Coucou !! avant de vous laisser lire ce (très très très très long) chapitre je tenais à vous dire quelques trucs à ce propos : tout d'abord l'histoire prend un tournant que je n'avais pas prévu à l'origine ( vous verrez de quoi je parle ), cela paraîtra sûrement très exagéré à certains mais moi ça me plait et j'ai vraiment espoir que ça vous plaira aussi. Ensuite vers la fin du chapitre Amy exprime une certaine opinion sur Perrie, je tiens juste à précisr que ce n'est pas mon opinion personelle et que j'aime vraiment beaucoup Perrie ( donc merci de ne pas s'énerver contre moi à cause de ça ). Enfin je voudrais aussi vous demander de me faire parvenir vos commentaires sur ce chapitre car il me pose vraiment question donc merci de me dire si vous avez aimé ou pas :)

Chapitre 5 : Let’s make the things clear …

Appartement des filles

Liam me manque déjà même s’il vient de partir. Je suis recroquevillée dans mon lit sous ma couverture. On est en plein mois d’Août et je grelotte. Tout a changé pour moi en une nuit. Pour eux aussi. Liam ne pardonnera pas si facilement à Zayn. Et Agathe qui a assisté à tout ça. La pauvre. Je crois que je suis définitivement la pire des colocataires qu’elle aurait pu trouver.

Devant la porte de la chambre d’Amy j’hésite quelques secondes. Est-ce que je ne ferais pas mieux de la laisser seule ? Je ne sais pas trop quoi faire. Entrer. Rester là. Entrer. Rester là. Entrer. Je pousse la porte et me dirige vers le lit. Mon amie est recroquevillée sous sa couverture. Je m’assois sur le bord du lit et tente d’engager la conversation :

-          Amy ?

Pas de réponse. Ça commence bien.  Il faut que je trouve quelque chose à dire pour la mettre en confiance.

-          Je sais pas ce qu’il s’est passé entre vous mais Zayn a beaucoup pleuré.

Toujours pas de réponse.

-          Je sais pas si tu regrettes des choses qui ont pu se passer ce matin mais moi il y a des choses que je regrette vraiment.

La tête d’Amy émerge de sous la couverture.

-          Passe-moi mon pyjama s’il-te-plaît Agathe. Il est sur le bureau derrière toi.

Je me retourne et lui tend son pyjama. Elle ajoute ensuite :

-          Est-ce que tu peux aller faire du thé s’il-te-plaît ? Je te rejoins dans le salon.

-          Ok.

Je me dirige alors vers la cuisine laissant Agathe s’habiller.

Dans la voiture des boys

Un silence tendu règne depuis notre départ. Liam a insisté pour conduire mais il semble très nerveux. Zayn n’a pas prononcé un mot, il pleure toujours, mais en silence. Je ne comprends pas, je ne sais pas comment aider mes amis.

Je tourne et retourne les évènements dans ma tête. Comment Zayn a-t-il pu me faire ça ? Comment mon ami, mon frère, a-t-il pu me faire ça ? Je le déteste. Si j’ai demandé à conduire c’est pour m’empêcher de le frapper. Il ne mérite rien d’autre. Il a violé Amy. Il l’a violé… Ce mot, cet acte me révulse. Amy…

Liam a pilé net. Il se gare sur le bas-côté et sors de la voiture. Je sors également pour voir ce qui se passe. Mon ami est accroupi par terre, la tête dans les mains. Avant que j’ai pu m’approcher de lui il se lève et se précipite vers une poubelle pour y vomir. Il a vraiment l’air dans un sale état.

Je ne comprends rien à ce qui se passe. J’ai juste vu Liam vomir dans la poubelle. J’attrape une bouteille d’eau et sors à mon tour de la voiture afin de la lui donner. Il me remercie d’un signe de tête. Du coin de l’œil je vois Zayn sortir à son tour de la voiture. Il s’approche de Liam d’un pas hésitant.

Bon bah puisqu’ils sont tous sortis je vais sortir moi aussi voir ce qu’il se passe. Liam et Zayn se font face. Le premier a des éclairs dans les yeux, le second, penaud, baisse la tête. Paul s’est approché des garçons mais hésite à intervenir. Sans qu’il ait pu faire quoi que ce soit Liam se jette sur Zayn et le roue de coups. Zayn s’est effondré au sol mais il ne cherche pas à se débattre.  Paul Louis et Niall ont réagi au quart de tour et cherchent à séparer les garçons. Je me joins à eux et nous réussissons aux prix de longs efforts à éloigner Liam de Zayn. 

Zayn est toujours allongé au sol. Plus loin dans les bras de Louis et de Paul Liam se débat. Je m’approche de Zayn. Il est conscient mais respire faiblement. Son visage est couvert de bleus. Il n’est vraiment pas beau à voir.

-          Zayn ? Mec ? Ça va ?

Il lève la tête vers moi. Les larmes strient son visage. Je l’aide à se mettre assis. Il semble avoir vraiment très très mal au niveau du ventre. Il faut dire que Liam s’est acharné sur lui avec une telle violence… Personne ne l’aurait cru capable de ça. Il va falloir qu’on mette les choses au point.

Liam se débat toujours alors que je l’empêche de s’approcher de Zayn.

-          Laisse-moi passer Louis ! J’vais lui faire payer !

-          Liam calme-toi. Tu lui as assez fait payer non ? Regarde-le ! Il est sérieusement amoché non ?

Liam regarde Zayn qui est assis sur le trottoir entre Niall et Harry. Il semble alors prendre conscience de son acte et arrête de se débattre. Paul et moi relâchons légèrement Liam.

-          Je vais annuler votre interview de cet après-midi, dit notre garde du corps

-          Oui je pense que c’est mieux…

Il me laisse gérer Liam et s’éloigne pour discuter avec ses collègues. J’interroge alors mon ami :

-          C’est à cause d’Amy c’est ça ?

-          Comment tu le sais ?

-          Fais pas l’innocent. Y’a des signes qui ne trompent pas. T’es amoureux ?

-          Oui. Mais jure moi de le garder pour toi.

-          Je te le promets.  Si tu promets de ne plus t’en prendre aussi lâchement à Zayn, quoiqu’il ait pu faire.

-          Promis.

Je serre mon ami dans mes bras.

-          Maintenant faut qu’on rattrape le coup. Viens avec moi on va voir ce qu’on peut faire pour Zayn.

Liam m’emboîte le pas et nous nous approchons de nos amis.

J’ai mal partout. Mon ventre me fait terriblement souffrir, mon bras aussi, et je ne sens plus vraiment mon visage. Mais c’est à l’intérieur que j’ai le plus mal. Je sais que j’ai merdé avec Amy mais jamais je n’aurais pensé Liam capable de faire ça. Il s’est jeté sur moi sans ménagement, il m’a frappé, il m’a insulté aussi. J’ai mérité sa colère mais pas sa haine.

Une fois que Louis l’a calmé les deux hommes s’approchent de nous. Liam semble assez honteux de son geste, tant mieux. Harry et Niall m’aident à me mettre debout. J’ai l’impression qu’on m’arrache le ventre. Une fois debout je titube. Je passe un bras autour des épaules de Niall et l’autre autour de celles d’Harry. Ainsi maintenu je peux faire face à mon agresseur. 

Liam et Zayn se dévisagent. Louis a mis son bras devant le torse de Liam pour l’empêcher d’approcher plus.  La tension est palpable. C’est Zayn qui rompt le silence le premier.

-          Je suis désolé de ce que j’ai pu faire. C’était puéril de ma part.

-          Je suis désolé de t’avoir frappé et insulté. C’était nul.

-          Je veux pas briser notre amitié.

-          Moi non plus.

-          On fait la paix ?

-          Oui.

Ce qui est bien avec les disputes entre mecs c’est qu’on ne reste pas fâchés longtemps.  Mais cette fois ci nous sommes quand même conscients qu’une limite a été franchie. Aucun d’entre nous n’avais jamais osé en frapper un autre. C’est désormais chose faite.  Mais les garçons semblent avoir réglé leur différent. Enfin, on va dire qu’ils ont fait la paix, pas qu’ils se sont mutuellement pardonnés.

Zayn a bien compris qu’on en reparlerai plus tard. C’est le genre de choses qui se règlent en privé. L’important maintenant est qu’il consulte un médecin, car il a vraiment l’air de souffrir. Et son visage en a sérieusement pris un coup. Perrie va me tuer. Cette idée me fait sourire et mon sourire semble détendre un peu l’atmosphère.

Les garçons semblent avoir enterré la hache de guerre, du moins pour le moment. Paul arrive vers nous, un peu énervé.

-          Bon les garçons on parlera de vos conneries plus tard, l’urgence c’est d’amener Zayn chez le médecin. Et Liam aussi par acquis de conscience.

-          C’est pas un peu risqué ? ose demander Louis, les fans vont se poser des questions sur ce qui s’est passé non ?

-          T’as une meilleure solution à proposer ?

-          Si on faisait venir le médecin à notre appartement ? propose Harry

-          Trop risqué aussi, dit Louis

-          A l’appartement des filles. C’est ce qu’il y a de moins risqué, dit simplement Zayn

-          Elles voudront jamais, dit Liam

-          J’appelle Amy et je lui demande, dit Paul

Il s’éloigne pour passer son coup de fil.

 Dans le même temps, dans le salon de l’appartement des filles.

Amy m’a rejointe dans le salon. Elle s’est installée dans le fauteuil avec sa tasse de thé fumante dans les mains. Je me suis assise dans le canapé, face à elle.

-          Dis-moi tout, commence-t-elle

-          J’ai embrassé Harry.

-          QUOIIIIIIIIIIIIIIIIII ???????

Elle a crié de surprise, elle ne s’attendait sûrement pas à ça.

-          J’aurais jamais dû. Mais il m’attire.

-          Est-ce que vous avez… ?

-          Couché ensemble ? Non. Et c’est pas prêt d’arriver. Je veux pas être son plan cul…

-          Je comprends. T’as raison de te méfier. C’est pas un mec sérieux…

-          Je sais. C’est pour ça que j’ai pas cédé à ses avances.

-          T’as eu raison. Méfie-toi vraiment. Une fois qu’il aura réussi à te mettre dans son lit il te jettera.

-          T’as sûrement raison. Mais je ne cèderai pas. Même si je me sens bien avec lui ça n’ira pas plus loin.

-          J’espère pour toi.

-          Et toi ? Qu’est-ce qui s’est passé ?

-          Tu me promet de garder le secret ?

-          Oui.

-          Je sors avec Liam. Il m’a avoué qu’il m’aimait et j’ai décidé de lui accorder sa chance.

-          Nan ?

-          Si.

-          Mais… et ton job avec les boys ?

-          Je le garde. Liam est prêt à encaisser ça

-          T’es sûre ? Parce qu’il avait pas l’air ravi que Zayn et toi vous…

-          Parce que Zayn l’a fait exprès, me coupe Amy, il l’a fait pour calmer ses pulsions et pour énerver Liam. Et il a réussi. Mais tout ça doit rester secret. Si jamais l’un d’entre eux apprends que je sors avec Liam je vais perdre mon job. Et j’ai trop besoin de cet argent.

-          Ouais je comprends. Je crois qu’à ta place ça serait la même chose.

-          Tu le gardera pour toi hein ?

-          T’en fais pas pour ça. 

-          Mon job aussi t’en parle à personne hein ?

-          Nan mais tu me prends pour qui ?, dis-je en rigolant

Je vais rejoindre Amy sur le fauteuil et je la serre dans mes bras. Nous savons que nous pouvons chacune avoir confiance en l’autre.

 

« You’re beautifuuuul … »

Je m’empresse de regarder mon téléphone, pensant à un appel de Liam. Mais c’est Paul qui appelle. Pas déjà ?!?

-          Boulot de merde !

Je me lève et m’éloigne pour répondre au téléphone.

-          Allô ?

-          Salut Amy c’est Paul

-          Je sais. Faut que je vienne ?

-          Pas vraiment. On a un problème avec les garçons est-ce qu’ils peuvent squatter un moment chez toi ?

-          Il s’est passé quoi ?

-          Je leur laisse le soin de t’expliquer mais j’ai besoin d’une réponse. C’est assez urgent en fait.

-          Ouais allez-y venez.

-          Ok merci. On est là dans dix minutes.

Je raccroche, un peu surprise. Je ne comprends pas ce qui a pu se passer.

-          Amy y’a un problème ?, me demande ma colocataire

-          Les garçons arrivent.

-          Encore ?

-          Ouais encore. Je sais pas pourquoi, mais on saura vite. A mon avis tu peux mettre de l’eau à chauffer pour refaire du thé.

-          Ouais t’as raison j’y vais !

Dans la voiture des garçons 

Heureusement que les filles ont dit oui, je n’aurai sûrement pas eu la force d’aller jusqu’à notre appartement. Mon ventre me fait atrocement souffrir. Liam a dû me casser quelque chose.  La tension est un peu retombée entre nous mais j’ai peur de ce qu’il va advenir par la suite.  Je m’en voudrais d’avoir brisé le groupe à cause de mes conneries.

Le silence règne dans la voiture. C’est Paul qui conduit, et heureusement parce que mon poignet me fait mal. Ça m’apprendra à frapper mon meilleur ami. Je ne comprends pas comment j’ai pu lui faire ça. Même par amour pour Amy je ne m’en pensais pas capable. Je me sens tellement nul. En plus il va falloir qu’on explique ça aux filles… Je ne sais pas qu’est-ce que je vais bien pouvoir raconter à Amy pour me justifier.

Heureusement qu’on est arrivés je n’en peux plus de toute cette tension.  Dix minutes de trajet et pas un mot, pas un bruit de la part d’aucun d’entre nous. Personnellement j’ai revu défiler dans ma tête toute la scène de la bagarre. Je ne pensais pas Liam capable d’une telle chose. Et je pensais que Zayn se défendrait. Il ne l’a pas fait. C’est qu’il devait se sentir coupable de quelque chose.

J’aide Zayn a sortir de la voiture. Il souffre vraiment. Il n’est pas du genre à se plaindre facilement mais là il retient ses larmes à chacun de ses mouvements. Harry m’aide à le soutenir et nous montons les marches jusqu’à l’appartement des filles. Louis est derrière nous avec Liam, il garde un œil sur lui, juste au cas où. Je sonne et Amy vient nous ouvrir.

-          PUTAIN ZAYN IL T’ES ARRIVE QUOI ???

Zayn est soutenu par Harry et Niall, il a le visage tuméfié et il se tient le ventre. Je laisse les garçons entrer.  Liam et Louis les suivent. Mon boyfriend me regarde, honteux, puis il baisse les yeux et entre dans l’appartement. Louis entre à son tour avec un petit regard d’excuse. Après les garçons je laisse entrer Paul. Il n’a pas l’air particulièrement ravi de la tournure qu’ont pris les évènements. Tout le monde se dirige vers le salon. J’entends Agathe pousser un petit cri de surprise lorsqu’elle aperçoit Zayn. Je vais rejoindre tout le monde dans le salon. 

 

Zayn n’est vraiment pas beau à voir. Il s’est assis sur le canapé avec une grande difficulté. Niall et Harry discutent à voix basse avec lui. Louis et Liam se sont posés dans un fauteuil et observent leurs amis. Paul arrive au milieu du salon, suivi d’Amy. Le bodyguard prend la parole.

-          Bon les mecs vous avez merdé. J’appelle un médecin c’est la première chose à faire. Quand il sera parti faudra que j’appelle le management. Ça vous laisse à peu près deux heures pour trouver une version acceptable pour expliquer les blessures de Zayn. 

-          Merci Paul, dit Liam

-          Derien, j’ai pas envie de vous voir vous faire engueuler parce que vous vous êtes battus.

-          QUOI ?, intervient Amy

-          Viens avec moi je vais t’expliquer, lui répond Liam en l’entraînant vers sa chambre

-          Paul ?, demande Zayn d’une voix faible

-          Oui Zayn ?

-          Est-ce que tu peux appeler Perrie et lui demander de venir ? Enfin si ça vous dérange pas, dit-il en se tournant vers moi

-          Nan nan c’est bon.

-          Ok je l’appelle, répond Paul, je lui dis ce qui s’est passé ou pas ?

-          Surtout pas elle deviendrait dingue. Dis-lui juste de venir je me chargerai du reste.

-          Ok.

Paul quitte l’appartement, téléphone collé à l’oreille. Le pauvre. Il doit gérer les conneries de ses petits protégés. Il a parlé d’une bagarre. Il faudrait que j’en sache plus.

Dans la chambre d’Amy

Liam m’entraîne jusqu’à ma chambre et ferme la porte derrière moi. Sans me regarder il va s’asseoir sur le lit. Il ramène ses genoux contre sa poitrine et baisse la tête.

-          Liam ?

Le jeune homme relève la tête vers moi. A son regard honteux je comprends ce qu’il s’est passé.

-          Liam ? Dis-moi que c’est pas toi qui lui as fait ça…

Il baisse de nouveau la tête et je vois les larmes rouler le long de ses joues. Je m’approche et m’assois à côté de lui. Je lui fais poser sa tête sur mon épaule. Il pelure toujours. Je laisse ma main s’égarer à l’arrière de son crâne. Doucement je le berce jusqu’à ce qu’il arrête de pleurer.

-          Je suis désolé.

-          Liam c’est pas à moi qu’il faut le dire mais à Zayn. T’es conscient du mal que tu lui as fait ?

-          Oui. Ça se voit assez.

-          Je parlais du mal psychologique que tu lui as fait. Vous êtes comme des frères…

-          On était comme des frères.

-          Pourquoi vous l’êtes plus ?

-          Il t’as violé.

Liam a dit ça avec une telle violence dans la voix que j’en ai sursauté. Je le regarde et dis :

-          Oui il m’a violé. Mais souviens toi que j’ai pas le droit de refuser. C’est écrit dans mon contrat. «  Où ils veulent, quand ils veulent, comme ils veulent ». J’ai signé, je me suis engagée. Alors oui il m’a peut-être violé mais c’est pas grave. C’est mon job…

-          Il t’as violé Amy !!

-          Liam… calme-toi. Je t’en prie. Ça sert à rien de lui faire payer ça comme ça… Et puis faut pas que les garçons apprennent qu’on est ensemble.

-          Oui. Je suis désolé.

-          Chut.

Pour le forcer à se taire je presse mes lèvres contre les siennes. Notre baiser est tendre et doux, il nous fait du bien à tous les deux. Liam a prouvé qu’il tenait vraiment à moi. J’aurai bien sûr aimé qu’il le fasse autrement qu’en frappant Zayn mais ça reste une belle preuve d’amour.

Dans le salon

Amy et Liam sont partis s’isoler dans la chambre de la jeune fille. Je pense qu’en effet ils ont des choses à se dire. Zayn souffre le martyr sur le canapé. J’en profite pour observer ses blessures. Son visage est couvert de bleus, il a un œil au beurre noir, la lèvre ensanglantée. Et il se plaint de douleurs à l’avant-bras gauche et au ventre. Liam ne l’a pas loupé c’est le moins qu’on puisse dire.

«  Bip Bip »

Je viens de recevoir un sms. Je le regarde rapidement

A Louis : Le médecin arrive dans cinq minutes, il est prévenu qu’il doit soigner sans poser de questions. Je vous rejoins quand il s’en va. Paul

Paul. Heureusement qu’on pouvait compter sur lui pour parer à nos bêtises. A chaque fois que nous faisons les cons il est là pour réparer les dégâts. Mais cette fois-ci tout ne sera pas aussi simple. Je n’ai pas le temps de poursuivre cette réflexion que Liam et Amy nous rejoignent. Liam a les yeux rouges, il a pleuré. Il écarte Harry et vient s’assoir à côté de Zayn. Nous retenons tous notre souffle. 

Liam est assis juste à côté de moi. Je ne sais pas ce qu’il veut.

-          Je suis désolé de t’avoir frappé. C’était lâche. Je regrette sincèrement…

-          C’est bon t’excuses pas j’en ai fait aussi des conneries. J’avais un peu mérité ce que tu m’as fait.

-          C’est faux Zayn. Rien ne peut excuser mon geste…

-          C’est bon je te dis. J’ai merdé, tu t’es vengé. Point final. Je veux plus jamais qu’on en reparle. Jamais.

-          D’accord

Je lui tends la main, il la serre en signe d’accord. Cette histoire fera désormais partie du passé. 

Les garçons viennent de se réconcilier. Je préfère les voir comme ça. Et Amy semble soulagée aussi. Elle semble savoir ce qui s’est passé, je lui demanderais les détails plus tard. Ça sonne à la porte, je me dépêche d’aller ouvrir et je laisse entrer un médecin et un infirmier. Je les suis jusqu’au salon.

-          Bonjour. On doit examiner qui ?, demande l’infirmier

Mon dieu qu’est-ce qu’il est con. Ça parait logique non ? Vu la tête que font les garçons ils viennent de se dire la même chose que moi.

-          Zayn juste là et après moi, répond Liam

Le docteur et l’infirmier s’approchent de Zayn. Il semble vraiment heureux de les voir. Ils vont peut-être pouvoir soulager un peu sa douleur. 

Enfin le médecin ! J’ai tellement mal. Il fait s’éloigner mes amis et m’allonge sur le canapé après m’avoir fait enlever mon t-shirt. Pendant que l’infirmier observe les blessures de mon visage le médecin s’occupe de mon ventre. Il appuie à plusieurs endroits en me demandant si ça me fait mal. Je gémis de douleur à chaque pression de ses doigts. Il regarde ensuite mon bras. Alors qu’il le prend entre ses doigts pour l’observer de plus près je ne peux retenir un cri de douleur.

-          PUTAIN ! CA FAIT TROP MAL !

-          Ça vous fait mal comment ?

-          Beaucoup plus que ce qui est normalement supportable. J’ai mal putaaaiiin …

J’éclate en sanglots. C’est pas mon genre d’habitude mais là j’ai vraiment trop mal. Les larmes roulent sur mes joues.

-          Vous avez l’avant-bras cassé et probablement des côtes fêlées. Qu’est-ce qui vous est arrivé monsieur ?

-          Un bête accident. Vous allez faire quoi pour mon bras ? Et pour mon ventre ?

-          Il va falloir qu’on vous immobilise le bras pendant au moins deux mois. Et pour le ventre on va vous faire un bandage assez serré qu’il faudra changer toute les semaines. Pendant deux mois aussi.

-          Deux mois ?

-          Oui.

-          Aie aie aie. Modest va me tuer.

-          Vous faites quoi comme travail jeune homme ?

Tiens c’est bizarre j’aurai juré qu’il nous avait reconnu.

-          Chanteur.

-          Vous tenez votre micro de quelle main habituellement ?

-          La droite.

-          Personnellement je ne vois aucune contre-indication à la poursuite de vote activité tant que vous ne forcez pas sur votre bras gauche.

-          Merci.

L’infirmier se tourne alors vers moi :

-          Pour les blessures au visage il va falloir être patient. Ça devrait mettre une à deux semaines à se résorber. En attendant on va vous prescrire une pommade à appliquer deux fois par jour pour favoriser la guérison.

-          D’accord. Merci beaucoup. Est-ce que vous pouvez regarder le poignet de Liam maintenant ? Il se plaint depuis tout à l’heure d’avoir mal.

Zayn a vraiment été très courageux. Et mon boyfriend ne l’a vraiment pas loupé. Il faudra du temps pour soigner les blessures du corps. Et peut-être encore plus pour celles du cœur. Je me crispe un petit peu en voyant Liam grimacer de douleur au moment où le médecin examine son poignet.

-          C’est qu’un poignet foulé. Ça va mettre une ou deux semaines à se remettre. Pareil on va vous donner une pommade contre la douleur. Et vous je vous préconise de bien reposer votre poignet.

-          D’accord. Merci.

Le médecin rédige deux ordonnances, les pose sur la table basse et s’en va suivi par l’infirmier. Dans la minute qui suit leur départ de l’appartement la porte s’ouvre à nouveau et Paul entre dans le salon.

Paul semble vraiment inquiet. Mais je m’en fous. Dans ma tête c’est un tout autre combat qui se joue. Maintenant que je suis sûr que les garçons ne se sauteront plus à la gorge je prends le temps d’observer Agathe. Cette fille m’attire irrésistiblement. Enfin son corps m’attire. J’aimerai pouvoir l’ajouter à la liste de mes conquêtes. J’aimerai pouvoir la « tester », je suis sûre que c’est un super bon coup au lit. 

Harry me regarde avec des yeux étranges. Il fait un peu peur.

-          Votre manager arrive dans une demi-heure

Paul m’a fait sursauter j’avais oublié qu’il était là.

-          Vous avez trouvé quelque chose de plausible à lui servir ?, reprend le garde du corps

Les garçons répondent d’un signe de tête par la négative.

-          Bah bougez-vous parce que j’ai pas trop envie de leur annoncer que vous vous êtes battus. Je redescends je vais briefer mes collègues.

-          Paul ? T’as téléphoné à Perrie ?, demande Zayn

-          Elle arrive. Trouvez aussi quelque chose à lui dire à elle parce qu’à mon avis la bagarre ça passera pas non plus avec elle.

-          T’as pas tort, lui répond Zayn en souriant

Paul tourne les talons et sort de l’appartement. Heureusement qu’il est là pour couvrir les bêtises des garçons. 

Perrie. Perrie Edwards. La petite amie de Zayn Malik. J’ai un peu de mal à réaliser qu’elle va venir ici. J’ai tellement rêvé de lui piquer son mec que cela me semble un peu ridicule comme situation. Mais maintenant je suis avec Liam, et il ne faudrait pas que je l’oublie trop souvent…

Il faut absolument qu’on trouve une histoire plausible. Une histoire qui tienne la route.

-          Quelqu’un a une idée de ce qu’on pourrait inventer comme justification ?

-          Absolument pas, me répond Niall

-          J’en sais rien, ajoute Liam

Harry hausse les épaules et Zayn me fait comprendre d’un regard que non. Je cherche alors de l’aide auprès de nos amies :

-          Agathe ? Amy ?

-          Je sais pas, dit Amy

-          Pourquoi pas un accident de skate ?, propose Agathe d’une voix timide

-          Ça pourrait expliquer mon bras et mon ventre, mais difficilement mon visage…, répond Zayn

-          Et mon poignet, ajoute Liam

La jeune fille baisse les yeux et réfléchis.

-          Ok j’ai une idée. Vous faisiez les cons dans la rue. Zayn t’es monté sur un skate t’as dérapé et tu t’es cassé la gueule par terre. Résultat : deux côtes fêlées et un bras cassé. Liam a voulu venir t’aider mais il a glissé lui aussi sur le skate et il s’est foulé le poignet en se rattrapant par contre toi Zayn t’as eu moins de chance et la planche de skate t’es retombée en pleine tête.

-          C’est pas un peu… invraisemblable ?, demande Niall

-          T’as mieux à proposer peut-être ?, lui répond la jeune fille

-          Moi ça me va, dit Zayn

-          Pareil pour moi, répond Liam

-          Ok, ajoute Harry

-          C’est bon ça va le faire, dis-je

-          Comme vous voulez, termine Niall

Je suis plutôt fière d’avoir trouvé l’idée qui va sortir les garçons des ennuis. Enfin j’espère que leur manager sera assez crédule pour croire ça. D’ailleurs je pense qu’on va avoir notre réponse rapidement, ça sonne à la porte. Amy va ouvrir et Perrie débarque en courant dans le salon.

-          ZAYN ! Il s’est …

Elle s’est interrompue en voyant le visage de son petit-ami. Elle semble hésiter entre pleurer et s’énerver. Elle finit par s’approcher de lui et elle l’embrasse doucement. Zayn ferme les yeux et profite. Ça doit lui faire du bien…

 

Je suis revenue dans le salon au moment où Perrie posait ses lèvres sur celles de Zayn. Je ne veux pas voir ça. Je me dirige alors vers la cuisine pour aller chercher une tasse supplémentaire pour la jeune femme. Liam à qui cela n’a pas échappé m’emboîte le pas. Une fois dans la cuisine il s’adresse à moi à voix basse :

-          Amy ? ça va ?

-          Oui oui t’inquiètes. C’est juste que…

Je m’arrête net, prenant conscience de l’énorme connerie que j’allais dire. Je ne pouvais pas dire à mon petit-ami que j’avais eu ( et que j’avais peut-être même encore ) de l’attirance pour Zayn. Surtout pas après ce qui s’est passé.

-          Juste que quoi ?

-          Rien. Je m’inquiète pour vous c’est tout.

Je lui vole un rapide baiser et nous retournons dans le salon. Le regard que Louis pose sur moi en dit long, il semble être au courant de tout… Peu importe. Tant que j’arrive à conserver mon job.

-          … tu veux pas me dire ce qui s’est passé ?

-          Tu le sauras bien assez tôt. On attend le manager et on vous raconte tout.

-          Mais dis-moi !!

-          Perrie ! M’oblige pas à raconter ça plusieurs fois. S’il-te-plaît.

Dix minutes qu’elle est là et elle me tape déjà sur le système. Louis me regarde d’un air désolé. Je lui réponds, toujours à travers le regard que c’est pas grave.  Nous sommes tous là, installés autour de la petite table à siroter notre thé en silence. Nous attendons le dénouement de l’histoire avec appréhension… La tension est palpable. J’espère sincèrement que le manager des boys, que j’avais déjà rencontré lors de la signature de mon contrat, serait compréhensif et pas trop curieux. Il le faut. 

-          Au fait on est où ici ?, demande soudain Perrie

Je peux l’étrangler ? Dites-moi que je peux et je me ferais une joie de le faire. Agathe, voyant que je ne vais pas répondre vient à ma rescousse.

-          Chez nous. Amy et moi on est colocataires.

Perrie se tourne vers son boyfriend et l’interroge :

-          Amy … ?

-          Oui cette Amy là, lui répond Zayn

-          Oh.

Ce oh là voulait tout dire. Et il confirme bien que Perrie et moi n’allons pas bien nous entendre. En même temps son copain m’a violé donc elle a plutôt pas intérêt à l’ouvrir.

Ça sonne encore une fois. Ce coup-ci c’est notre manager. Bryan. On va enfin voir si on est de bons menteurs… Agathe va ouvrir et le fait entrer. Elle s’assoit ensuite sur l’accoudoir de mon fauteuil. Amy est assise sur celui de Zayn. Louis est assis par terre devant moi et Perrie Zayn et Niall sont sur le canapé. Niall cède sa place à Bryan qui regarde Zayn avec intérêt. L’irlandais vient s’assoir à côté de Louis.  

-          J’aimerai bien qu’on m’explique pourquoi Zayn est dans un tel état, commence notre manager 

-          C’est un peu compliqué, dis-je, on faisait du skate dans la rue et… 

-          J’ai dérapé je suis tombé. Liam a voulu m’aider à me relever mais il a dérapé sur le skate qui m’est retombé dessus. 

Du coin de l’œil je vois Perrie faire la grimace.

-          Bilan médical ?, demande Bryan 

-          Déjà fait, répond Liam, j’ai le poignet foulé et Zayn a deux côtes fêlées et l’avant-bras en miettes. 

-          Deux mois d’immobilisation de mon bras gauche et deux mois de bandages pour mon ventre. Les hématomes sur mon visage devrait vite s’estomper et l’entorse de Liam aussi.

-          Vous êtes au courant que dans un mois vous êtes de nouveau sur scène ?, dit Bryan impassible 

Quel connard. Zayn est gravement blessé et la seule chose à laquelle il pense c’est notre carrière.

-          Oui on y sera. C’est mon bras gauche donc je pourrais quand même chanter, dit Zayn 

-          Moi ça sera guéri donc y’aura pas de souci, ajoute Liam

-          Ok. On dit quoi à vos fans ? 

-          Accident de skate. On se chargera des détails, dit Louis 

-          Peut-être qu’il serait judicieux que vous fassiez un petit tour sur twitter, reprend Bryan 

-          Ça sera fait, dis-je

-          Encore une chose : qu’est-ce que vous faites ici ? Pourquoi vous n’étiez pas à votre appartement ?

La question a surpris tout le monde. Personne ne s’y attendait. Et c’est bien là la faille dans notre histoire. Comment expliquer que nous étions à une vingtaine de kilomètres de notre appartement ?

Merde. On n’avait pas pensé à ça. On ne peut pas lui avouer qu’on a passé la nuit ici où Bryan nous tuerait.

Je regarde les garçons et lis autant de panique dans leurs yeux que dans les miens. Qu’est-ce qu’on va lui dire ?

J’ai bien une idée mais ça ne va pas du tout plaire aux filles.

-          Amy est venue nous … rendre visite hier soir et on l’a gentiment raccompagnée.

-          Vous avez passé la nuit où ?, demande Bryan

C’est Zayn qui vient à la rescousse

-          Ici.

Il se tourne vers sa petite amie et dit :

-          Je t’en prie Perrie fais pas cette tête-là, tu sais très bien quel est le job d’Amy.

Les yeux de Bryan lancent des éclairs :

-          On peut savoir pourquoi vous avez passé la nuit ici ? Je pensais que c’était écrit dans le contrat d’Amy que …

-          C’est de ma faute !, le coupe Agathe, ils voulaient pas rester pour la nuit mais j’ai convaincu Harry de rester dormir avec moi. Du coup les autres sont restés aussi.

Tout en parlant elle a laissé sa main droite glisser dans mes cheveux. J’ai compris sa technique, elle veut faire croire que nous avons passé la nuit ensemble. Je pose ma main sur son bras et la regarde amoureusement avant de me retourner vers Bryan.

-          Ok je vois. Je vais vous laisser. Les garçons je vous appelle dans une semaine pour voir comment vos blessures évoluent.

Amy se lève et le raccompagne jusqu’à la porte. Une fois que la porte s’est refermée derrière lui nous poussons tous un grand soupir de soulagement…

 

 

 

Okay okay okay ... Maintenant que vous avez tout lu je vais vous poser quelques questions comme ça vous saurez quoi dire dans vos commentaires ^^ :

- Qu'est-ce que vous pensez de la bagarre Liam-Zayn ?

- L'attitude de Paul ? Bonne ou pas bonne ?

- Les blessures de Zayn ? ça vous fait mal de l'imaginer comme ça ?

- Les confessions de Liam à Amy ? 

- Harry qui fantasme sur Agathe ?

- Le mensonge des garçons ?

- Agathe qui sauve la situation à la fin ?

 Et enfin j'aimerai vraiment savoir comment vous voyez la suite de l'histoire :)

---> Lâchez vous sur les commentaires

PS : je pensais faire un petit bonus et publier le contrat de "travail" d'Amy vu qu'on en parle souvent. Vous en pensez quoi ? Bonne idée ou pas ? Vous aimeraiez savoir à quoi elle s'est engagée ou pas ?