INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER SVP

Et voilà ! Quand on s'y met on avance vite ;) Voilà le chapitre 20. On replonge à nouveau dans l'intrigue et dans le mystère. J'espère que vous l'aimerez... Et j'espère que vous le commenterez :)

Chapitre 20 : La nuit vire au cauchemar...

Les garçons nous attendent dans le hall et sourient en nous voyant arriver. Je suis intimidée et j’ai un ou peur de ce qui va se passer ce soir. Je ne suis plus tout à fait sure que ce soit une bonne idée d’avoir accepté cette sortie en boîte. J’aimerai pouvoir revenir en arrière mais je ne le peux pas. Sans me laisser le temps d’exprimer un quelconque doute Zayn m’explique le plan pour ce soir :

-          Jason, Niall et toi vous partez devant on vous rejoindra vie. Oublie pas que t’es pas censé nous connaitre Cécile. Enfin fait semblant de pas nous connaître même si à mon avis les photos de Boston vont faire scandale sur le net.

-          Quelles photos ?, dis-je

-          On t’expliquera, répond Liam

Je ne parviendrai pas à en savoir plus sur cette histoire de photos ce soir à mon avis. J’emboîte le pas à Niall et Jason qui sont déjà sortis de l’hôtel. Immédiatement après mon départ les garçons se regroupent autour d’Harry qui a recommencé à pleurer. Ça me brise le cœur mais il l’a cherché. Nous nous engouffrons dans un taxi et prenons la direction de la boîte de nuit. Niall est surexcité, Jason semble complètement ailleurs et loi je suis là, crispée, occupée à vérifier la vitesse du chauffeur, occupée à contrôler qu’il ne quitte pas la route des yeux, bref occupée à m’assurer qu’il ne nous arrivera rien.

Nous arrivons une dizaine de minutes plus tard, immédiatement Niall prend la direction des opérations. Il passe son bras dans mon dos et me glisse à l’oreille :

-          Prends la main de Jason comme ça on entrera tous les trois ensemble sans problème

Sans me poser de questions je glisse mes doigts dans ceux de Jason et nous avançons. Le videur de la boîte regarde Niall avec intérêt et, sentant l’agitation monter dans les gens qui attendaient pour entrer décide de ne pas nous faire faire la queue. Il s’écarte et nous laisse entrer, sans même vérifier quoi que ce soit de notre identité.

A l’intérieur de la boîte je lâche la main de Jason et Niall enlève son bras de derrière mon dos.

-          Essaye de profiter de la soirée Cécile, me dit le blondinet

-          Oui profitez-en bien ça à l’air génial, ajoute Jason

-          Le temps que les autres arrivent on va se poser au bar, dit Niall

Nous le suivons et allons nous asseoir au bar. Il y a encore peu de monde vu l’heure et la salle semble immense vue sous cet angle. A part nous, au bar, il n’y a qu’une jeune fille qui semble un peu seule. Mais Jason la regarde en coin depuis que nous nous sommes installés. Je commence alors à discuter

644759_504325116301237_125045555_n

avec Niall, vu que Jason se désintéresse totalement de nous. 

-          Niall ? C’est vrai que tu ramènes souvent des filles dans ton lit après les sorties en boîte ?

-          Ouais c’est vrai, dit-il en rougissant

-          Et t’es jamais tombé vraiment amoureux de l’une d’elles ?

-           Non jamais. Juste de l’amusement et du sexe avec elle. Mais je pense pas qu’elles recherchaient plus que ça elles non plus.

-          Ouais je vois...

Il me fait signe de me taire et de tendre l’oreille sans me retourner. Jason a abordé la jeune fille qui trainait au bar et il la drague allègrement. Je regarde Niall et nous partons tous les deux dans un immense fou rire. Nous sommes encore en train de rigoler lorsque les garçons arrivent dans la boîte. Ils font une entrée remarquée puisque les quelques fans qui semblaient attendre au dehors hurlent leur prénom et tentent de forcer le passage pour rentrer. Je vois Liam et Zayn se retourner pour les regarder avant d’exploser de rire. Louis et Harry sont en pleine discussion et semblent totalement avoir oublié leurs rancœurs de la journée. Tant mieux. Sans leur laisser le temps de s’approcher je m’échappe et file danser, au milieu de la centaine de personnes qui bougent désormais dans la salle.  Je me fonds au milieu de la foule et essaye de faire abstraction de mon accident, de ma journée de fou, et même d’Harry. Je veux juste profiter.

De temps en temps un des garçons se rapproche de moi imperceptiblement, me fait un clin d’œil, sourit, puis s’éloigne à nouveau. Seul Louis ne se prête pas à ce petit jeu. Je ne sas d’ailleurs pas où il est… Après plus d’une demi-heure à danser je m’accorde une pause et prend la direction des toilettes. En ressortant, dans le petit couloir étroit et sombre qui retourne vers la salle je me retrouve face à Louis.

Je repère immédiatement qu’il n’est pas dans son état normal. Il se rapproche de moi, je recule jusqu’à me retrouver coincée contre le mur. Il pose sa main contre le mur, m’empêchant ainsi de m’enfuir. J’ai peur. Ce n’est pas le Louis que je connais. Dès lors qu’il ouvre la bouche je comprends ce qui ne va pas : il est complètement bourré.

-          Tu es ravissante ce soir, dit-il d’une voix mielleuse

-          Louis arrête t’es bourré, dis-je

-          Arrêter quoi ?, dit-il

Je sens qu’il ne va pas être simple pour moi de me débarrasser de lui.

-          Allez Louis laisse-moi passer j’ai envie d’aller danser

Mais il ne bouge pas contrairement à ce que j’espérai. Au contraire, il se rapproche de moi et pose sa main libre sur ma taille. Je suis complètement tétanisée par la peur et ne parviens plus à bouger ou à raisonner correctement. Je me rends compte que si personne n’intervient Louis risque de dépasser les limites. Je voudrais le repousser mais la peur me paralyse. Impossible pour moi de faire quoi que ce soit. J’ai peur, je voudrais crier mais aucun son ne sort de ma bouche. Même les larmes que je voudrais verser ne viennent pas jusqu’à inonder mes yeux. Le temps semble s’être arrêté, chaque seconde me paraît une éternité, Louis me regarde en se mordant la lève et en se rapprochant inexorablement de moi.  Sa main caresse ma cuisse de bas en haut et ses doigts se glissent sous mon short.

-          Stop Louis stop …, dis-je d’un ton suppliant

Mais le jeune homme ne s’arrête pas, sa main cherche le chemin de ma petite culotte, sa bouche a trouvé le chemin de mon cou. Cela me révolte, cela me révulse. Je n’arrive pas à le repousser et pourtant je sais que si je ne le fais pas il va me violer, là dans ce couloir…

Soudain et sans que je comprenne pourquoi Louis se raidit.

-          TU LA LACHES TOUT DE SUITE !!!

Ce cri a déchiré le silence. Je m’aperçois alors qu’Harry a posé ses deux doigts en pince dan la nuque de Louis ce qui a fait se raidir le jeune homme. Harry toise Louis d’un air mauvais mais Liam intervient et emmène Louis loin de nous. Harry se précipite alors sur moi :

-          Cécile ça va ?

-          Oui je… je crois…

-          Il a eu le temps de te faire quoi ?

-          Rien. T’es arrivé à temps, dis-je dans un sanglot

Harry me prend alors dans ses bras et me berce tendrement. Les larmes que j’avais retenues jusqu’à maintenant se mettent alors à rouler sur mes joues. J’ai eu peur. Très très peur. Harry me serre tout contre lui et glisse sa main dans mes cheveux.

-          Je t’aime ma puce. Je laisserais personne te faire de mal…

Et là, peu importe que ce soit vrai ou faux, je me raccroche à ce que viens de dire Harry.

-          Je t’aime Harry. Merci d’être intervenu…

-          Tu veux qu’on rentre ?

-          Oui je veux rentrer… Je suis désolé.

-          C’est pas de ta faute. On aurait dû se douter que Louis allait boire mais personne n’est resté pour garder un œil sur lui…

Il m’embrasse doucement sur le front, s’écarte légèrement de moi, attrape ma main et m’entraîne vers la salle principale. Je vois quelques têtes se tourner vers nous, et quelques bouches s’entrouvrir mais Harry à l’air de s’en foutre comme moi. Il hèle Niall qui est à l’autre bout de la pièce. Le jeune homme s’avance vers nous et Harry lui dit :

-          On lève le camp, va chercher les autres.

Le jeune irlandais ne se fait pas prier deux fois et file chercher nos amis. Pendant ce temps Harry m’entraîne jusqu’à l’entrée de la boîte tout en appelant une compagnie de taxis. Il me passe ensuite sa veste dans laquelle je m’emmitoufle.  Il ne cesse de m’embrasser sur le front ce qui me fait sourire.

Nos amis arrivent enfin, d’abord Niall et Zayn en grande conversation, puis Liam qui soutient Louis, complètement bourré. Arrivent juste derrière Jason et la fille qu’il avait rencontrée au bar près d’une heure plus tôt.  Aussitôt le jeune pompier cherche à savoir ce qu’il se passe.

-          On s’en va déjà ?

-          On t’expliquera, lui répond Harry. On peut pas en parler là…

-          Ok. Ana tu viens avec nous ?, dit Jason en se tournant vers la jeune femme

-          Euh… je sais pas trop si…

-          Tu viens avec nous. Point, dit Zayn, on y va.

Zayn et Niall sortent de la boîte et nous nous empressons de les suivre. Harry et moi montons avec les deux jeunes hommes dans le premier taxi, et les quatre autres dans le deuxième.  Le court trajet s’effectue dans un silence pesant. Je me suis blottie contre Harry qui passe doucement sa main dans mon dos.

Une fois à l’hôtel Harry m’entraîne jusqu’à notre chambre. Une fois à l’intérieur je file m’allonger sur le lit. Il vient s’assoir à côté de moi et dit :

-          Ça va aller ? Tu devrais dormir un peu mon bébé… Je vais aller discuter un peu avec les autres à moins que tu veuille que je reste.

-          Non vas-y je vais vite dormir je pense.

-          Je t’aime Cécile.

-          Je sais Harry. Je t’aime aussi.

Il se penche et dépose tendrement ses lèvres sur les miennes. Je ferme les yeux et ne tarde pas à sombrer dans le sommeil.  Sommeil agité toutefois…

«     - Vous êtes ravissante mademoiselle…

-          Merci

-          Vous avez déjà songé à faire ça avec quelqu’un de plus expérimenté que vous ?

La question m’a glacé sur place. C’est ce qui s’appelle faire des avances. Il ne faut pas que je rentre dans ce jeu-là.

-          Je ne vois pas de quoi vous parlez.

-          Je suis sûr que si…

Une main se pose au-dessus de mon genou et remonte lentement le long de ma cuisse. Je suis paralysée par la peur… Non non non je ne veux pas que cela arrive… »

-          Cécile ? Ma puce ça va ? … Cécile réveille-toi !!!!!!!

La voix d’Harry m’a tirée du sommeil.

-          Il se passe quoi ?, dis-je

-          C’est exactement ce que je me demande. Tu gémissais en disant « non non non je veux pas je veux pas » et tu te retournais dans tous les sens dans le lit.

-          Ça fait combien de temps que je dors ?

-          On est rentrés il y a trois heures. Je viens de revenir de la chambre de Liam où on s’est tous retrouvés. Tu te souviens de quoi tu rêvais ?

-          Je crois que j’ai revu ce qui s’est passé avec Louis.

-          Tu crois ?

-          C’était pas sa voix, c’était pas ses paroles.

Je replonge dans mes souvenirs et revoit la main qui s’est posé sur ma cuisse dans mon rêve.

-          C’était pas sa main non plus… C’était définitivement pas sa main…