J'ai ENFIN trouvé un moment pour écrire et publier ce chapitre. BOn okay j'ai profité de mon cours d'histoire pour écrire mais chut c'est un secret ;). Bref voilà le chapitre 8 riche en scène hot, riche en romances, riche en surprises aussi mais je vous en dis pas plus et je vous laisse savourer... 

Chapitre 8 : The Rythm of the night

-          AMYYYYY !! Vient m’aider s’il-te-plaît !

-          Déstresse Agathe ça va bien se passer. Attends deux minutes j’arrive, me crie ma colocataire depuis sa chambre.

Pourquoi je suis aussi stressée ? Parce qu’aujourd’hui on sort en boîte. Avec les garçons.

-          Là c’est bon je suis là, qu’est-ce qu’il y a comme problème ?

-          Ma tenue… je sais pas quoi mettre… 

Agathe me regarde avec un air désespéré. Sa première sortie en boîte l’angoisse. Et je la comprends. Elle est assise en sous-vêtements sur son lit, stressée au plus haut point.

-          Calme-toi.

Je m’assois à côté d’elle. La première question que je vais lui poser ne va pas lui plaire mais je dois en être sûre.

-          Harry et toi vous comptez… euh… le faire ce soir ?

-          Je sais pas. On n’en a pas parlé.

-          Ok. Dans le doute on va tout changer.

Elle me regarde d’un air inquiet mais me laisse faire. Je vais ouvrir son placard et regarde attentivement ses fringues.  Je lui sors ses sous-vêtements les plus sexy ainsi qu’un débardeur noir et un pantacourt en jeans.

-          Ok tu mets-ça. Ça sera suffisamment sexy pour Harry et suffisamment cool pour que tu te sentes à l’aise.

-          Ok merci tu me sauves la vie.

-          De rien. Une fois que tu seras habillée passe par la salle de bain qu’on étudie ensemble ton maquillage.

-          Merci beaucoup !

-          Dépêche-toi !

-          Oui oui.

Je la laisse s’habiller et file dans la salle de bain pour terminer de me préparer. Je me sens un peu coupable, un peu responsable de son état parce que je lui ai forcé la main pour qu’elle vienne. C’est notre dernière nuit de liberté avant la rentrée ( dans deux jours ), et j’avais envie de sortir, les garçons eux aussi avaient prévu une sortie, et c’est tout naturellement qu’Harry m’avait demandé de convaincre Agathe pour qu’elle vienne.  Après une longue argumentation j’avais réussi à convaincre mon amie.

Tout en réfléchissant je me maquille mécaniquement. Un rouge à lèvres pétant, du mascara, du fond de teint. Comme d’habitude.

-          Voilà c’est bon j’suis là !

Agathe vient de débarquer dans la salle de bain. Je dois avouer qu’elle est ravissante dans sa tenue et que les yeux d’Harry risquent de briller d’émerveillement quand il la verra. C’est bizarre, je ne me fais pas à l’idée qu’ils soient en couple. 

Je peine à cacher ma nervosité, je tremble de partout. Je m’assois sur le bord de la baignoire et laisse Amy s’occuper de moi. Elle me maquille avec soin, fard à paupières, mascara, gloss. J’angoisse énormément. J’ai hâte de retrouver Harry, surtout que cela fait plus d’une semaine que je ne l’ai pas vu.

*FLASH-BACK*

Harry ne va pas tarder à arriver, ça s’est mal passé avec Bryan. Lorsque ça sonne à la porte je me précipite pour ouvrir tout en faisant signe à Liam et Amy de se décoller un peu l’un de l’autre, afin qu’Harry ne se doute de rien. 

J’ouvre la porte à mon petit-ami officieux et je souris. Il est magnifique comme d’habitude. Mais il semble quelque peu nerveux. Je me mets sur la pointe des pieds et l’embrasse au coin des lèvres avant de le laisser entrer. Il va immédiatement saluer Liam et Amy. Il s’enquit de l’état de santé de son ami pendant que je prépare du thé pour tout le monde. Lorsque je reviens avec le plateau je remarque tout de suite quelque chose d’étrange dans le regard d’Harry. Je l’invite alors à me suivre jusqu’à ma chambre.

-          Haz ? Y’a quelque chose qui va pas ?, dis-je en refermant la porte sur nous

-          Tout va bien ma puce… Tout va bien, me répond-t-il en souriant

Il s’approche de moi et dépose ses lèvres sur les miennes, ses deux mains au creux du dos il me ramène à lui tout en continuant à m’embrasser. Je lui rends son baiser avec fougue, je laisse mes doigts glisser dans ses bouclettes qui me rendent folle.  La température monte très rapidement mais Harry calme le jeu et me fais m’assoir sur mon lit. Il entrelace tendrement ses doigts aux miens et enfouis sa tête dans mon cou. Il m’embrasse doucement, furtivement dans le cou, puis il remonte jusqu’à mon oreille et me murmure

-          Je t’aime.

C’est la première fois qu’il me le dit, mais j’espère sincèrement que ça ne sera pas la dernière. Il est trop mignon. Il ne cesse de m’embrasser dans le cou, encore et encore. Je souris, je rigole même. Je suis heureuse. Je suis bien dans ses bras. Lorsqu’il se décide enfin à me regarder j’attrape son visage entre mes mains et tout en l’embrassant je dis :

-          Je t’aime aussi Harry.

*FIN DU FLASH-BACK*

Ce moment magnifique avait scellé le début de notre relation. Depuis Harry et moi passons notre journée à nous envoyer des texto. Il me manque cruellement je dois bien l’avouer, mais Harry veut me préserver et a donc décidé de tenir notre relation secrète.

-          C’est bon j’ai fini ! Tu es magnifique Agathe…

-          Tu crois ?

-          Regarde-toi dans la glace, me dit mon amie

Je me regarde dans le miroir et effectivement je me trouve magnifique. 

Bon il me reste une dernière chose à voir avec elle avant que l’on prenne le chemin de la boîte de nuit.

-          Agathe ?

-          Oui ?

-          Y’a encore une chose dont il faut qu’on parle…

A l’appartement des garçons

Enfin ! Je vais enfin pouvoir revoir Agathe ! Elle me manque !! Je le suis vite attaché à elle ! Et depuis que j’ai clarifié mes sentiments pour elle, notre relation a pris un nouveau départ. Elle me fais plus confiance qu’avant et j’essaye de me rendre digne de cette confiance.

-          MEC QU’EST-CE QUE TU FOUS ????? On t’attends !!

-          Calme-toi Liam. On y va.

Liam est bizarre. Vraiment bizarre. Ça fait trois jours qu’il est rentré à la maison et ça fait trois jours qu’il nous parle de cette soirée en boîte. On pourrait presque croire que… nan c’est impossible. Impossible et interdit. 

Pourquoi est-ce qu’on doit toujours attendre Harry ? J’ai tellement hâte de retrouver Amy. Et pourtant je sais que cette fois-ci rien ne sera pareil. Je vais devoir me maîtriser pendant qu’elle fera l’amour à mes plus proches amis.  J’ai craqué une fois, mais pas deux. Je ne referais pas la même connerie qu’avec Zayn. D’ailleurs c’est notre première sortie depuis la bagarre. Son visage est pratiquement guéri son bras est en bonne voie de guérison et ses côtes vont mieux. Mon poignet est complètement remis. Enfin. 

A l’appartement des filles

Je ne sais pas trop comment aborder le sujet avec Agathe et pourtant il le faut. Si jamais elle et Harry le font ce soir je m’en voudrais de ne pas l’avoir préparée à ça.

-          Bouge pas je reviens

Je vais dans ma chambre, plonge la main dans ma table de nuit et reviens dans la salle de bain avec un petit objet dans la main. Je le tend à Agathe.

-          Glisse-le dans ton soutif. Si jamais vous passez à l’action avec Harry j’préfère que vous vous protégiez. 

Amy vient de me confier un préservatif. C’est bizarre mais elle a plutôt raison, il vaut mieux qu’on se protège. Je glisse le préservatif dans mon soutif.

-          Merci.

-          Est-ce que y’a quelque chose que tu veux encore savoir à propos de ça ? Profites-en …

-          Est-ce que… euh… est-ce que ça fait mal la première fois ?

-          Oui un peu. Mais la douleur s’efface vite au profit du plaisir.

-          Ok.

-          Si il te demande de le faire ce soir tu dis quoi ?

-          Je sais pas. J’y ai pas vraiment réfléchi…

-          Un conseil : écoute ton cœur. T’es assez grande pour savoir ce que tu fais.

-          D’accord !

-          Allez maintenant on y va !

Dans la boîte de nuit

Nous venons d’arriver, les paparazzis à l’entrée ne nous ont pas loupés, les flashs ont crépité, mais nous sommes parvenus enfin à l’intérieur. Je repère rapidement les habituées, je les connais, je les ai déjà toutes draguées. Et pourtant aujourd’hui aucune ne m’intéresse. J’ai juste hâte de retrouver ma petite amie.  Même si nous n’allons pas pouvoir nous afficher en public, nous allons essayer de profiter de la soirée.  

Liam a pris la direction du bar, Louis et Zayn se sont dirigés immédiatement vers notre salle privée au fond de la boîte, Harry erre sur la piste de danse, entouré par un certain nombre de jeunes femmes qu’il ne regarde même pas. Moi je profite de la musique électro pour me défouler sur la piste de danse. 

Devant la boîte de nuit

Ça y est on y est ! L’appréhension a fait place à l’excitation du moment. J’ai hâte de découvrir ce monde de la nuit qu’Amy connaît si bien. Je suis la jeune femme jusqu’à l’entrée. Elle salue le videur d’un signe de tête et pénètre dans la boîte. Je la suis rapidement. A peine entrées à l’intérieur nous nous séparons. Elle se dirige vers le fond de la salle, moi vers le bar.

Ca y est, elle est là. Elle est magnifique. Resplendissante. Je l’aime tellement. Elle est partie s’installer au bar. Délaissant la piste de danse et sous le regard encourageant de Niall je me dirige à mon tour vers le bar. Je laisse un tabouret d’écart entre ma petite amie et moi. Elle tourne la tête vers moi et me sourit. J’interpelle le barman :

-          Offrez un verre à la demoiselle de ma part

-          Bien Monsieur Styles

-          Qu’est-ce que vous voulez boire mademoiselle ?, dis-je en souriant à Agathe

-          Une limonade

-          Très bien ça sera une limonade pour la demoiselle et une vodka orange pour moi s’il-vous plaît, dis-je au barman

Harry fait semblant de ne pas me connaître, c’est rigolo et excitant. Bien sûr on avait planifié ça ensemble avant mais c’est quand même difficile de ne pas me jeter sur lui pour l’embrasser. Surtout que sa chemise à moitié ouverte me laisse entrevoir ses tatouages. Je ne peux m’empêcher de me mordre la lèvre en observant Harry. Il répond à ce geste par un clin d’œil avant de boire son verre d’une traite et de filer sur la piste de danse. Je sirote tranquillement mon verre tout en observant la salle : les gardes du corps des garçons se fondent dans la masse, Harry et Niall sont sur la piste de danse, Liam est au bar mais en revanche aucune trace de Louis, de Zayn et d’Amy. Je suppose qu’ils se font plaisir en ce moment même. Une fois mon verre fini je vais rejoindre Harry sur la piste de danse.

Dans la salle privative

Amy est absolument superbe. Elle est simplement vêtue d’un minishort et d’un top archi moulant. Je me suis aperçu bien vite qu’elle ne portait pas de sous-vêtements. Elle m’excite beaucoup. J’aurais bien aimé résister ce soir, au nom de mon amitié avec Liam mais c’est plus fort que moi et mon sexe se raidit déjà dans mon caleçon. Zayn aussi n’est pas insensible au charme de la jeune femme. D’un signe de tête je lui fais comprendre que je compte en profiter tout de suite et que je lui laisse Amy après. Je m’approche de la jeune fille, assise sur le canapé et m’installe à califourchon sur ses jambes.

Louis semble déterminé et il semble savoir ce qu’il fait, donc je le laisse prendre les commandes. Tant mieux parce que je manque cruellement d’imagination. Je n’arrête pas de penser à Liam. Et à Agathe et Harry. Je suis préoccupée, soucieuse. Mais je dois me concentrer sur mon job pour le moment… Louis a pris mes mains et les a posées sur son torse. Je sais ce qu’il veut que je fasse. Depuis le temps qu’on le fait. Je déboutonne lentement sa chemise en laissant mes doigts s’égarer sur son torse. Il adore ça et je le sais. J’en joue pour l’exciter encore plus. La bosse de son entrejambe est maintenant plus que monstrueuse. Je finis par lui enlever complètement sa chemise. J’en profite pour observer Zayn du coin de l’œil. Il fait semblant de pianoter sur son téléphone mais en fait il ne loupe pas une miette de la scène.

*****PASSAGE LEMON*****

Mes mains prennent la direction du corps d’Amy. Je glisse mes doigts sous son t-shirt que je lui enlève d’ailleurs rapidement. Comme je l’avais repéré elle ne porte pas de sous-vêtements et je peux donc caresser ses tétons durcis par l’excitation.  Sans attendre je l’allonge sur le canapé. Ses mains expertes m’enlèvent prestement mon pantalon et mon caleçon. Je laisse ma bouche s’égarer sur son corps. Je l’embrasse, je lèche et mordille sa poitrine, puis je descends avec ma langue jusqu’à la ceinture de son short. La jeune femme se cambre, ne parvenant plus à masquer son envie.  Sa main droite se glisse à l’arrière de mon crâne m’invitant à continuer ce que je m’apprêtai à faire. J’enlève le dernier rempart de tissu qui me sépare de son intimité et j’y dépose mes lèvres. Gémissement d’Amy. J’y donne un coup de langue, nouveau gémissement. Cela m’excite beaucoup et mon érection est monstrueuse. Malgré mon envie de la pénétrer je continue ma besogne et vais titiller son clitoris avec ma langue. Elle ne peut plus retenir ses gémissements, elle presse même l’arrière de ma tête pour que j’y aille plus fort, plus vite. Au moment où la jeune femme semble sur le point d’imploser je me redresse et la pénètre. Elle crie de plaisir. J’entame alors une longue série de va-et-vient qui nous plongent tous les deux dans un état second. J’atteins la jouissance ultime en même temps qu’elle. Je me retire doucement et vais m’assoir sur le canapé d’en face.

***** FIN DU PASSAGE LEMON*****

Dans la boîte de nuit

Je me déchaîne sur la piste de danse, je prends du plaisir à danser sur toute les musiques qui passent, d’autant qu’Harry m’observe à quelques mètres à peine. Je sens son regard se poser sur moi lorsque je me déhanche. Du coin de l’œil il observe mon corps. C’est troublant et tentant à la fois. Harry profite d’une musique sensuelle pour se rapprocher de moi sous le regard envieux des autres filles qui gravitent autour de nous. Je me prends au jeu et le laisse se rapprocher encore et encore de mon corps sans pour autant qu’ils entrent en contact.

Harry et Agathe se rapprochent imperceptiblement sur la piste de danse. Si je ne savais pas qu’ils étaient en couple je n’aurais jamais pu deviner qu’ils se connaissaient avant ce soir. Liam est toujours au bar, songeur, Louis et Zayn ont disparu avec Amy, et moi bah… je danse. Un groupe de jeunes filles s’est attroupé autour de moi et je ne dispose que d’une très faible liberté de mouvement.  J’en profite pour observer chacune des demoiselles qui dansent autour de moi.  L’une d’entre elle a réussi à capter tout mon regard et toute mon attention. Je ne sais pas si on peut dire que j’ai flashé sur elle mais en tout cas elle me fait de l’effet. Et je sens bien malgré moi une légère bosse se former dans mon caleçon. Un peu troublé et honteux je sors de la piste de danse et vais rejoindre Liam au bar. Le jeune homme semble toujours aussi préoccupé.

-          Liam qu’est-ce que t’as ? T’es bizarre..

-          Oui je sais…

-          C’est à cause d’une fille c’est ça ? Vas-y dis moi tout…

-          Excusez-moi, vous sauriez pas par hasard ce que je pourrais commander à manger ?

C’est la jeune fille que j’avais repéré qui vient de nous interrompre. Sans que je le veuille je ne peux m’empêcher de sourire. Liam à qui cela n’a pas échappé me donne un léger coup de coude avant de s’éloigner.  

-          Je… euh …

Merde je me mets à bégayer. Je suis en train de perdre tous mes moyens.

-          Je pense pas qu’ils servent à manger au bar. Mais je dois pouvoir te trouver un paquet d’Oréos si tu veux.

-          Hmmm oui pourquoi pas.

Je ne réponds pas tout de suite car je suis occupé à regarder le sms que je viens de recevoir :

A Niall : Si tu veux profiter d’Amy passe dans une vingtaine de minutes elle aura fini avec Lou et moi.

J’aimerai bien en profiter, j’aimerai bien lui faire l’amour mais la tout de suite la seule demoiselle qui occupe mon esprit c’est celle qui se tient juste devant moi. A nouveau la bosse commence à se dessiner au niveau de mon entrejambe. Il faut que j’arrête de la regarder, il faut absolument que j’arrête…

 

Harry danse maintenant collé-serré avec moi. Je ne sais pas trop quelle attitude adopter avec lui, cette partie-là n’était pas prévue dans notre plan.

 

J’ai décidé de me foutre de ce que l’on pourrait dire et je me suis rapproché d’Agathe. Elle semble troublée mais heureuse. Je profite d’une musique plus calme pour lui glisser à l’oreille

 

-          Tu es magnifique ce soir

 

Elle me sourit et rougit.

 

-          Ça te dirait pas qu’on aille dans un endroit plus calme ?, lui dis-je à nouveau

 

Elle sourit à nouveau et acquiesce en silence. J’attrape alors son bras et l’entraîne derrière-moi. Je me dirige tout d’abord vers la salle du fond avant de me raviser, Amy doit être en train d’y officier. J’entraîne alors ma petite amie vers la porte arrière de la boîte et nous sortons dans la rue. Nous rigolons comme des gamins. Ici, à l’abri de tous les regards, dans la petite ruelle sombre où nous nous trouvons, nous pouvons enfin être nous-même. Nos doigts s’entrelacent naturellement et nos lèvres se trouvent instinctivement. Ce baiser est magique, il nous transporte tous les deux dans une autre dimension. La main d’Agathe quitte la mienne pour trouver la direction de mon dos. Elle m’attire encore plus à elle, nos deux corps ne se frôlent plus, ils sont en véritable fusion. Je laisse mes doigts s’égarer dans la chevelure de la jeune femme, puis je les descends doucement sur les hanches de la jeune femme. Elle se laisse faire, elle m’incite même par un regard à continuer. Tout doucement mes mains glissent sur ses fesses, par-dessus son pantalon. Je sens le désir monter en moi.

 

-          Harry, je veux qu’on le fasse maintenant, dit-elle doucement

 

-          D’accord mais pas ici.

 

-          On va chez moi, reprend-t-elle

 

-          D’accord. Je t’aime Agathe.

 

-          Je t’aime aussi Harry.

 

Je sors mon téléphone et appelle un taxi, tout en continuant à embrasser ma petite amie. 

 

Dans la salle privative

 

C’est maintenant à mon tour. Je vais m’assoir à côté d’Amy sur le canapé, la jeune femme s’empresse alors de m’allonger sur le canapé.

 

*****PASSAGE LEMON*****

 

Je me positionne au-dessus de Zayn. Les mains de mon partenaire viennent se positionner sur mes fesses, il les caresse doucement tandis que je l’embrasse dans le cou. Je sais que cela fait monter l’excitation en lui et son sexe ne tarde pas à finir de se durcir dans son caleçon. Précautionneusement je lui enlève sa chemise et son jean que j’envoie sur le canapé d’en face où somnole Louis. Je laisse mes lèvres se promener sur le torse imberbe de Zayn, je descends jusqu’à la ceinture de son caleçon. Je l’entends gémir doucement ce qui me fait sourire. Prise par une subite inspiration je lui enlève son caleçon avec les dents, il me regarde faire, quelque peu étonné, mais ne dit rien. Son sexe est maintenant dressé face à moi. Je laisse glisser mes doigts dessus avant de le prendre totalement en main. Je le masturbe lentement pendant de longues minutes qui semblent lui paraître interminables tant il ne peut s’empêcher de gémir. Je décide ensuite de m’empaler doucement sur son sexe. C’est très agréable, et je souris au jeune homme. J’ondule lentement mon bassin, cherchant à me procurer, et à lui procurer par la même occasion un certain nombre de nouvelles sensations toutes plus excitantes les unes que les autres. J’accélère petit à petit le rythme, je me mords les lèvres, c’est trop bon. Dans un râle commun nous atteignons la jouissance ultime. Le sperme chaud de Zayn se déverse en moi, en de longs flots agréables. Une fois tout cela fini je me retire précautionneusement de son sexe et m’installe à côté de lui sur le canapé.

 

*****FIN DU PASSAGE LEMON*****

 

Je me suis allongée à côté de lui pour me reposer un peu. Il passe son bras derrière mon dos pour m’empêcher de tomber. J’ai posé ma tête sur son torse et je caresse machinalement son sexe tout en discutant :

 

-          C’est juste une impression où c’est de plus en plus intense à chaque fois ?

 

-          C’est pas une impression, me répond-t-il en souriant, mais… ça va pas rendre Liam jaloux ?

 

-          Comment ça ?

 

-          Fais pas semblant de pas avoir compris. Tu sais que c’est pour ça qu’on s’est mutuellement cassé la gueule. Tu l’aimes, il t’aime et vous êtes obligés de vous cacher parce que c’est interdit.

 

-          Euh…

 

-          Je me trompe ?

 

-          Non pas vraiment.

 

-          Et il accepte que … ?

 

-          Que quoi ? Que je fasse mon job ? Il n’a pas le choix. Bien sûr il est jaloux mais il arrive à supporter.

 

-          Par contre ce que je supporte pas c’est de vous voir collés l’un à l’autre comme ça !!!!!!!!!!!!!!

 

La voix de mon petit-ami m’a fait sursauter violemment, je m’écarte précipitamment de Zayn et vais rejoindre Liam. Le jeune homme a récupéré ses fringues, s’est rhabillé à la hâte et a filé. 

 

Voir Amy dans les bras de Zayn m’a fait beaucoup de mal. Déjà qu’elle se le tape ! Heureusement pour lui il a filé et Amy est venue se blottir dans mes bras. Elle est nue mais son corps ne m’intéresse pas. Je ne la regarde pas ailleurs que dans les yeux. Elle essaye de me convaincre de sa bonne foi, de me dire que je peux lui faire confiance. Et son regard me fait littéralement fondre. Ses beaux yeux me rendent dingue. Je prends son visage délicatement entre mes mains et je l’embrasse. Nos lèvres s’effleurent, se cherchent, se câlinent dans une danse infiniment agréable. Je ne me lasserai jamais de ces baisers-là, ils sont tellement divins. Dans le feu de l’action Amy commence à me déboutonner ma chemise.

 

Dans le même temps au bar

 

-          Tu comptes continuer à me regarder comme ça encore longtemps ? Parce que tu m’as promis un paquet d’oréos.

 

Les paroles de la jeune femme m’ont sorti de cet état second. Il faut que je trouve un moyen de m’isoler avec elle et vite. Elle m’électrise complètement.

 

-          Oui viens suis-moi

 

Je me dirige vers un de nos gardes du corps qui a toujours sur lui un paquet d’oréos pour moi, au cas où. Il me le donne et je continue mon chemin. La jeune fille me suit toujours. Je ne sais pas où je vais, je réfléchis rapidement, rien ne me vient à l’esprit, aucun endroit sauf… les toilettes. Tant pis c’est ma seule idée. Je me dirige machinalement vers les toilettes handicapées, plus spacieuses. Ils sont archi nickels, très propres et très lumineux, c’est l’avantage des boîtes de luxe. La jeune femme m’a suivi sans poser de question. Une foi qu’elle est entrée je verrouille la porte et me tourne vers elle :

 

-          Tu t’appelles comment au fait ?

 

-          Perola.

 

-          Joli prénom.

 

-          Merci beaucoup. Tu me passes un oréo ?

 

-          Oui bien sûr.

 

Je lui tends le paquet et la laisse se servir. Elle s’est tout naturellement assise par terre et elle commence à grignoter. Je l’imite et m’installe face à elle.

 

-          Tes potes ont toujours des oréos dans leurs poches ?

 

-          Toujours.

 

-          Pourquoi ?

 

-          A cause de moi. Dès fois j’ai des envies subites d’oréos et je deviens chiant jusqu’à ce que j’aie mangé ma dose, dis-je en rougissant

 

-          Oh t’es mignon quand tu rougis Niall

 

-          Tu connais mon prénom ?

 

-          Qui ici ne le connaît pas ? Mais j’m’en fous. J’te trouve juste trop caquant.

 

Est-ce que j’ai bien entendu ? Est-ce qu’elle a dit que j’étais craquant ?? Qu’est-ce que cette fille m’a fait pour que je sois dans un tel état ?? Je n’en ai pas la moindre idée. Nous grignotons nos oréos en silence en nous souriant. De nouveau la bosse dans mon caleçon recommence à enfler. Je peine à le masquer et Perola s’en aperçoit.

 

-          Je te fais de l’effet ?

 

-          Un peu, admis-je en rougissant beaucoup plus fortement qu’avant, j’sais pas on s’entend bien sans même se connaître, je te trouve belle, t’as des jolis yeux, t’es la seule personne avec qui j’ai jamais accepté de partager mes oréos tu…

 

Elle a plaqué ses lèvres contre les miennes pour m’empêcher d’en dire plus. Je glisse mes doigts à l’arrière de sa tête et l’attire à moi. Je continue à l’embrasser, je rigole en même temps, tout comme elle. Nous nous sentons bien, nous sommes comme des gamins qui s’amusent. Mais je ne parviens pas à cesser de l’embrasser. Nos langues se sont trouvées et jouent désormais ensemble. Sa bouche a le goût des oréos, c’est rigolo et agréable. Ses mains se sont glissées sous mon t-shirt qu’elle m’a enlevé, je me laisse prendre au jeu et lui enlève à mon tour son t-shirt. Elle rigole et m’enlève mon jeans. Je l’allonge par terre et lui enlève le sien.

 

*****PASSAGE LEMON*****

 

La bosse dans mon caleçon est énorme mais elle semble en avoir plutôt envie alors je la débarrasse rapidement de ses sous-vêtements sans cesser de l’embrasser. Elle se mord la lèvre en signe d’envie, je suis de plus en plus excité. Elle m’enlève mon caleçon. J’attrape un préservatif dans la poche de mon jeans, l’enfile et la pénètre. Elle gémit de bonheur et me supplie de continuer.

 

-          Niall vas-y. Continue je t’en supplie… C’est trop… bon…

 

Sa respiration est saccadée, haletante, elle respire au rythme de mes-va-et-vient dans son intimité. Je ne peux m’empêcher de gémir à mon tour, j’approche du bonheur ultime, du septième ciel que j’atteins si rarement… Nous finissons nos ébats dans un long cri de jouissance commune avant de nous effondrer, épuisés mais heureux l’un à côté de l’autre.

 

*****FIN DU PASSAGE LEMON*****

 

Dans un taxi

 

J’ai envie de le faire avec Harry ce soir, je ne sais pas ce que j’ai mais l’excitation est montée en moi  très rapidement. Je désire Harry. Et cette sensation est très nouvelle pour moi. Je suis troublée mais je le veux…

 

Agathe semble soucieuse. L’excitation en nous n’est pas retombée mais nous nous tenons à une distance respectable l’un de l’autre au moins durant le trajet. J’ai envie d’elle et ce n’est pas nouveau. Mais cela m’inquiète, c’est sa première fois à elle, j’ai peur de lui faire mal, de la brusquer, de lui faire perdre toute son innocence.

 

A l’intérieur de la boîte de nuit

 

Je me suis sauvé précipitamment pour les laisser profiter l’un de l’autre. Et aussi parce que Liam avait plutôt l’air énervé. Je suis sorti fumer une cigarette devant la boîte de nuit. Je ne sais pas où sont Harry et Niall. Probablement à l’intérieur en train de danser comme des fous. J’irai les rejoindre après…

 

Dans la salle privative

 

La température est vite montée entre nous. Il m’a fait m’allonger sur le canapé, je lui ai enlevé sa chemise. Il est au-dessus de moi et je ne peux m’empêcher de me mordre les lèvres et pensant à ce qu’il va faire.

 

*****PASSAGE LEMON*****

 

Amy me regarde avec envie, elle semble attendre que je prenne les commandes. Je laisse mes doigts glisser doucement sur sa poitrine. Ses tétons durcis et gonflés par l’excitation m’excitent beaucoup. Je les embrasse doucement avent de descendre avec ma langue jusqu’à son entrejambe. Elle écarte légèrement les cuisses pour me dégager le passage, je laisse ma langue s’égarer sur son clitoris, elle gémit et se tortille, elle est trempée et j’en profite pour introduire deux doigts en elle, sans cesser de lécher son intimité. Sa main droite agrippe l’arrière de ma tête pour m’inciter à continuer alors que sa main gauche prend la direction de sa poitrine qu’elle caresse doucement. Après une dizaine minutes, la voyant au bord de l’implosion je me décide enfin à la pénétrer.

 

Je n’ai jamais ressenti ça. Liam me fait tellement de bien ! Maintenant son bassin fait des rapides va-et-vient, il semble prendre vraiment beaucoup de plaisir à faire ça. Je sens la jouissance monter en moi, je me sens bien, et dans un long soupir j’atteins le bonheur suprême. Il se retire doucement mais je sais que lui n’a pas joui. Je veux aussi lui faire plaisir alors je me redresse et prend son sexe en main. Je le branle doucement, il soupire d’aisance. Je le prends ensuite en bouche et il gémit. Je le suce énergiquement jusqu’à ce qu’il laisse s’écouler tout son jus dans ma bouche. Sans me poser de questions j’avale sa semence sous son regard mi amusé mi dégouté. Il vient ensuite s’allonger à côté de moi sur le canapé.

 

*****FIN DU PASSAGE LEMON*****

 

Tout comme tout à l’heure avec Zayn je pose ma tête sur son torse et nous commençons à discuter. Sa main caresse doucement mes hanches, mais sans arrière-pensée.

Dans les toilettes

Nous sommes allongés sur le dos, par terre, nus tous les deux. Elle me regarde, je la regarde et nous partons dans un énorme éclat de rire. Nous sommes heureux, heureux mais un peu fous d’avoir fait ça là, comme ça. Nous discutons tout en finissant le paquet d’oréos.

-          Désolé j’t’ai à moitié sauté dessus, me dit Perola

-          C’est pas grave. J’crois qu’on en avait envie tous les deux, dis-je en lui faisant un clin d’œil

-          Oui je crois. C’est la première fois que je fais ça dans les toilettes…

-          Moi aussi.

-          Tu penses qu’on se reverra ? Où on était juste un coup d’un soir l’un pour l’autre ?

Je me redresse et commence à réfléchir.

-          Je sais pas, dis-je

-          Y’a qu’un seul moyen de savoir, me répond-t-elle avant de poser doucement ses lèvres sur les miennes.

Ce baiser est tendre et doux. C’est plutôt agréable. Mo rythme cardiaque s’est accéléré, je me sens bien, je me sens heureux. Après de longues secondes elle se détache de moi et me dit :

-          Alors ? T’as ressenti quoi ?

Ce que j’ai ressenti ? Je n’en ai pas la moindre idée ! Mais ce que je ressens maintenant c’est ce besoin viscéral de l’embrasser à nouveau. Ma main droite vient caresser sa joue, je me penche doucement et dépose mes lèvres sur les siennes. Elle a fermé les yeux, elle apprécie le moment. Tout doucement nous continuons à nous embrasser tendrement. C’est tellement agréable. Nos lèvres, nos langues se caressent et dansent dans un ballet désorganisé mais terriblement beau…

Dans le même temps dans la boîte

 

J’ai beau les chercher je ne les trouve pas. Niall n’est pas sur la piste de danse et Harry est introuvable. Peut-être que si je trouve Agathe je réussirai à localiser ce dernier. Mais je ne distingue pas la tête de la jeune femme parmi les personnes qui dansent sur la piste. C’est bizarre. J’envoie un message à Harry pour le localiser. Je sais qu’il me répond toujours dans la minute s’il a son téléphone sous la main.

 

A Harry : Mec t’es où ? J’te trouve nulle part.

 

J’attends de longues minutes sans obtenir de réponse. C’est vraiment bizarre. Et un tout petit peu inquiétant. Un groupe de fans vient me demander si je veux danser avec elles, je décline poliment, je n’ai pas la tête à ça. Je songe à envoyer un sms à l’irlandais avant de me rappeler qu’il a laissé son téléphone à l’appartement. Bon bah il faut que j’aille prévenir Liam, Amy et Louis. Mais Liam et Amy ont besoin de profiter l’un de l’autre encore un peu. Je me décide alors à aller tuer le temps sur la piste de danse et vais rejoindre le groupe de jeunes filles qui m’avait abordé un peu plus tôt. Elles sont toutes sous mon charme apparemment… 

 

Dans la salle privative

 

-          C’est qui qui te fait le mieux l’amour ? Moi ou Zayn ?

 

-          Liam ! j’veux pas faire ce genre de comparaisons. Je couche avec lui pour le boulot et avec toi pour le plaisir. C’est tout à fait différent…

 

-          Si tu le dis… ça a bon goût le sperme au fait ?

 

-          Ça va. C’est chaud et sucré, dis-je en souriant, le tien est un vrai délice…

 

-          Berk…

 

-          Moi j’aime bien. Et c’est le principal non ?

 

-          Oui.

 

-          Je t’aime Liam

 

-          Je t’aime aussi Amy. Et ça me tue qu’on ne puisse pas se voir comme tous les autres couples.

 

-          Oui mais on en a déjà parlé.

 

-          Je sais.

 

-          C’est pas grave au moins on se voit de temps en temps…

 

-          Oui…

 

Je l’embrasse doucement dans le cou. Il rigole parce que ça le chatouille. Je le sais, j’ai pris l’habitude de faire ça quand il était hébergé à la maison. Il me sourit et m’embrasse sur le bout du nez.

 

-          Hmmm… excusez-moi de vous déranger les amoureux mais on a un problème

 

La voix de Zayn nous a fait sursauter. Nous nous tournons vers lui pour savoir de quel problème il parle. 

 

Je réveille Louis qui s’est profondément endormi, m’assoit à côté de lui et explique pendant que Liam et Amy se rhabillent.

 

-          Harry et Niall ont disparu.

 

-          Comment ça disparu ?, dit Liam

 

-          Et Agathe ?, ajoute Amy

 

-          Harry, Niall et Agathe ont disparu. Harry et Agathe n’ont été vus nulle part depuis plus d’une heure et ça fait une demi-heure que Niall a quitté la piste de danse et il n’est toujours pas revenu…

 

-          T’as envoyé un message à Haz ?, dit Louis

 

-          Oui mais il me répond pas…

 

-          Merde. Harry et Agathe sont partis ensemble ou séparément ?, dit Amy

 

-          Ensemble je crois, d’après ce que m’ont dit les filles sur la piste de danse.

 

-          T’as été demandé à Paul si il savait pas quelque chose ?, reprend Liam

 

-          J’ai pas encore été le voir, je voulais vous prévenir avant.

 

-          Ok j’y vais, dit Louis.

 

-          Eh Lou ! Vas-y discrètement, j’ai pas envie qu’on crée une émeute parce qu’ils ont disparu…

 

Il lève son pouce dans ma direction et sors de la pièce.

Dans la boîte

 

Je repère Paul près du bar et me dirige directement vers lui. Il remarque tout de suite que quelque chose cloche. Je profite du brouhaha ambiant pour m’adresser à lui discrètement.

 

-          Est-ce que tu sais où sont Harry et Niall ? Et Agathe ?

 

-          Absolument pas. Ils ne sont pas avec vous ?

 

-          Non. Y’avait que moi, Amy, Liam et Zayn.

 

-          Merde…

 

Il pianote sur son téléphone pour prévenir ses collègues le plus discrètement possible. Je vois tous nos gardes du corps lever la tête, l’air inquiets et chercher des yeux nos amis. Personne ne ls voit, confirmant les craintes exprimées par Zayn.

 

-          Apparemment Harry a quitté la piste de danse avec Agathe mais on sait pas où ils sont allés.

 

-          Et Niall ?

 

-          J’en ai pas la moindre idée.

 

-          Tu sais s’il a rencontré quelqu’un ici ?

 

-          Je sais pas je dormais.

 

-          Je vois. On va essayer de les chercher discrètement, faut éviter que les gens s’aperçoivent qu’on les a perdus.

 

-          Okay. Je vais chercher les autres ?

 

-          Non c’est bon on va se débrouiller.

Dans les toilettes

 

Nous nous sommes embrassés pendant de longues minutes. Je ne sais toujours pas dire ce que je ressens au fond de moi, mais je voudrais simplement que ce moment ne s’arrête jamais… Nous nous arrêtons enfin, essoufflés mais profondément heureux.

 

-          Faudrait peut-être qu’on sorte tu crois pas ?, me dit Perola

 

-          Faudrait ouais mais j’en ai pas envie.

 

-          Moi non plus.

 

-          Il reste des oréos ?

 

-          Un seul.

 

-          Oh. Mange-le si tu veux on ne va pas se battre pour ça.

 

-          On fait moitié-moitié ?

 

-          Si tu veux.

 

Elle coince l’oréo entre ses dents et me regarde en souriant. Je comprends alors et me penche vers elle. Tout en croquant pour prendre la moitié de l’oréo nos lèvres entrent en contact. Un peu comme dans La belle et le clochard. Nous rigolons puis nous nous décidons à nous rhabiller. C’est ce que nous faisons en chahutant comme des gamins. Une fois complètement rhabillés je déverrouille la porte et l’entrouvre. Personne dans le couloir, parfait ! Avant de sortir je dis :

 

-          On va retourner dans la salle principale, suis-moi mais à distance.

 

-          Okay petit irlandais !

 

Je l’embrasse une dernière fois et je sors. Elle me suit quelques instants plus tard. Lorsque j’entre dans la salle principale je m’aperçois tout de suite que quelque chose cloche. Nos gardes du corps ne sont pas immobiles comme à leur habitude mis tournent dans la salle, visiblement préoccupés. J’interpelle Paul qui est le plus près de moi. Du coin de l’œil j’ai vu Perola s’arrêter non loin de moi et se mettre à pianoter sur son téléphone.

 

-          Paul ? Il se passe quoi ?

 

-          Putain Niall t’étais où ?, me dit Zayn en arrivant derrière-moi

 

-          Avec une fille…

 

-          La prochaine fois préviens quelqu’un, dit Paul

 

-          Oui, désolé, dis-je en rougissant.

 

-          On était en train de te chercher, dit Zayn

 

-          Désolé.

 

-          Maintenant qu’on t’as trouvé on peut chercher Harry, dit Paul

 

-          Il est pas avec Agathe ?, dis-je

 

-          Si sûrement mais on sait pas où ils sont, m’explique Zayn

 

-          Ah merde.

 

Il me paraît évident qu’ils sont ensemble mais je pensais qu’ils resteraient là, au moins ce soir pour la première sortie en boîte d’Agathe.

 

-          Viens avec moi on va rejoindre les autres, dit Zayn

 

-          Je… euh..

 

-          Fais-la venir avec, dit-il

 

-          Merci.

 

Je fais un léger signe de tête à Perola qui m’emboîte le pas et nous filons dans la salle privative.

Dans le même temps dans la salle privative

 

J’espère juste qu’ils ne sont pas trop loin, je n’ai pas envie qu’on les  cherche toute la nuit. J’espère aussi qu’il ne leur est rien arrivé. Louis est revenu après avoir parlé à Paul, et Zayn, soucieux, est parti voir nos gardes du corps pour les aider. Chacun d’entre nous réfléchit en silence.

Je réfléchis à toute vitesse, je m’inquiète pour Agathe. J’espère qu’elle est avec Harry. J’espère qu’elle est dans ses bras… MAIS OUI !! Bien sûr ! Ils doivent avoir décidé de le faire, mais où ?

 

-          Je sais !, dis-je soudain

 

-          Tu sais quoi ?, dit une voix dans mon dos

 

-          Niall ! T’étais où ?

 

-          Avec une fille. T’as pas répondu à ma question. Tu sais quoi ?

 

-          Agathe et Harry doivent être ensemble. Ils avaient évoqué l’idée d’avoir leur première fois ce soir…

 

-          Oui mais ils n’ont pas pu faire ça ici, dit Louis, alors ils sont où ?

 

-          Dehors ?, suggère une voix féminine que je ne connais pas

 

Je me retourne vivement pour voir qui est la personne qui vient de parler. Une jeune fille est adossée au mur, juste à côté de la porte. Je regarde les garçons un par un pour savoir ce qu’elle fait là. Niall semble quelque peu mal à l’aise, mais il sourit également.

 

-          Je vous présente Perola, dit-il, j’étais avec elle ce soir

 

-          D’accord, dit Louis en souriant

 

Je vois Liam sourire d’un air entendu à son ami qui lui répond par un clin d’œil. Zayn sourit aussi d’un air entendu. Au moins on pense tous la même chose. Niall fait signe à Perola d’approcher et, s’asseyant sur le canapé, il la prend sur ses genoux. 

 

Je cherchais comment annoncer ça à mes amis, désormais c’est fait. La jeune fille est assise sur mes genoux et j’ai out naturellement enroulé mes bas autour de sa taille.

-          Tu pourrais répéter ce que tu as dit Perola ?, demande gentiment Zayn

-          J’ai dit qu’ils devaient être dehors, s’ils ont voulu faire l’amour ils se sont forcément isolés.

-          Pourquoi pas dans les toilettes ?, intervient Louis

Je me sens rougir fortement mais Perola répond sur le même ton :

-          Parce qu’on y était avec Niall et qu’on les aurait forcément vus ou entendus.

Le silence se fait et mes amis semblent lentement comprendre ce qu’il a bien pu se passer entre Perola et moi.

-          Je vais voir s’ils ne sont pas dans la ruelle derrière, dit soudainement Liam

Il sort de la salle et reviens quelques minutes plus tard, la mine défaite.

-          Ils y sont pas ?, demande Amy

-          Non.

Je me fais de plus en plus de souci pour eux. Je me demande où est-ce qu’ils peuvent bien être. Mais Amy réfléchit à haute voix, et nous pose des questions essentielles

-          Est-ce qu’il a paré de ça avec vous ?, dit-elle

-          Comment ça ?, répond Niall

-          Est-ce qu’il a parlé de la manière dont il concevait leur première fois ensemble ?

-          Non, dit Liam

-          Non, ajout Zayn

-          Je ne crois pas, répond Niall

-          Si. Il m’en a parlé à moi. Il a dit qu’il voulait que ce soit magique pour elle et qu’elle s’en souvienne toute sa vie, dis-je un peu honteux de trahir les secrets de mon meilleur ami, il tenait absolument à ce qu’elle soit à l’aise pour cette étape dans leur relation…

-          C’est bon je sais où ils sont !, dit Amy, prenez vos affaires on lève le camp. Je vais prévenir Paul. 

 

 

 

 Voilà voilà voilà !! Bien sûr j'attends votre avis sur :

- Le couple Agathe/Harry ? Le fait qu'ils vont franchir le pas ? 

-Le couple Liam/Amy ? Sont-ils pas trop mignons ?

- Amy et Zayn ? Selon vous est-ce que Liam a du souci à se faire à ce propos ?

- Perola et sa soudaine intrusion dans la vie et dans le coeur de Niall ??

Bref je veux savoir tout ce que vous pensez de ce trèèèèèèèèès long chapitre ; j'espère que vos commentaires seront aussi longs que mon chapitre ;)...

EN BREF JE VOULAIS AUSSI VOUS SUPPLIER DE VOUS INSCRIRE A LA NEWSLETTER !! MERCI D AVANCE !!