Chapitre 4 : Can you keep a secret ? ( partie 1 )

Dans les rues londoniennes

Je me dépêche de rentrer en espérant que les garçons seront encore là. J’aimerai bien discuter un peu Harry. Il faudrait qu’on mette les choses au point. Je ne veux pas qu’il se fasse des idées.

A l'appartement

Faites qu’Agathe rentre vite j’ai vraiment besoin de lui parler. Je crois que je me suis vraiment mise dans la merde en acceptant d’être la petite amie de Liam. Bien sûr que j’en avais envie, mais cela implique beaucoup trop de choses pour nous. Mon boyfriend est parti rejoindre ses camarades dans le salon et je range tranquillement le petit-déjeuner dans les placards.

Dans la rue en bas de l'immeuble

Je tourne à l’angle de ma rue et BOUM ! Rhaa merde je l’ai pas vu arriver lui. Je lève la tête et me retrouve face à un géant bodybuildé de près de deux mètres qui me regarde férocement. Il ressemble un peu à un bouledogue vu comme ça.

-          Tu vas où comme ça toi ?, me demande le bouledogue

-          J’habite dans l’immeuble juste là.

Je tente de passer mais il me barre le passage.

-          OH ! Je rentre chez moi là ! alors tu me laisses passer !

J’ai hurlé ces mots ce qui a fait sursauter le bouledogue. Soudain une tête que je connais bien émerge de derrière lui.

-          C’est la vérité elle est sortie de l’immeuble y’a une heure.

Paul. Paul Higgins. Mon sauveur. Et le garde du corps préféré des cinq boys qui squattent actuellement notre appart. Oh mon dieu les boys ! Il faut absolument que j’ai cette conversation avec Harry avant qu’il parte. Je souris à Paul et me rue dans l’entrée de mon immeuble. Je monte les marches quatre à quatre et pénètre complètement essoufflée dans l’appartement.

Je commençais à désespérer qu’elle ne revienne jusqu’à ce qu’elle pénètre violemment dans l’appartement, comme une heure auparavant.

-          TOI !, rugit-elle en me pointant du doigt, faut qu’on parle !

Je ne sais pas exactement de quoi elle veut me parler mais à mon humble avis ça ne va pas être très amical. Elle rentre dans sa chambre attendant sûrement que je la suive. Voyant que j’hésite Liam me pousse dans le dos et me force à avancer.

-          Je serais toi je l’énerverai pas si je veux avoir une chance avec elle, dit calmement Zayn en buvant son thé

-          N’importe quoi

Enfin pas exactement mais il m’énerve à toujours tout deviner comme ça. Je me dirige vers la chambre d’Agathe et ferme la porte derrière-moi.

Dans la cuisine

J’ai entendu un grand vacarme dans l’entrée et me suis précipitée pour voir ce que les garçons avaient encore bien pu faire. Agathe est passée juste sous mon nez sans me voir, bientôt suivie par Harry. Ils se sont enfermés dans la chambre de ma coloc. J’aime pas ça du tout. C’est pas que je n’ai pas confiance en Harry mais je sais qu’il a plutôt tendance à considérer les filles comme des jouets. Et j’ai peur qu’il n’use de ça sur ses fans. Sur Agathe. Je m’en voudrais de l’avoir embarquée dans une telle chose.

Je me dirige vers le salon pour essayer d’en savoir plus.

-          Elle est bizarre ta pote, dit Niall

-          Comment ça ?

-          Elle vient de rentrer en gueulant à Harry qu’elle voulait lui parler, m’explique Liam

-          Et avant ? Il s’est passé quelque chose de spécial ?

-          Si tu excepte le fait qu’elle est partie comme une voleuse pour revenir quelques secondes après me demander un autographe pour sa petite sœur je pense que tout va bien,  dit Louis en rigolant

-          Ah ouais quand même… Bon bah on n’a plus qu’à les attendre

Je ne sais quelle mouche m’a piqué cette nuit mais je suis partie m’asseoir sur les genoux de Liam avec ma tasse de thé. Nous avions décidé de les attendre tous les deux. Ils nous devaient une explication.

Dans la chambre d’Agathe

-          Tu voulais me parler ?, dis-je calmement

Il faut bien avouer que je n’en mène pas large face à la jeune fille. Elle me fait de l’effet, mais je n’ai pas l’habitude que les filles que je choisis me parlent comme ça.

-          Ouais… je…

Agathe a perdu toute l’assurance dont elle avait fait preuve dans le salon. Elle ne sait pas par où commencer. Elle s’assoit songeuse sur son lit. Je m’installe à côté d’elle et passe ma main dans son dos pour l’inciter à se confier à moi.

-          Ça. Ce que t’es en train de faire. T’as aucun droit de le faire.

Harry enlève sa main et me regarde. Il s’attend à ce que je poursuive.

-          Je suis pas ta petite amie, et encore moins ton plan cul. Je suis pas comme ça. J’ai accepté que tu dormes ici cette nuit mais ça s’arrêtera là Harry. J’ai pas envie d’être une fille que tu jettes après l’avoir épuisée au lit. Désolé mais je suis pas ce genre de fille.

Il sourit et me regarde droit dans les yeux. Il a des très beaux yeux. De très très très beaux yeux verts. Est-ce qu’il pourrait arrêter de me regarder comme ça ? ça me déstabilise énormément. Pourtant le jeune homme ne brise ni le silence, ni le contact visuel que nous avons établi entre nous.

Je la regarde tout en essayant d’assimiler ce qu’elle vient de dire. Elle pense que je veux faire d’elle une énième conquête à mon tableau de chasse. Elle n’a pas tort. Mais je crois qu’l y a plus que ça. Je suis un peu perdu à vrai dire. Je ne sais pas quoi répondre, je ne sais même plus quoi penser. Il faut croire que nos cœurs réfléchissent à nos places puisque nous nous rapprochons un peu plus l’un de l’autre. Nos lèvres ne sont plus qu’à quelques millimètres. Au moment où ses lèvres frôlent les miennes j’entends mon cœur battre plus fort et je décide de m’en remettre à lui. Je lui rend son baiser. Avec fougue. Elle se laisse faire, elle apprécie.

Après d’interminables secondes, agréables au possible nous interrompons notre baiser. Elle me regarde avec des yeux terrifiés.

-          C’était… une erreur ! Une grosse erreur ! N’en parle à personne je t’en supplie !

Elle se lève et sort de la chambre en courant. Il ne me reste plus qu’à aller rejoindre les garçons. Agathe s’est enfuie après notre premier baiser… C’est la première fois que cela arrive.

Dans le salon

Nous profitons du calme et du silence tous ensemble. Chacun sirote son thé tranquillement. Seul Zayn qui m’observe bizarrement trouble ce moment.  Je suis assise sur les genoux de Liam ce qui ne semple pas du tout plaire à Zayn… Où alors il se doute de quelque chose… Non. C’est impossible.

DRRRRING ! Merde y’a quelqu’un à la porte, faut que j’aille ouvrir. Je me lève péniblement et vais ouvrir. Sûrement le facteur. Ah bah non c’est pas le facteur c’est Paul qui s’est décidé à monter.

-          Salut ! Tu veux une tasse de thé ?

-          Non merci ça ira. Je suis venu parler aux garçons.

-          Ok vas-y entre.

Il entre et rejoint les garçons au salon.

Merde Paul. On va encore avoir des ennuis.  Je l’adore mais il amène toujours son lot de mauvaises surprises en tout genre.

-          Les garçons, vous avez rendez-vous avec des journalistes à quatorze heures. On part dans une heure grand maximum. Tâchez d’être à l’heure.

Il a débité ça de manière mécanique. Je sais, pour en avoir longuement parlé avec lui, que devoir jouer ce rôle de moralisateur avec nous l’ennuie profondément. Soudain ses yeux s’éclaire et il nous regarde tous les quatre.

-          Où est Harry ?

La question ne nous surprend pas, mais le ton que Paul a employé si. Il est inquiet pour notre ami.

-          Je suis là, dit Harry en revenant dans le salon

-          Ok. Dans une heure en bas oubliez-pas !

Et Paul s’en va comme il était venu, nous laissant seuls avec Amy et Agathe. Enfin avec Amy. Mais où est Agathe ?