond Agathe, il a mis un certain temps avant de réussir à me conquérir. Et encore plus avant de me mettre dans son lit…

Gemma éclate de rire, c’est vrai qu’on a plutôt l’habitude de me voir comme un tombeur.

-          Vous voulez qu’on vous raconte ?, dis-je en souriant

-          Oui, dit ma mère en même temps que Jay

-          J’suis sûre que c’est encore une histoire à l’eau de rose, dit Walihya

-          Justement, répond Bobby, c’est ça qui est mignon… T’es encore un peu jeune pour comprendre ça…

-          Je crois pas, dit Tricia, tu serais assez impressionné des jeunes générations de nos jours… 

Quoi ? Elle sous-entend que ma petite sœur a un petit copain ? Non non non non elle est trop jeune pour ça. Mais Walihya a rougi. Je n’ai pas le temps de l’interroger, Harry se lance dans le récit de sa rencontre avec Agathe.

-          Alors. Un soir on est restés boire un coup chez Amy, et c’était le soir où Agathe venait d’emménager chez Amy. J’ai tout de suite flashé sur elle, mais pas pour les bonnes raisons au début…

Il a rougi en disant ça et nous comprenons tous qu’il parle du sexe.

-          Il me trouvait belle, dit Agathe,  et seulement belle. Moi je l’aimais déjà d’avant, en tant que fan, et au début je me suis méfiée de lui. A raison puisqu’il a confié aux garçons qu’il voulait juste me mettre dans son lit.

-          Mais les garçons ont su me faire ouvrir les yeux, dit Harry, et je me suis rendue compte qu’en fait ils avaient raison, qu’il y avait autre chose qui m’attirait chez Agathe. Et j’ai décidé d’écouter mon cœur…

-          Et voilà ! conclut Agathe, on est ensemble depuis.

-          Oh c’est trop mignon, dit Anne en prenant Harry et Agathe dans ses bras

-          Ouais c’est chou, dit Fizzie, en fait vous vous êtes tous rencontrés de manière trop mignonne. J’aimerai bien rencontrer mon copain comme ça…

Je vois Louis grimacer et dire à sa petite sœur :

-          Tu crois pas que t’es un peu jeune pour ça ?

Exactement ce que je pense aussi. Nos petites sœurs sont trop petites pour avoir un copain.

-          Trop tard, dit Jay, t’as trois mois de retard pour la mettre en garde Louis…

Il grimace à nouveau et tout le monde rigole. Je vois Eleanor faire un clin d’œil à Félicité, visiblement elle elle savait. J’en profite pour regarder Walihya, elle a rougi légèrement, c’est mauvais signe. Il faudra que je lui pose la question tout à l’heure. 

C’est trop mignon tout ça. Je suis blotti dans les bras de ma femme, sous les yeux bienveillants de ma mère. Nous avons écouté l’histoire d’Harry et Agathe en souriant. Heureusement qu’on a poussé Harry a écouté son cœur, il serait peut-être passé à côté de la femme de sa vie.

-          Amy ?

John a passé la tête par la porte du salon.

-          C’est prêt…

-          D’accord on arrive !!!

Qu’est-ce qu’elle nous cache ? Je suis au courant de rien.

-          Je vous propose d’aller tous remettre vos vestes, vos bonnets, vos bottes et vos écharpes, y’a une petite surprise qui nous attend dans le parc. Liam tu viens on va chercher les filles ?

-          Ouais j’arrive.

Elle prend ma main et m’entraîne jusqu’à l’étage pour qu’on aille chercher les filles.

Dans le salon

C’est peut-être la seule chance que j’aurais de parler à ma petite sœur en privé. Je fais signe à Perrie de suivre les autres et je retiens Walihya. Je la serre très fort dans mes bras et je lui dis :

-          T’as un petit copain toi ?

Elle ne me répond pas.

-          Walihya ?

-          Oui.

-          Ça fait longtemps ?

-          Quatre mois.

-          Il s’appelle comment ?

-          Jeremy.

-          Tu fais attention à toi hein ?

-          Promis Zayn. Pourquoi tu t’inquiètes tant ?

-          Parce que je suis ton grand frère et que je veux te protéger.

-          T’inquiètes pas pour moi Zayn, je vais bien, il est très doux avec moi…

-          Attends attends, t’as quand même pas … ?

Elle file en courant dans le hall sans me répondre… Sale gosse ! Je lui cours après mais elle s’est réfugiée près de Perrie. Je ne dis rien, récupère ma veste et me prépare. On en reparlera. C’est ma petite sœur, ma petite sœur, et je n’arrive pas à croire qu’elle grandit.

-          La tienne aussi a un petit copain ?, me glisse Louis à l’oreille

-          Oui. Et j’crois qu’ils ont déjà…

-          Déjà ? Elle est précoce ta petite sœur…

-          Elle a de qui tenir, dis-je en rigolant, j’ai une vingtaine d’années et je suis fiancé alors je ne peux pas vraiment dire grand-chose.

-          C’est pas faux… 

Amy et Liam redescendent avec les filles et on les aide tous à se préparer. Nous sortons ensuite dans le parc, tous ensemble et Amy nous conduit jusqu’à l’arrière du château, au fond du parc. Elle se tourne vers nous et nous dit :

-          Il est minuit dans une minute, j’vous propose qu’on fasse le décompte ensemble, et puis après y’aura une petite surprise.

-          D’accord, disent les sœurs de Zayn et Louis en chœur

Nous approuvons tous en silence et commençons le compte à rebours. Comme il fait froid nous nous sommes tous rapprochés les uns des autres. Mon père tient ma mère ans ses bras en souriant, Greg tient la main de Denise et Perola a posé sa tête sur mon épaule. Comme il fait nuit je m’autorise à poser ma main sur son ventre. Je la vois me sourire.

J’ai enroulé mon bras autour de la taille de ma copine pour l’attirer à moi et j’ai pris la main de Gemma de mon autre main. Ma mère et mon beau-père sont juste derrière-nous, ils semblent heureux qu’on soit tous réunis. On attaque les dix dernières secondes tous ensemble, et lorsqu’on arrive à 0, j’embrasse ma copine. Une nouvelle année commence, j’espère qu’on la passera ensemble.

J’ai serré Eleanor un peu plus fort dans mes bras en l’embrassant. Elle a glissé sa main dans la poche arrière de mon jean en souriant. Amy nous regarde, depuis les bras de Liam et nous fait un immense sourire. Un feu d’artifice commence alors, tiré depuis l’arrière du parc. C’était donc ça la fameuse surprise qu’avait préparé Amy et que mes sœurs avaient repéré.  Eleanor me sourit, mes petites sœurs ont les yeux qui brillent, ma mère pose sa main sur mon épaule qu’elle caresse doucement. Je suis tellement heureux de les avoir auprès de moi pour la nouvelle année.

Liam me glisse à l’oreille :

-          Super la surprise, c’est trop trop beau.

-          Je t’aime Liam, et j’espère qu’on passera toute cette nouvelle année ensemble.

-          Moi aussi.

Il m’embrasse doucement dans le cou pendant que nous admirons le feu d’artifice. J’avais demandé aux domestiques de préparer ça dans le plus grand secret, dans le souvenir que j’avais d’un magnifique feu d’artifice donné ici même quand j’étais toute petite. Je vois Erik me regarder en souriant, visiblement lui-aussi s’en souvient. Mark est dans ses bras, c’est vraiment un beau couple.

Je tiens la main de ma fiancée, et à nous deux nous serrons mes sœurs dans nos bras, nous profitons juste de l’instant, c’est tellement magnifique. C’est le plus beau nouvel an que j’ai jamais passé. Après plus d’un quart d’heure le feu d’artifice se finit, et nous partons tous dans un tonnerre d’applaudissements, puis nous nous serrons tous dans les bras les uns des autres. Mon étreinte avec Louis dure un peu plus longtemps qu’avec les autres, il en profite pour me glisser à l’oreille :

-          Alors cette année c’est celle du mariage ?

-          J’en sais rien, on verra. 

Greg m’a pris dans ses bras, pendant que ma mère et mon père faisaient de même avec Perola. Il me glisse alors discrètement :

-          C’est l’année où tu vas être papa, profites-en bien…

Je lui souris et continue à serrer les autres dans mes bras pour leur souhaiter la nouvelle année. Une fois cela fait nous rentrons tous à l’intérieur. Il fait bien chaud dans le château, c’est agréable. Jay dit :

-          Daisy, Phoebe, en pyjama maintenant, c’est l’heure d’aller au lit… Fizzie et Lottie vous allez pas tarder non plus

Ma mère ajoute :

-          Les filles aussi, hop au lit !

-          Oui maman, répondent en chœur Safaa et Walihya

-          Walihya attends, dis-je, faut que je te parle

-          Encore ? Pff Zayn tu soules…

J’attire ma sœur dans un coin du hall pendant que les filles montent se mettre en pyjama.

-          Tu te protèges au moins ?, dis-je à ma petite sœur

-          Zayn je veux pas parler de ça avec toi…

-          Pourtant tu sais que tu peux tout me dire... Wal’ j’ai pas envie que t’ai des problèmes après…

-          J’en aurais pas Zayn, je suis grande je me protège et papa et maman se sont déjà chargés de me parler de tout ça. J’peux aller me mettre en pyjama maintenant ?

-          Oui file !

Elle me fait un petit bisou sur la joue et s’éloigne. Perrie me rejoint à ce moment-là et en entrelaçant ses doigts au miens elle dit :

-          Laisse-la, elle a le droit de grandir, regarde, on a tous grandi, Niall a failli être papa, nous on est fiancés, Liam et Amy sont mariés…

-          T’as raison.

Je l’embrasse langoureusement, elle sait comment me rassurer. Je glisse mes doigts dans son dos, juste au-dessus de ses fesses. Elle me sourit et continue à m’embrasser. 

Je suis descendu avec Amy jusqu’en cuisine et nous nous apprêtons à remonter avec du thé et du chocolat chaud pour réchauffer un peu tout le monde. Liam porte le plateau avec les tasses, et j’amène les thermos qui ont été préparées par Marcel. Zayn et Perrie sont en train de s’embrasser dans le hall, les filles en pyjama redescendent en courant vers le salon, suivies de Jay, Agathe et Harry que personne n’avait vu s’éclipser descendent eux-aussi.

Nous sommes montés chercher chacun un pull car nous avions froid. Ça nous a aussi permis de nous embrasser à l’abri des regards. J’adore embrasser Harry, mais je déteste le faire devant tout le monde. Je trouve que c’est quelque chose de privé. Visiblement c’est pas le cas de tout le monde vu comment Zayn et Perrie s’embrassent dans le hall. Amy qui remonte des cuisines à ce moment-là me lance un regard et nous explosons de rire. Zayn et Perrie se lâchent et nous emboîtent le pas vers le salon. Tout le monde est là, assis sur les canapés ou par terre en train de discuter. Les jumelles sont en train de dire bonne nuit à tout le monde, tout comme Lottie, Fizzie et les petites sœurs de Zayn.

Comme Theo était réveillé, Denise a été le cherché et j’ai maintenant mon neveu dans les bras. Perola me regarde de loin, avec des étoiles dans les yeux. Dans quelques mois ça sera notre enfant que je tiendrai dans mes bras comme ça. Greg qui a repéré le regard de ma copine me sourit d’un air entendu. Notre père nous regarde d’un air suspicieux. Il faudra bien qu’on lui dise… Je souris et m’assois sur le canapé, toujours avec Theo dans mes bras.

Niall a son neveu dans les bras, c’est trop chou… Je le regarde le plus discrètement possible mais je crois que Greg a repéré quelque chose. Heureusement Amy et Liam arrivent avec des boissons chaudes, et je me propose pour les aider à servir. Eleanor est partie aider les jumelles à se mettre au lit. Fizzie, Lottie, Walihya et Safaa sont montées aussi. Elles sont vraiment très mignonnes. Louis, Zayn et Perrie discutent avec Jay et son mari. Anne parle avec Agathe tandis que Gemma embête son frère. Une fois tout le monde servi je me décide pour une tasse de chocolat chaud et vais m’assoir à côté de mon petit copain. Je sirote mon chocolat chaud tandis qu’il fait des risettes à Theo sous les yeux attentifs des parents du petit garçon… 

J’en ai marre de me balader en gros pull et en jeans.

-          Liam ? Je reviens j’vais me mettre en pyjama

Je monte quatre à quatre les marches jusqu’à notre étage. Je croise Eleanor qui a fini de coucher les petites.

-          Elles dorment ?, dis-je en rigolant

-          Tu rigoles j’espère ? Elles sont pas prêtes à dormir, me répond Eleanor, mais elles finiront par s’épuiser

Je rigole et entre dans notre couloir. Les jumelles dorment dans la chambre à côté de celle de Louis et Eleanor, Walihya et Safaa en partagent une située entre la nôtre et celle de Zayn et Perrie, les deux autres sœurs de Louis dorment à l’étage d’en-dessous. Je file dans ma chambre et me déshabille. J’enfile ensuite rapidement un mini short et un t-shirt sorti de la valise de mon mari. Voilà, comme ça je me sens mieux. Je ressors de ma chambre et m’approche de celle des jumelles. Elles jouent et rigolent, assises sur leur lit. Elles ne font de mal à personne alors je les laisse… Je redescends et retourne dans le salon. Liam me fait un grand sourire mais je vois ses sœurs échanger un rapide regard en voyant ma tenue. Peu importe, Liam m’aime comme ça, et c’est l’essentiel… Je m’assois sur ses genoux, et il me donne une tasse de thé. Il a fini la sienne, du coup il caresse doucement ma cuisse d’une main, et il a glissé l’autre dans mon dos, sous mon t-shirt. 

Gemma n’arrête pas de m’embêter, je pense qu’elle est juste contente de me retrouver. Tout en me chatouillant elle me demande :

-          Tu l’aimes vraiment ?

-          Bah oui…

-          Alors pourquoi tu ne nous l’as pas présentée avant ?

-          Je sais pas…

-          T’es un petit cachottier !!! J’aime ps quand mon petit frère est cachottier avec moi…

Agathe finit par dire :

-          J’crois qu’il avait tellement honte d’être amoureux de moi qu’il a rien dit… Tu comprends, ça le déshonorait d’écouter son cœur plutôt que sa bite…

Ça a tellement choqué Gemma qu’elle m’a lâché et que je me suis à moitié ramassé par terre. Les deux filles ont explosé de rire. C’est normal que je me sente très con ? Louis s’est tourné vers moi et a explosé de rire :

-          Bah qu’est-ce que tu fous par terre ?

-          C’est rien, c’est parce qu’il écoute son cœur, répond Agathe entre deux éclats de rire

Et bah au moins la nouvelle année commence bien.

Tout le monde est mort de rire, mais moi je ne me sens pas super bien. Je ne sais pas si c’est le chocolat chaud ou le bébé mais je suis de nouveau nauséeuse. Je me tourne vers Niall et lui dit à voix basse :

-          Bébé ? Je monte je vais me coucher

-          Ça va ?

-          Bof…

Je me lève, dit bonne nuit à la cantonade et je monte.

Ça m’inquiète vraiment, c’est pas normal. Je redonne Theo à mon frère et je file à la suite de ma petite amie. Je la rejoins dans les escaliers et nous montons jusqu’à notre chambre. Sans se déshabiller elle s’allonge sur le lit, je m’assois à côté d’elle et glisse mes doigts dans ses cheveux. Elle me sourit et dit :

-          Désolé  bébé.

-          C’est pas grave…

-          On va faire comment ? Je vais pas être malade comme ça pendant le reste de ma grossesse hein ?

-          Non. Ça va finir par passer ma puce…

Quelqu’un toque à la porte. Je vais ouvrir et mon père entre dans la chambre.

-          Ça va ?, dit-il à ma copine

-          Moyennement…

-          T’as pas avorté hein ?, dit-il

Comment peut-il avoir deviné ? Perola me regarde, un peu paniquée et je hausse les épaules en signe d’ignorance.

-          Me regardez pas comme ça, j’ai bien vu comment tu regardais mon fils quand il avait Theo dans ses bras tout à l’heure, dit mon père à Perola, et toi, ajoute-t-il en se tournant vers moi, la main sur son ventre pendant le feu d’artifice c’était pas discret…

-          Je sais, dis-je en venant m’assoir au bord du lit, papa ? Tu veux bien ne rien dire aux autres ? Je sais pas trop comment leur annoncer ça, ils vont considérer que je fais la pire connerie de ma vie.

-          Je ne dirais rien. Mais comment vous allez faire pour cacher ça ? ça va finir par se voir non ?

Dans le salon

J’ai fini par retrouver ma place sur le canapé, dans les bras d’Agathe. Elle joue avec mes bouclettes en écoutant ma mère lui raconter mon enfance.

Mes sœurs ont prétexté vouloir me parler, j’ai laissé Amy sur le canapé à contrecœur et je les ai suivies jusqu’à un coin de la pièce.

-          Ok Liam, faut qu’on te parle, commence Ruth

-          C’est à propos de ta femme, ajoute Nicola

Bizarrement je le sens pas du tout…

-          On se disait juste que vu comment elle est habillée ce soir, tu devrais te méfier, on a vu Zayn et Louis la regarder un peu trop, dit Ruth

-          J’ai confiance en elle, dis-je

-          Tu devrais peut-être pas, ajoute mon autre sœur

-          Non mais vous comprenez pas, c’est ma femme, je sais ce qu’elle fait quand elle est pas avec moi, je l’aurai pas épousé sinon… Et puis après tout ça vous regarde pas, si ça se trouve j’aime la voir coucher avec mes potes…

Liam a élevé la voix et nous nous sommes tous retournés vers lui. Amy lui lance un regard un peu paniqué et nous nous regardons, ne sachant trop ce que le jeune homme a bien pu dire à ses pote car nous avions décidé de garder secret le travail d’Amy, par égard pour nos familles.

-          Quoi ? dit Liam en se tournant vers nous, je me demandais juste si mes sœurs devaient absolument tout savoir de ma relation avec Amy. J’ai juste dit que si ça se trouve je vous la prête de temps en temps, et que ça ne les regarde pas.

Geoff et Karen échangent un regard, ne sachant trop quoi dire ou penser. C’est le moment que choisit Bobby pour revenir dans le salon. En nous voyant tous un peu sous le choc il dit :

-          Il s’est passé quoi ?

Liam se charge de lui répondre :

-          Rien, j’évoquais juste le fait qu’on pouvait avoir une vie sexuelle bien différente de ce que vous imaginez, mais que ça ne regarde que nous et pas forcément nos familles…

-          J’crois que t’as raison, dit ma mère, de tout façon vous êtes jeunes vous avez le temps d’en profiter…

-          Euh si ça dérange personne on va aller se coucher, dit Eleanor, avant que la conversation ne dérape trop…

Nous éclatons tous de rire. Liam serre ses sœurs dans ses bras avant de retourner rejoindre Amy. Je dis bonne nuit à ma mère et son copain et Eleanor entrelace ses doigts aux miens. Nous montons dans notre chambre, mais peut-être pas que pour dormir vu comment elle me regarde… 

On a évité de peu la catastrophe je crois. Mes beaux-parents semblent rassurés mais un peu méfiants Ils finissent par venir nous dire bonne nuit et monter eux aussi dans leur chambre. Denise et Greg prennent le même chemin avec Theo qui s’est rendormi dans les bras de son père… Tout le monde monte peu à peu et il finit par ne rester qu’Harry, Agathe, Liam et moi dans le salon. Agathe et Harry s’embrassent langoureusement, ça change de d’habitude. C’est même trop bizarre de les voir s’embrasser comme ça eux qui sont d’ordinaire si discrets.

J’avoue qu’on a un peu oublié qu’on était au milieu du salon, et surtout qu’on n’était pas tout seul. J’ai glissé mes mains dans le dos d’Agathe, sous son t-shirt, et elle a enfoui ses doigts dans mes bouclettes. Je la sens un peu plus sauvage cette nuit, et ce n’est pas pour me déplaire.

Amy me regarde et me fais signe de la suivre. Nous nous éclipsons discrètement et grimpons les marches quatre à quatre jusqu’à notre chambre. Avant que nous entrions dans notre chambre Amy s’assure que les sœurs de Zayn dorment bien dans la chambre à côté de la nôtre. Cela semble être le cas puisqu’elle me pousse violemment dans la chambre en fermant la porte derrière-elle.  Elle m’entraîne jusqu’au lit et me fait basculer dessus, aussitôt je lui enlève son t-shirt et son short, elle glisse ses doigts pour ouvrir ma chemise en rigolant…

Dans la chambre de Louis et Eleanor

Pour la nuit caliente on repassera. Eleanor et moi étions à peine dans notre chambre que les jumelles se sont réveillées dans la chambre d’à côté. J’ai été, en grand frère attentionné, patiemment les aider à se recoucher. Une fois sûr qu’elles dormaient je suis retourné dans ma chambre. Eleanor s’était couchée et elle somnolait déjà bien. Je me déshabille et vais m’allonger à côté d’elle. Elle vient aussitôt se blottir dans mes bras.

-          Désolé ma puce…

-          C’est pas grave Louis… On a toute la vie devant nous pour faire l’am…

La fin de sa phrase se mue en un long bâillement. Nous rigolons tous les deux et elle glisse sa tête dans mon cou. Je caresse tout doucement son épaule et nous finissons par nous endormir tous les deux.

Dans la chambre de Niall et Perola

Mon père nous a aidés à établir une stratégie pour que nous puissions attendre d’être prêts à tout dire à nos amis. Du coup Perola s’est endormie rassurée, et je m’apprête à aller au lit moi aussi. Dans la chambre d’à côté j’entends Liam et Amy étouffer des éclats de rire, au moins ils en profitent ! Une fois en caleçon je me glisse à côté de Perola. Mes doigts viennent se poser sur son ventre, j’ai encore un peu de mal à croire qu’on va être parents…

Dans le salon

L’ambiance est devenue carrément bouillante entre nous deux.  Harry m’a enlevé mon pull et mon jeans et je l’ai débarrassé de sa chemise et de son pantalon. Bizarrement même en sous-vêtements je n’ai pas froid, vu la chaleur de nos deux corps c’est pas étonnant. Harry glisse ses doigts dans mon dos et dégrafe mon soutif qu’il m’enlève en rigolant.

*****PASSAGE LEMON*****

Il me fait basculer de manière à être placé au-dessus de moi. Ses doigts prennent le chemin de mes hanches et sa bouche vient trouver ma poitrine. Il commence par l’embrasser avant de venir lécher mes tétons, qui durcissent sous l’effet de l’excitation. Dans son caleçon je sens la bosse grossir encore, signe qu’il a vraiment très envie de moi. Il descend en m’embrassant tout le long du ventre et il arrive au niveau de l’élastique de ma petite culotte. Il me l’enlève rapidement et viens embrasser doucement l’intérieur de mes cuisses, ça me fait un effet de dingue et je ne peux retenir un petit cri. Il approche ensuite inexorablement ses lèvres de mon intimité. Je vais goûter à des plaisirs encore inconnus, ça m’excite terriblement. A son premier coup de langue sur mon sexe je gémis, c’est divinement agréable, voyant que j’ai l’air d’aimer il continue son œuvre. Il vient titiller mon clitoris du bout de sa langue, ça me rend complètement dingue. Après de très très longues minutes je le supplie d’arrêter et je nous fait à nouveau basculer, ce coup-ci c’est lui qui se retrouve en-dessous de moi.

J’ai les cuisses trempes, mouillées par toute cette excitation qu’il a déclenchée en moi. Je lisse mes doigts dans son caleçon et il ferme les yeux pour mieux apprécier le moment. Je le débarrasse de ce morceau de tissu et son sexe se présente devant moi, en position bien verticale. Je souris et le prends dans mes mains. Je commence alors tout doucement à le branler. Vu ses soupirs j’imagine que je fais ça bien. Il finit par me demander de m’empaler sur son sexe bien dur ce que je fais tout en douceur. Ainsi placée c’est moi qui contrôle et régule le rythme de nos ébats. Tout en lui faisant l’amour je vais l’embrasser, très langoureusement. A un moment il dérape dans mon cou et y imprime un gros suçon. Heureusement que j’ai les cheveux assez longs pour le masquer… Il finit par laisser son sperme couler en moi. Je reste encore ainsi placée sur son sexe pendant de longues secondes, le temps que nous reprenions tous les deux notre souffle. Je me retire ensuite doucement et m’allonge à côté de lui. Nous avons fait l’amour comme des sauvages, ici au milieu du salon…

*****FIN DU PASSAGE LEMON*****

Je regarde Agathe et nous partons tous les deux dans un très long fou rire. Ça nous a fait tellement bien de faire ça. Elle en profite pour remettre ses sous-vêtements et elle me donne mon caleçon que je ré enfile. Elle vient ensuite se blottir dans mes bras. Je l’embrasse sur le front et dit :

-          J’crois qu’on va dormir là, j’suis trop crevé pour bouger…

-          Pareil, me répond ma petite amie

Elle pose sa main sur mon torse et sombre dans le sommeil. Je glisse mon bras derrière son dos et je finis moi aussi dans les bras de Morphée.

Dans la chambre de Zayn et Perrie

On est montés se coucher, complètements épuisés. Perrie s’est endormie dans mes bras et je la regarde dormir. Elle dort paisiblement, calmement, elle est belle. Je suis content que mes parents aient approuvé nos fiançailles. Même si on est encore jeunes je suis sûr de moi. Je pense aussi à mes sœurs, elles ont bin grandi, et dire que Walihya a un copain !  Je sais que je suis plutôt du genre grand frère hyper protecteur c’est peut-être pour ça qu’elle ne m’a rien dit… Il faudra quand même que j’essayé d’en savoir plus. Je demanderai à Doniya demain, elle doit bien être au courant elle.

Dans la chambre de Liam et Amy

*****PASSAGE LEMON*****

Je suis en train de sucer mon mari qui adore ça. Il a posé ses deux mains à l’arrière de mon crâne pour m’inciter à y aller plus vite et plus loin… Sa respiration est de plus en plus haletante et je sens qu’il ne va plus tarder à jouir. J’interromps alors ma fellation et j’enlève très sensuellement le peu de vêtements qu’il me reste. Liam n’en perd pas une miette, et lorsque je me rapproche à nouveau de lui ses mains prennent directement la direction de mes seins qu’il caresse tandis que je m’empale sur son pieu. Après seulement quelques mouvements de bassin de ma part, il me fait basculer et, se trouvant au-dessus de moi il accélère le rythme de ses va-et-vient en moi. Il finit par éjaculer une énorme quantité de sperme en moi. Il se retire et s’allonge à côté de moi. Je nettoie rapidement son sexe avec ma langue avant de venir l’embrasser. Le goût de son jus se mêle à nos deux salives, il adore ça, il me l’a confié une fois.

*****FIN DU PASSAGE LEMON*****

Amy vient se blottir contre moi, et elle s’endort, la tête sur mon torse. Ma femme m’a fait l’amour comme une déesse. J’espère qu’il pourra en être ainsi tous les soirs de l’année ! C’est sur cette pensée joyeuse que je sombre à mon tour dans le sommeil… 

 

Alors ? Le mystérieux visiteur qui s'avère être Mark ? Amy qui a proposé à tout le monde d'inviter sa famille ? Gemma et Anne qui veulent en savoir plus sur Agathe au grand desespoir d'Harry ? Le non avortement de Perola ? Et la volonté de Niall et Perola de garder ça pour eux pour le moment ? Le tress d'Amy à l'idée de rencontrer sa belle famille ? Le soulagement de Liam que sa famille s'entende bien avec Amy ? L'installation de la salle à manger par les garçons ? Niall et Perola qui hésitent face à l'entrée ? Niall qui se rêve déjà papa ? Harry qui se pose des questions sur l'appétit de Niall et Perola ? Liam qui trouve Mark et Erik trop mignons ? Zayn et Louis qui profitent de leurs soeurs ? Les doutes d'Eleanor quant à la sexualité de Louis ? Zayn qui panique un peu ? Niall qui flippe à l'idée d'avoir un bébé et Perola qui le rassure ? Amy qui parle de sexe avec les soeurs de Liam ? Agathe qui a des doutes sur Perola ? Amy et Liam qui s'isolent ? Liam qui fume ? Niall qui se fait piéger par son frère ? Niall qui accepte de se confier à Greg ? Les petites qui rentrent et qui sont envoyées en haut voir un film ? La discussion qui s'engage sur les rencontres des différents couples ? Le premier baiser entre Mark et Erik ? Niall et Perola qui racontent leur rencontre ? Liam et Amy qui racontent la leur ? Liam qui finit très très ému ? Les doutes de Zayn quant à la vie amoureuse de sa petite soeur ? Harry et Agathe qui racontent leur rencontre ? La soeur de Louis qui a un copain ce qui ne lui plait pas vraiment ? Zayn qui retient sa soeur pour savoir tout sur son petit copain ? Tout le monde qui attend la nouvelle année ? La surprise préparée par Amy ? Les plus jeunes qui sont envoyées au lit ? Tout le monde qui se retrouve dans le salon pour discuter ? Perola qui contemple son petit copain avec un bébé dans les bras ? Gemma et Agathe qui se mettent ensemble pour embêter Harry ? Perola qui se sent de nouveau mal et qui monte avec Niall ? Bobby qui les rejoint et accepte de garder le secret ? Les doutes des soeurs de Liam sur Amy ? Liam qui défend sa femme coûte que coûte ? Louis et Eleanor coupés dans leur élan par les jumelles ? Niall et Perola qui ont élaboré un "plan" ? Quel pourrait-il bien être ? Le lemon entre Agathe et Haz ? Plus hot que d'hab hein ? Zayn qui s'inquiète pour sa petite soeur ? Le lemon entre Liam et Amy ?

Que pensez vous qu'il va se passer par la suite ? Dites-moi tout !