Bonjour ! Un petit chapitre bien explosif pour vous saper votre moral dès le deuxième jour de la semaine ;) Bon j'exagère un peu, mais j'espère que vous aimerez

Chapitre 5 : Changement de situation

Je m’éveille le lendemain matin dans les bras d’Harry. Il dort encore et je me lève précautionneusement pour ne pas le réveiller. Je m’assois au bord du lit et regarde mon téléphone. J’ai un sms.

A Cécile : J’ai pas eu vraiment l’occasion de te le dire, mais le bleu te va très bien…     Ton Loulou

Le sms de Louis me fait trop rire, c’est mignon. Je me lève pour aller m’habiller mais je trébuche et m’étale par terre, en me cognant le bras sur la table de nuit. Réveillé par le bruit Harry se précipite vers moi.

-          Ça va ?

-          Ouais ouais ça va, j’aurais juste un bleu de plus.

Je regarde mon bras et m’aperçois que je ne vais pas avoir un bleu, mais une belle cicatrice. En effet je ne me suis pas simplement cognée mais je me suis ouvert tout l’avant-bras.

-          Merde, Harry t’as des pansements et des compresses quelque part ?

-          Non. Mais Liam doit en avoir.

-          Bah appelle-le parce que ça coule là…

Un peu de sang goutte depuis mon bras sur le sol de la chambre. Putain, il manquait plus que ça… Harry téléphone à son ami puis revient vers moi.

-          Tu veux pas t’assoir sur le lit ? T’es toute pâle…

-          Non non je suis bien assise par terre.

Je souris mais en réalité je me sens assez faible, j’espère juste que je ne vais pas encore une fois tomber dans les pommes. Liam toque à la porte et Harry lui crie d’entrer. Il s’approche de nous, et dit :

-          Il s’est passé quoi ?

-          J’en sais rien, elle s’est ouvert le bras, dit Hazza

-          J’ai trébuché et mon bras s’est pris la table de nuit, dis-je

-          Ok, je vais regarder ça, dit Liam, et au passage j’adore ta nouvelle coupe Cécile

-          Merci Liam.

Il regarde mon bras et sort du coton de sa trousse de secours, il éponge le sang qui coule puis finit par dire :

-          Ça va c’est pas profond, mais tu t’es bien amochée quand même.

-          Ouais je sais.

Il sort une bande et du sparadrap et entreprend de me bander tout l’avant-bras. Pendant qu’il fait ça nous discutons tous les trois :

-          T’as trouvé tout ce que tu voulais hier en ville ?, demande Liam

-          Ouais sans problème. Et je me suis même fait faire une nouvelle coupe, qui ne plaît pas vraiment à Harry, dis-je en rigolant

-          C’est pas vrai !, s’exclame Harry, c’est juste que ça me fait bizarre de te voir avec les cheveux comme ça…

Liam rigole puis se tournant vers moi il dit :

-          T’as eu le temps de regarder ce qu’on dit sur toi en France ?

-          Pas encore, mais Lou nous a prêté son ordi, du coup on va pouvoir regarder tout ça

-          Tu viens en coulisses avec nous ce soir ?

-          Je sais pas, tu penses que y’a beaucoup de risques ?

-          Pas si tu mets une casquette et des lunettes de soleil, t’es méconnaissable

-          Alors je viendrais.

-          C’est cool, ça détendra peut-être Harry, parce qu’hier il a été infernal en coulisses.

Mon petit ami lui tire la langue. Liam termine mon bandage par un grand morceau de sparadrap.

-          Et voilà ! Harry ? Comment ça se fait que t’as pas de trousse de secours ? Normalement on en a tous eu une.

-          J’sais pas où je l’ai foutue. Et j’ai pas envie de chercher.

-          T’es désespérant me, dit Liam, je vais vous chercher un petit-déjeuner, vous ne pouvez pas descendre tous les deux sinon vous allez vous faire griller !

-          Oh merci Liam t’es trop gentil, dis-j en lui faisant un gros câlin

Il file nous chercher un petit-déjeuner et Harry en profite pour s’approcher de moi. Il s’assoit derrière-moi, enroule ses bras en-dessous de ma poitrine et commence à m’embrasser dans le cou. Ses lèvres effleurent à peine ma peau, mais cela me procure des frissons dans tous le corps tant c‘est agréable. Harry joue avec ça et, glissant mes cheveux sur le côté, il remonte doucement jusque vers mon oreille, toujours en m’embrassant. Je penche ma tête sur le côté et me laisse faire, c’est trop agréable. Je ferme les yeux et profite. C’est merveilleusement agréable.

Liam revient un petit quart d’heure plus tard et pose le plateau de petit-déjeuner sur notre lit.

-           Bon appétit, et à tout à l’heure les amoureux ! lance-t-il en s’éclipsant

Harry cesse de m’embrasser, m’aide à me relever et nous allons nous asseoir sur le lit. Pendant que je commence à déjeuner il sort l’ordinateur portable de Lou et l’allume. Le temps que cela charge il déjeune lui aussi, jambon fromage et œufs pour lui, pain et confiture pour moi. Il enlève ensuite le plateau de devant nous, dès qu’on a fini de manger, et il rapproche l’ordinateur.  Il le met sur mes genoux, puis il pose sa tête sur mon épaule et me laisse faire.

Je commence par rentrer sur Google France puis je cherche des informations sur ma disparition. J’apprends que l’alerte enlèvement a été levé, et que les policiers s’orientent désormais vers l’hypothèse de la fugue. C’est mieux. Mais cela veut aussi dire qu’ils risquent de venir faire des recherches du côté d’Harry. J’explique le tout à mon petit-ami qui conclut en me disant :

-          De toute façon j’assumerais mes actes jusqu’au bout. Quoiqu’il arrive je ne regrette rien. Parce que je t’aime !

-          Je t’aime aussi Harry. Mais on a été inconscients, et ça va nous retomber dessus je pense

-          Tant pis. Au moins on aura passé du temps ensemble !!

-          Ouiiiii ! Crest trop bien d’ailleurs ! J’adore passer du temps avec toi !

-          Ah oui ?, dit-il avec un air espiègle

-          N’y pense même pas Hazza, j’ai mes règles.

-          Merde…

Il semble déçu, mais bon j’y peux rien moi. Comme il semble vraiment dépité je dis :

-          T’en a tant envie que ça ?

-          Nan nan c’est bon.

Il me sourit et vient m’embrasser dans le cou. Il est trop mignon. A nouveau il ne cesse de m’embrasser tout doucement dans le cou. C’est vraiment agréable. J’entrelace mes doigts aux siens et murmure :

-          Je t’aime Harry… Je t’aime.

-          Je t’aime aussi, me répond-t-il en rigolant, tu ne voudrais pas dormir un peu ? t’es encore toute pâle.

-          Si je veux bien.

-          Pose ta tête sur mon torse, et dors tranquillement, on a le temps.

Je m’installe confortablement tout contre lui, il laisse ses doigts glisser dans mes cheveux, en souriant. Il me fredonne une chanson et je sombre rapidement dans le sommeil.

Je me réveille une demi-douzaine d’heures plus tard, parce qu’il y a du bruit dans la chambre. Avant d’ouvrir les yeux j’écoute et essaye d’identifier les voix.

-          Mais tu comprends bien qu’on ne peut pas la présenter comme ta petite amie ! (Liam)

-          Bah oui mais je vois pas comment faire autrement (Harry)

-          Faudrait la faire passer pour la petite-amie de l’un d’entre nous (Zayn)

-          Hors-de-question ! (Harry)

-          Harry, on n’a pas le choix… (Louis)

-          Je pense que Louis a raison, dis-je en me redressant dans le lit

Harry se tourne vers moi et me souris. Il vient s’assoir au bord du lit et m’embrasse furtivement sur la bouche. Liam, Louis, Niall et Zayn sont assis par terre, comme d’habitude.  Je leurs souris et dis :

-          Il est où le problème ?

-          Bah, commence Niall, ça serait cool que tu viennes avec nous ce soir, tu peux pas passer ta vie dans une chambre d’hôtel, du coup faut qu’on trouve une excuse valable pour nos gardes du corps, et éventuellement pour nos fans, si jamais y’a besoin.

-          Effectivement, c’est trop risqué de me faire passer pour la petite amie d’Harry

Comme mon copain me regarde avec un air triste je dis :

-          Désolé Haz, mais c’est mieux pour nous.

Je l’embrasse au coin des lèvres pour lui redonner le sourire et me tourne vers les garçons

-          Vous proposez quoi ?

-          Déjà faut pas qu’on t’appelle par ton prénom, dit Zayn, et faudrait que tu acceptes de jouer le rôle de la petite amie de l’un d’entre nous…

-          Moi je veux bien, si ça peut protéger Harry, mais est-ce que vous êtes d’accord vous ?

-          Moi je peux pas, répond Zayn

-          Moi non plus, dit Liam

-          Moi je veux bien, dit Louis

-          Moi aussi, ajoute Niall

-          Ok. Donc en gros soit je joue la petite amie de Louis, soit celle de Niall ?

-          C’est ça, dit Zayn

Harry a posé sa main sur ma cuisse et je le sens tendu. Je me tourne vers lui et m’adresse à lui à voix basse :

-          Haz, c’est juste à l’extérieur qu’on devra jouer ce rôle, tu sais très bien que je n’aime que toi.

-          Je suppose que j’ai pas le choix ?

-          Pas vraiment. C’est mieux pour nous deux Hazza.  Mais je te laisse choisir quel garçon sera ma couverture, selon ce que tu seras le mieux prêt à encaisser.

-          Pas Louis.

-          Donc ça sera Niall.

Je l’embrasse et rigole avant de me tourner vers les garçons :

999658_460916850671391_1232631083_n

-          Bon bah Niall, tu seras ma couverture.

-          Cool !, dit-il en rigolant

Comme Louis semble déçu je lui fais comprendre du regard que c’est mieux pour Harry. Il semble comprendre puisqu’il finit par sourire.

-          Bon, t’as choisi un prénom autre que le tien ?, dit Zayn

-          Non, j’ai pas d’idée. Niall ? Harry ? Une idée de prénom pour votre petite amie ?

-          Natcaha ?, propose Harry

-          Haz ! ça fait un peu  pute venue d’un pays de l’Est !

-          J’ai pas d’autre idée.

-          Caroline ?, propose Niall

-          Bof, dis-je

-          Julie ?, propose Louis

-          Oui ! C’est bien ça !

Il sourit et je sens la main d’Harry se crisper encore plus sur ma cuisse.

-          Harry arrête ça tout de suite ! Louis j’aime bien le prénom que t’as proposé et on va faire ça. On part dans combien de temps ?

-          Dans une demi-heure, me dit Harry, mais avant ça il faut que tu t’habilles, et que tu te prépares.

-          Ouais. Niall tu peux rester qu’on discute un peu ?

-          Si tu veux, me réponds le blondinet, enfin si ça dérange pas Harry

-          De toute façon faut que j’aille voir un truc avec Liam, je reviens après, dit-il

Les garçons sortent et je me retrouve avec Niall.

-          Tu t’es fait quoi au bras ?,  me demande-t-il

-          J’ai trébuché, et je me suis pris la table de nuit, dis-je en rigolant

Il rigole aussi. Par égard pour moi il se retourne le temps que je m’habille, puis je vais me maquiller dans la salle de bain, et nous discutons :

-          Tu crois qu’Harry va réussir à se maîtriser ?, dit Niall

-          J’espère, on n’a pas le choix de toute façon.

-          Oui. Pourquoi moi d’ailleurs ? Enfin j’veux dire pourquoi pas Louis, vu que t’es plus proche de lui ?

-          C’est justement ça le problème. Je suis trop proche de lui pour qu’Harry l’accepte.

-          Donc tu m’as choisi moi ?

-          C’est Harry qui t’as choisi. Il a confiance en toi Niall…

-          Je pensais juste que toi tu choisirais Louis

-          Je veux pas blesser Harry, je l’aime et je ferais tout ce qui est en mon possible pour lui faciliter la vie.

-          C’est tellement mignon, dit-il

-          Ouais je sais. Bon on fait comment ? si on se tient juste la main ça va ?

-          Ouais je pense que ça ira. Pour le moment.

-          Ouais. Tu pourrais aussi te montrer protecteur avec moi, genre tu me protèges des fans et tout…

-          Oui. Comme ça on pourra aussi  un peu cacher ton visage

-          Ok cool.

Je sors de la salle de bain et Niall me dévisage.

-          On te reconnaît à peine, dit-il

-          Ça va tu baves pas trop ?

Harry vient de jeter un regard noir à Niall et se dirige vers moi. Il glisse sa main dans mon dos et m’embrasse. Un peu violemment certes, mais il a besoin de se rassurer. Après avoir bien établi aux yeux de Niall qu’il me possède, que je suis à lui Harry dit :

-          C’est l’heure qu’on y aille, je sors avant avec Louis et vous vous sortez en même temps que Zayn et Liam, va falloir jouer votre rôle y compris dans le bus, nos gardes du corps y seront.

Cette précision s’adressait à moi plus qu’à Niall, mais Harry semble se la destiner à lui aussi, comme pour se rappeler qu’il ne v& pas pouvoir agir normalement avec moi pendant plus d’une demi-heure. Avant que nous prenions la route je récupère mon téléphone, Harry empoigne l’ordi de Lou et nous descendons. J’ai mis une casquette et des lunettes de soleil, j’ai mon sac à main sur l’épaule et Niall m’a prêté sa veste. Nous avons entrelacé nos doigts, Louis et Harry sont sortis et se sont précipités dans le bus, Niall et moi attendons les autres garçons. Il en profite pour s’entraîner à jouer son rôle et pour parfaire notre couverture en m’embrassant sur le front. Lorsque Zayn et Liam arrivent nous leur emboîtons le pas et sortons de l’hôtel. Le trottoir, toujours aussi immense me paraît interminable, surtout sachant que nous sommes épiés par les fans. Niall me lâche la main et passe son bras autour de ma taille pour me forcer à avancer. Nous nous dépêchons de monter dans le bus, et les gardes du corps y montent après nous. Ils semblent tous un peu étonnés de voir Niall avec une fille mais ils ne disent rien.

Les garçons se sont installés au fond du bus où nous allons les rejoindre. Niall en profite d’être dos aux gardes du corps pour jeter un vague regard d’excuse à Harry puisqu’il ne semble pas vouloir enlever son bras de ma taille. Il s’assoit et je prends place sur ses genoux. Il enroule ses deux bras autour de ma taille et m’embrasse doucement dans le cou. Je souris mais intérieurement je voudrais juste me blottir dans les bras d’Harry. Les garçons discutent en essayant de faire abstraction de nous mais Zayn ne cesse de jeter des regards inquiets vers Harry, de peur qu’il ne pète les plombs.

Une vingtaine de minutes plus tard nous arrivons à la salle de concert. Je remonte le col de la veste de Niall pour masquer un bout de mon visage et nous sommes les premiers à sortir. Il me prend la main et m’emmène en courant jusqu’en coulisses. Les garçons nous suivent et nous nous précipitons dans leur loge. Lou nous y attend déjà.

-          Pfff, j’les adore vos fans les mecs, dis-je en rigolant, mais c’est chiant de devoir se planquer.

-          Et encore, dit Niall, là on était loin d’eux, imagine quand on devra traverser des marées humaines

Lou regarde en direction de nos mains et je m’aperçois que les doigts de Niall sont toujours soudés aux miens :

-          J’ai loupé un épisode ou …. ?

J’enlève précipitamment ma main de celle de Niall et je dis :

-          Non c’est juste une stratégie pour me planquer

Je me tourne ensuite vers Harry, qui s’est assis sur le canapé, la tête dans les mains. Je m’approche tout doucement de lui et passe doucement mes doigts dans son dos. Il lève la tête et je vois qu’il pleure. Je pose mes mains sur son visage et essuie ses joues avec mes pouces. Nous discutons à voix basse :

-          C’est si dur que ça pour toi ?

-          C’est horrible. J’ai juste envie de tuer Niall dès qu’il pose ses doigts sur toi…

-          Je sais Hazza, mais tu sais que c’est mieux pour nous deux hein ?

-          Oui. Mais je le supporte pas.

-          Harry, c’est toi que j’aime, seulement toi et tu le sais bien.

-          Je sais.

-          Allez bébé, sèche tes larmes et prépare-toi, tu vas kiffer !

-          Oui. Tu viens nous voir sur scène ?

-          Ouais, mais faut que je garde ma casquette sur ma tête et la veste de Niall aussi.

-          Pas de souci…

Pendant plus d’une heure les garçons se préparent, juste avant qu’ils montent sur scène ils me font entrer dans la salle par une porte dérobée. Je refais tranquillement ma queue de cheval en attendant le début du spectacle, puis je remonte la capuche du gilet de Niall par au-dessus de ma casquette, on est jamais trop prudent. Je ne quitte pas Harry des yeux pendant le concert, il est juste trop trop trop trop beau !! Après le concert nous retournons tous dans la loge des garçons et j’embrasse Harry à pleine bouche. Je me fous que les garçons soient autour, je me fous de tout, je veux juste l’embrasser, encore et encore… C’est Louis qui nous tire de cet état après quelques minutes :

-          Les mecs ? On a un problème …

-          Hein ?, dit Niall

-          Quoi ?, dit Harry

-          Ça crie déjà aux fake sur votre couple, dit-il en regardant Niall, ils n’ont pas perdu de temps.

-          Mais c’est genre grave grave ?, dis-je un peu inquiète

-          Bah y’a déjà je ne sais pas combien de preuves que votre couple est faux. C’est un truc de malade.

-          Tant pis, dit Niall, faut qu’on essaye d’être encore plus crédible.

Nous reprenons nos affaires et nous nous apprêtons à sortir. Niall enroule son bras autour de ma taille et nous prenons la direction du bus, pendant que les garçons partent signer quelques autographes, essayant de détourner l’attention des fans.  Une fois à l’intérieur du bus je glisse à l’oreille de Niall, en attendant que les autres arrivent :

-          Il va falloir qu’on songe au bisou…

-          Oh. Harry va pas aimer…

-          Je sais, mais on va pas avoir trop le choix…

Les garçons arrivent à ce moment-là et nous arrêtons notre conversation. Contrairement au trajet aller, cette fois-ci Niall et moi participons à la conversation. Je suis assise à côté de lui et j’ai entrelacé mes doigts aux siens. Lorsque nous arrivons devant l’hôtel nous remarquons que les fans sont massées le long du trottoir et qu’il va nous être difficile de passer inaperçus. Je souris aux garçons, je regarde Niall et lui serre un peu plus fort la main. Nous nous levons, remettons vestes, casquettes, bonnets, et nous descendons du bus. Les garçons se dirigent vers les fans pour signer des autographes, mais plus de la moitié d’entre elles sont là pour m’observer, moi, la petite amie de Niall. Enfin ça c’est ce qu’ils croient. Et qu’ils doivent croire. Nous arrivons près de la porte de l’hôtel et je glisse ma main sur le visage de Niall. Je l’embrasse alors tendrement, en essayant d’y mettre le plus de cœur possible. Niall se prend au jeu et me rends mon baiser avec beaucoup de fougue. Après d’interminables secondes, agréables au possible nous décollons nos bouches et rentrons dans l’hôtel. Les garçons nous suivent, quelques secondes plus tard. Harry passe devant moi en courant, sans même me jeter un regard et s’enfuit dans les escaliers. Je ne comprends pas ce qu’il est en train de se passer.

Je fais un rapide bisou sur la joue de Niall et je cours après mon petit-ami. Je le rejoins dans notre chambre.

-          QU’EST-CE QUE TU FAIS ICI ?, crie-t-il, T’ES PAS RESTEE AVEC TON CHARMANT PETIT BLONDINET ?

-          Harry je…

Des larmes de rage coulent sur ses joues, il a besoin d’extérioriser sa colère…

-          TAIS-TOI !! TU SAIS LE MAL QUE CA M’A FAIT DE TE VOIR L’EMBRASSER COMME CA ? T’AS UNE IDEE DE CE QUE JE RESSENS ? PARCE QUE C’ETAIT PAS UN PETIT BISOU NON, VOUS EN AVEZ BIEN PROFITE TOUS LES DEUX ! J’M’EN VEUX TELLEMENT D’AVOIR ETE AUSSI CON !

-          ATTENDS HARRY, T’ES EN TRAIN DE ME FAIRE UNE CRISE DE JALOUSIE LA ?, je n’ai pas pu m’empêcher de crier moi aussi

-          OUAIS ! PARCE QUE CA ME TUE DE TE VOIR L’EMBRASSER AUSSI AMOUREUSEMENT, VOUS JOUEZ LE COUPLE A LA PERFECTION ! PEUT-ETRE MEME QUE VOUS AVEZ PREVU DE VOUS RETROUVER CE SOIR, UNE FOIS QUE JE SERAIS ENDORMI ! OUAIS C’EST ÇA, IL DOIT T’ATTENDRE !

-          NAN MAIS TU TE RENDS COMPTE DE CE QUE TU DIS HARRY ? T’ES COMPLETEMENT MALADE !

-          MOI MALADE ? C’EST QUI QUI A EMBRASSE L’UN DES MEILLEURS POTES DE SON PETIT-AMI DEVANT DES CENTAINES DE PERSONNES DONT LE PETIT-AMI EN QUESTION ? C’EST TOI ! ALORS FILE, VA LE RETROUVER TON PETIT IRLANDAIS PREFERE ET LAISSE-MOI !!

-          TU ME FOUS DEHORS ?

-          OUI ! JE TE FOUS DEHORS ! DEGAGE ! SORS DE MA VUE ! SORS DE MA CHAMBRE ! SORS DE MA VIE !!

Je fonds en larmes et sors de la chambre en claquant la porte. Je me précipite vers la seule chambre dont je connais la position exacte : celle de Liam. Je toque à la porte et il vient m’ouvrir. M’apercevant en larmes il me prend dans ses bras et me fais entrer dans sa chambre.

-          Ça s’est mal passé ?

Je hoche la tête sans pouvoir prononcer le moindre mot. Je suis toujours dans les bras de mon ami. Il passe sa main doucement dans mon dos jusqu’à ce que je me calme un peu. Cela dure de très très longues minutes. Ponctuées par mes sanglots et mes reniflements. Ce qu’Harry m’a dit m’a fait énormément de mal. Je crois en fait qu’il veut qu’on rompe.

-          Liam ?

-          Oui ?

-          J’crois qu’Harry et moi on vient de rompre…

-          Tu crois ou t’es sûre ?

-          Il veut que… que.. que je… que je sorte de sa vie…

Je repars dans une nouvelle crise de larmes. Cette fois Liam m’amène jusqu’au lit sur lequel je m’allonge.  Il s’assoit par terre, à côté de moi. Il a pris une de mes mains dans les siennes et il la caresse doucement le temps que je me calme. Une fois que je ne pleure presque plus il me dit :

-          Tu sais quoi ? Tu vas dormir ici, et demain matin, après une bonne nuit de sommeil ça ira mieux et toi et Harry vous y verrez plus clair.

-          Si jamais il veut plus de moi ?

-          Chut… Il faut que tu dormes maintenant…

Il reste assis-là et fredonne des chansons, épuisée par tant d’émotions je ne tarde pas à m’endormir. 

 

Alors alors ? Le sms de Louis ? Cécile qui se ramasse par terre et s'explose le bras ? Liam qui vient aider ? Harry qui joue au prince charmant ? L'idée des garçons pour protéger encore un peu plus la relation Harry/Cécile ? La mini-crise de jalousie d'harry à ce moment là ? Niall et Cécile qui discutent ? Niall et Cécile qui jouent au couple ? La crise de jalousie d'Harry en coulisses ? Cécile qui regarde son amoureux sur scène ? Le retour et le baiser entre Niall et Cécile ? La crise de jalousie terrible d'Harry à l'hôtel ? Harry qui fout Cécile à la porte ? Cécile qui se réfugie chez Liam qui la réconforte ?

Vous pensez que la rupture entre Cécile et Harry va être définitive ? Comment va évoluer leur relation ? Niall et Cécile ça va évoluer comment aussi ?