harry styles wallpaper-freepspthemeswallpapersCoucou tout le monde ! Je sais que le dernier chapitre ne date que d'hier mais comme celui-là était presque fini et que vos commentaires sur le chapitre 17 m'ont beaucoup touchée j'ai bossé pour vous finir le chapitre 18 au plus vite ! Et il est là !! Tout frais ( je viens à peine de terminer de l'écrire ). Il vous réserve quelques surprises. Moi je l'aime beaucoup, j'espère que vous prendrez autant de plaisir à le lire que je n'en ait eu à l'écrire ! Et n'oubliez surtout pas de me laisser un comm avec votre avis !

Chapitre 18 : Let me be your angel

Après plus d'une heure Harry s'écroule sur le lit a côté de moi. Il est épuisé et il y a de quoi. Il m'a fait l'amour divinement bien. Le plus beau moment de ma vie...
Je laisse glisser tendrement mes doigts sur son torse tout en discutant avec lui.
- Merci
- Merci de quoi ? Me répond le jeune homme
- De me faire passer des moments merveilleux.
- Oh t'es trop mignonne
Il accentue sa phrase en m'embrassant sur le bout du nez.
- Merci aussi de m'aider à me souvenir. Même si j'aimerai bien ne pas me souvenir de certaines choses...
Il se redresse légèrement et m'invite a poser ma tête sur son torse. Ainsi installée il peut entourer mon corps de ses bras. Tout en douceur il me dit :
- Tu veux qu'on en parle ?
- Si ça te dérange pas oui j'aimerais bien.
- Je t'écoute.
- Le mec blesse que j'ai vu à l'hôpital, il est mort. Le chauffeur ne sortira peut-être jamais du coma. Y'a sûrement d'autres victimes gravement blessée ou d'autres morts et moi je suis la tranquillement installée avec mon copain. C'est pas juste. J'aurai du y rester moi aussi...
- Si tu t'en es sortie c'est que ton heure n'était pas encore venue.
- Tu crois au destin Harry ?
- Qui pourrait ne pas y croire ? La vie de chacun a une certaine inclinaison prédéfinie au départ. Et je suis contente que la tienne n'ait pas été de mourir jeune.
- Je pensais pas a ça quand je t'ai parlé de destin...
- Oh. Tu pensais a quoi ?
- A nous deux. Tu crois que c'était notre destin de nous rencontrer ?
- Je sais pas Cécile. Peut-être bien. En tout cas je suis heureux de t'avoir trouvé sur ma route. Tu es vraiment une personne formidable.
- Tu le penses vraiment ?
- Oui vraiment. Et ce qui m'a le plus impressionne c'est la ténacité dont tu as fait preuve face a ton accident mais aussi face à Louis, Jason et moi.
- Comment ça ?
- Bah t'as été assez forte pour gérer à la fois ton accident mais aussi la mini-guerre entre nous.
- Ouais. C'était pas très malin d'ailleurs...
Harry semble perdu dans ses pensées. Il est complètement ailleurs. Il est tellement mignon comme ça...
- Haz ? Tu penses a quoi ?
- Je me demande si tu serais pas plus heureuse avec Louis...
- QUOI ?!?
Je me suis redressée d'un bond faisant sursauter Harry. Je me tiens le plus loin de lui possible tout en restant sur le lit.
- Ne répète jamais ce que tu viens de dire la. J'ai fait mon choix. Mon choix c'est toi et ça ne changera pas...
- Désole je voulais pas que tu le prenne comme ça Cécile c'est juste que ...
- Chut tais toi.
J'ai pose mon doigt sur sa bouche pour le faire taire. Je ne veux pas entendre la suite de sa phrase. Je ne veux pas me laisser l'occasion d'hésiter une nouvelle fois. Je suis faible et je le sais. Si Harry termine sa phrase mon cœur va de nouveau tergiverser entre les garçons. Je ne veux pas que ça arrive. J'ai fait mon choix et il est définitif. J'aime Harry.
Mon boyfriend me regarde, songeur, il faut absolument qu'il arrête de penser tout le temps comme ça.
- Haz ? Arrête s'il-te-plaît. Tu nous fait du mal à tout les deux. Je veux pas briser une histoire qui commence a peine. N'oublie pas que je suis fragile, j'ai pas envie de devoir encore recommencer à me reconstruire.
Harry m'attire à lui et me serre dans ses bras. Je m'accroche a lui comme a une bouée de sauvetage. J'ai besoin de lui désormais. Et il semble aussi avoir besoin de moi. Après ce très très long câlin je m'écarte un peu d'Harry et dit :
- Je vais prendre une douche ça me fera du bien.
- Okay moi je vais me reposer un peu
Je l'embrasse tendrement avant de filer dans la salle de bain. Je me glisse sous la douche et allume l'eau. L'eau bien chaude me fait du bien. J'attrape mon gel douche et me lave tout le corps. En passant ma main a l'arrière de ma cuisse je ressens une douleur. Je tourne la tête et remarque un bleu énorme sur celle-ci. Prise de panique je détaille tout mon corps et remarque sept autres bleus plus ou moins importants. Je sors de la douche après m'être rapidement rincée et sans prendre la peine de me sécher je vais voir Harry dans la chambre :
- Haz est-ce que tu te...
J'ai fait une très très grosse erreur en sortant ainsi de la salle de bain sans être habillée. Louis qui était en grande conversation avec Harry a eu tout le loisir d'admirer mon corps le temps que je me rende compte de sa présence. Je me réfugie dans la salle de bain en courant et attrape une serviette. Je l'enroule autour de mon corps et je ressors en la tenant fermement. Ce qui me rassure un peu c'est de voir Louis aussi rouge que je dois l'être.
- Tu voulais me demander quelque chose ? Me dit Haz en souriant
- Oui oui mais après terminez d'abord votre conversation.
Louis semble soudain très mal a l'aise...
- C'est bon on avait fini de toute façon. Finit-il par dire avant de sortir de la chambre.
Je pense qu'il faut vraiment que j'ai une petite conversation avec lui. Harry ne me laisse pas le temps de réfléchir à l'attitude de Louis et me dit :
- Y'a un problème ?
Pour toute réponse je laisse la serviette tomber à mes pieds. Harry me regarde sans vraiment comprendre.
- Tu vois pas les hématomes que j'ai partout ?
Il me regarde plus attentivement et remarque en effet les bleus parsemés sur mon corps.
- Je sais pas si tu les avais déjà tout a l'heure mais en tout cas cette nuit tu ne les avais pas c'est sur.
- C'est bien ça qui m'inquiète.
- Attends j'appelle Jason.
- Jason ?
- Ouais Niall et Liam sont restés boire un coup avec lui donc il est toujours la. C'est ce que Louis venait me dire.
J'acquiesce en silence et enfile rapidement des sous-vêtements. Quand Harry raccroche le téléphone il me dit :
- Il arrive. Tu veux que je reste ?
- Bien sur que je veux que tu reste Haz. T'es mon petit ami. Et ça me rassurerait que tu sois là.
- T'es sûre ?
- Absolument certaine. Et j'ai pas très envie de me retrouver à moitié nue toute seule avec Jason.
- Ok je reste la alors.
Je me suis de nouveau entourée de ma serviette. Elle me tient chaud et me rassure. En plus de cela je vais me blottir dans les bras d'Harry qui m'embrasse amoureusement le front. Mon dieu qu'est-ce que je suis bien avec lui ! Sa main s'est posée naturellement sur ma taille comme si cela était une simple habitude. Mes doigts se sont logés dans sa chevelure bouclée. J'aime ça, j'aime l'idée qu'on puisse être un "couple" même si je garde bien en tête que cela ne sera sûrement qu'éphémère.
Après avoir frappe à la porte de notre chambre Jason entre. Je me détache un peu d'Harry et laisse le jeune homme s'approcher. Ma main est posée juste à côté de celle de mon boyfriend, nous ne nous touchons pas mais nous sommes la l'un pour l'autre en cas de besoin.
- Un problème ? Me demande Jason visiblement assez inquiet
- Ouais approche je vais te montrer.
Il s'approche de moi tandis que j'enlève ma serviette. Je suis en sous-vêtements devant lui et je sens Harry se raidir légèrement.
- La un peu partout j'ai des gros bleus qui sont apparus. Je les avais pas cette nuit...
- Je peux regarder ça de plus près ?
- Vas-y
Jason passe le bout de ses doigts sur les hématomes que je lui montre. Je lui en ai montre sept.
- T'en a d'autres ?
- Mmh.
Je me retourne vers Harry pour avoir son approbation. Le huitième bleu se trouve sur le haut de ma hanche. Haz me fait comprendre d'un regard qu'il est ok pour que je le montre à Jason.
Je fais doucement glisser l'élastique de ma culotte en faisant bien attention à ne rien révéler de mon intimité a Jason. Déjà que j'étais apparue complètement nue devant Louis il valait mieux que j'évite de réitérer l'exploit. Jason passe a nouveau ses doigts sur la marque que je lui montre. Harry, visiblement très jaloux est parti s'accouder au bord de la fenêtre pour ne pas voir son rival passer ainsi tendrement ses doigts sur moi.
Jason finit par s'assoir sur le lit et m'invite a faire de même.
- Harry ? Viens aussi c'est important
Harry semble surpris que Jason se soit adresse a lui ainsi mais il vient nous rejoindre. Il s'assoit a côté de moi et enroule son bras autour de ma taille.
- Bon Cécile les hématomes que tu as ne sont pas graves c'est seulement des blessures consécutives a ton accident.
- A mon accident ? Et ça sort seulement maintenant ?
Si c'est le cas c'est vraiment bizarre. Comment est-ce que ces blessures ne pouvaient apparaître qu'après plusieurs jours ?
- En fait tu les avais déjà a l'hôpital. Et j'en avais discuté avec le docteur Smith, il m'avait dit que ces bleus disparaîtraient très rapidement avant de réapparaître plusieurs jours après...
Harry regarde Jason d'un air suspicieux. Il ne semble pas le croire...
- En fait les bleus sont tous positionnés aux endroits où la carcasse de la voiture pressait contre ta peau. Je le sais c'est moi qui t'ai sorti de la. Par contre..
Jason s'est arrêté, il ne semble pas vouloir en dire plus et pourtant j'ai besoin de savoir. Harry, plus curieux ou simplement plus réactif que moi reprend :
- Par contre quoi ?
- Le dernier bleu. Celui a la hanche. Il est récent et n'a aucun rapport avec ton accident.
- Tu en es absolument sur ? Dis-je
- Je suis catégorique.
- Alors il vient d'où ce bleu ? Interroge mon boyfriend
- Je sais pas. Cécile t'as pas le souvenir de t'être cognée ?
- Nan Nan.
- Alors c'est peut-être...
Nouvelle pause de Jason. Il m'énerve quand il fait ça !! Il en a trop dit de toute façon.
- Jason tu penses a quoi ?
- Est-ce que vous avez couche ensemble ?
- QUOI ? Rugit mon petit-ami, en quoi ça te regarde ?
- Haz crie pas. Jason tu t'expliques !
- Bah ça arrive des fois quand un couple fait l'amour que celui qui est en dessous se chope ce genre de bleus parce que l'autre a un os un peu plus proéminent ou tout simplement parce qu'il appuie avec sa main.
Jason a légèrement rougi pendant son explication. Cela semble le mettre mal à l'aise de parler de cela avec nous.
- Ok ça doit être ça alors, dis-je en souriant
- Ouais sûrement, ajoute Harry en me regardant malicieusement
Jason semble mettre un moment a assimiler l'information. Apparemment il a du mal à se faire à l'idée que j'ai couche avec Harry après moins de deux jours avec lui. C'est vrai que c'est quelque chose que je n'aurais pas fait en temps normal. Mais l'accident semble avoir un peu déréglé mon cerveau. Nous sommes interrompus par quelqu'un qui toque a la porte. Haz se lève et va ouvrir. Après une rapide discussion sur le pas de la porte il laisse entrer le visiteur. Ou plutôt les visiteurs. Il s'agit de Zayn et de Louis. Ils sont venus aux nouvelles car ils étaient inquiets pour moi. C'est trop mignon. Bon vu les yeux que Zayn a posé sur les garçons il est surtout la pour les empêcher de se battre. Et heureusement parce que je n'ai ni la force physique ni la force morale de gérer ça.
- Ca va ? Me demande Louis
- Ca va Lou. Juste quelques bleus dus a mon accident et un du a mon cher boyfriend.
Harry sourit en m'entendant l'appeler comme ça. Comme Louis s'est retourne vers lui d'un air interrogateur il cherche comment lui expliquer. Jason vient a sa rescousse :
- Disons qu'Harry a beaucoup plus de force que Cécile et que pendant qu'ils faisaient l'amour il a du s'appuyer sur elle et lui faire un léger bleu.
Zayn et Louis explosent de rire. C'est vrai que ça semble vraiment tellement ridicule. Harry Jason et moi nous mettons aussi a rire de la situation. Ce grand et long fou rire détend l'atmosphère et dissipe toute les tensions entre les garçons. Harry laisse même Louis me faire un gros câlin. C'est dans cette très bonne ambiance que débarquent Liam et Niall dans notre chambre.
- Coucou ! Lance le blondinet
- On peut se joindre à vous ? Ajoute son camarade
- Bien sur, dis-je en souriant
- On venait vous demander si ça vous intéressait de sortir ce soir, dit Liam
- Avec joie, répond Zayn, Jason tu te joins a nous bien sur ?
- Ca me ferait très plaisir, répond mon ami
- Haz ? Cécile ? Demande Louis
- Quand vous dites sortir c'est ... ?, dis-je
- Oui sortir en boîte, répond mon petit-ami
- J'adorerais me joindre à vous mais ils me laisseront jamais rentrer, dis-je en rougissant
Zayn et Louis échangent un regard puis explosent de rire. Liam et Harry ont un grand sourire aux lèvres.
- Harry ?
- Si je me trompe pas on est tous en train de se dire que tu fais plus que dix-huit ans et que de toute façon t'es avec nous donc ils te feront rentrer...
- Vous pensez ?
- C'est certain, c'est comme ça a chaque fois, répond Niall
Il ne se rend compte de l'énormité qu'il vient de dire qu'après l'avoir prononcée. A chaque fois ? Donc je ne suis pas la première et ne serais sûrement pas la dernière. Ok. J'avais presque commence a me dire que c'était des mecs biens. Il faut que j'en sache plus même si je n'ai pas très envie d'avoir la réponse.
- A chaque fois ?
Harry me regarde un peu désole puis dit :
- Ca nous est arrivé de faire rentrer une ou deux mineures dans les boîtes. Mais c'est pas aussi courant que tu ne le penses.
Je ne répond pas, ça ne sert a rien. Je ne veux pas savoir combien de fois ils se sont tapés ces filles après, ce n'est pas mon problème. Tant pis pour moi, je ne serais qu'une fille de plus sur leur longue liste.
- Alors c'est d'accord pour ce soir, dis-je
Autant en profiter avant qu'il me jette. Autant en profiter un peu...
- Cool ! On se retrouve dans une heure en bas ? Demande l'irlandais
- Ouais ok, répond Harry
Les garçons et Jason nous laissent donc tous les deux nous préparer.
Une fois que nous sommes seuls Harry rompt le silence qui commençait a peser entre nous :
- Cécile ? Je pense qu'on devrait en parler...