Coucou ! Un petit chapitre posté rapidement avant de filer au théâtre !! J'espère que vous vous éclaterez en le lisant!

Chapitre 7 : Hazza ?

J’ouvre doucement les yeux. Louis est penché au-dessus de moi.

-          Cécile ? Tu m’entends ??

J’ai l’impression qu’il est en train de hurler et je grimace.

998080_551458484921233_693451414_n

-          Cécile ?

J’essaye de prononcer quelques mots mais je me sens extrêmement faible.

-          Je… oui…

Je l’entends soupirer de soulagement. J’essaye de me lever mais je m’effondre dans le lit. Qu’est-ce qu’il m’arrive bordel ?

-          Chut reste allongée, t’es toute blanche…

-          Hazza ? Il est où Hazza ?

-          Tu te souviens de ce qui s’est passé avant que tu tombes dans les pommes ?

-          Oui… les flics ? Putain !!

Je me redresse en sursaut et tente de sortir du lit mais Louis me ratrappe en passant son bras autour de ma taille.

-          Tu peux rien faire alors reste là s’il-te-plaît…

-          Ils l’ont embarqué ? Ils l’ont emmené ? Oh putain…

Je fonds en larmes et Louis me serre contre lui.

-          Ils veulent juste lui poser des questions comme il a été vu avec toi avant que tu disparaisse…

-          Ils l’ont emmené ?

-          Oui il est parti au poste avec eux, mais il sera de retour bientôt c’est promis…

-          Et les autres ils sont où ?

-          Dans le hall, ils discutent avec Lou de ce qu’on va pouvoir faire par la suite, je suis resté pour m’assurer que ça allait…

-          J’suis restée inconsciente combien de temps ?

-          Une ou deux minutes pas plus. Tu t’es réveillée, et on t’a forcée à t’allonger pour te reposer.

-          Je m’en souviens pas… ça fait combien de temps ?

-          Deux heures. Est-ce que t’as faim ? On a commandé une pizza pour toi au cas où…

-          Oui. J’veux bien manger un peu…

-          Reste assise alors.

Je m’assois tout au bord du lit, et Louis me ramène un carton de pizza qu’il pose sur mes genoux. Je commence à manger tout en discutant avec lui.

-          Tu peux me raconter ce qui s’est passé quand je suis encore une fois tombée dans les pommes ?

-          Au moment où tu t’es évanouie Harry s’est précipité pour t’empêcher de te faire mal mais je suis arrivé avant lui en même temps que Liam et du coup tu t’es pas cognée la tête par terre. On a essayé de te faire revenir à toi mais t’as mis du temps à émerger. Harry commençait à flipper grave. Quand t’es revenue à toi il a paru extrêmement soulagé, il t’as pris dans ses bras et t’as portée jusqu’au lit, il s’est ensuite assuré que tu te sois endormie avant de descendre avec Lou voir les flics. Les garçons et moi on est restés là, on a commandé à manger et une fois qu’on a eu fini ils sont descendus pour discuter et moi je suis resté là.

-          Harry et moi on a rompu ?

-          Je sais pas. Tu lui avais posé un ultimatum juste avant que Lou arrive.

-          Oui j’m’en souviens vaguement. Il avait l’air vraiment inquiet pour moi ?

-          Oui. Il avait l’air très inquiet. Tu sais, je crois que vous vous aimez du fond du cœur, mais que vous êtes trop attachés l’un à l’autre. Faut juste que vous arriviez à trouver la bonne distance entre vous deux.

-          Tu crois que c’est possible ?

-          J’en suis persuadé. Tu l’aimes ? Tu veux préserver ton couple ?

-          Je sais plus si je l’aime. Il m’a fait énormément de mal dans ce qu’il m’a dit… je… je sais vraiment pas…

Il s’apprête à me répondre mais les garçons débarquent dans la chambre.

-          Cécile ! T’es réveillée ! ça va mieux ?, me demande immédiatement Niall

-          Oui ça va.

-          Oh la morphale !, reprend-t-il, elle a presque fini sa pizza

-          Laisse la manger, dit Zayn en souriant, t’en a déjà mangé deux Niall

Ils viennent s’assoir par terre devant le lit et Liam me dit :

-          On va en profiter qu’Harry ne soit pas là pour parler un peu. TU sais ce que vous allez faire lui et toi ?

-          J’en sais rien. Si ça se trouve il va me balancer aux flics donc la question se pose pas…

-          Il a pas intérêt à…, commence Niall

-          Niall !, le reprend Louis, il le fera pas ! Je connais Harry il ne fera pas ça… Cécile il ne va pas te dénoncer…

-          Mouais. Pour Harry et moi je sais pas ce qu’on va faire. Je sais pas s’il voudra encore de moi. On s’est engueulés assez ce matin, et puis de toute façon j’crois qu’on a rompu. Il m’a dit hier soir qu’il voulait que je sorte de sa vie…

-          Oh le con !, laisse échapper Zayn, oups désolé. Mais je suis sûr qu’il est amoureux de toi, il t’aime ça se voit, il a dit ça sous le coup de la colère sûrement. Ça n’excuse rien je suis d’accord, mais je pense qu’il faut pas que tu t’arrêtes à ces quelques mots…

-          Je sais. Je… Vous lui dites pas hein ? Je l’aime, je suis dépendante de lui, je saurais pas quoi faire si on rompait vraiment… Je veux lui pardonner, mais il m’a blessé et j’ai besoin qu’il s’excuse.

-          Tu devrais t’excuser aussi, dit Niall, pour le baiser que tu… que je… enfin pour le fait qu’on se soit embrassés.

-          Oui. Je le ferais. Je veux pas perdre Harry à cause de ça…

-          A cause de quoi ?

Je sursaute et lève la tête vers Harry qui vient d’entrer dans la chambre. Nos regards se croisent et aucun de nous ne veux perdre le contact visuel avec l’autre. C’est comme si le premier à perdre le regard de l’autre  allait perdre une bataille, et peut-être même la guerre. Sans me quitter des yeux il s’approche du lit. Je vois les garçons frémir et se préparer à intervenir en cas de besoin. Harry vient jusqu’au bord du lit et il s‘accroupit pour se mettre à ma hauteur. Ses doigts viennent chercher les miens avec lesquels ils s’entrelacent. Il me regarde toujours et finit par dire :

-          Excuse-moi, j’ai été un vrai idiot, ma jalousie m’a perdu, je m’en excuse.

BAAM ! La claque est partie toute seule, sans que lui et moi ayons eu le temps de voir ça arriver. Mais ça m’a fait du bien de lui en foutre une. Je vois une larme rouler sur sa joue.

-          Ça c’était pour m’avoir demandé de sortir de ta vie, dis-je un peu hargneuse

Je glisse ensuite mes doigts sur sa joue,  l’endroit où je viens de le frapper, j’encadre son visage de mes mains et dis :

-          Et ça c’est parce que je t’aime…

Je pose un très très doux baiser sur ses lèvres et je le vois sourire. Ce baiser a duré à peine quelques secondes mais j’en avais besoin. Il reprend mes mains dans les siennes et viens s’assoir à côté de moi sur le lit.

-          Ça s’est passé comment chez les flics ?, demande Liam

-          Pas trop mal. J’ai pas l’impression qu’ils aient pu avoir l’idée qu’elle soit avec nous. Ils pensent qu’elle est encore en Europe. En fait ils voulaient juste savoir si elle avait parlé avec moi d’un quelconque projet de fugue.

-          D’accord. Tant mieux, dit Liam, nous on a discuté tous ensemble, et on a abouti à certaines choses qu’il faut qu’on vous dise.

-          D’accord, dis-je en même temps qu’Harry

-          Alors, commence Zayn, il faut absolument que Niall et Cécile vous arriviez à faire croire à votre histoire à l’extérieur, mais en évitant des baisers trop langoureux sinon on va devoir gérer les crises d’Hazza tous les jours…

-          Ensuite on a pris la décision que maintenant on s’arrangerait pour prendre des hôtels avec des grandes suites à plusieurs chambres. Comme ça on fait croire que Cécile dort avec Niall alors qu’en fait elle est dans les bras d’Harry, dit Liam

-          Et enfin, dit Niall, faut absolument que vous arriviez à vous parler tous les deux, à bien mettre les choses au point entre vous, pour être au clair avec tout ça.

-          Ça me va, dit Harry

-          Ça me va aussi, dis-je

-          Alors filez préparer vos affaires, on part dans une heure, dit Louis

-          Oui, dis-je, merci d’être là les mecs !

Harry me prend doucement par la main et nous ramène jusqu’à sa chambre. Une fois à l’intérieur il ferme la porte et se tourne vers moi :

-          Tu m’en veux ?

-          Un peu. Mais je t’aime. Et je comprends…

-          Je suis désolé de m’être emporté comme ça, je suis trop jaloux, trop possessif. Je m’en veux, je me sens trop con, je sais que j’ai failli te perdre à cause de ça... Et je ne sais pas vivre sans toi…

-          Moi non plus Harry.

Il fond alors en larmes et je sais que c’est pour lui un moyen de relâcher toute la pression accumulée. Je m’approche de lui et vais le serrer dans mes bras. Il sanglote doucement sur mon épaule. Il a eu peur, tout comme moi, de la rupture. Mais maintenant nous sommes ensemble, et on va tout faire pour le rester.

-          Allez, faut qu’on fasse nos valises, dit Harry

-          Je vais vite fait prendre une douche avant, ça me fera du bien

-          D’accord ! Si t’as le moindre problème tu cries et j’accours…

-          Pas de souci bébé…

Je lui souris, il me sourit et me laisse aller dans la salle de bain après m’avoir embrassé un peu plus longuement. Je file à la salle de bain avec ma trousse de toilette et une serviette de bain. Je mets l’eau à couler, en profite pour me regarder dans la glace (j’ai une sale gueule et le maquillage que je portais hier a coulé et séché sur mes joues), je m’apprête à changer mon tampon mais m’apercevant que je n’ai plus mes règles je me contente de jeter le dernier, la réconciliation avec Harry passera sûrement aussi par un câlin sous la couette. Et j’en ai besoin. J’ai besoin qu’il me montre qu’il m’aime, et je sais que c’est l’un de ses moyens préférés pour me le montrer. Je pose mon téléphone sur le rebord du lavabo et lance la musique. Je termine de me déshabiller et je file sous la douche avec mon flacon de gel douche neuf. Au moment de me laver j’essaye de l’ouvrir, mais je n’y arrive pas.

-          Hazzaaaaa ?

Dans la seconde qui suit il est à côté de la douche en train d’ouvrir mon flacon de gel douche. Il me le tend en rigolant et pour rire moi aussi je l’attire à moi sous la douche. Sa chemise trempée devient vite transparente et je salive d’envie. Hazza et moi nous embrassons fougueusement, langoureusement sus l’eau brûlante de la douche. Ça nous fait du bien à nous deux de nous retrouver, de profiter l’un de l’autre. Je déboutonne sa chemise et la lui enlève. Je passe mes doigts sur son torse imberbe. Je caresse les contours de ses tatouages, il me laisse faire en rigolant, j’adore ces dessins !! Il savonne ses mains et vient caresser mon corps avec, tout doucement, il laisse ses doigts explorer mon corps en souriant. Il enlève mon bandage au bras et viens doucement passer ses doigts sur ma coupure, à peine cicatrisée. Je me suis en effet bien entaillée, et je risque d’en conserver la marque assez longtemps.  Mes mains caressent toujours les muscles d’Harry mais j’en veux plus, je le débarrasse de son short et de son caleçon. Il me laisse faire en souriant encore. Je sais qu’il en a autant envie que moi.  Il me soulève et me plaque au mur, j’enroule mes jambes autour de sa taille, il peut ainsi me pénétrer plus facilement.

Nous faisons l’amour pendant un bon quart d’heure, une fois cela fait et comme j’ai les jambes qui tremblent un peu il me porte pour sortir de la douche, me pose par terre et me tends ma serviette. Je m’enroule dedans et il vient me frictionner pour que je sois vite sèche. Je lui file ensuite ma serviette et il s’essuie. Je retourne pendant ce temps dans la chambre et je sors de quoi m’habiller. On va voyager, ça sera donc pantalon de survêtement et sweat. Pratique et agréable à porter. Hazza ressort lui-aussi et enfile un t-shirt propre et un short. Il a à peine fini de s’habiller que Liam débarque avec Niall dans notre chambre.

-          J’étais sûr qu’il faudrait te refaire ton bandage ! dit Liam, file-moi ton bras

-          Harry je peux te parler ?, dit Niall

-          Mouais si tu veux, lui répond Hazza

Ils vont discuter dans un coin de la chambre pendant que Liam me refait mon bandage. Je les regarde d’un œil inquiet, de peur qu’ils en viennent aux mains. Liam me rassure en disant :

-          T’inquiètes pas, il veut s’excuser. Après il faudra aussi que toi tu le fasses…

-          Oui…

Les garçons ont fini leur discussion et Hazza vient s’assoir sur le lit à côté de moi. Liam et Niall ressortent dans le couloir en disant :

-          Vous avez droit à trois minutes d’intimité les amoureux ! Après on doit vraiment y aller …

-          Merci !, dit Harry

Il se tourne vers moi et me regarde avec ses grands yeux vert émeraude.

-          Hazza ?, dis-je, je voulais m’excuser pour hier. Tu sais le… le baiser avec Niall. J’aurai du t’en parler avant au moins.

-          Est-ce que t’as aimé ?

-          Hein ?

-          Est-ce que t’as aimé l’embrasser ?

-          Je euh… Hazza ! J’en sais rien ! Je me suis pas posé la question…

-          Ça me coûte de dire ça mais il faut que tu prennes du plaisir à le faire. Si t’apprécies de l’embrasser ça se verra sur les photos et ça paraîtra plus vrai..

-          Haz je compte pas l’embrasser à nouveau.

-          Tu le dois pourtant.

-          Chut… Ne dis pas un mot de plus…

Je l’embrasse doucement, tendrement, pour lui montrer que c’est lui que j’aime. Lui et personne d’autre. Après plus d’une minute de ce baiser magique je m’éloigne un peu de lui et en prenant ses mains dans les miennes je dis :

-          Je t’aime Harry. Sincèrement. Je n’aime que toi. Niall est un bon ami mais ça ne sera jamais plus que ça…

-          Promis ?

-          Juré. Embrasse-moi une dernière fois après on file…

Il m’embrasse furtivement puis nous récupérons nos sacs et nous sortons. Niall m’attends dans le couloir. Il sourit en me voyant arriver et vient discrètement entrelacer ses doigts aux miens. Je lâche la main d’Harry une fois que Niall me tient l’autre. Harry lance un regard à Niall l’air de dire « fais gaffe, je vous surveille ». Je descends avec Niall et Harry se dirige vers la chambre de Liam. Niall en profite pour me glisser à l’oreille :

-          Direction Miami, le soleil, la plage et la mer… Tu vas kiffer !

-          J’ai pas de maillot de bain, dis-je en rigolant

-          On ira faire une petite virée shopping si tu veux

-          Avec plaisir mon cœur, dis-je en lui faisant un clin d’œil. On voyage en avion je suppose ?

-          En jet privé miss !

-          Classe !

Je l’embrasse doucement sur la joue et il sourit. Lorsque nous arrivons en bas, nous retrouvons Harry Liam et Louis qui descendaient par un autre escalier. Zayn est déjà là en train de discuter avec Lou.

-          Ça va les amoureux ?, lance la maquilleuse

-          Parfaitement, dis-je en souriant à un des gardes du corps des boys qui me regardait méchamment

-          Alors on y va !, dit Liam

 

Alors ? Le réveil de Cécile ? Louis qui prend soin d'elle ? Elle qui s'inquiète pour son chéri ? La discussion avec les garçons ? Harry qui arrive à l'improviste et vient s'excuser ? La baffe qu'il se prend ? Le bisous qu'il échange rapidement avec Cécile ? Les dispositions prises par les garçons ? Cécile et Haz qui se "retrouvent" dans la salle de bain ? Les excuses de Cécile à Harry ? Cécile qui retrouve Niall et qui joue au faux-couple avec lui ?