Bonsoir à vous ! J'ai (enfin) fini ce chapitre qui m'a pris un temps fou, en même temps il est très long et il vous plaira sûrement... Je vous précise que pour les besoins du chapitre j'ai du rajouter le point de vue de Pérola (en vert foncé). 

Chapitre 18:  Un retour, un mariage et des pétages de plomb...

Hall d’entrée

Nous attendons mon frère Liam et moi, les autres sont dans la salle à manger, j’ai demandé à ce qu’on leur serve à manger tout de suite, sans attendre. Liam est nerveux et je lui demande :

-          Pourquoi tu stresse ?

-          J’ai dit à ton père qu’il est gay.

-          Non ?

-          Si si.

-          Pourquoi ?

-          Euh… Disons que ton père m’a légèrement énervé et je lui ai balancé ça à la gueule

-          Tu m’expliqueras ça tout à l’heure, on va voir ce qu’il veut pour l’instant.

Mon frère a remonté toute l’allée avec son sac de voyage sur l’épaule, il est maintenant devant la porte. Il hésite à entrer et Liam lui dit :

-          Tu viens pour quoi ?

-          Je, je viens m’excuser. J’ai été con, dit Erik, mais en fait j’étais jaloux de vous voir, vous deux, aussi heureux, et de voir vos amis aussi heureux aussi. Moi je suis engoncé dans un rôle que je joue depuis des années et le fait que l’un d’entre vous révèle ma vraie nature, même si je ne sais pas comment vous l’avez appris, bah ça m’a libéré. Et j’ai décidé d’assumer ce que je suis, y compris aux yeux des parents, qui m’ont interdit de partir avec eux quand je leur ai révélé que c’était vrai.

Je m’écarte des bras de Liam et je m’approche de mon frère. Je lui tend la main, il la saisit et entre dans la maison. Je l’attire à moi et le prends dans mes bras. C’est bon de se dire qu’on a enfin un vrai grand frère, tel qu’il doit être.

Dans la salle à manger

Nous avons tous arrêté de manger (sauf Niall et Perola, ça va de soi !) pour regarder ce qu’i se passe dans l’entrée. Amy vient de prendre Erik dans ses bras et le frère et la sœur se font un gros câlin. Erik a abandonné son air arrogant, il semble plus humble, plus naturel.

Nos amis, et Erik viennent vers nous. En entrant dans la salle à manger Erik nous dit :

-          Mes parents m’ont interdit de partir avec eux, j’ai pris conscience de mes erreurs et j’espère que vous saurez m’en excuser, je ne suis pas comme ça dans la réalité, c’est le rôle que je me suis forcé à jouer devant mes parents, mais je viens de prendre conscience que c’est pas ce que je suis vraiment.

Finalement Amy a peut-être bien fait de lui ouvrir la porte. Je me méfie toujours, mais je ne dirais rien, ma copine semble heureuse que son frère soit là, et je ne veux pas briser ce fragile bonheur.  

-          Est-ce que t’es gay ?

La question s’adresse à Erik, et elle vient d’Harry. Comment peut-il savoir ? Erik hésite quelques secondes puis dit :

-          Oui je suis gay. Je sors depuis presque trois ans avec Mark, on s’est rencontré à l’université.

-          C’est trop mignon !, dit Eleanor

-          Trois ans ? Putain c’est du sérieux ça, dit Niall

-          Mais…, reprend Erik, ça vous dérange pas ?

-          Pourquoi ça nous dérangerait ?, dit Perrie

-          On t’accepte tel que tu es et c’est tout. C’est comme ça pour chacun d’entre nous, dit Zayn, Si l’un d’entre nous par exemple était bi, il le dirait, on l’accepterait et il resterait notre ami…

Louis vient de me fusiller du regard, ouais j’y ai été un peu fort dans ce que j’ai sous-entendu, mais l’occasion était trop belle.

-          Merci. Je regrette de ne pas avoir été sympa avec vous, vu que vous êtes vraiment tous adorables, dit Erik, vous acceptez que je reste avec vous alors ?

Tout le monde se regarde et approuve en silence.

-          Merci, dit-il simplement

-          Tu veux manger ?, demande Amy à son frère

-          Non. J’ai pas très faim.

-          Alors file appeler ton copain et dis-lui de venir ici passer Noël avec nous.

Erik s’éclipse et Amy se tourne vers nous :

-          Soyez sympas, il a vraiment l’air sincère.  Harry comment t’as su que … ?

-          Ça se voit, répond-t-il

-          Il m’a dit ça hier soir et j’ai dit que c’était impossible, ajoute Agathe, mais apparemment je me suis trompée.

Amy et Liam prennent place à table et se servent à manger. Nous reprenons le repas en discutant tous ensemble. Erik revient une quinzaine de minutes plus tard, alors que nous passons au dessert et il dit :

-          Mark ne peut pas venir…

Il semble terriblement déçu et triste. Il tire une chaise et s’assoit à côté de sa sœur qui le réconforte à voix basse.

Ils ont l’air vraiment complices Amy et Erik, c’est bizarre, je croyais qu’ils ne se parlaient plus depuis longtemps.

-          Niall arrête de nous regarder comme ça, je te semble proche de mon frère mais on a été très proches l’un de l’autre jusqu’à mes douze ans.

-          Niall ?, dit Perola en posant sa main sur mon bras, je remonte en haut, je ne me sens pas bien

Elle file mais Amy lui emboîte le pas.

J’ai suivi Perola, son état m’inquiète, et j’ai des doutes sur quelque chose. Je la rattrape dans les escaliers et l’interpelle :

-          Perola attends !

Elle s’arrête et me regarde.

-          Tu te sens encore nauséeuse ?, dis-je

-          Oui. Amy est-ce que tu crois que…

-          Que quoi ?

-          Que je pourrais être enceinte.

-          Vous ne vous êtes pas protégés ?

-          Pas quand on était en Australie.

-          Putain… Tu sais quoi ? Va te reposer une heure ou deux, après Niall et toi vous irez en ville, je vais te prendre un rendez-vous chez le médecin, lui il pourra te dire si tu es enceinte ou pas.

-          J’ai peur Amy.

-          Ne flippe pas sans savoir. Va te reposer maintenant.

-          Amy attends ! Ne dis rien à Niall s’il-te-plaît. Dis-lui juste qu’on va chez le médecin pour mes nausées, mais ne lui dis rien sur mes doutes… S’il-te-plaît.

-          D’accord.

Je redescends et compose le numéro du médecin du village sur mon téléphone. Je prends un rendez-vous pour elle à seize heures et retourne dans la salle à manger avec mes amis.

Pendant l’absence d’Amy nous avons engagé la conversation avec son frère, nous l’interrogeons sur sa vie, ses projets, ses rêves, son travail… Bref, nous cherchons à le connaître un peu mieux. Amy revint et dit :

-          Niall, t’accompagnera Perola à seize heures chez le médecin, ses maux de ventre m’inquiète et je préfère qu’un médecin la voie.

-          D’accord, répond le blondinet

-          Euh Amy ?, dit Liam, il faut aussi qu’on soit en ville à seize heures

-          Euh pourquoi Liam ?, lui répond sa copine

-          Je t’expliquerai, dit-il

Il baisse les yeux et joue nerveusement avec sa cuillère. Il n’a même pas remarqué qu’il avait une cuillère dans la main, sinon il l’aurait immédiatement lâchée. Quelque chose semble le troubler, le gêner, l’inquiéter même. Je regarde Zayn et m’aperçois qu’il a remarqué la même chose que moi, et qu’il semble lui aussi inquiet de voir notre ami dans cet état-là.

Liam qui joue nerveusement avec un cuillère, je trouve ça plutôt inquiétant.

-          Liam ? T’es au courant que t’as une cuillère dans la main ?

-          Hein ?, dit Liam

Il baisse les yeux vers sa main, sursaute et envoie valser la cuillère au milieu de la table. Il croise les bras et s’enferme dans ses pensées.

-          Nous aussi on va en ville cet après-midi, dis-je

Perrie se tourne vers-moi et je dis à voix basse :

-          Tu voulais pas t’acheter des gants ?

-          Si.

Agathe et Harry se regardent et finissent par dire :

-          Nous aussi on y va !

Effectivement il faut qu’on aille en ville, il est probable qu’on fête l’anniversaire de Louis ce soir, et un anniversaire sans cadeau ça ne se fait pas. Heureusement Harry a eu une bonne idée : un casque audio, Louis en a besoin d’un nouveau.

-          Erik ?, dit Amy, tu vas faire quoi cet après-midi ?

-          Défaire ma valise, et me reposer un peu…

-          D’accord. Ce soir on a repas de Noël, j’ai demandé à Marcel de nous faire un truc excellent, ça va déchirer !

Le frère et la sœur se tapent dans la main puis chacun va vaquer à ses occupations. Niall monte retrouver Perola. Harry et moi allons récupérer nos chaussures, nos vestes, nos gants et nos bonnets, Louis et Eleanor montent dans leur chambre, Zayn et Perrie retournent au salon, et Amy et Liam restent à discuter dans la salle à manger.

Dans la salle à manger 

J’ai besoin de savoir ce que mon petit-ami me cache. Il me cache un truc c’est sûr.

-          Liam regarde-moi !

Il lève la tête, l’air grave.

-          Racontes-moi tout

J’entrelace mes doigts aux siens, l’encourageant à parler.

-          C’est à propos de ce que j’ai négocié avec ton père. Je ne le veux pas, et je pense que tu ne le veux pas non plus, mais on va y être obligés, sinon ton père va nous mener la vie très dure.

-          C‘est quoi qui te fait si peur et que tu ne veux pas me dire ?

-          Le mariage.

Voilà, ça y est, le mot est lâché. Le mariage. Rien que ce mot me fait peur.

-          Tu déconnes ?, s’exclame Amy

Je nie d’un signe de tête. Elle caresse tendrement mes mains mais elle ne dit rien. Après un interminable silence je dis :

-          Je nous trouve un peu jeunes pour nous marier, mais si ça peut nous épargner les foudres de ton père je suis prêt à le faire.

-          Je… je ne sais pas Liam, si on le fait, je veux que ce soit dans les règles de l’art, et qu’on porte tous les deux une alliance… Et ça briserait ta carrière donc je ne le veux pas.

-          Si on ne le fait pas, je sens que ton père fera tout pour briser notre relation Amy. Et je ne veux pas te perdre, parce que je t’aime plus que ma propre vie.

-          C’est mignon ce que tu dis là… Mais je refuse de me marier avec toi, c’est à l’opposé de mon contrat, c’est un mauvais coup pour ton image, ton manager va être furieux, tes fans vont hurler au scandale, bref c’est la merde.

-          Amy je… Je t’aime. Et si pour avoir le droit à une relation normale avec toi je dois t’épouser je le ferais. Je ferais passer mon alliance pour une bague familiale et ça passera.

-          Tu crois ?

-          Oui. De toute façon on se marie cet après-midi à 16h, ton père a déjà tout organisé.

-          Cet après-midi ?

-          Oui. C’est pour ça que j’ai tout balancé pour Erik ce matin.

-          Oh. Bon bah d’accord alors. Mais je refuse de me marier habillée comme ça, un jean et un joli pull ça sera mieux, je vais me changer je reviens. Après on ira en ville choisir nos alliances et on passera devant le maire. S’il le faut…

-          Amy ?

-          Oui mon cœur ?

-          Je t’aime.

-          Je t’aime aussi Liam. Plus que je ne consens à te le montrer.

-          Comment ça ?

-          Bah je te dis pas souvent que je t’aime, je suis pas forcément tendre avec toi, je ne m’exprime qu’à travers nos nuits torrides, j’ai du mal à me confier sur mes sentiments, et pourtant je t’aime sincèrement.

-          Amy… T’es trop mignonne.

Il se lève et enroule ses bras autour de la taille, je colle ma bouche à la sienne et enroule mes bras autour de son cou. Il m’embrasse tendrement, amoureusement, comme pour nous rassurer tous les deux. Nous marier est une chose complètement folle, mais s’il le faut je suis prête à le faire. Et je comprends mieux pourquoi Liam est si bizarre depuis hier soir.

Dans la chambre d’Eleanor et Louis

-          Bébé où tu vas ?

-          Dans  la salle de bain, bouge pas du lit, je reviens, dit Eleanor

Je m’allonge sur le lit et attends le retour de ma petite amie. Elle est bizarre, on dirait qu’elle prépare quelque chose. Quelques secondes plus tard la porte de la salle de bain s’entrouvre, Eleanor en sort et ma mâchoire se décroche. Elle est simplement vêtue de sous-vêtements archi-sexy.

-          Waouh. En quel honneur ?

-          Joyeux anniversaire mon cœur !

Elle s’approche du lit et vient jusqu’à moi dans le lit, à quatre pattes, J’ai une vue plongeante sur sa poitrine généreuse et je sens déjà l’envie monter en moi.

Dans la chambre de Niall et Perola

Ma petite amie dort tranquillement sur le lit. Je me suis assis à côté d’elle pour veiller sur son sommeil. Elle est belle. Et je l’aime. Mais est-ce qu’elle elle m’aime ? J’en sais rien. Et ça m’énerve. J’aimerai qu’elle me le dise, qu’elle me le montre. Pour le moment elle dort, et je n’ai rien d’autre à faire qu’à attendre qu’elle se réveille. Mais je suis résolu à lui poser la question à son réveil. J’ai besoin de savoir, besoin de comprendre comment elle voit notre relation.

Je ne dors pas vraiment, je fais semblant. Je ne veux ps discuter avec Niall, j’ai trop peur. Peur que mes doutes s’avèrent vrais. Peur d’être enceinte. Ça expliquerait tout : mon appétit, mes nausées etc… J’ai hâte qu’on soit fixés. Niall s’est allongé sur le lit, dos à moi, et il somnole.

Dans le salon

Perrie est un peu fatiguée et elle somnole, la tête posé sur mes genoux. Nous sommes sur le canapé, devant la cheminée. Je laisse mes doigts glisser dans ses cheveux en rigolant. On ira en ville tout à l’heure et il faudra aussi qu’on achète un cadeau pour Louis. A moins que… Non je ne peux pas faire ça. Et pourtant je dois bien vouer que j’en ai envie moi aussi. Enfin pas vraiment. Mais l’idée ne me déplaît pas. Et je sais que c’est quelque chose qui lui fera vraiment très plaisir.

Dans le parc du château

Nous venons de sortir de la maison, et avons pris la direction de la ville, à une quinzaine de minutes de marche. Je suis bien au chaud dans ma doudoune et sous mon bonnet, mais Harry, pourtant habillé pareil frissonne.

-          Bébé ? T’as froid ?

-          Ouais un peu, mais ça va aller, t’es avec moi et tu me réchauffes ma puce.

Oh qu’il est mignon ! J’entrelace mes doigts aux siens au moment où nous arrivons en ville. Nous nous baladons alors dans le centre de la petite ville, regardant les vitrines, cherchant un cadeau pour Louis aussi.

Dans la chambre de Liam et Amy

Nous sommes remontés nous changer, nous habiller plus « normalement ». Amy a abandonné la jupe et le chemisier au profit d’un slim taille basse et d’un pull très très très décolleté. Comme d’habitude. De sa valise elle a aussi sorti  une paire de bottes à talons, qui correspondent bien plus à son style que les chaussures qu’elle portait jusqu’à présent. Ça me fait du bien de retrouver mon Amy, comme je la connais, vraiment elle, vraiment femme, vraiment libérée.  Et dire qu’on va se marier. Bien sûr j’aurais préféré avoir un grand mariage, dans quelques années, avec nos familles, mais bon il en sera autrement. Il faudrait peut-être quand même que je prévienne mes parents.

-          Liam ? Tu penses à quoi ?

-          Hein ?

-          Tu penses à quoi ? Tu fais une drôle de tête.

-          Je me disais que je devrais peut-être juste prévenir mes parents que je vais me marier, ils m’en voudraient s’ils l’apprenaient après coup.

-          Tu crois ?

-          J’en suis sûr.  Je reviens, je vais dehors pour téléphoner.

Je vais à l’endroit où j’avais retrouvé Amy hier soir, en haut des escaliers de service, et je sors mon téléphone de la poche de mon jeans. Je compose le numéro de chez moi et porte le téléphone à mon oreille. Ma mère décroche au bout de la troisième sonnerie.

-          Allô maman ?

-          Coucou mon cœur.

-          Ça va ?

-          Oui et toi ?

-          Oui oui. Vous partez quand ?

J’avais offert, un peu en avance, pour Noël, à ma famille un voyage dans les îles chauds du pacifique.

-          Dans quelques heures.

-          D’accord. J’espère que vous allez vous éclater.

-          Mais oui t’en fais pas pour ça.  Liam dis-moi ce qui va pas, je te connais par cœur je sais qu’il y a quelque chose qui ne va pas…

-          Je… M’en veux pas maman s’il-te-plaît, mais je vais me marier. Cet après-midi. Je n’envisageai pas ça comme ça du tout, mais j’ai pas le choix.

-          Tu l’aimes ?

-          Plus que je ne pensais jamais aimer quelqu’un.

-          Comment s’appelle l’heureuse élue ?

-          Amy.

-          C’est trop indiscret de te demander pourquoi un mariage si soudain ?

-          Elle est issue d’une bonne famille, et pour avoir le droit d’être avec elle,  d’autant plus qu’on a couché ensemble, je dois l’épouser. Ni elle ni moi ne sommes prêts à nous engager mais son père est un tyran, et on a décidé de se soumettre à sa volonté.

-          Si tu l’aimes vraiment alors ça ne peut être qu’une bonne chose. Je t’en veux pas Liam, tu es mon fils et je suis fière que tu te maries. Même si c’est pas comme ça que j’avais imaginé les choses.

-          Merci maman.

-          Ton père te félicite aussi, et tes sœurs sont contentes pour toi.

-          Merci. Je suis désolé, je voulais pas que ça se passe comme ça.

-          Liam tu l’aimes ? Tu l’aimes vraiment ?

-          Oui… Je l’aime plus que ma propre vie… Je suis complètement accro à elle. Depuis longtemps.

-          Alors fonce ! Vous vous connaissez depuis combien de temps ?

-          Depuis plus d’un an et demi et on est ensemble depuis quelques mois.

-          Et tu nous as rien dit ?

-          C’était mon jardin secret, je pense que je vous en aurais parlé dans pas longtemps. Je voulais être sûr.

-          Attends, ton père vient de ressortir un magazine qui avait publié des photos de quand vous étiez en Australie, y’avait une photo avec trois filles qui vous regardaient, y’en a une c’est la copine d’Harry, et Amy c’est laquelle ?

-          La blonde. La blonde avec les cheveux ondulés, celle en minishort.

Je me souvenais de cette photo, elle nous avait valu une engueulade avec Bryan.

-          Elle est magnifique Liam.

-          Merci. La troisième fille c’est la copine de Niall, elle s’appelle Perola.

-          D’accord. Elle est très jolie aussi.

-          Je lui dirais. Je dois vous laisser, il faut que j’aille retrouver Amy.

-          D’accord mon cœur, sois courageux, et n’oublie pas que lemariage est la plus belle preuve d’amour qui soit.

-          Oui Maman, je n’oublierai pas. Bon voyage ! Et ps un mot sur tout ça à qui que ce soit !

-          Promis. Bisous mon cœur, je t’aime.

-          Je t’aime aussi maman.

Je raccroche et range mon téléphone dans ma poche. Ça m’a fait du bien de pouvoir parler à ma mère.

-          Alors comme ça vous allez vraiment vous marier ?

Je baisse la tête et m’aperçois qu’Erik est lui aussi assis sur ses escaliers.

-          Ouais. Je l’aime et je pense que c’est mieux.

-          T’as raison.  C’est toi qui as dit à mon père que j’étais gay ?

-          Oui.

-          Comment t’as su ?

-          On était là hier soir avec Amy quand tu es rentré avec ton petit-copain.

-          D’accord. Merci d’avoir tout dit, je n’aurai jamais eu le courage de le faire moi-même.

-          De rien. Et t’as pas à avoir honte d’être gay, surtout si t’es en couple depuis trois ans, moi je dis que ça force le respect.

-          Merci. Tu devrais aller retrouver ma sœur maintenant. Prends soin d’elle, c’est ma petite sœur et je l’aime beaucoup même si je ne lui montre pas.

-          Oui. Elle tient à toi aussi tu sais…

-          Je sais. File maintenant, tu dois aller te marier !

Je retourne dans la chambre et retrouve Amy dans la salle de bain, elle est à genoux par terre et farfouille dans le placard sous le lavabo.

Je cherche à voir si je n’ai pas, planquée bien au fond, une boîte de préservatifs. Si jamais Perola est enceinte, il va falloir qu’on se protège. Nous et les autres. On est bien trop jeunes pour être parents. Je ne nous vois pas, par exemple, Liam et moi avec un bébé.

-          Tu cherches quoi ?

-          Des capotes… J’étais sure d’en avoir planqué une boîte ici mais visiblement elles y sont plus.

-          Pourquoi on en aurait besoin ?

-          C’est pas que pour nous.

-          Comment ça ?

-          Perola a des doutes sur son état, il se pourrait qu’elle soit enceinte.

-          QUOI ?

-          Chut crie-pas !

-          Niall est au courant ?

-          Non. Et il ne faut pas qu’il le soit. Perola m’a demandé de rien lui dire.

-          C’est pour ça qu’ils vont chez le médecin cet après-midi ?

-          Oui.

-          Ok. J’espère juste qu’elle ne l’est pas. Niall est trop jeune pour être papa.

-          Et toi t’es trop jeune pour te marier !

Je rigole et l’embrasse au coin des lèvres. Il me sourit et entrelace ses doigts aux miens.

-          Il faut qu’on y aille mon cœur, si on veut avoir le temps de choisir des alliances.

-          Oui.

Dans le salon

Perrie et moi avons récupéré nos vestes et nous nous apprêtons à sortir.  Je ne sais toujours pas ce que je vais offrir à Louis pour son anniversaire. Mais l’idée que j’ai eue ne veut plus sortir de ma tête. Peut-être que je le ferais, on verra bien. Nous sortons dans l’entrée et retrouvons Amy et Liam qui descendent de leur chambre, grosse veste sur le dos et bottes aux pieds. Ils se sont changés et ont adopté un style qui leur correspond plus, et tant mieux ! Niall et Perola arrivent à leur tour alors que nous sommes encore dans le hall. Ils ont l’air fatigués, et nerveux. Ils sortent en silence et nous leur emboîtons le pas.  

Niall et Perola avancent en silence, mais nous nous en profitons pour discuter avec Amy et Liam.

-          Finalement pourquoi vous allez en ville ?, leur demande Perrie

Liam et Amy échangent un regard et la jeune fille répond :

-          On a envie de se balader en amoureux.

Ils nous cachent quelque chose, c’est sûr, mais quoi ?

-          Et vous ?, dit Liam

-          On a quelques courses à faire, répond Perrie, et puis ça serait dommage de ne pas sortir un peu vu le temps…

Je lève la tête et regarde le ciel. Il fait beau mais froid. Il ne neige plus, et le soleil brille, même si la température est toujours aussi polaire.

-          Niall ? Perola ? dit Amy

-          Oui ?, répond Perola

-          Ça va ?

-          Oui oui, dit Niall

-          Le médecin c’est dans la rue là, à droite, explique Amy, vous êtes pile à l’heure pour votre rendez-vous.

Nous nous séparons du groupe et nous dirigeons dans la rue indiquée. Perola me tient la main mais elle est nerveuse, je le sens. Je ne comprends pas pourquoi, j’airai lui demander mais c’est impossible vu son état nerveux. Tout à l’heure déjà elle a éludé ma question sur ses sentiments, remettant la réponse à plus tard. Elle m’a au moins promis qu’elle me répondrait, c’est déjà ça ! Nous entrons dans le cabinet médical et nous dirigeons vers la standardiste.

-          Bonjour, lance Perola, on a un rendez-vous à 16h normalement.

-          Oui bien sûr  attendez-là, le médecin va venir vous chercher, dit la standardiste

Nous nous asseyons dans la salle d’attente et Perola m’embrasse tout doucement sur les lèvres. Elle a l’air d’avoir besoin d’être rassurée. Je laisse mes doigts glisser doucement sur le dos de sa main et je la sens se détendre légèrement.

-          Mlle Perola ?

Le médecin s’approche de nous et ma petite amie se lève.

-          C’est moi !

Le médecin nous serre rapidement la main et nous fait entrer dans la salle d’examen.

Pendant ce temps là dans la chambre de Louis et Eleanor

*****PASSAGE LEMON*****

Eleanor n’a pas tardé à me débarrasser de mon pull. Elle m’enlève maintenant mon jean. Dans mon caleçon mon sexe se dresse déjà en une érection impressionnant, ce qui fait saliver ma petite amie que je vois passer sa langue sur ses lèvres. Elle m’enlève, avec les dents mon caleçon et prends aussitôt mon membre en main en le branlant doucement. Pendant ce temps-là elle m’embrasse dans le cou et sur le torse. Je glisse mes doigts dans son dos, mais elle m’échappe et approche sa bouche de ma bite. Elle la prend en bouche et commence à me sucer. C’est divinement agréable, et je gémis doucement. Elle accélère au fur et à mesure le rythme, ce qui me rend encore plus dingue. J’ai passé mes mains à l’arrière de son crâne et l’invite à y aller plus vite, et plus profond. Elle s’exécute et joins sa main au mouvement de sa bouche. Elle me rend complètement dingue, et je sais que je ne vais pas tarder si elle continue ainsi. Je lui fais comprendre et elle arrête, me laissant le loisir de la débarrasser de son soutif et de son mini string archi sexy. Elle mouille abondamment et j’introduis deux doigts immédiatement en elle. Elle se mord la lèvre et me laisse faire. Je fais tourner un peu mes doigts en elle puis je les enlève et elle s’empale sur mon sexe. Je la fait basculer et je lui fais l’amour comme ça pendant un très long moment. Elle a posé ses mains sur la tête de lit, et elle gémit de plus en plus fort. Après plus d’un quart d’heure elle jouit dans un grand cri, et je la suis dans la jouissance en poussant moi aussi un très grand cri. Mon sperme coule en elle et je ne me retire pas tout de suite, je sais qu’elle apprécie de sentir nos corps imbriqués l’un dans l’autre…

*****FIN DU PASAGE LEMON*****

En ville

Nous venons d’acheter le cadeau de Louis, et nous nous dirigeons maintenant vers un petit café que nous avons repéré, en bordure de la ville. Nous marchons main dans la main, Agathe fredonne nos chansons et ça me fait rire. Nous croisons Zayn, Perrie, Liam et Amy que nous avons salués d’un signe de tête. J’ai envie de boire un chocolat chaud, vu la température c’est normal.

Nous avons pris la direction de la seule bijouterie du village et nous nous sommes arrêtés devant la vitrine. Liam s’est rapproché de moi et a passé son bras autour de ma taille. Avec un peu d’appréhension je pose mes yeux sur le rayon des alliances.

-          En or ou en argent ?

-          En argent, c’est plus discret, dit Liam, en or ça fait plus alliances. Comme tu veux.

Je regarde attentivement les anneaux, et deux d’entre eux me plaisent particulièrement. Je les montre à Liam qui sourit.

-          J’avais repéré ceux-là aussi.

Il s’agit d’un anneau en or, brillant, fin, pour moi et d’un anneau plus large, mat, en or lui-aussi pour Liam.

-          Je veux celles-là, dis-je, elles sont trop belles.

-          On va voir à l’intérieur alors.

Nous entrons dans la bijouterie et tout de suite Amy explique à la vendeuse qu’elle voudrait ces alliances-là, et de savoir si on pouvait les essayer. La vendeuse les sort de sa vitrine et nous tend les anneaux. Le mien me va parfaitement, celui d’Amy est un peu grand mais la vendeuse en sors un autre de sous son comptoir, une taille en-dessous et l’anneau lui va parfaitement.  Je sors mon portefeuille de ma poche et paye pour les alliances. 350 livres quand même ! La vendeuse nous dit alors :

-          Vous voulez les faire graver ?

-          Euh… dit Amy… non ça ira, c’est pour consommer tout de suite !

Elle explose de rire et la vendeuse me regarde pour avoir des explications

-          On se marie dans… dix minutes, dis-je en vérifiant sur ma montre

-          D’accord. Et bah toutes mes félicitations alors, dit-elle en me tendant la boîte avec nos alliances

-          Merci beaucoup, dis-je, Amy faut qu’on y aille.

Perrie et moi nous nous sommes dirigés vers une petite boutique de fringues, Perrie veut s’acheter des gants et je ne sais quoi d’autre. Je la laisse regarder et l’attend dans un coin du magasin. J’ai bien compris que Liam et Amy nous cachait quelque chose, et je n’aime pas ne pas savoir quoi. J’espère simplement qu’ils ne vont pas faire de bêtises. Oui ils sont majeurs et vaccinés, mais ils sont un peu trop impulsifs des fois. Et là, je le sens pas.

Dans le cabinet médical

Je suis allongée sur la table d’examen, en sous-vêtements, Niall est resté dans la partie bureau du cabinet et je suis donc seule avec le médecin. Il inspecte mon ventre, appuie dessus, légèrement puis plus fort. Je gémis de douleur, il continue. Il me dit ensuite :

-          Vous avez eu vos règles récemment mademoiselle ?

-          Je sais pas. Je… je crois pas…

-          Rhabillez-vous

Je remets mon pull et mon jean et retourne retrouver mon petit-ami. Il entrelace ses doigts aux miens et nous attendons que le médecin nous dise quelque chose. Il note un truc sur un carnet, lève la tête, regarde Niall, me regarde puis déclare :

-          Vous allez avoir besoin de beaucoup de repos mademoiselle. C’est la seule chose à faire contre vos nausées. Vous n’êtes pas malade...

Je pousse un petit soupir de soulagement. Elle n’est pas malade, c’est déjà ça.

-          … vous êtes enceinte.

QUOI ? Est-ce que j’ai bien entendu ? Je ferme les yeux et repasse cette phrase dans ma tête. Perola est enceinte. Elle est… enceinte… Oh mon Dieu !! Je me tourne vers elle pour voir sa réaction, mais elle a pali, elle ne dit rien, elle me regarde, et dans ses yeux je lis milles excuses puis elle se lève brusquement et pars en courant. Je sors mon portefeuille de ma poche, jette un billet sur le bureau du médecin et sors du cabinet en courant. C’est trop tard puisque je ne parviens pourtant pas à la rattraper, elle court bien plus vite que moi.

Dans le café

Harry et moi discutons tout en regardant par la fenêtre. A un moment je vois Harry sursauter, je tourne la tête et aperçois Perola prendre le chemin du château en courant. Seule. Niall suit quelques secondes plus tard, mais voyant qu’il ne pourra pas la ratrapper il s’effondre au sol, dans la neige, en pleurs.

-          Merde !

Harry se précipite hors du café et va chercher son ami.

Putain voir Niall s’effondrer comme ça ça m’a fait très très mal au cœur. Je me suis précipité dehors pour voir ce qu’il se passe. Je m’approche de lui doucement. Il est à genoux dans la neige, en larmes. Je ne l’ai jamais vu comme ça. Je me rapproche encore, m’accroupis et le prends dans mes bras.  Il sanglote encore et toujours sur mon épaule. Je ne parviens pas à le calmer, et lorsqu’il consent enfin à se relever et à me suivre, il pleure toujours à chaudes larmes. Je le conduis jusqu’à notre table, ou Agathe nous attend, elle semble inquiète pour lui aussi.

Je ne parviens pas à m’arrêter de pleurer. C’est tombé comme un coup de massue sur ma tête. Perola enceinte. Visiblement elle le savait, ou en tout cas elle s’en doutait, parce que je l’ai lu dans son regard. Et maintenant qu’elle est partie… Je sais que jamais je ne la retrouverai. Elle s’est enfuie. Pour me protéger ? Pour se protéger ? J’en sais rien mais j’ai peur de ne jamais la retrouver. Mes sanglots redoublent malgré Harry qui tente de me consoler. Je ne peux pas parler, pas pour le moment. J’ai trop mal, beaucoup trop mal.

A la mairie

Liam et moi sommes arrivés juste à l’heure, le maire, un ami de longue date de mon père, nous as chaleureusement accueillis.

-          Ma petite Amy ! Quelle joie de te revoir ! Et pour te marier à un beau jeune homme !!

J’ai fait la bise à Terence, le maire, et Liam lui a serré la main. 

-          Y’a moyen de faire ça rapidement Terence ?, dis-je

-          Si tu veux. Je vous épargne tous les textes de loi alors ?

-          Oui.  Tu nous marie, on signe et on s’en va.

-          On échange les alliances aussi, me glisse Liam à l’oreille en souriant.

Le maire célèbre alors notre union, comme je lui ai demandé. Seule la formule d’échange des alliances est gardée intacte. Je prends l’anneau de Liam dans la boîte et lui mets au doigt en disant :

-          Liam, reçois cet anneau, signe de mon amour et de ma fidélité

Je lui fais un clin d’œil suite à ça, en référence à mon travail qui risque de compliquer quelque peu les choses. Il semble assez ému.  Il prend lui aussi l’anneau dans la boîte et me le met au doigt en disant :

-          Amy, reçois cet anneau signe de mon amour et de ma fidélité…

Il est extrêmement sincère, et ému aussi. Il essaye d’essuyer discrètement une larme au coin de son œil mais je le remarque et lui dis en l’embrassant doucement :

-          Interdiction de pleurer mon cher mari.

Il me sourit et m’embrasse doucement à son tour. Voilà, on est mariés. Plus qu’à signer le registre.

Dans le café

Après d’interminables minutes Niall s’est calmé, mais il est encore trop choqué pour parler. Heureusement Agathe vient à la rescousse.

-          Niall ? Tu réponds juste d’un signe de tête d’accord ?, dit Agathe

Il hoche la tête.

-          Tu pleures parce que Perola est partie en courant ?

Nouveau hochement de tête. Agathe me regarde avec un air inquiet. Si Perola est partie, c’est sûrement qu’il s’est passé quelque chose de grave.

-          Elle s’est enfuie à cause du rendez-vous chez le médecin ?

Troisième hochement de tête.

-          Elle est malade ?

Il secoue la tête en signe de négation.

-          Elle a quoi ?

Toujours incapable de parler il baisse les yeux vers son ventre. Je comprends alors ce qu’il veut me dire.

-          Elle est enceinte ?, dis-je

Il hoche encore une fois la tête. Et merde. C’est l’une des pires choses qui pouvait arriver je crois.

Dans le parc du château.

M’enfuir en courant était la seule chose qui m’est venue à l’esprit. Je sais que j’ai fait du mal à Niall, beaucoup de mal, mais j’avais besoin d’être seule. Je me suis réfugiée tout au fond du parc, je me suis assise dans la neige, je vais tomber malade mais je m’en fous. Ce bébé n’était pas prévu, je sais pas vraiment si je le veux. Je me mets alors à pleurer. Après seulement quelques secondes quelqu’un s’approche de moi.

-          Tu ne devrais pas rester là.

Je sursaute, c’est la voix d’Erik, le frère d’Amy. Je lève la tête et le regarde. Il me tends la main. Je la prends et il m’aide à me relever.

-          Je sais pas ce que t’as mais t’es trempée, tu vas attraper froid.

-          C’est bon ça va.

-          J’te trouve gentille, je veux pas que tu sois malade alors viens avec moi.

Je hausse les épaules et lui emboîte le pas. Il me conduit jusqu’à un escalier de service, à l’arrière du château et me fait monter jusqu’au deuxième étage.

-          Je te laisse ma salle de bain, tu peux aussi prendre un jean sec dans mon armoire si t’en trouve un qui te va, prends ton temps surtout. Et prends aussi une douche bien chaude, sinon tu vas vraiment être malade.

-          Erik pourquoi tu fais ça ?

-          J’ai des choses à me faire pardonner. Tiens vas-y, ma chambre est là à droite.

Je rentre dans sa chambre et me dirige vers la salle de bain.

Au café

-          Niall ? On va y aller maintenant, on rentre au château, et tu pourras mettre les choses au point avec Perola, dis-je

-          Elle sera plus là.

-          Quoi ?, dit Harry, qu’est-ce que tu racontes ?

-          Elle sera plus là. Je suis sûr qu’elle a fait sa valise et qu’elle est partie.

-          Et moi je suis sûre qu’elle t’attends, dis-je, alors maintenant tu viens avec nous

Il se lève péniblement, je passe mon bras sous le sien, Harry fait de même de l’autre côté et nous sortons du café. Dans la rue nous rejoignons Zayn et Perrie qui prenaient aussi le chemin du château. Ils nous interrogent du regard pour nous demander ce que nous faisons avec Niall, et surtout où est Perola. Je leur fais comprendre d’un signe de tête que ça n’est pas le moment de demander ça. Ils nous emboîtent alors le pas en silence. Niall est reparti dans une crise de larmes, et ça ne va pas aller en s’arrangeant.

A la mairie

Nous avons signé les registres, et nous sommes restés un certain moment discuter avec le maire. Il m’a raconté des anecdotes sur l’enfance de ma femme qui m’ont bien fait rire. Nous reprenons maintenant main dans la main la direction du château. La vingtaine de minutes de marche nous fait du bien à tous les deux. Nous marchons la main dans la main, l’alliance d’Amy brille dans le pâle soleil de décembre. Finalement le mariage c’est pas si terrible que ça.

-          Liam ?, dit Amy en se tournant vers moi, on peut garder ça secret s’il-te-plaît ?

-          Tu sais, ils vont tout de suite remarquer nos alliances.

-          Bah on garde ça secret jusqu’à ce qu’ils le remarquent. S’il-te-plaît.

-          D’accord. Je t’aime

Je me penche vers elle et l’embrasse langoureusement, en mettant mes doigts dans sa nuque. Elle enroule ses bras autour de mon cou et me rend mon baiser. C’est tellement agréable…

Dans le château

-          La brusque pas surtout, dit Harry avant de me laisser monter dans ma chambre

-          Promis, dis-je

Je monte les marches quatre à quatre jusqu’à notre chambre, mais ma copine n’est pas là. Merde. Je redescends les marches en pleurant et me jettes dans les bras de Zayn qui m’attends.

-          Elle est pas en haut !

Et merde. Harry et Agathe m’ont expliqué rapidement la situation, et je savais que Niall aurait besoin de soutien. Il s’est effondré en larmes dans mes bras.

-          Niall ? On va la chercher. On va la trouver. Je suis sûr qu’elle n’est pas loin.

-          Aide-moi à la retrouver Zayn. Je sais pas vivre sans elle…

-          Chut… Calme-toi…

Je passe ma main dans son dos et lui fait poser sa tête sur mon épaule. Ainsi posé il peut pleurer toute les larmes de son corps. Je sais que ça lui fait du bien.

-          Niall ? Ta copine te réclame

Nous levons tous les deux la tête. C’est Erik qui vient de parler.

-          Elle est dans ma chambre, dit-il

Apercevant le regard de fureur de Niall il s’empresse d’ajouter.

-          Elle était dehors, toute seule dans la neige alors je lui ai fait prendre une douche chaude. Mais maintenant elle veut te parler… Vas-y doucement, je sais pas ce qu’elle a mais elle à l’air plutôt faible moralement. Ma chambre est dans le couloir de droite, troisième porte au deuxième étage.

Il descend les escaliers et fais signe à Niall de monter. Mon ami me regarde et je lui fais signe qu’il peut y aller. Qu’il doit y aller. 

 

Alors ? Comme d'habitude je vais solliciter votre avis ! Le retour d'Erik et ses excuses ? Le sous-entendu de Zayn sur la bisexualité de Louis ? Amy qui dit à Erik d'appeller son copain pour qu'il vienne avec eux ? Le dit copain qui ne peut pas venir ? Perola qui se sent de nouveau pas bien ? Les doutes qu'elle a ? Liam qui est nerveux (et qui joue avec une cuillère) ? Liam qui finit par enfin tout dire à Amy ? Amy qui accepte même si c'est fou ? Le cadeau d'Eleanor a Louis pour son anniv ? Niall et Perola qui ont chacun des inquiétudes mais qui n'arrivent pas à se parler ? L'idée de Zayn pour le cadeau de Louis ça peut-être quoi à votre avis ? Liam qui ressent le besoin d'appeller sa mère ? La conversation téléphonique ? La petite discussion entre Liam et Erik ? Les couples qui se retrouvent pour aller en ville ? Amy qui dit tout à Liam pour Niall et Perola ? Zayn qui se doute d'un truc pour Liam et Amy ? Niall et Perola nerveux en arrivant chez le médecin ? Le passage lemon entre Louis et Eleanor ? Le choix des alliances ? Les doutes persistants de Zayn ?  L'annonce de la grossesse ? Perola qui s'en va en courant ? Niall qui s'effondre en larmes ? Harry qui par chance assiste à ça et va récupérer Niall ? Niall qui flippe qu'elle le quitte ? Le mariage de Liam et Amy ? Haz et Agathe qui prennent soin du jeune homme ? Erik qui vient aider Perola ? Zerrie qui retrouvent les autres et tout le monde qui rentre au château ? Niall qui cherche sa copine et ne la trouve pas ? Zayn qui console son ami ? Erik qui intervient pour dire où est Perola ?

Vous pensez que ça va se passer comment entre Niall et Perola ? Rupture définitive ou pas ? Et le bébé ? Et le mariage de Liam et AMy ? Bonne ou mauvaise chose ? Dites-moi tout !