Bon allez, encore un chapitre de cette fic là, et dès demain je me remets aux autres. Mais comprenez bien que ça me taraudait autant que vous de savoir qui était derrière la porte... La réponse est là ;)

 

Chapitre 3 : être un bon fugitif, leçon n°1…

-          Qu’est-ce que tu fous là ?

Harry a dit ça d’une manière si glaciale que je me suis redressée dans le lit en essayant d’apercevoir notre visiteur. Liam bouscule Harry et rentre dans notre chambre, pas gêné le moins du monde par ma nudité, ou par la colère d’Harry.

1148827_548742951859453_1508542095_n - Copie

-          Ça va surtout te gêne pas, dit Harry en claquant la porte

-          Faut absolument que je vous parle !, dit Liam en s’asseyant au pied du lit

Le jeune homme aperçoit alors mon regard insistant et il se tourne vers mon copain en disant :

-          Je suis désolé pour hier, je me suis un peu laissé emporter. J’aurai pas dû dire ce genre de choses. Du coup j’ai passé une grande partie de la nuit à chercher quelques trucs pour vous aider.

-          Tu crois que tu vas réussir à t’en tirer comme ça ?, dit Harry

-          Hazza s’il-te-plaît, dis-je en posant ma main sur son bras

Mon petit-ami lève les yeux au ciel et laisse son camarade continuer.

-          Alors déjà faut que vous sachiez qu’ils ont lancé une alerte enlèvement en France.

-          QUOI ?!?

Je manque de m’étouffer. Une alerte enlèvement ? Carrément ? Oh mon Dieu. Je crois qu’on est dans la merde.

-          Cécile ?

Harry passe sa main devant mes yeux et je reviens à la réalité.  

-          Oui oui j’vous écoute…

-          Visiblement non, répond Liam en souriant, t’as pas répondu à ma question Cécile

-          Quelle question ?

-          Vous comptez faire quoi maintenant Harry et toi ?

-          Comment ça ?

-          J’ai l’impression d’avoir remonté le temps jusqu’à y’a une semaine, murmure Harry

-          Hazza je t’ai entendu, dis-je en souriant, Liam explique nous ce que tu voulais dire…

-          Bah, est-ce que vous considérez que votre cavale a assez duré et vous comptez vous rendre, ou bien vous voulez continuer dans votre cavale ?

-          Je ne sais pas. Si on se rend, mes parents seront encore plus durs, et je ne pourrais vraiment plus voir Harry, si on continue dans notre cavale y’a des risques mais au moins on passerait du temps ensemble.

-          C’est ta décision Cécile, dit Harry

-          C’est la tienne aussi Harry, dit Liam, vous êtes là-dedans tous les deux, vous avez pris des risques ensemble, vous allez devoir assumer ENSEMBLE.

Il a bien insisté sur le dernier mot et Harry et moi nous nous regardons. Dans le regard d’Hazza je comprends qu’il a des doutes sur ce que nous avons fait.

-          Je veux pas rentrer, je peux pas rentrer, ils m’en voudraient trop, dis-je après un très long moment de réflexion

-          Je t’aime trop pour te laisser partir, dit Harry en écho à ma phrase

-          Dans ce cas-là on va devoir te planquer sérieusement Cécile, dit Liam

-          Nos gardes du corps ne savent pas que tu es là, et il ne faut pas qu’ils le sachent, dit Harry

-          Et Lou ?, dis-je soudain

-          Elle ne dira rien, m’explique Harry, j’en fais mon affaire.

-          J’aurai préféré qu’elle ne soit pas mêlée à ça, mais bon on n’a pas vraiment le choix.

-          Effectivement, me dit Liam, Cécile t’es prête à quelques changements ?

-          C'est-à-dire ?

-          Vous êtes en cavale tous les deux, Cécile tu va devoir te planquer un maximum, il faut que personne ne puisse te reconnaître, dit Liam

-          Oui c’est sûr, dis-je en rigolant

Harry est parti farfouiller dans la poche de son jean, laissé au sol hier soir. Il en ressort, triomphant, sa carte bleue.

-          Tiens, shopping à volonté, de toute façon il faut bien que tu trouves à t’habiller, me dit-il en souriant

-          Nan Haz, c’est bon.

-          Le code c’est 1604, persiste mon petit-ami, par contre il faudra que tu y ailles seule, c’est trop risqué pour nous

-          Harry a raison, prends sa carte, tu pourras te permettre toute les folies que tu veux, argument Liam

-          Pose-la sur la table de nuit, dis-je à Harry, de toute façon pour le moment j’ai pas de poches pour la ranger.

Harry me regarde et explose de rire, Liam ne sait s’il doit rire ou pas, mais je l’y encourage en partant moi aussi dans un fou rire. Au bout de longues minutes, et en peinant toujours à nous calmer nous continuons à discuter :

-          Cécile, il faudrait que tu évites à tout prix de révéler ton identité à qui que ce soit, dit Liam

-          Oui bah oui, vaudrait mieux

-          Faudrait que t’achète des grosses lunettes de soleil, une panoplie de bonnets et de casquettes, des sweat amples, des vestes à capuche, des joggings informes… commence à énumérer Harry

-          C’est bon bébé, je crois que j’ai compris.

Il s’apprête à répliquer mais on toque à nouveau à la porte. Je profite du fait qu’il va ouvrir pour serrer Liam dans mes bras, je suis contente qu’il se soit rangé de notre côté. Les garçons entrent dans la pièce, et prennent leur place, désormais habituelle dans la pièce. Liam récupère le t-shirt d’Hazza par terre et me le tend. Je l’enfile rapidement, et je récupère ma petite culotte que j’enfile aussi. Ainsi vêtue je sors de sous les draps et m’assois au bord du lit. Les garçons semblent se demander pourquoi Liam est là, et c’est Harry qui brise le silence :

-          Il est venu s’excuser. Et là on discute de la suite des évènements.

-          Alors ?

-          Alors je reste, quels que soient les risques, dis-je, et je suis désolée de vous mêler à ça.

-          On assume d’être de votre côté, dit Zayn

Les garçons approuvent en silence.

-          Bon concrètement comment on organise la journée ?, dis-je

-          T’as un pass d’entrée pour la chambre d’Harry ?, dit Louis

-          Non, dis-je

-          Je m’occupe de ça, dit Zayn en s’éclipsant

-          Va falloir que tu t’achètes une valise, dit Niall, avec plein d’affaires.

-          C’est prévu, dis-je en rigolant, j’ai déjà la carte bleue d’Harry, j’irai cet après-midi

-          Bonnets, casquettes, vestes, lunettes, sweatshirts… énumère Louis

-          Oui je sais, Harry m’a fait la même liste y’a moins de cinq minutes

-          Oublie pas de te prévoir des affaires de toilette aussi, dit Liam, ni les sous-vêtements

-          Achète-toi un peu de maquillage aussi, dit Harry

-          Et des bouquins, des jeux, bref de quoi t’occuper un peu, ajoute Niall

Zayn revient et me tend une carte magnétique.

-          Elle ouvre la porte de la chambre d’Harry et il faut que tu la montre à l’entrée sinon nos gardes du corps ne te laisseront pas rentrer.

-          D’accord.

-          Un sac à main, et un portefeuille, dit subitement Niall

-          Hein ?, dit Harry

-          Quoi ?, répond Louis

-          Qu’est-ce qu’il y a ?, dit Liam

-          T’as des envies bizarres Niall, dit Zayn en souriant

-          Mais non ! Pas pour moi, dit Niall, pour Cécile. Il faut qu’elle agisse comme une femme normale. Et pour ça il faut qu’elle ait un sac à main, un portefeuille, et de l’argent liquide sur elle. Si elle paye tout avec la carte d’Harry, ça va paraître louche. D’ailleurs si je peux me permettre, Harry t’as été vu avec elle avant qu’elle rentre en France, donc les flics vont forcément enquêter de notre côté à un moment où un autre, il ne faudrait donc pas qu’il y ait de mouvements bancaires louches, c'est-à-dire répétés et pour une somme totale assez importante…

Sa capacité de réflexion a dépassé très largement la nôtre. Il a entièrement raison. Harry réfléchit à toute vitesse, tout comme Liam mais aucun d’eux ne paraît aboutir à une solution correcte. C’est Zayn qui vient à notre secours.

-          Les mecs ? On va chacun aller retirer un peu d’argent, et acheter deux trois trucs qui pourraient servir à Cécile, ça limitera les dépenses sur le compte d’Harry. Et avec l’argent liquide qu’on aura sorti, elle pourra aller s’acheter des fringues.

-          Bonne idée, dit Louis

-          Excellente même, ajoute Liam

-          Les garçons, ça me gêne vraiment… dis-je d’une toute petite voix

-          Faut pas Cécile, dit Niall, on a promis de te protéger, donc on le fera, c’est tout.

Je tente de sourire mais je suis très mal à l’aise. Ça me dérange vraiment qu’ils fassent ça, en fait ça me dérange de les avoir mêlé à ça…

-          Bon bah du coup moi j’commence, dit Zayn, Cécile un sac à main blanc ça te va ?

-          Euh ouais…

-          Ok. Je t’envoie la photo par sms avant de l’acheter, et tu me dira ce que t’en penses.

-          Ok merci Zayn !

Je me précipite pour le serrer dans mes bras. Après l’avoir lâché je manque de m’étaler par terre en butant sur le genou de Louis. Harry me rattrape par la taille en rigolant.

-          Non non non, t’as déjà assez de bleus comme ça mon cœur…

-          Même pas vrai ! On les voit presque plus, dis-je en protestant

-          Sauf celui que je t’ai fait hier, me dit Harry

-          Ouais peut-être

Nous rigolons tous les deux, suivis par les autres garçons. Harry en profite pour aller chercher dans sa valise un papier et un crayon.

-          Bon plus sérieusement, qui achète quoi ?, dit Harry

-          Moi je t’achètes une ou deux casquettes, dit Niall en me regardant

-          Zayn est parti m’acheter un sac, et probablement un portefeuille, dis-je

-          Je me charge de deux trois pantalons, dit Liam

-          J’m’occupe de ta trousse de toilette si tu veux, dit Louis

-          Ouais je veux bien. Et toi Haz ?

-          Bonnets et vestes, me répond mon petit-ami, du coup il te restera à acheter des lunettes de soleil, des sous-vêtements, des hauts, et à compléter un peu ce qu’on t’aura acheté.

-          Une valise ! lance Niall, on voyage donc il lui faut une valise…

-          Oui logique, dit Harry en rajoutant le mot « valise » sur sa liste.

Mon portable, posé sur la table de nuit vibre et je regarde la photo que Zayn m’a envoyé. Le sac est cool et je lui réponds immédiatement

A Zayn : Okiiiiiiii ;)

La réponse ne se fait pas attendre

A Cécile : C’est acheté ! Je rentre dans une quinzaine de minutes, le temps de passer au distributeur !

Je souris et repose mon téléphone.

-          Il me faut un chargeur pour mon téléphone, dis-je

-          Il est resté dans ma chambre, me dit Louis, comme je m’en suis occupé hier j’ai oublié de le débrancher.

-          Ok tu me le filera tout à l’heure alors.

-          Oui oui.

-          Hazza je peux te piquer une feuille s’il-te-plaît ?

Mon petit ami arrache une feuille de son bloc-notes et me la donne, avec le crayon. Je vais m’assoir avec Louis et je lui explique à voix basse tout ce que je veux dans ma trousse de toilette. Harry est parti s’habiller dans la salle de bain, en en profitant pour se raser. Liam et Niall chahutent, comme d’habitude. Zayn revient une quinzaine de minutes plus tard avec un immense sac duquel il sort mon nouveau sac à main et mon portefeuille flambant neuf. Voilà, c’est comme ça que je vais commencer ma nouvelle vie. 

 

Alors ? Le mea culpa de Liam ? L'inquiétude de Cécile face à l'alerte enlèvement ? Les hésitations des amoureux ? Leur décision de continuer leur cavale coute que coute ? Liam qui propose de les aider ? Les garçons qui se joignent à eux ? Niall qui réfléchit bien plus que tout les autres ? Vous pensez quoi de la solution proposée par Niall ? Bonne ou pas ? Bref confiez-moi aussi vos attentes pour la suite ;)