Coucou tout le monde ! Je fais une pause entre deux baailles napoléoniennes (bilan d'histoire jeudi matin) pour vous poster ce chapitre que j'ai fini hier soir. Y'a pas de passages lemon, et on n'y apprend pas énormément de choses (quoique). Bref y'aura plein de lemon et de surprises dans le chapitre suivant que j'écrirai je ne sais pas quand, le plus tôt possible j'espère. 

 

Chapitre 10: Changement de décor

Aéroport de Sidney, Australie :       

-          Allez dépêchez-vous un peu les filles, faut qu’on aille récupérer nos valises

Elle m’énerve quand elle nous parle comme ça, mais je l’adore quand même !

-          Oui maman, dit Perola en lui tirant la langue

-          Pas de problème Amy, dis-je en rigolant à mon tour

Qu’est-ce qu’on fait là ? Ca date d’il y a deux semaines, c’est l’idée des garçons.

*FLASH-BACK*

Je me suis posée tranquillement dans le canapé pour regarder la télé, j’ai fini mes devoirs et je m’accorde un peu de repos avant de manger. Mon téléphone, posé sur mes genoux se met alors à sonner. Je regarde qui m’appelle : c’est Harry. Je souris et réponds à mon petit-ami :

-          Oui bébé ?

-          Coucou Agathe ! ça va ?

-          Oui oui.

-          Ta journée s’est bien passée ?

-          Un peu long en cours mais ça va.

-          C’est cool. Faut que je te fasse une proposition, enfin que je vous fasse une proposition, à Amy, Perola et toi.

-          Euh … oui ?

-          Ça vous dirait de venir nous voir en concert à Sydney dans deux semaines ?

-          Vraiment ?

-          Bah oui vraiment…

-          J’adorerai.

-          Tu peux demander à Amy ce qu’elle en pense ? S’il-te-plaît.

-          Ouais. Je peux demander à Perola aussi si tu veux, elle vient manger ce soir.

-          Oh ça serait super !

-          Je te rappelle dans une heure pour te dire tout ça mon cœur !

-          D’accord à tout à l’heure. Je t’aime !

-          Je t’aime aussi Haz !

*FIN DU FLASH-BACK*

Bien évidemment les filles avaient accepté d’emblée. Et nous voilà donc à Sidney. Les garçons ont un concert ce soir, et nous sommes leurs invitées. Le seul problème c’est que Bryan, leur manager, n’est pas au courant de l’existence de Perola. Et s’il vient à l’apprendre ce sera une catastrophe. Niall et elle n’ont pas le droit, leur relation est hors-contrat, presque illégale puisque seul trois des garçons ont le droit d’être en couple en même temps. La réalité c’est qu’ils le sont tous maintenant. Mais celle pour qui ça craint le plus c’est bien évidemment Amy. Elle est tombée amoureuse d’un des mecs dont elle devait satisfaire l’appétit sexuel. Bien sûr ils sont très mignons ensemble, mais cela va à l’encontre du contrat d’Amy.

Je suis tellement contente de revoir enfin Liam. Ça fait quasiment deux mois maintenant que je ne l’ai pas vu. En fait ça fait presque deux mois que nous n’avons pas vu les garçons. Deux mois. Deux mois depuis la fameuse sortie en boîte de nuit. Liam me manque terriblement. Il ne peut pas m’appeler souvent vu que notre relation doit rester secrète, mais il s’arrange pour m’envoyer une dizaine de SMS par jour, parfois même avec les téléphones de Louis, et de Zayn désormais au courant pour nous, afin de ne pas laisser trop de traces. Il est trop trop mignon ! Je suis heureuse d’être sa petite amie, même si je dois rester trèèèèèèèèèèèès secrète.  Du coup, pour limiter les soupçons de tout le monde, on avait conclu que la version officielle de notre venue serait qu’Harry avait invité Agathe parce qu’elle lui manque, et Perola et moi étions ses deux meilleures amies, venues pour l’accompagner.  Ce scénario était l’idée de Louis.

Nous récupérons nos valises qui ont mis un temps fou à sortir sur le tapis roulant. Puis nous sortons de l’aéroport. Harry avait envoyé un message à Agathe ce matin, alors que nous étions encore à Londres, pour lui dire qu’ils nous envoyaient une voiture. Mais personne ne semble nous attendre. Perola, fidèle à son habitude s’est assise sur sa valise et a entamé un paquet d’oréos. On dirait vraiment Niall  en fille, mais avec un peu plus de discernement. Je me rappelle la discussion que nous avons eue, après le départ des garçons, deux mois auparavant

*FLASH-BACK*

Les garçons viennent juste de partir, mais Perola, la nouvelle copine de Niall, est restée nous aider à remettre la maison en ordre

-          C’est gentil d’être restée pour aider Perola, dis-je

-          C’est normal, j’ai participé au bordel.

-          Ça va encore y’a juste une tonne de vaisselle et de lessive, dit Agathe en rigolant

Perola est en train d’empiler les bols de petit-déjeuner restés sur la table basse quand elle se tourne vers moi et dit :

-          Ça fait longtemps que tu sors avec Liam ?

Je m’arrête net. Comment peut-elle savoir ?

-          Je ne euh…

Bon bah la, niveau crédibilité je récolte un magnifique zéro pointé.

-          Fais pas semblant, y’a des regards qui ne trompent pas…

-          Non non mais je sors vraiment pas avec lui, dis-je en essayant de sauver les apparences

-          Je sais pas pourquoi tu mens, tu dois avoir une bonne raison, mais je suis sûre de moi, me répond la jeune fille en rigolant

Il va falloir que je fasse vraiment attention à la manière dont je regarde Liam.

*FIN DU FLASH-BACK*

Elle avait deviné la vérité en moins de 24h. Et depuis elle était devenue une amie. Je lui avais confié que je sortais bien avec Liam, mais en exigeant d’elle qu’elle garde le secret. Elle s’était aussi beaucoup rapprochée d’Agathe qui lui avait expliqué que pour le bien de tous, elle devrait rester cachée, la petite amie secrète du beau blondinet. Elle avait aussi découvert au fil des discussions quelle était la nature du contrat qui m’unissait aux garçons, mais elle avait promis de conserver le secret là-dessus aussi. C’est vraiment une amie super !

Nous commençons toutes à nous impatienter quand enfin mon téléphone sonne. C’est Paul.

-          Oui ?

-          Amy je suis désolé je suis pris dans la circulation mais je devrais être là dans les dix minutes.

-          On t’attend Paul t’inquiète pas.

Je raccroche et range mon téléphone dans mon sac à main.

-          Tu veux un oréo pour faire passer le temps ?, dit Perola

-          Non non je voudrais pas t’en priver, dis-je en rigolant

-          Un bonbon alors ? Ou un chewing-gum ?

-          Putain mais t’as mis que de la bouffe dans ton sac ?, dit Agathe

-          Bah oui. Au cas où on se fasse enlever et séquestrer je veux pas crever de faim, répond Perola

Le pire c’est qu’elle est sérieuse. Agathe me regarde et nous explosons de rire. C’est trop bizarre que Niall et elle soit tombés amoureux comme ça l’un de l’autre en à peine une soirée… Ah enfin Paul est là !! Il nous aide à charger nos valises dans le coffre de l’immense 4X4 noir puis nous nous installons à l’intérieur.

-          Ça va pas trop dur le voyage ? nous dit-il

-          Non ça va, répond Agathe, hormis Amy qui nous speed et Perola qui mange tout le temps…

Il rigole et met la radio. C’est une chaîne musicale qui ne diffuse que des musiques de nos idoles en raison de leur concert de ce soir. Nous nous mettons toute les trois à chanter et à nous déchaîner sur la musique. Même Paul s’autorise le luxe de fredonner les chansons qu’il connaît par cœur. Nous arrivons après une vingtaine de minutes à la salle de concert où les boys se trouvent déjà. Nous sortons en courant de la voiture et nous précipitons vers l’entrée. Paul a abandonné l’idée de nous suivre et il marche tranquillement. Nous rigolons comme des vraies gamines, mais c’est pas grave !

Pendant ce temps-là dans la loge des garçons

-          Tu pourrais arrêter de bouger Harry s’il-te-plaît ?

La styliste est en train de s’énerver parce que je ne tiens pas en place. Ce n’est pas de ma faute si je suis heureux de voir ma petite amie !

-          Harry s’il-te-plaît j’en ai aussi mare que toi, me dit Niall, mais moins on bouge et plus vite on aura fini

-          Ouais t’as raison !

Nos stylistes poussent un soupir de soulagement et terminent de prendre les mesures qu’elles veulent. Liam pianote sur son téléphone, il semble nerveux, Zayn et Louis se chamaillent dans un coin de la pièce, et Niall et moi ne tenons plus en place. Nous sommes surexcités à l’idée de retrouver enfin nos copines ! Mais seul moi aurais le droit de m’afficher avec Agathe. Niall et Perola devront se planquer. Et Amy n’est là que pour nous distraire et nous détendre un peu. 

J’ai tellement hâte de retrouver Perola. Sauf que nous ne pourrons vraiment nous « retrouver » qu’une fois seuls à l’hôtel. Ici dans les coulisses c’est trop risqué. Il ne faut surtout pas que quiconque soit au courant, pas même notre staff. C’est malheureux mais bien plus sûr. Et pourtant j’aimerai rendre notre relation publique. Parce que je l’aime. Sincèrement. Je sais c’est bizarre de tomber amoureux comme ça, aussi vite. Mais c’est ce qui s’est passé… et maintenant je suis éperdument amoureux…

Je pianote nerveusement sur mon téléphone depuis près de vingt minutes, le temps que les stylistes s’occupent de nos deux petits garnements préférés : Harry et Niall. Ils sont surexcités, et pour cause ils vont retrouver leurs petites amies. Moi aussi, mais c’est encore moins officiel que pour Niall et Perola. Si lui risque un gros rappel à l’ordre de Bryan, Amy et moi risquons bien plus et notamment une rupture de contrat. C’est trop risqué aussi nous avions convenu de ne partager des moments d’intimité elle et moi qu’une fois dans ma chambre d’hôtel.  Ça va être terriblement dur. Chez elle nous trouvons toujours un moyen d’échanger quelques baisers ou quelques caresses, mais ici c’est tout simplement impossible. 

J’aimerai bien que Liam arrête de pianoter aussi nerveusement sur son téléphone, le bruit des touches m’exaspère !

-          Et voilà fini !

Alléluia nos stylistes ont enfin fini et Niall et Harry vont enfin arrêter de râler ! Surtout Harry en fait… L’amour ça rend con ! Bon ok je suis un peu irascible en ce moment mais Eleanor me manque. Et savoir que trois de mes amis vont retrouver leurs petites amies, là dans quelques minutes et bah oui ça m’énerve. 

Nous entendons un vacarme immense dans le couloir, des rires de fille. Je souris et regarde mes amis. Liam a rangé son téléphone, Louis s’est renfrogné, mais Harry et Niall sourient comme des idiots. Comme les stylistes sont sorties il n’y a plus que nous dans la salle. Niall va donc pouvoir accueillir sa copine comme il se doit. Le bruit se rapproche et les filles finissent par entrer dans la pièce. Tout se passe très vite. Perola se jette dans les bras de son petit copain qui la couvre de baisers, Agathe et Harry ne forment vite plus qu’un tant leurs lèvres sont soudées. Amy semble un peu triste et elle vient nous faire la bise à tous les trois. Elle en profite pour passer discrètement sa main sur la cuisse de Liam. Mais nos amis sont tellement occupés avec leurs copines que je crois qu’elle l’aurait embrassé ils ne l’auraient même pas vu. Elle s’installe sur le canapé qui trône au centre de notre loge, à une distance respectable de son petit ami qu’elle regarde en coin. Une fois que Niall et Harry les ont lâchées les deux autres filles viennent également nous faire la bise.

Je m’apprête à retourner embrasser Harry mais la porte s’ouvre et j’abandonne cette idée, par timidité. Je vais plutôt m’assoir par terre, près d’Amy. Perola vient nous rejoindre et nous regarder entrer l’arrivant avec anxiété, ou plutôt l’arrivant puisqu’il s’agit de Lou, la maquilleuse des boys.

-          Lou !!

 

-          Amy !!

 

Nous nous étions déjà rencontrées de nombreuses fois, vu que les garçons avaient sollicité mes services plus d’une fois sur leurs tournées.  Nous avions même un peu sympathisé. La jeune femme me serre fort dans ses bras.

 

-          Ça va ? t’as pas l’air en forme…

 

-          Ça va Lou, je suis juste un peu fatiguée…

 

-          Ils t’ont déjà épuisée ? me dit la jeune femme offusquée

 

-          Mais non ! C’est jusque que l’avion nous a épuisées

 

-          Nous ?

 

-          Surtout faites comme si on n’était pas là hein, dit Harry

 

-          Oh mais c’est qu’il est jaloux notre petit Harry, dit Lou avant de le prendre dans ses bras

 

Du coin de l’œil j’ai vu Agathe se raidir mais je lui fais signe d’un regard que c’est bon, que tout va bien.

 

-          Peut-être que vous pourriez nous présenter non ?, suggère Perola

 

Ah j’l’adore avec son franc parler elle débloque toujours les situations !

 

-          Euh oui, reprend Harry, donc euh Lou je te présente Agathe ma petite amie

 

La jeune femme se lève et va rejoindre Harry. Il l’embrasse sur le front et elle fait la bise à Lou.

 

-          Et moi ?, réclame Perola

 

-          Lou on te présente Perola, dit Niall, une amie d’Agathe et Amy et une de nos amies

 

-          Enchanté Perola, dit Lou en lui faisant la bise

 

Lou s’affaire ensuite à sortir son matériel pour préparer les garçons. Niall et Perola ont attaqué un des nombreux paquets de friandises du sac de la jeune fille. Je les regarde tendrement avant de me tourner vers mon petit ami. Nous entamons une conversation par le regard. Il semble heureux de me voir mais aussi terriblement déçu de ne pas pouvoir m’embrasser.

 

-          Liam tu m’emmène voir les coulisses ?, dis-je en rigolant

 

-          Ouais si tu veux.

 

Nous filons alors en rigolant sous le regard suspicieux de Niall et Harry qui ne comprennent pas pourquoi nous rigolons.

 

Une fois dans le couloir, et après nous être assuré d’être complètements seuls Liam me vole un baiser. Furtif mais tellement agréable. Il glisse aussi discrètement ses doigts dans les miens et nous entamons une discussion à voix basse :

 

-          Tu m’as manqué bébé…

 

-          Tu m’as manqué aussi Liam, je t‘aime !

 

-          Je sais. Je t’aime aussi…   J’aimerai tellement qu’on puisse être comme… 

 

Je l’interromps en l’embrassant, je ne veux pas qu’il exprime à nouveau ses craintes et ses regrets de ne pas pouvoir me faire mener la vie qu’il aimerait me faire mener. 

Son baiser m’a rassuré, je sais qu’elle pense la même chose que moi, mais elle l’accepte avec plus de facilité. La situation est dure pour nous deux et nous aimerions pouvoir nous embrasser librement, mais c’est impossible. Et ça m’énerve, parce que j’aimerai montrer au monde entier que je l’aime et qu’à mes yeux elle est parfaite.

 

*FLASH-BACK*

 

Louis s’est levé et est sorti de la chambre pour aller déjeuner, nous sommes donc seuls, Amy et moi.  Il n’était pas prévu que nous passions la nuit ici à la base mais avec la première fois d’Harry et la nouvelle copine de Niall les choses s’étaient faites ainsi et je suis content de pouvoir passer un peu de temps avec ma petite amie. Elle dort encore, collée à moi, ses jambes glissées entre les miennes, ses deux mains sur mon torse.  Je glisse ma main sur la sienne et je l’observe. Elle est magnifique. Avant, lorsqu’elle n’était qu’un simple plan cul, je n’avais jamais vraiment fait attention à sa beauté naturelle, mais maintenant je m’en rends vraiment compte. Elle a aussi un corps magnifique, aux courbes et aux proportions parfaites.

 

-          Ça t’amuse de me regarder comme ça ?

 

J’étais tellement occupé à l’observer que je n’avais même pas remarqué qu’elle s’était réveillée.

 

-          Tu es magnifique Amy

 

-          N’importe quoi, dit-elle en souriant

 

Elle se relève légèrement et vient déposer ses lèvres sur les miennes. Elle glisse sa jambe au-dessus de moi et se retrouve à califourchon sur moi. Mon érection matinale ne semble pas la gêner, ça l’amuse même. J’ai mes deux mains positionnées au-dessus de ses fesses, je la chatouille doucement et elle me sourit.  Elle se réinstalle ensuite allongée à côté de moi, j’ai glissé mes doigts dans ses longs cheveux blonds et nous discutons tranquillement :

 

-          Ça te dérage pas qu’on ne puisse pas vivre notre amour au grand jour ?, dis-je

 

-          C’est sûr que ça serait bien mais  pour le moment ça me va de rester ta petite amie secrète

 

-          Ah oui ?

 

-          Ça ne me dérange pas en tout cas. Tu m’aimes et je t’aime et c’est tout ce qui compte pour moi.

 

Je suis songeur et pensif, silencieux. Amy en profite pour glisser sa main sur tout mon torse et jusque dans mon caleçon.

 

*FIN DU FLASH-BACK*

 

La fin de ce souvenir, et ce qui s’en était suivi à l’époque a fait rejaillir en moi une furieuse envie, un appétit sexuel, attisé par la présence d’Amy à mes côtés. Je l’embrasserai bien mais il y a du passage dans le couloir où nous nous trouvons et tout cela est bien trop dangereux. Nous nous contentons de discuter, assis par terre l’un à côté de l’autre, de ces deux mois pendant lesquels nous ne nous étions pas vus. 

Dans la loge des garçons

Amy et Liam se sont éclipsés, j’espère qu’ils pourront en profiter. Niall et Perola partagent un deuxième paquet de gâteaux, en silence. Ils n’ont pas besoin de se parler pour être bien ensemble. Ils sont trop mignons. Louis s’est éloigné pour téléphoner à Eleanor et Zayn somnole sur le canapé. Harry est en train de se faire coiffer et maquiller par Lou qui en profite pour discuter avec moi :

-          Bon alors raconte-moi tout : comment vous vous êtes rencontrés avec Haz ?

-          Je suis la colocataire d’Amy. C’est comme ça qu’on s’est rencontrés. Et on a appris petit à petit à se découvrir et à se connaître.

-          Tu l’aimes ?

-          Oh oui ! Je ne pensais pas que je pouvais aimer autant quelqu’un…

-          Et toi Harry tu l‘aimes ?

-          Bien sûr.

-          C’est tout ? T’en dis pas plus ?

-          J’ai pas besoin d’en dire plus. Elle sait que je l’aime et c’est tout ce qui compte…

Oh c’est trop mignon ! Je fonds ! Je l’aime tellement !! Je ne peux m’empêcher de l’embrasser longuement…

-          T’as de la chance que je l’ai pas encore maquillé, me dit Lou en rigolant

Je bredouille des excuses et la laisse terminer son travail. Je tire une chaise et m’assois à côté d’eux, de manière à observer Harry.

Téléphoner à Eleanor m’a fait du bien et j’ai réussi à canaliser ma nervosité.  Il ne reste plus en moi qu’une grosse envie de sexe, mais que je sais comment satisfaire. J’ai rejoint Zayn sur le canapé et nous regardons les photos du concert d’hier que nos fans ont posté sur internet. Les commentaires sont trop mignons. J’adore nos fans.

-          Louis, Zayn à votre tour !, dit Lou, Haz tu te retiens d’embrasser Agathe s’il-te-plaît, et Niall tu pourrais essayer de trouver Liam s’il-te-plaît

-          C’est bon j’y vais, dit Perola en se levant

Elle semble en savoir plus que son petit-ami. Tant mieux. Quoique il faut faire attention, entre ceux qui avent certaines choses et pas d’autres, ceux qui sont au courant de tout ou de rien. 

Lou s’occupe de nous bien plus rapidement qu’avec Harry. Elle se contente de nous maquiller s’étant occupée de nos coiffures à fond la veille. Elle y passe quand même un coup de peigne et de la laque, Niall pianote sur son téléphone tout en mangeant des oréo. Je profite de l’absence de Perola pour dire :

-          Niall tu fais quoi ?

-          Je follow les filles sur Twitter

-          Oh c’est gentil, dit Lou, t’es vraiment quelqu’un de sympa Niall

Tu parles. Il n’a sûrement suivi que Perola et c’est pour mieux lui envoyer des messages privés.  Je lui fais comprendre mon état d’esprit dès que Lou a le dos tourné en lui tirant la langue. Il me répond par un clin d’œil malicieux. Mon Dieu mais qu’est-ce que Perola a fait à notre petit Niall ? Il est complètement transformé depuis ce fameux soir. Complètement.  

*FLASH-BACK*

-          Niall c’est l’heure qu’on y aille, dit Louis

-          Déjà ?, répond l’irlandais avec la voix la plus triste qui soit

-          Oui Niall. Dis au revoir à Perola et on y va.

-          Mais je veux pas partir…

-          Putain Niall fais pas l’enfant s’il-te-plaît, dit Liam

Niall se tourne vers Perola et la prend tendrement dans ses bras. Les garçons quittent la pièce, mais je reste pour motiver Niall à bouger. Lui et Perola s’embrassent avec tendresse, tout doucement. Je m’aperçois pourtant bien vite que quelque chose cloche, Niall pleure, et pas qu’un peu ! Perola qui l’a remarqué lui dit :

-          Bébé pourquoi tu pleures ?

-          Je veux pas partir, je veux pas te quitter, je ne sais même pas quand est-ce qu’on se reverra.

-          Bébé regarde-moi, dit Perola, regarde-moi !

Niall lève la tête vers elle.

-          Je t’aime et je vais pas te laisser tomber. T’as mon numéro de portable tu pourras m’appeler tous les jours. Je te promets qu’on se reverra. C’est promis. Maintenant tu arrêtes de pleurer, tu m’embrasse et tu file y’a Zayn qui t’attend.

Je souris à la jeune femme et dit :

-          Niall en bas dans cinq minutes et m’oblige pas à remonter !

Je sors ensuite du salon pour leur laisser un peu d’intimité. Dans le couloir je m’arrête pour serre Amy et Agathe dans mes bras. J’en profite pour leur glisser :

-          Je sais pas qui est cette fille mais j’avais jamais vu Niall pleurer pour une fille. Jamais.

-          Peut-être qu’il a tout simplement trouvé son âme sœur, dit Agathe

*FIN DU FLASH-BACK*

Plus j’y repense et plus je me dis qu’elle doit avoir raison. 

Dans les coulisses

Ça me fait tellement de bien de parler avec Amy. Elle m’a raconté ses premières semaines de cours à la fac, et je l’ai écouté attentivement. J’aurai bien aimé lui tenir la main, qu’elle pose la tête sur mon épaule, mais nous ne l’avons pas fait, et tant mieux vu le monde qui est passé pendant que nous discutions… Nous nous regardons maintenant tendrement, en silence. Pas besoin de paroles, nos regards nous suffisent.

 

-          Euh pardon de vous déranger dans une conversation si animée mais Lou te réclame Liam, dit Perola en rigolant

 

-          Ouais on arrive !, dit Amy

 

Elle me tend la main et m’aide à me relever. Nous prenons ensuite tous les rois la direction de la loge… 

 

 

Alors alors alors que pensez-vous de :

- les retrouvailles des différents couples ?

- l'état d'esprit de Louis ? celui de Liam ? ceux de Niall et Harry ?

- Perola qui débloque tout les situations ??

BREF DITES-MOI TOUT !

 

Ps : je songeais à éventuellement inclure le point de vue de Perola au récit vu qu'elle devient un personnage récurrent. Vous en pensez quoi ?