Chapitre 5 : L’heure des révélations…

 

Là, dans la rue, je m’effondre d’un seul coup. J’ai eu un flash. Une partie de la solution est maintenant à moi. Harry  n’a pas le temps de me retenir et je finis assise, sur le trottoir. Tout devient flou autour de moi et s’impose à mon esprit des images terribles. Une voiture noire, un dérapage, un accident, et des gyrophares…

-          Cécile ? Cécile ?

Les cris d’Harry me sortent de ma torpeur.

-          Je vais bien. Mais je me souviens.

-          Comment ça ?, dit Niall

-          Je vous expliquerai plus tard, allons nous poser dans un restaurant et je vous raconte.

Harry me tend sa main et m’aide à me relever. Comme tout est encore flou dans ma tête et que je peine à avancer correctement Harry ne lâche pas ma main et me force à avancer. Zayn passe son bras derrière mon dos pour m’empêcher de tomber, au cas où.  Du coin de l’œil je vois les gardes du corps nous emboîter le pas, mais je n’y prête pas attention. Tout défile dans ma tête. Je revois les images en accéléré. Je me vois monter dans le taxi, la conduite trop rapide du chauffeur, le dérapage, et… l’accident.  

Tout cela défile encore et encore dans ma tête comme si ce seul souvenir était la chose à laquelle je tenais le plus. Encore et encore, inlassablement, les mêmes  images terribles. Le même bruit aussi. Ce bruit horrible du crissement des freins, et ce cri déchirant du chauffeur… Je me sens très faible et n’ai qu’une envie : celle d’arriver et de pouvoir tout leur raconter… 

Nous arrivons enfin, après un temps qui m’a paru interminable, dans un petit restaurant. Le serveur nous installe rapidement et je finis par m’assoir entre Harry et Liam. Alors que je m’apprête à parler, et à déballer tout mon histoire, nous sommes interrompus par le gérant de l’établissement qui monte le son de la télé, accrochée sur le mur derrière moi.  La télé est branchée sur une chaîne d’info qui revient sur un spectaculaire accident de la route survenu l’avant-veille, à Boston.

En voyant les images je suis prise de nausées. Cet accident c’est mon accident. La voiture noire, les sirènes des pompiers, tout est identique à mes souvenirs. La tête me tourne à nouveau, c’est trop de choses d’un coup.

-          Cécile reste avec nous !

Le cri d’Harry m’a empêché de tomber dans les pommes. Je reprends un peu mes esprits, et malgré une nouvelle migraine je dis :

-          L’accident là à la télé. J’y étais. J’étais dans le taxi noir. C’est ça qui m’a empêché de vous rejoindre à Boston.

-          Mais comment t’es venue jusqu’ici ?, dit Zayn

-          Ça j’en sais rien. Mais l’accident m’est revenu clairement. Avant et après je ne sais toujours pas.

-          On ira à Boston demain, pour en savoir plus, en attendant essaye de profiter de la soirée, me dit Harry

Je décide d’écouter le conseil d’Harry et de ne plus penser à cet accident. Enfin ça c’est peine perdue parce que des milliards de nouvelles questions s’imposent à moi. Qu’est-ce qui s’est passé après l’accident ? Comment suis-je arrivée à New-York ? Où étais-je avant de monter dans ce taxi ? Pourquoi Harry me regarde comme ça ? Attendez. Stop. Pourquoi Harry me regarde comme ça ? C’est quoi ces yeux ?  Il ne serait quand même pas … ? Non non c’est impossible. Et puis pourquoi est-ce que je me préoccupe des magnifiques yeux verts d’Harry alors que je viens d’apprendre que je suis rescapée d’un accident ? Comment ça les magnifiques yeux verts ? Et si l’accident avait altéré mes émotions ? Pourquoi est-ce que je me mets à penser uniquement à Harry ? Oh la la ça y’est c’est de nouveau le bordel dans mon crâne. Les questions fusent et se croisent à vitesse grand v, je peine moi-même à y mettre de l’ordre…

boy-cute-harry-styles-one-direction-sexy-Favim_com-415486_large - Copie

Nous passons la soirée à bavarder de choses et d’autres, à discuter de tout et de rien en dégustant nos pizzas quatre fromages.  L’ambiance est bon enfant mais dans les esprits de chacun il y a l’accident.  Cet accident qui a tout fait voler en éclats… Une fois la soirée finie nous reprenons la route de l’hôtel tout en continuant à discuter. Au cours de la soirée nous avons écumé à peu près tous les sujets possibles : mes études, ma famille, l’école, comment je les ai connus etc… Une fois à l’intérieur de l’hôtel nous nous séparons. Harry et moi remontons dans la chambre, dans notre chambre, tandis que les garçons rejoignent la leur.

Harry reprend ma main dans la sienne lorsque nous montons les escaliers. Il me sourit et je lui rends son sourire. Mais qu’est-ce qui m’arrive ? Suis-je folle ? Pourquoi est-ce qu’Harry me fait cet effet-là ? Nous montons rapidement dans sa chambre. Une fois à l’intérieur il m’attire à lui et m’embrasse. Je me laisse faire. Mais bon sang c’est pas vrai ? Mais qu’est-ce que je fais ? Pourquoi est-ce que je tombe dans les bras du tombeur ? Certes il est beau gosse mais je ne suis pas sûre que ce soit une raison valable pour faire ça…  Qu’est-ce que je fous dans ses bras ?

Et si j’en avais envie ? Je n’ose me l’avouer mais je crois que c’est bien la raison qui me pousse à faire ça. Pendant toute cette conversation mentale Harry m’a attiré jusqu’à son lit… Et si j’oubliais mes questions pour la fin de la soirée ? Et si je profitais juste du moment ? La nuit se promet d’être chaude et douce…