Coucou ! le voilà enfin !!! Bien sûr il va sans dire que j'attends vos commentaires dessus !! :)

 

Chapitre 17 : le mâle qui fait mal

Mon cœur a un loupé quand j'aperçois Jason à la porte de l'hôtel. Il ne m'a pas vue, il est toujours en train de discuter avec un des gardes du corps de mes amis. Je m'approche et interpelle le colosse.
- Laissez-le passer il m'a sauvé la vie et les garçons l'ont appelé pour moi.
Le bodyguard semble hésiter puis il s'éloigne. Je me jette alors dans les bras de Jason. Immédiatement je me sens protégée dans ses bras. Lorsque je m'éloigne de quelques centimètres pour pouvoir mieux le regarder Jason en profite pour presser ses lèvres contre les miennes. Surprise, je le laisse au début faire avant de le repousser gentiment.
- Jason tu fais quoi la ?
Le jeune homme me regarde complètement désarçonné.
- Tu te souviens pas ?
- Me souvenir de quoi ?
- Rien laisse tomber.
Jason semble tellement déçu. Je m'avance pour le prendre dans mes bras mais il me rejette. Nous montons donc dans un silence pesant jusqu'à la chambre d'Harry. Une fois a l'intérieur je me tourne vers Jason et dit :
- Je te présente Harry, Liam, Louis, Zayn et Niall mais ils sont plus connus sous le nom de one direction
- Enchanté, répond le jeune homme
Il serre la main a chacun des garçons et cherche une place pour s'asseoir. Harry lui cède sa place dans le cercle et vient me rejoindre sur le lit. Il passe aussitôt un bras autour de ma taille. Louis le fusille du regard et Jason me regarde avec un air très triste. Je tirerai ça au clair plus tard. Pour le moment j'ai besoin de réponses.
- Jason, déjà je voulais te dire encore une fois merci de m'avoir sortie de la voiture, sans toi je serais peut-être pas la aujourd'hui. Ensuite j'ai besoin que tu me dise tout ce dont tu te souviens sur ce qui s'est passe après qu'on ait vu l'homme mutilé sur le brancard. Je ne me souviens de rien.
- Ce qui explique pourquoi tu m'as repoussé tout à l'heure. Je comprends mieux maintenant.
Zayn, resté silencieux jusque la ne peux s'empêcher d'intervenir :
- Il s'est passé quoi ?
- J'ai essayé de...
Je le coupe avant qu'il déclenche la troisième guerre mondiale.
- Il s'est rien passé. Réponds à ma question Jason s'il-te-plaît.
- Tu as vu l'homme sur le brancard tu t'es mise à crier et a pleurer. Je t'ai pris dans mes bras et je t'ai console. La l'infirmière est venue te dire que tu pouvais sortir, j'ai pris ton numéro de portable et tu es partie en taxi.
- C'est tout ?
- Non. Avant que tu partes on s'est embrassés. Longuement.
Il regarde maintenant Harry avec un air triomphal. Mon boyfriend se lève et sort de la chambre, très énervé. Je lui cours après. Il est hors de question que je le laisse partir comme ça. Je le rattrape dans le couloir et tout en posant ma main sur sa taille je lui dit :
- Harry arrête toi s'il-te-plaît. Il faut qu'on parle.
Il s'arrête se retourne et me regarde. Je le regarde droit dans les yeux et dit :
- C'est toi que j'aime. Pas lui.
- Donne moi une seule bonne raison de te croire.
Son ton est sec, cassant, il me fait mal. Je prends les mains d'Harry dans les miennes, j'entrelace ses doigts aux miens et je le fais s'approcher de moi. Avec une infinie douceur je vais coller mes lèvres aux siennes. En prenant mille précautions je descend jusqu'à son cou et je l'embrasse. Il se laisse faire, il semble apprécier. Je remonte ensuite jusqu'à son oreille et lui glisse :
- Je t'aime Harry. Je t'aime vraiment.
Je le vois sourire, je sais qu'il est rassuré. Il enroule ses bras autour de ma taille et m'attire à lui. Il m'embrasse amoureusement, avec passion. Je lui rend son baiser avec fougue. Je me sens tellement bien dans ses bras.
- Je pense qu'elle a fait son choix Jason.
La voix est venue de dans mon dos. Je me retourne et me retrouve face à Liam et Jason.
- On se disait que vous étiez longs à revenir donc on est venu vous chercher, m'explique Jason.
Ses yeux trahissent de la déception. Je me dois de lui parler et de lui expliquer.
- Haz et Liam vous voulez bien aller retrouver les autres ? Je veux parler un peu avec Jason.
Harry m'embrasse sur le front avant de se diriger avec son ami vers la chambre.
Je m'appuie contre le mur et me laisse glisser jusqu'à me retrouver assise par terre. Jason fait de même en face de moi.
- Je suis désolé j'ai été con.
- Dis pas ça Jason. Tu pouvais pas savoir qu'il réagirait comme ça. Laisse moi t'expliquer comment on en est arrivés la.
- Ok.
- Quand je suis sortie de l'hôpital un taxi m'a ramené à l'hôtel. Depuis la j'ai pris un bus pour venir ici à New-York. J'ai trouve l'hôtel des garçons et je me suis assise devant en pleurant. Ils m'ont trouvé et on a passe la soirée ensemble. Quand ils ont vu que je me souvenais pas de ce qui m'était arrivé ni de comment j'étais arrivée ici ils ont pas insisté et on a beaucoup bu tout en jouant au strip poker. Le lendemain matin je me suis réveillée dans le lit d'Harry avec une énorme gueule de bois. Comme je me souvenais ni de la soirée de la veille ni des 48h d'avant les garçons m'ont aide à chercher et c'est comme ça qu'on est remontés jusqu'à mon accident et jusqu'à toi. Mais je ne me souviens encore pas de tout. Pour l'hôpital ça s'arrête a l'homme mutile sur le brancard.... D'ailleurs c'est qui ?
- Le mec qui conduisait la dernière voiture qui vous a percuté. Il est mort.
Sans que je l'ai voulu les larmes se mettent à couler le long de mes joues. Jason semble hésiter sur la réaction a adopter. Je tends mes bras vers lui pour lui réclamer un câlin. Il vient et me prends dans ses bras. Comme à l'hôpital il me console doucement jusqu'à ce que je sois complètement calmée.
- Désole Jason je pleure tout le temps en ce moment.
- C'est pas grave.
- J'aimerais qu'on reste amis si tu le veux bien.
- Bien sur que je le veux ! T'es l'une des meilleures personnes que j'ai rencontre dans ma vie.
- C'est gentil. Allez viens on va rejoindre les autres on va pouvoir discuter plus calmement maintenant.
Nous nous levons et retournons dans la chambre. Je reprends ma place sur le lit, a côté d'Harry et Jason s'assoit entre Niall et Liam.
- Bon les mecs est-ce que vous avez des questions à poser à Jason ?
Niall se retourne vers le jeune homme et lui demande :
- Pourquoi t'es restée avec Cécile tout le temps alors que t'aurais pu aider tes collègues avec les autres victimes ?
- Parce que j'ai tout de suite vu qu'elle allait avoir besoin d'aide. Elle semblait vraiment seule et perdue.
- Est-ce qu'elle embrasse bien ?
La question a surpris tout le monde. Surtout qu'elle vient d'Harry. Jason me regarde ne sachant quoi répondre.
- Dis la vérité Jason.
- Ta copine embrasse divinement bien, répond Jason en regardant Harry dans les yeux
A mon grand étonnement Harry sourit et dit :
- C' est ce que je me dis a chaque fois.
Nous partons tous dans un grand éclat de rire qui détend l'atmosphère.
- Niall tu me passe un oreo ? Dis-je en redevenant un peu plus sérieuse.
- Y'en a plus, me répond le blondinet
- Il a tout mangé, ajoute Louis en donnant une tape amicale sur la tête de son ami.
- Ah au fait ! Lance Jason, tu m'as raconté comment tu étais arrivée ici mais pas comment tu étais devenue la petite amie du bouclé.
- Le bouclé il a un prénom, râle gentiment mon petit-ami.
- Ouais je sais mais ce surnom te va mieux je trouve, ajoute Jason en souriant
Je suis contente de voir qu'ils règlent leurs comptes en rigolant plutôt qu'en se tapant dessus.
- Je sais pas quoi te répondre Jason. Je sais plus trop comment on en est arrivés la. Mais au fil du temps on a appris à s'apprivoiser et on est tombés amoureux.
- En a peine deux jours ?!? Harry c'est pas un peu facile de profiter de sa faiblesse pour la mettre dans ton lit ?
La pique que vient de lancer Jason à jeté un froid. J'ai peut-être crié victoire trop vite. Harry s'est de nouveau refermé sur lui-même, il cherche quoi répondre. Jason commence a jubiler quand Harry lui répond enfin.
- Et qui te dit qu'elle est faible ?
- Elle a eu un accident et ...
- Et c'est la fille la plus forte que je connaisse. Elle s'est battue pour connaître la vérité sur ce qui s'est passé. Elle a jamais baisse les bras. Et elle a su gérer les crises toute seule. Alors non elle est pas faible, et je ne fais pas que la mettre dans mon lit. C'est pas mon plan cul, elle est juste devenue la personne pour laquelle je donnerais ma vie.
La réponse a soufflé tout le monde. Harry vient de me faire la plus belle des déclarations d'amour. C'est tellement mignon. Je l'embrasse furtivement sur la joue et dit :
- Je pense que tu as eu ta réponse Jason.
- Effectivement. Et je m'incline devant une telle réponse.
Même si le geste était la le regard de Jason voulait clairement dire " si tu lui fait du mal je te tue ". Génial. Je déteste quand les mecs se battent pour moi. C'est surtout que c'est la première fois que ça m'arrive. Il va falloir que je gère tout ça. Harry. Louis. Jason. Trop bien.
- Est-ce que vous la trouvez belle ? Demande soudain Harry
- Euh Haz ? Il t'arrive quoi la ?
- Bah avant qu'on se batte pour toi je veux savoir qui sont mes adversaires.
- Elle est belle et pas seulement que belle, déclare Louis avant que j'ai pu intervenir
Je ne sais pas pourquoi mais je sens que la troisième guerre mondiale est imminente. Tous aux abris.
- STOP !
Alléluia ! Je me retourne pour voir qui est mon sauveur. C'est Niall.
- Vous vous trouvez pas ridicule à vous battre comme des gamins comme ça juste sous son nez ? C'est pas a vous de décider pour elle. C'est à elle de choisir.
- Et son choix est déjà fait, intervient Liam
- Ah ouais ?, rétorque Zayn
- Vu comment ils s'embrassaient tout à l'heure dans le couloir je pense que oui.
- Effectivement mon choix est fait,dis-je, Harry est mon petit-ami et je suis heureuse avec lui. Jason tu restera un très bon ami. Et toi Louis j'espère que tu sauras accepter qu'on ne soit qu'amis, et j'espère de très très très bons amis.
Je ne peux réprimer un bâillement après cette longue déclaration.
- Tu veux dormir encore un peu avant ce soir ? Demande mon boyfriend
- Nan Nan ça va aller Harry.
- Si si t'as eu une grosse journée il faut que tu te repose.
Je lis dans son regard qu'il veut simplement se retrouver seul avec moi.
- Ouais t'as raison faudrait que je dorme. Jason je t'appellerai bientôt, maintenant que j'ai ton numéro.
- Ok.
Le jeune homme me serre dans ses bras avant de quitter la pièce suivi des autres garçons.
Une fois seuls Harry et moi nous laissons tomber en arrière sur le lit. Aussitôt nos corps se rapprochent et nos lèvres se cherchent. Quand nos langues entrent enfin en contact c'est nos corps entiers qui se consument. Le moment s'annonce très très chaud.