Chapitre 13 : Ma chambre…

 

Le réceptionniste ne semble pas en croire ses yeux. Moi aussi je l’ai reconnu, enfin, je me souviens de son visage. Et de son prénom. Il s’appelle Max.

-          Max ?, dis-je en m’approchant

-          Je… euh… comment… qu’est-ce que … ?

-          Je peux avoir la clé de ma chambre ?

-          Oui.

Complètement abasourdi il se retourne et récupère une clé sur son tableau. Il me la tend et parvient à articuler une seule phrase :

-          Vous deviez pas rentrer il y a deux jours ?

-          Si si. Mais elle a eu un petit empêchement, dit Harry visiblement agacé.

Il prend ma main et m’entraîne vers les escaliers. Les garçons nous emboîtent le pas. Je fais appel à mes souvenirs pour savoir où se trouve ma chambre. Premier étage dans le couloir de droite. Je lâche la main d’Harry et grimpe les marches quatre à quatre. J’entends les garçons me suivre en rigolant. J’arrive en premier devant ma chambre, la 106, suivie de près par Louis, Niall, Liam, Zayn et Harry.  Je déverrouille la porte et entre. Les garçons hésitent sur le pas de la porte, sauf Harry qui vient se placer derrière moi. Il passe sa main dans mon dos, pendant que je contemple le spectacle.

J’ai laissé ma chambre en bazar. Ma valise est ouverte, sur le sol, mes fringues jetées à la va-vite sur le lit, ma place de concert sur ma table de nuit, une serviette de toilette jetée par terre…  Je ne peux me retenir de rire, bien vite suivie par Harry. Je dis ensuite aux garçons :

-          Allez-y entrez, vous allez m’aider à ranger.

Les garçons rentrent dans la chambre. Zayn se précipite à la fenêtre pour aller fumer, Liam reste adossé à l’entrer, n’osant probablement pas trop toucher à mes affaires. Louis et Niall par contre s’en donnent à cœur joie et prennent à la lettre la notion de « ranger ». Ils se sont jetés sur la pile de vêtements sur mon lit et s’amusent à détailler mes fringues. Harry et moi rigolons bien jusqu’au moment où Louis met la main sur des sous-vêtements. Ils étaient une de mes dernières acquisitions, en dentelle et terriblement sexy. Louis et Niall les détaillent, en rigolant, je me sens rougir, les garons ont réussi à attirer l’attention de Zayn et de Liam qui rigolent aussi.  Harry, qui semble assez déstabilisé me glisse à l’oreille :

-          J’aurais droit de te voir dedans ?

Je lui réponds sur le même ton :

-          Je sais pas… Aide-moi d’abord à les récupérer et à faire ma valise.

Harry se dirige alors en rigolant vers ses amis.

-          Allez arrêtez de jouer avec ses sous-vêtements, faut qu’on l’aide à faire sa valise.

Ce coup-ci, les cinq garçons s’y mettent : Harry trie la pile de fringues, Louis et Niall les plient, Zayn et Liam les rangent. Je me dirige vers la salle de bain et récupère mes affaires de toilette. Une fois tout rangé dans ma trousse de toilette je retourne voir les garçons et la donne à Zayn qui s’occupe de l’agencement de ma valise.

-          Mais c’est pas possible que vous les filles vous ayez toujours autant de trucs dans vos valises, me dit-il en rigolant

Il galère un peu à tout ranger, mais il finit par fermer ma valise d’un air satisfait.

cute-1d-harry-styles-hot-one-direction-Favim

-          Et voilà la valise de la princesse !

Je rigole et lui fait un petit bisou sur la joue. Harry, un peu possessif, entrelace ses doigts aux miens et m’attire à lui. Je me retrouve collée à son torse musclé. Il me regarde droit dans les yeux. Ses beaux yeux vert émeraude me fixent intensément. Il approche ses lèvres des miennes, inexorablement la distance entre nos bouches se réduit. D’humeur joueuse, et pour voir à quel point il en a envie je l’attire à moi et je nous laisse tomber sur le lit.  Il se laisse faire et se retrouve donc au-dessus de moi. J’aime cette idée. Beaucoup. A ce moment, là, j’ai complètement oublié la présence des quatre autres garçons. Harry finit par m’embrasser furtivement avant de se relever.

Il me tend sa main et m’aide à me relever aussi. Louis nous regarde de travers et détourne les yeux. Bizarre. Liam et Zayn sont morts de rire, et Niall nous regarde d’une manière un peu perverse.  C’est le blondinet qui rompt le silence :

-          Bon après ce moment « caliente » on pourrait peut-être reprendre le chemin de la sortie.

-          Ouais c’est pas une mauvaise idée Irish boy, dis-je en rigolant

-          Ouais on y va, dit Louis d’une voix assez froide

Je trouve l’attitude du jeune homme très bizarre. Trop bizarre. Il faudra que j’essaie d’en savoir plus. Les garons ressortent de ma chambre, Harry récupère ma valise, quant à moi je récupère les deux trois affaires qui traînent encore ça et là. Une fois que j’ai tout récupéré je sors et referme la chambre. Il est temps pour moi de quitter définitivement Boston. La ville m’a apporté toute les réponses que je voulais. Une fois dans le hall d’entrée je rends la clé à Max et sort mon portefeuille pour payer. Mais le jeune homme m’arrête.

-          J’ai appris ce qui vous était arrivé. J’espère que vous allez bien.

-          Ça va, j’ai échappé au pire.

-          Oui. Je sais que je n’y suis pour rien mais, s’-il-vous-plaît, laissez-moi vous faire grâce du prix de la chambre.

-          Oh. Si vous voulez. Merci beaucoup à vous, c’est très gentil.

-          C’est la moindre des choses mademoiselle. Tout le monde se doit de vous aider dans une telle situation.

-          Merci beaucoup.

Je serre la main qu’il me tend et m’éloigne pour rejoindre les garçons dans le tour bus. Ils sont déjà installés et m’attendent.

-          Je me demandais si t’avais décidé de te caser avec le réceptionniste, me dit Harry

Charmant l’accueil. Je sens que je vais avoir du mal à le supporter s’il est jaloux comme ça…