Bonsoir à tous ! Si je continue à écrire autant j'ai bien peur que mes fictions ne durent pas très longtemps, mais j'ai toujours du mal à laisser mes personnages à la fin d'un chapitre, alors voilà le douzième chapitre de british experience. Je ne saurais que trop vous conseiller de le lire en ayant sous les yeux les plans que j'ai donné en bonus il y a quelques jours, sinon vous risquez de ne pas vraiment tout comprendre.

Chapitre 12: La nuit de tous les dangers

Chambre de Liam

Paul m’a escorté jusqu’à ma chambre, et je n’ai pas pu dire au revoir à Amy. Je suis dégouté, presque au bord des larmes. Cette nuit on aurait du la passer ensemble. Mais à cause de nos fans c’est impossible. J’adore nos fans, mais là pour le coup j’aimerai qu’elles disparaissent, juste pour la nuit, juste le temps qu’Amy me rejoigne. Bon tant pis, je vais aller me mettre au lit. Je sors le string d’Amy de ma poche et le pose sur mon oreiller, puis je me mets en caleçon et je me glisse dans mon lit.

Chambre de Zayn

Louis est rentré dans sa chambre, et moi dans la mienne. Ce qui m’énerve c’est de le voir énervé contre moi. Le pire c’est que j’ai aimé ce qu’il m’a fait. Je ne voudrais pas qu’il s’en veuille pour ce dérapage. Il faut que j’aille le voir. J’ouvre ma porte de chambre et me retrouve nez à nez avec un de nos gardes du corps. Je tente de sortir mais il me repousse dans ma chambre.

-          On ne sort pas !

-          C’est bon je vais juste voir Louis un peu plus loin dans le couloir…

-          Y’a des fans en embuscade partout Zayn, donc tu ne sors pas

-          Putain…

Je referme la porte mais reste collé derrière. Dans le couloir les pas de mon garde du corps s’éloignent, lorsque je ne les entends plus du tout je sors de ma chambre et ferme précautionneusement la porte derrière-moi. Je le vois tourner tout au bout du couloir, à droite, mais il se dirige du côté de la chambre de Louis. Je passe par la gauche, en priant pour ne pas rencontrer de fans. J’arrive au couloir qui donne sur la chambre de Louis et qui traverse l’hôtel. Mauvaise idée ! Le garde du corps m’a repéré, et il est furieux. Je me mets alors à courir en direction de l’escalier principal. Je cours dans l’escalier jusqu’à l’étage du dessus, mon bodyguard me court après pour me rattraper et me ramener dans ma chambre.  Il va falloir que je ruse. Tout en continuant à courir je cherche une idée, soudain un groupe de fans apparaît à ma vue.  Je me tourne vers elle et dit :

-          Empêchez mon garde du corps de passer, retenez-le, racontez-lui n’importe quoi !

Je continue à courir en espérant que mes fans me font assez confiance pour faire ce que je leur demande. J’ai pris la direction de l’escalier Sud et je dévale les marches. Me voilà de retour à mon étage, personne ne semble plus me suivre.  Je me dirige vers le couloir de la chambre de Louis, un autre garde du corps y patrouille, mais il est dos à moi. J’attends qu’il tourne à gauche, vers chez Niall et je me précipite chez Louis. Je toque à la porte et il vient immédiatement m’ouvrir. Je me glisse dans sa chambre et il referme la porte.

-          Qu’est-ce que tu fous là ?

Charmant l’accueil. Vraiment.

Chambre d’Harry

Agathe vient de se coucher, et je la berce doucement pour qu’elle s’endorme. Niall doit venir me rejoindre d’une minute à l’autre. J’espère qu’il aura pu sortir de sa chambre, car d’après ce que j’ai vu nos gardes du corps patrouillent dans tout l’hôtel. J’observe Agathe qui s’est endormie, la tête sur mon genou : elle est magnifique, bien sûr elle est très jeune, mais je le suis aussi. En fait j’espère juste pouvoir la rendre heureuse un jour. Mais vraiment heureuse. Pas seulement quelques heures, quelques jours de temps en temps.

Chambre de Niall

J’ai repéré les gardes du corps qui patrouillent dans le couloir, j’ai aussi vu Zayn passer en courant, j’en déduis donc que je ne serais pas le seul hors de ma chambre ce soir. Je ne sais pas où est allé Zayn et je ne veux pas le savoir, je voudrais juste parler de mes doutes sur Liam et Amy à Harry.  J’entrouvre ma porte, pas de garde du corps en vue, je sors et cours tout droit jusqu’à l’ascenseur Est. J’appuie sur le bouton d’appel et par chance les portes s’ouvrent immédiatement. J’appuie sur le bouton du septième étage et les portes se referment. Mon garde du corps vient de me repérer, mais c’est trop tard. Au septième étage je sors de l’ascenseur et me trouve encerclé par un groupe de fans, planquées dans ce bout de couloir. J’ai soudain une idée :

-          Vous voulez bien me rendre un service ?

Elles acquiescent en silence.

-          Si jamais un de mes gardes du corps vous demande si vous m’avez vu, vous lui dites que je suis passé par là mais que j’ai pris l’escalier Nord pour redescendre Okay ?

-          Pas de problème, me répond l’une d’elle

-          Merci, je vous aime toutes !

Je file ensuite, discrètement en direction de la chambre d’Harry. Je n’ai qu’un couloir à faire, mais Paul émerge du couloir transversal. Je me colle alors derrière le mur, en priant pour qu’il ne me voie pas. Il a tourné dans l’autre sens, et dès qu’il s’est éloigné vers l’escalier Nord je fonce en courant jusqu’à près de la chambre d’Harry. Là je jette un coup d’œil dans le couloir, et attend que Paul se soit engagé dans les escaliers pour rejoindre la porte de la chambre de mon ami. Je toque et il vient m’ouvrir. Une fois à l’intérieur de sa chambre je soupire de soulagement.

Chambre de Louis

-          Pourquoi tu me repousses comme ça ?, dit Zayn

Putain Il n’a pas encore compris…

-          Tu regrettes ?, ajoute-t-il

-          Oui.

-          Pourquoi ?

-          Parce que c’est pas comme ça que je pensais te révéler que j’étais bi…

-          Hein ? Mais ça fait longtemps que je le sais, dit Zayn, t’es mon meilleur ami Louis, je sais que t’es bi depuis le début

-          Et ça te dérange pas ?

-          Bah non. Pourquoi ça me dérangerai ? T’es mon meilleur ami Louis !

Il se lève de mon lit et viens me prendre dans ses bras. J’en profite, je profite de ses bras. C’est mon meilleur ami… 

Louis qui me confesse qu’il est bi. Ça fait tellement longtemps que je le sais… Depuis qu’on se connaît presque. C’est pour ça que son geste de tout à l’heure m’a surpris mais ne m’a pas choqué.  Nous nous asseyons sur le lit et je dis :

-          Tu veux qu’on en parle ?

-          Si tu veux.

-          Tu t’en veux de quoi ? D’avoir taillé une pipe à un mec ? Ou que ce mec ce soit moi ?

-          Les deux. Depuis que je suis avec Eleanor j’essaye de cacher cette partie de moi…

-          Je comprends. Tu sais, je devrais peut-être pas te le dire, mais j’ai adoré ce que tu m’as fait…

Je me suis senti rougir et Louis me regarde avec étonnement.

-          Vraiment ?

-          Oui. C’est la meilleure fellation qu’on ne m’ait jamais faite. Même Amy le fait pas aussi bien.

-          Tu te fous de moi ? Parce que si tu te fous de moi c’est vraiment pas drôle…

-          Je me fous pas de toi Louis. Tu fais ça très très bien.

Je rougis encore plus, et Louis lui aussi rougit

-          Merci, dit-il simplement

-          J’peux rester dormir avec toi ?

-          Zayn ?

-          S’il-te-plaît. Ça fait longtemps qu’on a pas dormi ensemble, en tout bien tout honneur bien sûr.

-          Si tu veux…

J’espère que j’arriverai à le détendre un peu. Je l’espère tellement.

Dans la chambre d’Harry

Je fais semblant de dormir afin de pouvoir écouter la conversation des garçons.  En fait c’est Niall qui m’a réveillé en frappant à la porte, mais j’ai bien compris qu’il voulait parler en privé à Harry, et c’est pour ça que je fais semblant de dormir. En réalité Niall a des sérieux doutes sur la relation entre Liam et Amy.

-          Mais puisque je te dis qu’il ne l’a pas quitté des yeux !, dit Niall

-          Je te crois, mais tu sais bien que c’est impossible…, répond Hazza

-          Interdit oui, mais pas impossible, lui rétorque Niall

Dans la chambre d’Amy

Il faut que j’aille retrouver Liam, coûte que coûte. Il me manque déjà alors que cela fait à peine vingt minutes que je l’ai quitté. J’en ai profité pour me changer. Je ne porte pas de sous-vêtements et j’ai simplement enfilé un débardeur fin et un petit-short.  J’ai déjà tenté à deux reprises de quitter ma chambre mais je m’y suis fait ramenée manu militari par les gardes du corps des garçons. Mais je ne vais pas abandonner pour autant. L’ascenseur n’est pas loin de ma chambre, il faut juste que je trouve le bon moment pour y foncer. J’entrebâille ma porte et regarde dans le couloir. Il est désert, mais j’ai un angle mort. Tant pis, je prends le risque. Je pars en trombe vers l’ascenseur et change de trajectoire au dernier moment en voyant Paul arriver. Je me précipite dans le couloir transversal et prend la décision de foncer jusqu’à l’autre ascenseur. Par chance il est à mon étage et les portes s’ouvrent rapidement. Je me rue dedans, appuie sur le bouton de fermeture des portes et peux enfin pousser un long soupir de soulagement. Mais je sais que le plus dur reste peut-être à faire. A l’étage supérieur je me mets à paniquer quand les portes s’ouvrent, mais c’est en fait un groupe de fans qui entre. Elles sont quatre et discutent de la soirée.

-          Je sais pas ce qu’ils ont, mais ils ont l’air en forme ce soir les mecs…

-          Ouais d’abord Zayn qui passe en courant et qui nous demande de retenir son garde du corps, ensuite Niall…

-          Je vous avais dit qu’on a bien fait de rester éveillées…

Alors comme ça les garçons avaient joué à cache-cache avec leurs gardes du corps ? Intéressant…

Dans la chambre de Liam

J’ai craqué. L’odeur de son string m’enivrait trop et ma main a pris le chemin de mon caleçon. Je me branle doucement tout en pensant à ma princesse.  J’ai extrêmement honte d’avoir craqué, mais c’était plus fort que moi.  Soudain on toque à ma porte. Je soupire, remet mon caleçon correctement et tente de cacher mon érection du mieux que je peux. Je me dirige vers la porte pour ouvrir, mais je m’aperçois que j’ai toujours le string de ma petite amie dans la main. Je le planque rapidement dans mon caleçon et j’ouvre ma porte de chambre. C’est Paul.

-          Ouais ?

-          T’es tout seul ?

-          Ouais ouais.

-          J’peux vérifier ?

-          Quoi ? Depuis quand vous vérifiez nos chambres ?

-          Désolé.

Il rentre dans ma chambre et jette un coup d’œil à droite, un coup d’œil à gauche

-          C’est bon. Merci.

-          Paul attends ! Explique-moi s’il-te-plaît…

-          Zayn n’est pas dans sa chambre,  Niall non plus, et Amy je crois qu’elle n’y est pas non plus. Et vu les rumeurs qui enflent sur internet, essayez d’être discrets si vous avez décidé de braver les interdits.

-          Oui. D’accord. Merci !

Je le laisse repartir et je me mets à réfléchir tout en reprenant ma lente masturbation. Et si Zayn et Niall étaient avec Amy ? Ou plutôt seulement Zayn vu que Niall doit être avec Perola… 

Dans la chambre de Louis

 

Nous nous sommes allongés dans le lit de Louis, tous les deux en caleçon. Louis me tourne le dos, mais je vois sa poitrine se soulever à un rythme beaucoup trop rapide pour croire qu’il s’est endormi.

 

La présence du corps chaud de Zayn me fait penser à des choses que je préfèrerai oublier.

 

Et si je le détendais un peu ? Tout doucement je pose ma main sur sa hanche. Il bascule sur le dos et dit :

 

-          Arrête, qu’est-ce que tu fais ?

 

-          Chut…

 

Ma main parcourt doucement son torse. Il stoppe ma main et dit :

 

-          Putain Zayn arrête ! C’est cruel ce que tu fais.

 

-          Laisse-moi faire.

 

Je laisse mes doigts descendre jusqu’à son entrejambe que je caresse au travers de son caleçon.

 

-          Zayn ne fais pas ça. T’as pensé à Perrie ? Et à Eleanor ?

 

-          Elles ont pas besoin de le savoir…

 

-          Et les garçons ? Qu’est-ce qu’ils vont penser de nous ?

 

-          Ils en sauront rien.

 

-          Arrête Zayn, t’es pas obligé, tu vas le regretter après

 

-          Je regrette jamais ce que je fais.

 

Je n’ai pas cessé de le caresser et il a une solide érection.

 

***** PASSAGE LEMON ***** 

Zayn m’a fait bander, et pour cause, j’ai toujours fantasmé sur lui, mais je ne lui ai jamais dit. Il a glissé sa main dans mon caleçon et me caresse doucement. Je sens l’excitation monter en moi, d’autant plus qu’il laisse ses lèvres vagabonder sur mon torse. D’une seule main il me débarrasse de mon caleçon et se glisse sous la couette.

 

Je ne sais pas ce que j’ai, mais j’ai envie de lui faire plaisir, autant qu’il m’a fait plaisir tout à l’heure. Ma main droite le masturbe doucement tandis que de ma main gauche j’explore ses cuisses, ses testicules, bref tout son corps. Il gémit doucement. Je crois que je lui fais du bien…

 

Je continue en suite ma besogne, mais cette fois-ci je viens embrasser de temps à autre le membre dressé de Louis. Il a ouvert un peu plus les cuisses, et je peux maintenant lui faire tout ce que je veux, il est tout à moi.  J’ai un peu d’appréhension, je n’ai jamais fait ça, j’ai peur de mal le faire, peur de le décevoir. Je place ma bouche au bout de son sexe, et j’y laisse glisser ma langue. Le gémissement de Louis se fait plus fort, et sa respiration se saccade. Lentement je prends alors son sexe en entier dans ma bouche.  C’est chaud et agréable. Je souris et continue à lui faire du bien. Pendant de longues, très longues minutes je le suce, je le pompe, je m’active à lui faire du bien. Ses doigts ont agrippé l’arrière de mon crâne. A sa respiration haletante je peux aisément deviner tout le bien que je lui fais.

 

-          Zayn arrête, arrête sinon je vais…

 

Pour le faire taire je laisse mes doigts glisser sur son torse. Je sais qu’il aura bientôt atteint le point de non-retour, mais c’est là que je veux l’amener.

 

-          Putain Zayn…

 

Il l’a murmuré mais j’ai très bien  compris : il a atteint ce bonheur incommensurable, ce plaisir intense. Ma bouche glisse toujours de haut en bas le long de son membre. Pour parachever son plaisir je passe un coup de langue sur le bout de son gland. Il éjacule alors deux longues giclées de sperme dans ma bouche. C’est rigolo, c’est chaud et plutôt sucré. Un peu pâteux mais je l’avale quand même. Louis tente de reprendre son souffle doucement. Je nettoie son sexe avec ma langue, tout en douceur. Je reprends ensuite ma place, allongé à ses côtés.

 

*****FIN DU PASSAGE LEMON*****

Je suis maintenant tourné vers Zayn, qui me regarde en souriant

-          Merci Zayn, dis-je

-          De rien. On était tous les deux en manque de sexe je crois. Et puis ça sera notre petit secret…

-          Oui !

Il m’embrasse sur le front et me tend ses bras pour que je m’y blottisse. Je me glisse au creux de ses bras et je m’endors, comme toujours près l’amour.

Je suis content que Louis m’ait laissé faire,  j’ai pu lui faire du bien, et lui montrer qu’il n’avait aucune raison de culpabiliser. Et en attendant de retrouver nos petites amies, nous pouvions toujours nous satisfaire mutuellement. Ou profiter d’Amy. Voire les deux en même temps.

Dans la chambre d’Harry

-          Si t’es sûr de ton coup on va aller vérifier ça, dis-je à Niall

-          Avec tous nos gardes du corps qui patrouillent ?

-          Tu veux être fixé oui ou non ?

-          Ouais j’aimerai bien. Alors on y va ! On va aller voir si Amy est dans sa chambre…

Nous nous levons et sortons de la chambre sur la pointe des pieds. 

Je me suis levée en sursaut, le secret de mes amis est en grand danger. Je m’habille rapidement et je sors moi aussi de la chambre. Il faut que j’arrive en bas avant les garçons, pour prévenir Amy de ne pas sortir.  Les garçons ont pris, en essayant de ne pas se faire repérer, la direction de l’ascenseur Ouest. Très bien, je passerai donc par les escaliers. Dès que les garçons se sont engagés du côté de l’ascenseur je m’élance en courant vers les escaliers. Je descends les marches en courant, jusqu’au quatrième étage où logent mes amies. Je traverse le couloir et manque de rentrer dans Paul qui dit :

-          Agathe ? Tu ne vas pas t’y mettre toi-aussi ?

-          Hein ?

-          J’vous avez demandé de rester dans vos chambres.

-          Désolé mais là c’est vraiment important.

Je passe derrière lui et cours jusqu’à la chambre d’Amy. Je tambourine à la porte mais personne ne me réponds. 

-          Tu peux toujours frapper, dit une voix, elle s’est barrée y ‘a un quart d’heure…

Je tourne la tête et regarde qui me parle. C’est Perola, qui a passé sa tête dans l’entrebâillement de sa porte.

-          Merde !

Elle me fait entrer dans sa chambre, je m’assois par terre, et nous commençons à discuter. 

Nous sommes descendus en ascenseur, trois filles y sont montés au sixième étage et sont redescendues au cinquième, toutes ravies d’avoir pu avoir un autographe de notre part.  Nous nous hâtons vers la chambre d’Amy, en passant par le couloir transversal pour éviter Paul, que nous avons aperçu au bout du couloir. Nous nous arrêtons dans ce couloir et nous nous collons au mur, le temps que notre garde du corps passe, puis nous nous précipitions sur la porte de la chambre d’Amy. Pas de réponse. Il ne nous reste plus qu’à monter voir Liam. 

 

Dans la chambre de Liam

 

J’étais au bord d’atteindre le nirvana, quand on a de nouveau toqué à ma porte.  Ce coup-ci j’ai à peine pris la peine de me rhabiller. J’ai laissé mon sexe bien dur dépasser légèrement de mon caleçon, le string d’Amy est posé sur mon oreiller. Je me fous des conséquences que ça pourra avoir, je veux juste qu’on me laisse tranquille ; la personne toque à nouveau et j’ouvre, passablement énervé. Amy me bouscule, rentre dans la chambre et claque la porte derrière-elle, elle se jette ensuite à mon cou et m’embrasse avec passion.  Je lui rends son baiser avec passion, même si je suis très étonné de la voir là.  Elle me pousse jusqu’au lit où elle me fit basculer, elle a bien repéré  la bosse dans mon caleçon.  Elle avise le string sur l’oreiller et me dit :

 

-          Je savais que tu ne pourrais pas résister petit coquin !

 

-          Non je n’ai pas pu. Ce n’est pas de ma faute si tu m’excite autant.

 

-          Je vois ça, dit-elle en rigolant, t’étais en train de te faire du bien tout seul ?

 

-          Oui, dis-je en rougissant

 

Elle  m’enlève mon caleçon, se met à genoux devant moi et termine ce que j’avais commencé.

 

Dans le couloir du septième étage

 

Niall et moi avons vu rentrer Amy dans la chambre de Liam et ça m’étonnerait que ce ne soit que pour le travail. Peut-être que Niall a raison en fait, et qu’ils sont ensemble. Mais non, je ne peux pas y croire, je ne veux pas y croire. Cela serait beaucoup trop risqué, et puis absurde surtout vu qu’Amy est notre plan cul.

 

Je suis sûr que j’ai raison. Vu comment Amy s’est jetée dans la chambre de Liam c’est évident. Tout se met alors en place dans ma tête, jusqu’aux évènements d’il y a deux mois. Si Liam a tabassé Zayn, c’est sûrement par jalousie.  Je voudrais aller toquer à leur porte, leur demander des explications, mais Paul est en pleine discussion dans le couloir avec un autre de nos gardes du corps. Nous sommes donc accroupis dans la cage de l’escalier Sud, en attendant de pouvoir traverser le couloir. 

Nous avons suivi les garçons, Perola et moi,  et nous nous sommes arrêtés à l’étage en dessous du leur. Le seul problème c’est que nous avons aussi aperçu Amy, et que nous savons maintenant que son secret est en grand danger.

Dans la chambre de Liam

*****PASSAGE LEMON*****

J’ai pris le sexe de Liam en bouche, il est allongé sur le dos au milieu du lit et il gémit de bonheur. A chaque fois que je sens qu’il va atteindre le point de non-retour je m’arrête et le calme, avant de reprendre de plus belle.

Ça amuse ma petite amie de me faire languir comme ça, elle repousse les limites de ma résistance, les limites de mon plaisir aussi. Au bout de la cinquième pause je la supplie de reprendre et de continuer sans s’arrêter cette fois-ci…

-          S’il-te-plaît… continue… j’en peux plus…

Elle me sourit et reprend mon sexe en bouche. Au bout d’interminables secondes elle joint sa langue à ses lèvres et je jouis. De longues giclées de sperme, dans sa bouche. Ça la fait rire, et elle avale en souriant…

*****FIN  DU PASSAGE LEMON*****

 

Dans le couloir

 

Paul et son collègue s’éloignent en direction du couloir transversal, c’est le moment où jamais. Je fais signe à Niall de faire le moins de bruit possible, et nous nous dirigeons vers la porte de Liam. Je colle mon oreille à la porte, tout comme Niall et nous entendons Liam gémir. Bon bah là y’a pas de doutes sur ce qu’ils font.  Je toque à la porte et attends.

 

Dans la chambre de Liam

 

PUTAIN ça a encore toqué à la porte. Je suis complètement nu, et j’avais commencé à déshabiller Amy, ce qui fait qu’elle a la poitrine à l’air.

 

-          Planque toi, je les jarte et on continue

 

-          Je veux bien mais je me planque où ?

 

-          Sous le lit

 

Elle se glisse sous le lit, je fais basculer la couette par terre pour la masquer et je vais ouvrir. C’est Harry et Niall. Comme nos gardes du corps patrouillent toujours je les laisse entrer, avec pour projet de les faire partir au plus vite.

Je prends tout de suite un angle d’attaque :

-          Elle est où ?

-          Qui ça ?

-          Amy, répond Harry

-          Amy ? Mais elle est pas là !, répond Liam en rigolant

-          On l’a vu rentrer dans ta chambre, dit Harry

-          Et y’a son string et son débardeur sur ton lit, dis-je

-          Et t’es à poil, renchérit Haz

-          Merde, murmure Liam en regardant vers son lit

-          Amy, sors de sous le lit, on sait que t’es là ! dis-je en rigolant

Liam est devenu rouge vif, et Amy sort de sous le lit en rigolant. Pourtant ils ne font rien de mal, c’est simplement le boulot de la jeune fille. A moins qu’ils n’aient quelque chose à nous cacher.

-          Qu’est-ce que tu fais là ?, dit Niall

-          Mon boulot, répond Amy

-          Ton boulot ?, je croyais que Liam avait déjà profité de toi ce soir, et que Paul t’avais interdit de sortir.

Il est plutôt perspicace l’Irlandais. Nos amis ne répondent pas et Niall reprend :

-          Bon vous avouez que vous sortez ensemble ?

Liam regarde Amy qui murmure

-          Oui c’est vrai…

Je suis complètement éberlué. C’est pas possible, elle ne peut…il ne peut…ils ne peuvent pas… Oh putain. Tout vient de se mettre en ordre dans ma tête, et je comprends l’attitude étrange de Liam depuis trois mois. 

 

A nouveau du monde toque à ma porte, mais c’est pas possible, ma chambre est devenue une place publique ? J’ouvre et Agathe et Perola entrent. Agathe a immédiatement posé sa main sur ses yeux, s’apercevant que je suis nu.

 

-          Agathe ? Tu dors pas ?, dit Harry

 

-          Perola ?, ajoute Niall

 

-          Non je dors pas. Liam tu pourrais mettre un caleçon s’il-te-plaît ?, répond Agathe

 

-          Moi je le trouve plutôt bien comme ça, renchérit Perola en rigolant

 

Agathe écarte doucement ses doigts et s’autorise à poser les yeux sur mon sexe. Je ne bande plus, et cela doit être moins impressionnant, car Agathe finit par enlever sa main de devant ses yeux.

 

-          Je pense qu’on devrait peut-être vous expliquer dit Amy…

 

-          Ouais, répond Niall

 

-          Je veux bien, dit Harry, parce que je ne comprends pas comment vous en êtes arrivés à faire un truc aussi interdit que ça…

 

Nous nous asseyons donc tous par terre et Amy commence à raconter.

 

Il faut qu’on leur explique maintenant.  Je me suis lancée, après m’être assise devant Liam, dos à lui. Il a enroulé ses bras sur ma poitrine, qu’il peut ainsi cacher.

 

-          Ça fait trois mois qu’on sort ensemble. Mais j’ai besoin de conserver mon contrat à tout prix.

 

Perola s’est assise à côté de Niall et Agathe avec Harry. Les filles m’encouragent du regard.

 

-          Bon voilà, il m’a dit qu’il m’aimait, je lui ai donné sa chance, et le fait est que je suis très amoureuse…

 

-          T’es au courant que c’est méga risqué ?, dit Harry

 

-          Ça l’était, maintenant que vous êtes au courant ça le sera moins.

 

-          On a besoin que vous gardiez le secret, dit Liam

 

-          T’as tant besoin que ça d’argent ?, dit Niall

 

-          Oui

 

-          Pourquoi ?, dit Harry

 

-          Je… je… je vous expliquerai une prochaine fois, là je peux pas.

 

-          D’accord ma puce, t’inquiète pas, dit Liam en m’embrassant sur le front

 

Je ne veux pas leur expliquer ma situation familiale, pas tout de suite en tout cas.

 

-          Au fait ils sont où Zayn et Louis ?, dit soudain Liam

 

C’est vrai ça, ils sont où ? C’est bizarre que nous ne les ayons pas croisés au détour de nos pérégrinations dans les couloirs.

 

Dans la chambre de Louis

 

Louis dort profondément, collé à moi. Son souffle chaud descend le long de mon torse jusqu’à mon caleçon. Je l’observe tendrement, c’est vrai qu’il est plutôt mignon comme ça. Lui faire une pipe m’a donnée des envies bizarres, en tout cas je ressens un peu d’attirance pour lui, enfin je ne sais pas. Je ne sais pas définir ce que je ressens, mais c’est plutôt agréable. J’ai envie de tester de nouvelles choses avec lui, au moins tant que nous sommes loin de nos copines. Peut-être aussi que si je l’aide à assouvir un certain nombre de fantasmes, il ne pensera plus à ses idées bisexuelles. Peut-être. Mes yeux se posent sur ses lèvres. J’ai envie de les goûter. J’ai envie de voir si elles sont aussi douces que celles de Perrie. Pris d’une inspiration un peu folle je me penche vers le visage de Louis et je dépose mes lèvres sur les siennes. Il glisse alors sa main à l’arrière de mon crâne et je comprends qu’il ne dormait pas vraiment. Il me fait basculer et se retrouve au-dessus de moi. Nos sexes frottent l’un contre l’autre, séparés seulement par mon caleçon, et nos bouches ne se décollent plus, nos langues sont entrées en fusion. C’est fou ce que c’est bon !!!

 

 


Bon alors là vous vous doutez bien que je veux vos avis :

- Niall qui fait part de ses doutes à Harry sur la relation Liam/Amy ?

- Zayn qui sème son bodyguard et demande à ses fans de l'aider ?

- Les explications entre Louis et Zayn ?

- La "réconciliation" (sous la couette) entre Louis et Zayn ?

- Niall et Harry qui décident d'aller vérifier pour Amy ?

- Liam qui se branle seul dans sa chambre ?

- Amy qui réussit (enfin) à se glisser dans la chambre de Liam ?

- Les gardes du corps qui patrouillent dans les couloirs ?

- Liam et Amy qui se font griller en beauté ?

- Les explications d'Amy ?

- Amy qui ne veut pas parler de sa situation familiale ? ça cache qqch ou pas ?

- Et enfin le basculement de la relation Zayn/Louis ? ça va donner quoi par la suite ? C'est bien qu'ils en profitent ou pas selon vous ? Vous pensez quoi de la théorie de zayn qui dit que "tant que nos copines ne sont pas là on peut bien se faire mutuellement du bien" ? 

 

Bref dites-moi tout !