Coucou !! Bien sûr j'ai publié un chapitre hier mais comme beaucoup d'entre vous s'interrogent sur tout ça j'ai décidé de vous faire un court chapitre pour vous aider à réfléchir. Ne vous attendez pas à ce que je vous serve la réponse sur un plateau, ça serait trop simple. Ma fiction est une enquête, vous en êtes les policiers. Réflechissez bien et proposez moi vos hypothèses. Et les réponses arriveront dans le prochain chapitre :D 

Chapitre 21 : Does this horrible dream have an end ?

La phrase que je viens de prononcer nous a tous les deux glacés sur place. Si ce n’était pas la main de Louis alors à qui appartenait cette main ? Cela ne pouvait pas  être un rêve anodin, cela avait forcément une signification.

-          Haz ? Va chercher les autres. Fait monter tout le monde ici s’il-te-plaît. Vos gardes du corps aussi.

-          Pourquoi ?

-          J’ai besoin de savoir. Va les chercher s’il-te-plaît.

Il m’embrasse doucement avant de sortir de la chambre pour chercher tout le monde. J’en profite pour prendre un sweat dans ma valise et l’enfiler. Quelques instants plus tard entrent Liam et Zayn, puis Niall, Jason et la dénommée Ana.

-          Il est parti chercher  nos bodyguards et il arrive, m’explique Liam devant mon air triste

-          On a pas réussi à réveiller Louis mais comme Harry nous a dit que c’était pas la peine on a pas insisté…, dit Jason

-          En effet c’était pas nécessaire.

-          Un rapport avec ce qu’il s’est passé cette nuit ?, demande Niall

-          Plus ou moins, dis-je

Harry débarque à ce moment-là suivi par les huit gardes du corps des garçons. Tout le monde semble soucieux, préoccupé.  

-          Bon ok je vous explique. J’ai fait une sorte de rêve, mais je pense que ça s’apparente plutôt à un souvenir, bref une image m’est revenue clairement en tête et je voudrais vérifier quelque chose.  Je vais commencer par vous, dis-je en me tournant vers les gardes du corps restés à l’entrée de la chambre

Ils s’approchent et je me lève pour aller observer leurs mains droites. Aucune ne correspond à l’image que j’ai clairement dans ma tête.

-          Ok merci vous pouvez y aller j’ai vu ce que je voulais voir.

Harry leur fait signe qu’il leur expliquera et les gardes du corps redescendent. Reste mes amis, assis par terre et qui me regardent, vraiment soucieux.

-          Tu nous explique ? dit Zayn

-          Pourquoi t’as regardé leurs mains ?, ajoute Jason

-          Laissez-moi d’abord vérifier pour vous aussi.

Je m’approche de chacun des garçons et observe leur main droite. Celle de Niall est trop blanche et trop fine, celle de Liam trop parfaite, Jason porte une chevalière ce qui l’innocente aussi, la main de Zayn ne correspond pas au niveau de la couleur de la peau.

-          Tu vérifies pas la mienne ?, dit Harry en souriant

-          J’ai pas besoin. Je connais chaque parcelle de ton corps par cœur.

-          Oh les amoureux vous nous expliquez ?, nous interpelle Ana

-          Euh…, dit Harry

-          Laisse Harry je vais leur dire. J’ai confiance en eux…

Harry vient s’installer sur le lit à côté de moi, se place derrière moi, enroule ses bras autour de ma taille et pose sa tête sur mon épaule. Ainsi bien rassurée et protégée je peux raconter aux garçons, et à Ana :

-          Bon alors voilà j’ai revu en rêve, ou en souvenir, la main d’un homme se poser sur ma cuisse et remonter sur celle-ci, un peu comme avec Louis tout à l’heure, sauf que c’était pas lui. Et je suis quasiment certaine que c’est un élément capital…

-          Tu te souviens de rien d’autre ? Juste de la main ?, demande Jason

-          En gros. Y’avait deux trois paroles aussi mais elles peuvent pas m’aider…

-          Tu te souviens vraiment d’aucun détail ?, dit Liam

-          Il portait une alliance. Ça m’a frappé parce que c’est rare à la main droite.

-          Ok on progresse, dit Niall

-          Niall qu’est-ce que tu fous ?, dis-je en observant le jeune homme

Il avait en effet un crayon et un carnet dans la main, notait des choses et semblait réfléchir.

-          Je réfléchis.

Nous partons alors tous dans un énorme éclat de rire malgré le tragique de la situation.  Harry en a profité pour enfouir sa tête dans mon cou et le parsemer de petits baisers. Ça me fait sourire mais je n’en oublie pas ce souvenir qui me hante. Je me remémore l’image de cette main sur mon jeans, cette main qui remonte le long de mon jean… mon jean ! mais oui c’est ça ! Eureka comme diraient les grecs !

-          Je portais quoi quand je suis arrivée ici ?

-          Hein ?, dit Liam

-          Quoi ?, reprend Niall

-          Un jeans, répond simplement Zayn

-          Quel jeans ?, dis-je

-          Attend je vais le chercher dans ta valise, dit Harry

Il se penche par-dessus le lit et farfouille dans ma valise.  Il finit par en ressortir un jean qu’il pose sur mes genoux.  Bingo ! Le même jeans.

-          Ok. Dans mon souvenir je portais ce jeans-là.

-          Tu le portais le jour de l’accident aussi, indique Jason

-          Effectivement si on regarde bien on peut voir deux trois traces de sang et une petite déchirure, dit Zayn en observant le pantalon de plus près

-          C’est bizarre quand même, dit Niall, ça veut dire que ton souvenir se situe le jour de ton accident.

-          Pourtant t’as passé la moitié de la journée à l’hôpital, dit Jason

-          Et après t’es venue directement ici, ajout Liam en se tournant vers moi

983684_517607728306309_680953673_n

Pendant que les garçons conversaient tranquillement tout s’est remis en ordre dans ma tête. Et la réalité est bien pire que quiconque aurait pu l’imaginer.

-          Cécile ?, dit Niall

-          Cécile ?, reprend Zayn, t’es toute blanche ça va pas ?

-          Ma puce ?, dit Harry, ma puce ?

Je suis incapable d’articuler un mot, incapable de dire quoi que ce soit. Harry qui semble mort d’inquiétude se place face à moi et me dit, en prenant mes mains dans les siennes :

-          Bébé qu’est-ce qu’il y a ? Dis-moi…

Je regarde Harry et ne lis qu’inquiétude dans ses yeux. S’il savait… S’il savait ce qui m’est vraiment arrivé… Soudain, sans prévenir et sans le vouloir je

fonds en larmes. Harry me prend dans ses bras mais je ne parviens pas à me calmer. J’ai l’impression de rêver éveillée. Ou plutôt de cauchemarder éveillée…