Coucou ! Comme prévu voilà le chapitre 7 que vous attendez. Avant de vous laisser le lire je tiens à préciser quelque chose : les passages de Lemon sont assez hard ( plus que d'habitude), donc âmes sensibles ( ou peu habituées) abstenez-vous merci j'ai pas envie de me recevoir des commentaires rageurs après. Vous pourrez pas dire que je vous ai pas prévenu... Sinon à part ça j'espère que vous aimerez !! :)

Chapitre 7 : Une nuit qui n’est pas de tout repos

Amy a renversé le sac de médicaments sur la table et elle fait le tri entre les miens et ceux de Liam.

-          Zayn ?

-          Ouais Amy ?

-          Va prendre une douche et quand t’auras fini je te ferais tes pansements.

-          T’es sûre ?

-          Ouais ça te fera du bien. Tu veux de l’aide ?

-          Nan je devrais réussir tout seul ça va.

Agathe vient me montrer la salle de bain, elle me donne une serviette et me souhaite une bonne douche. Je mets l’eau à couler et me déshabille avec difficulté. Je me glisse ensuite sous la douche, l’eau chaude me fait du bien…

Dans le salon

La quantité de médicaments est impressionnante. Elle recouvre toute la table basse. Amy a patiemment fait le tri entre ceux de Liam et ceux de Zayn. Elle a aussi mis une boîte de côté. La curiosité me taraude, j’ai envie de savoir ce que contient cette boîte. Je me penche en avant et essaye de déchiffrer le nom.

-          Niall soit pas curieux, c’est ma boîte de pilules pour le mois prochain.

-          Aaaah okay, dis-je en rougissant

Je suis vraiment con moi des fois. Ma curiosité me perdra.

-          J’ai fini tu peux venir !!!, hurle Zayn depuis la salle de bain

Amy attrape un rouleau de bande, la pommade, l’attelle et l’écharpe de Zayn. Avant de filer elle me dit :

-          Niall tu pourrais te rendre utile et préparer deux grands verres d’eau et y mettre un antidouleur dans chaque s’il-te-plaît ? Et après tu t’assures que Liam boive le sien en entier.

-          Ouais pas de souci Amy. 

Je me dépêche d’aller rejoindre Zayn dans la salle de bain. Il m’attend en caleçon sur le bord de la baignoire. Je ferme la porte derrière moi et pose tous les médicaments sur le bord du lavabo. Zayn me regarde en souriant. Je lui souris et attrape la bande.

-          Bon ok Zayn je vais faire le bandage pour tes côtes. Je t’explique pour que tu puisses te le faire les prochains jours. Une bande complète par jour, tu fais le tour de ton torse en serrant mais pas trop pour pas que t’ai mal. Je te le fais et si jamais je te fais mal tu me dis.

-          Pas de souci.

Je commence à enrouler la bande autour de son torse. J’essaye de ne pas lui faire mal mais je vois Zayn grimacer légèrement.

-          Zayn ?

-          Non non ça va t’inquiètes. Continue s’il-te-plaît.

Je termine son bandage et le fixe par un morceau de sparadrap.

-          Bon maintenant ton bras. Attelle et écharpe pour pas forcer. Pareil faut serrer mais pas trop.

-          Ok. Vas-y doucement parce que j’ai très très très très mal

-          Je sais, dis-je en souriant

Il me tend son bras et tout doucement j’y place l’attelle. Au moment de serrer j’hésite un peu mais il m’incite d’un regard à le faire. Je serre précautionneusement, m’arrêtant quand il commence à grimacer.

-          Ok ok c’est assez serré. Je vais chercher ton antidouleur et je reviens te mettre ta pommade.

Pendant ce temps dans le salon.

Niall s’est éclipsé, Harry broie du noir, Zayn est avec Amy dans la salle de bain, ne reste que Louis et Agathe pour discuter avec moi.

 

-          Meeerde ! Twitter, lance soudain mon ami

 

-          Twitter ?

 

-          Démentir votre bagarre. Passe-moi ton téléphone mec !

 

Je lui tends mon téléphone et en deux minutes il a posté son message sur twitter.

 

-          Tu devrais en poster un aussi Liam, dit Niall en revenant avec les deux verres d’eau.

 

-          Ouais il a raison, ajoute Agathe, je vais me mettre en pyjama je reviens après

 

La jeune femme s’en va et Niall me tend mon verre d’antidouleur.

 

-          Bois ça. En entier, même si c’est dégueulasse.

 

Je bois mon verre d’une seule traite même si c’est absolument répugnant. Amy revient à ce moment là

 

-          C’est bien t’as réussi à tout boire, dit-elle en rigolant, passe-moi le verre de Zayn s’il-te-plaît.

 

Je lui donne et elle me regarde avec un vague regard d’excuse avant de repartir. Elle ne va pas que soigner les blessures physiques de Zayn à mon avis. Ça ne me plaît pas trop mais j’ai promis d’accepter.

 

-          Bon je mets quoi sur twitter ?, dis-je en essayant de me changer les idées

 

-          Tu t’étonnes de la rumeur et tu la dément, répond Niall

 

-          Okay…. Quelle rumeur au fait ?

 

-          Celle qui dit que t’as frappé Zayn, dit Harry émergeant enfin de sa torpeur

 

-          Ah ok.

 

Je poste un rapide message sur twitter puis je me met à discuter avec mes amis, ou plutôt à questionner Harry.

Les garçons ont décidé qu’ils ne me lâcheraient pas tant qu’ils n’auraient pas eu le fin mot de l’histoire.

-          Mais dis-nous, insiste Niall

-          Tu sais très bien qu’on peut tout se dire !, ajoute Louis

-          Ok ok je vais vous le dire. On s’est embrassés. Hier. Aujourd’hui aussi. Mais je ne l’aime pas, c’est qu’une fille que je veux me taper et à causes d’elle je vais avoir des emmerdes avec notre manager !! Putain je veux juste me la taper !

-          T’es pas croyable mec, dit Liam, les filles c’est pas des jouets mais des princesses. Faut que tu grandisse !

Dans le même temps, à la salle de bain

Amy est revenue et m’a forcé à boire mon antidouleur absolument infect. Ensuite elle est venue s’assoir à califourchon sur mes genoux pour m’appliquer ma pommade.

-          Ferme tes yeux Zayn et ne bouge pas. La pommade c’est deux fois par jour…

-          D’accord Amy.

Je me laisse faire. C’est très agréable. Très très agréable. Elle masse doucement mes blessures avec la crème. Elle s’applique. Ses doigts caressent doucement mon visage. Ça me fait du bien. Beaucoup trop de bien.

-          Amy ?

-          Oui Zayn ?

-          J’suis désolé pour ce matin.

-          C’est pas grave t’inquiètes.

-          Sûre ?

-          Absolument certaine. Ça fait partie de mon contrat n’oublie pas.

-          Oui.

-          Ça y’est j’en ai fini avec ta pommade. Pour ce soir je peux rien faire de plus…A moins que…

Elle baisse les yeux vers mon caleçon. L’évidence est difficile à cacher, et j’en ai honte.

-          Mmmmh… Quelque chose t’excite Zayn ?

-         

-          Zayn ?

-          Oui.

-          Quoi donc ?

-          Toi.

-          Moi ?

-          Oui…

J’ai honte. Honte de lui montrer que je la désire après ce que je lui ai fait ce matin. Elle pose sa main sur mon caleçon et je frissonne. Comprenant mon envie elle se met à genoux par terre.

***** PASSAGE LEMON *****

Elle m’enlève doucement mon caleçon. Mon sexe se présente à elle. Elle me sourit avant de le prendre dans sa main. Elle le caresse d’abord doucement avant de le prendre à pleine main et de me branler. L’excitation monte vite en moi et je retiens un gémissement. Elle se penche ensuite vers mon sexe et l’embrasse. Elle laisse sa langue glisser le long de ma hampe, je frissonne de plaisir.

Elle parsème mon sexe de baisers avant de le prendre entièrement dans sa bouche. De sa main droite elle accompagne les mouvements de va-et-vient de sa bouche, de la gauche elle caresse mes testicules. Elle me fait tellement de bien.  Avant d’arriver à la jouissance ultime je tente de la prévenir mais elle fait semblant de ne pas m’entendre. Ne tenant plus je lâche tout mon jus dans sa bouche. Elle l’avale goulûment avent de nettoyer mon sexe avec sa langue. Une fois sa besogne finie elle dépose un baiser au coin de mes lèvres.

***** FIN DU PASSAGE LEMON *****

-          Tu peux remettre ton caleçon tout seul ou tu veux de l’aide ?

-          Je veux bien un peu d’aide, dis-je en rougissant, à une main j’y arrive pas

-          Ok pas de souci.

Elle me remet mon caleçon aussi prestement qu’elle me l’avait enlevé.

-          Amy ? Merci. Je le méritais pas. Mais ça m’a fait du bien.

-          C’est mon métier de faire du bien aux gens, dit-elle avant de sortir de la salle de bain. 

Dans la chambre d’Agathe

Mais qu’est-ce que je suis conne !!! Je commençais à peine à me demander si je pouvais lui faire confiance et il a tout gâché ! J’ai entendu ce qu’il a dit à ses potes ! c’est horrible !!

Les larmes ne cessent de couler sur mes joues. Des larmes de honte, de rage, de colère contre lui. Je le déteste !!! 

Dans le salon

Les garçons sont en train de discuter entre eux. Mais aucune trace d’Agathe.

-          Elle est où Agathe ?, dis-je inquiète

-          Partie se mettre en pyjama, répond Liam

-          Depuis longtemps ?

-          Oui, dit Niall soudain inquiet, je vais voir

Il passe devant moi et se dirige vers la chambre d’Agathe. Zayn arrive et s’installe sur le canapé. A peine allongé il commence déjà à somnoler, un sourire béat sur les lèvres.

Dans la chambre d’Agathe

On toque à la porte.

-          Agathe ?

C’est Niall qui est derrière la porte

-          Agathe laisse-moi entrer

Je déverrouille la porte et m’écarte pour laisser le jeune homme entrer. Il s’assoit par terre à côté de moi. Avant qu’il ne me demande quoi que ce soit je dis :

-          J’ai tout entendu. J’avais raison. C’est vraiment un connard.

-          T’as entendu quoi ?

-          Qu’il voulait juste me baiser.

-          Alors tu n’as pas tout entendu…

-          Comment ça ?

-          T’as entendu que la première partie de la conversation.

-         

-          Bon ok je te raconte…

*FLASH-BACK*

-          T’es pas croyable mec, dit Liam, les filles c’est pas des jouets mais des princesses. Faut que tu grandisse !

-          Comment ça ?, reprend Harry

-          Nan mais merde tu te rends pas compte qu’elle pleure à cause de toi ! Elle culpabilise de t’avoir embrassé … dis-je

-          Pourquoi ?

-          Putain Harry t’es désespérant quand tu t’y met, dit Louis en rigolant, elle a peur de céder et qu’après tu la jettes.

-          Oh…

Harry est pensif, songeur, il semble prendre conscience de ses actes. Il est vrai qu’à 19ans il était temps qu’il arrête de considérer les filles comme des objets à usage unique. S’il veut du sexe il y Amy, pour le reste c’est à lui de voir…

-          Les mecs ? Faut que je vous dise un truc. Mais promettez de pas vous foutre de moi.

-          Promis, dis-je

-          Ok, ajoute Louis

-          Vas-y, termine Liam

-          Cette fille elle a un truc que les autres n’ont pas…

Oulala je n’ai jamais entendu Harry dire ça…

-          A chaque fois qu’on s’est embrassés j’ai ressenti quelque chose de bizarre. Comme des papillons dans l’estomac, et l’impression d’être complètement ailleurs. Elle arrive même à m’en faire oublier que je veux la mettre dans mon lit.

-          Harry je crois que…, commence Liam

-          T’es amoureux !!!!, dis-je en rigolant

-          Vous pensez ?, reprend notre ami

-          Oui. T’es définitivement amoureux d’elle. Et l’idée de vouloir la mettre dans ton lit c’est une simple façade pour masquer tes sentiments, explique Louis

-          Mes sentiments ? Attendez, vous ne pensez pas que ça va un peu trop vite là ?

-          Harry merde arrête de te cacher derrière ton image de serial dragueur, dit Liam, cette fille t’attire et tu le sais, alors pour une fois écoute ton cœur et pas ta bite…

-          Merci Liam pour cette magnifique expression, dit Louis en rigolant, mais Liam a raison Harry. Si elle te fait ressentir des choses particulières c’est sûrement que t’as quelques sentiments pour elle. Fais confiance à ton cœur…

-          Ok. Je vais essayer alors. Mais elle a peur de moi…

-          Pas de toi Harry, mais d’elle-même, dis-je, elle a peur de te céder trop facilement. Il faut que tu lui montre qu’elle peut avoir confiance en toi, et que ce qu’elle ressent c’est réciproque.

-          Ce qu’elle ressent ?

-          T’as pas vu les yeux avec lesquels elle te regardait hier ?, dit Liam

-          Non pas vraiment.

-          Bah elle te dévorait des yeux. Tu la trouble et ça se voit, dit Louis

-          Elle est où Agathe ?, dit Amy, qui venait d’arriver dans le salon, d’une voix inquiète

*FIN FLASH-BACK*

Niall m’a raconté toute la discussion. J’ai un peu de mal à le croire mais je ne vois pas pourquoi il me mentirait… Et pourtant je ne peux pas imaginer qu’Harry puisse avoir des sentiments pour moi.

-          Tu penses qu’il dit la vérité ?, dis-je à Niall

-          J’en suis persuadé. Il nous mentirait pas à nous, et je peux te garantir que je l’ai jamais vu comme ça… Il est sérieusement perturbé par ce qu’il ressent.

-          D’accord.

-          Allez-viens on retourne dans le salon !

Il me tend sa main et m’aide à me relever. Il me fait ensuite un rapide câlin avant de m’emmener au salon.

Dans le salon

Niall est parti chercher Agathe, je ne sais pas ce qui s’est passé pour que ma colocataire ne soit pas restée avec les garçons. Je me suis installée sur l’accoudoir du fauteuil de Liam. J’ai envie de glisser mes doigts dans ses cheveux mais je ne dois surtout pas le faire. Zayn a fini par s’endormir sur le canapé. J’espère que je lui ai fait du bien et qu’il dormira bien… Harry est assis sur un fauteuil, songeur. Louis s’amuse à faire tourner sur son doigt les bandes de soin de Zayn. Nous attendons tous le retour de Niall et Agathe.

Toutes les têtes se tournent vers eux lorsqu’ils rentrent enfin dans la pièce. Agathe a les yeux rouges, elle a dû pleurer. Je me tourne vers Harry avec des éclairs dans les yeux mais le jeune homme a baissé la tête et n’ose regarder personne.

-          Harry ?

Il lève la tête et me regarde

-          Viens avec moi il faut que je te parle. Liam je reviens après te mettre ta pommade et après tout le monde au lit.

-          D’accord, me répond mon petit-ami

Je sens le regard de Liam dans mon dos tandis que j’entraîne Harry jusque dans ma chambre. Mon objectif est clair : l’épuiser sexuellement afin qu’il ne touche pas à Agathe pendant la nuit.

Dans le salon

Il faut que je demande leur avis aux garçons. Eux seuls peuvent me dire si Harry est sincère ou pas.

-          Les garçons ? Vous pensez qu’Harry est sincère ?

-          Je sais pas. C’est vrai qu’on n’a pas l’habitude de le voir comme ça, il semble vraiment perturbé. Et ça lui fait peur…, dit Louis

-          Ouais c’est sûr que ça lui fait vraiment peur. C’est qu’il a tendance à oublier qu’il a un cœur notre petit Harry, dit Liam en rigolant

Dans la chambre d’Amy

Amy a fermé la porte derrière nous et m’a poussé jusqu’au lit. Après m’avoir allongé dessus elle s’installe à califourchon sur moi et me glisse à l’oreille :

-          Profites-en bien, assouvit tout tes fantasmes, je ferais tout ce que tu veux

-          Absolument tout ?

-          Absolument tout. Je préfère que tu assouvisses tes pulsions sur moi que sur Agathe.

Je pose mon doigt sur sa bouche pour l’empêcher de continuer à parler. J’ai besoin de lui faire l’amour. Tout de suite.

***** PASSAGE LEMON *****

Harry pose ses lèvres sur les miennes et glisse ses mains sous mon t-shirt dans mon dos. Il dégrafe mon soutif et m’enlève débardeur et soutif d’une seule main. Ses doigts viennent caresser ma poitrine. Ses mains englobent mes seins, du bout des doigts il vient caresser mes tétons qui ne réclament que ça. Je ne peux retenir un léger gémissement.

-          Mhhh ça te plaît ?, me demande le jeune homme

J’acquiesce en silence, alors Harry fait en sorte de se retrouver au-dessus de moi. Il laisse sa bouche s’égarer dans mon cou d’abord puis sur mes seins ensuite. Il les lèche, il les tète, je gémis, c’est trop bon.  Il descend ensuite sur mon ventre où il laisse courir ses doigts avant de m’enlever mon short et ma culotte. Je suis complètement nue et lui complètement habillé, je profite donc de son inattention pour lui enlever sa chemise et son jeans. La bosse dans son caleçon est vraiment vraiment très impressionnante.  Il semble prêt à exploser.

Je libère doucement son membre de sa prison de tissu. Nous sommes toujours l’un sur l’autre et son sexe frotte contre le mien, luisant de désir. Mais Harry est joueur et me laisse languir…

J’ai envie de jouer avec elle, de ne pas la libérer tout de suite de son plaisir. Je suis au bord de l’implosion mais je me maitriserai tout simplement parce que ça m’excite encore plus de la voir gémir de plaisir. J’introduis sans qu’elle s’y attende trois doigts en elle. Je tourne je fais des va-et-vient, elle gémit et agrippe les draps. Son sexe est luisant, gonflé par le désir. Je décide alors de tenter quelque chose. En forçant un peu je réussis à introduire ma main entière en elle. Même si elle a gémit de douleur elle ne me demande maintenant plus qu’une chose c’est de lui faire du bien… Mon poing pilonne son vagin, elle ne peut plus se retenir de gémir, sa respiration est saccadée et elle atteint finalement l’orgasme dans un léger cri.

 

Je ne suis pas rassasié, j’ai envie de tenter autre chose. Profitant de la lubrification naturelle de son sexe je laisse glisser mes doigts jusqu’à ses fesses. Elle me regarde alors, terrifiée.

 

-          Harry je… non…

 

Pour la rassurer je l’embrasse doucement et lui glisse à l’oreille

 

-          T’inquiètes pas je sais ce que je fais…

 

Elle se mord la lèvre et me fais signe de faire ce que je voulais faire. Elle n’a pas le droit de refuser et elle le sait… Je la fais se retourner et s’allonger sur le ventre. Je lubrifie mes doigts dans son vagin encore tout luisant de plaisir puis je les introduis dans son anus. Elle gémit de surprise mais se laisse faire. Je m’aperçois bien vite que ce n’est pas sa première fois de ce côté-là et je me décide donc à passer à la vitesse supérieure. Je positionne mon sexe et l’introduis en elle. Elle gémit. Je commence par quelques va-et-vient doux de manière à l’habituer puis j’accélère le rythme. En même temps je lui caresse le clitoris. Elle gémit de plus en plus et de plus en plus fort. Je la sodomise et elle prend son pied, c’est génial… Au bout d’à peine cinq minutes je laisse mon jus couler en elle et je me retire doucement. Je m’allonge à côté d’elle le temps de reprendre mon souffle. 

***** FIN DU PASSAGE LEMON *****

Je le regarde et je rigole. Il semble vraiment épuisé. Tout le monde pense que c’est un dieu du sexe mais en réalité il s’épuise vite. Et ça je suis la seule à le savoir… Il me regarde, sourit à son tour et me dit :

-          Merci Amy…

-          De rien le bouclé, c’est un honneur de pouvoir t’aider à assouvir tes pulsions…

Nous partons tous les deux dans un grand éclat de rire.

-          Allez faut qu’on y retourne ils vont se demander ce qu’on fait…

-          Ils le savent déjà Harry.

Il me passe mon pyjama que j’avais laissé sur mon bureau. Je l’enfile rapidement tandis qu’il remet son caleçon et sa chemise qu’il laisse grande ouverte. Il prend son jean à la main et file rejoindre nos amis. Je le suis de près.

Pendant ce temps là dans le salon

Les garçons m’ont rassurée quant à l’attitude d’Harry. Je chahute avec Louis et Niall quand soudain une question me vient à l’esprit.

-          Liam ? Comment tu vas faire pour manger avec ton poignet ? Qui va s’occuper de toi au quotidien ?

Le jeune homme me regarde et prend conscience qu’en effet il est le plus handicapé par sa blessure.

-          Moi je peux pas je pars à Mullingar demain, dit Niall

-          Et moi j’ai entraînement de foot tous les jours… ajoute Louis

-          Harry voudra jamais te donner à manger comme un gamin, dis-je

-          Et Zayn sera avec Perrie, ajoute Niall

Tout le monde vient de prendre conscience que le jeune homme allait se retrouver tout seul et dans l’incapacité de faire quoi que ce soit. Liam a les larmes aux yeux. Il doit se sentir seul et abandonné. Un peu con aussi parce que si son poignet est dans un tel état c’est de sa faute. 

J’ai mal au cœur pour Liam. Nous allons tous être occupés et il va se retrouver tout seul. Sans l’usage de son poignet droit il ne peut rien faire de lui-même y compris manger. Je cherche à toute vitesse une solution dans mon esprit quand Harry débarque dans le salon. Il est simplement vêtu de son caleçon et de sa chemise grande ouverte. J’espère qu’au moins il en a profité. Agathe s’est raidie à l’arrivée du jeune homme mais l’arrivée de sa colocataire, juste derrière le jeune homme semble la détendre un peu.

-          Bah qu’est-ce qu’il y a ? Pourquoi personne ne parle ?

Elle vient de remarquer que son petit ami a les larmes aux yeux. Elle voudrait l’embrasser mais elle ne peut pas alors elle se contente de nous interroger du regard.

Une idée vient de me traverser l’esprit mais je ne sais pas si elle fera plaisir à tout le monde. Tant pis c’est la seule solution qui me vienne.

-          Amy est-ce que ça te dérangerait que Liam reste chez toi le temps que son poignet se remette ?

La jeune fille me regarde, sourit, regarde on boyfriend et dit :

-          Non non pas de souci je m’occuperai de lui y’a pas de souci.

-          Merci, dit simplement Liam

Personne n’aurait pu deviner qu’ils sortaient ensemble et tant mieux.

-          Bon allez au lit tout le monde, dit Amy, Liam tu passes d’abord par la salle de bain que je te mette ta pommade.

Liam suit Amy jusqu’à la salle de bain. Niall s’empresse de récupérer son fauteuil, qui lui fera office de lit pour la nuit.

-          Harry ? Tu viens ? J’aimerais bien qu’on parle un peu avant de dormir, dit Agathe d’une toute petite voix

-          J’arrive. Vas-y je te rejoins je veux juste dire un truc à Louis avant.

La jeune fille se lève et file dans sa chambre.

Harry semble perdu, il a besoin de conseils.

-          Louis ? Niall ? Je suis censé faire quoi ?

-          Ecouter ton cœur, dis-je

-          Elle t’aime et tu l’aimes alors prenez le temps de vous découvrir et de vous apprécier, explique Louis

-          Tu crois ?

-          J’en suis persuadé, lui répond Louis

Harry se lève pour aller rejoindre Agathe mais je le retiens par le bras et lui dit :

-          N’oublie pas que tu dois lui montrer qu’elle peut avoir confiance en toi.  Et sois sage !

Il me sourit et va rejoindre la jeune fille dans sa chambre.

Amy revient à ce moment-là et dit :

-          Louis le matelas est sous mon lit tu peux déjà l’installer si tu veux, on arrive dès que j’ai soigné son poignet.

 Et elle repart dans la salle de bain. Elle s’occupe bien de Liam, et c’est cool qu’il puisse rester encore quelques jours, le temps de redevenir autonome.

Louis file installer son matelas pour la nuit, je me retrouve donc seul et commence à somnoler. 

Dans la salle de bain

J’ai fermé la porte à clé, je veux être un peu tranquille avec Liam. Faire l’amour à Harry n’a pas été de tout repos, mais c’était plutôt agréable. Mais maintenant c’est avec mon petit-ami que je veux passer du temps. Liam est en train d’essayer de déboutonner sa chemise, mais à une main il n’y arrive pas. Je l’aide et lui enlève précautionneusement. Je l’aide aussi à enlever son jeans. Je prends ensuite le tube de pommade et entreprend de masser son poignet avec celle-ci. Il grimace de douleur mais par fierté il ne dit rien. Une fois la pommade bien étalée je sors le gant de protection. C’est en réalité un genre de mitaine mais qui remonte jusqu’au milieu de l’avant-bras et dans un tissu assez rigide et donc qui maintient en place. J’aide Liam a l’enfiler, pile à la bonne taille.

-          Ça va ça te serre pas trop ?

-          Nan c’est bon c’est super.

-          T’es content d’avoir une excuse pour rester chez moi encore un peu ?

-          Oui, me répond Liam avec un immense sourire, on va pouvoir passer du temps ensemble

-          Oui ! Enfin y’aura Agathe mais elle est au courant pour nous deux…

-          Tout comme Louis

-          Tu lui as dit ?

-          Oui. J’avais besoin d’en parler.

-          Ok. Tant qu’il me fait pas perdre mon job y’a pas de souci… D’ailleurs il nous attend alors on ferait peut-être mieux d’y aller…

Avant de partir Liam m’attire à lui et m’embrasse avec fougue et passion. Je lui rends son baiser au centuple. Je suis bien, je suis heureuse dans ses bras. Je me sens moi-même lorsqu’il m’embrasse comme ça. 

Je suis Amy jusqu’à sa chambre où Louis nous attend. Comme tout le monde il s’est mis en caleçon pour dormir. Son matelas est placé à la perpendiculaire de notre lit. Amy ferme la porte, éteins la lumière mais allume sa lampe de chevet. Elle vient s’allonger dans le lit à côté de moi. Elle se blottis contre moi. Je passe mon bras valide dans son dos et l’attire encore un peu plus à moi. Elle m’embrasse doucement, elle laisse sa langue glisser dans mon cou, ses dents s’égarer sur mon oreille. Je sens l’excitation monter en moi sans pouvoir la retenir. 

Dans la chambre d’Agathe

Harry et moi avons beaucoup discuté. Il a confessé avoir quelques sentiments naissants pour moi, je lui ai avoué en avoir toujours eu pour lui. Il m’a rassuré en me disant qu’il ne jouerait pas avec moi. J’ai envie de le croire. Et même si dans un coin de ma tête je reste méfiante j’ai envie de faire confiance à cet homme qui me regarde et me sourit.

-          Si je t’embrasse tu ne t’enfuiras pas ?

La question d’Harry m’a fait sursauter. Est-ce que je vais le laisser m’embrasser ? J’en meurs d’envie. Pour une fois je choisis d’écouter mon cœur. Je me rapproche d’Harry, tout doucement. Je laisse ma main glisser dans ses bouclettes avant de l’attirer à moi. Ses yeux sont fermés et il semble hésiter à se rapprocher plus. Je prends les choses en main et presse mes lèvres sur les siennes. Ce contact le fait frissonner mais il resserre notre étreinte il glisse sa main dans ma nuque et rapproche encore nos corps. Nos lèvres sont maintenant soudées, je sens qu’il force le passage avec sa langue alors j’entrouvre mes lèvres et je le laisse venir jouer avec ma langue. Il aime ça, à chaque fois que je décolle ma bouche de la sienne pour reprendre mon souffle il revient à la charge et m’embrasse plus longuement encore.

Je me suis laissé prendre au jeu. J’adore l’embrasser. Et je ne me sens bien que quand nos lèvres sont en fusion.  Agathe semble apprécier aussi puisqu’elle a fermé les yeux et qu’elle profite du contact de nos bouches. Je crois que les garçons ont raison. Je commence à voir naître des sentiments pour elle dans mon petit cœur. C’est tellement bizarre. Je ne me souviens pas avoir déjà ressenti ça pour quelqu’un.

Dans le feu de l’action nous nous sommes allongés et je suis au-dessus d’elle. Par réflexe et par habitude ma main vient se loger au niveau de sa taille. Elle m’arrête, me regarde droit dans les yeux et dit :

-          Non. Je suis pas encore prête pour ça. C’est beaucoup trop tôt.

-          Oui je sais, désolé.

Woooh. Je m’impressionne moi-même. Je ne pensais pas être capable de me maîtriser à ce point. Il faut croire que cette fille me fait beaucoup plus d’effet que je ne le pensais.

-          Harry ?

-          Oui ?

-          Je suis fatiguée, j’aimerai qu’on aille se coucher…

-          Oui. Je me met juste en pyjama et après on éteint.

-          En pyjama ?

-          Ouais en caleçon si tu préfères. Je veux pas te mettre mal à l’aise en dormant nu.

-          C’est gentil.

Il enlève sa chemise, la pose avec son jeans, éteins la lumière et vient me rejoindre dans le lit. Il vient se coller à moi et m’embrasse doucement sur le nez, sur le front, dans le cou. Je me blottis contre lui et m’endors paisiblement.

Dans la chambre d’Amy

Amy a réussi à m’exciter. Ses doigts qui glissent sur mon torse ne font qu’accroître mon désir.

-          Amy Amy stop, dis-je

-          T’es sûre ?, me glisse-t-elle à l’oreille

-          Tu tiens à le faire en présence de Louis ?, dis-je étonné

-          Pourquoi pas…

-          Woooh Amy doucement s’il-te-plaît, dis-je

-          Me dit pas que t’en a pas envie, dit-elle en souriant et en posant sa main sur mon entrejambe.

Mon but clairement affiché était d’exciter Liam, et c’est chose faite. Son érection est monstrueuse et il aurait bien besoin d’un peu de douceur après cette éprouvante journée. Mais avec Louis dans la pièce je ne sais pas comment tout cela pourrait évoluer. Je glisse alors à l’oreille de mon amoureux :

-          T’es contre un éventuel plan à trois ?

-          Je sais pas. J’ai jamais tenté…

-          C’est l’occasion d’essayer.

Je reprends alors à voix haute :

-          Louis ?

-          Oui Amy ?

-          Viens là

-          J’arrive.

Il se lève et viens me rejoindre. Je le fais s’allonger sur le lit à côté de mon boyfriend. Les deux hommes me regardent, un peu inquiets de ce que je vais leur faire

-          Détendez-vous ça va aller, dis-je

***** PASSAGE LEMON *****

Je laisse glisser mes doigts sur le torse de Louis. Lui aussi a une érection difficilement dissimulable. J’enlève leurs caleçons aux garçons. Je commence doucement à branler Louis, ma main glisse le long de son sexe, le faisant frissonner de partout. Je m’attaque au sexe de Liam avec la bouche. Je commence par y déposer de légers baisers, puis je laisse ma langue s’égarer dessus.  Le jeune homme gémit sous les assauts de ma langue.  La respiration de Louis est de plus en plus saccadée, je sais qu’il ne va pas tarder à atteindre l’extase. J’arrête alors de le masturber et dis :

-          Louis prends-moi pendant que je termine avec Liam

-          T’es sûre ?

-          Complètement certaine.

Le jeune homme se place derrière-moi et présente sa bite dressée à l’entrée de mon vagin. Comme mon sexe est bien lubrifié il réussit à la faire pénétrer complètement et il commence une série de longs va-et-vient. Je continue à sucer Liam qui commence à gémir au rythme du glissement de ma bouche et de mes lèvres sur son membre. Le rythme de Louis s’accélère et je sens qu’il est sur le point d’exploser. Liam aussi commence à n’en plus pouvoir. Soudainement, et sans prévenir, les deux hommes lâchent en moi une quantité impressionnante de sperme. J’avale celui de Liam pendant que Louis s’effondre épuisé à côté de nous. Après avoir nettoyé le sexe de Liam avec ma langue je m’allonge entre les garçons.

***** FIN DU PASSAGE LEMON *****

Wooh. Ça c’était chaud. J’ai adoré. Dire qu’Amy suçait Liam pendant que je la prenais… J’aurais jamais osé imaginer ça. C’était cool. Et torride. Mais maintenant je suis crevé. Amy vient s’allonger entre Liam et moi. Dos à moi et face à Liam. Elle dit :

-          Merci les mecs. Et bonne nuit à vous deux…

Elle se retourne, m’embrasse sur la joue puis se tourne vers son petit-ami dans les bras duquel elle se blottit et s’endort. Il l’embrasse sur le front avant de sombrer dans le sommeil. Tout comme moi… 

 

 

 

sooooooooo ---> je veux votre avis en détails !! 

- Amy qui s'occupe de Zayn ? ( dans les deux sens du terme )

- Harry qui joue au con ?

- Agathe qui pète les plombs ?

- Le flash-back et les explications d'Harry ?

- La stratégie d'Amy d'épuiser Harry au lit ?

- Le couple Amy/Liam ? Le couple Agathe/Harry ?

- Liam qui peut pas se débrouiller tout seul ça vous fait mal au coeur ?

- Agathe et Harry qui acceptent enfin de faire face à leurs sentiments ?

- Amy qui s'amuse au lit ?

- Les passages Lemon ils sont comment ? ( pour celles qui les ont lu hein .. )

- Liam qui va passer un certain temps chez les filles ? Bonne idée ou pas ?

- La suite vous l'imaginez comment ?

 

PS: oubliez pas que j'ai mis un place un système de newsletter disponible dans le menu à droite. ça sera plus simple pour vous comme pour moi pour gérer la parution de nouveaux articles donc inscrivez-vous svp :)